Mur de l’Atlantique

Top PDF Mur de l’Atlantique:

L'inscription du Mur de l'Atlantique dans l'articulation Construction-déconstruction

L'inscription du Mur de l'Atlantique dans l'articulation Construction-déconstruction

2 Mots clefs : architecture, patrimoine militaire, Mur de l’Atlantique, Atlantikwall, Vendée. Keywords : architectural, military heritage, Atlantic Wall, Atlantikwall, Vendée. Les vestiges du Mur de l'Atlantique posent inéluctablement des interrogations pointant vers des domaines variés tels que l'histoire militaire, l'architecture et bien entendu la question patrimoniale. Ces vestiges allemands que l'on retrouve aisément sur nos plages, ne peuvent réellement être traités individuellement, séparément voir détachés des notions historiques et patrimoniales. La thématique « construire-déconstruire », nous impose par une simple logique le rapprochement entre ces deux mots, l'histoire et le patrimoine bâtit. En effet, l'homme par sa nature créatrice, produit, construit et déconstruit à plus ou moins court terme. D'où un lien tout à fait étroit avec la notion d'Histoire et de mise en patrimoine de la production passée ou futur de l'Homme. Ici, notre intérêt se pose plus précisément sur une production très particulière que l'Homme nous a fourni durant plus de trois ans en Europe, à savoir le Mur de l'Atlantique. Cette défense née de la main d'Hitler lui-même le 23 mars 1942 avec la directive de guerre numéro 40, permet la généralisation, la standardisation et la production en série d'éléments défensifs côtiers de la Norvège à la Bidassoa en passant par les côtes méditerranéennes. De ce fait, la raison de ces ouvrages ne sera pas d'une ultime difficulté à percevoir, alors que celles concernant leur déconstruction, ou devrait-on préciser, leur démolition, deviennent, selon les cas, abstraites. Cependant, il nous faut nous interroger sur certaines complexités afin de ne pas créer d’omissions dans notre travail de recherche. C'est pourquoi il suffit tout simplement de se poser des questions telles que : comment ont-ils été construits ? Par qui ? Selon quels objectifs ? Et à contrario, pourquoi certains de ces imposants ouvrages ont-ils été détruits ? L'architecture militaire tient-elle un rôle voire un caractère éphémère ? Peut-on appréhender le fait qu'un bunker soit un simple produit dont le but est d’être consommé par la violence des combats ? Selon quelles modalités le Mur de l'Atlantique a-t-il été démantelé ? Qui a autorisé la destruction de ces blockhaus ? Pourquoi ces choix anhistoriques 1 ?
En savoir plus

14 En savoir plus

Les vestiges du Mur de l'Atlantique sur la côte basque

Les vestiges du Mur de l'Atlantique sur la côte basque

Dans le cadre du travail de recherche intitulé « Les vestiges du Mur de l’Atlantique sur la côte basque : un patrimoine en péril », nous avons tenté de présenter quelles étaient les problématiques liées à la valorisation de ce patrimoine militaire présent sur le littoral basque. Le fait que ce soit la première étude réalisée sur la question dans cette aire géographique impliquait d’entreprendre l’étude du Mur de l’Atlantique au niveau local en commençant par analyser son histoire, de sa conception à sa situation actuelle, en passant par sa construction et son évolution dans le temps. Nous avons essayé de comprendre dans une première partie quel fut le contexte de sa réalisation et comment il était possible de mesurer l’ampleur de ce réseau défensif global à l’échelle locale. Le Mur de l’Atlantique, rempart pensé par Hitler, fut conçu dans un climat de guerre où la stratégie militaire était au cœur de toutes les préoccupations du Reich. Rempart aux multiples faiblesses, ses dimensions reflétaient l’ampleur des ambitions de l’Allemagne nazie. Sa conception fut le fruit de la standardisation des processus de constructions et sa réalisation ne fut possible que par l’asservissement des peuples conquis par le Reich. Vaincu au moment du Débarquement, ce réseau défensif désormais inutile traversa une longue période, où déconsidéré de tous, il se dégrada : pillé, caché ou détruit, le « Mur de la Honte » fait partie de ce « passé qui ne passe pas » pour reprendre l’expression de l’historien Henry Rousso. Il fallut attendre le début des années 1980 pour que des personnes, historiens, anthropologues, amateurs d’histoire militaire ou bien simples curieux commencent à s’intéresser à ce pan de l’histoire militaire du Second conflit mondial. Pour tenter d’étudier cette réalisation localement nous avons essayé d’utiliser au maximum des documents originaux que nous avons retrouvés dans les différents lieux de stockage d’archives présents dans la région. Les informations recueillies servent de fondement à la réalisation de cette première partie. L’explication et la présentation chronologique de ce tronçon du Mur de l’Atlantique furent nécessaires pour comprendre sa situation actuelle.
En savoir plus

174 En savoir plus

LES MUNICIPALES 2014 EN LOIRE-ATLANTIQUE

LES MUNICIPALES 2014 EN LOIRE-ATLANTIQUE

Ville aux parfums d’Italie située à une quarantaine de kilomètres au sud de Nantes, Clisson, comme beaucoup de commune du vignoble, a connu une importante transformation sociale et économique depuis les années quatre-vingt-dix (accroissement démographique de près de 25%, développement de zones d’activités, contournement routier, équipements socioculturels, valorisation touristique,…). La ville a ainsi attiré à la fois des habitants d’âge mur et des retraités (selon l’INSEE, en 2011, les plus de 45 ans représentaient 46,2% de la population, et les plus de 60 ans 25,8%), et si la part des retraités croit le plus vite, la progression du nombre des artisans, commerçants, chefs d’entreprise, cadres et professions intellectuelles (Insee, 2011/2006), indique le dynamisme de la petite cité. Bien reliée quotidiennement à Nantes (plusieurs tram-trains chaque heure), Clisson est devenue le lieu de l’un des plus grand festivals de musique métal en Europe, avec le festival Hellfest créé en 2006 (prenant la suite du Furyfest, né de l’initiative d’une association clissonnaise, et qui se tenait dans le département depuis 2002), et dont la fréquentation sur trois jours dépasse aujourd’hui cent
En savoir plus

17 En savoir plus

Etude de la stabilité d’un talus renforcé par un mur de soutènement

Etude de la stabilité d’un talus renforcé par un mur de soutènement

Le travail de mémoire avait pour objectif de mieux apprécié la stabilité d’un talus renforcé par un mur de soutènement due à la présence de la charge de la superstructure en utilisant une modélisation par élément finis en 2D. Le présent travail est présenté en trois chapitres. Les deux premiers traitent essentiellement les méthodes utilisées afin d’étudier la stabilité des talus sans et avec mur de soutènement tel qu’en donnant les différents types des ouvrages de soutènement, le mode de réalisation des murs de soutènement et la dernière partie a été consacrée à l’analyse d’un cas réel en introduisant l’influence de quelques paramètres.
En savoir plus

120 En savoir plus

A l'ombre du Mur : comprendre le régime d'occupation israélien

A l'ombre du Mur : comprendre le régime d'occupation israélien

Les nouveaux dispositifs de contrôle mis en place en Cisjordanie étant envisagés comme durables, les Autorités israéliennes se sont efforcées d’en atténuer le coût politique et économique (Havkin, dans ce volume ; Latte Abdallah, dans ce volume). Elles ont cherché à donner une apparence plus « acceptable » à une occupation envisagée de plus en plus comme pérenne. La construction de « points de passage » (ma’avarim) le long du mur de séparation, présentés davantage comme des terminaux frontaliers, et le recours à des compagnies privées pour assurer leur fonctionnement participent de cette stratégie. L’architecture, la localisation, l’équipement et le fonctionnement, ainsi que la terminologie utilisée pour décrire ces nouveaux check points, donnent un aspect moins ostensiblement violent à un contrôle qui devient en réalité toujours plus diffus et omniprésent dans la vie quotidienne des Palestiniens. Par ailleurs, le recours à des compagnies de sécurité privées pour assurer leur fonctionnement et les contrôles sécuritaires décharge l’État et l’armée d’une partie de la responsabilité de l’occupation (Havkin, 2008 et dans ce volume). Certains experts militaires chargés de la planification dans les zones palestiniennes ont alors même utilisé le concept d’occupation invisible (Weizman, 2010).
En savoir plus

40 En savoir plus

Activité documentaire : Mur du son - SECONDE 2019 - Lycée Léon Blum

Activité documentaire : Mur du son - SECONDE 2019 - Lycée Léon Blum

Seconde Activité documentaire : Le mur du son Thrust SSC est un véhicule terrestre sur roues. Il détient le record absolu de vitesse au sol avec une vitesse moyenne de 763,035 mph sur une distance d’un mile, réalisée le 15 octobre 1997.

2 En savoir plus

Le mur de Cisjordanie : étude sur le rapport colonial entre Israël et la Palestine

Le mur de Cisjordanie : étude sur le rapport colonial entre Israël et la Palestine

l'occupation, le mur renforce la distance, tant physique que symbolique, entre les deux sociétés et bloque ainsi toute possibilité de mettre en place un État pal[r]

127 En savoir plus

En attendant le mur

En attendant le mur

Ce nombre de passages ne tient pas compte des voitures privées palestiniennes ou bédouines qui assurent également ce trafic. Ce chiffre ne prend pas non plus en compte les trajets effectués par les habitants de la région de Naplouse, de Jenin et des villes du centre de la Cisjordanie qui, depuis l’achèvement de la construction du mur au nord-ouest de cette région, affluent vers le Jebel al-Khalîl pour passer clandestinement en Israël. Ces ouvriers payent des prix très élevés pour un tel trajet qui les mène ensuite vers les villes juives de Tel-Aviv, Jaffa, Hadera et les bourgs arabes israéliens de Baqqa al-Gharbiyya, Galansawa et Taybe. Emmenés par des chauffeurs bédouins ou juifs de la Ligne verte jusqu’à ces destinations, ils peuvent payer de 500 à 1 000 NIS l’aller simple (de 100 à 200 €). Ils sont alors
En savoir plus

26 En savoir plus

Frapper un mur pour dire “Je t'aime” ? Les stratégies fatales au Japon

Frapper un mur pour dire “Je t'aime” ? Les stratégies fatales au Japon

Espace refuge, ce mur érotisé favorise une rêverie qui peut, en apparence, reproduire les mécanismes de domination d’un ordre hétérosexiste. Sous des allures extrêmement conventionnelles, le kabe-don « met en scène un homme dominant [gōin otoko] et une femme passive [ukemi no josei 34 ] », ainsi que le résume la presse. Faut-il en déduire que « les femmes de maintenant seraient à ce point soumises ? » Ce serait réducteur car les prédateurs dont elles font leurs délices sont aussi stéréotypés que les paroles toutes faites qu’ils prononcent. Leur répertoire de paroles et de gestes relève d’un jeu de rôle si parfaitement caricatural qu’il en devient jouissif. Sur les sites marchands qui proposent à la vente des « beaux hommes » dominateurs, ceux-ci sont d’ailleurs classés dans la catégorie des « outils pour procurer de l’émotion amoureuse » (moe-kei tsūru). De simples outils, donc. Au service de quelle logique ? C’est sur ce point que j’aimerais conclure : loin de soutenir l’ordre des institutions et des normes, la scène archétypale du kabe-don permet de mettre en scène les différences de genre comme une sorte de drame « à grand spectacle », opposant des figures si factices – proie frémissante, fauve triomphant – et à renforts d’émotions si amplifiées qu’il en perd toute signification. La scène du kabe-don pousse l’aspect théâtral, arbitraire, des normes de genre au point où il devient impossible d’y adhérer : la virilité / la féminité n’est plus qu’une illusion dont on peut s’amuser à loisir. Quant à la violence, rendue désirable, elle n’est plus que le moteur d’un rêve collectif de dissolution.
En savoir plus

23 En savoir plus

Positionnement identitaire des populations usagères du mur de Ceuta, au Nord du Maroc

Positionnement identitaire des populations usagères du mur de Ceuta, au Nord du Maroc

avec le Maroc en un pôle touristique commercial et balnéaire de la région. La ville commence ainsi dès l’an 2000 à se représenter dans les médias locaux et internationaux, comme un centre d’achat international où une grande variété de marques internationales est présente. Il faut dire que, malgré les fortes subventions de l’UE, des projets de reconversion, le pari de la transition d’une ville forteresse coloniale strictement militaire vers une ville touristique ne semble toujours pas être gagné. L’image d’une ville multiculturelle touristique paisible et opulente s’accommode mal avec la misère de la réalité quotidienne aux pieds de son mur et de ses barbelés. Cette image ne semble pas encore trouver un succès quelconque auprès des touristes marocains qui continuent d’affluer sur elle et forment la majorité de ses visiteurs accidentels ou fidélisés. L’image officielle de Cebta est constamment trahie par son mur hautement sécurisé, qui au lieu de lui fournir la sécurité contre les émigrés ne fait qu’alimenter et entretenir à l’infini sa peur de l’autre, et de là, son insécurité. C’est dire que, la raison d’une telle dissonance cognitive réside dans l’absence même de la menace d’une avalanche des émigrés marocains et subsahariens. Le mur se présente dès lors davantage comme un facteur amplificateur d’une menace sécuritaire disproportionnellement instrumentalisée que comme une protection réelle de la ville et de ses habitants. Il incarne et condense en lui la difficulté d’une proximité potentiellement conflictuelle entre l’Espagne et le Maroc.
En savoir plus

13 En savoir plus

Étude expérimentale et simulation thermique d'un mur trombe

Étude expérimentale et simulation thermique d'un mur trombe

Un pyranomëtre est monté verticalement S l'intérieur de la maison au centre d'un vitrage similaire â celui du mur Trombe pour mesurer le rayonnement global incident sur la surface noire [r]

79 En savoir plus

Etude, à l'échelle du mur, des transferts hygrothermiques dans les composites biosourcés

Etude, à l'échelle du mur, des transferts hygrothermiques dans les composites biosourcés

Le suivie de la température et de l'humidité relative à l'intérieur du mur est effectué à l’aide de capteurs de marque « DKRF400 » dont les plages de mesure sont montrées dans le tableau III- 1. Les capteurs ont un diamètre de 8 mm et une longueur de 100 mm. Ils peuvent être facilement insérés à différents niveaux dans le mur (voir la figure III-3). Selon les recommandations de Hedenblad et al. [3], nos capteurs de température et d’humidité ont été insérés le long des lignes isothermes et iso-hygric. Les capteurs sont placés à trois endroits stratégiques, c’est-à-dire près des faces intérieure et extérieure (respectivement à x = 3 cm et x = 12.5 cm) et au centre du mur (x = 7.5 cm). Tous les capteurs ont été connectés à un module d’acquisition de données (modèle OM-DAQ-USB-2401 d’Omega Engineering, USA), ce dernier a été branché à un ordinateur via un port USB. Cette chaîne métrologique peut collecter automatiquement les données des capteurs connectés avec une étape d’acquisition de 60 secondes, ce qui permet un contrôle continu de la température et de l’humidité aux différents emplacements des capteurs.
En savoir plus

175 En savoir plus

Le mur dans le miroir. Justice & frontière au Centre de rétention administrative de Marseille

Le mur dans le miroir. Justice & frontière au Centre de rétention administrative de Marseille

Si certaines personnes conscientes de ce que la frontière peut leur être appliquée à tout moment passent beaucoup de temps enfermées, cachées, ne sortant que pour des nécessit[r]

149 En savoir plus

"D'un mur à l'autre", note sous l'avis de la Cour internationale de Justice du 9 juillet 2004 sur les conséquences juridiques de l'édification d'un mur dans le territoire palestinien occupé

"D'un mur à l'autre", note sous l'avis de la Cour internationale de Justice du 9 juillet 2004 sur les conséquences juridiques de l'édification d'un mur dans le territoire palestinien occupé

indiscriminés, nombreux et meurtriers visant sa population civile. Il a le droit, et même le devoir, d'y répondre en vue de protéger la vie de ses citoyens. Les mesures prises n'en doivent pas moins demeurer conformes au droit international applicable" (point 141). La Cour rejette malheureusement les moyens présentés par Israël sans analyse approfondie. Dans le cas de la légitime défense, la référence à la doctrine classique d'interprétation de l'article 51 de la Charte et au contrôle exercé par Israël sur les territoires occupés, même s'ils sont insuffisamment étayés et par là même critiquables, suffit à asseoir sa position. Par contre, les trois autres moyens sont rejetés en ayant recours, chaque fois, à la formule sibylline "au vu du dossier, la Cour n'est pas convaincue". La Cour s'appuie uniquement sur les éléments de fait dont elle dispose pour prendre ses positions. Cela préjudicie malheureusement à l'avis (par ailleurs remarquable), donnant à Israël l'argument selon lequel sa version des faits n'a pas été examinée par la Cour. Dans son opinion individuelle, le juge Owada déplore lui aussi que la Cour n'ait pas "proprio motu tent(é) une recherche approfondie pour déterminer la validité (des arguments d'Israël) en fait comme en droit, et présent(é) une image objective de la construction du mur dans son intégralité, sur la base de laquelle il eut été possible d'apprécier le bien-fondé de la thèse d'Israël" (point 30 de l'opinion).
En savoir plus

25 En savoir plus

La Loire-Atlantique cadastrée : héritages et dynamiques actuelles

La Loire-Atlantique cadastrée : héritages et dynamiques actuelles

Le secteur du Vignoble, au sud-est du dépar- tement de la Loire-Atlantique, participe égale- ment de ce découpage en petites parcelles. Ici, le bas plateau qui s’affaisse en pente douce vers la dépression de Goulaine, est intensément dé- coupé. Les altérites argileuses ne subsistent que sur de petites surfaces en direction du plateau des Mauges. La nature n’explique cependant pas tout : le développement du vignoble du musca- det, à proximité de la ville de Nantes (fig.3), ré- pond à la logique du modèle théorique d’affectation des sols agricoles de von Thünen. L’activité viticole, intensive en travail, imprime ses arguments techniques et économiques sur la forme du parcellaire. Celui-ci s’est adapté à l’in- tensité des travaux des champs et aux rende- ments (Meynier, 1958). Les parcelles viticoles étaient et restent, malgré les aménagements agri- coles individuels, de petite taille (2000 à 3000m²).
En savoir plus

9 En savoir plus

Démographie et viabilité de la population de caribous de la Gaspésie-Atlantique

Démographie et viabilité de la population de caribous de la Gaspésie-Atlantique

RÉSUMÉ La très grande majorité des populations nord-américaines de caribous des bois (Rangifer tarandus caribou) sont en déclin. Les modifications anthropiques de leurs habitats sont identifiées comme une des causes majeures du déclin des populations occupant les limites des forêts boréales aménagées. Ces modifications sont souvent identifiées comme altérant les interactions prédateur-proie, ce qui affecterait négativement le caribou par un phénomène de compétition apparente. La population de caribous de la Gaspésie-Atlantique est une population relique, isolée et est désignée en voie de disparition selon la Loi sur les espèces en péril au Canada. Cette étude avait comme objectifs de 1) documenter les paramètres démographiques de cette population, 2) quantifier les changements induits par les modifications d’habitats dans les interactions interspécifiques, 3) évaluer les impacts potentiels d’une variété de stratégies de conservation applicables aux populations affectées par la compétition apparente. Pour atteindre ces objectifs, nous avons utilisé les données télémétriques, d’inventaires aériens et de prélèvements fauniques recueillies sur une période de 30 ans. Nous avons utilisé des analyses démographiques afin de répondre aux deux premiers objectifs. Nous avons utilisé les analyses de viabilité de population pour répondre au dernier objectif. Nos résultats indiquent que le pourcentage de faons à l’automne dans la population est très variable annuellement. Ces variations interannuelles sont principalement influencées par l’abondance régionale du coyote (Canis latrans), un des deux principaux prédateurs dans ce système. L’abondance régionale du coyote est, par contre, indissociable à celle de l’orignal (Alces americanus) et de l’ours noir (Ursus
En savoir plus

121 En savoir plus

WP6 - Définir un cadre pour le développement de l'AMTI sur l'Arc Atlantique: Rapport d'action N°3 : Diagnostic du secteur de l’AMTI sur l’Arc Atlantique

WP6 - Définir un cadre pour le développement de l'AMTI sur l'Arc Atlantique: Rapport d'action N°3 : Diagnostic du secteur de l’AMTI sur l’Arc Atlantique

PAGE: 53 5 Conclusion A l’échelle de chaque pays, les principaux atouts et contraintes des systèmes en AMTI ont été mis en évidence. La diversité de ces systèmes et des contextes de développement spécifiques à chaque pays a rendu l’analyse d’autant plus riche et complexe. Une prise de recul vis-à-vis de ces résultats a été nécessaire pour identifier les points de blocage communs à l’ensemble des pays partenaires du projet. L’étude du contexte réglementaire de chaque État a également beaucoup apporté à l’analyse et de nouveaux axes de travail ont pu être étudiés. Les différents points soulevés dans les sections précédentes résultent de ces réflexions et doivent nous amener à nous questionner sur la manière dont doit être mené le développement de l’AMTI sur l’Arc Atlantique.
En savoir plus

61 En savoir plus

Réforme du marché du travail en Italie : Matteo Renzi au pied du mur

Réforme du marché du travail en Italie : Matteo Renzi au pied du mur

Une fois ces conditions réunies se pose la question d’une réforme structurelle du marché du travail ; cette réforme doit être couplée avec celle du marché des produits pour permettre à l[r]

10 En savoir plus

À la recherche de la frontière effacée : le mur à Berlin, le palimpseste Checkpoint Charlie

À la recherche de la frontière effacée : le mur à Berlin, le palimpseste Checkpoint Charlie

Le mémorial de la Bernauer Straße 39 est à ce titre un contrepoint à CheckPoint Charlie. La Bernauer Straße a été brutalement coupée par le mur, si brutalement que des familles, des amis ou des voisins se sont retrouvés du jour au lendemain dans l’impossibilité de pouvoir se rejoindre. Certains ont sauté par les fenêtres pour tenter d’échapper à leur sort. Chacun a en tête ces images de personnes de tout âge se jetant dans le vide vers une bâche tendue plusieurs étages plus bas. Le mur détruit, le quartier reste marqué de l’emprise du dispositif frontalier, de sa largeur impressionnante. En 1994, un concours a été organisé pour la conception d'un monument dédié aux victimes du mur de Berlin et de la mémoire de la division de la ville. Le monument a été inauguré le 13 août 1998.
En savoir plus

12 En savoir plus

Etude théorique et expérimentale d’un mur capteur type TROMBE

Etude théorique et expérimentale d’un mur capteur type TROMBE

CuOsur l'aluminium anodisé ( on anodized aluminum) 0.85 0.11 7.7 Tableau III.2 : les propriétés de quelques revêtements sélectifs [12] III.2.3.Quelques configurations de mur A partir du mur solaire représenté sur la figure (III.1), il a été imaginé de nombreuses variantes pour tenter d'optimiser ce système. Il est d'abord possible d'ajouter une surface absorbante sur la paroi pour optimiser l'absorption du rayonnement par celle-ci. Une épaisseur d'isolant peut être ajoutée à l'arrière de la paroi pour éviter les surchauffes. (Et aussi pour diminuer les déperditions du bâtiment). (Figure III.2).
En savoir plus

64 En savoir plus

Show all 247 documents...