Recherche Intelligente d'Informations

Top PDF Recherche Intelligente d'Informations:

SARIPOD : Système multi-Agent de Recherche Intelligente POssibiliste de Documents Web

SARIPOD : Système multi-Agent de Recherche Intelligente POssibiliste de Documents Web

Chapitre 5 Spécification et conception du système SARIPOD La satisfaction d’une demande d’information est devenue à la fois plus facile et plus compliquée. Elle est devenue plus facile dans la mesure où grâce à l’émergence de nouvelles sources de données, comme le réseau international appelé Internet, chacun, en principe, peut avoir accès à une source d’informations inépuisable. Cependant, la masse énorme d’informations disponibles sur Internet, même sur un intranet ou un Data Warehouse, qui semble à première vue être sa force majeure, est en même temps l’une de ses faiblesses. La quantité d’informations à la disposition de l’utilisateur, généralement un décideur, est trop grande : l’information recherchée est probablement disponible quelque part, mais il arrive souvent qu’une seule partie soit retrouvée, et parfois même rien du tout. Les méthodes conventionnelles de recherche d’information se sont avérées incapables de résoudre ces problèmes. Ces méthodes supposent que nous connaissons d’avance quelle information est valable et où exactement elle peut être trouvée. De telles méthodes sont utilisées de la manière suivante : les systèmes d’informations, comme les bases de données, sont approvisionnés avec des indices qui fournissent ces informations aux usagers. Grâce à ces indices, l’utilisateur peut, à tout moment, vérifier si certaines informations sont offertes par la base de données, si elles sont disponibles, et où il peut les trouver. Avec les nouvelles technologies notamment Internet, mais aussi Intranet/Extranet et Data Warehouse, ces stratégies ne sont plus applicables. Les raisons à cela sont les suivantes :
En savoir plus

252 En savoir plus

Contribution à la Recherche Intelligente sur le Web : Indexation S émantique des T ext es Non - S tructurés

Contribution à la Recherche Intelligente sur le Web : Indexation S émantique des T ext es Non - S tructurés

Dans la première approche, un thésaurus peut être incorporé dans le SRI pour aider les utilisateurs à formuler les principaux concepts et relations sémantiques dans un domaine particulier. La connaissance conceptuelle peut être exploitée autrement comme propriété intrinsèque dans le SRI lors du processus de calcul de correspondance. A la fin des années 1990, Tim Berners-Lee avait introduit l’idée du Web sémantique en vue de structurer le contenu en-ligne autour d’une ontologie préconstruite [Berners-Lee, 1998]. L’approche visait à créer des entités semi-structurées facilitant la communication intelligente entre machines pour récupérer des informations ou offrir des services. La représentation de la connaissance dans le Web sémantique est réalisée grâce à une famille de langages de balisage spécifique (XML, RDF, RDFS, OWL). Une architecture assez consistante a été développée puis standardisée par le consortium W3C afin de définir les règles de conception, de déploiement et de validation des ressources en-ligne sous forme sémantique. Néanmoins, la construction d’ontologies nécessite un effort humain considérable et, par conséquent, un coût trop élevé.
En savoir plus

148 En savoir plus

Gestion intelligente de l'énergie dans l'internet des objets

Gestion intelligente de l'énergie dans l'internet des objets

Pour répondre à cette problématique, plusieurs protocoles et algorithmes ont vu le jour, parmi lesquels CASSARAM, un middleware proposant des modèles de découverte basés sur la sémantique; l’ONS (Objects Naming Service) pour adresser de façon unique des objets sur internet afin de faciliter la recherche et l’identification des objets, améliorer la communication entre les objets et les plateformes du Cloud. L’ONS est un service de nommage qui permet de diffuser des informations sur la source d’un produit, depuis le fabricant jusqu’au consommateur. Il est basé sur le même principe que le DNS (Domain Name System), pour y accéder il suffit de connaître l’identifiant du produit EPC (Electronic Product Code), ou le GTIN (Global Trade Item Number) . Plusieurs architectures (2-Tiers, 3-Tiers) couplant la chaîne de production à l’IdO ont été proposées dans le but de mettre en place des plateformes de fabrication basées sur le Cloud Computing , il en est de même pour les outils permettant de piloter la chaîne de production à partir d’étiquettes RFID, à l’instar de la gamme de produits IFM utilisé dans la chaîne de production. Une application de ces nouvelles architectures basées sur l'IdO en logistique est la chaîne de production où il est question de partager les ressources (machines, robots) et les capacités de production de façon optimale, et faire de l’allocation de ressource à la demande. Une autre fonctionnalité de cette application est la possibilité d’utiliser ces protocoles pour renseigner le client sur l’origine et le contenu du produit. En intégrant les données des capteurs à des plateformes Cloud, les architectures de l’IdO donnent des possibilités d’utilisation plus larges qui dépassent la sphère de la logistique [11].
En savoir plus

15 En savoir plus

La flânerie et la ville intelligente : appropriation et co-construction

La flânerie et la ville intelligente : appropriation et co-construction

25 2013) où les individus s’y retrouvent à la fois comme consommateurs et producteurs de ces informations. Comme le mentionne Antoine Piccon (2014), la ville intelligente s’inspire grandement des théories cybernétiques et elle serait sensible et sensuelle. Par analogie, le big data des villes intelligentes correspond bien à l’idée que la quantité d’information véhiculée l’emporte sur la « qualité » de l’information. Dans une certaine mesure, le sens de l’information importe peu, c’est l’information même qui prime, ce qui rappelle justement la cybernétique. Mais encore, la ville intelligente formule un exemple de rétroaction assez intéressant. Par exemple, un homme se tenant sur un coin de rue, à la recherche d’un lieu avec un téléphone faisant office de GPS à la main donne de l’information sur sa position. L’humain devient un capteur d’information. (Doran, Gokhale et Dagnino, 2013). En « temps réel », celui-ci reçoit une information qui lui permet de connaître sa localisation et par conséquent où se diriger. La magie et l’objectif de la ville intelligente se trouvent dans (ou entre) ce transfert d’informations. En donnant une information, cette même information se modifierait et s’« enrichirait » avant de retourner au destinataire. À plus grande échelle, une information transmise mènerait à l’actualisation de l’intelligence collective des citoyens, ou pour citer Eychenne, d’« intelligence ambiante » (2009). L’information retournée au destinataire en temps réel serait donc le fruit d’un processus de traitement de l’information, qui lui aussi dépendrait des informations précédemment transmises, collectées et traitées. La force, le comment et le pourquoi de la ville intelligente résident dans la collecte et la transmission des données de tout un chacun, collectivement, ce qui enrichit l’information retournée du fait qu’elle est constituée d’un nombre important d’informations. Du moins, c’est la promesse du discours entourant la ville intelligente.
En savoir plus

130 En savoir plus

Recherche intelligente de processus d'analyse de traces d'e-learning via des inférences sémantiques

Recherche intelligente de processus d'analyse de traces d'e-learning via des inférences sémantiques

Pour renforcer ces propriétés nécessaires à la capitalisation des processus, nous avons, dans nos précédents travaux, changer le paradigme dans lequel ils s’ancrent en nous appuyant sur une approche narrative (Lebis et al., 2018). Il s’agit d’utiliser une ontologie 1 pour les structurer sémantiquement ainsi que pour y intégrer les informations en lien avec l’analyse (e.g. contexte, hypothèse). Nos résultats expérimentaux confirment qu’aborder la description des processus par la narration est une piste solide pour les capitaliser, adopter une ontologie offre des possibilités d’assistances renforcées pour les différents acteurs de l’analyse.
En savoir plus

3 En savoir plus

PROPOSITION D'UNE ONTOLOGIE FORMELLE POUR  LA MODÉLISATION ET LA SIMULATION  INTELLIGENTE

PROPOSITION D'UNE ONTOLOGIE FORMELLE POUR LA MODÉLISATION ET LA SIMULATION INTELLIGENTE

À travers tous ce que nous avons réalisé dans ce mémoire, nous pouvons dire que le processus suivi pour la construction de notre ontologie, nous a permis de réussir finalement à construire une méta-ontologie pour la modélisation et la simulation intelligente qu’on a baptisée «DeMO-E» Descret even Modeling Ontology-Explication, cela permet aux utilisateurs de mieux comprendre le fonctionnement du modèle simulé et l’explication du résultat de simulation, de favoriser l'interopérabilité de données, la recherche, la récupération de l'information, et l'inférence automatisée, elle permet aussi de définir une structure hiérarchique (dans un certain sens) d’un ensemble de formalismes de modélisation pertinents et les relations entre eux, de trouver facilement le meilleur formalisme pour modéliser un système donné et de définir les composants de modélisation.
En savoir plus

116 En savoir plus

La gestion intelligente des destinations tirée par les émotions et les small data

La gestion intelligente des destinations tirée par les émotions et les small data

Si l’émotion est souvent présentée comme l’affaire des visiteurs, il ne faut pas oublier que cette émotion doit également pouvoir concerner les résidents permanents d’un territoire, ce qui constitue un objet émergent en recherche en tourisme. En effet, les résidents éprouvent aussi des émotions vis-à-vis du développement du tourisme sur leur territoire et de ses effets directs, indirects et induits générés et parfois subis. La littérature explore essentiellement les réactions vis-à-vis de l’accueil de grands évènements sportifs (Fabry et Zeghni 2020, Ouyang et al. 2017) mais de plus en plus d’auteurs s’intéressent au stress des résidents lié au tourisme ou à l’accueil de grands évènements sportifs et culturels (Jordan et al. 2019, Zheng et al. 2019).
En savoir plus

14 En savoir plus

La ville intelligente : une émergence de marketing territorial en Tunisie | RIMEC

La ville intelligente : une émergence de marketing territorial en Tunisie | RIMEC

L’article aborde le concept de « ville intelligente » comme une émergence du marketing territorial. Le cadre conceptuel réfère aux concepts de territoire et territoire intelligent en retraçant leur évolution historique et leur déploiement effectif à travers le temps. Les villes intelligentes, considérées comme un label de marketing territorial, sont caractérisées à travers la revue de la littérature sur le sujet. Le travail d’une équipe de chercheurs du centre des sciences régionales de l’Université de technologie de Vienne en Autriche où la notion de ville intelligente a été rendue opérationnelle, est utilisé comme référentiel de comparaison avec la manière dont le concept est déployé dans les articles publiés sur le sujet par les chercheurs tunisiens et dans les discours officiels accessibles via les sites web. L’objectif de cette réflexion consiste à identifier les gaps entre les deux contextes et de positionner l’usage du concept « ville intelligente » dans le contexte tunisien : s’agit-il juste d’un label de marketing territorial ou d’une application future sérieuse ?
En savoir plus

15 En savoir plus

Pépite | Pour une découverte et une intégration efficaces des choses dans une ville intelligente

Pépite | Pour une découverte et une intégration efficaces des choses dans une ville intelligente

As it is already stated, in this context the role of Information and Communication Technologies, and especially the Internet of Things, is crucial as an enabler of the integration requir[r]

104 En savoir plus

Contribution au développement d'un dispositif de sécurité intelligente pour la cobotique

Contribution au développement d'un dispositif de sécurité intelligente pour la cobotique

57 5. Conclusion Dans ce chapitre, nous avons présenté le principe de fonctionnement du V2SOM. Ce mécanisme présente plusieurs avantages du point de vue fonctionnel, à citer, (i) le découplage de la commande de rigidité et de position, (ii) maintien d’un certain seuil de sécurité sans utiliser d’énergie, et d’autres qu’on va détailler dans le chapitre suivant. Le développement de V2SOM s’inscrit dans le cadre du projet SISCob qui vise à développer un mécanisme de sécurité intelligente pour la cobotique. Effectivement cet objectif est atteint ; le V2SOM offre deux modes de fonctionnement passif et semi-passif. Dans le premier mode, la réaction aux collisions externes au cobot prend lieu instantanément et d’une manière robuste grâce au seuil de sécurité passivement assuré par le système mécanique. Dans le deuxième mode, semi-passif, le V2SOM est facilement réglable grâce à son système interne de contrôle. Il suffit d’envoyer les commandes du comportement désiré auxquelles la boucle de régulation locale agit conformément. Un autre aspect particulier du V2SOM par rapport aux autres VSA existant dans la littérature est la possibilité de régler le V2SOM sur un mode complétement rigide où la précision est cruciale.
En savoir plus

101 En savoir plus

Analyse discursive et informations de factivité

Analyse discursive et informations de factivité

de discours, nous montrerons à la Section 5 qu’il n’est pas nécessaire d’annoter leur source car celle-ci peut être déduite des informations contenues dans la structure discursive, à savoir les sources des relations de discours et la présence de relation(s) Attribution. Une des difficultés rencontrées dans l’analyse discursive pour des exemples mettant en jeu Attribution est de savoir si c’est le segment attribué ou l’ensemble segment attributif et segment attribué qui est argument d’une relation de discours donnée, voir le contraste entre (2b) et (3b). C’est à cette difficulté que nous allons nous attaquer, entre autres, dans la Section 4. Auparavant, présentions les informations de factivité annotées dans le corpus FactBank.
En savoir plus

13 En savoir plus

Problématiques de capture et de classification des informations

Problématiques de capture et de classification des informations

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés.

6 En savoir plus

Présentation personnalisée des informations environnementales

Présentation personnalisée des informations environnementales

2.8.5 Moteur de recherche De nos jours, les moteurs de recherches jouent un rˆole tr`es important. Ils essayent toujours de faciliter, le plus possible, l’acc`es `a l’information pour les utilisateurs. Une vue d’ensemble des conditions m´et´eorologiques est affich´ee comme premier r´esultat de la recherche du mot ”m´et´eo” dans la majorit´e des moteurs de recherches. Cette vue d’en- semble contient les informations de base de la condition m´et´eorologique (temp´erature, vent, couverture nuageuse et pr´ecipitation). Ces informations sont pr´esent´ees sous formes iconiques et sous forme de valeurs num´eriques. La figure 2.16 est un aperc¸u des r´esultats affich´es par les moteurs de recherche les plus utilis´es : bing, google et yahoo. Les mo- teurs de recherche d´etectent, `a l’aide de la g´eolocalisation de l’adresse IP, l’emplacement de l’utilisateur et lui affichent directement l’aperc¸u des conditions m´et´eorologiques de son emplacement mais il peut aussi demander  m´et´eo Longueuil  pour obtenir la m´et´eo
En savoir plus

129 En savoir plus

DEVELOPPEMENT DE STRATEGIES DE COMMANDE ET DE PERCEPTION POUR UNE REGULATION DE VITESSE INTELLIGENTE

DEVELOPPEMENT DE STRATEGIES DE COMMANDE ET DE PERCEPTION POUR UNE REGULATION DE VITESSE INTELLIGENTE

1.3 Interprétation des données issues de la perception Les données issues des capteurs de détection sont certes nombreuses, mais elles ont un contenu informationnel pauvre qu'il est nécéssaire d'enrichir et d'organiser. Les capteurs logiques élaborent à partir de ces données des informations de haut niveau directement utiles dans l'accomplissement précis des tâches d'autonomie. En eet, ces traitements visent à la reconstruction des environnements statique (infrastructure routière) et dyna- mique (autres véhicules dans le trac) du trac, mais les signaux qui leur sont fournis doivent être préalablement améliorés. Il esiste plusieurs techniques pour les épurer du bruit. Les techniques de ltrage permettent d'améliorer la qualité du signal d'informa- tion. Elles consistent généralement en la minimisation du bruit. Les ltres adaptés sont souvent employés à cette n mais induisent une contrainte sur la connaissance a priori du type de bruit qui aecte le signal d'information. Lorsque le signal est une image, le ltrage peut reposer sur un critère objectif ou subjectif selon que l'on cherche une forme donnée dans l'image ou que l'on vise à ce que celle-ci soit lue par l'oeil humain.
En savoir plus

154 En savoir plus

Vidéosurveillance intelligente pour la détection de chutes chez les personnes âgées

Vidéosurveillance intelligente pour la détection de chutes chez les personnes âgées

exemple, les cartes de Kohonen ont été utilisées pour la détection de trajectoires suspectes [30, 92]. 2.7 La détection de chutes par vidéosurveillance Depuis quelques années, de plus en plus de travaux de recherche utilisent la vidéo- surveillance pour la détection de chutes. Elle apporte en effet beaucoup d’attraits, notam- ment parce qu’elle ne nécéssite pas le port d’un quelconque instrument de mesure. De plus, une caméra apporte énormément d’information sur la personne mais aussi sur son environnement. On peut connaître sa localisation dans une pièce, son mouvement et ses actions. Ainsi, en plus de détecter des chutes, un système de vidéosurveillance pourrait permettre d’analyser le comportement de la personne, à savoir si elle prend correctement ses médicaments, si elle mange et dort à des heures réguliéres, etc. Toutes ces données sont des indicateurs du bien être de la personne et peuvent révéler des problèmes qui néssecitent un suivi.
En savoir plus

149 En savoir plus

Influence des informations sensorimotrices sur les représentations de l’espace.

Influence des informations sensorimotrices sur les représentations de l’espace.

2.3.4.1. Recalibration de l’effort et perception des distances Plusieurs études ont montré que la perception des distances pouvait s’appuyer sur les informations podokinétiques, en l’absence de vision (Afonso et al., 2010; Loomis et al., 1993), ou être influencée par un recalibrage de la synchronie entre informations visuelles et informations proprioceptives (Campos, Butler, & Bülthoff, 2012; Iachini & Giusberti, 2004; Rieser et al., 1995; Waller & Richardson, 2008). Un champ d’étude important s’est également intéressé à décrire comment le recalibrage du coût énergétique associé à la locomotion pouvait impacter la perception des distances. Ces travaux ont été réalisés dans la lignée de l’approche « action-specific » de Proffitt : si les coûts énergétiques sont intégrés à la perception et que le principe d’économie d’action régit le comportement, alors la perception devrait être déformée par l’effort physique expérimenté. Cette déformation devrait alors avoir pour but de limiter l’engagement de l’organisme dans des comportements sous optimaux ou trop coûteux en termes de ressources énergétiques, souvent au détriment de l’efficacité « nette » (maximum de bénéfices en un minimum de temps). Cette idée a émergé à la suite d’observations éthologiques, qui ont notamment montré des comportements de minimisation du coût énergétique de locomotion chez une population d’abeilles. En effet, il est fréquent d’observer des abeilles abandonner des sources de nourriture non épuisées pour revenir à la ruche avec une charge de nectar inférieure à la capacité de stockage (en poids net) de l’insecte (Schmid-Hempel, Kacelnik, & Houston, 1985). Cette observation contraire aux modèles traditionnels du comportement des espèces animales récolteuses suggère que les abeilles intégreraient le coût métabolique associé au transport de nectar selon la distance, et sélectionneraient des comportements permettant de minimiser ce rapport. Afin de vérifier cette hypothèse, Schimd-Hempel (1986) a proposé une méthodologie originale consistant à recalibrer l’effort de locomotion des abeilles en leur apposant un poids supplémentaire fixé au thorax. Les résultats de cette manipulation montrent que les abeilles lestées portent moins de nectar que les non lestées, et parcourent moins de distance (Schmid-Hempel, 1986) : le coût métabolique supplémentaire modifie les comportements de locomotion.
En savoir plus

333 En savoir plus

Système sensible et adaptatif au contexte pour la gestion intelligente de crues

Système sensible et adaptatif au contexte pour la gestion intelligente de crues

Résumé Système sensible et adaptatif au contexte pour la gestion intelligente de crues A l’avenir, l'agriculture et l'environnement vont pouvoir bénéficier de plus en plus de données hétérogènes collectées par des réseaux de capteurs sans fil (RCSF). Ces données alimentent généralement des outils d’aide à la décision (OAD). Dans cette thèse, nous nous intéressons spécifiquement aux systèmes sensibles et adaptatifs au contexte basés sur un RCSF et un OAD, dédiés au suivi de phénomènes naturels. Nous proposons ainsi une formalisation pour la conception et la mise en œuvre de ces systèmes. Le contexte considéré se compose de données issues du p hénomène étudié mais également des capteurs sans fil (leur niveau d’énergie par exemple). Par l’utilisation des ontologies et de techniques de raisonnement, nous visons à maintenir le niveau de qualité de service (QdS) des données collectées (en accord avec le phénomène étudié) tant en préservant le fonctionnement du R CSF. Pour illustrer notre proposition, un c as d'utilisation complexe, l'étude des inondations dans un bassin hydrographique, est considéré. Cette thèse a produit un logiciel de simulation de ces systèmes qui intègre un système de simulation multi-agents (JADE) avec un m oteur d’inférence à base de règles (Jess).
En savoir plus

193 En savoir plus

Implémentation De La Commande Intelligente Dans Un Robot à Deux Degrés De Liberté

Implémentation De La Commande Intelligente Dans Un Robot à Deux Degrés De Liberté

Les syst` emes non lin´ eaires repr´ esentent une grande partie des syst` emes ´ etudi´ es dans l’industrie parmi les quels on trouve les robots manipulateurs, c’est pour cette raison que le d´ eveloppement des lois de commande non lin´ eaire est devenu tr` es int´ eressent pour l’am´ elioration des performances. Notre projet consiste ` a faire une impl´ ementation de la commande intelligente dans un robot manipulateur ` a deux degr´ es de libert´ e bas´ e sur les concepts de la logique floue , cette technique montre l’am´ elioration des performances du robot distant du point du vu robustesse, pr´ ecision de suivi et de stabilit´ e et d’assurer une certaine autonomie au robot.
En savoir plus

85 En savoir plus

Contrôle et suivi d’une maison intelligente via internet

Contrôle et suivi d’une maison intelligente via internet

Page 22 Figure II.3 : Développement de l'industrie [W15].  L’agriculture : la demande des produits alimentaire augmente, en raison de l’augmentation de la population mondiale, l’internet des objets tend à développer certaine techniques dans l’agriculture pour augmenter la production alimentaire, comme par exemple l’utilisation des capteurs qui vont s’occuper de récolter les informations utiles sur l’état du sol, taux d’humidité, taux des sels minéraux, etc. et envoyer ces informations au agriculteur pour prendre les mesures nécessaires garantissant la bonne production [B12].
En savoir plus

106 En savoir plus

Consommation intelligente de l’énergie dans les réseaux de capteurs sans fil (WSNs)

Consommation intelligente de l’énergie dans les réseaux de capteurs sans fil (WSNs)

iv Résumé Les développements récents des technologies micro-capteurs et des communications sans fils ont engendré l’apparition des réseaux de capteurs sans fils (WSN : Wireless Sensor Networks). Un tel réseau est constitué d’un grand nombre de dispositifs physiques appelés nœuds de capteurs capables de relever, de traiter et de transmettre des informations de l’environnement, dans lequel ils sont déployés, à un ou plusieurs points de collecte. L’un des grands problèmes de ce type de réseaux est l’énergie des capteurs qui est limitée, cette contrainte doit être prise en compte afin d’allonger la durée de vie du réseau.
En savoir plus

76 En savoir plus

Show all 4661 documents...