Plus-values

Top PDF Plus-values:

Collaborer avec des enseignants-témoins en formation pédagogique d’adultes – Finalités, difficultés et plus-values

Collaborer avec des enseignants-témoins en formation pédagogique d’adultes – Finalités, difficultés et plus-values

Référence en APA : Leduc, L., Detroz, P. et Verpoorten D. (2015, novembre). Collaborer avec des enseignants- témoins en formation pédagogique d’adultes – Finalités, difficultés et plus-values. Communication présentée à la 11e journée d’étude ABC-éduc (ABCDay), Liège, Belgique. Collaborer avec des enseignants-témoins en formation pédagogique d’adultes – Finalités, difficultés et plus-values

3 En savoir plus

Les plus-values de la problématisation en EPS

Les plus-values de la problématisation en EPS

2 Résumé : Actuellement, la plupart des écoles enseignent les sciences en se basant sur des savoirs qui sont considérés comme vrais ou faux à travers la démarche d’investigation. Cependant, pour que des savoirs scientifiques soient réellement acquis par les élèves, il faut qu’ils les construisent en réfléchissant sur l’essence même de ce savoir : les données (contraintes liées à l’action) et les conditions (ce qu’il faut mettre en place pour réussir). L’apprentissage par problématisation permet aux élèves de réellement construire des savoirs scientifiques ou, comme c’est le cas ici, des savoirs techniques en éducation physique et sportive (EPS) grâce à l’articulation de ces données et de ces conditions dans un cadre déterminé. À travers ce mémoire, nous nous sommes intéressés aux plus-values de la problématisation en course de relais. Pour cela, une séquence de sept séances a été mise en place dans une classe de CM1-CM2. Durant cette séquence, les élèves se réunissaient régulièrement dans une zone de débat pour échanger quant à la course que venait d’effectuer un binôme et essayer d’en tirer des enseignements sur la course de relais. Ces transcriptions servent de base pour mon recueil de données. Ce mémoire étudie les dynamiques argumentatives dans cette classe et met en évidence les liens bénéfiques qu’il existe entre la problématisation et les performances des élèves.
En savoir plus

67 En savoir plus

Quelles plus-values du groupe sur la performance des exploitations ? Regards croisés

Quelles plus-values du groupe sur la performance des exploitations ? Regards croisés

Pierre Gasselin, Jean-Marc Touzard, Jean Marc Barbier?. Quelles plus-values du groupe sur la perfor- mance des exploitations?[r]

10 En savoir plus

La récupération du sang périopératoire au cours des grossesses extra-utérines : plus-values, freins et perspectives

La récupération du sang périopératoire au cours des grossesses extra-utérines : plus-values, freins et perspectives

La prise en compte de ce risque en gynécologie-obstétrique est d’autant plus importante, car l’allo-immunisation érythrocytaire représente la première cause d’anémie fœtale (39). En effet les anticorps synthétisés (notamment anti-RhD, Kell et c) par la mère suite à une transfusion de sang homologue, sont capables de se fixer sur les antigènes des globules rouges du fœtus, entrainant leur destruction. Cette pathologie rare mais grave, présente des risques de complications fœtales comme l’anasarque, les lésions cérébrales hypoxiques voire la mort fœtale in utéro(40). Elle peut aussi être responsable de complications néonatales telles que l’ictère sévère, la nécessité d’une exsanguino- transfusion et même l’ictère nucléaire ou le décès périnatal (39).
En savoir plus

102 En savoir plus

Les plus-values pédagogiques liées à l’intégration du numérique en enseignement : les représentations des enseignants

Les plus-values pédagogiques liées à l’intégration du numérique en enseignement : les représentations des enseignants

Permettre aux enfants d'utiliser une plateforme comme "Wazzouu" pour s'entraîner à domicile, revoir des acquis (bien utile durant le confinement). Communiquer avec des enseignants d’autres écoles afin d’échanger des vidéos de leur travail, pour montrer aux élèves les réalisations, des projets faits dans des écoles situées plus loin et qui ne sont pas très faciles d'accès. Avoir des échanges avec des parents qui ne pourraient pas se rendre à l’école de leur enfant en utilisant les supports numériques pour leur transmettre l avancement du travail de leur enfant ou en période de covid un enseignant fourni son cours en ligne.
En savoir plus

40 En savoir plus

Les plus-values pédagogiques liées à l’intégration du numérique : Définition(s) et typologie

Les plus-values pédagogiques liées à l’intégration du numérique : Définition(s) et typologie

28 ▶ Amadieu, F., & Tricot, A. (2014). Apprendre avec le numérique: mythes et réalités. Retz. ▶ Assude, T., & Loisy, C. (2009). Plus-value et valeur didactique des technologies numériques dans l ’ enseignement : esquisse de théorisation. Quadrante, 18(1), 7–27. ▶ Basque, J., & Lundgren-Cayrol, K. (2002). Une typologie des typologies des applications des TIC en éducation. Sciences et techniques éducatives, 9 (3-4), 263-269. ▶ Charlier, B., Daele, A., & Deschryver, N. (2002). Vers une approche intégrée des technologies de l’information et de la communication dans les pratiques
En savoir plus

29 En savoir plus

Les fonctions métropolitaines sont-elles de plus en plus métropolitaines ?

Les fonctions métropolitaines sont-elles de plus en plus métropolitaines ?

3 chaque classe sont élevés. Nous proposons donc d’appliquer d’autres types de traitements statistiques, plus satisfaisants. Dans un premier temps, dans le prolongement des travaux initiés par Sassen (1991), nous proposons de nous concentrer sur la seule ville globale française—l’aire urbaine de Paris— la notion de « ville globale » désignant les métropoles se situant au niveau supérieur de la hiérarchie urbaine à l’échelle mondiale 3 . Nous calculons simplement l’évolution du poids de l’aire urbaine de Paris dans les différentes fonctions d’emploi, ainsi que dans les emplois de cadres des fonctions métropolitaines. Dans un deuxième temps, nous proposons d’estimer des lois d’échelle, utilisées depuis une vingtaine d’années en géographie quantitative (Pumain, 2007), pour nous prononcer sur l’évolution de l’ensemble de la hiérarchie urbaine de France métropolitaine, qu’il s’agisse du poids des différentes fonctions ou de celui des cadres des fonctions métropolitaines. L’estimation de ces lois d’échelle permet de calculer la valeur de paramètres qui prennent des valeurs supérieures à 1 lorsque la variable considérée est surreprésentée dans le haut de la hiérarchie urbaine et des valeurs inférieures à 1 dans le cas contraire. Ces paramètres sont calculés pour trois ensembles d’aires urbaines : l’ensemble des aires urbaines (AU771), les 68 plus grandes aires urbaines (aires de plus de 50 000 emplois, notées AU68), ces mêmes aires urbaines hors aire urbaine de Paris (AU67).
En savoir plus

16 En savoir plus

Des centres plus verts, des banlieues plus grises ?

Des centres plus verts, des banlieues plus grises ?

sur les constructions de nouvelles routes, selon lesquels c’est en général au bout de cinq à dix ans que l’on observe un ajustement de la demande (Duranton et Turner, 2011). de calculer une vitesse moyenne par arc (voir encadré 1 ) et de donner une idée du temps perdu par traversée de Paris. Pour cet exercice, nous nous concentrons sur le pé- riphérique sud, qui est un substitut plus direct à la GP, ce que confirment nos résultats sur le taux d’occupation et la congestion.

9 En savoir plus

L’autophagie, dégrader plus pour vivre plus… mais attention !

L’autophagie, dégrader plus pour vivre plus… mais attention !

incapable de déclencher la xénophagie (autophagie des bactéries), permet la formation d’autophagosomes fonctionnels hors du contexte infectieux [17] . Cette observation suggère qu’il existe une sélectivité de l’autophagie. Bien que décrite à l’origine comme non sélective, l’autophagie s’avère, dans de nombreuses situations, sélective vis-à- vis de structures cellulaires (mitochondries, peroxysomes, ribosomes, réticulum endoplasmique, agrégats protéiques). Les bases moléculai- res de cette sélectivité ont été élucidées dans plusieurs cas [18] . L’implication de l’autophagie dans de nombreuses pathologies stimule la recherche de molécules d’intérêt thérapeutique pouvant moduler ce processus. Par exemple, à l’heure actuelle, des molécules telles que la rapamycine et ses dérivés, ou le chlorure de lithium et la chloroquine, sont utilisées soit pour stimuler (rapamycine, LiCl) soit pour inhiber (chloroquine) l’autophagie [19] . Néanmoins, la découverte d’activa- teurs ou d’inhibiteurs plus spécifiques est l’un des enjeux importants du domaine. Un préliminaire au transfert des données de la recherche à la clinique est de pouvoir statuer sur le rôle bénéfique ou délétère de l’activation de l’autophagie. Stimuler l’autophagie semble être une voie intéressante dans certaines pathologies comme les maladies neurodégénératives et le diabète de type II [19, 20] . En revanche, dans le cas du cancer, la situation semble plus complexe. L’autophagie ralentit le développement tumoral, par exemple en protégeant l’ADN des dommages induits par les espèces réactives de l’oxygène et en participant à la destruction des cellules cancéreuses, mais à l’inverse, elle a un effet protecteur vis-à-vis du stress métabolique et de l’action de certains traitements anticancéreux. Les progrès de nos connaissan- ces, acquis en quelques années, sur les mécanismes moléculaires et les fonctions de l’autophagie laissent augurer d’avancées rapides sur des points qui semblent encore indécis. Par exemple, le mystère de l’ori-
En savoir plus

2 En savoir plus

Studentization and deriving accurate p-values

Studentization and deriving accurate p-values

contender and examine it with other p-values using recent higher-order likelihood theory. The recent likelihood theory (for example: Fraser & Reid, 2001; Fraser, 2003) assumes an asymptotic model with p dimensional continuous parameter, moderate regularity, and smoothness of the maximum likelihood statistic ˆ θ(y), and to third order gives the existence of an ancillary a(y) of dimension n − p with density g(a) and a corresponding conditional density h(ˆ θ |a, θ) for ˆθ given a; see Section 2. We thus can think of the model as being h(ˆ θ |a; θ)g(a) on a product space for (ˆθ, a), and accordingly as needed write t(a, ˆ θ) in place of t(y). Certain technical question arise concerning uniqueness, approximation accuracy, and coordinates for the ancillary; these are discussed in Sections 2 and 3..
En savoir plus

21 En savoir plus

Le plus grand bonheur pour le plus grand nombre

Le plus grand bonheur pour le plus grand nombre

. De leur côté, tout comme le déiste Jean-Jacques Rousseau, les matérialistes plus radicaux du siècle, les Diderot, les Helvétius, les d'Holbach, même s'ils s'opposent entre-eux 23 , ou du moins divergent, sur le type de déterminisme qui gouverne l'homme — celui de la nature ou celui de la culture —, ne mettent cependant pas en cause la sensibilité comme le principe élémentaire de l'activité humaine. Ils interprètent le déterminisme auquel cette activité est soumise dans le sens d'une théorie de la causalité expliquant, d'une part, la perfectibilité et la sociabilité de l'homme, d'autre part, le progrès de la connaissance, des sciences et des arts, c'est- à-dire le progrès de la Raison qui entraîne le progrès de la société vers le bonheur. L'environnement, le milieu dans lequel le travail intellectuel ou empirique est conduit, impose les
En savoir plus

12 En savoir plus

Aller plus haut, voir de plus près

Aller plus haut, voir de plus près

Aller plus haut, voir de plus près À l’aube d’un nouveau millénaire, chacun s’accorde à reconnaître le prodigieux essor scientifique qui a marqué les sociétés industrielles du XXe siècle. La première partie de celui-ci a vu la genèse puis la maturité de quelques-unes des grandes théories qui sous-tendent les sciences d’aujourd’hui. Parallèlement, le développement des techniques a permis d’en vérifier le bien- fondé et d’en étendre l’application à d’autres disciplines pour la plupart inexistantes ou embryonnaires il y a 100 ans. L’homme du XXe siècle aura en outre appris à situer sa propre existence au sein d’un univers complexe, en évolution permanente. Il a peu à peu découvert le fil qui le relie aux autres espèces vivantes, à la Terre, au système solaire et à l’univers.
En savoir plus

3 En savoir plus

Y'a plus d'poissons... Y'a plus d'reptiles

Y'a plus d'poissons... Y'a plus d'reptiles

notes: [ 1 ] G. LECOINTRE (dir.), Comprendre et enseigner la classification du vivant, Guide Belin de l’enseignement, 2004. [ 2 ] Une minuscule girafe sera considérée comme plus petite qu’un gros cochon ; alors que dans la réalité, c’est souvent l’inverse…

3 En savoir plus

Haggling on Values: Towards Consensus or Trouble

Haggling on Values: Towards Consensus or Trouble

the ”active” members who are invested actors. They participate in the daily life and to the decision of the network. They constitute the board/representatives of the network. Our observations shows that active members are a fraction of approximatively 5% of all the members of a network. Divergences of point of view often arise among the ”active” members who take decisions. These diver- gences sometimes lead to the split of the network. Indeed Alliance Provence the first AMAP network, created in 2002, quickly split in two because of disagreement in its board on the function of the network. The split gave birth in 2004 to Creamap France which concentrates its task on the first function of the network (development of the economic model) and Alliance Provence kept on going bearing the second function of diffusion and definition of the principles of AMAP (vu simpliste peut-tre est-ce que l’on a quelque chose de plus formalis sur les fonctions des rseaux?). Nevertheless this effort of definition was concreted a year ago in 2003 by the edition of the charter of AMAP which was rewritten in 2014 and saying that AMAP are based on 5 principles : small farming, ecological agricultural practices, products of quality financially accessible, popular education and solidarity. Then since 2003 a trademark AMAP was registered by Alliance Provence to prevent the use of the name AMAP for other similar economic system which do not respect the charter.
En savoir plus

22 En savoir plus

Special values of multiple gamma functions

Special values of multiple gamma functions

These facts are classical and go back, at least in principle, to Gauss and Jacobi. Simple proofs are given in §4 below using the Kronecker limit formula. This technique was introduced by Chowla and Selberg [10], who showed how to obtain more general results of this type in terms of special values of the Dedekind eta-function. This is defined for τ ∈ H, the upper half plane by

12 En savoir plus

Duality and (q-)multiple zeta values

Duality and (q-)multiple zeta values

Our main application of Zudilin’s duality construction takes place in the context of the Ohno–Okuda–Zudilin (OOZ) q-model for MZVs (see (10) below). Both the quasi-shuffle-like product as well as the shuffle product were explored by Castillo Medina et al. in [4, 5]. Note that the former is more involved than that of usual MZVs (see Subsection 6.2). We also remark that this model can be defined for any integer argument since the q-parameter provides an appropriate regularization [6]. Whereas for classical MZVs as well as for Schlesinger–Zudilin q-MZVs the duality relation is of the form ζ ˝ τ “ ζ, the situation in the case of OOZ q-MZVs is different. It turns out that the quasi-shuffle-like product for OOZ q-MZVs is related by duality to the shuffle product for SZ q-multiple zeta star values (q-MZSVs) (see Theorem 5.12). The algebraic structure of the shuffle product in the OOZ q-model in turn is induced by the quasi-shuffle product of the SZ q-MZSVs. Applying the duality construction leads again to the shuffle product presented in [5] (see Theorem 5.12 below) as long as we restrict ourselves to non-negative integer arguments. In fact, at this stage we are unable to extend the duality construction relating OOZ q-MZVs and SZ q-MZSVs to negative or mixed sign integer arguments.
En savoir plus

20 En savoir plus

Accessibility values in metropolitan locational patterns

Accessibility values in metropolitan locational patterns

This distinction between the material structure of a metropolis and its performance in terms of activities brings in a critical kind of variable that must be incl[r]

100 En savoir plus

Values on regular games under Kirchhoff's laws

Values on regular games under Kirchhoff's laws

• It is true that the “Shapley-Kirchhoff value” is not explicitely presented. Actually, it appears that the coefficients are computable only for a given regular set sytem, since a linear system has to be solved, where equations depend on the structure of the system. By the way, it is false to say that this value is the arithmetic average of the order values of Weber over all orderings in O. This is actually a compatible-order value, and consequently an average of the order values, but the mean is not arithmetic (coefficients are not the same, depending on the ordering, and may be negative as a corollary of the counterexample of Annex B).
En savoir plus

28 En savoir plus

On the mean values of Dedekind sums

On the mean values of Dedekind sums

10. Zhang Wenpeng, A note on a class mean square values of L-functions, Journal of Northwest University 20 (1990), 9-12. 11. D. E. Knuth, Notes on generalized Dedekind sums, Acta Arith. 33 (1977), 297-325. Wenpeng ZHANG

15 En savoir plus

Power values of certain quadratic polynomials

Power values of certain quadratic polynomials

Abstract. In this article we compute the qth power values of the quadratic polynomials f ∈ Z[x] with negative squarefree discrim- inant such that q is coprime to the class number of the splitting field of f over Q. The theory of unique factorisation and that of primitive divisors of integer sequences is used to deduce a bound on the values of q which is small enough to allow the remain- ing cases to be easily checked. The results are used to determine all perfect power terms of certain polynomially generated integer sequences, including the Sylvester sequence.

17 En savoir plus

Show all 1784 documents...