mise en application des lois

Top PDF mise en application des lois:

Construction de lois d'expérience en présence d'évènements concurrents : Application à l'estimation des lois d'incidence d'un contrat dépendance

Construction de lois d'expérience en présence d'évènements concurrents : Application à l'estimation des lois d'incidence d'un contrat dépendance

Version 1.0 du 31/03/2013 R ESUME Cet article propose d’illustrer la mise en œuvre de méthodes d’estimation non paramétriques, introduites dans le cadre de modèles multi-états markoviens avec censure, pour construire des lois d’expérience applicables en présence de plusieurs évènements concurrents. Cette situation se présente en pratique en assurance dépendance lorsqu’il est nécessaire de distinguer les lois d’incidence par pathologie. Aussi, plutôt que d’appliquer des techniques utilisées usuellement par les praticiens et consistant à observer marginalement chaque cause d’entrée en dépendance, l’approche décrite permet d’estimer globalement l’ensemble des lois d’entrée par cause et de correctement appréhender l’interdépendance entre chacune d’elle. Ce travail fournit une comparaison des résultats obtenus par ces deux approches au niveau de la provision à constituer afin de pouvoir justifier d’une approche marginale, plus simple à mettre en œuvre en pratique.
En savoir plus

22 En savoir plus

Amélioration des lois de comportement du vent dans le modèle H2D2: Application sur le lac Champlain

Amélioration des lois de comportement du vent dans le modèle H2D2: Application sur le lac Champlain

Dans Wu (1980), un intérêt est porté à la mise en avant de la dépendance du coefficient C d en fonction non seulement de la vitesse du vent (U 10 ) mais aussi du fetch. Sur cette base, les sondes vont générer des signaux de niveau d’eau différents et influencés à la fois par la vitesse du vent et le fetch. Avec un vent dont la direction est principalement SW, on s’attend à avoir les vagues les plus hautes et les plus grandes amplitudes au niveau de Burlington, Philipsburg, Rouses Point, Whitehall et Saint-Jean. Toutefois, dans le modèle, la station Whitehall est très proche de la condition limite amont et est certainement sous son influence. En plus, Fortin et al. (2015) analysent que :
En savoir plus

51 En savoir plus

Outils de pré-calibration numérique des lois de commande de systèmes de systèmes : application aux aides à la conduite et au véhicule autonome

Outils de pré-calibration numérique des lois de commande de systèmes de systèmes : application aux aides à la conduite et au véhicule autonome

Plusieurs objectifs sont visés à travers la mise en place de cette méthodologie, correspon- dant aux objectifs de la thèse. Premièrement, il s’agit de réduire le temps de mise au point des ADAS. En effet, la mise au point de ces nouveaux systèmes est complexe et une approche « essais - erreurs » est trop chronophage dès que le nombre de paramètres à régler devient im- portant. En outre, ces systèmes devant être déployés sur un grand nombre de véhicules, il faut nécessairement trouver une méthodologie de synthèse générique afin d’obtenir rapidement des calibrations satisfaisantes pour chaque modèle et chaque système. Nous nous sommes focali- sés pendant ces travaux de thèse sur le système LCA. Deuxièmement, la méthodologie devra s’appuyer sur des algorithmes d’optimisation pour obtenir le compromis confort, performance, robustesse souhaité. Nous avons de plus pris le parti de critères d’optimisation ayant un sens physique explicite. C’est pour nous un des objectifs majeurs de la méthodologie, condition de son efficacité. En effet, si les critères traduisent la réalité de la prestation alors une expertise généralisable peut se construire sur leur base, constituant des repères génériques. Cela permet une meilleure compréhension des résultats et effets obtenus, et à faciliter in fine leur retouche pour affiner les réglages. Troisièmement, nous cherchons à considérer directement pendant la synthèse la diversité comportementale du modèle de voiture considéré à des fins de robustesse, ceci afin d’assurer que le système fonctionnera correctement sur différents cas d’usages client : changement de pneus, chargement important du véhicule, motorisations diverses et autres op- tions disponibles.
En savoir plus

188 En savoir plus

Les lois expérimentales

Les lois expérimentales

réglementaire à caractère financier concernant les collectivités locales ; et son avis pèse d'un grand poids à côté des rapports présentés par le Gouvernement sur les conditions d'application des nouvelles dispositions adoptées. C'est cependant à l'occasion de l'institution du R.M.I. que l'effort d'institutionnalisation a été poussé le plus loin. Le dispositif mis en place comporte d'abord une "délégation interministérielle" (décret du 7 décembre 1988). Le délégué au RMI (B. Fragonard) est chargé de suivre l'application de la loi (art. 2) : à cet effet, il organise notamment la collecte des informations relatives à la mise en oeuvre et à l'application de la loi, formule toutes propositions susceptibles d'améliorer le fonctionnement du dispositif et prend l'initiative des études et des recherches qu'il juge nécessaires ; il est assisté d'un "groupe interministériel de coordination". Le décret du 6 septembre 1989 a par ailleurs créé, conformément à ce qui avait été annoncé dans le débat parlementaire, une "commission nationale d'évaluation relative au R.M.I.". Chargée "d'apprécier les effets de la mise en oeuvre de la loi" et d'élaborer un rapport à l'intention du Gouvernement avant le 31 janvier 1992, cette commission, dont la mission a pris fin le 30 juin 1992, était composée de neuf membres choisis en raison de leur compétence dans le domaine social ou en matière d'évaluation (Pierre Vanlerenberghe sera son président). Dotée de pouvoirs d'audition et d'investigation, bénéficiant d'agents publics mis à sa disposition et autant que de besoin des services du Commissariat général au plan, la commission disposait de crédits spécifiques, inscrits au budget du Premier ministre ; elle était assistée d'un "groupe de coordination scientifique", constitué par le Commissariat général au plan.
En savoir plus

21 En savoir plus

Application de la synthèse H∞ structurée au co-design d’actionneurs et de lois de commande de satellites

Application de la synthèse H∞ structurée au co-design d’actionneurs et de lois de commande de satellites

RÉSUMÉ L’optimisation des performances du système d’orientation est un enjeu majeur dans la concep- tion des satellites. La démarche standard est constituée de deux étapes. Dans un premier temps, la conception des pièces mécaniques de telle sorte qu’elles soient dimensionnées au mieux par rapport aux efforts auxquels elles seront confrontées. Ensuite, le système de commande est synthétisé afin d’assurer que le comportement du satellite respecte bien les contraintes du cahier des charges que cela soit en temps de réponse, en précision de pointage ou limitation de consommation en énergie par exemple. Les performances ainsi obtenues sont souvent satisfaisantes, mais de récentes études poussées par la mise au point de nouvelles synthèses de contrôleur comme la synthèse H∞ structurée ont montré qu’une conception intégrée pourrait être envisagée : le co-design. Au lieu de séparer conception mécanique et synthèse de correcteur, il s’agit ici d’optimiser ces deux systèmes en parallèle dans le but d’obtenir des performances optimales.
En savoir plus

134 En savoir plus

Méthode de couplage entre expérimentations et simulations numériques en vue de l'identification de lois de comportement intracristallin. Application aux alliages de zirconium

Méthode de couplage entre expérimentations et simulations numériques en vue de l'identification de lois de comportement intracristallin. Application aux alliages de zirconium

Les moyens d’investigation expérimentale désormais disponibles dans cette optique concernent tout autant les caractérisations de la microstructure à diverses échelles (distribution spatiale et caractéristiques individuelles des hétérogénéités internes du VER, révélation des mécanismes fins de déformation et d’endommagement…) que des caractérisations mécaniques (champs de déplacement à l’intérieur du VER, mesures locales de contraintes par microdiffraction…). Dans le même temps, l’augmentation des moyens de calcul et de simulation numérique et l’utilisation de lois de comportement intégrant de plus en plus de paramètres physiques (lois élasto-viscoplastiques à écrouissage non linéaire, lois de comportement cristallines, lois d’endommagement…) ouvrent le champ à la confrontation entre les mesures expérimentales tant globales (à l’échelle du VER) que locales (internes au VER) et les données issues des simulations numériques aux mêmes échelles. La mise en œuvre de ces moyens permet ainsi dorénavant de viser à des identifications de lois de comportement tant du VER que de ses éléments constitutifs en s’affranchissant de l’obligation de sollicitations homogènes sur constituants homogènes, dont on n’est de surcroît jamais sûr qu’ils ont bien le même comportement mécanique que les éléments constitutifs du VER qu’ils sont censés représenter. L’accès aux champs mécaniques locaux (i.e., internes au VER) permet de plus une validation beaucoup plus assurée du comportement global du VER en exploitant la possibilité de la mener non seulement sur les réponses macroscopiques, dont il est désormais reconnu qu’elles sont faiblement discriminantes, mais aussi sur les réponses locales, qui le sont beaucoup plus.
En savoir plus

186 En savoir plus

Modélisation de séquences vidéo par mélange de lois Gaussiennes : Application à l'estimation de mouvement

Modélisation de séquences vidéo par mélange de lois Gaussiennes : Application à l'estimation de mouvement

n’est mesurable qu’` a cette translation pr` es. L’ensemble des techniques d’estimation du flot optique a l’obliga- tion d’int´ egrer l’information sur un voisinage spatial et parfois spatio- temporel afin d’obtenir une mesure locale de mouvement. Ces tech- niques sont group´ ees en trois grandes familles, selon que la vitesse est estim´ ee ` a partir de la luminance f (t, x(t)), de la transform´ ee de Fourier de f (t, x(t)) ou des d´ eriv´ ees spatio-temporelles de f (t, x(t)). Elles sont appel´ ees respectivement m´ ethodes diff´ erentielles, m´ ethodes fr´ equentielles ou m´ ethodes de mise en correspondance dans le plan de transform´ e et m´ ethodes de mise en correspondance dans le plan de l’image.
En savoir plus

132 En savoir plus

Sur les lois de composition de Bhargava

Sur les lois de composition de Bhargava

4 y 2 si ∆ ≡ 0 (mod 4). Bien entendu, il nous est possible de prendre comme ´el´ement neutre une autre forme quadratique que celle choisie par Gauss. Notons cependant qu’en choisissant l’´el´ement neutre additif tel que d´efini plus haut, nous obtenons la mˆeme loi de composition que celle de Gauss. De plus, comme mentionn´e dans le Th´eor`eme 1.1, cette loi est unique. En faisant varier l’´el´ement neutre, nous pouvons obtenir d’autres lois de groupe sur l’ensemble des classes d’´equivalence. C’est en ce sens que les lois de groupe ´etudi´ees par Manjul Bhargava englobent celle de Gauss puisqu’elle n’est qu’une des quatorze lois de composition sous-jacentes `a ce qu’il appelle ses Higher composition laws ([1]). Chacune de ses lois nous permet de mieux comprendre les corps de nombres et leur groupes de classes.
En savoir plus

71 En savoir plus

Y a-t-il des lois en économie ?

Y a-t-il des lois en économie ?

Le monde économique n’étant pas un univers régi par le hasard, on y observe de remarquables régularités qui découlent, en général, de la rationalité reconnue aux agents économiques. Si une loi n’était rien d’autre qu’une telle régularité, il faudrait évidemment conclure qu’il y a bel et bien des lois en économie. D’ailleurs les manuels d’économe nous parlent volontiers de la loi de la demande, de la loi des rendements décroissants, de le loi d’Engels, de la loi de Gresham, de la loi d’airain des salaires, etc. Mais, on en conviendra aisément, la véritable question qui se pose à nous est plutôt celle de savoir si ces «lois» de l’économie peuvent être qualifiées de lois scientifiques ou, plus précisément, si elles occupent dans la structure de la pensée économique une place analogue à celle que les lois de la physique occupent dans celle de la physique classique. Or là, il est beaucoup moins évident qu’une réponse affirmative s’impose.
En savoir plus

7 En savoir plus

Trois lois de l'évolution

Trois lois de l'évolution

identiques sur les autres plans. Les différences sont notamment d'autant plus sensibles, plus ressenties, que les individus sont semblables, et en particulier, qu'il[r]

27 En savoir plus

COURS-Lois-generales

COURS-Lois-generales

Lorsque les dimensions d’un circuit sont petites devant la longueur d’onde associée à la période des phénomènes, les lois de l’électrocinétique sont utilisables. Par exemple, considérons le courant de fréquence 50 Hz (période T = 20 ms ), qui est distribué sur le réseau d’énergie électrique. Le produit λ = cT vaut 6 ×10 6 m . Ainsi, tout circuit dont la

12 En savoir plus

Mise en scène de la transparence : application aux équipements sportifs

Mise en scène de la transparence : application aux équipements sportifs

La mise en scène de la transparence n’a pas un impact très important sur les passants et l’ambiance urbaine, mais concernant les sportifs et l’ambiance intérieure le résultat peut être complétement différent. En me promenant dans cette rue, j’ai pu remarquer que les joueurs essayaient de profiter au maximum de la vue offerte par ce gymnase en hauteur. En effet, pour les étirements, les joueurs se mettent au plus près de la vitre pour bénéficier d’une vue sur les alentours. Ils se retrouvent généralement dans les angles et face aux vitres pour commencer les séances d’étirements. Ainsi, ils bénéficient d’une vue à 270° surplombant le quartier et se posent alors comme spec- tateur de la vie urbaine se déroulant sous leurs pieds. J’ai pu observer que la majorité d’entre eux s’installait à proximité de la façade Nord plutôt que de la façade Sud de manière à avoir meilleure visibilité sur le stade Michel Lecointre. Du fait que le gymnase soit en hauteur, le statut d’acteur des usagers de la salle de sport est plus nuancé. En effet, à chaque pause ou séance d’étirement, ils prennent le rôle de spectateur, et pro- fitent de la vue plongeante sur le stade et le reste du quartier que leur offre le gymnase.
En savoir plus

123 En savoir plus

« L’essentiel de l’interprétation des lois »

« L’essentiel de l’interprétation des lois »

(2005) 35 R.D.U.S. Chronique bibliographique 551 6. Ibid. à la p. 88. 7. L’auteur consacre trois lignes au principe non écrit de la non-rétroactivité des lois et aucune à propos des droits acquis. Au sujet de la non-rétroactivité, il écrit d’ailleurs que «la rétroactivité, interdite aux juges, est permise au législateur pourvu qu’il l’exprime clairement». Sachant que les décisions judiciaires qui formulent des principes nouveaux s’appliquent à des situations juridiques entièrement survenues avant leur prononcé (qui est le critère de la rétroactivité), on peut considérer que la rétroactivité n’est pas nécessairement
En savoir plus

6 En savoir plus

4-Lois de Newton

4-Lois de Newton

Le dessin humoristique ci-contre est-il réaliste et conforme aux lois de la physique ? Les tartes placées initialement sur leur support sont soumises à l'action du support et à leur poids : ces deux forces se compensent. Dans le référentiel galiléen de la route, les centres d'inertie sont animés d'un mouvement rectiligne uniforme (première loi de Newton).

4 En savoir plus

3-Lois des intensités

3-Lois des intensités

• Réalise un circuit comprenant un générateur, un interrupteur et une lampe. • Mesure l’intensité du courant électrique dans le circuit en le plaçant successivement : Entre le générateu[r]

3 En savoir plus

4-Lois des tensions

4-Lois des tensions

La tension entre les bornes de deux dipôles branchés en dérivation est la même. IV Les lois précédentes dépendent-elles des dipôles utilisés? Propose deux expériences permettant de répondre à cette question. Note les schémas et les raisonnements que tu as effectués.

2 En savoir plus

Lois de comportement d'interface

Lois de comportement d'interface

2 Le problème ayant été posé, nous avons traité de l'obtention des lois de comportement complémentaires. Deux voies sont alors proposées : l’une s’appuie sur la transposition de relations et de lois d'état appliquées habituellement aux variables de volume, aux variables surfaciques (relations de Gibbs, d'Euler, loi d'état des gaz parfaits à pression constante...) ; l'autre correspond à une recherche directe de lois linéaires entre  ˆ F ou J F

12 En savoir plus

Pépite | L'hypnose en odontologie pédiatrique : de la théorie à la mise en application

Pépite | L'hypnose en odontologie pédiatrique : de la théorie à la mise en application

19 abstraction de la réalité environnante, tout en restant en relation avec l’accompagnateur. » [22] Chez l’enfant, il va être plus aisé de mettre l’hypnose en application en s’aidant de son imaginaire débordant. En effet, il va spontanément s’exprimer et structurer sa pensée par son imaginaire, se projeter dans des mises en scène. Par ailleurs, de nombreux outils simples sont à notre portée pour faciliter l’ouverture sur l’imaginaire, tels que le dessin, les jeux ou l’invention d’histoires.

78 En savoir plus

Largeur de seuil dans les lois du Zéro-Un

Largeur de seuil dans les lois du Zéro-Un

Largeur de seuil dans les lois du Zéro-Un Résumé : Ce travail de thèse prolonge les développements récents, dûs à Talagrand, Friedgut et Kalai de l’étude des conditions générales assurant l’existence d’un phénomène de seuil. Dans une première partie, nous apportons une contribution à l’unification du cadre théo- rique des phénomènes de seuil, d’une part en reliant rigoureusement le cadre originel des “fonctions seuils” introduit par Erdös et Rényi, celui des travaux de Friedgut et Kalai et la concentration du temps d’atteinte de la propriété qui suit le phénomène de seuil ; d’autre part en initiant une recherche sur la stabilité des phénomènes de seuil par trois types d’opé- rations : l’union, l’intersection et le produit tensoriel. On obtient ainsi un moyen simple de construire des largeurs de seuil d’ordres variés. Dans une seconde partie, on optimise la ma- joration générale de la largeur de seuil d’une propriété croissante et symétrique, à l’aide de l’inégalité de Sobolev logarithmique sur l’hypercube discret.
En savoir plus

117 En savoir plus

Étude de la stabilité des lois de probabilité

Étude de la stabilité des lois de probabilité

Nous avons déjà observé, et nous soulignons encore le fait que la théorie des lois stables à deux variables se ramène à celle du cas d'une variable, en introduisant des coordonnées polai[r]

65 En savoir plus

Show all 10000 documents...