Rythmes scolaires

Top PDF Rythmes scolaires:

La réforme des rythmes scolaires : un révélateur des inégalités présentes sur le marché du travail ?

La réforme des rythmes scolaires : un révélateur des inégalités présentes sur le marché du travail ?

En conclusion… Deux messages clés sont à retenir de cette étude. Tout d’abord, les rythmes scolaires révèlent que les femmes n’ont pas un accès égal à un emploi du temps flexible. Avant l’introduction de la réforme, pour de nombreuses femmes, adapter son emploi du temps en fonction de son enfant n’était tout simplement pas une option. Deuxièmement, la réforme des rythmes scolaires a eu un impact significatif sur l’allocation du temps de travail des mères d'enfants en âge d’aller à l’école élémentaire, alors que ces femmes étaient, bien davantage que les hommes, amenées à adapter leur activité professionnelle à la présence des enfants. En supprimant la contrainte historique de la pause du mercredi, qui pesait lourdement sur leur emploi du temps, la réforme a permis à ces femmes de rattraper une partie importante de l’écart qui les sépare des autres salariés en termes d’offre de travail le mercredi. Cet aspect rend d’autant plus nécessaire l’évaluation des effets de long terme de la réforme, en particulier sur les carrières et les salaires des femmes. Nos résultats plaident cependant dès à présent pour une approche intégrée des politiques publiques.
En savoir plus

5 En savoir plus

Étude d'impact en éducation : le cas de la réforme des rythmes scolaires

Étude d'impact en éducation : le cas de la réforme des rythmes scolaires

2.2.2.1. Triangulation des sources L’étude des effets de la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires implique de recueillir des informations de nature différentes. Dans un contexte de territorialisation des politiques éducatives et s’agissant d’une prescription, il est indispensable de prendre en compte dans un premier temps un ensemble de données légales et administratives au niveau du principal ministère porteur de la réforme, c’est-à-dire l’Éducation nationale et de ses services déconcentrés pour pouvoir déterminer les logiques et les attendus de l’institution. Les documents produits par le terrain sur lequel la mise en œuvre est effectuée est une deuxième source d’information nécessaire pour pouvoir apprécier d’une part, la manière dont les collectivités territoriales s’emparent de la prescription et d’autre part, pouvoir produire des indicateurs permettant l’analyse de l’objet d’étude. De plus, au regard de ce que nous avons défendu à la fois dans notre partie théorique sur l’étude d’impact et dans les éléments de méthodologie sur notre posture, le recueil de la parole des acteurs concernés constitue la troisième source d'informations. Elle nous permet d’accéder au vécu et aux conceptions des acteurs sur les changements prescrits, informations essentielles pour pouvoir réaliser une démarche d’accompagnement telle une étude d’impact. Une quatrième source prend forme avec la rédaction d’un journal de bord qui constitue in fine la mémoire du processus de recherche et la trace du processus de formation de l’apprentie-chercheure. Une dernière source d’information réside dans le suivi des « actualités » sur la question des rythmes scolaires, c’est- à-dire en provenance d’instances pouvant tant éclairer notre questionnement qu’influencer la perception des acteurs de terrain. Il s’agit de données secondaires mais qui ne peuvent pas être ignorées dans la mesure où elles participent au « façonnage » 49 de la mise en œuvre de la RRS
En savoir plus

401 En savoir plus

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires

Une revue de la littérature scientifique montre les distinctions entre temps scolaires et rythmes scolaires et les effets en termes de désynchronisation chez les élèves. Temps scolaire et rythmes scolaires : deux réalités distinctes Le temps scolaire est une variable externe régie par l’institution (emploi du temps, calendrier, etc.), alors que le rythme biologique de l'enfant est une variable interne propre à l’enfant. Par ailleurs, l'aménagement du temps scolaire prend en compte de nombreux facteurs sociaux, économiques, politiques, pédagogiques. Cette réflexion nécessite donc l'avis de partenaires très différents dont les objectifs peuvent être opposés : parents, enseignants, chercheurs, industrie du tourisme. Il faut souligner également le rôle non négligeable des habitudes sociétales actuelles dans les prises de position des uns et des autres : les loisirs, les week-ends, le temps libre. Il apparaît ainsi que l’enfant n’est pas au centre de la réflexion.
En savoir plus

39 En savoir plus

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires.

Rapport d'évaluation du dispositif de modification des rythmes scolaires.

6 1. Contexte et positionnement du projet 1.1. Enjeux politiques, sociaux et économiques Dans un souci politique et social de lutte contre l’échec scolaire à l’école primaire, le Ministère de l’Education nationale (MEN) a décidé en 2013 la mise en œuvre de différents dispositifs éducatifs, pédagogiques et organisationnels. La modification des rythmes scolaires constitue un de ces dispositifs et semble celui qui revêt le plus d’enjeux sur les plans médiatique et politique. En effet, « les nouveaux rythmes scolaires ont donc, avant tout, un objectif pédagogique : mettre en place une organisation du temps scolaire plus respectueuse des rythmes naturels d’apprentissage et de repos des enfants afin de favoriser la réussite de tous à l’école primaire. (…) Ils permettent également une meilleure articulation des temps scolaires et périscolaires. » (MEN, 2013).
En savoir plus

49 En savoir plus

Nouveaux rythmes scolaires : l'impact de la cinquième matinée de classe sur les apprentissages des élèves, du point de vue des enseignants

Nouveaux rythmes scolaires : l'impact de la cinquième matinée de classe sur les apprentissages des élèves, du point de vue des enseignants

Toutefois, afin de parfaire notre étude et compléter les éléments obtenus lors des interviews spontanées, nous avions anticipé un essoufflement plus ou moins rapide des idées spontanées de l'interviewé. Aussi, nous avions préparé des questions permettant d'étayer d'avantage les idées des interviewés. De ce fait, certaines sont quelques peu redondantes au propos spontané initial, mais ont à la fois permis de repréciser des points évoqués trop rapidement, ou, abordé des sujets éludés. Aussi, nous avons volontairement séparé dans le corps du verbatim, l'interview spontanée et cette deuxième phase de questions/réponses, puisque cette fois l'entretien est devenu plus « directif », en l’occurrence semi-directif, toutefois toujours dans le respect du temps imparti. Ces questions, initialement au nombre de six ont toutes fait l'objet d'une réponse de la part des interviewés, et d'autres sont venues parfois naturellement se greffer au fil de l'entretien. Retenons, et c'est indéniable puisque quasiment la totalité des sept interviewés l'a signifié spontanément : parler de façon continue plusieurs minutes d'un sujet pourtant connu à l'avance, n'est pas un exercice facile même si les idées partagées en amont au gré des discussions sur les nouveaux rythmes scolaires foisonnent.
En savoir plus

83 En savoir plus

Les rythmes scolaires : quelle école pour demain ?

Les rythmes scolaires : quelle école pour demain ?

our la mairie du Séquestre (1570 hab., Tarn) et un village en Seine-et-Marne, qui souhaite garder l’anonymat. « Dans ces deux communes, les TAP, placés en fin de cours, sont gratuits. Mais en dépit des moyens mis en œuvre par les collectivités, le choix de l’horaire et l’absence de récréation a, semble-t-il, vidé ces TAP de leur sens : « il leur faut bien une demi-heure pour taper dans un ballon, souffler, courir, goûter et être disponibles à nouveau ». Autant dire qu’il ne reste rien, ou presque, du TAP de 45mn positionné en fin de classe les lundis, mardis, jeudis et vendredis. « On assiste à une surenchère d’activités. C’est bien une réforme des rythmes scolaires, qui permet de répartir les 26 heures différemment, mais ce n’est pas une réforme des temps de l’enfant. Elle nie le besoin des enfants de se construire en jouant », s’insurge Katia Arnold directrice du centre de loisirs. »
En savoir plus

55 En savoir plus

Rythmes de l'enfant : de l'horloge biologique aux rythmes scolaires

Rythmes de l'enfant : de l'horloge biologique aux rythmes scolaires

Par ailleurs, s’il est universellement admis aujourd’hui que l’activité rythmique est une propriété fondamentale de la matière vivante, et que ces rythmes biologiques sont inscrits dans le patrimoine génétique de chacun, il est aussi acquis que l’organisme ajuste ses rythmes à son environnement et à ses variations. C’est ainsi que l’on qualifie de synchroniseur tout facteur environ- nemental susceptible d’influencer l’une ou l’autre des caractéristiques d’un rythme (période, acrophase, amplitude{). L’alternance lumière-obscurité est l’un des plus connus et des plus puissants. Le jet lag (qui est plutôt un « désynchroniseur ») reste le plus mondain. Les saisons, l’heure des repas, la lumière artificielle en sont d’autres, plus sociologiques, et plus directement en lien avec notre problématique de l’organisation du temps scolaire. Chacun pose le problème de la quantification épidémiologique de leur réelle influence. Et plus fondamentalement encore celui de la dimension « naturelle » des rythmes biologiques, incertitude qui ne peut que contribuer à parasiter le débat sur l’optimisation de l’organisation des rythmes scolaires. Et ce d’autant plus qu’une des dimensions essentielles de l’individu semble jouer un rôle majeur dans la caractérisation de ces rythmes : son âge. En d’autres termes, ce qui est vrai pour un enfant scolarisé en maternelle ne le sera pas forcément pour un collégien ou un lycéen. D’où la nécessité de mettre en place des études aux différents âges de la vie.
En savoir plus

141 En savoir plus

Les aménagements des rythmes scolaires

Les aménagements des rythmes scolaires

Les réponses des enfants dépendent encore plus que celle des parents du rythme horaire hebdomadaire adopté par l'école : ainsi, si moins du quart des enfants dont l’école a adopté une [r]

187 En savoir plus

Les aménagements des rythmes scolaires : 2 années en site pilote

Les aménagements des rythmes scolaires : 2 années en site pilote

Il est difficile d’affirmer dans quelle mesure les enfants ont pu percevoir les changements introduits à l’école par les aménagements. L’année dernière, nous avions demandé aux élèves d[r]

193 En savoir plus

Une forte croissance en lien avec la réforme des rythmes éducatifs

Une forte croissance en lien avec la réforme des rythmes éducatifs

• [2] Évaluation nationale des Projets éducatifs territoriaux (PEDT) réalisée en 2017 (MVJS-DJEPVA). • [3] L’e-ssentiel , n° 170-2017 (CNAF) « Baromètre des temps et activités péri et extrascolaires 2016 ». • [4] Enquête 2016 sur les effets de la réforme des rythmes scolaires (AMF). Directeur de la publication : Thibaut de Saint Pol. Comité éditorial : Aude Kerivel, Francine Labadie, Laurent Lardeux, Geoffrey Lefebvre. Rédacteur en chef : Roch Sonnet. Correction : Sabrina Bendersky. Mise en page : Catherine Hossard. Impression : Centr’imprim – Issoudun. ISSN 2555-1116.
En savoir plus

4 En savoir plus

Aménager les rythmes: politiques temporelles et urbanisme

Aménager les rythmes: politiques temporelles et urbanisme

Certains moments, « temps creux » de la ville, suscitent particulièrement l'intérêt. L’été constitue la saison la plus problématique, puisqu’elle est par excellence en ville celle de la vacance : les écoles et universités ferment leurs portes, une partie des citadins délaisse la ville quelques jours voire quelques semaines, les agents publics prennent leurs congés, les activités culturelles, sportives, administratives, commerciales, ou de transports se programment souvent en adéquation avec les rythmes scolaires, et les jours sont parmi les plus longs de l’année. En conséquence, les variations saisonnières urbaines les plus importantes se situent entre l’été et le reste de l’année. Cette période estivale tient une place importante dans le calendrier annuel, puisqu’elle se cale pour l’essentiel sur neuf semaines de vacances scolaires s’étendant de juillet à septembre. Assurer la continuité des services publics consiste alors tout autant à s’adapter aux demandes des usagers qu’à celles des effectifs des prestataires de services. La nuit ou le dimanche sont aussi des périodes durant lesquelles de nombreuses activités urbaines sont déficientes. Ces temps creux des territoires retiennent particulièrement l’attention des Bureaux des Temps. À Rennes, Montpellier, Saint-Denis, Paris ou Lyon, ceux-ci ont permis à certains équipements et
En savoir plus

15 En savoir plus

Les effets des apprentissages extra-scolaires sur les apprentissages scolaires en « éducation à »

Les effets des apprentissages extra-scolaires sur les apprentissages scolaires en « éducation à »

scolaires dans toutes les disciplines qui peuvent influencer ceux en temps scolaire. Néanmoins, cette étude est difficilement généralisable car, à mon sens, les résultats ne peuvent correspondre qu'à cette classe observée, dans le centre-ville de Seclin et ne correspondent pas à des résultats qu'on aurait pu obtenir sur l'ensemble du territoire français. On peut d'ailleurs plus parler de tendances plutôt que de résultats. En effet, je pense que le contexte social, les choix pédagogiques et didactiques de l'enseignant, la singularité de chacun des élèves sont des facteurs à prendre en compte. L'étude mériterait d'être étoffée sur d'autres territoires, dans d'autres classes, sans pour autant comparer les échantillons qui ne peuvent être comparables compte tenu de la singularité des classes, des enseignants et des élèves.
En savoir plus

54 En savoir plus

Rythmes corticaux endogènes et spécialisation fonctionnelle du langage

Rythmes corticaux endogènes et spécialisation fonctionnelle du langage

1064 M/S n° 12, vol. 24, décembre 2008 Conclusion L’enregistrement simultané de l’EEG et de l’IRM fonctionnelle a permis de mettre en évidence une topographie particulière de l’expression corticale endogène des rythmes de la parole humaine, soulignant l’interaction mutuelle entre perception et production de parole. Avec cette même technique, nous pourrons peut-être à l’avenir identifier d’éventuels dysfonctionnements constitutionnels de l’activité oscilla- toire corticale dans les pathologies classiques de la communication, telles que l’autisme infantile et la dyslexie. Cette étape serait essen- tielle pour faire le lien entre l’origine génétique de ces pathologies et leur expression clinique. ‡
En savoir plus

4 En savoir plus

Jouer avec les mouvements, les vibrations et les rythmes dans l’émergence de la voix

Jouer avec les mouvements, les vibrations et les rythmes dans l’émergence de la voix

Avec les enfants autistes, l’expérience partagée de jeu avec les vibrations et celle de jeu avec les sons graves de la voix en particulier peuvent être un préalable nécessaire pour certa[r]

21 En savoir plus

Les rythmes de l'altérité au Mexique (18ème-21ème siècle).

Les rythmes de l'altérité au Mexique (18ème-21ème siècle).

Les rythmes de l’altérité au Mexique (XVIIIe-XXIe siècles) Odile HOFFMANN 1 Je m’intéresse ici à l’historicité des configurations idéologiques et des représentations relatives aux populations et individus dits « noirs » au Mexique. Je souhaite comprendre comment et pourquoi certaines interprétations sont acceptées ou rejetées à tel ou tel moment. Au-delà du rappel des natures situées, construites et reconstruites en permanence des identités, il importe en effet de souligner le rythme de ces transformations, leurs temporalités, leurs dynamiques en aller-retour, en régressions possibles (Saada, 2006 : 58-59), mais aussi leur pluralité faite de visions simultanées ou au contraire distanciées les unes les autres. Parlant « des noirs au Mexique », je ferai immanquablement référence « aux autres », individus qualifiés de blancs, métis et indiens, et je montrerai comment la question de l’identification bascule d’une époque à l’autre, hésite entre des visions qui privilégient l’interprétation racialisée ou culturelle, en fonction principalement des nécessités politiques du moment. Il n’y a pas de continuité ni de linéarité dans les représentations mais des héritages controversés, des ruptures difficiles à assumer puisque contradictoires dans leurs argumentations. En effet les conceptions de l’altérité, vues sur un temps « mi-long » d’un à deux siècles, ne suivent pas de schéma explicite ni univoque, et proviennent de discours élaborés dans des milieux idéologiques opposés qui parfois s’entrechoquent, se mêlent, se tissent pour ensuite se distinguer et se recombiner éventuellement sous d’autres configurations.
En savoir plus

12 En savoir plus

Formes et rythmes de la romanisation dans l'ouest de la Gaule Belgique

Formes et rythmes de la romanisation dans l'ouest de la Gaule Belgique

Conclusion Si l’on laisse de côté la période antérieure à l’organisation des provinces gauloises par Auguste, le processus de romanisation des cités de l’ouest de la Gaule Belgique apparaît rapide (quelques générations), mais il suit des rythmes différents dans les chefs-lieux de cité, dans les autres grandes agglomérations et dans les campagnes. C’est le cœur politique des nouvelles cités qui est le premier concerné : dans les chefs-lieux de cité bien connus archéologiquement, les premiers signes tangibles de romanisation sont visibles dès la période augustéenne, et sont probablement le résultat de contacts prolongés avec l’armée, mais c’est seulement dans la première moitié du I er s. apr. J.-C. que l’adoption du « goût romain » par certains habitants peut être mis en évidence (premières domus, présence de décors d’enduits peints à motifs figurés de style pompéien, etc.). Durant cette période, le modèle urbain se diffuse peu hors des chefs-lieux, même si de rares agglomérations sont déjà dotées d’un plan quadrillé régulier. La monumentalisation débute en revanche dans les plus importants sanctuaires publics, comme celui de Ribemont-sur-Ancre, et les pratiques cultuelles prennent une forme nouvelle, romanisée. Dans les campagnes, peu de signes de changement sont perceptibles.
En savoir plus

25 En savoir plus

Rythmes, interactions, temporalité : quand les corps se racontent

Rythmes, interactions, temporalité : quand les corps se racontent

Nos émotions modifient notre perception du temps qui passe et impactent nos rythmes endogènes et notre capacité d’adaptation aux rythmes exogènes. Elles impactent donc notre relation au monde, et sont de manière concomitante impactées par elle. Faire ce lien entre les émotions et le rythme avec des enfants très jeunes à l’accès au langage limité, a permis de leur faire expérimenter un pan plus large de nuances rythmiques. Mimer la tristesse et la joie avec un tambourin a induit chez Youssef, Diego et Walter une modification du rythme et des dynamiques de frappes associées à des mimiques expressives tant corporelles que faciales. Micha quant à lui a semblé plus sensible à l’étayage rythmique du groupe sur lequel il prenait plaisir à s’appuyer.
En savoir plus

93 En savoir plus

Les lieux et les rythmes de la production argentifère en Languedoc oriental

Les lieux et les rythmes de la production argentifère en Languedoc oriental

Mesurer l’évolution quantitative du corpus textuel est une première étape nécessaire, bien qu’insuffisante. Nécessaire, car elle pose les fondations de toute interprétation et réinterprétation chronologiques, qu’elle peut être aisément complétée par d’autres corpus et qu’elle permet a minima d’attester ponctuellement les activités. Insuffisante cependant, car elle dessine bien plus, voire surtout, l’évolution de la production documentaire et les aléas de sa conservation, plutôt que les rythmes et l’ampleur de la production minière. Aller au-delà de l’évolution documentaire requiert donc l’établissement d’un commentaire chronologique, dont l’un des objectifs est d’estimer un Nombre Minimum (NMI) d’exploitations qui traduirait les tendances de l’activité. Le nombre est minimum, car tributaire de la conservation des textes, et des mentions territoriales qui regroupe un nombre inconnu d’exploitations.
En savoir plus

22 En savoir plus

La question des contenus scolaires

La question des contenus scolaires

n’est sans doute pas la plus simple à élucider dans une politique scolaire publique, quelle que soit l’approche envisagée (Tanguy, 1983 ; Forquin, 1989). Cependant, c’est à travers les contenus scolaires que se construit ou s’opérationnalise une orientation culturelle, démocratique et scientifique d’une école qui scolarise également les cultures et les langues de ses usagers. La notion de culture dans ce projet représente tout à la fois l’objet de l’enseignement, le contenu et la raison d’être ou la justification de l’école. Dans ce sens, éduquer et enseigner revient à socialiser et donner du sens au moyen d’éléments culturels – en tant que construits humains – dans un projet certes normatif mais non sélectif et non discriminant 2 .
En savoir plus

16 En savoir plus

Les rituels scolaires

Les rituels scolaires

rythmée par des moments ritualisés, et que cette organisation se poursuit jusqu’à la fin des années primaires, collèges et lycées. Cependant, malgré l’impression générale, j’ai pu entrevoir que ces moments n’ont rien de « naturels » car tous les enfants ne se comportent pas de la même manière face à ces rituels. De plus, nous avons également évoqué la visée des rituels : ces derniers répondent bien à un projet, ils ont une efficacité puisqu’ils contribuent à la construction d’un ordre, ici nous nous sommes concentrés sur l’ordre en classe. Les rituels permettent, effectivement, de faire intérioriser chez les enfants un rythme, un cadre ainsi qu’un rapport à l’espace et au corps, propres à l’institution, et qui seront ensuite actualisés de manière permanente dans la suite de leur scolarité. Le professeur en école primaire a donc un rôle majeur car c’est lui qui doit faire en sorte d’instaurer et de faire intérioriser ces grandes habitudes à l’enfant, à travers les rituels, néanmoins, la construction de ces routines continue encore les années suivantes, d’où le rôle primordial et surtout constant des enseignants. Si ce dernier n’a pas conscience de tout cela et ne met pas en place tous les outils permettant de donner du sens aux rituels scolaires, il pourrait effectivement, sans le vouloir, apporter un handicap dans la suite de la scolarité des enfants.
En savoir plus

49 En savoir plus

Show all 518 documents...