milieu hétérogène

Top PDF milieu hétérogène:

Ondes de choc acoustiques en milieu hétérogène, des ultrasons au bang sonique

Ondes de choc acoustiques en milieu hétérogène, des ultrasons au bang sonique

3 3. .1 1 . . Mo M od dé él li is sa a ti t io on n e ex x pé p ér ri im m en e nt ta al le e Face à la difficulté de réaliser des mesures du bang sonique au sol lors d’essais en vol, les expériences à l’échelle du laboratoire ont émergé comme moyen alternatif pour obtenir des informations sur l’interaction entre les ondes de choc et un milieu hétérogène ou turbulent. Cependant, il est difficile de reproduire à l’échelle du laboratoire les paramètres du bang sonique. A notre connaissance, un certain nombre d’expériences ont été effectuées. Leurs caractéristiques sont résumées dans le tableau 3 ci-dessous. Nous avons également ajouté les données correspondant à la présente étude. Les valeurs choisies pour estimer les paramètres dans le cas du bang sonique sont celles pour un avion de petite taille (avion militaire ou avion privé de 50 m de long) produisant au sol un bang sonique équivalent à celui du Concorde (100 Pa) avec un temps de montée égal à 1 ms en atmosphère calme. La taille des hétérogénéités est choisie inférieure ou égale à 100 m (soit comparable à la longueur d’onde). La fluctuation relative de vitesse du son ou de la vitesse du vent est égale à 0,03 (soit une vitesse du vent égal à 10 m/s).
En savoir plus

228 En savoir plus

'HOWARD' : un modèle pour la propagation d'ondes de choc acoustiques en milieu hétérogène, au-delà de l'approximation parabolique

'HOWARD' : un modèle pour la propagation d'ondes de choc acoustiques en milieu hétérogène, au-delà de l'approximation parabolique

Toutefois, les approximations paraboliques ont un domaine d'application limité quand le champ acoustique s'écarte de la direction de propagation principale. Afin de surmonter cette limitation, plusieurs approches ont été proposées. Elles satisfont toutes les points suivants : i) conserver une approche "one-way" d'avancement plan par plan depuis la source, ii) utiliser un algorithme à pas fractionné, séparant diffraction linéaire d'une part et non- linéarité d'autre part, iii) réduire les termes non linéaires à l'équation de Burgers non dissipative, iv) traiter les termes de diffraction linéaire via des solutions exactes de l'équation des ondes plutôt qu'une approximation parabolique. Les différentes méthodes proposées varient essentiellement de par l'approche choisie pour ce dernier point [11-14]. Dans la présente approche [15, 16] nous privilégions la représentation du champ par spectre angulaire [17], permettant une factorisation naturelle dans l'espace de Fourier, et nous généraliserons l'approche au cas d'un milieu hétérogène.
En savoir plus

5 En savoir plus

Un nouveau schéma de type volumes finis appliqué aux équations de Maxwell en milieu hétérogène

Un nouveau schéma de type volumes finis appliqué aux équations de Maxwell en milieu hétérogène

Un nouveau schéma de type volumes finis appliqué aux équations de Maxwell en milieu hétérogène Malika Remaki, Loula Fezoui, Frédéric Poupaud.. To cite this version: Malika Remaki, Loula [r]

27 En savoir plus

Une méthode de Galerkin Discontinu pour la résolution des équations de Maxwell en milieu hétérogène

Une méthode de Galerkin Discontinu pour la résolution des équations de Maxwell en milieu hétérogène

Une méthode de Galerkin Discontinu pour la résolution des équations de Maxwell en milieu hétérogène Malika Remaki, Loula Fezoui.. To cite this version: Malika Remaki, Loula Fezoui.[r]

44 En savoir plus

Statique et dynamique d'un front de fissure en milieu hétérogène

Statique et dynamique d'un front de fissure en milieu hétérogène

dans la direction où K II , le facteur d'intensité des contraintes en mode II, s'annule [47], le critère du maximum du taux de restitution de l'énergie pour lequel la ssure se.. propage[r]

169 En savoir plus

Analyse multirésolution du Transfert Radiatif en milieu hétérogène: application de la méthode de Galerkin-ondelettes à l'Equation du Transfert Radiatif

Analyse multirésolution du Transfert Radiatif en milieu hétérogène: application de la méthode de Galerkin-ondelettes à l'Equation du Transfert Radiatif

!) , qui rend compte du transport horizontal de l’´energie radiative en rassemblant les interac- tions entre fluctuations ´el´ementaires voisines du champ de radiances, voisines au sens des localisations dans les domaines physique, et de Fourier pour l’AMR de Meyer. L’information contenue dans ces composants de connexion a ´et´e ´etudi´ee en d´etail dans le chapitre 3. Parmi les interactions ´el´ementaires entre le champ de rayonnements et le milieu, on trouve celles provoquant la r´eplique des h´et´erog´en´eit´es du milieu dans le champ de rayonnements, et celles provoquant des interactions entre les ´echelles. Le tenseur d’interaction d´ecrit en particulier le m´ecanisme responsable de la remont´ee d’´energie dans les ´echelles : l’interaction de deux fluctuations ´el´ementaires jumelles des deux champs produit des fluctuations aux plus grandes ´echelles. Nous avons introduit la notion d’efficacit´e d’interaction, qui n’est autre que la valeur du coefficient de connexion associ´e `a cette interaction. Le grand int´erˆet de notre approche est de pouvoir s´eparer les contributions locales de chacune des petites ´echelles des h´et´erog´en´eit´es du milieu `a une plus grande ´echelle, dite des “pixels” d’approximation. La s´eparation de ces contributions permet de d´efinir les radiances moyennes `a l’´echelle d’approximation, comme la somme des radiances indic´ees J dues aux interactions `a l’´echelle d’approximation, et des radiances indic´ees sub, source additionnelle due aux interactions sous-pixel. Cette source ad- ditionnelle correspond `a l’erreur que l’on commet quand on a une vision basse r´esolution de la variabilit´e nuageuse. Cette ´etude des coefficients de connexion permet d’analyser qualitative- ment les erreurs des calculs de type plan-parall`ele, et l’importance, d’un point de vue radiatif, d’hypoth`ese de mod´elisation, comme par exemple l’homog´en´eit´e verticale des champs nuageux simul´es. Ces premi`eres analyses ont ´et´e confirm´ees par l’analyse des r´esultats de simulation du code de calcul WaveNum, d´evelopp´e pendant cette th`ese et bas´e sur l’application de la m´ethode de Galerkin-Ondelette `a l’ETR.
En savoir plus

225 En savoir plus

Imagerie géoradar (GPR) en milieu hétérogène : application aux failles actives en Mongolie et aux dépôts pyroclastiques du Tungurahua (Equateur)

Imagerie géoradar (GPR) en milieu hétérogène : application aux failles actives en Mongolie et aux dépôts pyroclastiques du Tungurahua (Equateur)

The reflectors are now consistent and the dipping reflector shown by the black arrow ( Fig. Ground-penetrating radar profile acquired over a Chadian dry dune with a 450-MHz antenna. a) A[r]

167 En savoir plus

Méthodes numériques pour les équations de Maxwell instationnaires en milieu hétérogène

Méthodes numériques pour les équations de Maxwell instationnaires en milieu hétérogène

6.1 Introduction Nous rappelons ici bri evement les di  erentes m ethodes volumes nis d evelopp ees a n de r esoudre des probl emes de lois de conservation et en particulier pour la r esolution du syst eme de Maxwell. Nous citons les m ethodes de F.Hermeline [48 ], N.K.Madsen et R.W.Ziolkwski [60 ] pour l' electromagn etisme, ces m ethodes sont bas ees sur l'utilisation de grilles duales de type Delaunay-Vorono  . Nous avons  egalement d'autres techniques pour le syst eme de Maxwell bas ees sur un couplage entre des m ethodes volumes nis et di  erences nies propos ees par K.S.Yee ([84 ], [85 ]). L'inconv enient principal de toutes ces m ethodes est la diÆcult e de leur extension au cas tridimensionnel, notamment pour la construction de grilles et l'impl ementation des m ethodes. D'autres m ethodes volumes nis ont  et e  egalement d evelopp ees et test ees ([76], [19 ], et [70 ]) : les champs sont localis es aux m^ emes points, ces sch emas sont de type d ecentr e en espace, la technique MUSCL est utilis ee pour obtenir des sch emas d'ordre  elev e, et o u des sch emas de type Runge- Kutta sont appliqu es pour la discr etisation temporelle. A n d' eviter toute confusion, nous baptisons ces m ethodes les sch emas MUSCL. Ces m ethodes donnent de bons r esultats, cependant elles sont relativement co^ uteuses compar ees aux sch emas di  erences nies par exemple (on peut citer ici le sch ema de Yee [83 ]). Nous proposons une nouvelle formulation de sch ema volumes nis plus simple et plus  economique, bas ee sur un calcul de ux centr es en espace, et un sch ema de type saute-mouton en temps. T ous les champs sont localis es aux m^ emes points et au milieu des  el ements du maillage. Ce sch ema est d'ordre deux en temps et en espace sur grilles structur ees, et pr esente l'avantage d'^ etre bien adapt e pour traiter des probl emes avec des g eom etries quelconques. Nous pr esentons dans ce chapitre une analyse th eorique de ce sch ema concernant le domaine de stabilit e et le degr e de dispersion et de di usion num eriques. Nous pr esentons  egalement quelques r esultats num eriques dans le cas bidimensionnel, et des comparaisons avec une m ethode volumes nis de type MUSCL.
En savoir plus

179 En savoir plus

Synthèse d'esters de l'acide benzoïque par catalyse enzymatique en milieu hétérogène microaqueux

Synthèse d'esters de l'acide benzoïque par catalyse enzymatique en milieu hétérogène microaqueux

- les solvants organiques sont insolubles dans la pellicule d'eau.. alcool respectivement, introduites initialement dans le flacon, dans la phase aqueuse et dans la phase organique he[r]

207 En savoir plus

Modélisation de marches aléatoires diffuses et thigmotactiques en milieu hétérogène à partir d'observations individuelles : application à l'agrégation et à la construction dans les sociétés d'insectes

Modélisation de marches aléatoires diffuses et thigmotactiques en milieu hétérogène à partir d'observations individuelles : application à l'agrégation et à la construction dans les sociétés d'insectes

Bien sûr tous les ingrédients de la construction ne sont pas présents dans l’agrégation de cadavres sur laquelle nous nous sommes concentrés. Par exemple, dans la construction, les insectes ajoutent une substance chimique aux boulettes de matériau de construction avant de les coller dans la structure. Une fois collées, ces boulettes sèchent au cours du temps ce qui les rend de plus en plus en difficile à arracher. La probabilité qu’une boulette collée soit reprise par un insecte décroît alors au cours du temps. Un tel mécanisme, qui ajoute de la complexité au modèle, n’existe pas dans notre cas. C’est un choix que nous faisons de nous concentrer sur un ensemble de questions restreintes dans un cadre mieux maîtrisé, mais ce choix ne prend son sens que du fait de l’ensemble des travaux initiés en amont et en parallèle de cette thèse. Il s’agit d’une part de travaux concernant l’identification et la quantifica- tion des comportements individuels impliqués dans la première phase de la construction du nid chez la fourmi Lasius niger et chez le termite sud-américain Cornitermes cumu- lans, avec comme premières étapes la conception de protocoles expérimentaux permettant de reproduire le processus de construction dans des conditions contrôlées et l’exploration qualitative de règles comportementales susceptibles d’expliquer les structures construites [7]. Par exemple la Fig. 1.4 montre une structure construite par des fourmis Lasius niger dans le cadre d’expériences réalisées dans l’équipe DYNACTOM. D’autre part, un ensemble de travaux visent à caractériser les structures produites par les fourmis et les termites. Un pre- mier objectif de ces travaux est la constitution d’une base de données contenant les images tri-dimensionnelles de nids de fourmis et de termites récoltés dans la nature en utilisant no- tamment la tomographie aux rayons X. Un deuxième objectif est de s’appuyer sur ces images pour caractériser l’architecture des nids : Dans certains cas, il est possible de décrire l’or- ganisation spatiale des structures observées en termes d’éléments architecturaux comme des tunnels ou des chambres (notamment pour les nids du genre Cubitermes [3]) ce qui permet ensuite de réaliser une analyse topologique (connexions existants entre les différentes parties du nid et avec le milieu extérieur, longueur moyenne des trajets entre différentes parties du nid, etc.) et de tenter une interprétation en termes fonctionnels (par exemple l’efficacité de circulation interne ou de défense contre les prédateurs).
En savoir plus

292 En savoir plus

Statique et dynamique d'un front de fissure en milieu hétérogène

Statique et dynamique d'un front de fissure en milieu hétérogène

dans la direction où K II , le facteur d'intensité des contraintes en mode II, s'annule [47], le critère du maximum du taux de restitution de l'énergie pour lequel la ssure se.. propage[r]

169 En savoir plus

Approche applicative de la continuité des services en mobilité dans un milieu hétérogène

Approche applicative de la continuité des services en mobilité dans un milieu hétérogène

L’approche applicative 2.3.4 possède le défaut inverse, si la continuité contex- tuelle est assurée par la gestion du système dans sa totalité (et tous ses services avec), l’utilisateur se retrouve pénalisé par une continuité temporelle irréalisable. L’approche architecturale 2.3.1 est de loin celle qui apporte les meilleures ré- ponses. Les mécanismes présents offrent une continuité à la fois temporelle et contextuelle. Cependant, la solution architecturale, au-delà de ne pas être conçue pour gérer la mobilité de service, présente un problème de taille : elle n’est pas adaptée aux usages actuels. En effet, le temps du terminal X est révolu, l’uti- lisateur vit aujourd’hui au milieu d’une sphère électronique riche, hétérogène, il possède de nombreux terminaux relativement performants, chacun possédant des caractéristiques propres qui en feront l’interface adéquate au moment opportun (cf. Introduction Générale). Les continuités temporelle et contextuelle doivent être assurées par des mécanismes qui respectent et améliorent les usages de l’utilisa- teur, en l’occurrence ils doivent exploiter l’hétérogénéité de l’environnement en permettant aux services de s’y adapter de manière transparente pour l’utilisateur.
En savoir plus

207 En savoir plus

Résolution numérique de l’écoulement diphasique en milieu poreux hétérogène incluant les effets inertiels

Résolution numérique de l’écoulement diphasique en milieu poreux hétérogène incluant les effets inertiels

CONCLUSIONS Dans ce travail, nous avons mis en place, validé et utilisé un outil de simulation numérique des déplacements diphasiques inertiels sur la base d’un modèle de Darcy-Forchheimer. Des exemples de résultats obtenus sur des structures homogènes 1D et hétérogènes 1D et 2D montrent que la prise en compte des effets inertiels est déterminante lorsque le nombre de Reynolds (défini de manière appropriée) est non négligeable devant l’unité. Ces effets conduisent notamment à : i) ralentir la cinétique de propagation du front de saturation et ce de manière plus marquée dans les zones les plus perméables dans le cas de structures hétérogènes ; ii) des sauts de saturation aux interfaces en milieu hétérogène qui peuvent être inversés par rapport à ceux prédits à l’aide d‘un modèle de Darcy lorsque les effets inertiels dominent, iii) des fronts de saturation aux interfaces beaucoup plus réguliers entre zones dans certains de cas de structures hétérogènes et ce à cause de la diminution des écoulements capillaires transverses.
En savoir plus

7 En savoir plus

Etude expérimentale et numérique de la dissolution d’un polluant hydrocarboné dans un milieu poreux hétérogène

Etude expérimentale et numérique de la dissolution d’un polluant hydrocarboné dans un milieu poreux hétérogène

q Figure6 : Concentration relative en TCE dans les effluents (Milieu hétérogène) La figure 3 montre que l’échantillon de grès peut être considéré, au vu du champ de porosité, comme macroscopiquement homogène. Cependant, les champs de saturation montrent des irrégularités qui peuvent être interprétées comme le résultat d’hétérogénéités microscopiques invisibles avec les moyens de mesure utilisés dans cette étude. La courbe de concentration en TCE (Figure 4) dans les effluents se présente en trois étapes distinctes. Une première étape correspond à un équilibre local, c'est-à-dire que le polluant est dissous jusqu’à sa valeur maximale dans l’eau. Cette étape est relativement courte et ne permet d’extraire du milieu poreux que 13% du polluant piégé. Une deuxième étape de dissolution lente est observée durant laquelle la concentration en polluant diminue lentement. La troisième partie de la courbe correspond à une étape de dissolution encore plus lente que dans la deuxième partie et qui peut s’étaler sur des temps très longs. L’examen de ces résultats montre clairement que l’Hypothèse d’Equilibre Local (HEL) n’est pas vérifiée alors que le débit d’injection d’eau est faible et que le temps de contact entre l’eau et le polluant est long. Cette non vérification de l’HEL est attribuée à la présence d’hétérogénéités à l’intérieur du grès provoquant des hétérogénéités de piégeage du polluant et des cheminements préférentiels d’eau.
En savoir plus

8 En savoir plus

La classe hétérogène : différencier à l'aide des stratégies d'apprentissage

La classe hétérogène : différencier à l'aide des stratégies d'apprentissage

1.2.2 Les réactions face à l'hétérogénéité 1.2.2.1 Refuser l'hétérogénéité Si l'on croit en l'analyse de Perrenoud, l'hétérogénéité en classe serait en train de diminuer ces dernières années. S'agissant de ma première année en milieu professionnel, je n'ai sans doute pas assez d'expérience pour juger de l'évolution de l'hétérogénéité des classes qu'il décrit. En revanche, étant originaire d'Allemagne, pays ayant instauré une politique scolaire plutôt sélective (les élèves sont orientés à l'issue de l'école primaire vers différents types d'établissements), je peux dire avec certitude que l'hétérogénéité est bel est bien présente dans les classes en France. Comment appeler autrement une classe de 15 élèves avec la composition suivante : une élève avec une phobie scolaire, un autre qui se met constamment à l'écart, deux qui souffrent de dyslexie, deux élèves en échec scolaire total depuis près de 2 ans, deux élèves brillants. En ce qui concerne le reste du groupe, les profils linguistiques se situent entre les niveaux A2 et B1 1 .
En savoir plus

58 En savoir plus

Catalyse hétérogène pour les écoulements hypersoniques

Catalyse hétérogène pour les écoulements hypersoniques

Unite´ de recherche INRIA Lorraine, Technopoˆle de Nancy-Brabois, Campus scientifique, 615 rue du Jardin Botanique, BP 101, 54600 VILLERS LE`S NANCY Unite´ de recherche INRIA Rennes, Iri[r]

35 En savoir plus

Pépite | Modélisation et spectroscopies en catalyse hétérogène

Pépite | Modélisation et spectroscopies en catalyse hétérogène

La diffusion dans la communauté des chimistes quanticiens de logiciels issus de la physique du solide utilisant des bases d’ondes planes (par exemples VASP, ABINIT, CASTEP) a permis un développement rapide de la modélisation ab-initio utilisant la théorie de la fonctionnelle de la densité (Density Functional Theory : DFT) en catalyse hétérogène ces vingt dernières années. De telles études permettent le calcul des états de surface, des énergies et des géométries d’absorption des molécules et la modélisation des profils énergétiques des réactions. On peut ainsi déterminer la nature et la structure de sites actifs potentiels et comparer la réactivité des molécules sur différents sites. La modélisation se heurte cependant régulièrement au problème de la structure de la phase active. En effet, on a classiquement accès à des caractérisations physicochimiques et spectroscopiques avant et après la réaction ce qui ne donne qu’une information partielle sur la structure du catalyseur pendant la réaction. Ceci a conduit au développement des études In-Situ et plus récemment aux études dites Operando, où le catalyseur est caractérisé avec diverses techniques spectroscopiques pendant son fonctionnement avec suivi en ligne des produits de réaction.
En savoir plus

106 En savoir plus

Analyse du comportement hétérogène des usagers dans un réseau

Analyse du comportement hétérogène des usagers dans un réseau

Pour évoquer la contribution de ce mémoire, nous pouvons dire qu’à notre con- naissance, alors que le modèle logit récursif a déjà porté ses fruits dans le cas où les observations étaien[r]

79 En savoir plus

Régime pseudo-stationnaire en cinétique hétérogène

Régime pseudo-stationnaire en cinétique hétérogène

Pour réaliser le test on effectue simultanément dans une thermobalance équipée en calorimètre les mesures des deux vitesses et on porte avec la même abscisse du temps la vi[r]

12 En savoir plus

Étude des mécanismes de transfert de chiralité en catalyse hétérogène

Étude des mécanismes de transfert de chiralité en catalyse hétérogène

Résumé L’omniprésence de produits de synthèse dans des domaines allant de la pharmaceu- tique à la pétrochimie dépend d’une industrie chimique forte s’appuyant en partie sur la maîtrise de procédés catalytiques. La catalyse hétérogène est particulièrement prisée puisqu’il est facile de récupérer et de réutiliser le catalyseur. Une approche éprouvée pour améliorer l’efficacité en catalyse hétérogène consiste à mieux com- prendre les interactions entre les substrats et les sites catalytiques individuels. De nombreuses questions demeurent quant à l’activité et à la sélectivité des sites actifs en catalyse hétérogène asymétrique. Mes travaux de doctorat concernent spé- cifiquement la caractérisation des sites catalytiques pour l’hydrogénation énantiosé- lective de cétones activées sur une surface de Pt(111) chiralement modifiée par des molécules apparentées à la cinchonidine, la réaction d’Orito, et ce, par microscopie à effet tunnel (STM). La résolution du microscope est suffisante pour cataloguer des dizaines de milliers de complexes selon leur géométrie d’assemblage. Les assem- blages les plus abondants sont comparés aux structures les plus stables calculées selon les calculs DFT du groupe du Pr Hammer, de l’Université d’Aarhus, au Da- nemark. L’adéquation entre les motifs les plus fréquemment observés par STM et les images STM simulées à partir des assemblages les plus stables selon la DFT permet d’assigner une pro-chiralité aux structures cataloguées. La pro-chiralité identifie un complexe selon la chiralité de l’alcool qu’il formerait si le substrat était hydrogéné dans cette géométrie. On peut comparer le ratio pro-chiral (pr) des complexes for- més sur la surface au ratio énantiomérique (er) formé lors de la réaction. L’approche combinée STM-DFT permet de comprendre comment les forces intermoléculaires di- vergent d’un complexe à l’autre, expliquant la stéréosélection.
En savoir plus

138 En savoir plus

Show all 2571 documents...