modélisation par élément fini

Top PDF modélisation par élément fini:

Modélisation et identification d’un connecteur élément fini nonlinéaire pour la simulation d’assemblages boulonnés

Modélisation et identification d’un connecteur élément fini nonlinéaire pour la simulation d’assemblages boulonnés

Mots clés — liaisons boulonnées, connecteur élément fini non-linéaire, contact frottant, identification. 1 Contexte Les liaisons boulonnées sont des éléments omniprésents en mécanique et notamment dans les struc- tures aéronautiques (3 000 000 d’attaches sur un A380, 50 000 sur un Rafale). Malgré des règles de conception et des procédures d’assemblage bien établies, des sources d’incertitudes importantes sub- sistent dues à la forte sensibilité du comportement mécanique des liaisons aux dispersions (procédure de serrage, frottement, tolérances géométriques...). L’optimisation en masse et en coût des assemblages boulonnés pour des chargements complexes nécessite des stratégies de conception plus élaborées per- mettant une prise en compte plus fine des phénomènes mis en jeu au sein des liaisons (contact, jeux, frottement...).
En savoir plus

5 En savoir plus

Etude de la liaison acier-béton : de la modélisation du phénomène à la formulation d'un élément fini enrichi "béton armé"

Etude de la liaison acier-béton : de la modélisation du phénomène à la formulation d'un élément fini enrichi "béton armé"

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

227 En savoir plus

Un élément fini de structure pour les calculs d'interaction et d'endommagement des aiguilles combustibles des RNR-Na

Un élément fini de structure pour les calculs d'interaction et d'endommagement des aiguilles combustibles des RNR-Na

{francois.dipaola,bertrand.leturcq}@cea.fr 2 CS-SI, France, jean-baptiste.minne@c-s.fr Résumé — On s’intéresse ici à la modélisation de la tenue du faisceau d’aiguilles des assemblages combustibles des réacteurs à neutrons rapides. Soumis à plusieurs phénomènes coupla nt neutronique, thermohydraulique, mécanique et science des matériaux, ces aiguilles gonflent sous irradiation et peuvent interférer au point de se vriller, s’ovaliser, voir perdre leur étanchéité. Afin de résoudre ce problème multi-corps et multi-échelle en un temps raisonnable, un nouvel élément fini a été développé dans Cast3M permettant la localisation des déformations/contraintes pour le dommage .
En savoir plus

9 En savoir plus

Un modèle de connecteur élément fini non linéaire pour la simulation d'assemblages boulonnés

Un modèle de connecteur élément fini non linéaire pour la simulation d'assemblages boulonnés

La modélisation proposée prend en compte les différents phénomènes physiques subis par le système, à savoir : les interactions tête de vis/plaque, écrou/plaque et le contact frottant plaque/plaque. Toutes ces non-linéarités sont contenues dans l’élément connecteur, si bien que des conditions de contact sans frottement sont considérées entre les plaques assemblées. Le couplage cinématique modélise une partie des interactions sous tête et au niveau de l’écrou.

7 En savoir plus

Caractère reconnaissable d'ensembles de polynômes à coefficients dans un corps fini

Caractère reconnaissable d'ensembles de polynômes à coefficients dans un corps fini

tier naturel p strictement supérieur à 1 (resp. du polynôme P ∈ F[X] de degré au moins 1). Nous mettons en évidence l’unique type d’ensembles qui le sont dans le cadre des entiers naturels (il s’agit des progressions arithmé- tiques, ainsi que leurs unions finies) et trois types d’ensembles qui le sont, dont deux étaient déjà connus depuis l’article [49] et dont le troisième a été découvert par nous, dans le cadre des polynômes sur un corps fini (il s’agit des progressions arithmétiques, des progressions arithmétiques basées sur le degré et des ensembles débutant par un même préfixe en base X, ainsi que leurs combinaisons booléennes). Il est plus complexe de cerner ces ensembles dans F[X] que dans N. Dans N, nous faisons le lien avec le théorème de Cob- ham qui est démontré dans le chapitre suivant et qui clôt le problème. Dans F [X], nous faisons une conjecture analogue. Le point de vue de la logique est également abordé dans une seconde section, avant de passer à une brève troisième section concernant la stabilité par combinaison linéaire, puis de terminer par une quatrième section dans laquelle nous considérons des bases dépendantes.
En savoir plus

143 En savoir plus

Vitesse et mobilité : au-delà du désenchantement d'un "monde fini"

Vitesse et mobilité : au-delà du désenchantement d'un "monde fini"

monde fini, les innovations doivent d’abord viser cet objectif, réduire les coûts individuels et collectifs de la mobilité. C’est pourquoi les compa- gnies aériennes low cost, le covoitu- rage ou les autocars sur autoroutes font plus pour échapper à la stagna- tion séculaire que les projets futu- ristes du type « Hyperloop ». Il y a donc bien une permanence de l’inno- vation dans les transports et une rapidité de diffusion très supérieure à celle des siècles passés. Mais il faut, pour le comprendre, ne pas se polari- ser sur les seuls gains de vitesse. Comme nous sommes déjà à un point haut, nous ne pouvons espérer de progrès notables pour la majorité de nos déplacements. Du fait de la démocratisation de modes de trans- port comme l’automobile ou l’avion et d’une mobilité qui se fait de plus en plus en zone dense, nous sommes même confrontés à des innovations importunes. Réglementaires, tarifai- res ou fiscales, elles sont un des fac- teurs du désenchantement. Mais elles n’en constituent pas moins des inno- vations opportunes, celles dont nous avons besoin pour que l’accès aux moyens modernes de déplacement ne soit pas un rêve, mais une réalité pour les milliards d’humains qui peu- plent la Terre. ■
En savoir plus

10 En savoir plus

Séries formelles à coefficients dans un corps fini et automates

Séries formelles à coefficients dans un corps fini et automates

Dans cette section, nous définissons une structure logique de premier ordre sur les séries formelles à coefficients dans un corps fini... L'opération binaire + additionne [r]

64 En savoir plus

Une construction explicite de polynômes-clés pour des valuations de rang fini

Une construction explicite de polynômes-clés pour des valuations de rang fini

anneau. Le premier but de ce m´ emoire est de construire par r´ ecurrence des suites de polynˆ omes- cl´ es associ´ ees ` a la valuation µ, dans le cas o` u la valuation ν est de rang fini arbitraire r. Dans le Chapitre 3 nous reprenons la d´ efinition d’un syst` eme complet de polynˆ omes- cl´ es de HOS (D´ efinition 3.2.1). Nous donnons une construction explicite des polynˆ omes- cl´ es dans le cas o` u ν est de rang fini arbitraire r. Pour les d´ efinitions principales et les r´ esultats connus sur cette notion de polynˆ omes-cl´ es, nous citons le preprint [11] et l’arti- cle [3] ; nous g´ en´ eralisons beaucoup de ces r´ esultats de base au cas o` u ν est de rang fini arbitraire.
En savoir plus

98 En savoir plus

Compactification d'espaces de représentations de groupes de type fini.

Compactification d'espaces de représentations de groupes de type fini.

telle mani`ere que tous les ´el´ements a de A op`erent sur M comme (id, a ′ ), o`u a ′ est une translation de R k . Le groupe Γ stabilise M et pr´eserve ∂∞ R k . En particulier Γ a une orbite finie dans ∂∞ X . D´emonstration (Preuve de la proposition) Le premier point d´ecoule de [Ebe, Co- rollary 4.4.5]. Supposons maintenant que A n’a que des ´el´ements semisimples. La premi`ere assertion du deuxi`eme point d´ecoule de [BGS, Lemma 7.1]. Comme A contient au moins un ´el´ement non elliptique (car sinon A fixe M non vide donc est fini), alors k 6= 0. Comme A est distingu´e dans Γ , le groupe Γ stabilise M et pr´eserve la d´ecomposition M = C ×R k , donc pr´eserve ∂∞ R k non vide. Or ∂∞ R k est inclus dans un appartement de ∂∞ X . Le groupe Γ a donc une orbite finie dans ∂∞ X . ⊓ ⊔
En savoir plus

41 En savoir plus

Le degré in-fini de l'écriture : la prose d'Éric Chevillard

Le degré in-fini de l'écriture : la prose d'Éric Chevillard

Il se trouve que Crab souffre d’une affliction insolite : ayant une langue de cire, s’il se tait, « sa langue aussitôt se figera définitivement dans sa bouche. Il parle [r]

17 En savoir plus

Ensembles reconnaissables de séries formelles sur un corps fini

Ensembles reconnaissables de séries formelles sur un corps fini

de Muller A, on peut écrire une L-formule φ A (x) telle que, u ∈ D si et seulement si F |= φ A (u). Soit l’automate de Muller A = (Q, A n , E, q δ , T ), où (Q, A n , E) est un automate fini déterministe, Q est l’ensemble des états, A n l’alphabet, E ⊂ Q × A n × Q l’ensemble des transitions, q δ l’état initial, et T ⊆ P(Q) est l’ensemble des sous-ensembles acceptants. Rappelons qu’un mot infini sera accepté par A si et seulement si l’ensemble des états visités une infinité de fois appartient à T .

6 En savoir plus

Inégalités définissant l'espace d'orbites d'un groupe fini

Inégalités définissant l'espace d'orbites d'un groupe fini

On donnera aussi une démonstration d’un résultat qui affirme que pour un groupe fini agissant linéairement sur un espace vectoriel réel, si l’espace d’orbites est homéomorphe à un espace[r]

147 En savoir plus

Sur la longueur des mots de rang donné d'un automate fini

Sur la longueur des mots de rang donné d'un automate fini

Soit A = (Q, X) un automate fini, o` u Q est l’ensemble des ´etats et X l’alphabet. On notera qm l’action d’un mot m de X ∗ sur l’´etat s et si S est un sous-ensemble de Q, Sm l’ensemble {qm | q ∈ S}. |B| d´esignera le cardinal de l’ensemble B, et si n est un mot de X ∗ , |m| d´esignera la longueur de m, le contexte ´evitant toute confusion entre

4 En savoir plus

« On ne peut plus croître dans un monde fini » : musique et décroissance

« On ne peut plus croître dans un monde fini » : musique et décroissance

« On ne peut plus croître dans un monde fini » : musique et décroissance Makis Solomos L’écologie est devenue aujourd’hui un enjeu majeur. S’est développée la prise de conscience que le réchauffement climatique n’est que le symptôme le plus flagrant de la catastrophe qui menace, celle de la sixième extinction massive des espèces (la cinquième s’était produite il y a soixante-cinq millions d’années et avait vu la fin des dinosaures), dont « l’homme pourrait bien en être la victime principale… Si l’on en croit certains, la fin de l’humanité devrait même arriver plus rapidement que prévu, vers 2060 par stérilité généralisée du sperme masculin sous l’effet des pesticides et autres polluants organiques persistants cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques » 1 . Cependant, les mesures prises pour lutter contre cette menace sont inexistantes
En savoir plus

5 En savoir plus

La gestuelle : élément essentiel pour une prise de parole convaincante

La gestuelle : élément essentiel pour une prise de parole convaincante

28 Résumé Notre travail se situe dans le contexte de la communication orale en anglais, et plus précisément de la gestuelle, ainsi que d’autres éléments non verbaux qui servent à améliorer la qualité des productions verbales. Parallèlement à cet élément central, l’anxiété langagière sera prise en compte et nous chercherons à dédramatiser la prise de parole des apprenants. Notre objectif sera de montrer que ces éléments sont indispensables pour rendre une production orale convaincante. En ce qui concerne la méthodologie, nous avons entraîné nos apprenants à intégrer des éléments de communication non verbale lors d’un discours prononcé devant un auditoire. Nous nous sommes ensuite demandé si la gestuelle est un élément déterminant de la conviction du discours chez un apprenant de langue étrangère de niveau intermédiaire. Pour valider notre hypothèse, nous avons mis en place deux publics différents, un spectateur et l’autre auditeur, pour les mêmes productions, afin d’établir si la perception du discours avec ou sans la gestuelle changeait le niveau de conviction perçu par le public. Nous avons constaté que les résultats ne valident pas l’hypothèse, principalement en raison d’un groupe-échantillon trop limité, et parce que la partie textuelle d’un discours sert comme élément convaincant autant que la partie gestuelle. Malgré cela, nous avons constaté que les élèves ayant participé à l’expérimentation ont évolué considérablement dans leurs productions orales, ainsi que dans leur pratique des évaluations entre pairs.
En savoir plus

42 En savoir plus

Etude du "centralspindlin complex", un élément régulateur de la cytokinese.

Etude du "centralspindlin complex", un élément régulateur de la cytokinese.

- RÉSUMÉ - Les kinésines constituent une famille protéique convertissant l’énergie d’hydrolyse de l’ATP en un travail mécanique permettant un déplacement de l’enzyme le long des microtubules. Chez l’homme, une quarantaine de kinésines sont actuellement recensées et 13 d’entre elles sont nommées kinésines mitotiques en raison de leurs implications essentielles au bon déroulement de la Mitose. La protéine MKLP-1, kinésine de la sous-famille 6, est l’une de ces kinésines mitotiques. In vivo, elle s’associe à la protéine MgcRacGAP (protéine activatrice de petites protéines G) pour former un complexe hétérotétramérique : le « centralspindlin complex ». Ce complexe est un élément important de la régulation de la cytokinèse et participe notamment à la formation du « corps intermédiaire » durant la division cellulaire. MKLP-1 possède à la différence des autres kinésines, une large insertion de 80 acides aminés dans la boucle L6 de son domaine moteur ; cette insertion est une caractéristique unique des kinésines de la sous-famille 6 (MKLP-2, MPP1…). Afin de sonder le rôle de la boucle L6 au cours des processus catalytiques, j’ai effectué la caractérisation enzymatique du domaine moteur sauvage de MKLP1 et d’un mutant où la boucle native L6 est remplacée par la boucle L6 de la kinésine conventionnelle KHC (5 acides aminés). J’ai aussi réalisé un criblage de chimiothéques sur l’activité ATPasique du domaine moteur. J’ai ainsi pu mettre en évidence un nouvel inhibiteur de la reconnaissance kinésine/tubuline. De plus, pour éclaircir les mécanismes mis en jeu par le « centralspindlin  complex » dans l’agrégation des microtubules, j’ai entrepris pour différentes constructions de MKLP-1 et de MgcRacGAP, l’étude de leurs profils d’interactions avec la tubuline. J’ai ainsi pu établir un modèle de fixation du « centralspindlin complex » avec les microtubules.
En savoir plus

130 En savoir plus

La couche physique : un élément-clé des réseaux sans fil

La couche physique : un élément-clé des réseaux sans fil

Or, la couche physique reste centrale pour tous les réseaux sans fil, et même si les avancées des années 1990, avec l’atteinte de la « limite de Shannon » dans certaines conditions, vo[r]

6 En savoir plus

La communication comme élément constitutif de l'improvisation organisationnelle

La communication comme élément constitutif de l'improvisation organisationnelle

début des années 1990, notre étude a pour objectif, d’une part, de voir ce qui caractérise le processus d’improvisation et, d’autre part, de mieux comprendre comment ce dernier se manife[r]

147 En savoir plus

Département d’urgence : un élément d’une chaîne de santé

Département d’urgence : un élément d’une chaîne de santé

Les processus externes souvent cités comme responsables de la prolongation du temps de passage et des temps d’attente dans les départements d’urgence sont les processus d’ho[r]

226 En savoir plus

Études de cas et neuropsychologie de la mémoire : et maintenant, c'est fini ?

Études de cas et neuropsychologie de la mémoire : et maintenant, c'est fini ?

épisodique (les expériences personnellement vécues). Tulving sera plus tard fortement inspiré par le patient KC [12 pour une synthèse]. KC a souffert de plusieurs traumatismes crâniens durant sa jeunesse et a été victime d’un accident de moto à l’âge 20 qui sera responsable d’une amnésie profonde. Ainsi, KC était incapable de rappeler le moindre élément relatif à sa vie personnelle après son accident. C'est à partir de cette constatation que Tulving développera les notions de conscience auto-noétique, de voyage mental dans le temps et de la nature même de mémoire épisodique [13 pour une synthèse]. Un autre point qui fascine Tulving est que malgré ses difficultés en mémoire épisodique, KC a conservé ses connaissances sémantiques, et est même capable d'en acquérir de nouvelles. Ainsi c'est le cas KC qui posera la base de la dissociation entre mémoire sémantique et mémoire épisodique.
En savoir plus

21 En savoir plus

Show all 4983 documents...