Modèle de changements de comportements

Top PDF Modèle de changements de comportements:

Quelle méthode serait la plus efficace pour générer des changements de comportements d'achats alimentaires respectueux de l'environnement?

Quelle méthode serait la plus efficace pour générer des changements de comportements d'achats alimentaires respectueux de l'environnement?

Or la non-responsabilisation des producteurs vis-à-vis des enjeux environnementaux et la consommation de masse ne peuvent pas durer. « Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste » (traduction de la citation de Boulding). En effet, le modèle d’économie linéaire dans lequel nous sommes n’est pas soutenable. Le choix, fréquemment remis en question, de mesurer la croissance par le produit intérieur brut, implique qu’une des manières d’avoir une économie en croissance est de consommer plus. Cette dernière repose sur une extraction de ressources, non renouvelables et renouvelables, toujours plus importante, notamment en raison de l’augmentation de la population, à la part de la classe moyenne en croissance dans les pays en développement ainsi qu’à l’obsolescence des objets et à la consommation de masse opérée par les individus. Or, les ressources s’épuisent. Le pétrole aurait ainsi atteint son pic d’extraction en 2006, l’argent, le lithium et l’indium « ont une probabilité élevée de se retrouver en situation de pénurie permanente avant 2030 » (Servigne et Stevens, 2015; Agence Internationale de l’Énergie, 2010p48; Clugston, 2010). Dans le même temps, la consommation d’eau augmente de manière exponentielle, tout comme la déforestation et la pollution; alors que les espèces animales, végétales et les interactions écologiques disparaissent (Servigne et Stevens, 2015; Cash Investigation, 2019). Les ressources s’épuisent donc, mais les consommateurs ont la possibilité lors de chaque achat de contribuer un peu plus à ce système défaillant ou participer à un système visant à réduire les impacts sur l’environnement. En effet, sur l’ensemble de leur cycle de vie, les consommations ont des impacts en termes d’émissions de gaz à effets de serre [GES] : et donc de qualité de l’air et de réchauffement climatique; d’eutrophisation, de pollution de l’eau, de qualité des sols, etc. Mais ces impacts sont souvent méconnus, voire cachés des consommateurs (Bérubé, 2010; Ertz, François et Durif, 2017; Cash Investigation, 2018).
En savoir plus

97 En savoir plus

Exercice d'anticipation des comportements alimentaires des Français 
Modèle Âge - Période - Cohorte

Exercice d'anticipation des comportements alimentaires des Français Modèle Âge - Période - Cohorte

Observant l’importance croissante des mouvements contestataires (écologie, pacifisme), Inglehart 14 (1977, 1990 et 1997) s’intéresse aux changements de valeurs entre générations et plus précisément au passage des valeurs matérialistes, centrées sur la sécurité matérielle, aux valeurs postmatérialistes, tournées vers l’expression de la personne. Inglehart (1990) fait la double hypothèse que les individus valorisent d’autant mieux ce qui est rare et que leurs valeurs fondamentales reflètent les conditions dans lesquelles ils ont été élevés dans leur enfance. Les générations nées après la seconde guerre mondiale dans les pays occidentaux ont connu pendant trente ans une période de paix et de prospérité. Elles ont donc reporté leurs aspirations de la sécurité économique vers des besoins non matériels. Le développement économique, le changement culturel et l’évolution politique sont liés de façon cohérente et, dans une certaine mesure, prédictive. Ainsi, ce sont les générations nées pendant la guerre qui adhèrent aux valeurs les plus proches d’une société de contrôle, centrées sur la sécurité matérielle. Les générations anciennes ont connu des conditions de vie marquées par les guerres mondiales, par des régimes autoritaires, par des tragédies collectives liées à l’intolérance idéologique. Par analogie avec la notion de "transition démographique", Inglehart qualifie de "transition culturelle" ce processus de changement dans l’histoire collective des sociétés industrielles. L’effet de génération est un vecteur de changement.
En savoir plus

130 En savoir plus

Changements de comportements de mobilité automobile

Changements de comportements de mobilité automobile

138 et Golob (1983), ou encore Kitamura (1988) ont réalisé une revue de la littérature sur ce sujet. On retient essentiellement que Pas (1984) a montré que des facteurs démographiques tels que le statut d’activité, le genre ou la présence d’enfants dans le foyer ont des effets significatifs sur les activités et, par conséquent, les déplacements. Kitamura (1984) a identifié l’interdépendance entre les choix de destination dans les chaînes de déplacement. Bhat et Koppelman (1993) ont proposé un modèle d’analyse basé sur l’organisation des activités, l’emploi du temps. Plus spécifiquement et toujours sur la base de l’activité des ménages, les premiers modèles de chaînes de déplacement (tour-based models) ont été développé dans les années 70 et 80 aux Pays-Bas principalement (Daly et al., 1983 ; Gunn et al., 1987 ; Hague Consulting Group, 1992 ; Gunn, 1994). Ils ont ensuite été utilisés pour modéliser les déplacements dans différents pays et villes : Stockholm (Algers et al., 1995), Salerno, Italie (Cascetta et al., 1993), Boise, Idaho (Shiftan, 1995), le New-Hampshire (Rossi et Shiftan, 1997) ou encore Boston (Bowman et Ben-Akiva, 2001). Une conclusion essentielle mise en évidence par Krygsman et al. (2007) est qu’il existe des variations dans l’ordre du choix entre le mode et le motif de déplacement. Mais dans la majorité des cas, le choix du motif est réalisé avant celui du mode. Cela indique donc que le choix du mode dépend plutôt du motif et de la chaîne de déplacements envisagée.
En savoir plus

341 En savoir plus

La clozapine et les neurostéroïdes dans la modulation de comportements associés au suicide dans un modèle murin de schizophrénie

La clozapine et les neurostéroïdes dans la modulation de comportements associés au suicide dans un modèle murin de schizophrénie

1.7.1 Les modèles animaux de schizophrénie à ce jour Certains modèles chez les animaux ont été créés par l’injection d’agents pharmacologiques comme l’amphétamine (inhibiteur de la recapture de la DA) pour modéliser l’hyperactivité dopaminergique et la kétamine ou le PCP (antagonistes des récepteurs NMDA) pour imiter l’hypothèse de l’hypofonction glutamatergique de la maladie. Aussi, plusieurs autres modèles se basent sur les études épidémiologiques, qui mettent en évidence que l’exposition à des stress environnementaux lors de la grossesse ou durant la croissance de l’enfant augmenterait le risque du développement de la schizophrénie, par exemple les complications obstétricales et les infections virales durant la grossesse. Certains modèles effectuent des stress maternels comme la malnutrition et l’hypoxie (complication obstétricale) et d’autres utilisent des agents permettant d’induire un état inflammatoire comme le modèle du lipopolysaccharide (LPS, une endotoxine bactérienne) et le modèle de l’acide polyriboinosinic–polyribocytidilic (polyIC, un ARN synthétique double brin). Ces modèles induisent des changements neurologiques irréversibles dans le cerveau des nouveau- nés et créent chez les rongeurs des comportements associés aux symptômes positifs (hyperactivité), cognitifs (difficulté d’apprentissage ou à la mémorisation) et un déficit de PPI, une caractéristique de la maladie. De plus, les modèles du LPS et du PolyIC provoquent des symptômes semblables aux symptômes négatifs de la schizophrénie, comme une diminution des interactions sociales et l’anhédonie (incapacité de ressentir des émotions positives ou du plaisir). L’isolement social après le sevrage des rongeurs est également un modèle courant utilisé pour l’étude de la schizophrénie. Ce modèle crée également des comportements associés aux symptômes positifs et cognitifs, un déficit du PPI, une augmentation des comportements agressifs et finalement des changements neuronaux.
En savoir plus

124 En savoir plus

Application du modèle écologique à l'évaluation d'un programme de promotion des comportements pacifiques

Application du modèle écologique à l'évaluation d'un programme de promotion des comportements pacifiques

violence. À cet effet, le programme a des visées promotionnelles. Cependant, certaines caractéristiques des enfants provenant d'un milieu moins choyé doivent être respectées, comme des besoins affectifs non comblés, une façon agressive de s'affirmer, une insécurité due à une situation familiale instable (Robichaud et al., 1994; Martinet et al., 1998). Les Camaraderies semblent également susciter des effets préventifs : elles diminuent les chances que les enfants recourent à la violence pour répondre à leurs désirs et besoins en leur inculquant des apprentissages concrets dans leurs relations entre eux. Ce lien entre l'augmentation des compétences sociales et la baisse de comportements violents rejoint d'autres recherches (Hébert, 1991; Lochman et Dodge, 1994; Coie, 1998). L'importance et la valeur accordées à l'effort réalisé par les enfants plutôt qu'au seul résultat ne sont probablement pas étrangères à ces effets. Le programme semble également avoir eu des effets de prévention tertiaire (Boivin et Lavoie, 1984) en réduisant le niveau de difficulté parfois important chez quelques enfants qui étaient étiquetés à cause de leurs comportements inadéquats. En fait, des enfants qui attiraient l'attention en manifestant des comportements violents sont moins punis. De leur point de vue, ils récoltent moins de billets pour mauvaise conduite, ils ont de meilleurs liens avec l'enseignante et leurs pairs. Ainsi, l'entraînement aux habiletés sociales constitue une partie importante de la réussite du programme, puisque, tel qu'observé précédemment, cet élément est directement lié à l'adoption de comportements violents. Les changements de l'ontosystème ne doivent pas être uniquement tributaires de la pression des microsystèmes. En effet, les adultes encadrent et stimulent les enfants mais ils ne peuvent pas tout surveiller. Les enfants doivent donc intérioriser les apprentissages afin que leurs conduites ne dépendent pas uniquement de la surveillance et de l'autorité, mais proviennent d'une intégration personnelle des normes, préceptes et conduites acceptables.
En savoir plus

48 En savoir plus

Les différentes stratégies communicationnelles favorisant les changements de comportements en matière de changements climatiques

Les différentes stratégies communicationnelles favorisant les changements de comportements en matière de changements climatiques

1 INTRODUCTION Les citoyens québécois évoluent dans une société de plus en plus déconnectée de la nature et où le rythme de vie est parfois effréné. Dans ce contexte, il devient ardu de se préoccuper de problèmes globaux, tels que les changements climatiques, qui ne semblent pas représenter une menace au quotidien. (Pruneau, Demers et Katthabi, 2008) Il est donc possible d’observer une multitude de comportements et de décisions qui sont en inadéquation avec la réelle urgence d’agir face à la problématique. Depuis plusieurs années, les organismes environnementaux tentent de promouvoir l’importance de modifier nos comportements pour contrer ou s’adapter aux conséquences éventuelles des changements climatiques, mais les méthodes de communication utilisées semblent avoir eu une portée limitée. En effet, au Québec, la production actuelle des gaz à effet de serre ne concorde pas avec les cibles ambitieuses de réduction formulées sur la scène internationale (Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, 2018a). Le défi demeure donc de taille pour encourager l’adoption de comportements pro-environnementaux au sein de la société, particulièrement à l’égard des enjeux climatiques. Il devient essentiel pour les organismes environnementaux de développer des stratégies de communication adaptées visant spécifiquement et efficacement les différents facteurs causant l’inaction. Cet essai possède comme objectif principal de déterminer les stratégies communicationnelles les plus efficaces en ce qui concerne les changements climatiques pour entraîner des changements de comportement dans la population, en comparant les données issues de la littérature scientifique et l’analyse de quatre campagnes environnementales réalisées par des organismes québécois. Pour ce faire, quatre sous-objectifs ont été élaborés. Il était avant tout nécessaire d’identifier, dans la littérature scientifique, les principales méthodes communicationnelles recensées pour promouvoir les changements de comportements en matière de changements climatiques. Par la suite, un modèle théorique de changement comportemental a été sélectionné parmi les nombreux modèles existants. Cela a permis d’établir une liste d’indicateurs pertinents pour évaluer l’efficacité d’une campagne de communication environnementale. Une fois ces deux sous-objectifs atteints, une grille contenant les différentes stratégies de communication et les indicateurs de changements a été créée comme outil d’analyse. Ensuite, quatre campagnes de communication liée aux changements climatiques ont été sélectionnées, puis analysées à l’aide de la grille.
En savoir plus

89 En savoir plus

Attitudes et comportements écologiques en Allemagne : une nation modèle ?

Attitudes et comportements écologiques en Allemagne : une nation modèle ?

128 Une étiquette verte méritée ? qui s’efforcent de faire la différence au quotidien. Pourquoi donc faire des efforts, si ceux-ci se révèlent vains ? Le jour- naliste et auteur Micheal Pollan s’est également posé cette question, et dans son article  Why bother ? publié dans le New York Times, propose des raisons justifiants les efforts personnels  : «  Si vous faites des efforts, vous montrerez l’exemple à d’autres. Si assez de personnes font des efforts, chacun influençant un autre, entraînant une chaine de réaction de changements comportementaux, les marchés pour tous types de produits verts et de technologies alter- natives prospèreront et s’élargiront. (...) Les consciences s’approfondiront, seront peut-être même changées.(...) Conduire un SUV, manger un steak de 600 grammes ou illuminer son manoir comme une piste d’aéroport pour- raient devenir des scandales dans la conscience humaine. Ne pas avoir des choses pourrait devenir plus cool que de les avoir.» 9 Ce scénario n’est évidemment réalisable que si
En savoir plus

161 En savoir plus

Attitudes et comportements écologiques en Allemagne : une nation modèle ?

Attitudes et comportements écologiques en Allemagne : une nation modèle ?

128 Une étiquette verte méritée ? qui s’efforcent de faire la différence au quotidien. Pourquoi donc faire des efforts, si ceux-ci se révèlent vains ? Le jour- naliste et auteur Micheal Pollan s’est également posé cette question, et dans son article  Why bother ? publié dans le New York Times, propose des raisons justifiants les efforts personnels  : «  Si vous faites des efforts, vous montrerez l’exemple à d’autres. Si assez de personnes font des efforts, chacun influençant un autre, entraînant une chaine de réaction de changements comportementaux, les marchés pour tous types de produits verts et de technologies alter- natives prospèreront et s’élargiront. (...) Les consciences s’approfondiront, seront peut-être même changées.(...) Conduire un SUV, manger un steak de 600 grammes ou illuminer son manoir comme une piste d’aéroport pour- raient devenir des scandales dans la conscience humaine. Ne pas avoir des choses pourrait devenir plus cool que de les avoir.» 9 Ce scénario n’est évidemment réalisable que si
En savoir plus

161 En savoir plus

Simuler les changements de localisations résidentielles dans une agglomération. Les bases conceptuelles d'un modèle de choix

Simuler les changements de localisations résidentielles dans une agglomération. Les bases conceptuelles d'un modèle de choix

Résumé : L'idée explorée dans la thèse est que le choix d'une localisation résidentielle résulte de l’interaction entre facteurs de choix et de propension à l'action. Distinguer ces deux facteurs permet d'aborder le processus décisionnel dans son caractère dynamique. L'objectif principal est de concevoir un modèle de simulation des dynamiques de localisations résidentielles et, à partir de là, d'interroger l'influence de la diversité des comportements modélisés sur les configurations spatiales simulées. Nous projetons de calculer un très grand nombre de scénarios (500, 1000...), afin de déterminer les plages de variations des configurations spatiales résultantes (analyses de sensibilité).
En savoir plus

9 En savoir plus

Simulation des débits d'étiage dans un contexte de changements climatiques : incertitude liée au choix du modèle et au critère de calage

Simulation des débits d'étiage dans un contexte de changements climatiques : incertitude liée au choix du modèle et au critère de calage

chaque point ainsi que l’évolution des conditions en un point précis. Les paramètres tels que la topographie sont propres à chaque élément de la discrétisation. Les modèles semi-spatialisés (ex. : SWAT) sont quant à eux divisés en fonction d’unités hydrologiques regroupant un nombre suffisant de caractéristiques similaires. Ces unités fonctionnent de manière indépendante à la manière d’un modèle distribué. Elles sont interconnectées de l’amont à l’aval afin d’assurer le routage de l’eau. Les modèles constitués d’unités Hydrologiques Relativement Homogènes (UHRH) font partie de cette famille. Les UHRH sont des zones où les comportements hydrologiques sont relativement similaires dans leur nature et leur importance. La plupart du temps, on différencie ces unités par les caractéristiques physiographiques du bassin telles que la topographie, le type d’occupation du sol ou le type de couverture végétale.
En savoir plus

103 En savoir plus

Relations prédictives entre traits de personnalité, attitudes parentales et comportements perturbateurs : un modèle transactionnel de l'enfance à l'adolescence

Relations prédictives entre traits de personnalité, attitudes parentales et comportements perturbateurs : un modèle transactionnel de l'enfance à l'adolescence

personnalité plus complexes et c’est pour cette raison que plusieurs chercheurs préfèrent employer le terme personnalité même chez l’enfant (Caspi & Shiner, 2006). Par ailleurs, il est généralement admis que les traits sont organisés selon une structure hiérarchique. Plusieurs modèles ou structures des traits de personnalité ont été proposés depuis plus de cinquante ans. Aujourd’hui, un modèle semble davantage faire consensus entre les chercheurs, soit le modèle en cinq grands facteurs (« Five-Factor Model », « Big-Five »; Goldberg, 1981; John, Naumann, & Soto, 2008; McCrae & Costa, 2008). Ce modèle constitue un bel exemple d’une organisation hiérarchique selon l’approche des traits. En effet, dans ce modèle, les différences individuelles peuvent s’expliquer par cinq traits d’ordre supérieur, chacun expliquant la covariation de plusieurs traits primaires (voir John et al., 2008). L’Ouverture représente une propension à la curiosité intellectuelle, à l’imagination et à l’appréciation des valeurs ou des expériences nouvelles et culturelles. L’Extraversion réfère à une disposition à être énergique et positif, de même qu’une tendance à la recherche active de relations sociales et de sensations fortes. Le Contrôle représente une propension à la capacité d’organisation, de planification, de contrôle des impulsions et du respect des normes et conventions sociales. L’Amabilité reflète une propension à démontrer une attitude prosociale, empathique et conciliante envers les autres. Enfin, le Névrotisme réfère à une propension à expérimenter des affects et des émotions négatifs tels que l’anxiété, l’humeur dysphorique et l’irritabilité face à des stresseurs environnementaux. Il faut noter que les six traits de personnalité qui seront employés dans cette étude constituent des traits plus spécifiques qui présentent des relations conceptuelles assez claires avec quatre de ces grands traits: Attention avec Contrôle, Activité et Approche avec Extraversion, Désinhibition comportementale et Prosocialité avec Amabilité et, finalement, Réactivité émotionnelle avec Névrotisme (Morizot, Vitaro, & Tremblay, 2010).
En savoir plus

68 En savoir plus

Spatialité de la gouvernance métropolitaine et changements institutionnels : un modèle analytique appliqué aux frontières de la gouvernance urbaine de Liège (Belgique)

Spatialité de la gouvernance métropolitaine et changements institutionnels : un modèle analytique appliqué aux frontières de la gouvernance urbaine de Liège (Belgique)

B. Un modèle analytique du changement institutionnel appliqué aux évolutions spatiales de la gouvernance urbaine La contribution de Buitelaar et al. (2007) à la com- préhension des changements institutionnels dans le cadre des recherches en sciences territoriales réside dans une proposition de modèle analytique qui dé- passe la dichotomie entre les tenants de la concep- tion institutionnelle et ceux de l’évolution organique des institutions. Ce modèle est analytique car il dé- compose les facteurs du changement institutionnel et les positionne de manière séquentielle. En réalité, les différentes « phases » du changement institution- nel peuvent se dérouler de manière concomitante, sous la forme de boucles ou d’allers-retours, ou encore ne donner lieu au final à aucune évolution significative. Le modèle analysé a dès lors pour objectif d’identifier les différents facteurs interve- nant au cours du processus de transformation des institutions et est plus particulièrement adapté aux institutions « dures », dès lors que leurs marqueurs sont formels et peuvent davantage être identifiés. Tout en inscrivant les changements institutionnels dans leur contexte et dans une trajectoire particu- lière, ce modèle reconnaît la capacité transformative propre des agents et des institutions. En effet, Bui- telaar et al. (2007 : 895) soulignent d’une part que « les agents et les organisations peuvent conduire
En savoir plus

18 En savoir plus

Changements climatiques et résistances aux changements

Changements climatiques et résistances aux changements

L’avant-projet du système d’assainissement (Grand Lyon, 1993) établit les principes de l’assainissement pluvial pour le parc, notamment le type des dispositifs techniques à [r]

67 En savoir plus

Analyse bayésienne d'un modèle pour les changements de prix de titres échangés à haute fréquence sur les marchés financiers

Analyse bayésienne d'un modèle pour les changements de prix de titres échangés à haute fréquence sur les marchés financiers

2 Informations pertinentes 2.1 Données Au niveau des données, on constate que le nombre de transactions de titres est beaucoup plus important au cours des dernières années. Par exemple, le nombre de transactions était six fois plus élevé en 1999 qu’en 1991. On remarque aussi que la qualité des données à haute fréquence est moindre que celles à basse fréquence en raison du nombre non négligeable d’observations manquantes et de la précision douteuse dans l’enregistrement des transactions. Dans un autre ordre d’idée, la majorité des transactions dans une même journée n’impliquent pas un changement de prix du titre. Si on définit , alors prend principalement la valeur zéro et d’autres valeurs discrètes. Campbell, Lo et MacKinlay (1997, p.122) suggèrent ainsi l’adoption d’un modèle non linéaire pour expliquer les changements de prix. L’estimation bayésienne d’un modèle non linéaire semble une méthode appropriée car le recours aux lois asymptotiques n’est pas nécessaire.
En savoir plus

50 En savoir plus

Changements physiopathologiques et moléculaires lors de la dysfonction hépatique dans un modèle murin de la tyrosinémie héréditaire de type 1

Changements physiopathologiques et moléculaires lors de la dysfonction hépatique dans un modèle murin de la tyrosinémie héréditaire de type 1

86 La TH1 est une maladie métabolique sévère affectant principalement le foie et les reins (Larochelle et al., 1968; Russo et al., 2001). La déficience en FAH cause une accumulation massive de plusieurs métabolites toxiques, dont le FAA, le MAA et le SA. Le FAA est celui ayant le plus d’effets néfastes pour l’organisme. Le développement rapide de la pathologie peut être évité par l’apport quotidien en NTBC (Lindstedt et al., 1992). Actuellement, parmi toutes les maladies humaines, les lésions hépatiques infligées par le stress chronique de la TH1 sont associées aux plus hauts risques de CHC (Russo & O’Regan, 1990; Vogel et al., 2004). Lorsque les nouveau-nés sont diagnostiqués trop tardivement et ne sont pas pris en charge assez rapidement, ils meurent régulièrement en bas âge d’un CHC ou d’une dysfonction hépatique sévère (Ellis et al., 1995; Lindstedt et al., 1992). Malgré l’efficacité du traitement pour augmenter l’espérance de vie, les patients sont toujours à risque de développer un CHC à plus long terme. De nombreux efforts ont été déployés afin d’étudier les bases moléculaires impliquées dans la dégénération de l’environnement du foie et des cellules hépatiques. Toutefois, la nature exacte des changements lors de l’initiation et de la progression d’un CHC demeure peu comprise et requiert une meilleure investigation.
En savoir plus

148 En savoir plus

Évaluation longitudinale des changements morphologiques et métaboliques survenant chez un modèle raton de convulsions fébriles atypiques

Évaluation longitudinale des changements morphologiques et métaboliques survenant chez un modèle raton de convulsions fébriles atypiques

Dans ce mémoire, un nouveau modèle animal (Scantlebury et al., 2005) est utilisé afin de mieux comprendre le lien entre les CF atypiques chez un cerveau prédisposé aux c[r]

127 En savoir plus

Les impacts biophysiques des changements de l'utilisation des terres en Amérique du Nord avec le modèle régional du climat canadien

Les impacts biophysiques des changements de l'utilisation des terres en Amérique du Nord avec le modèle régional du climat canadien

Dans cette étude, nous avons évalué l es impacts des changements de l' utilisation des terres en Amérique du Nord en utilisant l a cinquième génération du Modèle [r]

57 En savoir plus

Comportements sexuels problématiques : évaluation d'un modèle conceptuel axé sur les traits d'insensibilité émotionnelle

Comportements sexuels problématiques : évaluation d'un modèle conceptuel axé sur les traits d'insensibilité émotionnelle

2.2 Les modèles explicatifs systémiques À partir du début des années 90, des auteurs ont proposé des modèles étiologiques multifactoriels pour mieux comprendre l’émergence et le maintien des CSP. Cunningham et MacFarlane (1996) et Araji (1997) ont notamment fait des rapprochements entre les cycles de comportements sexuels agressifs, ceux de la violence grave et de la pyromanie. Ils estiment que les cognitions précédant et suivant ces trois types de comportements sont identiques. Seule la nature des fantasmes, des comportements négatifs et des facteurs de rationalisation diffère entre les trois types de comportements. Par exemple, les fantasmes négatifs découlant du cycle de l’agression sexuelle relèvent de pensées de nature sexuelle (p. ex. : l’enfant s’imagine se faire toucher ou toucher les autres) tandis ceux du cycle de la violence grave relèvent plutôt de pouvoir, de vengeance et de violence (p. ex. : l’enfant s’imagine faire vivre aux autres ce qu’il vit). Cunningham et MacFarlane (1996) précisent également que 80% des enfants avec des conduites sexuelles inappropriées qu’ils ont évalués dans le cadre de leur intervention étaient aussi des enfants qui avait un problème de pyromanie. Ces rapprochements suggèrent une influence de facteurs communs pour expliquer l’émergence de ces trois différents troubles de comportement extériorisés. Les auteurs soutiennent que les enfants qui présentent ces trois types de comportements sont des enfants qui ont des appréhensions négatives, qui ont
En savoir plus

171 En savoir plus

Analyse des comportements agents par agrégation aux comportements humains

Analyse des comportements agents par agrégation aux comportements humains

Nous avons utilisé le simulateur de trafic routier ARCHISIM [6] de l’IFSTTAR (voir figure 3a). Nous voulons évaluer le réalisme et la crédibi- lité des comportements de conduite des agents. Pour ce faire, les participants conduisent une voiture sur une route contenant des véhicules si- mulés. Le circuit (montré en figure 3b) fourni une situation de conduite sur une route à double sens. Cela correspond à environ 1 minute de conduite. L’acteur principal (en noir) rencontre un véhicule à vitesse réduite (en gris clair) sur la voie de droite et plusieurs véhicules en sens in- verse sur la voie de gauche dont les distances les séparant vont en augmentant de telle façon qu’il est presque impossible de doubler prudemment avant le premier véhicule arrivant en face. Dans le contexte des simulateurs de conduite, le Driving Behavior Questionnaire (DBQ) [25] collecte des données sur les habitudes de conduite. Dans le but d’avoir un questionnaire spécifique à la situation, nous avons choisi de baser notre annotation sur les échelles de ce questionnaire. Le questionnaire d’annotation fournit 5 échelles de type Likert [19] : mémoire et attention, jugement et planification, violation involontaire (accidentelle) et volontaire (délibé- rée). De plus, il fournit une échelle portant sur le risque d’accident : aucun risque, risque possible et risque certain.
En savoir plus

11 En savoir plus

Développement du modèle de spécificité clinique chez les personnes atteintes de troubles mentaux graves associés à des problèmes de violence et de comportements antisociaux

Développement du modèle de spécificité clinique chez les personnes atteintes de troubles mentaux graves associés à des problèmes de violence et de comportements antisociaux

violents : problèmes élevés persistants (PEP), limités à l’enfance, limités à l’adolescence et peu d’agressions. Les trajectoires extrêmes (PEP et peu d’agressions) ont également été décrites par d’autres chercheurs qui rapportent toutefois deux trajectoires mitoyennes différentes : groupe élevé qui diminue (high declining) et un groupe modéré qui s’amoindrit (moderate declining) (Nagin & Tremblay, 2001; Tremblay, 2000). Ces groupes mitoyens présentent, dans les 2 typologies exposées, des profils développementaux associés à la violence, mais à un degré moindre que le groupe élevé (Séguin, et al., 2007). Le groupe PEP a, par ailleurs, particulièrement retenu l’attention puisqu’il représente 5-6% de la population, mais est responsable de 50 à 70% des crimes violents qui se retrouvent dans les rapports officiels. Ce groupe a également le plus mauvais pronostic en ce qui a trait à la santé physique et mentale (Odgers, et al., 2007). L’hypothèse d’un déficit neurodéveloppemental débutant tôt dans la vie de l’individu et qui a des répercussions à long terme a été proposée. Les PEP sont associés à des comportements d’automutilation, à de la dépression, à de l’abus de substances psychoactives, à des problèmes relationnels, à un faible niveau d’éducation et à des problèmes de santé physique à l’âge adulte (Odgers, 2009). Par ailleurs, Nagin et al. (2001) montrent aussi qu’un faible QI, de même qu’un haut degré d’hyperactivité et d’opposition, différencient les enfants très agressifs de ceux peu agressifs.
En savoir plus

235 En savoir plus

Show all 5318 documents...