performance des systèmes

Top PDF performance des systèmes:

Influence du financement sur la performance des systèmes de soins

Influence du financement sur la performance des systèmes de soins

La stratégie de transformation basée sur la disponibilité des ressources vise à améliorer la performance des systèmes de soins en agissant sur le processus de financement (Mossialos, Dixon et al. 2002; Saltman, Bankauskaite et al. 2007; Joumard, Christophe et al. 2008). Le financement, qui est l’un des déterminants majeurs de la performance des systèmes de soins (OMS 2000), représente l’ensemble des processus mis en place pour collecter les fonds (prélèvement), les mettre en commun (stockage), les injecter dans le système de soins (allocation) et enfin rétribuer les professionnels ainsi que les établissements de santé (paiement) (Mossialos, Dixon et al. 2002; Lamarche 2008). La seconde avenue suggère une stratégie d’amélioration du niveau de performance axée sur une organisation adéquate des soins. L’organisation des soins renseigne sur la façon dont les soins et services sont administrés. Elle peut être perçue comme un système organisé d’action qui résulte du jeu d’acteurs qui, dans un champ social donné et dans un environnement défini, interagissent pour mobiliser et utiliser des ressources afin de produire des activités, des biens ou des services nécessaires à la concrétisation de leurs objectifs et de leurs projets collectifs (Rocher 1972; Freidberg 1993; Bourdieu 1994; Contandriopoulos, Champagne et al. 2000).
En savoir plus

270 En savoir plus

Facteurs influençant la performance des systèmes de ventilation dans les grands bâtiments

Facteurs influençant la performance des systèmes de ventilation dans les grands bâtiments

Facteurs influençant la performance des systèmes de ventilation dans les grands bâtiments.. Shaw, C.[r]

7 En savoir plus

Performance des systèmes de vision dans le cadre de la détection d'obstacles routiers

Performance des systèmes de vision dans le cadre de la détection d'obstacles routiers

• Sécurité Passive : caisse dont la déformation est programmée, prétenseur de ceinture, airbag. • Sécurité Active : A.B.S., contrôle du mouvement de lacet (E.S.P.) Mais ces systèmes de sécurité passive ne font que limiter la gravité et la mortalité des accidents. Les systèmes actifs, quant à eux, ne font que repousser les limites de la contrôlabilité du véhicule, les limites physiques restent, elles, inchangées. De plus, le conducteur est souvent à l'origine de l'accident du fait d'un défaut d'attention ou d'une mauvaise estimation de la dangerosité de la situation, [11,12] montre que l'on peut relier 75% des accidents à ces problèmes.
En savoir plus

14 En savoir plus

Vers une nouvelle méthodologie de mesure de la performance des systèmes de management de la santé-sécurité au travail

Vers une nouvelle méthodologie de mesure de la performance des systèmes de management de la santé-sécurité au travail

Les probl…mes de conception semblent €galement ne pas v€ritablement s’inscrire dans le registre d’action des SMS puisque seules 52% des questions du BRF Conception (CP) ont €t€ retenues. Il semble par ailleurs int€ressant de noter que la maŽtrise op€rationnelle (processus 9a ‚ 9i) est trait€e chez Tripod sous la forme de 325 questions au total (36% des questions de la Delta Base apportent des informations sur le niveau de maŽtrise op€rationnelle de l’entreprise), la maŽtrise de la s€curit€ dans les activit€s de production et de maintenance €tant ‚ elle seule concern€e par 125 questions (r€parties entre les BRFs Mat€riel, Objectifs Incompatibles, Maintenance et Proc€dures principalement). Il s’agit d’un apport important de la m€thode, €tant donn€ la difficult€ actuelle des auditeurs ‚ €valuer, avec leurs techniques actuelles de recueil d’informations, ce chapitre du SMS 73 . La m•thode couvre donc, par les questions sur lesquelles elle repose, une majorit• des processus de gestion constitutifs d’un SMS. Utiliser Tripod pour mesurer la performance du systƒme de management mis en place n•cessite de pr•parer le questionnaire d’enqu…te en choisissant des questions corr•lables aux diff•rents processus de gestion (cf. tableau 19) et en s’assurant que chaque processus soit couvert par une s•rie de questions Tripod (une moyenne de douze „ treize questions Tripod par processus est envisageable). Pour une utilisation optimis•e de la m•thode, il conviendra toutefois d’alimenter la Delta Base avec de nouvelles questions portant sur les processus actuellement peu couverts (cf. ci-dessus).
En savoir plus

301 En savoir plus

Audit de la performance des systèmes Unix

Audit de la performance des systèmes Unix

Ce chapitre concernera donc de cette analyse de données provenant des éléments réseau, mémoire, CPU et disque, et d’expliquer de manière sommaire le fonctionnement et les fondamentaux inhérents à chacun de ces éléments sur les systèmes UNIX présents chez EDF. Etant donné la complexité et l’exhaustivité des paramétrages propre à chacun, le présent document sera volontairement simplificateur. Il faudrait en effet plusieurs centaines de pages pour discuter de ce sujet amplement. Optimiser le système suppose le paramétrage logiciel de ce qui se situe entre l'application (du ressort des équipes projets ou outillage) et la partie proprement matérielle. On peut aussi proposer une amélioration éventuelle des éléments matériels qui se concrétisent par un achat, d’un changement ou une revue architecturale matérielle.
En savoir plus

113 En savoir plus

Contribution de la dimension conformité règlementaire à la mesure de la performance des systèmes de management environnemental : Proposition d’un outil de mesure

Contribution de la dimension conformité règlementaire à la mesure de la performance des systèmes de management environnemental : Proposition d’un outil de mesure

Le TBP est une méthode qui s’inscrit dans le phénomène précédemment évoqué de renouvellement de l’évaluation de la performance. Il vise ainsi à intégrer les paramètres non financiers de la performance, en s’intéressant aux quatre perspectives suivantes : apprentissage, processus, clients et finances. Cette méthode s’intéresse ainsi particulièrement au capital humain de l’entreprise. Le TBP est également traduit sous les termes de tableau de bord équilibré, en ce qu’il propose d’équilibrer la perspective financière avec les perspectives du processus et des parties prenantes telles que les clients, les employés, etc. Le TBP est ainsi tout à la fois une théorie, une méthode de mesure de la performance, un système de communication de la stratégie et un outil de management de l’entreprise. Il vise à offrir au manager une meilleure compréhension de son organisation en clarifiant et formalisant la stratégie de l’entreprise, afin que celui-ci puisse la mettre en œuvre de manière plus efficace. Il requiert ainsi une introspection préalable de l’entreprise pour que celle-ci définisse sa vision, ses valeurs et sa mission, ainsi que l’adoption d’un modèle de management adapté au nouvel objectif de pilotage. Orienté vers l’amélioration sur le long terme de la stratégie de l’entreprise, le TBP intègre principalement des indicateurs de la performance future. Il est ainsi un outil incontournable du pilotage de l’entreprise.
En savoir plus

393 En savoir plus

2007 — Modélisation et optimisation de la performance des systèmes de production par usinage

2007 — Modélisation et optimisation de la performance des systèmes de production par usinage

Dans un premier temps, à partir d'une série de données sur l'opération, nous allons déterminer le temps d'usinage minimum pour lequel l'opération peut être effectuée, cela [r]

137 En savoir plus

Heuristiques efficaces pour l'optimisation de la performance des systèmes séries-parallèles

Heuristiques efficaces pour l'optimisation de la performance des systèmes séries-parallèles

Les phénomènes de dégradation qui affectent les systèmes sont souvent dus à des conditions environnementales ou des phénomènes phy- siques (vibrations, usures, fatigue, chocs,[r]

174 En savoir plus

Une méthode orientée processus pour le pilotage par la performance des systèmes industriels

Une méthode orientée processus pour le pilotage par la performance des systèmes industriels

La déclinaison sur un système distribué de taille réelle pose le problème du nombre de mesures, d’objectifs et d’actions possibles, autant que de leurs interactions. Il est souvent difficile d’envisager une démarche d’évaluation de performance a priori 2 parce que les liens entre mesures, actions et trajectoire suivie sont trop complexes, la connaissance est limitante. Très souvent, le système ne peut être décrit formellement à un niveau tel qu’il puisse servir de base pour des calculs prédictifs. L’alternative, l’évaluation de performance a posteriori, apparaît en pratique moins exigeante en termes de représentation par des modèles quantitatifs. Elle cherche d’abord à établir une simple mesure de la performance du système étudié, puis à exploiter ces données pour piloter la performance en jouant sur les liens aux variables d’action influentes, et cela quelque soit le degré de complexité du système [Burlat et al., 2003]. Cette approche du pilotage repose en quelque sorte sur une considération des trois notions de commande énoncées plus haut en deux parties :
En savoir plus

31 En savoir plus

À propos de la performance des systèmes éducatifs et de leur amélioration

À propos de la performance des systèmes éducatifs et de leur amélioration

Par ailleurs, le progrès de chaque pays est assuré par la mobilisation de stratégies propres à son niveau. Ainsi, des actions efficaces à un stade donné peuvent être différentes des actions pertinentes au stade de performance suivant. Les systèmes « faibles » qui veulent atteindre le niveau « correct » doivent orienter leurs efforts sur la mise en place des bases de l’apprentissage de la langue et des mathématiques. Par exemple, en quelques années seulement, des systèmes scolaires initialement peu performants, comme ceux du Madhya Pradesh en Inde, du Minas Gerais au Brésil, et du Cap-Occidental en Afrique du Sud, ont amélioré de manière notable les résultats de leurs élèves en lecture et calcul, tout en réduisant sensiblement les disparités liées à l’origine sociale des élèves.
En savoir plus

4 En savoir plus

Évaluation de la performance de systèmes anticorrosion pour tabliers de ponts en béton armé

Évaluation de la performance de systèmes anticorrosion pour tabliers de ponts en béton armé

Mesures de corrosion in situ Les mesures de corrosion in situ ont été effectuées aux printemps des années 1997 à 2001, et incluaient les lectures du potentiel de corrosion et du taux de corrosion de l’armature. Les lectures de potentiel étaient prises sur trois lignes horizontales situées à 110, 345 et 550 mm du haut du parapet à des intervalles de 300 mm dans la région centrale de 15 m des sections d’essais. Les lectures du taux de corrosion étaient prises sur des barres verticales et horizontales situées à des endroits près, et d’autres éloignés, des fissures existantes. Les mesures de corrosion étaient également prises sur des échelles d’armature spéciales qui avaient été installées par paires dans le béton de chaque section du parapet lors de sa reconstruction. Chaque échelle d’armature était composée de quatre barres horizontales espacées de 125 mm. Ces barres avaient une longueur de 470 mm et un diamètre de 10 mm. Leurs profondeurs dans le béton du parapet étaient de 13 mm pour la barre supérieure, 25 mm, 38 mm et 50 mm pour les trois autres barres. Cet arrangement d’armature permettait ainsi l’initiation rapide de la corrosion et d’évaluer à court terme la performance des systèmes anticorrosion installés au pont (Qian et Cusson 2004).
En savoir plus

14 En savoir plus

Des chercheurs évaluent la performance de différents systèmes d'éclairage

Des chercheurs évaluent la performance de différents systèmes d'éclairage

Décider de l’achat ou spécifier des produits d’éclairage n’est pas toujours facile : il faut souvent faire appel à plusieurs sources pour obtenir l’information requise, sans compter l’apparition constante de produits nouveaux ou améliorés sur le marché. De plus, il existe très peu d’information sur la performance des systèmes d’éclairage dans des conditions réelles, car les fabricants peuvent difficilement tester leurs produits conjointement avec tous les autres systèmes et éléments qui seront présents à l’intérieur d’un bâtiment donné.
En savoir plus

4 En savoir plus

2018 — Étude de la performance environnementale de systèmes de cages (conventionnelles, aménagées et volières) pour les poules pondeuses

2018 — Étude de la performance environnementale de systèmes de cages (conventionnelles, aménagées et volières) pour les poules pondeuses

Le poids des poules en CA et V à 35 semaines d’élevage est faible par rapport à celles en CC. Ce résultat est en liaison avec la consommation alimentaire forte chez les poules en CC. Selon les bilans azotés, on constate que la rétention pour les poules à cage conventionnelle est plus faible que celles des cages aménagées et volières malgré que les mesures effectuées montrent que les poules de CC ont un gain de poids plus important. Aussi, les déjections sont beaucoup plus importantes chez les CC que les CA et les V. En effet, les poules pondeuses dans les cages aménagées et les volières sont beaucoup moins stressées que les poules des systèmes conventionnels, alors elles consomment moins d’alimentations. De plus, malgré qu’elles aient beaucoup plus d’espace pour bouger, les poules bougent moins et restent calmes car elles sont moins stressées. Aussi, la déjection importante chez les poules des CC est justifiée par le manque de perte d’énergie car elles sont privées de bouger, alors pour le maintien de leur cycle de vie, elles éjectent le maximum possible. Le taux d’azote dans les déjections chez les poules pondeuses est assez important.
En savoir plus

79 En savoir plus

Contribution des systèmes multi-agent à l'analyse de la performance organisationnelle d'une cellule de crise communale

Contribution des systèmes multi-agent à l'analyse de la performance organisationnelle d'une cellule de crise communale

110 Jay Forrester élargi le champ de ses applications, en élaborant, en 1969, un modèle de comportement dynamique d’une aire urbaine (Urban Dynamics). Ce modèle a pour principe d’étudier l’avenir des villes et les conséquences des décisions de politique urbaine. L’auteur montre que les politiques échouent le plus souvent et aggravent la situation initiale. Le modèle que propose Forrester est complexe. Trois sous systèmes interagissent dans ce modèle : l’industrie, le logement et la population. Ce système est repris en partie dans les travaux de Moine (2007) sur la complexité du territoire (cf. : 3.1). L’industrie est divisée en trois sous catégories correspondant à l’âge de l’entreprise (entreprise nouvelle, entreprise mure et les vielles entreprise). Les logements sont regroupés selon la classe de population (les employés, les ouvriers et les non qualifiés). La population est constituée de trois variables (les professions libérales, les ouvriers qualifiés et les non qualifiés). Ces trois variables correspondent au taux de croissance naturel, au taux de migration normal et au taux de mobilité interclasses. Ces taux déterminent le flux responsable de l’évolution.
En savoir plus

273 En savoir plus

L'évolution des systèmes de mesure de la performance vers la dimension sociétale : une lecture conventionnaliste

L'évolution des systèmes de mesure de la performance vers la dimension sociétale : une lecture conventionnaliste

Partant du constat selon lequel l’atteinte d’objectifs complexes multidimensionnels nécessite un renouvellement profond des systèmes de mesure des performances, notre objectif est de proposer une analyse des conditions de réussite de cette évolution. La première partie de notre contribution consiste en une présentation succincte de l’évolution des systèmes de mesure des performances en relation avec le développement du concept de responsabilité sociétale. Le cadre analytique de la théorie néo-institutionnelle permet, tout d’abord, de caractériser les différentes évolutions environnementales à l’origine des changements d’organisations. Les principales logiques de renouvellement des systèmes de mesure de la performance puis leurs difficultés d’utilisation sont ensuite abordées. Dans la seconde partie, l’appareillage analytique de la théorie des conventions est mobilisé afin d’observer le rôle des systèmes de mesures des performances sur les comportements individuels et collectifs via la notion de « conventions d’effort ». Nous soulignons ainsi la nécessité d’analyser le renouvellement de ces systèmes comme une évolution majeure des conventions d’efforts appliquées au sein de l’organisation. L’enjeu consiste dès lors à concevoir le système de mesure à l’aune des comportements souhaités.
En savoir plus

22 En savoir plus

LA CONCEPTION DES SYSTÈMES DE CONTRÔLE DE GESTION : LES RELATIONS ENTRE LES BUDGETS ET LES SYSTEMES DE MESURE DE LA PERFORMANCE

LA CONCEPTION DES SYSTÈMES DE CONTRÔLE DE GESTION : LES RELATIONS ENTRE LES BUDGETS ET LES SYSTEMES DE MESURE DE LA PERFORMANCE

2.1. La prégnance des budgets Les résultats sont éloignés des objectifs initiaux du projet. Des tableaux de bord ont effectivement été implantés dans les 9 centres de profit de l’entreprise. Mais, leur niveau de développement est relativement faible et les outils sont très peu utilisés. Les tableaux de bord n’ont pas acquis la légitimité nécessaire pour faire évoluer la mesure de la performance tel que l’envisageait le directeur financier. L’analyse du contexte dans lequel s’est déroulé le projet montre que cette situation s’explique principalement par le maintien en l’état des pratiques budgétaires jugées pourtant insatisfaisantes.
En savoir plus

15 En savoir plus

Les relations entre les budgets et les systèmes de mesure de la performance non financière : une étude empirique

Les relations entre les budgets et les systèmes de mesure de la performance non financière : une étude empirique

Conclusion La recherche avait pour objectif d’analyser les relations entre les budgets et les SMPNF. Les résultats d’une enquête réalisée auprès de 79 grandes entreprises montrent que les rapports qu’entretiennent les deux outils au sein des dispositifs de contrôle de gestion sont plus complémentaires que concurrents. Cela se vérifie tout particulièrement pour ce qui touche à l’évaluation et la rétribution de la performance, l’analyse des résultats et la recherche d’interactivité. Néanmoins, la complémentarité entre les budgets et les SMPNF nécessite que les caractéristiques et usages des deux outils soient compatibles. Si cette condition n’est pas remplie, les deux dispositifs peuvent se retrouver en concurrence. La recherche montre, par exemple, que des SMPNF développés en contenu peuvent difficilement coexister avec des pratiques budgétaires qui s’apparentent à celles du budget « serré ».
En savoir plus

20 En savoir plus

Systèmes d'étanchéité à l'air pour murs de bâtiment de faible hauteur: Performance et évaluation

Systèmes d'étanchéité à l'air pour murs de bâtiment de faible hauteur: Performance et évaluation

For the publisher’s version, please access the DOI link below./ Pour consulter la version de l’éditeur, utilisez le lien DOI ci-dessous. Access and use of this website and the material on it are subject to the Terms and Conditions set forth at Systèmes d'étanchéité à l'air pour murs de bâtiment de faible hauteur: Performance et évaluation

52 En savoir plus

Evaluation de la performance et aide à la décision pour la Gestion de systèmes industriels : méthodologie basée sur Bénéfice-coût-valeur-risque

Evaluation de la performance et aide à la décision pour la Gestion de systèmes industriels : méthodologie basée sur Bénéfice-coût-valeur-risque

For the sake of performance management, each dimension is decomposed from top to bottom in order to obtain measurable elements. To limit the complexity of the analysis, these breakdown structures should be developed by following a common basis. In most cases, including opportunity evaluation for a new project or monitoring an ongoing project, this common basis can be the hierarchical structure of objectives that are expressed by stakeholders. In addition, the main activities in a project or process can also be used as another common basis if they can be identified in a specific decision problem. Each of these elements is qualitatively or quantitatively estimated by a selected estimation method and then these measurement results are quantified for further analysis and aggregation. These results are impacted by two main aspects: selected estimation methods and interactive cost/value/risk drivers. For the sake of decision support, the quantitative elementary expressions should be integrated into one global result per dimension to make easy the comparison among several project alternatives. Except the dimension of cost, which is usually fully expressed by quantitative monetary terms, the elementary
En savoir plus

230 En savoir plus

Implantation et évaluation de la performance d’une  méthode d’ajustage en mode statique des systèmes lidar mobiles terrestres

Implantation et évaluation de la performance d’une méthode d’ajustage en mode statique des systèmes lidar mobiles terrestres

( 2008 ) d´ eveloppent une m´ ethode d’analyse des performances du SLM StreetMapper qui r´ e- v` ele une exactitude altim´ etrique de 3 cm et une exactitude planim´ etrique moindre de 10 cm. D’apr` es les auteurs, ce manque de justesse est caus´ e par un m´ esalignement des capteurs IMU- lidar. Rieger et al. ( 2010 ) de la compagnie Riegl GmbH d´ eveloppe une m´ ethode (bas´ ee ICP : iterative closest point ( Proch´ azkov´ a and Martiˇ sek , 2018 )) d’ajustage des angles de vis´ ee d’un scanneur 3D avec un patron de lignes form´ e de deux passages de direction oppos´ ee et qui per- met de d´ ecoupler le roulis avec le tangage et le lacet. Cependant, aucun patron de lignes exact n’est d´ efini pour les angles de tangage et lacet. Aucune faisabilit´ e de la m´ ethode en utilisant des scanneurs 2D (comme le VMX-250) n’a ´ et´ e d´ emontr´ ee jusque-l` a. Larouche (2012) adapte la m´ ethode Skaloud et al., (2006) ` a des fins d’utilisation dans un contexte urbain pour l’ajus- tage semi-automatique de SLMs compos´ es de 2 scanneurs 2D de la compagnie Trimble. Un site d’ajustage in situ (situ´ e dans un quartier industriel) compos´ e de plusieurs surfaces planes (verticales, horizontales et inclin´ ees) donc de diff´ erentes orientations est utilis´ e pour estimer les angles de vis´ ee. Le patron de lignes utilis´ e correspond ` a deux trajectoires de direction op- pos´ ee avec un virage perpendiculaire qui permet aussi de d´ ecoupler le roulis et le lacet. Pour diversifier les cibles, Chan et al. ( 2013 ) d´ eveloppent une m´ ethode d’ajustage des angles de vis´ ee pour le SLM TITAN compos´ e de 4 scanneurs en utilisant plusieurs formes g´ eom´ etriques. En plus des surfaces planes, un mod` ele d’ajustage par moindres carr´ es bas´ e sur des cat´ enaires (fils a´ eriens) est ajout´ e pour d´ ecorr´ eler les param` etres et am´ eliorer la performance de la m´ e- thode d’ajustage. Un minimum de 6 passages est requis. Cependant les r´ esultats obtenus pour les angles de tangage et de lacet sont loin d’ˆ etre exacts compar´ es aux valeurs de r´ ef´ erence.
En savoir plus

216 En savoir plus

Show all 8194 documents...