réduction des inégalités

Top PDF réduction des inégalités:

L'Union européenne en quête de cohésion. Les fonds européens participent-ils à la réduction des inégalités territoriales ?

L'Union européenne en quête de cohésion. Les fonds européens participent-ils à la réduction des inégalités territoriales ?

Cette étude doit être considérée comme une première étape dans l’analyse de la conver- gence locale comme concept opératoire pour appréhender le caractère géographique du processus de réduction des inégalités entre les régions. Nous avons étudié ici la conver- gence en situation économique relativement stable. Des études futures pourraient explo- rer la dimension territoriale de la crise économique européenne et ses impacts sur les résultats, et analyser dans quelle mesure les regroupements spatiaux de convergence ou de divergence locale varieraient dans un tel contexte.
En savoir plus

7 En savoir plus

Analyse de la contribution des projets d’autonomisation économique des femmes et des systèmes financiers décentralisés à la réduction des inégalités de sexe en matière d’accès au crédit au Sénégal

Analyse de la contribution des projets d’autonomisation économique des femmes et des systèmes financiers décentralisés à la réduction des inégalités de sexe en matière d’accès au crédit au Sénégal

6.3. ÉVOLUTION DU PARTENARIAT ENTRE LES PROJETS D’AUTONOMISATION ECONOMIQUE DES FEMMES ET LES SYSTÈMES FINANCIERS DÉCENTRALISÉS : LES ACQUIS EN MATIÈRE DE RÉDUCTION DES INÉGALITÉS D’ACCÈS DES FEMMES AU CRÉDIT La micro finance s’est développée grâce à une offre de services plus souple que les banques classiques, avec des services de proximité et une appropriation des populations de cet outil coopératif. Elle a pu développer son offre de services grâce aux ressources mobilisées à travers l’épargne et les emprunts. A ces ressources, s’ajoutent celles affectées par les projets et fonds d’appui mis en place par le Gouvernement ou d’autres partenaires institutionnels pour soutenir les personnes et groupes vulnérables, notamment dans le cadre de l’autonomisation économique des femmes. Les ressources affectées prennent de plus en plus de l’importance en termes de volume dans le portefeuille des SFD qui les utilisent suivant les conditions négociées avec la structure ayant amené lesdites ressources.
En savoir plus

106 En savoir plus

Réduction des inégalités sociales de santé : quels défis éducatifs ? L'exemple du jeu

Réduction des inégalités sociales de santé : quels défis éducatifs ? L'exemple du jeu

Est-ce que renforcer les compétences propres à la compétition peut ou non être une stratégie de réduction des inégalités sociales de santé? En dehors d’un système de valeurs de référence, l’on pourrait imaginer que pour être un individu performant dans la société actuelle, il faut nécessairement être compétitif. Dès lors, le développement des compétences favorisant la compétition pourrait être une stratégie de lutte contre les ISS. Cependant, cette affirmation se heurte à une difficulté. La question demeurerait de savoir où se glisserait le gradient social, ce qu’il adviendrait des compétiteurs moins performants. La compétition tendrait à renforcer l’idée d’une société d’individus peu soucieux de tendre la main aux vaincus et qui pourrait mettre à mal la solidarité. Et, en ce sens, elle renforcerait les ISS. À l’inverse, le jeu pourrait mobiliser exclusivement les valeurs de la communauté et de la solidarité. Cette optique n’est pas non plus sans risque. Si la compétition et la performance sont des valeurs reconnues sur le marché de l’emploi, alors ne risque-t-on pas de défavoriser les apprenants en leur proposant une vision de la société peu adéquate à l’esprit du temps? Il n’y a pas de réponse simple à cette alternative hors d’un positionnement idéologique qui n’est pas le propos de cet article. Elle n’est pas sans rappeler la tension évoquée en début d’article entre jeu moralisateur et jeu libérateur. Si cette alternative est inconfortable, elle a au moins le mérite de questionner certaines limites de l’utilisation du jeu et de la posture de l’animateur.
En savoir plus

4 En savoir plus

A quoi sert la promotion de la santé ? Essai introductif sur la réduction des inégalités sociales de santé

A quoi sert la promotion de la santé ? Essai introductif sur la réduction des inégalités sociales de santé

Ainsi, il est possible de dire que l'évaluation des actions visant à réduire les inégalités de santé est relativement délicate à mettre en œuvre. Cela explique certainement les récentes propositions en faveur d'évaluations moins positivistes et fondées sur la « théorie » (i.e. la logique) de programme (Judge and Mackenzie, 2002; Whitehead, 2007), ce qui correspond à une des approches classiques dans le domaine de l'évaluation (Chen, 2005). En effet, un consensus semble s'établir dans la communauté scientifique autour de l’idée reprise par Whitehead (2007) et selon laquelle « the search for effective actions to tackle social inequalities in health highlights more than anything the need for a new kind of evidence synthesis » (p.477). Mais dans un contexte où nous savons pertinemment que les déterminants des inégalités de santé sont aussi nombreux que doivent être complexes les programmes à mettre en œuvre, l'attente de données probantes issues d'études randomisées apparaît quelque peu utopique, voire idéologique. La plupart des interventions se déroulent dans des situations où les approches évaluatives classiques (et positivistes) de l'efficacité (études expérimentales ou quasi) sont impossibles à organiser. L’approche réaliste de l’évaluation de l'efficacité mérite donc une attention particulière (Pawson and Tilley, 1997) mais il faut user du principe éthique de précaution pour d'abord en vérifier la pertinence réelle dans le contexte des interventions, en France ou ailleurs. Cela est d'autant plus vrai, comme nous l’avons suggéré, que la santé publique n'est pas le véhicule le plus adéquat pour agir en faveur de la réduction des inégalités sociales de santé, contrairement aux interventions se référant aux démarches
En savoir plus

89 En savoir plus

L'accompagnement scolaire dans les associations d'éducation populaire : rôle et impact dans la réduction des inégalités scolaires

L'accompagnement scolaire dans les associations d'éducation populaire : rôle et impact dans la réduction des inégalités scolaires

la réduction des inégalités scolaires entre les enfants issus des classes populaires et ceux issus des classes moyennes et supérieures. Abstract The survey PISA published in 2013, who value the level of students aged 15 years in countries o f OECD, notes educational inequalities in France. Indeed, it’s the country where educational inequalities are highest among OECD countries. Given this situation, measures have been implemented since 1981 with the creation of priority areas by the minister the national education of the time, Alain Savary. Others actors, such as the popular education associations, may act to try to reduce educational inequalities.
En savoir plus

70 En savoir plus

Politique de la ville et santé publique : une démarche locale pour la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé

Politique de la ville et santé publique : une démarche locale pour la réduction des inégalités sociales et territoriales de santé

Il s’agit donc à la fois de développer les connaissances sur les données et les rendre accessibles, d’intensifier les partenariats, de coproduire des réflexions, des études, des outils, des évaluations, peut-être des événements communs, d’accompagner la diffusion des productions par des actions auprès des acteurs de proximité, de poursuivre la coopération internatio- nale, notamment celle relative aux inégalités sociales de santé. Pierre Chauvin me disait notamment que si, aujourd'hui, nous étions en train de creuser plus particulièrement cette question et que des études étaient en cours, certains pays avaient pris une longueur d’avance. Nous souhaiterions poursuivre cette collaboration avec la chaire des inégalités sociales de santé de Montréal et avec d’autres pays, améliorer l’accessibilité des productions de l’INPES – dans nos propres productions.Dans les campagnes de commu- nication, par exemple, nous ne touchons qu’une certaine catégorie sociale de la population et nombre de nos travaux ou campagnes ne sont pas accessibles aux CSP – voire pas accessibles du tout parce qu’illisibles. Nous devons rendre accessibles des contenus à des publics qui, aujourd'hui, sont encore un peu oubliés – les personnes handicapées,notamment.Enfin,nous souhaitons privilégier les activités de partage, de capitalisation des expé- riences.Car toutes,comme celles des ASV,sont d’une grande richesse et il est important de les partager. Je souhaiterais aussi partager ces activités avec les pôles de compétences en éducation et promotion de la santé, pour les- quelles nous avons la chance d’organiser plusieurs rencontres annuelles sur des questions méthodologiques et d’actualité. Il y aurait véritablement une piste d’échanges pour des éléments structurants. D’autres choses sont développées par l’Institut, mais je n’ai plus le temps de les détailler. Je vous invite à en discuter dans le cadre du déjeuner. Merci.
En savoir plus

333 En savoir plus

L’école au coeur des territoires : vers une approche territoriale au service de la promotion de la santé de tous et de la réduction des inégalités sociales de santé

L’école au coeur des territoires : vers une approche territoriale au service de la promotion de la santé de tous et de la réduction des inégalités sociales de santé

Le lien aux familles qui est un élément déterminant de la lutte contre les inégalités de santé reste fragile. En ce qui concerne le service de santé scolaire, les difficultés sont particulièrement marquées du fait de l’absence de cadrage national réaliste et de définition de priorités permettant de structurer l’activité des professionnels, des difficultés de recrutement, des conditions matérielles d’exercice particulièrement dégradées et de l’insuffisance des liens aux politiques territoriales.

11 En savoir plus

<<La péréquation financière comme instrument de réduction des inégalités financières inter-collectivités territoriales en Algérie>> cas de la commune de Boudjima

<<La péréquation financière comme instrument de réduction des inégalités financières inter-collectivités territoriales en Algérie>> cas de la commune de Boudjima

Le deuxième chapitre porte sur Les modes de solidarités financiers inter- collectivités territoriales pour réduire les inégalités financières, on présente en premier lieu les types et les origines des inégalités financières inter collectivités locales, puis en procède a la présentation de la caisse chargée de mettre en place cette solidarité qui est la caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales à travers des dotations de péréquation des ressources fiscales, qui se fonde sur une péréquation des ressources qui consiste pour l’Etat à moduler ses dotations aux collectivités territoriales pour avantager celles qui ont de faibles ressources propres et/ou de fortes charges , en prélevant une partie des ressources des collectivités dont la situation est plus favorable.
En savoir plus

146 En savoir plus

Pour une cybersanté contributive à la réduction des inégalités sociales de santé : identification et exploration des facteurs de conversion pour un outil de cybersanté s’adressant aux proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie

Pour une cybersanté contributive à la réduction des inégalités sociales de santé : identification et exploration des facteurs de conversion pour un outil de cybersanté s’adressant aux proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie

32 3.4.2 Étude de cas (projet QADA) via une observation-participante L’étape 1 a permis d’identifier sept facteurs de conversion ayant le potentiel de rendre un outil de cybersanté inclusif et contributeur à la réduction des ISS. Souhaitant que cette étude s’inscrive dans une perspective pragmatique et soit utile aux designers et chercheurs en cybersanté, il a été choisi d’explorer ces sept facteurs de conversion en situation réelle. Pour les besoins et la faisabilité de la recherche, cette étude s’est concentrée sur le développement d’un outil de cybersanté pour les proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie (projet QADA). Ce projet, financé par le ministère de la Famille dans le cadre du programme Québec Ami des Aînés (QADA), est dirigé par un groupe de chercheurs qui désiraient inclure la perspective de justice sociale dans leur recherche. Avec une approche initialement centrée sur l’utilisateur, ils ont accepté de modifier cette dernière pour utiliser une approche de co-design. Le but de l’outil à développer était de faciliter le processus de recherche d’aide pour les proches aidants. Actuellement, le non-usage des services d’aide chez les proches aidants est assez bien documenté. On peut résumer trois raisons de non-usage des services : 1) la non-connaissance (les individus ne connaissent pas l’offre de service), 2) la non-demande (les individus connaissent l’offre de service, mais n’y font pas appel par choix ou par contrainte) et 3) la non-réception (les individus connaissent l’offre de service, la demande, mais ne l’obtiennent pas) (Warin, 2010). Plusieurs facteurs viennent influencer ce non-usage. Les facteurs influençant le processus de recherche d’aide chez les proches aidants ont été catégorisés, par notre équipe dans une étude antérieure (Latulippe et al., 2018), en 5 thèmes : 1) liés au service (ex. : délais d’attente), 2) personnels (ex. : sentiment d’intrusion), 3) expérientiels (ex. : utilisation positive d’un service), 4) relationnels (ex. : refus de l’aidé) et 5) informationnels (ex. : être dirigé vers le bon service). Les proches aidants rencontrent plusieurs difficultés dans leur processus de recherche et souhaitent être davantage accompagnés de façon proactive et selon l’évolution de leurs besoins.
En savoir plus

239 En savoir plus

Réduction des inégalités sociales de santé en soins primaires : revue de la littérature

Réduction des inégalités sociales de santé en soins primaires : revue de la littérature

Par ailleurs, nous avons vu qu’il était très important d’agir dès l’enfance pour lutter contre les ISS, notamment dans la lutte contre le surpoids et l’obésité. Parmi les articles initiaux de notre revue de la littérature, un très grand nombre concernait les enfants. Malheureusement, seule une intervention a été réalisée en soins primaires. Les autres interventions ont donc été exclues de nos résultats. Certaines interventions se déroulaient en milieu scolaire, et ont démontré une efficacité dans la réduction des ISS (89), (90). Il s’agissait de programmes de promotion de la santé (nutrition, activité physique, lutte contre le surpoids/obésité). Il pourrait être pertinent d’associer à ces interventions en milieu scolaire, les médecins généralistes et équipes de soins pluri professionnelles, dans le but de renforcer et adapter les messages délivrés aux enfants.
En savoir plus

58 En savoir plus

Quelle vision de la réduction des inégalités sociales de santé? Quelle action en milieu scolaire?

Quelle vision de la réduction des inégalités sociales de santé? Quelle action en milieu scolaire?

intégration et développement de la promotion de la santé, aide à la réalisation des projets santé initiés par les écoles et visite des locaux scolaires ayant pour but l’amélioration qu[r]

43 En savoir plus

Démographie, pauvreté et inégalités

Démographie, pauvreté et inégalités

Le bien-être de la population et les droits humains se sont retrouvés au cœur des dispositifs mis en place par le Plan d’action mondial du Caire. Il s’agit également d’une remise en cause du rôle de l’Etat, qui a été primordial dans la mise en place des politiques démographiques au cours des années 1970-1990, mais qui a toujours été fortement secondé par des initiatives privées (comme le BENFAM au Brésil). Les gouvernements se sont néanmoins engagés à faire respecter les principes et garanties du Plan d’Action mondial sur la population et le suivi des objectifs du Caire, jusqu’en 2014, tâche coordonnée par le Centre latino-américain de démographie (CELADE), intégré à la CEPAL des Nations unies. Le constat suivant est ainsi fait : les politiques démographiques n’ont pas eu beaucoup d’effets sur la réduction des inégalités sociales et l’amélioration des conditions de vie en Amérique latine. On observe aussi une forte fécondité des jeunes filles adolescentes, en élévation dans la plupart des pays, ce qui marque un des échecs de ces politiques (Guzman et al., 2006).
En savoir plus

25 En savoir plus

Jeu / Inégalités. De l'usage du jeu en SES pour lutter contre les inégalités scolaires

Jeu / Inégalités. De l'usage du jeu en SES pour lutter contre les inégalités scolaires

En revanche, la mise en posture de recherche des élèves ainsi que leur place centrale dans la construction du savoir sont une réalité tangible dans le jeu, et sont des éléments essentiels d’une réduction des inégalités par l'usage de dispositifs pédagogiques alternatifs. En ce qui concerne la partie de notre développement qui répond négativement à notre hypothèse de recherche, les implicites que nous avons constatés relèvent d'une analyse réflexive de notre propre pratique autant que d'une observation des faits. Les implicites décrits ne sont peut être pas les plus importants dans une classe de seconde ou de première ES, même si ce sont ceux que nous avons retenus. D'autres formes d'implicites auraient sans doute été plus intéressantes pour notre étude que la compréhension de termes compliqués ou celle du lien entre le jeu et le cours. Nous avons cependant retenu ceux-ci.
En savoir plus

82 En savoir plus

Inégalités structurelles et inégalités fractales dans le contexte postfordiste du marché du travail

Inégalités structurelles et inégalités fractales dans le contexte postfordiste du marché du travail

La situation des salariés des agences de placement soulève un certain nombre de questions qui dépassent largement le cadre des interrogations sur les inégalités de traitement, telles que l’identification de l’employeur véritable, la responsabilité par rapport aux sommes dues aux salariés, les clauses qui limitent l’accès à des emplois permanents de qualité dans l’entreprise cliente ou chez un groupe d’entreprises avec lesquelles l’agence fait affaire. En fait, certains contrats contiennent des clauses interdisant au salarié d’agence d’accepter un emploi permanent dans l’entreprise utilisatrice ou à celle-ci d’offrir un tel emploi à celui qui effectue un remplacement. Cette transaction peut toutefois avoir lieu à la condition que le salarié et l’entreprise versent à l’agence une indemnité que ceux-ci n’ont pas, plus souvent qu’autrement, les moyens de payer, ou qu’ils ne souhaitent pas payer. Il arrive aussi que certaines entreprises recourent à des salariés d’agence pour combler des postes permanents, notamment pour des travaux insalubres ou dangereux. Cette utilisation de salariés d’agence pour combler des postes permanents permet non seulement de réduire les coûts de main-d’œuvre, mais rend impossible, en pratique, la syndicalisation de ces travailleurs. Il faut noter aussi que les salariés des agences, à l’instar de la plupart des autres salariés atypiques, ne bénéficient pratiquement jamais de régimes complémentaires de protection sociale tels que des assurances collectives, un régime de retraite ou un Régime enregistré d’épargne- retraite (RÉER) collectif.
En savoir plus

20 En savoir plus

Inégalités isopérimétriques produit pour les élargissements euclidien et uniforme : symétrisation et inégalités fonctionnelles

Inégalités isopérimétriques produit pour les élargissements euclidien et uniforme : symétrisation et inégalités fonctionnelles

La notion de mesure de surface (nous dirons mesure de bord à partir de maintenant), même si l'on xe la distance d, admet plusieurs dénitions, ce qui illustre bien par là même, la grand[r]

230 En savoir plus

La réduction de volumétrie

La réduction de volumétrie

_________________________________________________________________ RESUME Les praticiens ont depuis près de quarante ans recourt à l’usage de la volumétrie pour la réalisation de projets urbains. Néanmoins aucun texte ne traitait ce mode de division de la propriété. Ce n’est que récemment, par la loi ALUR du 24 mars 2014, que le volume fut considéré. Toutefois, la loi n’aborde que partiellement toutes les alternatives qu’offre la volumétrie. En effet, l’article 28 crée la possibilité d’opérer une scission de copropriété en volumes. La scission d’un ensemble immobilier divisé en volumes, autre problématique liée à la volumétrie, est le principe suivant lequel un volume issu d’une division est supprimé de l’ensemble volumétrique. Cette situation est rencontrée pour la procédure d’alignement ou la rédaction d’un permis de construire. Pour se faire, il convient ainsi d’analyser les contraintes liées aux droits de construire et les autorisations délivrées et d’étudier l’hypothèse d’une division du sol. Parallèlement, pour réaliser une réduction de volumes, il est impératif de respecter les droits d’urbanisme attachés au sol. La difficulté réside dans le fait que les règles d’urbanisme ne prennent pas en considération le volume mais uniquement le foncier. A travers la pratique, l’Ordre des géomètres-experts et certains auteurs ont élaboré des hypothèses et des méthodes en vue de rendre légale la scission d’un ensemble immobilier divisé en volumes. L’ensemble des acteurs de l’immobilier espère que la division en volumes n’ait aucun cadre juridique afin qu’ils puissent continuer à agir librement.
En savoir plus

53 En savoir plus

Réduction des endomorphismes

Réduction des endomorphismes

Réduction des endomorphismes (complément pour 5/2) Les exercices notés d’un obèle † sont de « grands classiques ». Exercice 1 † Soit E un R-espace vectoriel de dimension finie, et f , g ∈ L(E). On suppose f inversible et f ◦ g + g ◦ f = 0. a) On suppose g diagonalisable. Montrer que g est de rang pair.

1 En savoir plus

Des inégalités d'accès aux inégalités de succès : enquête sur les fondateurs et fondatrices de start-ups

Des inégalités d'accès aux inégalités de succès : enquête sur les fondateurs et fondatrices de start-ups

d’entreprise 54 , elles restent encore largement minoritaires, ne représentant que 29 % des créateurs d’entreprise en 2014 55 et 26 % de notre échantillon. Les inégalités d’accès aux sphères dirigeantes se jouent dès la socialisation primaire, où les garçons sont davantage socialisés à avoir confiance en eux, à prendre des risques, à être autonomes et à explorer des environnements inconnus, tandis que les mères valorisent plus les comportements d’obéissance, de passivité et de conformité chez les filles (BELLOTI, 1974 ; DURU-BELLAT, JAROUSSE, 1996 ; VOUILLOT, 1986). Intériorisées dès la petite enfance, ces dispositions différenciées sont renforcées à l’école et par l’école (BUSWELL, 1981 ; JARLEGAN, 1999 ; LIGNIER, PAGIS, 2014, ; MARRY et al., 2015), où les garçons sont davantage incités à investir les filières d’élite que sont les écoles d’ingénieur, tandis que les filles investissent plus souvent les filières universitaires (DURU-BELLAT, JARLEGAN, 2001). Cette ségrégation horizontale et verticale dans les choix d’orientation est toujours présente puisque, parmi les fondateurs et fondatrices de start-ups, les femmes sont plus souvent diplômées de filières universitaires que les hommes, tandis que ceux-ci sont plus souvent diplômés d’écoles d’ingénieur (voir graphique). Néanmoins, l’école de commerce apparait comme une voie autant investie par les hommes que par les femmes, et pourrait contribuer à démocratiser l’accès aux carrières entrepreneuriales des jeunes femmes diplômées.
En savoir plus

33 En savoir plus

Réduction des endomorphismes

Réduction des endomorphismes

Réduction des endormorphismes Réduire un endomorphisme, c’est trouver une base dans laquelle la matrice associée à cet endomorphisme est la plus simple possible, de manière à faciliter les calculs que l’on peut être amené à effectuer sur celui-ci. La réduction sans doute la plus utilisée en dimension finie est la réduction de Jordan, qui décompose l’espace en somme directe de sous-espaces stables, l’endomorphisme agissant de manière très simple sur chacun de ces sous-espaces.

14 En savoir plus

Réduction des endomorphismes

Réduction des endomorphismes

Comme la propri´et´e d’ˆetre scind´e sur K pour un polynˆome n’est r´eellement pas une contrainte, quitte `a ´elargir le corps commutatif K voir le th´eor`eme de Steinitz, vu au §2.2, pa[r]

107 En savoir plus

Show all 1094 documents...