ressource eau

Top PDF ressource eau:

Planification de l'acquisition des données de qualité de l'eau au Québec. Tome 1 :relations entre l'utilisation de la ressource eau et sa qualité.

Planification de l'acquisition des données de qualité de l'eau au Québec. Tome 1 :relations entre l'utilisation de la ressource eau et sa qualité.

Record Number: 320 Author, Monographic: Campbell, P. G. C.//Meybeck, M.//Tessier, A. Author Role: Title, Monographic: Planification de l'acquisition des données de qualité de l'eau au Québec. Tome 1 : relations entre l'utilisation de la ressource eau et sa qualité

100 En savoir plus

Indissolubilité systémique des aspects quantitatifs et qualitatifs de la ressource eau.

Indissolubilité systémique des aspects quantitatifs et qualitatifs de la ressource eau.

Dans le mécanisme de fonctionnement du contrôle, on retrouve d'une part un ensemble de contraintes constituées par les phénomènes environne- mentaux, sociaux, économ[r]

21 En savoir plus

L'aménagement intégré de la ressource eau: le plan d'aménagement des eaux du bassin de la rivière Yamaska.

L'aménagement intégré de la ressource eau: le plan d'aménagement des eaux du bassin de la rivière Yamaska.

Le travail lui-même est divisé en trois grandes parties et une annexe. Cette étape définit l'amé- nagement et ses composantes au niveau théorique. 2) En seconde ét[r]

190 En savoir plus

Recherche sur l'évaluation et l'imputation des bénéfices et des coûts engendrés par des aménagements reliés à la ressource eau.

Recherche sur l'évaluation et l'imputation des bénéfices et des coûts engendrés par des aménagements reliés à la ressource eau.

Pour ce faire, i l exite cer- taines méthodes d'évaluation des bénéfices et des coûts mises au point spécialement pour répondre à cette question de ren- tabilité [r]

126 En savoir plus

Optimisation de l'utilisation de la ressource eau a l'aide d'un modèle de sélection.

Optimisation de l'utilisation de la ressource eau a l'aide d'un modèle de sélection.

L'analyse de système est donc particulièrement utile dans le cas des problèmes de planification qui sont souvent trop complexes pour pouvoir être résolus par un [r]

130 En savoir plus

Méthodologie d'aménagement de la ressource eau.

Méthodologie d'aménagement de la ressource eau.

Les extrants du système simulé étant très volumineux (plusieurs varia- bles et valeurs journalières), il est nécessaire d'effectuer une analyse statistique afin de [r]

156 En savoir plus

Gestions alternatives de la ressource en eau – Éditorial

Gestions alternatives de la ressource en eau – Éditorial

dites « douces », de gestion de la ressource en eau sur plusieurs aspects : • Leur insertion territoriale : comment les espaces urbains, périurbains ou ruraux intègrent ces modes de gestion de l’eau dans l’aménagement des territoires (SCOT, PLU, SDAGE, SAGE, contrats de rivière…) et les cadres réglementaires d’une gestion environnementale de l’eau (DCE, LEMA…) ? Il s’agit ici de poser la question de leur intégration au territoire en analysant l’articulation des différentes échelles spatiales et réglementaires dans la mise en œuvre des méthodes alternatives de gestion de l’eau ;
En savoir plus

4 En savoir plus

Projet R²D² 2050 : Risque, ressource en eau et gestion durable de la Durance en 2050

Projet R²D² 2050 : Risque, ressource en eau et gestion durable de la Durance en 2050

15%, 29% est apporté par le Canal de Marseille, 15% par le Canal de Provence, le reste en nappe et divers) Tableau 18 : Paramètres et qualité de la modélisation de la demande en AEP Dans l'ensemble, les résultats obtenus par la fonction de demande eau en domestique sont plus que corrects. La DREAL qui a effectué cet exercice à l'échelle des départements de la région, obtient une part inexpliquée comprise entre 40% et 64% (DREAL PACA et Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, 2006). La part inexpliquée reste dans les bons ordres de grandeurs sachant que les besoins en eau potable intègrent des usages non pris en compte par la fonction économétrique de demande en eau. Les besoins en eau potable intègrent en effet non seulement les besoins destinés à la consommation domestique des ménages mais aussi ceux des APAD (usages assimilés domestiques : collectivités locales, hôpitaux, écoles, petits commerçants, tertiaires), des gros consommateurs (parfois comptabilisés à part : énergie - refroidissement de centrales à cycle combiné gaz (CCG), grosses entreprises et petits industriels, eau potable destinée aux grandes entreprises...) et dans les territoires ruraux ceux des exploitations agricoles (abreuvages, nettoyage matériel) ainsi que la fabrication de la neige artificielle des stations de ski. Pour la région PACA, la part des consommations autres que domestiques est estimée à 20% (source : Service de l'observation et des statistiques, http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/ ). Néanmoins, cette part est extrêmement variable selon les territoires. Dans les territoires ruraux où l'élevage est important, la consommation pour l'abreuvage des animaux peut être supérieure à celle de la consommation des ménages (centre de la France notamment). Les échanges entre réseaux de distribution introduisent aussi des biais pouvant être importants.
En savoir plus

246 En savoir plus

Ressource en eau et fabrique du risque sanitaire au prisme de l’analyse de la vulnérabilité dans la capitale malgache

Ressource en eau et fabrique du risque sanitaire au prisme de l’analyse de la vulnérabilité dans la capitale malgache

I- Le système d’eau potable dans les pays du Sud : de la source à la consommation L’eau potable salubre est essentielle à une vie saine et digne et a été reconnue comme un droit par l’ONU (ONU, 2010). Pourtant dans les pays du Sud, beaucoup n’ont pas accès à l’eau courante, et parmi ceux qui y ont accès, beaucoup reçoivent une eau de qualité douteuse. Il existe de nombreux contaminants biologiques et chimiques dans l’eau potable et nous limitons la portée de cet article à la contamination physique et microbienne. La contamination microbienne est de loin le plus grand danger pour l’eau potable dans les pays du Sud. Au moins 1,8  milliard de personnes n’ont pas accès à une eau potable fiable (Onda et al., 2012). Près de 1 000 décès d’enfants par jour résultent de maladies diarrhéiques causées par une eau insalubre, un assainissement insuffisant et une mauvaise hygiène (OMS, 2014 ; Taglioni, 2019). Les systèmes d’eau salubre de la source à la consommation ont été conceptualisés comme une série d’étapes comprenant les technologies de traitement, les modèles de distribution et les pratiques de transport et de stockage avant consommation car ils déterminent conjointement la salubrité de l’eau avant sa consommation (Amrose et al., 2015). Or, dans la littérature, la sécurité de l’approvisionnement en quantité et en qualité est souvent traitée séparément. On retrouve des articles focalisés sur les réseaux à travers les questions d’accès en quantité alors que les approches par les ménages s’intéressent à la qualité de l’eau et l’impact sur la santé.
En savoir plus

32 En savoir plus

Caractérisation des aquifères de socle cristallin et de leur ressource en eau - Apport des données d' " âge " de l'eau

Caractérisation des aquifères de socle cristallin et de leur ressource en eau - Apport des données d' " âge " de l'eau

Nous explorons avant tout la possibilité de structures portant une ressource en eau autres que celles jusqu’à présent identifiées i.e. la zone altérée et les fractures régionales sub-verticales. Nous identifions à ce propos les fractures locales à faible pente, confirmant ainsi certaines observations de site comme celles réalisées sur l’aquifère de socle cristallin de Plœmeur (Bretagne). Nous étudions ensuite l’apport des données d’« âge » pour la caractérisation des systèmes hétérogènes complexes et de leur ressource. Issues de mesures de concentration, elles sont classiquement utilisées dans les milieux peu hétérogènes pour quantifier la recharge. Nous reconsidérons ici leur sensibilité et montrons, en cohérence avec le degré d’incertitude des propriétés, qu’elles peuvent autant servir à caractériser la structure du champ de vitesse plutôt que sa magnitude. Par une réflexion plus générale sur leur contenu informationnel, nous montrons aussi qu’elles ne peuvent seules identifier le modèle d’écoulement et la distribution des temps de résidence associée, en raison de leur caractère intégrateur. Il en résulte pléthore de modèles cohérents avec les données même si peu pertinents pour la prédiction tel que le modèle exponentiel. Nous proposons au final les moyens de contrecarrer cet écueil par une utilisation spatiale et temporelle de la donnée.
En savoir plus

205 En savoir plus

Conflits d'usage autour de la ressource en eau : quelles stratégies pour les ostréiculteurs du bassin de Marennes-Oléron

Conflits d'usage autour de la ressource en eau : quelles stratégies pour les ostréiculteurs du bassin de Marennes-Oléron

* Seulement 51 ostréiculteurs ont répondu à ces questions, étant donné qu’un ostréiculteur a considéré que son activité ne dépendait pas des apports en eau douce. Globalement, les ostréic ulteurs considèrent que l’administration, les organisations professionnelles, et les organismes professionnels ont un rôle à jouer dans l’élaboration de la gestion intégrée de l’eau douce. C’est en c e sens que nous entendons l’existence – vs. l’absence – d’une proximité institutionnelle. Toutefois, la capacité des différents dispositifs de médiation à favoriser la c oordination autour de la ressource en eau, et plus spécifiquement avec le c ollectif agricole, est jugée de façon plus nuancée. Le rôle des services de l’Etat, dans leur faculté à améliorer la coordination pour le partage de la ressourc e, est très important aux yeux des acteurs. Cependant, les positions actuellement prises par l’administration sur le dossier de la gestion de l’eau impliquent que les ostréiculteurs se sentent défavorisés par rapport aux agriculteurs dans plus de 8 cas sur 10. La qualité de cette forme de proximité i nstitutionnelle est donc faible. C’est d’ailleurs à ce niveau qu’est perçu le plus important défaut de proximité de coordination. Dans leur lecture des causes du dysfonctionnement, les ostréiculteurs tiennent davantage pour responsables des problèmes de surexploitation et de dégradation de l’eau, les services de l’Etat que les acteurs économiques en tant que tels. La gestion de la ressource par les préfets, et plus en amont les politiques publiques, dont la politique agricole commune, sont appréhendées par 29 ostréiculteurs sur 52 comme les causes premières du conflit d’usage, soulignant de ce fait l’origine institutionnelle du dysfonctionnement davantage que son inscription sectorielle. Ainsi, il ressort de notre travail de terrain des attentes fortes auprès des services de l’Etat pour faire évoluer la situation.
En savoir plus

19 En savoir plus

Adaptation de l’agriculture à la disponibilité de la ressource en eau dans la Drôme des Collines. Synthèse pour les décideurs locaux

Adaptation de l’agriculture à la disponibilité de la ressource en eau dans la Drôme des Collines. Synthèse pour les décideurs locaux

Objectifs et zone d’étude Depuis 2006, la loi sur l’eau et les milieux aquatiques (LEMA) prévoit de restaurer l’équilibre quantitatif entre prélèvement et renouvellement de la ressource dans les bassins classés en Zone de Répartition des Eaux (ZRE). Pour cela, des volumes maximums prélevables par bassin et sous-bassin versants sont arrêtés par décision administrative. Dans ce cadre, la Drôme des Collines (Carte 1) a fait récemment l’objet de deux études volume

7 En savoir plus

Quantification, modélisation et gestion de la ressource en eau dans le bassin versant du Haut Sebou (Maroc)

Quantification, modélisation et gestion de la ressource en eau dans le bassin versant du Haut Sebou (Maroc)

Thèse : Abdelghani Qadem LAGEA - LOTERR 2014 / 2015 Page 181 Introduction de la troisième partie Dans ce travail, il nous semble très important de traiter les aspects socio-économiques de la ressource en eau dans le bassin du Haut Sebou. En effet, après l’évaluation et la quantification de la ressource en eau et la mise en évidence du fonctionnement hydrologique du bassin du Haut Sebou, il est indispensable d’étudier la relation entre l’homme et l’eau à partit de l’usage de cette matière, surtout que ledit bassin constitue une zone fortement anthropisée et cultivée de la montagne atlasique. A travers l’histoire la région a subi des interventions qui ont engendré des modifications et des mutations au niveau de l’utilisation de la terre et des activités. Par ailleurs, devant les défis actuels, il apparaît en définitive important de diagnostiquer les modes archaïques et les pratiques traditionnelles en matière de gestion des ressources en eau et ainsi de contribuer à la réflexion sur les stratégies d'une gestion rationnelle et durable de l’eau, qui prennent en considérations les différentes menaces qui pèsent sur cette ressource (rareté, pollution….), surtout qu’il s’agit d’un contexte semi aride.
En savoir plus

361 En savoir plus

Anticiper une diminution de la ressource en eau

Anticiper une diminution de la ressource en eau

Des études ont montré que la sensi- bilité des usagers à l’égard du prix de la ressource est souvent assez faible, mais que cette sensibilité augmente rapide- PHQWDYHFOHVFR€WVG·DFFqV²HWFHG·DX- tant plus que leur niveau est couplé à des mesures de restriction. La clarté des informations fournies dans les factures d’eau se révèle par ailleurs particuliè- rement importante pour transmettre un message fort sur la rareté de la res- source. On constate aussi que l’antici- SDWLRQ GHV FR€WV G·DFFqV FURLVVDQWV j O·pJDUG G·XQH UHVVRXUFH TXL VH UDUpÀH incite souvent les usagers à se munir d’équipements sanitaires et électromé- nagers plus économes en eau.
En savoir plus

5 En savoir plus

Évaluation de la ressource en eau au Québec, le cas du bassin versant de la rivière Petite Nation

Évaluation de la ressource en eau au Québec, le cas du bassin versant de la rivière Petite Nation

La partie amont du bassin versant Petite Nation est laissée pour compte malgré le fait que c'est dans cette région que sont situés les plans d ' eau les plus impo[r]

158 En savoir plus

Comment la phénologie affecte-t-elle l'accès à la ressource en eau chez les graminées pérennes ?

Comment la phénologie affecte-t-elle l'accès à la ressource en eau chez les graminées pérennes ?

La phénologie ne peut constituer un unique levier d’action pour adapter les graminées fourragères au changement climatique. La population de Festulolium montre qu’une part même réduite de variabilité génétique de F. glaucescens introduite dans un ray-grass d’Italie conduit à améliorer la profondeur d’extraction d’eau et la survie chez une espèce qui ne dispose pas ou moins de cette ressource, et qu’elle peut être sélectionnée au moyen de marqueurs.

12 En savoir plus

Des innovations institutionnelles pour diminuer l'utilisation de pesticides en bananeraie et protéger la ressource en eau

Des innovations institutionnelles pour diminuer l'utilisation de pesticides en bananeraie et protéger la ressource en eau

Une part de ces inventions ou innovations techniques (dès lors qu’elles sont appliquées sur le terrain) est issue des organismes de recherche qui répondent souvent aux orientations données par les directives européennes et au changement du contexte économique. En Guadeloupe, la crise du chlordécone a accéléré la réflexion sur des modes plus raisonnés de production agricole et c’est donc logiquement que la recherche locale s’engage vers la mise en place de pratiques plus respectueuses de l’environnement. Les exigences environnementales et la pression de la société pour une agriculture respectueuse de l’environne- ment et de la santé sont dans ce cadre devenues les moteurs principaux du processus d’innova- tion. Ces exigences se concrétisent dans les An- tilles françaises selon deux axes, environnement et santé. Sur le premier plan, elles conduisent à structurer une convergence d’action des collec- tivités territoriales, de l’administration centrale pour orienter les choix techniques des agricul- teurs et des entreprises agro-alimentaires vers la protection des ressources naturelles qui sont les plus menacées par les systèmes agricoles inten- sifs. Dans les contextes insulaires, ces menaces sont particulièrement perçues sur la ressource en eau et la biodiversité par les populations. En ce qui concerne la santé des populations, la média- tisation récente de la crise liée au chlordécone révèle des situations de risques liés à l’utilisation trop intensive de pesticides et une sensibilité croissante des consommateurs (antillais ou tou- ristes) à la qualité sanitaire des produits.
En savoir plus

9 En savoir plus

Le partage de la ressource en eau sur la Durance en 2050 : vers une évolution du mode de gestion des grands ouvrages duranciens ?

Le partage de la ressource en eau sur la Durance en 2050 : vers une évolution du mode de gestion des grands ouvrages duranciens ?

III CONNAISSANCE ET REPRÉSENTATION DE LA DURANCE DANS LE CONTEXTE ACTUEL L’analyse des prélèvements, des transferts d’eau et des usages a permis de connaître les pressions actuelles pesant sur le système Durance-Verdon, de comprendre les principaux facteurs explicatifs des évolutions récentes et, in fine, de reconstituer des chroniques de débits naturalisés sur la base d’une connaissance fragmentée des usages sur le territoire. Une difficulté réelle est apparue lors de l’interprétation des données relatives aux usages, notamment sur les prélèvements effectifs journaliers (l’information sur les prélèvements extraite principalement des redevances de l’Agence de l’Eau n’est disponible qu’au pas de temps annuel), sur la représentativité des chiffres présents dans le Recensement Général Agricole (RGA), sur la localisation des lieux de prélèvements, sur la clé de répartition entre ressources multiples pour l’alimentation en eau potable (AEP)… Les séries de prélèvements, de débits observés et naturalisés disponibles sur la période 1980-2009 ont constitué la référence pour la validation des modèles d’impact.
En savoir plus

10 En savoir plus

Pépite | Analyse et modélisation hydro-géo-mécanique : applications aux processus d'instabilités de terrain et à la gestion optimisée de la ressource en eau

Pépite | Analyse et modélisation hydro-géo-mécanique : applications aux processus d'instabilités de terrain et à la gestion optimisée de la ressource en eau

Introduction Cet axe concerne l’estimation des réserves en eau et des besoins, l’évaluation de sa qualité, la protection des ressources contre la pollution anthropique et/ou naturelle. Un des objectifs est d’élaborer des outils d’aide à la décision, facilitant la gestion des eaux souterraines comme de surface. Le pourtour méditerranéen, et plus particulièrement l’Afrique du nord, est soumis à des contraintes naturelles (précipitations, écoulements, géologie) et anthropiques (prélèvements, rejets) qui rendent difficile l’exploitation et la gestion des eaux souterraines comme celles de surface. Ainsi, la forte minéralisation des nappes ou encore la dégradation qualitative et quantitative des lacs, a eu des conséquences sur le développement économique de certaines régions. Au nord du Maroc, le Rif central connaît un développement urbain et une activité agricole locale qui répond surtout aux besoins de la population rurale, ce qui implique une demande croissante en eau potable. Néanmoins, la connaissance sur l’hydrogéologie de ce secteur reste faible. Afin, de palier à ces lacunes, j’ai mené une étude basée sur le recueil et l’exploitation de données piézométriques et hydrogéochimiques. L’objectif principal a été de mettre en place une stratégie pour l’aide à la décision pour orienter les campagnes hydrogéologiques de protection et/ou d’implantation de nouveaux captages d’alimentation en eau potable. Le lac Oubeira, situé dans le Nord-Est algérien d’une superficie de 21.73 Km2, reçoit des rejets d’eaux usées de petites localités et subit en saison sèche des prélèvements destinés à l’irrigation. Ces actions ont pour l’instant peu d’effets sur les caractéristiques physico-chimiques des eaux (température, conductivité, oxygène dissous…). Les apports de la saison sèche des affluents sont habituellement faibles et incapables d’apporter d’intenses perturbations dans la masse aquatique. En raison de sa situation en zone nord-africaine, soumise au climat méditerranéen, la région est marquée par de très fortes pertes par évaporation.
En savoir plus

118 En savoir plus

Prise en compte des fluctuations spatio-temporelles pluies-débits pour une meilleure gestion de la ressource en eau et une meilleure évaluation des risques

Prise en compte des fluctuations spatio-temporelles pluies-débits pour une meilleure gestion de la ressource en eau et une meilleure évaluation des risques

7. Conclusions et Perspectives Cette thèse a eu pour objectif la caractérisation de la très forte hétérogénéité spatio- temporelle des pluie et des débits, qui est considérée comme l’obstacle principal à la gestion de la ressource en eau et l’évaluation des risques. Afin d’exploiter les lois d’échelle des précipitations qui caractérisent cette hétérogénéité, il faut un grand nombre des données. Pour cette raison, les travaux de la thèse ont porté sur de grandes bases de données et à forte résolution temporelle. Tout d’abord, cette thèse a abordé le problème de la qualité des données, ainsi que la méthode de quantification de la qualité des données. Ensuite, la théorie multifractale a permis de montrer les influences de la qualité des données sur la loi d’échelle des précipitations et de déterminer les paramètres multifractals qui caractérisent la structure temporelle des précipitations. Les méthodes d’estimation de ces paramètres et leurs incertitudes ont été présentées. L’évolution temporelle des paramètres multifractals a permis d’évaluer les impacts hydrologiques du changement climatique. Enfin, la thèse a abordé l’hydrologie karstique. Les analyses multifractales ont été réalisées sur les données de pluie et débit de deux bassins versants karstiques pour caractériser la structure temporelle de pluie et débit, en particulier pour étudier la relation pluie-débit en se basant sur les caractéristiques multifractales qui pourraient permettre de construire les modèles pluie-débit pour le système karstique.
En savoir plus

250 En savoir plus

Show all 828 documents...