pratique de l'échographie

Top PDF pratique de l'échographie:

RAIVE (RhumAtologie InterVentionnelle et Échographie)‎ : résultats d'une enquête nationale

RAIVE (RhumAtologie InterVentionnelle et Échographie)‎ : résultats d'une enquête nationale

11 Justification de l’étude Depuis plus de 10 ans, l’échographie musculo-squelettique a pris une place considérable dans la pratique de la rhumatologie aussi bien sur le plan diagnostique que thérapeutique avec l’échographie interventionnelle. Plusieurs pays comme l’Angleterre, l’Irlande ou encore les Etats-Unis d’Amérique ont déjà publié un état des lieux concernant leurs pratiques et leurs formations en échographie rhumatologique. Actuellement, en France, aucune étude n’a été réalisée sur ce thème. Nous avons donc souhaité faire une synthèse concernant la pratique de l’échographie musculo-squelettique interventionnelle dans notre pays afin d’identifier les points positifs et négatifs ainsi que les besoins des médecins afin d’améliorer notre pratique qui s’inscrit comme une spécialité au sein de la rhumatologie.
En savoir plus

32 En savoir plus

Échographie clinique par le médecin généraliste en soins primaires : état des lieux en Normandie, étude quantitative transversale

Échographie clinique par le médecin généraliste en soins primaires : état des lieux en Normandie, étude quantitative transversale

Etait soulignée également la place qu'a le médecin généraliste dans la pratique de l'échographie : des praticiens de notre étude soulignaient 'qu'il n'a pas sa place' dans l'utilisation de cette imagerie, 'que ce n'est pas son métier'. Plusieurs spécialités médicales utilisent habituellement l'échographie : les obstétriciens, les cardiologues, les gastro-entérologues, les ophtalmologues mais aussi les médecins nucléaires et récemment les urgentistes. Initialement, quelques radiologues ont voulu s'opposer à la diffusion de cette technique dans d'autres spécialités que la leur (14). La cour de cassation s'est opposée à cette prétention, en accord avec l'article 70 du code de déontologie médicale ;
En savoir plus

51 En savoir plus

Pépite | Étude anatomique des ligaments tibio-fibulaires proximaux en échographie

Pépite | Étude anatomique des ligaments tibio-fibulaires proximaux en échographie

Entre Août 2019 et Février 2020, 52 patients (14 femmes et 38 hommes avec un âge moyen de 34 ans) ont été inclus dans cette étude, menée dans le service d'Imagerie Musculosquelettique du Centre Hospitalier Universitaire de Lille (France). Les critères d'inclusion étaient les patients adressés dans le service pour une échographie de genou, réalisée en pratique clinique courante en consensus par les deux mêmes radiologues (un radiologue sénior et un interne en radiologie). Les critères d'exclusion étaient les patients de moins de 18 ans, un antécédent de traumatisme ou de chirurgie du genou, la présence de gonalgies latérales et un protocole d'examen échographique incomplet. Chaque patient a donné son consentement éclairé. Cette étude a été
En savoir plus

35 En savoir plus

Palpation par force de radiation ultrasonore et échographie ultrarapide : Applications à la caractérisation tissulaire in vivo.

Palpation par force de radiation ultrasonore et échographie ultrarapide : Applications à la caractérisation tissulaire in vivo.

A. ELASTOGRAPHIE DU SEIN 71 du tissu (de façon quantitative ou non). L’élastographie statique a été la première méthode à être appliquée au diagnostic du cancer du sein. Proposée par Ophir [38] [107] [108] , cette technique repose sur la compression du sein par l’intermédiaire de la barrette échographique, puis le calcul à partir des images échographiques des déformations liées à cette compression (cf. figure 1.5). Les élastogrammes ainsi réalisés font apparaître les zones dont la dureté relative est plus élevée en sombre alors que les zones plus molles apparaissent plus claires (cf. figure 1.6). Cette technique qui a rapidement été testée sur le sein (car la compression y est facilement applicable) souffre cependant de quelques limitations. Comme nous l’avons vu, elle permet de mesurer les déformations du tissu liées à une contrainte appliquée par l’opérateur, or cet élastogramme  dépend et de l’élasticité du milieu E et de la contrainte imposée σ selon la loi de Hooke E = σ  . Cela veut dire que l’élastogramme ne reflète l’élasticité réelle que lorsque la contrainte reste connue dans toute la zone d’observation. En pratique, la contrainte imposée par l’opérateur est difficilement maîtrisable et nécessite beaucoup de pratique pour obtenir un score fiable et répétable. Les inhomogénéités du milieu et les conditions aux limites conduisent aussi à des variations importantes de la contrainte dans le milieu. Lorsque la contrainte est trop forte, l’élastogramme résultant peut introduire des artefacts impliquant un mauvais diagnostic [39] , il est donc important de conserver une compression faible et bien maîtrisée d’un examen à l’autre ce qui en fait une technique très opérateur dépendante.
En savoir plus

190 En savoir plus

Mesure de l'épaisseur des différentes couches de la paroi de l'intestin grêle du chien sain : corrélation entre histologie et échographie

Mesure de l'épaisseur des différentes couches de la paroi de l'intestin grêle du chien sain : corrélation entre histologie et échographie

• Comparaison entre Echo 1et Histo 4 (Figure 16Figure 24, points de couleur bleue ; Tableau 15, colonne Echo 1) L’étape échographique qui nous intéresse principalement est celle utilisée en pratique courante : l’échographie conventionnelle. C’est donc aux images de l’étape Echo 1 que l’on souhaite comparer la stéréomicroscopie sur fragment fixé (Histo 4). Cette comparaison est plus délicate, car les échantillons utilisés pour ces deux types de mesures n’ont pas subi le même traitement. La différence entre les mesures effectuées à l’échographie conventionnelle et en stéréomicroscopie est faible, avec des valeurs échographiques légèrement inférieures aux mesures stéréomicroscopiques. La valeur la plus grande du biais moyen entre Echo 1 et Histo 4 (1,33 mm) correspond au biais moyen de la mesure de la paroi totale du duodénum, qui est la portion intestinale la plus épaisse : plus la structure mesurée est grande, plus le biais entre Echo 1 et Histo 4 est important. C’est le cas notamment pour la muqueuse (mesure B) en comparaison avec l’ensemble sous-muqueuse + musculeuse + séreuse (mesure C) dans le duodénum, puisque cette tunique est plus épaisse que les trois autres couches réunies.
En savoir plus

101 En savoir plus

Échographie pré-hospitalière en pédiatrie : utilisation, intérêt et formation des praticiens

Échographie pré-hospitalière en pédiatrie : utilisation, intérêt et formation des praticiens

Limites de la formation à l'échographie en pédiatrie L'échographie est un outil qui doit être utilisé avec prudence chez l'enfant, en étant toujours guidé par la clinique. C'est un faisceau d'arguments cliniques et échographiques qui permettra une prise en charge optimale. En effet, l'échographie cardiaque de l'enfant est parfois difficile et demande une expérience importante pour certains diagnostics. L'évaluation morphologique notamment doit être prudente pour un non cardiologue, et bien que la présence visible d'une anomalie morphologique puisse conforter le pédiatre dans son diagnostic clinique, et guider la prise en charge thérapeutique pré-hospitalière, l'absence d'anomalie visible sur l'échographie ne permet pas de l'éliminer de façon formelle et la suspicion clinique doit mener à un examen cardiologique. De même le diagnostic d'hypertension artérielle pulmonaire n'est pas aisé pour un opérateur n'utilisant pas l'échographie dans sa pratique quotidienne. C'est pour cette raison que nous avons volontairement réduit la formation initiale des pédiatres aux diagnostics échographiques pré-hospitaliers accessibles : taille des ventricules, fonction, marge de remplissage et présence d'un épanchement, sans aucune mesure chiffrée.
En savoir plus

74 En savoir plus

Étude pilote : évaluation de la surface antrale mesurée par échographie avant césarienne programmée ou hystéroscopie opératoire

Étude pilote : évaluation de la surface antrale mesurée par échographie avant césarienne programmée ou hystéroscopie opératoire

La fiabilité de la mesure de la surface antrale chez la femme enceinte a été évaluée dans le travail de Arzola et al (44). 32 parturientes à plus de 32 SA, étaient réparties en 3 groupes : « estomac vide », ingestion de liquide, repas solide. Les mesures réalisées en aveugle, par 3 anesthésistes, ont permis de porter le bon diagnostic dans 87 % des cas (84 des 96 cas) et le coefficient de concordance kappa était de 0,74 (intervalle de confiance 95 % CI: 0,68–0,84). La courbe d’apprentissage de l’échographie gastrique a été étudiée par l’équipe d’Arzola (45). Six anesthésistes, encadrés par un expert en échographie, ont suivi une formation théorique et pratique. L’objectif était de savoir diagnostiquer trois catégories distinctes de contenu gastrique (vide, liquide clair et solide) chez des volontaires sains. La technique était considérée acquise lorsque le taux de réussite atteignait 90 % dans une sérié d’examen échographique. 33 examens sont nécessaires pour atteindre un taux de 95 % de bon diagnostic.
En savoir plus

95 En savoir plus

Échographie ultraportable pour la prise en charge du blessé de guerre : une étude de faisabilité en contexte de simulation

Échographie ultraportable pour la prise en charge du blessé de guerre : une étude de faisabilité en contexte de simulation

antérieur. Aujourd’hui, le concept de l’échographie clinique en médecine d’urgence (ECMU) (8) est l’application pratique de la Point of care ultrasonography (POCUS) en medecine d’urgence (9). Il s’impose dans la pratique clinique quotidienne du médecin urgentiste afin d’apporter une réponse binaire à une question précise impactant la suite de la prise en charge, dans un temps compatible avec la gestion d’une urgence vitale. Les échographes en dotation

53 En savoir plus

Évaluation de l'indice de confiance des patients réalisant une échographie chez un médecin généraliste diplômé en échographie

Évaluation de l'indice de confiance des patients réalisant une échographie chez un médecin généraliste diplômé en échographie

44 montre une sensibilité et spécificité importantes dans de nombreuses indications et bénéficie ainsi de recommandations de grade B et A dans la pratique courante. Les formations proposées, accessibles aux médecins spécialistes en médecine générale, permettent d’appréhender ces indications. Les échographies pratiquées par le généraliste s’inscrivent dans le même cadre légal que les autres spécialistes et bénéficient des mêmes critères de cotation et de remboursement. La pratique par le médecin traitant peut être exclusive, spontanée lors des consultations ou encore programmée sur des plages horaires dédiées.
En savoir plus

96 En savoir plus

Pépite | L'intelligence artificielle en échographie

Pépite | L'intelligence artificielle en échographie

D. Les stratégies commerciales à mettre en place pour mettre en avant cette technologie L’intelligence artificielle est un concept attractif que les entreprises d’imagerie médicale peuvent mettre à leur avantage dans une démarche commerciale adaptée. C’est moderne, c’est interactif et c’est populaire donc ça se vend. Il faut adapter les avantages et les inconvénients de cette technologie dans notre discours de vente, afin de correspondre au mieux aux besoins et aux opinions des praticiens. Dans ce discours il faut prouver les intérêts et retourner les limites à notre avantage. L’échographe et ses options doivent sembler correspondre parfaitement à l’activité et aux habitudes de pratique de notre échographiste. Il est donc important d’adopter son discours et son offre à chaque praticien selon ses pratiques, ce qui est important pour lui et ce que cela peut lui apporter. On peut imaginer plusieurs situations telles que :
En savoir plus

57 En savoir plus

Élaboration d'un guide d'annonce de malformation découverte lors d'une échographie de dépistage basé sur l'acronyme SPIKES

Élaboration d'un guide d'annonce de malformation découverte lors d'une échographie de dépistage basé sur l'acronyme SPIKES

des preuves solides manquent, il est admis que cette méthode ne devrait pas être soumise aux mêmes exigences de validation que les autres méthodes de recherche (25). Les experts sélectionnés pour une technique DELPHI doivent être choisis pour leur travail dans le domaine approprié et leur crédibilité auprès du public cible (24). Nous avons décidé de faire appel à des échographistes référents travaillant dans les secteurs public et privé et à des coordinateurs de Centres de Diagnostic Prénatal. Ces experts ont été sélectionnés pour leur expérience, leur implication et leur renommée en Médecine Fœtale. Tous avaient l’expérience, par leur pratique quotidienne, d’annonces de malformation. Experts en diagnostic anténatal et non en dépistage à proprement parler, ils sont tous impliqués dans l’enseignement de l’échographie de dépistage.
En savoir plus

71 En savoir plus

Prédiction des enfants petits pour l’âge gestationnel par biométrie fœtale et étude de l’impact du délai échographie-accouchement

Prédiction des enfants petits pour l’âge gestationnel par biométrie fœtale et étude de l’impact du délai échographie-accouchement

Pour comparer les différentes méthodes échographiques de dépistage du RCIU, nous avons inclus toutes les patientes qui ont bénéficié d’une échographie du troisième trimestre. Cette échographie était réalisée entre 28 et 41 semaines d’aménorrhée. Une exploration échographique complète était réalisée pour chaque patiente incluant un examen de la biométrie fœtal avec mesures du diamètre bipariétal (BIP), du périmètre cranien (PC), du périmètre abdominal (PA) et la longueur fémorale (LF). Toutes les échographies étaient réalisées par des échographistes certifiés et toutes les mesures devaient être réalisées selon les recommandations usuelles pour la biométrie fœtale. Cependant aucune consigne spécifique n’a été donnée par le protocole de l’étude pour la réalisation de ces mesures.
En savoir plus

65 En savoir plus

Pépite | Description de l’écho-anatomie normale du septum dorsal capsulo-scapholunaire en échographie à haute fréquence

Pépite | Description de l’écho-anatomie normale du septum dorsal capsulo-scapholunaire en échographie à haute fréquence

En échographie à haute fréquence, une structure fibrillaire hyperéchogène était visualisée sur tous les poignets de cadavres étudiés. Les marquages transfixiants après arthrodistension de deux de ces poignets ont démontré que cette structure correspondait morphologiquement au DCSS lors des dissections chirurgicales. Nous avons ensuite pu réaliser la corrélation de l’aspect échographique, arthroscannographique et des coupes anatomiques sériées de la région du DCSS sur deux autres poignets de cadavre. Dans notre série, il est toutefois à noter que la structure décrite et analysée en échographie était unique, sans possibilité de distinguer formellement le DCSS d’une part de la capsule articulaire d’autre part.
En savoir plus

95 En savoir plus

Effet comparatif de la vasopressine et de la noradrénaline sur la perfusion rénale évaluée par échographie de contraste dans un modéle de choc hémorragique murin

Effet comparatif de la vasopressine et de la noradrénaline sur la perfusion rénale évaluée par échographie de contraste dans un modéle de choc hémorragique murin

Notre travail n’a pas montré de supériorité de la vasopressine sur la perfusion rénale par rapport à l’utilisation de la noradrénaline seule. En particulier nous n’avons pas observé d’amélioration de la perfusion médullaire en échographie de contraste ni d’épargne supplémentaire en volume de remplissage. Les doses de catécholamines choisies reposent sur les données de la littérature et sur notre expérience au laboratoire 14 . Concernant la vasopressine, le choix a été fait d’une perfusion continue. Les propriétés tachyphylaxiques de cette hormone peuvent rendre ce choix discutable, cependant la littérature est très hétérogène à ce sujet. Une méta-analyse reprenant quinze essais contrôlés randomisés étudiant la vasopressine dans le choc hémorragique rapporte des modes d’administration très divers 26 . Certaines équipes associent un bolus suivi d’une dose continue mais aucune dose n’était identique. D’autres utilisent la perfusion continue seule, avec des doses allant de 0.1 à 2U/kg/h. Choisir de réaliser un bolus nécessiterait un travail important préalable sur la vasopressine permettant de définir la dose, le moment où l’injecter et les modalités d’une éventuelle réinjection. Concernant le groupe vasopressine le choix de la posologie repose sur les données de la littérature associée aux résultats d’un travail réalisé au laboratoire. En effet, dans le cadre d’un autre projet encore en cours au laboratoire, des doses-réponse ont permis de déterminer la dose de vasopressine permettant un élévation de la pression artérielle.
En savoir plus

40 En savoir plus

Suivi de l’activité ovarienne par échographie doppler chez la vache de race locale "Brune de l’Atlas"

Suivi de l’activité ovarienne par échographie doppler chez la vache de race locale "Brune de l’Atlas"

Etude 2 : Déterminer la relation entre le flux sanguin lutéal et le taux de la progestérone sérique durant le cycle oestral, et de les comparer avec ceux de la taille lutéale obtenue par échographie mode 2D. Etude 3 : Déterminer la relation entre le flux sanguin lutéal et le taux de la progestérone sérique après luteolyse par injection de PGF2α, Et de les comparer avec ceux de la taille lutéal obtenue par échographie mode 2D.

2 En savoir plus

Imagerie cérébrale et étude de la connectivité fonctionnelle par échographie Doppler ultrarapide chez le petit animal éveillé et en mouvement

Imagerie cérébrale et étude de la connectivité fonctionnelle par échographie Doppler ultrarapide chez le petit animal éveillé et en mouvement

En effet, après avoir démontré la possibilité d’utiliser l’imagerie Doppler ultrarapide de manière complètement non invasive chez ce modèle animal (chapitre III), nous avons mis au poi[r]

158 En savoir plus

Dimension affective et pratique réflexive : quels liens dans la pratique enseignante ?

Dimension affective et pratique réflexive : quels liens dans la pratique enseignante ?

est intégrée dans une question du sujet oubliée dans les sciences humaines en raison d’un « impérialisme positiviste » 193 et les enseignants, puisqu’ils sont par définition des objets transférentiels dans l’acquisition au savoir, ont avant tout à questionner leur Dasein (leur Etant, selon Heidegger, ou manière d’être dans le monde et avec autrui). Cette question du Moi dans la pratique est donc essentielle. Nietzsche 194 avertissait déjà de la présence psychique d’un fantôme de Moi, nous déterminant à notre insu et nous fermant, dans une illusion de domination de soi, à toute confrontation à l’altérité et altération. Porter un regard réflexif sur soi nécessite donc une reconnaissance de cette « différence entre fonction sociale et la personne qui l’exerce », puisque c’est dans cette différence que s’exprime l’aptitude à la formation de l’enseignant Les manifestations affectives ne doivent donc pas simplement être des incidents, déplorés et classés, mais des supports de réflexion pour mieux « saisir le sens de leur action » 195 . Le moi enseignant est à envisager comme un système dynamique
En savoir plus

194 En savoir plus

Échographie hépatique et rénale chez les vaches laitières : correspondance avec les signes cliniques et les paramètres biochimiques.

Échographie hépatique et rénale chez les vaches laitières : correspondance avec les signes cliniques et les paramètres biochimiques.

Cette étude, la première en Algérie, a pour but à travers l’examen échographique, clinique et biochimique d’apporter des informations sur l’aspect échographique de certaines pathologie[r]

1 En savoir plus

Prévalence, impact et réversibilité de la dysfonction diaphragmatique aiguë dans la détresse respiratoire aiguë mesurée par échographie diaphragmatique

Prévalence, impact et réversibilité de la dysfonction diaphragmatique aiguë dans la détresse respiratoire aiguë mesurée par échographie diaphragmatique

2. Recueil de données générales : A l’entrée, la sévérité clinique était évaluée par le score IGS-II, le score SOFA si sepsis, la fréquence respiratoire, la dyspnée (EVA), la FiO2, les gaz du sang artériels avec lactate. Une imagerie thoracique (radiographie ou scanner), une échographie pleurale et une prise de sang comprenant au moins une NFS, PCT, CRP, BNP étaient réalisées dans les premières 24 heures. Une documentation microbiologique par ECBC si possible était réalisée avant l’initiation de toute antibiothérapie. Les données suivantes étaient également recherchées : âge, sexe, poids, taille, IMC, antécédents médico- chirurgicaux, EFR avec CVF/CPT/VEMS/DLCO, dernier test de marche de 6 minutes à l’état stable, dernière gazométrie artérielle à l’état stable, dose cumulée de corticostéroïdes reçue, nombre de décompensations et utilisation d’une VNI à domicile dans les 12 mois ayant précédé l’inclusion.
En savoir plus

58 En savoir plus

Évaluation in vitro de resténoses intra-stent par échographie 3D mode main-libre

Évaluation in vitro de resténoses intra-stent par échographie 3D mode main-libre

Des études numériques sur la modélisation des sténoses ont été entreprises pour analyser les effets du débit laminaire et asymétrique 213, 214 ou encore ceux des vaisseaux de petits diam[r]

168 En savoir plus

Show all 2360 documents...