pollution par les nitrates

Top PDF pollution par les nitrates:

Water Pollution Monitoring Of Nitrates Leaching From Agricultural Fields With Industrial Crop Harvesting Practices. The Belgian Case Of Onsite Lysimeters As A Monitoring Tool.

Water Pollution Monitoring Of Nitrates Leaching From Agricultural Fields With Industrial Crop Harvesting Practices. The Belgian Case Of Onsite Lysimeters As A Monitoring Tool.

(3) Gembloux Agricultural University, Department of Hydrology and Rural Hydraulics, Passage des déportés, 2, 5030 Gembloux ; tel :+32 81 62 2186 ; Fax : +32 81 62 2195; Xanthoulis.d@fsagx.ac.be ABSTRACT The European Nitrate Directive (91/676/CEE) aims at moderating or preventing water pollution from nitrates released by agricultural practices. The Belgian Walloon region transposed it into law and initiated a Sustainable Nitrogen Management Program in 2002 (also called PGDA in French). The non-profit association NITRAWAL amongst others, is in charge of providing support to farmers to implement and respect this program. GRENeRA is one of the organizations designated for scientific studies. In this frame, GRENeRA and its partners implemented six lysimeters in agricultural open fields, operated under real conditions of industrial harvest crops, especially vegetables. The lysimeters are used as follow up tools to monitor and quantify the amount of nitrates leaching beyond the root zone towards underground water reserves.
En savoir plus

9 En savoir plus

Fonction de dommage à l'environnement et pollution par les nitrates d'origine agricole

Fonction de dommage à l'environnement et pollution par les nitrates d'origine agricole

La maximisation au pront par egalisation entre coût marginal pn\'e et prix p du marché conduit a une production q, Or pour la socleté c est l'égalisation entre coùt marginal social et pr[r]

15 En savoir plus

La pollution du bassin de la Seine par les nitrates : Comprendre l'origine et la migration des nitrates dans l'écosystème pour mieux protéger les aquifères

La pollution du bassin de la Seine par les nitrates : Comprendre l'origine et la migration des nitrates dans l'écosystème pour mieux protéger les aquifères

prévoir  • la mise en place de bandes enherbées pour limiter les transferts de nitrates vers les cours d’eau. Plus axées vers la protection des eaux de surface, ces bandes enherbées peuvent être parfois efficaces sur les eaux souterraines en particulier en milieu karstique comme en Craie de Seine Maritime et dans le Tertiaire du Champigny. Ces formations enregistrent de nombreuses pertes directes des cours d’eau vers les eaux souterraines (Yerres en particulier). Les bandes enherbées, d’au moins 6 mètres de large, sont efficaces s’il y a ruissellement. Les particules en suspension se déposent sur les rugosités de l’herbe. Ainsi les produits phytosanitaires (organiques ou minéraux) sont- ils retenus. La pellicule de surface, riche en humus et débris végétaux, constitue une zone de contact ou un processus physico-chimique assure une fixation des substances. Une partie de l’eau s’infiltre et entraîne les substances en solution et la zone racinaire favorise la rétention puis la dégradation de celles-ci. Les transferts vers le ruisseau ou la rivière sont ainsi limités. Certaines sources documentaires (Arvalis) avancent les chiffres suivants :
En savoir plus

45 En savoir plus

Développement d'un senseur électrochimique pour le dosage des nitrates en laboratoire et en pépinière forestière

Développement d'un senseur électrochimique pour le dosage des nitrates en laboratoire et en pépinière forestière

Introduction Avec l’augmentation de la population mondiale, les besoins en produits agricoles et alimentaires ne cessent de croître. Pour satisfaire cette demande, le recours aux fertilisants minéraux et organiques figure parmi les techniques culturales les plus utilisées pour augmenter les rendements des différentes cultures. En effet, par exemple, à l’échelle mondiale la consommation de fertilisants en 2010 s’élève à 98,20 tonnes de nutriment par 1000 Ha selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organisation of the United Nations - FAO) [1]. Les études prévisionnelles estiment que cette consommation mondiale de fertilisants minéraux fabriqués à l’échelle mondiale devrait dépasser, en volume, 200,5 millions de tonnes en 2018, soit 25% de plus qu’en 2015 [2].L’utilisation excessive et non raisonnée de fertilisants minéraux et organiques engendrent des impacts négatifs sur l’environnement (pollution des nappes phréatiques, des rivières et des lacs, eutrophisation, gaz à effets de serre, etc.) et la santé des sols (salinité, perte de productivité, etc.). Comme cette utilisation est au cœur des problématiques principales du domaine, soit agronomique, économique et environnementale, la connaissance de la variabilité spatio-temporelle de la fertilité des sols en éléments minéraux (N, P, K, etc.) amène un besoin important pour le développement de nouvelles innovations technologique rapides d’analyses in situ [3].
En savoir plus

128 En savoir plus

Electroréduction des ions nitrates en différents milieux – application à la dépollution des eaux

Electroréduction des ions nitrates en différents milieux – application à la dépollution des eaux

Les critères à prendre en compte pour la définition des périmètres de protection sont principalement les temps de transfert; la dilution, les limites d'écoulement et la protection, ou pouvoir épurateur du recouvrement. A l'intérieur des périmètres de protection certaines activités peuvent être interdites ou réglementées. On distingue trois types de périmètres : tout d'abord un périmètre de protection immédiate de quelques centaines de mètres carrés entoure le captage et définit une zone où toute activité est proscrite. Celle-ci est ensuite entourée d'une auréole dite périmètre rapproché qui enferme de fait tout les éléments de surface du sol pour lesquels le temps de transfert d'une pollution vers le captage serait inférieur à 50 jours. Les terrains compris dans ces périmètres font l'objet de servitudes : certaines activités sont interdites, d'autres activités sont réglementées, soumises à des conditions d'exploitation ou des prescriptions destinées à la protection des eaux (techniques d'assainissement des eaux usées, stockage de produits dangereux, épandages…); la notion de Périmètre de protection éloignée bien que facultative, répond alors à la nécessité d'une action plus efficace contre les pollutions diffus, qui doivent être combattus sur une étendue beaucoup plus vaste que l'environnement immédiat du captage[7, 12].
En savoir plus

119 En savoir plus

Organisation des filières animales et environnement. Vingt ans après la directive nitrates

Organisation des filières animales et environnement. Vingt ans après la directive nitrates

Les effets environnementaux indési- rables liés à cette concentration spatiale des productions animales sont aujour- d’hui indéniables et sont de plus en plus dénoncés. Ainsi, à l’occasion du Grenelle de l’Environnement en 2007, la question de la localisation des productions agri- coles et notamment de leur dispersion a été évoquée comme un levier possible pour réduire les problèmes environ- nementaux. Sans avoir attendu ce débat, l’Union Européenne a, au travers de la directive «Nitrates», cherché à limiter la pollution des eaux liée à une trop forte concentration des nitrates. L’épandage des effluents est limité par un niveau maximum d’azote par hectare et par an. Cette restriction des droits d’épandage a logiquement engendré des difficultés dans les régions à forte densité de cheptel et où les surfaces disponibles ou acces- sibles pour l’épandage n’étaient pas suffisantes. La mise en œuvre de cette directive se traduit, non seulement par des coûts non négligeables notamment de mise aux normes, de transport ou de traitement des effluents, mais aussi par la création de liens entre les productions dites hors-sol et la terre. Elle peut ainsi potentiellement jouer le rôle de force de dispersion de la production en limitant le développement des élevages dans les zones de forte densité animale. Nous verrons dans cet article dans quelle mesure les différents instruments de
En savoir plus

15 En savoir plus

Modélisation agro-hydrologique des transferts de nitrates à l'échelle des bassins versants agricoles gascons

Modélisation agro-hydrologique des transferts de nitrates à l'échelle des bassins versants agricoles gascons

1.4.4 Discussion a - Evaluation of Load calculation methods The use of nitrogen sensors in aquatic bodies has been reported in some pre- vious studies. For example, sensors used for long periods of time in estuaries [Cha- pin et al., 2004] and for short periods in the San Joaquin River [Pellerin et al., 2009] have provided a view into the fine temporal structure of physico-chemical parame- ters such as nitrate, conductivity, pH, temperature, dissolved oxygen, turbidity and salinity, and may allow for greater accuracy in pollution assessment. Rusjan et al. [2008] used sensors to investigate the flushing of nitrate in a forested watershed and their high frequency measurements of stream water nitrate concentration re- vealed that such hydrological events are important in explaining the variability of nitrate losses from year to year due to climatic variations. In that non-fertilized context, the behaviour of nitrate concentration variability showed signs of soil ni- trate pool depletion only during early spring hydrographs and in the case of an extensive rainfall period in August. In our case, fertilizers are applied in spring and flood events in this period have to be monitored carefully because of the possible leaching of excess nitrogen. Concentrations in our study were high compared with those in forested catchment studies to evaluate the impact of atmospheric deposi- tion on stream water quality [Probst et al., 1990; Linkens et Bormann, 1995; Arhei- mer et al., 1996; Hood et al., 2003; Sickman et al., 2003]. In fact, the variations in nitrate concentration in water presented in the present study were more stron- gly affected by agricultural activity than by atmospheric deposition. Other studies dealing with non-point source agricultural pollution describe hydrological control of nitrate transfer. Molenat et al. [2002] highlights the influence of groundwater on nitrate dynamics in stream water, while Durand et Torres [1995] and Wagner et al. [2008] report that hydrological factors control water quality during flood events. Ni- trogen dynamics in stream water are very variable among study sites. Martin et al. [2004] conclude that hydrology and nitrate chemistry are dominated by different flow paths. Therefore, the sampling strategy for long-term monitoring has to be adapted to the catchment response type. Salles et al. [2008] studied flood loads in a small catchment and concluded that prior information obtained from detailed sampling studies is essential to define a sampling strategy.
En savoir plus

209 En savoir plus

Transfert des nitrates et des pesticides dans les sols de la région du Gharb – Etude à l’échelle de la parcelle

Transfert des nitrates et des pesticides dans les sols de la région du Gharb – Etude à l’échelle de la parcelle

33 Les problèmes posés par la pollution de l'eau sont de nature récente et ont accompagné le développement urbain, industriel et agricole; alors que les programmes de conservation de qualité de l'eau n'ont pas suivi le rythme de mobilisation des ressources en eau. Au Maroc entre 1950 et 1980, la qualité des eaux était classée entre moyenne à excellente. Puis, elle s’est fortement dégradée à partir de 1999, en raison des principales sources de pollution (domestique, industrielle et agricole). Les eaux souterraines sont de meilleure qualité à l’exception de certaines nappes importantes sur la côte atlantique, particulièrement le bassin de Sebou. Celui-ci a atteint des seuils de pollution alarmants en aval des grands rejets d’eaux usées domestiques et industrielles (Balaghi et al., 2012). Les principales pollutions relevées sont celles des agglomérations urbaines, qui rejettent annuellement dans le milieu naturel en moyenne 600 millions m 3 d’eaux usées domestiques, contenant près de 360 000 tonnes de matières organiques; 43 % de ces volumes est déversée directement dans l’océan. Le reste est rejeté dans le réseau hydrographique (30 %) ou répandu sur le sol (27 %). Pareil, 40 % des eaux usées industrielles véhiculant environ 140 000 tonnes par année de matières oxydables sont rejetées dans le milieu continental. Les branches industrielles les plus polluantes sont l’agroalimentaire, le cuir, le textile, les papeteries, la chimie et la parachimie. Ainsi que des pollutions générées par les activités agricoles, principalement par le lessivage des fertilisants et des produits phytosanitaires. En moyenne, 720 000 tonnes d’engrais et 8 500 tonnes de pesticides sont appliquées annuellement sur les superficies cultivées (MINENV, 2011. La pollution générée par l’utilisation des engrais et des produits phytosanitaires est de l’ordre de 15 tonnes de pesticides et de 8 500 tonnes sous forme d’azote (MINENV, 2011). Des teneurs élevées en nitrate ont par exemple été enregistrées dans les nappes de Mnasra, Loukkos, Berrechid et Triffa (Bricha et al., 2007; Idrissi Alami et al., 2007; El Bakouri et al., 2008; El Bouqdaoui et al., 2009). Le Maroc dispose de 747 stations de suivi de la qualité des eaux superficielles et souterraines, qui permettent de réaliser près de 30 000 analyses physico-chimiques par an (MINENV, 2011).
En savoir plus

147 En savoir plus

Les fonctions écologiques de régulation des nitrates au sein des bassins versants : des cours d'eau aux territoires

Les fonctions écologiques de régulation des nitrates au sein des bassins versants : des cours d'eau aux territoires

Les facteurs de perturbations Les perturbations du milieu peuvent avoir différentes origines, naturelles ou anthropiques, mais souvent modifient l’environnement et son fonctionnement de façon temporaire ou permanente. Les crues spectaculaires sont souvent des évènements destructeurs marquant l’histoire et la mémoire collective. Ces crues sont en général dues à de fortes pluies associées à une fonte des neiges, mais l’Homme tient une part de responsabilité dans la déforestation et l’aménagement massif des rives qu’elle pratique depuis l’Antiquité (Schnitzler-Lenoble and Carbiener, 2007). L’Homme en altère le fonctionnement notamment en en modifiant la structure physique, biologique et chimique des cours d’eau ainsi que celle de leur bassin versant (Galloway et al., 2008; Rolls and Bond, 2017). Les cours d’eau sont soumis à de nombreuses pressions anthropiques telles que la pollution (effluents agricoles, industriels et urbains) et l’artificialisation du leur tracé et de leurs berges (Ducharne et al., 2007; Lévêque, 2019; Vörösmarty et al., 2004). En particulier, l’utilisation des sols peut avoir un impact sur la composition et la quantité des nutriments présents au sein des cours d’eau (Amon-Armah et al., 2013; Plaza-Bonilla et al., 2015; Sánchez Pérez et al., 2003; Vörösmarty et al., 2004). Les effluents urbains et industriels augmentent parfois gravement les charges en nutriments (ammonium, phosphate, nitrates) malgré la mise en place de stations de traitement (Duchène, 1990; Pinay et al., 2017; Ratel and Debrieur, 1992). En outre, les modifications des lits mineurs des cours d’eau, résultant notamment de la construction de digues et du prélèvement de matières minérales (galets, graviers, etc.), peuvent réduire la capacité des cours d’eau à réguler leurs flux de nutriments (Jantzi et al., 2017; Steiger et al., 1998). Par ailleurs, les sécheresses peuvent également amplifier les altérations d’origine anthropiques (Momblanch et al., 2015) et mettre à mal la résilience des écosystèmes aquatiques (Dai et al., 2012).
En savoir plus

424 En savoir plus

Bioréactivité des nitrates en contexte de stockage de déchets radioactifs profond

Bioréactivité des nitrates en contexte de stockage de déchets radioactifs profond

Bacterial respiration of nitrate is a natural process of nitrate reduction, which has been industrialized to treat anthropic nitrate pollution. This process, also known as "microbial denitrification", is widely documented from the fundamental and engineering points of view for the enhancement of the removal of nitrates in waste water. For this purpose, experiments are generally conducted with heterotrophic microbial metabolism, neutral pH and moderate nitrate concentrations (< 50 mM). The present review focuses on a different approach as it aims to understand the effects of hydrogenotrophy, alkaline pH and high nitrate concentration on microbial denitrification. Hydrogen has a high energy content but its low solubility, 0.74 mM (1 atm, 30°C), in aqueous medium limits its bioavailability, putting it at a kinetic disadvantage compared to more soluble organic compounds. For most bacteria, the optimal pH varies between 7.5 and 9.5. Outside this range, denitrification is slowed down and nitrite (NO 2- ) accumulates. Some alkaliphilic bacteria are able to express denitrifying activity at pH levels close to 12 thanks to specific adaptation and resistance mechanisms detailed in this manuscript, and some bacterial populations support nitrate concentrations in the range of several hundred mM to 1 M. In these highly nitrated environments, several other factors also contribute to denitrification (C/N ratios, bacterial population, etc.). A high concentration of nitrate generally leads to an accumulation of nitrite. Nitrite accumulation can inhibit bacterial activity and may be a cause of cell deaths.
En savoir plus

241 En savoir plus

Transport électrocinétique des nitrates dans un sol argileux

Transport électrocinétique des nitrates dans un sol argileux

La pollution et le devenir des nitrates dans les sols consti- tuent un problème et un intérêt environnemental majeur. La prévision du risque est liée aux objectifs visés et aux procédés de traitements choisis. La technique électrociné- tique de traitement a montré ses performances dans beaucoup de cas. Dans cette étude, elle a pour objectif de suivre le transport et la rétention des nitrates dans un sol argileux. Trois essais ont été réalisés à l’échelle du labora- toire à courant imposé de 0,050, 0,750 et 0,125 A. L’ensemble des résultats a montré le transport effectif des nitrates de la cathode vers l’anode et leurs rétention dans le sol argileux. Les deux mécanismes mis à contribution dans ce transport sont l’électromigration et l’électro- osmose. La faible consommation énergétique calculée (150 Wh/kg), comparée avec les consommations trouvées dans la littérature, motive l’expérimentation de cette tech- nique électrocinétique à grande échelle.
En savoir plus

8 En savoir plus

2010 — Optimisation de la réduction des nitrates par voie électrochimique

2010 — Optimisation de la réduction des nitrates par voie électrochimique

Bachagha TALHI ABSTRACT The purpose of the present investigations was to model and optimize the performance of nitrate electroreduction in aqueous media in terms of yield and energy consumption. In preliminary attempts, stainless steel turned out to be the best material for electrodes, as compared to aluminum and graphite which were prone to severe corrosion and erosion. The individual effects and interactions were evaluated on 316L stainless steel electrodes for several parameters selected from preliminary experiments and literature review. The distance between the electrodes, the electric potential (voltage) applied, pH and reaction time are the main parameters considered for modeling and optimization. An 3 4 factorial design of experiments and measurements was used to model both the yield and energy consumed during the nitration electroreduction process. In optimal operating conditions, the nitrate reduction yield increased up to 80 %. When correlated to a minimum energy consumption of 0.8·10 -3 kWh/g-N, the yield was of 67 %. For a volume of 300 mL, the concentration of nitrate decreased from an initial value of 200 to 40 mg-N/L after 120 minutes of processing. The individual effects and interactions of the distance between the electrodes, electric potential were the predominant factor in the mathematical model obtained. Accurate measurements generated high model adequacy, and the calculation data correlated well with the experimental results. Comparison of the calculated and measured amounts of OH - ions was discussed in terms of undesirable side-chain reactions that affect nitrate reduction. The best electroreduction performance was obtained for distances between the electrodes around 10 millimeters, an electric potential of 6.0 V and a reaction time of 120 minutes. Regardless to the pollution level, the results obtained provide herein promising prospects to develop a low-cost and very affordable electroreduction technology for nitrate removal.
En savoir plus

99 En savoir plus

La pollution olfactive et ses caractéristiques

La pollution olfactive et ses caractéristiques

1-2- 3 -4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26-27-28-29 Introduction physiolo. Odeur chimie perception composition Pollution olfactive temporel évaluat. toxicité Nuisance olfactive gêne évaluat. Conclusion émanation volatile susceptible de provoquer chez l’homme

32 En savoir plus

Opinions sur la pollution de l'air

Opinions sur la pollution de l'air

Les individus qui n’ont jamais fait l’effort d’opter pour les transports en commun sont moins enclins à être prêts à renoncer à leur voiture les jours de très haut niveau de pollution [r]

55 En savoir plus

Variations interannuelles des températures, salinités et nitrates le long du 76ème parallèle dans la baie de Baffin.

Variations interannuelles des températures, salinités et nitrates le long du 76ème parallèle dans la baie de Baffin.

Fig. 1: Position de la section ´etudi´ee Objectif Le projet a pour but de d´eterminer si des changements significatifs peuvent ˆetre observ´es sur une p´eriode de 50 ans (1964-2014) sur certaines propri´et´es oc´eaniques. Pour l’instant, l’´etude se concentre sur la temp´erature, la salinit´e et les nitrates.

1 En savoir plus

Application du nouveau module du logiciel SYLVIE au calcul du transfert des nitrates vers la nappe.

Application du nouveau module du logiciel SYLVIE au calcul du transfert des nitrates vers la nappe.

L'analyse de sensibilité réalisée sur les résultats de Sylvie montrent que, parmi les pratiques testées, c'est la modification du contenu en matière organique du sol[r]

56 En savoir plus

Pollution de l'air intérieur et santé respiratoire : prise en compte de la multi-pollution

Pollution de l'air intérieur et santé respiratoire : prise en compte de la multi-pollution

6.6 Des mesures approchées de l’exposition Mesurer avec précision l’exposition d’un sujet à des polluants de l’environnement est une des plus grosses difficultés de l’épidémiologie environnementale. Dans les études OQAI et HESE, les concentrations ont été mesurées une unique fois sur une durée d’une semaine. Ce type de mesures suppose une extrapolation des concentrations dans le temps lorsqu’on étudie l’association entre la pollution et la santé. Or, des variations temporelles existent au sein des logements et des écoles. Les données de l’étude Saud’ar, qui comprennent 4 périodes de mesures, mettent en évidence une variation de l’exposition des enfants au cours du temps pour l’ensemble des polluants mesurés (les COV, les PM10, l’O3 et le NO2). La saison de mesure semble être une source de variabilité importante (100). L’aération, l’utilisation de chauffage et la pollution extérieure diffèrent effectivement selon les saisons. Sur les données de l’OQAI, des variations saisonnières ont été observées, traduisant la présence de certaines sources majoritaires à certaines périodes de l’année (niveaux plus élevés en particules, de monoxyde de carbone et benzène pendant l’hiver en lien notamment avec les phénomènes de combustion liés au chauffage) ou des conditions thermiques (niveaux plus élevés observés pour le formaldéhyde, l’acétaldéhyde et l’hexaldéhyde pendant l’été en lien notamment avec des émissions plus importantes lorsque la température augmente) (100). Les activités spécifiques des individus dans le logement au moment des mesures (activité de ménage, de bricolage, de travaux ou de cuisine) peuvent aussi engendrer un problème de représentativité des concentrations mesurées. Les mesures ponctuelles de pollution sont donc susceptibles d’engendrer un biais important dans la mesure de l’exposition. Dans l’étude OQAI, où les mesures ont été effectuées une unique fois, il a été demandé aux individus de ne pas modifier leurs habitudes de vie pendant la semaine de mesures, afin de limiter les biais liés à la variabilité temporelle. De plus, les modèles statistiques ont été ajustés sur la saison d’enquête.
En savoir plus

179 En savoir plus

Modélisation des transferts de nitrates, confrontation des concepts, des données et des informations : application au bassin de la Charente

Modélisation des transferts de nitrates, confrontation des concepts, des données et des informations : application au bassin de la Charente

Le chapitre 1 est une synthèse bibliographique sur les interactions entre les différentes composantes du cycle de l'azote, les différentes approches utilisées dans la modélisation et u[r]

321 En savoir plus

en
                                                                    fr

en fr Atmospheric pollution and Human reproduction. Pollution atmosphérique et reproduction humaine.

172 In the Atlanta study (Chang et al., 2015), fixed-cohort bias occurring when study population is included by birth date (Strand et al., 2011), similar to the bias occurring in pregnancy-based approach to study fecundity in the presence of shorter/longer time to pregnancy at the beginning/end of the study period) was avoided, some covariates were available (including maternal smoking, but not maternal height and weight) and the analyses were adjusted on weekly temperature. However, temperature was not studied at other exposure windows than the one considered for atmospheric pollution. In the Californian study (Huynh et al., 2006), each case was matched to three full-term controls with a last menstrual period within 2 weeks of the case, which can have limited the exposure contrast due to temporal variations of air pollution. Smoking was not considered -it was only available for women with pregnancy complications- nor was temperature. Both studies used nearest monitor to define exposure at birth address only, and no information was available on onset of labour or spontaneous versus C-section delivery. In the New York study (Johnson et al., 2016), only non-smoking mother were considered, fixed-cohort bias was avoided, preterm births were categorized in spontaneous versus medically induced, temperature was considered and exposures were derived from temporally adjusted LUR models.
En savoir plus

219 En savoir plus

Exploitation socio-économique de la modélisation souterraine du transfert des nitrates à l'échelle du bassin de la Seine

Exploitation socio-économique de la modélisation souterraine du transfert des nitrates à l'échelle du bassin de la Seine

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

310 En savoir plus

Show all 678 documents...