Programme de prévention primaire

Top PDF Programme de prévention primaire:

Effet à long terme et transférabilité d'un programme de prévention primaire du diabète de type 2 dans les quartiers vulnérables à la Réunion

Effet à long terme et transférabilité d'un programme de prévention primaire du diabète de type 2 dans les quartiers vulnérables à la Réunion

efficace » par son adaptation au contexte spécifique via le jeu de l’implémentation qui relève de la compétence des acteurs de terrain ayant la connaissance fine du contexte local (Villeval 2015). Des caractéristiques de forme peuvent aussi différenciées ces deux notions. Les BCT correspondent aux plus petites composantes de l’intervention responsables du changement de comportement (Cane et al. 2015) alors que les fonctions clés seraient de dimension variable (le questionnement sur leur granularité fait d’ailleurs l’objet de recherches en cours). La BCT est observable (Michie et al. 2013) et la fonction clé serait plutôt sous-jacente voire cachée, sa mise en évidence faisant l’objet d’un processus de co-construction intersectorielle et interdisciplinaire entre différents partenaires (Villeval et al. 2015, 2016a). L’inventaire des BCTs s’appuie sur un examen minutieux de la littérature à propos des interventions de changement de comportement, alors que les fonctions clés ne reposent pas sur une littérature spécifique aux fonctions clés, mais sur les avis des chercheurs et des acteurs qui sont nourris de la littérature scientifique internationale et de leur expérience de terrain. Une intervention de changement de comportement peut ne reposer que sur une seule BCT, ou bien sur une association de plusieurs BCTs utilisées de façon combinée. Une intervention de santé publique, comme un programme de prévention primaire, est en général composée de plusieurs fonctions clés, qui forment une stratégie globale visant à répondre aux objectifs de cette intervention (Villeval 2015). Là aussi nous voyons que ces deux approches diffèrent sur des aspects de stratégie interventionnelle : une seule BCT peut suffire à l’emploi ; les fonctions clés sont combinées pour mieux interagir et produire un résultat de santé publique. Comme c’était le cas pour l’hypothèse de causalité
En savoir plus

324 En savoir plus

Étude d’évaluabilité et évaluation des processus et des effets d’un programme de prévention de l’usage de substances psychoactives lors de la transition primaire-secondaire

Étude d’évaluabilité et évaluation des processus et des effets d’un programme de prévention de l’usage de substances psychoactives lors de la transition primaire-secondaire

5 L’intervention en réseau : Un programme aux multiples facettes C’est au milieu des années 2000 que vient l’idée de mettre en place un programme de prévention de la consommation de SPA chez les élèves de cette CS. Pour ce faire, une grande consultation est amorcée auprès de l’ensemble des établissements (écoles primaires et secondaires, centres d’éducation aux adultes et centres de formation professionnelle) en vue de l’élaboration d’un cadre de référence et d’un plan d’actions. La consultation conclut à l’importance d’investir davantage de ressources à la prévention de la consommation de SPA dès le troisième cycle du primaire. Selon les initiateurs, ce désir se justifiait par le fait que le temps consacré à l’intervention sur la consommation de SPA dans les écoles demeurait insuffisant et les activités développées étaient souvent mises de l’avant sans égard aux recommandations découlant des programmes jugés efficaces et aux conditions d’efficacité des meilleures pratiques. De plus, ces interventions étaient disparates et variables en fonction des écoles et des années, avec une prédominance de mesures répressives qui avaient montré leurs limites (Houde, 2007). À partir de ce constat, les initiateurs ont conçu le programme en s’appuyant sur les trois éléments suivants : la création de liens significatifs entre les élèves et un intervenant, la prise en compte de la période de transition du primaire au secondaire, et le déploiement d’activités inspirées de l’Approche École en santé. Ces trois exigences visaient à répondre (Désy, 2009). Une première version du programme a vu le jour et a été modifié plus tard afin d’aboutir à la forme actuelle du programme IR.
En savoir plus

314 En savoir plus

Étude de la transférabilité d'un programme de prévention primaire des blessures du coude au baseball vers le lancer de javelot

Étude de la transférabilité d'un programme de prévention primaire des blessures du coude au baseball vers le lancer de javelot

ressemblance des mouvements de lancer au lancer de javelot, au baseball, au football américain et au handball (23). Cependant ces mouvements sont soumis au principe d’adaptations spécifiques imposées par la demande (75). Entre les sports et au sein de ces derniers, la demande varie en fonction de nombreux facteurs dont le poids du projectile, les règles du sport et l’objectif du lancer (lancer loin, lancer précis ou les deux). Pour adapter le mouvement aux demandes spécifiques à chaque sport ou situation, le programme moteur généralisé du lancer en « overarm » possèderait des caractéristiques qui varient. Elles seraient : le temps absolu de contraction, la force relative et la force absolue des muscles impliqués dans le mouvement (95,96). Ces caractéristiques pourraient modifier la biomécanique du lancer sans pour autant modifier sa forme globale (95). En 1974, Toyoshima et al (93) ont caractérisé le schéma moteur généralisé du lancer en « overarm » par une rotation de la ligne de hanches, du tronc et de la ligne d’épaules, une extension du coude et une flexion du poignet.
En savoir plus

86 En savoir plus

Quelle proposition de programme de prévention primaire peut limiter les blessures chez le triple sauteur ?

Quelle proposition de programme de prévention primaire peut limiter les blessures chez le triple sauteur ?

Les 3 études sur la prévention des lésions des IJ évaluent deux programmes de renforcement différents : le BEP constitué d’exercices pliométriques et le NHE, un exercice recrutant les IJ en excentrique. Van de Hoef et al. n'a montré aucune différence statistiquement significative entre les groupes d'intervention et de contrôle dans la survenue de blessure aux ischio-jambiers et dans la sévérité de la blessure au cours de la saison. Le BEP dans les modalités de cette étude ne diminue pas l'incidence des blessures aux ischio-jambiers ni la gravité des blessures aux ischio-jambiers. La compliance correspond au suivi correct par les athlètes d'une intervention prescrite (94), elle était de 71%, ce qui est faible et peut influencer les résultats. De même, la réalisation technique de cette intervention n’a pas été évaluée et une mauvaise exécution des exercices peut affecter l’effet préventif (80). Il a été montré que la contraction pliométrique à court terme améliore la force, la puissance et la fonction musculaire du cycle de raccourcissement des membres inférieurs (95), ce qui correspond aux facteurs de risque des lésions aux IJ. Cependant, les fentes sont des exercices où l'activité musculaire des IJ est faible (96). L’intensité du programme d'exercices peut être insuffisante sur les ischio-jambiers ou sur la région lombo-pelvienne pour obtenir un effet préventif. Des études supplémentaires sur la réalisation de contractions pliométriques en prévention des lésions des IJ en explorant différentes modalités avec une charge de travail plus importantes sur les IJ pourraient être réalisées.
En savoir plus

71 En savoir plus

Évaluation des effets d'un programme de prévention primaire de la violence dans les relations amoureuses auprès des adolescents

Évaluation des effets d'un programme de prévention primaire de la violence dans les relations amoureuses auprès des adolescents

Dans le cadre de cette étude, les programmes d'enseignement moral et religieux ont été choisis pour rejqrérimentation et l'implantation du programme de prévaition primaire pour contrer[r]

68 En savoir plus

Programme de prévention de la victimisation par les pairs au deuxième cycle du primaire

Programme de prévention de la victimisation par les pairs au deuxième cycle du primaire

Six objectifs spécifiques sont visés pour les enfants rejetés-retirés: (a) augmenter leur niveau d'acceptation sociale, (b) diminuer la victimisation sociale, (c) augmenter leur sentimen[r]

102 En savoir plus

Un programme de réadaptation cardiorespiratoire dans le suivi de l'activité physique chez les gens en prévention primaire et secondaire d'une maladie cardiovasculaire

Un programme de réadaptation cardiorespiratoire dans le suivi de l'activité physique chez les gens en prévention primaire et secondaire d'une maladie cardiovasculaire

Avec cette étude, nous voulions mesurer l'efficacité d'un PRCR d'un an versus le PRCR standard de 3 mois sur le suivi de l'activité physique chez les gens en préventio[r]

87 En savoir plus

Utilisation sur le lieu de travail des compétences acquises par la formation : analyse évaluative d'un programme de formation visant la prévention primaire des maux de dos chez du personnel soignant

Utilisation sur le lieu de travail des compétences acquises par la formation : analyse évaluative d'un programme de formation visant la prévention primaire des maux de dos chez du personnel soignant

La diffusion de cette thèse se fait dans le respect des droits de son auteur, qui a signé le formulaire Autorisation de reproduire et de diffuser un travail de recherche [r]

314 En savoir plus

Un programme de réadaptation cardiorespiratoire dans le suivi de l’activité physique chez les gens en prévention primaire et secondaire d’une maladie cardiovasculaire

Un programme de réadaptation cardiorespiratoire dans le suivi de l’activité physique chez les gens en prévention primaire et secondaire d’une maladie cardiovasculaire

Aussi, une autre limite possible de l’étude était au niveau de la perte au suivi (déménagement à l’extérieur, principalement). Dans ce cas-ci, cette limite ne s’applique pas, car aucun déménagement ne fût répertorié lors de l’étude. À la fin de l’étude, il a été possible de répertorier les raisons de non-participation ou d’abandon à l’étude et de vérifier si les participants et les non-participants sont comparables au niveau de leur âge et de leur sexe. En tout, il y a eu treize personnes qui ont abandonné l’étude, donc neuf femmes (4 cardiaques, 5 non-cardiaques) avec une moyenne d’âge de 63 ans, pour quatre hommes (2 cardiaques et 2 non-cardiaques) avec une moyenne d’âge de 70 ans. La raison la plus évoquée par les femmes était le manque de temps à 38% et le manque d’intérêt à 15.5%. Alors, que pour les hommes, c’est plutôt l’obligation de retourner au travail et la maladie à 15.5% chacune qui les ont forcés à abandonner le PRCR. Surprenant de constater que même avec facteurs de risque ou MCV, les femmes ont abandonnées en plus grand nombre un programme gratuit pouvant leur permette de diminuer leurs facteurs de morbidité et/ou de mortalité à moyen, long terme.
En savoir plus

86 En savoir plus

Évaluation d'un programme interdisciplinaire en prévention primaire cardiovasculaire sur la condition physique et la pratique d'activité physique

Évaluation d'un programme interdisciplinaire en prévention primaire cardiovasculaire sur la condition physique et la pratique d'activité physique

Cette forte association entre le diabète et l’athérosclérose peut s’expliquer par le fait que le diabète est souvent précédé du syndrome métabolique où il y a présence de plusieurs facte[r]

155 En savoir plus

Étude de l’opinion des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sur la prévention primaire du VIH, en particulier sur les campagnes de prévention médiatiques, à La Réunion

Étude de l’opinion des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sur la prévention primaire du VIH, en particulier sur les campagnes de prévention médiatiques, à La Réunion

- 58 - Cette volonté d’agir auprès des élèves et des étudiants a débuté dans les années 80, aux Etats-Unis, et au Canada, avant de s’expandre en Europe. Ce programme appelé Gay-straight alliance (GSA) est notamment appliquée aux Pays-Bas, et au Royaume-Uni, et prévoit trois interventions par an auprès des collégiens, lycéens et étudiants, afin d’aborder la sexualité, et de lutter également contre les stigmatisations envers la communauté « lesbian, gay, bisexual, and transgender » (LGBT) (54). Une étude évaluant le processus de prévention primaire en santé sexuelle à la Réunion (38) rapporte que les élèves étaient plus sensibles, et surtout plus à l’aise, face à des intervenants extérieurs à l’établissement. Cela encouragerait à favoriser les interventions, dans les établissements, d’associations œuvrant dans le champ de la lutte contre le VIH, et d’équipes hospitalières en charges des CeGIDD, plus que des membres internes aux structures. L’intervention de PVVIH, au travers de leur témoignages, était également émise et permettrait de rendre un peu plus « réelle » cette infection, au travers d’une personne directement touchée. De plus, l’extension des missions des SUMPPS aux consultations de prévention des IST permet une voie d’action supplémentaire auprès des étudiants (28).
En savoir plus

83 En savoir plus

Le modèle de réponse à l’intervention et la prévention des difficultés d’apprentissage de la lecture au préscolaire et au primaire

Le modèle de réponse à l’intervention et la prévention des difficultés d’apprentissage de la lecture au préscolaire et au primaire

l’identification précoce des élèves à risque de difficultés d’apprentissage ou déjà aux prises avec ces difficultés, il est recommandé de mener un dépistage universel, à la maternelle et au primaire, au moins trois fois par année (p.ex. au début, au milieu et à la fin de l’année scolaire; Gilbert, Compton, Fuchs et Fuchs, 2012). Les habiletés ciblées par l’instrumentation servant au dépistage doivent être étroitement reliées au programme de formation puisque l’objectif de cette opération est d’identifier les élèves qui ne répondent pas adéquatement à l’enseignement dispensé au premier palier. C’est pourquoi les épreuves qui constituent les trousses de dépistage continu sont dites axées sur le cur- riculum (en anglais, curriculum-based; Hosp, Hosp et Howell, 2007; McMaster, Parker et Jung, 2012). Un des enjeux principaux d’une opération de dépistage consiste à classer les élèves avec justesse. Les vrais positifs désignent les élèves qui sont identifiés comme étant à risque et qui feront face à des difficultés si aucune intervention préventive n’est mise en œuvre. Les vrais négatifs sont ceux qui ne sont pas identifiés comme étant à risque et qui seront à l’abri de difficultés sévères ultérieurement. Deux autres catégories représentent des erreurs de classement. Les faux positifs, par exemple, sont les élèves qui sont identifiés comme étant à risque par l’instrumentation utilisée, mais qui ne présen- teront aucune difficulté sévère ultérieurement. Les faux négatifs désignent les élèves qui ne sont pas identifiés comme étant à risque, mais qui le sont. Cette dernière catégorie est particulièrement pré- occupante, car elle représente les élèves qu’on prive de service parce qu’on ne les juge pas à risque. C’est pourquoi il est fortement recommandé de faire appel à des outils d’évaluation qui répondent à des standards éducométriques élevés sur les plans de la fidélité (assurant ainsi la justesse et la stabilité de la mesure) et de la validité (ciblant ainsi le concept choisi; Fuchs et Fuchs, 2007).
En savoir plus

25 En savoir plus

Prévention primaire de la bronchiolite en crèche : étude d’intervention (partie 2)

Prévention primaire de la bronchiolite en crèche : étude d’intervention (partie 2)

• Une étude de cohorte, scandinave, publiée en 2013, a cherché à montrer si une intervention d’hygiène en crèche pouvait réduire les infections des enfants de deux à six ans. Pour cela, 30 crèches ont été incluses dans deux communes. Le nombre d’infections de chaque enfant était référencé pendant deux ans et demi (intervention après un an d’étude d’évaluation, la première année constituant la période de référence). L’intervention consistait en un programme d’éducation sur la transmission microbienne et sur les mesures de prévention. Cette intervention était réalisée auprès des enfants et du personnel de crèche mensuellement et incluait des exercices pratiques. Des consignes pour le lavage des surfaces et des jouets ont été données et l’utilisation de gants pour le change des couches a été suggérée. Concernant les résultats, cette étude ne retrouvait pas de différence significative entre les deux groupes sur la fréquence des infections y compris dans le sous-groupe des enfants de moins de trois ans, et ce malgré une compliance jugée comme bonne. Une des hypothèses émise par les auteurs était le possible manque de compliance effectif (la compliance étant rapportée après auto-évaluation). L’autre hypothèse était un biais de sélection car le taux de participation n’était que de 51%. Enfin le dernier point soulevé était le possible meilleur niveau global des crèches en 2013 en matière de prévention, rendant une différence beaucoup plus difficile à mettre en évidence (106).
En savoir plus

144 En savoir plus

Rapport INCa 2015 « Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données scientifiques »

Rapport INCa 2015 « Nutrition et prévention primaire des cancers : actualisation des données scientifiques »

Contexte et objectifs : L’utilisation trop importante des pesticides est régulièrement dénoncée, l’exposition des populations est constante et le risque est de type « polyexposition ». Peu de travaux évaluent l’effet d’une exposition simultanée et prolongée aux pesticides à des doses faibles. Leur impact sur la niche hématopoïétique justifie le choix des cellules souches mésenchymateuses humaines (hMSC) pour une étude in vitro, compte tenu de leur rôle dans la moelle osseuse. L'équipe ayant observé une augmentation de la sénescence et du stress oxydant dans les hMSC après 21 jours d’exposition à une combinaison de pesticides, il était intéressant de voir si celle-ci avait un lien avec l'augmentation du stress et impactait la respiration mitochondriale et d’évaluer la possibilité de modulation par des antioxydants, dont la vitamine C. Ce travail s’intègre dans un programme plus vaste (STEMPEST) évaluant l’impact de cette exposition sur la balance prolifération/survie, le potentiel différenciatif des hMSC et l’oncogenèse possiblement induite.
En savoir plus

63 En savoir plus

La prévention du suicide en milieu carcéral :
analyse d'un programme de soutien par les pairs

La prévention du suicide en milieu carcéral : analyse d'un programme de soutien par les pairs

Lors du dépistage d'un individu à risque suicidaire ou représentant une menace pour lui-même, les études suggèrent qu’une gestion de cas soit mise en place par un suivi assurant une surveillance adéquate et un soutien social basé sur la communication. L'isolement dans une cellule anti-suicide est une pratique courante afin d'assurer un arrêt d'agir. Cette méthode est généralement définie comme une forme d'isolement où les détenus sont maintenus dans leur cellule pendant 22 à 24 heures par jour, séparés les uns des autres (Shalev, 2008). À noter que cette méthode et l'impact de celle-ci seront discutés plus amplement lors d'une prochaine section. L'utilisation de médication ou encore d'appareils pouvant améliorer la sécurité des détenus, par exemple des caméras ou un environnement sécuritaire, sont également considérées dans la littérature comme des composantes bénéfiques et complémentaires dans l'élaboration d'un programme de prévention où un arrêt d'agir est nécessaire (Fruehwald & coll., 2003; Konrad & coll., 2007). Finalement, des procédures doivent être mises en place lorsqu'une tentative ou un suicide se produit, notamment afin de sécuriser les lieux et prodiguer les soins nécessaires (Konrad & coll., 2007).
En savoir plus

122 En savoir plus

La prescription d’aspirine en prévention primaire des événements cardiovasculaires : la fin d’un casse-tête

La prescription d’aspirine en prévention primaire des événements cardiovasculaires : la fin d’un casse-tête

De même, au Japon, l’utilisation de l’aspirine en prévention primaire des maladies cardiovasculaires n’est actuellement pas généralisée (15). Inversement, les conclusions de l’American College of Chest Physicians (ACCP) étaient en faveur d’une prescription d’aspirine à faible dose (75 à 100mg par jour) chez les patients âgés de 50 ans et plus, dépourvus de maladie cardiovasculaire symptomatique, soulignant que l'aspirine réduisait légèrement la mortalité totale quel que soit le profil de risque cardiovasculaire si elle était prise sur 10 ans (16). Chez les personnes présentant un risque cardiovasculaire modéré à élevé, la réduction du nombre d'IDM était étroitement compensée par une augmentation des saignements majeurs. Cette société savante préconisait l’intégration du patient dans la discussion de la prescription compte tenu de ce bénéfice-risque difficile à apprécier et ne la propose que chez les personnes qui attachent plus d'importance à la prévention d'un IDM qu'à la prévention d'un saignement gastro-intestinal.
En savoir plus

88 En savoir plus

L'impact de l'adhésion aux statines sur les maladies cérébrovasculaires en prévention primaire dans un contexte réel d'utilisation

L'impact de l'adhésion aux statines sur les maladies cérébrovasculaires en prévention primaire dans un contexte réel d'utilisation

Confounding occurs when two or more factors are c10sely associated and the effect of one (or several) confuses or distorts the effects of the other factor(s) on the outcome. The [r]

105 En savoir plus

Impact de l'adhésion aux agents antihypertenseurs sur l'incidence des maladies vasculaires cérébrales en prévention primaire

Impact de l'adhésion aux agents antihypertenseurs sur l'incidence des maladies vasculaires cérébrales en prévention primaire

~-bloquant, dans la prévention de la morbidité et de la mortalité cardiovasculaires chez 10985 patients hypertendus (PAD> 100 mm Hg).56 Après un suivi moyen de[r]

146 En savoir plus

Programme en partenariat pour la prévention des troubles musculosquelettiques dans une pharmacie communautaire: étude exploratoire

Programme en partenariat pour la prévention des troubles musculosquelettiques dans une pharmacie communautaire: étude exploratoire

54 2.4.2 Temps de formation 2.4.2.1 Formation 1 (F1) Un programme de formation a été élaboré et présenté au groupe expérimental dans le but de les outiller pour transformer dans un premier temps, leurs situations de travail et, ensuite, leurs situations journalières d'activité afin d'atteindre des objectifs de santé, de sécurité et d'efficacité. Ce dernier est composé de trois rencontres (session 1 à 3 (S1, S2, S3)) d’une heure chacune. Le temps entre les rencontres de formation a été d’une semaine entre la session 1 et 2, alors que deux semaines se sont écoulées entre la session 2 et 3. La formation a été basée sur une approche pédagogique de type socio-constructiviste (Lasnier, 2000). Celle-ci s'est appuyée sur la dimension relationnelle de l’apprentissage, car elle nécessite un contact avec les autres dans le but d'acquérir les connaissances par comparaison avec celles d’autrui (pairs, enseignants). Kanuka et Anderson (1998) suggèrent que pour optimiser les effets du programme de formation, il est avantageux d'utiliser différents types d’interaction, soit apprenant-apprenant, apprenant-enseignant ou apprenant-groupe.
En savoir plus

192 En savoir plus

Analyse d’implantation du programme de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant au Bénin

Analyse d’implantation du programme de prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant au Bénin

consentement s'il devait être écrit. Dans ces conditions le consentement oral des femmes enceintes est adéquat dans le cadre de la PTME. Dans certains pays comme les États-Unis et le Canada, le consentement est implicite et non formel. Le test de dépistage systématique du VIH est inclus dans les processus médicaux. Toute femme enceinte est informée que le test de dépistage sera effectué à moins (Anderson, 2009). On arrive probablement à des résultats de 100% en termes de dépistage chez les personnes fréquentant un centre de santé avec de prise en charge optimale pour toutes les femmes séropositives. Le consentement est implicite et NON informé. Le dépistage sans consentement éclairé exclut l'effet positif du conseil pré-test sur les changements de comportements en matière de prévention, de dépistage partenaire, etc. (Bartlett et al., 2008). Au Bénin par exemple, le conseil et le consentement éclairé
En savoir plus

229 En savoir plus

Show all 4095 documents...