métabolisme des protéines et des acides aminés

Top PDF métabolisme des protéines et des acides aminés:

Les effets d’une consommation en acides aminés essentiels combinée à l’entrainement musculaire sur la capacité physique d’hommes sarcopéniques

Les effets d’une consommation en acides aminés essentiels combinée à l’entrainement musculaire sur la capacité physique d’hommes sarcopéniques

choix alimentaires: la commodité, l'attrait sensoriel, le prix, le contrôle du poids, la connaissance et la santé [46]. Ainsi, les suppléments de protéines ne semble pas adéquat, ni intéressant pour cette population. Cependant, les dernières années ont permis d’accroître les connaissances sur le rôle des acides aminés dans le maintien ou l'amélioration de la santé, allant de métabolisme des tissus spécifiques à la fonction globale. Des auteurs ont même vérifié l’effet des acides aminés seuls chez des personnes âgées et ont obtenu des résultats positifs lors de la prise régulière de suppléments en acides aminés essentiels sur la masse maigre et la force des jambes [47] la force de préhension [48] et la capacité à la marche chez les personnes âgées [47, 48]. Une étude a déjà montré que l’effet de l’exercice est supérieur à celui des suppléments seuls [49]. L'ingestion d'acides aminés essentiels et non essentiels augmente significativement les concentrations d'acides aminés plasmatiques jusqu'à 3 heures après la consommation. Toutefois, la disponibilité des acides aminés essentiels est le stimulateur principal de synthèse des protéines musculaires [50].
En savoir plus

144 En savoir plus

Impact de la déficience en acides aminés indispensables sur le métabolisme protéique et énergétique, et identification de signatures métaboliques

Impact de la déficience en acides aminés indispensables sur le métabolisme protéique et énergétique, et identification de signatures métaboliques

55 2. Chapitre II. Travail personnel 2.1. Justification et objectifs des travaux La qualité et la quantité de l'apport en protéines est devenue une question particulièrement sensible dans le contexte des débats actuels sur l'augmentation de la population mondiale, les problèmes de dénutrition et la nécessité de rééquilibrer l’apport des sources protéiques animales et végétales. Comme présenté dans la partie introductive, les protéines ont un rôle fondamental dans le fonctionnement de l’organisme. Les apports protéiques doivent couvrir les besoins en azote et en AAI et un déficit d’apport a des reten- tissements importants sur l’organisme. Ainsi, un régime déficient en protéines induit une diminution du gain de poids corporel liée à une diminution du gain de masse maigre. Le régime déficient en protéines impact également le métabolisme énergétique, induisant une augmentation à la fois de la consommation énergétique, qui tend à compenser la déficience en protéines, mais aussi de la dépense énergétique, li- mitant ainsi le gain d’adiposité dû à l’augmentation de la prise alimentaire. Ces effets de la restriction protéique sur le poids et la dépense énergétique semblent médiés par une hormone hépatique, FGF21. La déficience en un seul AAI suffit à diminuer le gain de poids corporel. Cependant, l’impact de cette déficience sur la prise alimentaire et la dépense énergétique est encore peu clair. De plus, l’implication de FGF21 dans les effets médiés par la restriction en un AAI n’a pas été caractérisée.
En savoir plus

256 En savoir plus

Transport des acides aminés et virulence nutritionnelle de Francisella tularensis

Transport des acides aminés et virulence nutritionnelle de Francisella tularensis

Le protéasome, présent dans tous les organismes eucaryotes, fait partie de la machinerie de dégradation des protéines. Il permet le recyclage de protéines anormales ou à la conformation aberrante, auparavant marquées, notamment via ubiquitinylation. Legionella pneumophila est un micro-organisme à multiplication intracellulaire facultative, issu de l’environnement, qui prolifère notamment au niveau des amibes (Al-Quadan et al., 2012). Cette bactérie peut accidentellement contaminer l’humain, par la voie d’aérosols, où elle provoque une pneumonie atypique. La croissance de Legionella dans les macrophages se fait, après échappement du phagosome, dans des « Vacuoles Contenant le Pathogène » ou PCV (Al- Quadan et al., 2012). La principale source d’énergie de L. pneumophila est le métabolisme des acides aminés par le TCA (cycle des acides tri-carboxyliques). En effet, cette bactérie ne possède pas les enzymes nécessaires à la réalisation de la voie de la glycolyse. Le nutriment préférentiel de Legionella est la cystéine. Une grande quantité extérieure de cet acide aminé est donc nécessaire à sa croissance. La cystéine, après sa conversion en pyruvate, est en effet métabolisée dans le TCA. Dans la cellule, afin d’obtenir de la cystéine, L. pneumophila injecte dans le cytosol, un effecteur protéique semblable aux eucaryotes, appelé F-Box. Cette F-Box, ou Ankyrin B (AnkB) est lipidée par la machinerie cellulaire de farnesylation afin d’être ancrée dans la double membrane phospholipidique du PCV (Al-Quadan et al., 2012). L’ancrage de AnkB à la membrane de PCV provoque un assemblage local de protéines poly- ubiquitinylées au niveau de leur Lysine 48 (Price et al., 2011). L’ubiquitinylation des protéines a pour rôle leur adressage au protéasome et leur destruction. Cela entraîne donc, au niveau de la membrane du PCV, un niveau élevé d’acides aminés pouvant être importés (Al-Quadan et al., 2012). La suppression de la F-Box ou l’interférence avec la machinerie d’ubiquitinylation rend la bactérie incapable de se multiplier dans les macrophages. A l’inverse, une supplémentation du milieu par un mix d’acides aminés ou par de la cystéine permet de complémenter totalement ce défaut (Price et al., 2011). De façon remarquable, l’adjonction de pyruvate ou de citrate, deux intermédiaires du TCA, est aussi en mesure de rétablir la croissance intracellulaire d’un mutant dans le gène ankB (Price et al., 2011).
En savoir plus

300 En savoir plus

Acides aminés et cancer : LAT1, un transporteur essentiel à l’activité mTORC1 et la croissance tumorale

Acides aminés et cancer : LAT1, un transporteur essentiel à l’activité mTORC1 et la croissance tumorale

--------------- Chapitre I – mTOR : le chef d’orchestre de la croissance cellulaire -------------- 21 mTORC1 participe également au contrôle du métabolisme et de la biogénèse des mitochondries, organites essentiels à la production d’énergie. Une étude a démontré que l'inhibition de mTORC1 par la rapamycine réduit la consommation d’oxygène et diminue la concentration en ATP intracellulaire. De plus, la rapamycine altère complètement le phosphoprotéome mitochondrial (Schieke, Phillips et al. 2006). Il a également été observé que le nombre de copies de l'ADN mitochondrial, ainsi que l’expression de nombreux gènes codant pour des protéines impliquées dans le métabolisme oxydatif, sont réduits par la rapamycine et augmentés par l’activation constitutive de mTORC1 (Cunningham, Rodgers et al. 2007). L’étude de Cunningham et al. démontre que ces effets sont dus au fait que mTORC1 favorise l'activité transcriptionnelle de PGC1- α (PPAR α co-activator 1), un co-facteur nucléaire jouant un rôle clé dans la biogenèse mitochondriale et le métabolisme oxydatif, en modifiant directement son interaction physique avec un autre facteur de transcription : YY1 (Ying-Yang 1) (Figure 15). Une autre étude plus récente a également mis en avant le rôle de mTORC1 dans le métabolisme mitochondrial. Les auteurs de cette étude ont démontré que mTORC1 contrôle la respiration mitochondriale par l’intermédiaire de l’inhibition de 4E-BP1 qui permet la traduction des ARNm responsables de la biogénèse mitochondriale (Morita, Gravel et al. 2013) (Figure 15). Ces études suggèrent donc que mTORC1 participe au contrôle du métabolisme oxydatif en orchestrant simultanément un programme transcriptionnel (PGC1-α) et traductionnel (4E-BP1) favorisant ainsi la production d’ ATP.
En savoir plus

244 En savoir plus

Métabolisme des acides aminés dans l’échappement de Francisella tularensis du phagosome des macrophages infectés

Métabolisme des acides aminés dans l’échappement de Francisella tularensis du phagosome des macrophages infectés

 L’activité enzymatique de l’aconitase semble contribuer de façon majeure aux défenses contre le stress oxydant, en particulier chez S. typhimurium. On distingue deux aconitases appelées AcnA et AcnB qui ont des rôles physiologiques distincts (Bradbury et al., 1996; Cunningham et al., 1997) . AcnB est activée de façon constitutive à l’inverse de l’enzyme AcnA qui est activée seulement en phase stationnaire. AcnB joue le rôle le plus important dans le cycle de Krebs. Cette protéine possède un centre [4Fe-4S] 2+ sensible au stress oxydant et qui, lorsqu’il est oxydé, lui permet de passer d’un rôle d’enzyme à un rôle de régulateur transcriptionnel. On parle alors de la molécule Apo-AcnB. On assiste dans ce cas à l’initiation d’une cascade de régulation où Apo-AcnB va diminuer la synthèse de la molécule FTsH, provoquant successivement l’augmentation de la quantité de facteur σγβ s’expliquant par une diminution de sa dégradation, puis une augmentation de la production de DnaK, une chaperonne qui stabilise les protéines affectées par le stress oxydant (Tang et al., 2004).
En savoir plus

249 En savoir plus

Nucléotides à l'interface minéral-eau et réactivité des acides aminés en conditions hydrothermales dans le contexte des origines de la vie

Nucléotides à l'interface minéral-eau et réactivité des acides aminés en conditions hydrothermales dans le contexte des origines de la vie

16 travers du prisme de la théorie du vivant chère aux instigateurs de cette définition. Ainsi, la simple proposition d’une définition du vivant rend compte des chemins que l’on pense envisageables pour générer les caractéristiques du vivant que l’on conçoit comme étant les plus importantes. Les caractéristiques du vivant qui paraissent essentielles sont presque uniques à chaque communauté étudiant la vie, conduisant à la multiplication des définitions. Lazcano (2008) propose une synthèse passionnante des différentes théories du vivant et de leurs liens avec les découvertes scientifiques et systèmes de pensée des époques auxquelles elles sont associées. Les biologistes décriront la théorie cellulaire, associée à la compartimentalisation, au métabolisme et aux protéines ; les chimistes préféreront la théorie du carbone réduit ou du système auto-entretenu thermodynamiquement ouvert ; les évolutionnistes souligneront l’importance de l’évolution darwinienne et l’histoire sans fin qui résulte de la réplication imparfaite du matériel génétique (Benner, 2010). Toutes les définitions qui sont proposées sont intimement liées à la pensée philosophique occidentale sur la vie : l’animisme d’Aristote, la mécanique de Descartes ou encore l’organisation de Kant. Pourtant, certains auteurs suggèrent que les scientifiques sont encore très dépendants de leur intuition sur le vivant (Gayon, 2010). En 1992, le programme d’Astrobiologie de la NASA a adopté la définition opérationnelle suivante, pragmatique, et que nous suivrons en connaissant ses avantages et ses limites :
En savoir plus

226 En savoir plus

Protéines et acides aminés : utilisations par les sportifs et conseils à l’officine

Protéines et acides aminés : utilisations par les sportifs et conseils à l’officine

Résumé Le sport est devenu en quelques années un élément d’un style de vie actif et sain recherché par de nombreuses personnes. Ce mode de vie actif se répercute sur l’explosion de la fréquentation des salles de remise en forme mais aussi sur la consommation de produits de nutrition sportive. Le marché de la nutrition sportive ne cesse donc de s’élargir en s’intéressant aux sportifs confirmés et professionnels mais également amateurs. Ces derniers recherchent des produits pouvant les soutenir dans leur activité sportive (gain musculaire, perte de graisse, amélioration des performances) et dans leur récupération. Parmi les produits les plus en vue, on retrouve ceux à base de protéines et d’acides aminés. Souvent commercialisés sous forme de poudre ou gélule, ils sont aussi déclinés en produits nomades comme les boissons et les barres protéinées. Le pharmacien peut choisir d’en référencer dans son officine. Il doit alors être capable de les conseiller aux sportifs selon leur situation et leurs objectifs. Cette thèse présente, dans un premier temps, la biochimie des protéines ainsi que la physiologie musculaire, puis, les différents compléments contenant des protéines et acides aminés ainsi que leurs conseils à l’officine.
En savoir plus

152 En savoir plus

Détermination des acides aminés limitants chez le taurillon BBBc recevant une ration à base d'ensilage de maïs

Détermination des acides aminés limitants chez le taurillon BBBc recevant une ration à base d'ensilage de maïs

396 Renc. Rech. Ruminants, 2003, 10 Détermination des acides aminés limitants chez le taurillon BBBc recevant une ration à base d’ensilage de maïs Détermination of limiting amino acids of double-muscled Belgian Blue bulls fed a corn silage based diet

1 En savoir plus

Impact d’une supplémentation en acides aminés ramifiés sur la réduction de la fatigue nerveuse pendant un match de tennis

Impact d’une supplémentation en acides aminés ramifiés sur la réduction de la fatigue nerveuse pendant un match de tennis

Or pour répondre à la demande du métabolisme en ATP lors de l’effort, le glucose sanguin est capté par le muscle pour être lui aussi transformé en pyruvate via la glycolyse. La diminution de la glycémie entraine, quant à elle, une sécrétion de glucagon. Le glucagon active la triglycéride lipase au niveau du tissu adipeux ce qui entraine l’hydrolyse des triglycérides et la libération d’acides gras libres au niveau sanguin, qui seront ensuite transportés par l’albumine vers le foie.

77 En savoir plus

Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d'acides aminés endogènes chez le porc.

Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d'acides aminés endogènes chez le porc.

avec la collaboration technique de L. Givron, Geneviève Jean, J.-P. Haulotte et Th. Monmart Effet des protéines et des fibres alimentaires sur les pertes iléales d’acides aminés endogènes chez le porc Un régime protéiprive a été supplémenté en quantités limitées mais croissantes de protéines (30, 60 ou 90 g/kg d’ali- ment d’un mélange caséine-jaune d’oeuf) afin de mesurer leur effet sur les pertes d’acides aminés (AA) endogènes à l’iléon des porcs. L’étude a été menée à deux niveaux de fibres alimentaires: 20 et 80 g/kg, isolées de graines de pois. Par rapport au régime protéiprive, un ajout de 30 g de protéines a suffi à rétablir une rétention azotée positive et les ajouts suivants ont assuré une augmentation constante et linéaire (0.88 g N retenu/g N ingéré). Ce même ajout a causé une élévation des pertes iléales endogènes par rapport au témoin (10.7 vs 7.2 g AA/kg MS ingéré pour le régi- me contenant 20 g de fibres) mais la différence n’est pas significative en raison d’une grande variabilité entre ani- maux. Les apports de 60 et 90 g de protéines n’ont plus modifié le niveau des pertes: 10.2 et 10.6 g AA/kg MSi, res- pectivement. La même tendance a été observée avec les régimes riches en fibres mais, dans ce cas, les pertes étaient nettement plus élevées: 14.9, 16.7, 15.7 et 17.0 g AA/kg MSi, respectivement. Par ailleurs, la fraction des AA libres et petits peptides (< 3 kDa) des digesta est demeurée indépendante du taux protéique alors qu’elle est supposée contenir les molécules alimentaires indigestibles. Ceci suggère une digestibilité virtuellement complète des protéines alimentaires. Les fibres de pois induisent donc un accroissement significatif des pertes iléales endogènes mais sans entraver la diges- tion des protéines, comme l’atteste la rétention azotée. L’ajout de protéines a vraisemblablement accru les sécrétions digestives mais celles-ci auront été en grande partie réabsorbées en raison de l’absence de facteurs alimentaires sus- ceptibles d’entraver la réabsorption.
En savoir plus

6 En savoir plus

Évaluation du profil en acides aminés et mesure de la digestibilité de l'azote du tourteau de canola chez des vaches laitières

Évaluation du profil en acides aminés et mesure de la digestibilité de l'azote du tourteau de canola chez des vaches laitières

Depuis 2011, il y a eu trois méta-analyses qui ont comparé le TC avec d'autres sources protéiques dans les régimes alimentaires des vaches laitières. Huhtanen et al. (2011) ont compilé les résultats de 122 études où les sources protéiques étaient du TS ou du TC. Dans tous les cas, la protéine ajoutée a pour but de complémenter les céréales et les fourrages. L'analyse a révélé que pour chaque augmentation 1 kg de protéine brute consommée, la production de lait a augmenté de 3,4 kg avec TC et de 2,1 kg avec le TS. Martineau et al. (2013) ont comparé les effets du remplacement des protéines végétales dans l'alimentation des vaches avec le TC. Pour chaque un niveau d'inclusion de 10% de la MS de TC, la production de lait a augmenté de 0,6 kg à travers les 49 études utilisées dans l'analyse. Ils ont observé que les réponses des rendements en protéines et en gras du lait étaient positives lors de la substitution d’une source protéique par le TC. Pour des vaches nourries avec une ration contenant 17,2 % de TC, les rendements en protéines et gras du lait augmenteraient 45 et 28 g par jour par vache, respectivement, alors que la réponse à la concentration de lactose dans le lait était négative. Le pourcentage de matière grasse du lait est quant à lui resté inchangé quand le TC substitue une source protéique. Cette dernière observation pourrait être associée aux modifications des acides gras polyinsaturés alimentaires durant la biohydrogénation ruminale (Bauman et Griinari, 2003).
En savoir plus

90 En savoir plus

Les récepteurs couplés aux protéines G - Des régulateurs allostériques du métabolisme cellulaire

Les récepteurs couplés aux protéines G - Des régulateurs allostériques du métabolisme cellulaire

Figure 2. Modulation allostérique multifactorielle des RCPG. Au sein de son environnement membranaire naturel, le récepteur oscille entre de multiples états conformationnels (C n ) interconvertibles. L’équilibre entre ces états actifs et inactifs est perturbé de manière différentielle et dynamique par de nombreux modulateurs allostériques ciblant des domaines topographiquement distincts du récepteur : la face extracellulaire (ligands orthostériques et allostériques, ions), l’interface protéine-membrane (lipides, protéines membranaires, récep- teurs) ou la face intracellulaire (ions, partenaires de signalisation). L’inté- gration de l’ensemble de ces régulations allostériques permet la stabilisation d’états conformationnels actifs privilégiés et l’observation d’une sélectivité fonctionnelle.
En savoir plus

6 En savoir plus

Le rôle des métabolites dérivés de la diète sur la santé cardiométabolique : la contribution des acides aminés à chaîne ramifiée et des polyphénols

Le rôle des métabolites dérivés de la diète sur la santé cardiométabolique : la contribution des acides aminés à chaîne ramifiée et des polyphénols

moyenne trois fois plus élevés suite à la consommation prolongée d’une diète incluant la viande rouge comparativement à celle incluant la viande blanche uniquement ou celle végétarienne (152). Ainsi, la consommation chronique d’aliments contenant de la carnitine pourrait favoriser l’expression de taxons microbiens favorables à sa transformation en TMAO, tel que démontré chez la souris (10). Le mécanisme d’action sous-jacent l’association entre le TMAO et les MCV est encore nébuleux. Dans une étude, des souris supplémentées en TMAO présentaient plus de lésions athérosclérotiques et une augmentation dans le recrutement de macrophages au niveau de ces plaques (153). L’expression des facteurs pro-athérogènes TNF- alpha, IL-6 et ICAM-1 (intervascular cell adhesion molecule 1) était également augmentée, tout comme celle du récepteur CD36 (cluster of differenciation 36), nécessaire à l’accumulation de lipides dans les macrophages (153). Une augmentation de l’expression et de l’activité du facteur tissulaire, glycoprotéine initiant la coagulation au site de rupture d’une plaque d’athérosclérose, a aussi été observée suite à la stimulation de cellules endothéliales d’artères coronaires humaines avec différentes doses de TMAO (154). En outre, le TMAO pourrait moduler à la hausse la formation et l’activation d’inflammasomes NLRP3 (155), impliqués dans la formation de lésions athérosclérotiques et particulièrement de cellules spumeuses (156). De surcroit, chez la souris, la choline et la carnitine étaient capables de réguler à la baisse le transport inverse du cholestérol (10). Comme l’administration d’antibiotiques chez ces souris renversait cette diminution et qu’un apport oral en TMAO abaissait de nouveau le transport inverse du cholestérol, le TMAO produit par le MBI et le foie suivant le métabolisme de la carnitine serait effectivement le principal déterminant de ce processus (10).
En savoir plus

107 En savoir plus

Synthèse et caractérisation de complexes de technétium(V) et de rhénium(V) contenant des acides aminés et des dipeptides

Synthèse et caractérisation de complexes de technétium(V) et de rhénium(V) contenant des acides aminés et des dipeptides

La série de signaux ayant le proton aliphatique CH le plus déblindé a été attribué au ligand histidine tridentate par analogie aux composés ReO(D-pen-S,N,O)(D-penH-S,N).103 La géométrie [r]

312 En savoir plus

Prédiction de la digestibilité des acides aminés des ingrédients utilisés en alimentation porcine : approche par méta-analyse

Prédiction de la digestibilité des acides aminés des ingrédients utilisés en alimentation porcine : approche par méta-analyse

1.4. Les marqueurs Pour déterminer la digestibilité iléale des AAs chez les porcs, il est nécessaire de connaître la quantité d’AAs contenus dans l’aliment et dans le digesta en plus d’avoir recours aux marqueurs lorsque la totalité du digesta ne peut être récoltée (Sakomura et Rostagnon., 2007). Selon Berchielli et al. (2005), un marqueur est le terme utilisé pour désigner les matières utilisées dans l’estimation qualitative ou quantitative des phénomènes nutritionnels ou physiologiques liés à la digestion. De la même manière, Zhang et al. (2002) ont rapporté que les marqueurs inertes sont fréquemment employés dans les études de digestibilité fournissant un moyen de calculer la digestibilité nutritionnelle des nutriments lorsqu’une collecte totale du digesta ne peut être réalisée. Un marqueur est considéré comme inerte lorsqu’il n’est ni dégradé, ni métabolisé, ni absorbé au cours du transit et il est récupéré dans les fèces en totalité. En plus, il ne doit pas être produit de façon naturelle par l’organisme (Laplace, 1972). Néanmoins, d’autres substances qui ne répondent pas à toutes ces exigences peuvent être utilisées comme marqueurs, c’est le cas de la cellulose. Selon Liebler et al. (1992), la digestion de la cellulose ne se produit pas dans l’intestin grêle des porcs, mais dépend de la fermentation microbienne qui se produit dans le gros intestin. Ainsi, en raison de la récolte du digesta à la fin de l’iléon, la cellulose pourrait être utilisée comme marqueur pour évaluer la digestibilité iléale. Les marqueurs les plus utilisés pour étudier la digestibilité des protéines ou des AAs sont le plus généralement des métaux (chrome, titane, baryum…) ou des terres rares. L’oxyde de chrome (Cr 2 O 3 ) est le marqueur le
En savoir plus

267 En savoir plus

Transport sanguin et métabolisme hépatique des acides gras chez le ruminant

Transport sanguin et métabolisme hépatique des acides gras chez le ruminant

Université de Liège B43, Sart-Tilman, 4000 Liège, Belgique Correspondance : Dr. CUVELIER Christine - ccuvelier@ulg.ac.be RESUME : Le transport sanguin et le métabolisme hépatique des acides gras présente plusieurs par- ticularités chez le ruminant. Le profil plasmatique se caractérise en effet par une très faible proportion de lipoprotéines riches en triacylglycérols — chylomicrons et lipoprotéines de très faible densité — et une proportion très élevée de lipoprotéines de haute densité, qui peut atteindre 80 % des lipoprotéines totales. Cette distribution est concomitante à des concentrations plasmatiques faibles en triacylgly- cérols et en acides gras non estérifiés, mais très élevées en cholestérol estérifié et en phospholipides. Le ruminant présente en outre la caractéristique de sécréter la majorité des lipoprotéines de très faible densité au niveau intestinal et d’avoir une très faible capacité hépatique d’exportation des triacylglycé- rols dans ces lipoprotéines, ce qui augmente sa sensibilité à la stéatose hépatique. De plus, la lipoge- nèse intrahépatique du ruminant est très réduite, le rendant dépendant d’un apport sanguin en acides gras, qui seront orientés vers l’une des 2 grandes voies du métabolisme intrahépatique, à savoir celle de l’oxydation ou celle de l’estérification en triacylglycérols.
En savoir plus

15 En savoir plus

Les protéines à domaine patatine - Une nouvelle famille de régulateurs du métabolisme lipidique

Les protéines à domaine patatine - Une nouvelle famille de régulateurs du métabolisme lipidique

Conclusion La découverte puis l’identification des fonctions de certaines protéines arborant un domaine patatine (PNPLA) révèlent le rôle fondamental de cette nouvelle famille de lipases/ transacylases dans le contrôle de l’homéostasie lipidique et énergétique des organismes supérieurs. Si certains membres sont particulièrement bien caractérisés et se révèlent d’une importance majeure sur le plan physiopathologique et cli- nique, d’autres au contraire demeurent très peu connus. Nul doute que dans les années à venir, de nouveaux travaux de génomique fonctionnelle enrichiront nos connaissances du rôle de ces enzymes et de leurs différentes implications dans la physiologie cellulaire, la régulation de l’équilibre lipidique de l’organisme mais aussi bien sûr en clinique humaine. ‡
En savoir plus

8 En savoir plus

Quels "besoins" du poulet de chair en acides aminés essentiels ? Une analyse critique de leur détermination et de quelques outils pratiques de modélisation

Quels "besoins" du poulet de chair en acides aminés essentiels ? Une analyse critique de leur détermination et de quelques outils pratiques de modélisation

La détermination du besoin en AAE chez des génotypes de vitesses de croissance diffé- rentes ne se pose peut être pas comme une simple comparaison au même âge. Le besoin global étant la résultante des besoins d’entre- tien et de production, la composition du gain de poids et le nombre de jours de production sont des variables essentielles. Certains tra- vaux montrent que des poulets de chair de vitesses de croissance très différentes peu- vent avoir un besoin en lysine (en % de l’ali- ment) similaire à âge égal (Han et Baker 1991 et 1994). Dans ces expériences, la proportion de protéine dans le gain de poids était simi- laire entre les génotypes. Donc si la consom- mation s’ajuste aux besoins en AAE, le besoin exprimé en % par kg d’aliment peut être effec- tivement le même. Néanmoins, il semble logique de considérer qu’à un gain plus impor- tant de protéines corporelles corresponde un besoin plus élevé d’AAE à même niveau d’in- gestion. Ceci explique que Moran et Bilgili (1990) observent que le besoin en lysine soit supérieur pour des poulets à croissance rapi- de par rapport à des poulets à croissance plus lente, mais seulement quand le paramètre à optimiser est le rendement en filet, résultats plusieurs fois confirmés sur des souches sélectionnées pour ce paramètre (Tesseraud et al 1999, Rosa et al 2001a). Cette logique n’est pourtant pas vérifiée pour tous les AAE ; c’est le cas du besoin en tryptophane pour lequel aucune différence significative n’a été mise en évidence entre un génotype à haut rendement en filet et un génotype classique (Rosa et al 2001b).
En savoir plus

17 En savoir plus

Statut plasmatique en acides aminés et en oligo-éléments chez les patients à l'admission en réanimation : impact pronostique sur la morbi-mortalité

Statut plasmatique en acides aminés et en oligo-éléments chez les patients à l'admission en réanimation : impact pronostique sur la morbi-mortalité

al. pour expliquer le taux de Gln anormalement élevé j O¶DGPLVVLRQ de certains patients de réanimation [12]. Ce « phénomène » pourrait masquer temporairement une réelle déplétion en Gln responsable de la surmortalité chez les patients de notre étude [12]. Cependant, selon la littérature, le taux de Gln est, en dehors de toute supplémentation exogène, relativement stable chez les patients de réanimation [15, 58]. En considérant ces données, on peut émettre la seconde hypothèse que O¶DXJPHQWDWLRQ GX WDX[ G¶$$ HW QRWDPPHQW GH Gln, ne soit pas un phénomène transitoire mais permanent, en lien avec une variation du métabolisme chez les patients les plus graves, aboutissant à une réponse métabolique incomplète et/ou inad DSWpHGHO¶RUJDQLVPH.
En savoir plus

62 En savoir plus

Rôle des acides aminés dans l'activité antagoniste d'Aureobasidium Pullulans vis-à-vis de la pourriture bleue des pommes en post-récolte

Rôle des acides aminés dans l'activité antagoniste d'Aureobasidium Pullulans vis-à-vis de la pourriture bleue des pommes en post-récolte

L’analyse détaillée des données obtenues a permis de classer les différents acides aminés analysés en trois groupes selon le changement de leur concentration individuelle, durant l’incubation. Le premier groupe comprenait la serine, la glycine et l’acide glutamique dont les concentrations ont largement diminué avec le temps d’incubation. Le second groupe se composait des acides aminés suivants : acide aspartique, histidine, arginine, thréonine, alanine et proline, dont les concentrations restaient presque inchangées durant l’incubation. Le reste des acides aminés analysés (tyrosine, valine, méthionine, lysine, leucine, tryptophane et phénylalanine) qui existaient en très faibles concentrations ont constitué le troisième groupe (données détaillées non présentées).
En savoir plus

7 En savoir plus

Show all 1262 documents...