Patrimoine industriel

Top PDF Patrimoine industriel:

Le patrimoine industriel de Limoges

Le patrimoine industriel de Limoges

nécessairement avantageux, aux clients ou actionnaires éventuels ; bien qu’elle appelle un regard particulièrement critique, cette source n’est pas à négliger 43 . Conclusion Il faut souligner en conclusion que de nombreux fonds d’archives qui n’ont pas été consultés pour cette enquête sont également susceptibles de fournir des renseignements pour un travail sur le patrimoine industriel de Limoges : les archives de la Chambre de commerce et d’industrie, mais aussi, bien entendu, celles des entreprises elles-mêmes. C’est là, sans doute, que se trouvent les richesses potentielles les plus importantes. Rappelons en outre que, a contrario, il y a dans cette présentation, comme dans toute archive, une polysémie sous-jacente qui peut en faire un point de départ pour un travail ayant une autre finalité que celles de l’Inventaire : histoire économique, histoire du mouvement ouvrier, histoire des techniques ou des arts décoratifs. D’autres sources entrent alors en jeu. On a fait dans les lignes qui précèdent plusieurs allusions aux sources littéraires…. Avec une dernière citation disons notre désir de voir celles-ci plus étroitement associées aux travaux historiques : « Il écoute le bruit des courroies et des cylindres broyeurs qui
En savoir plus

9 En savoir plus

Vers l'interopérabilité des données hétérogènes liées au patrimoine industriel textile

Vers l'interopérabilité des données hétérogènes liées au patrimoine industriel textile

Résumé Le projet TECTONIQ étudie les dispositifs numériques mis en place par les dif- férents acteurs impliqués pour gérer, diffuser et échanger les informations re- latives au Patrimoine Industriel Textile (PIT) sur le territoire du Nord – Pas-de- Calais. Dans cet article, nous définissons tout d’abord notre domaine d’étude, à savoir le patrimoine numérique lié à l’industrie textile. Nous proposons ensuite une méthode hybride, c’est-à-dire une approche qualitative combinée à une ap- proche quantitative semi-automatisée, afin de dresser une cartographie des ac- teurs du patrimoine nous permettant d’identifier les sources existantes de docu- ments numériques hétérogènes. L’objectif du projet à terme étant de construire une base de connaissances qui structure et relie entre elles l’ensemble de ces données en respectant les normes définies pour le Web sémantique, nous justi- fions notre choix d’utiliser le modèle sémantique CIDOC CRM et nous présen- tons un extrait d’une première ontologie produite manuellement à partir d’un extrait du jeu de documents collecté.
En savoir plus

16 En savoir plus

La reconversion du patrimoine industriel nantais : un enjeu d'actualité pour la métropole

La reconversion du patrimoine industriel nantais : un enjeu d'actualité pour la métropole

Entretien avec M. Arnaud Biette Président de l’Association Entreprises + Patrimoine Industriel 15 mars 2016 – 10h00 Chantiers Navals La maquette va nous guider, elle a été produite par la ville de Nantes, par le service patrimoine, par Olivier Absalon, le directeur de patrimoine et archéologie, les textes et circuits réalisés avec la collaboration de l’Association entreprise + Patrimoine in- dustriel, don c’est moi, on a beaucoup travaillé là-dessus, et donc c’est fait pour des particuliers qui veulent connaître le Patrimoine industriel nantais. Avec quelques informations globales : comment est née l’industrie, le lien avec le port -très impor- tant-, effectivement première remarque : Nantes a un système industrialo-portuaire, ça veut dire que s’il n’y a pas de port il n’y a pas d’industrie, et l’industrie a permis de relancer le port au 19e siècle, qui était en forte chute, parce que c’était avant un port de « negros », traite des noirs, entre autres. Après ça, ça représente les grandes filières industrielles, dont évidement les chantiers navals, où on est, entre autres, puis qu’il n’y a pas qu’ici, tout qui est boîte de conserve, la mécanique, l’agroalimentaire c’était –et c’est toujours- un grand morceau, avec LU, forcement on va prendre tout ça en détail, une frise sur les différents types d’architecture in- dustrielle et notamment beaucoup de bâtiments restaurés, ou réutilisés. La chimie, un secteur important avec les engrains, une réhabilitation juste à côté d’ici, parce que tout ce quartier était les chantiers navals et des engrains. Et puis des trucs dif- férents : manufacture de tabacs, on a en parler forcement, les usines de papier, la production d’énergie, parce que s’il n’y a pas d’énergie il n’y a pas d’industrie. Parce que Nantes n’a pas de matière primaire, il n’y a pas de charbon ici, ou très peu, il y a un peu vers Ancenis, mais don c’était du charbon importé et on était la «tête de pont» du charbon galloise, qui arrivait par bateau, le port indispensable. Voilà le logement ouvrier, parce que quand on parle de l’industrie li n’y a pas que l’usine
En savoir plus

151 En savoir plus

Patrimoine Industriel en quête d’avenir Reconversion des Cave Gay à Oran

Patrimoine Industriel en quête d’avenir Reconversion des Cave Gay à Oran

La friche industrielle en France : La France s’est intéressée au patrimoine industriel un peu tardivement par rapport à la Grande Bretagne, pourtant c’est l’un des pays européens qui abrite un nombre assez important de friches industrielles de renom et reconnues par les spécialistes de ce patrimoine. On cite deux opérations de réhabilitation/reconversion très réussies : la gare d’Orsay, construite au début du XXème siècle est passée du statut de friche ferroviaire à celui de musée du XIXème grâce à sa réhabilitation en 1981. On cite aussi l’exemple de « la chocolaterie de Menier qui quant à elle a été valorisée pour son esthétisme et son coté novateur en matière d’architecture ». 22
En savoir plus

89 En savoir plus

Le développement du tourisme: facteur de valorisation du patrimoine industriel ?

Le développement du tourisme: facteur de valorisation du patrimoine industriel ?

général/9% et CDT/15%) et régionaux (conseil régional/9% et CRT/3%) sont plus en retrait.  Nous pouvons noter, un développement plus prononcé du patrimoine industriel. En effet, hormis un répondant, toutes les structures ayant retourné les questionnaires indiquent la présence d’activités centrée fortement sur la découverte du patrimoine industriel (71%) et dans une moindre mesure la visite de sites et entreprises en activités (29%). En outre, les motifs de non réponses à cette étude font ressortir une méconnaissance du sujet, l’absence de sites correspondants et le manque ou le peu d’intérêt pour ce type de patrimoine ce qui montre
En savoir plus

15 En savoir plus

L'enjeu du patrimoine industriel : Belfast, Riddel's Warehouse

L'enjeu du patrimoine industriel : Belfast, Riddel's Warehouse

Les sous-associations Hearth Housing Association et Hear- th Revolving Fund sont dirigées par le même Comité, dont les bureaux se situent à Belfast, au 66 Donegall Pass, Bel- fast BT15 1BU. Le directeur Marcus Patton est l’une des personnes les plus importantes en ce qui concerne la pré- servation et la reconversion du patrimoine industriel de Bel- fast et d’Irlande du Nord. Cet architecte a consacré sa car- rière pour la conservation de la mémoire industrielle. Il n’a jamais consacré sa carrière à la conception de construction moderne. Dès ses études, il lui a semblé que démolir de «parfaites bonnes vieilles constructions» pour venir conce- voir quelque chose de «moins intéressant» était un énorme gâchis. Il perçu alors comme un défi de trouver la manière la plus juste d’adapter un ancien bâtiment au contexte actuel et futur ; ainsi que de penser à la meilleure méthode d’effec- tuer ces transformations sans perdre le caractère essentiel
En savoir plus

140 En savoir plus

Système descriptif des objets mobiliers - version abrégée pour le repérage du patrimoine industriel

Système descriptif des objets mobiliers - version abrégée pour le repérage du patrimoine industriel

INTRODUCTION - 4 Introduction L’inventaire des machines dans le cadre du Repérage du patrimoine industriel. Depuis 1994, le repérage du patrimoine industriel englobe l’inventaire des machines de production industrielle et des machines énergétiques qui sont recensées suivant la méthodologie propre à la base Palissy ; chaque machine ou ensemble de machines est identifié et étudié par le biais d’une notice « objets » et d’un dossier comprenant schémas, documents iconographiques... Pour mener à bien cet inventaire, des consignes précises ont été données pour un certain nombre de champs de la notice Palissy (DOSS, APPL, STRU) et deux lexiques hiérarchisés des dénominations ont été mis au point (dénominations des machines liées à la production industrielle et dénominations des machines énergétiques).
En savoir plus

117 En savoir plus

Environnement et patrimoine industriel : de la répulsion à l'intégration ?

Environnement et patrimoine industriel : de la répulsion à l'intégration ?

les responsables de la santé publique et les usagers. La patrimonialisation du passé industriel peut-elle vraiment intégrer la question environnementale dans ses perspectives d’avenir ? Chacun de ces termes est le vecteur de connotations antagonistes selon les points de vue duquel on se place : ordre de partage entre passé et avenir, entre victimes et responsables, entre devoir de mémoires et histoire. Quand ainsi « patrimoine industriel » résonne avec héritage et capital, ou fait écho à la valorisation par l’histoire, « environnement » renvoie à une dette, celle qu’il faut aujourd’hui payer et gérer à grands frais du fait des conséquences des activités industrielles passées sur les milieux et le destin des populations. À l’évidence un tournant écologique est à négocier, commandé par l’injonction au développement durable 38 . Cette catégorie de l’action
En savoir plus

12 En savoir plus

Étude et valorisation du patrimoine industriel portuaire de Brest : l'activité de la poulierie de l'arsenal entre la fin du XVIIIe et la fin du XIXe siècle

Étude et valorisation du patrimoine industriel portuaire de Brest : l'activité de la poulierie de l'arsenal entre la fin du XVIIIe et la fin du XIXe siècle

Tels sont, quant au méchanisme, et quant à l’effet, les détails résultants de l’examen impartial et scrupuleux que la commission à fait de la machine à poulie de Brest ; dé[r]

137 En savoir plus

De l'usage du numérique pour la valorisation patrimoniale du patrimoine industriel : une nécessaire interdisciplinarité - Histoire de La laverie à sel du Musée des marais salants à Batz-sur-Mer (44)

De l'usage du numérique pour la valorisation patrimoniale du patrimoine industriel : une nécessaire interdisciplinarité - Histoire de La laverie à sel du Musée des marais salants à Batz-sur-Mer (44)

Cette nouvelle discipline, nous la nommons Archéologie Industrielle Avancée. L’ j f - même par le caractère interdisciplinaire requis p ’ bj à m q ’ g m q . L'utilisation des outils de ' g p f p m jà f ’objet de nombreux travaux de recherche théorique. Cependant, les institutions patrimoniales, et plus particulièrement les musées et le champ de la muséologie souffrent d'un manque méthodologique pour accompagner de manière durable la gestion des connaissances et la valorisation du patrimoine. En effet, la conservation et la vulgarisation de ces objets dans les musées et les sites font transparaître un vieillissement intrinsèque de l'information technique. Une nouvelle forme de muséologie devient nécessaire afin que ce savoir-faire immatériel soit pérennisé, ainsi que le contexte de travail. Comme le souligne Paul Rasse, « on est bien loin de l'usine et de l'atelier, du bruit
En savoir plus

10 En savoir plus

Renouvellement du patrimoine industriel et contenus culturels. « Criss-Crossing ? » Quelques exemples de réutilisations du patrimoine industriel en France

Renouvellement du patrimoine industriel et contenus culturels. « Criss-Crossing ? » Quelques exemples de réutilisations du patrimoine industriel en France

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

22 En savoir plus

Steampunk en Hauts-de-France : réenchanter notre patrimoine industriel

Steampunk en Hauts-de-France : réenchanter notre patrimoine industriel

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

2 En savoir plus

Esthétique et mises en scène du patrimoine industriel architectural

Esthétique et mises en scène du patrimoine industriel architectural

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

12 En savoir plus

Héritage industriel et mémoire sensible : observations sur la constitution d'un "patrimoine sensoriel"

Héritage industriel et mémoire sensible : observations sur la constitution d'un "patrimoine sensoriel"

Nantes, dont le programme explique qu’elle « choisit de mettre en valeur le plus paradoxal, le plus évanescent des patrimoines et peut-être le plus fragile : les bruits et les odeurs du passé nantais ». Étaient ainsi exposés des échantillons de savons, de bonbons et autres objets odorants liés aux activités artisanales et industrielles de la ville, elles-mêmes évoquées par des noms de rues : de la Boucherie, des Floralies, des Poissonniers, de la Brasserie, etc. Pour illustrer la di- mension sonore de ce patrimoine industriel, des bornes diffusaient les sons de corne de brume des bateaux sur la Loire, des témoignages d’ouvriers des chantiers navals, ainsi que les sonorités de leurs métiers qui frappaient, cognaient et façonnaient les rivets des coques. La mémoire so- ciale et sensible de ce passé industriel était ainsi réactivée, mise au jour par une approche nou- velle des objets pouvant prétendre au statut de vestige patrimonial, enrichissant les sources dis- ponibles limitées jusque-là aux seuls images ou écrits.
En savoir plus

11 En savoir plus

Contribution à la sauvegarde des Objets techniques anciens par l'Archéologie industrielle avancée.<br />Proposition d'un Modèle d'information de référence muséologique et d'une Méthode inter-disciplinaire pour la Capitalisation des connaissances du Patrim

Contribution à la sauvegarde des Objets techniques anciens par l'Archéologie industrielle avancée.<br />Proposition d'un Modèle d'information de référence muséologique et d'une Méthode inter-disciplinaire pour la Capitalisation des connaissances du Patrimoine technique et industriel.

Contribution à la sauvegarde des Objets techniques anciens par l’Archéologie indus- trielle avancée.Proposition d’un Modèle d’information de référence muséologique et d’une Méthode inter[r]

114 En savoir plus

Mission sur le patrimoine

Mission sur le patrimoine

Cette situation est d’autant plus fâcheuse que la politique du patrimoine est aujourd’hui confrontée à de grandes mutations et à de nouveaux défis : - L’approche des questions patrimoniales s’est profondément transformée, passant de la prise en compte d’objets isolés (un monument, un site naturel ou archéologique, un musée) à des démarches plus complexes, intégrant les relations que ces objets peuvent entretenir entre eux et avec leur environnement dans un territoire déterminé, ainsi que des éléments de patrimoine immatériel, comme les savoir-faire. Les questions d’usage, de mobilité prennent une ampleur inusitée, tandis qu’apparaissent de nouvelles notions, comme celles de tiers-lieu ou de permis de faire. Face à cette évolution, les outils traditionnels de la politique de l’architecture et du patrimoine font preuve d’une certaine inadaptation que l’évolution rapide des dispositifs de protection n’a pas suffi à compenser. Les populations et leurs élus s’inscrivent volontiers dans ces nouvelles démarches, en vue d’intégrer le patrimoine dans de véritables stratégies locales de développement économique et social, dépassant l’attachement traditionnel inspiré de considérations historiques, esthétiques ou mémorielles. Les publics, de leur côté, restent étrangers à certaines catégorisations : un musée, un château meublé, un centre d’interprétation, un site archéologique finissent par se ressembler à leurs yeux, surtout depuis que ces sites leur offrent tous, en sus de la visite proprement dite, des outils de médiation, des manifestations culturelles, des ateliers pédagogiques … La politique de l’architecture et du patrimoine doit s’adapter à ces nouvelles attentes et faire face à un niveau d’exigence plus relevé en termes d’opérationnalité.
En savoir plus

40 En savoir plus

Le patrimoine rural

Le patrimoine rural

Olivier Buchsenschutz, Françoise Dubois, Eric Justman, Dominique Michel, Marie Strandberg, Christian Zarka.. To cite this version:![r]

150 En savoir plus

Patrimoine et transmission

Patrimoine et transmission

142). À ces deux formes juridiques de patrimoine correspondent deux acceptions différentes : « D’un côté (…), le patrimoine est la globalisation des biens affectés à une personne physique ou morale (…). De l’autre (…), le patrimoine est l’ensemble des biens sélectionné auquel “le législateur entend appliquer une protection renforcée”. Cette acception est liée à la première (…) “tout en la transcendant afin de sélectionner un certain nombre de biens, quel que soit le régime de propriété en cause, afin d’assurer leur conservation” » (Ibidem : p. 146). Par le droit donc s’invente le patrimoine culturel et aussi naturel en soustrayant un ensemble d’objets à toutes formes de transactions économiques, à toutes circulations entre les uns et les autres, visant ainsi à le qualifier d’inaliénable afin de le transmettre aux générations à venir : « ce qui caractérise les biens patrimoniaux des personnes est la possibilité de les monnayer, de les transmettre, d’être convertis en valeur marchande, bref de faire qu’il puissent participer à la circulation des richesses, le caractère premier du patrimoine culturel et naturel est l’interdiction de l’aliéner, et plus encore de le détruire (…). La patrimonialisation juridique visait à soustraire certains objets à l’alié- nation privée et les sortait du patrimoine entendu comme ensemble des biens d’une personne, qu’elle soit privée ou publique (…), pour leur accorder un statut de choses à conserver et à valoriser » (Ibidem : p. 150). L’obligation de garder s’explique donc, dans cette démonstration, par le droit et engendre « une mise à la disposition du public et cette transmission aux générations futures (…). C’est donc bien un usage social et une transmission symbolique qui sont instaurés, par la reconnaissance du caractère de patrimoine “collectif” d’un objet, comme deux nouvelles règles constitutives de l’institution du patrimoine. (…). Ce sont les deux raisons qui sont admises par tous comme justifiant l’obligation de garder les choses du patrimoine » (Ibidem : p. 151). Mais ce dont informe le droit, poursuit Jean Davallon, répond à une « opération sociale » rapportée à une opération symbolique : « (…) ce mouvement par lequel des biens, (…), sont au contraire “extra-patrimonialisés” (au sens où ils sont en quelque manière sortis du patrimoine des particuliers) pour acquérir le statut de patrimoine culturel et naturel, même s’il est opéré par l’application de règles ou se traduit en termes de droit, répond à une opération sociale – pour être plus précis : à une opération symbolique » (Ibidem : 149). On comprend que le symbolique 12 sert l’auteur pour articuler deux échelles
En savoir plus

28 En savoir plus

Questionnaire sur le patrimoine

Questionnaire sur le patrimoine

volume 17, numéro 4 3 Questionnaire sur le patrimoine L’Association d’études canadiennes a réalisé le questionnaire sur le patrimoine dans le cadre des Reflets du patrimoine, un programme éducatif de trois ans conçu pour stimuler l’intérêt de la population canadienne pour l’histoire de son pays. Les questions ont été formulées par une équipe d’enseignants spécialisés dans divers domaines du patrimoine canadien, afin d’évaluer les connaissances histori­ ques, culturelles, politiques, économiques et géographiques des Canadiens, de même que leur attitude envers le patri­ moine canadien. Le questionnaire a été établi dans le but précis de brosser un tableau fidèle de l’attitude et des connais­ sances des Canadiens à l’égard de leur pays.
En savoir plus

1 En savoir plus

Des hommes-patrimoine

Des hommes-patrimoine

Il reste que les compagnons participent de l’ambiguïté de ces définitions dans la mesure où ils peuvent présenter, selon les situations et les objets concernés, le visage du « trésor » ou celui de « l’homme-patrimoine ». Cette double dimension s’actualise aujourd’hui de plusieurs manières dont l’une, qui n’est pas la moins significative, consiste en leur participation à deux projets distincts de candidature sur les listes représentatives du patrimoine culturel immatériel mondial. Le premier vient d’aboutir et d’être proclamé (septembre 2009) : il s’agit de l’art du Trait de charpente dont les compagnons sont, en France, les principaux détenteurs, c’est-à-dire les vivants aptes à transmettre ces trésors de façons de faire du métier. Cette proclamation ne va pas d’ailleurs sans poser un certain nombre de problèmes, puisque l’une des caractéristiques de l’art du Trait consiste en la diversité de ses mises en œuvre, de ses méthodes et de ses techniques, diversité non mise en évidence pour assurer la cohérence de l’élément (pour reprendre la vocabulaire de l’Unesco). D’abord fiers de se savoir et de se voir reconnaître « trésors », les compagnons ont cependant pointé tôt les problèmes posés par le lissage de la pratique.
En savoir plus

20 En savoir plus

Show all 1120 documents...