Les chambres de bois

Top PDF Les chambres de bois:

Anne Hébert au Japon : « Les chambres de bois » et « Kamouraska »

Anne Hébert au Japon : « Les chambres de bois » et « Kamouraska »

En conclusion, nous avons vu que Les chambres de bois, qui éclaire un Québec traditionnel en train de se moderniser, occupe une place considérable dans la critique littéraire japonaise. Bien que la mise en contexte du style des Chambres de bois au Japon ne soit pas la même que celle présentée au Québec, il n’en reste pas moins un roman charnière de la littérature québécoise tant pour les Québécois que pour les Japonais. Nous avons également proposé quelques éléments d’explication de la place moins grande occupée au Japon par Kamouraska, et ce, malgré une traduction réa- lisée en 1976. L’année de la publication, le choix du titre en japonais et le style de la traduction, qui trahit parfois celui de l’original, n’ont malheureusement pas su susci- ter l’intérêt des Japonais. D’après l’éditeur, le tirage du livre fut très limité et le roman ne fut jamais réimprimé. En outre, à cause de la confusion entre verbe à l’infinitif et verbe conjugué dans la traduction japonaise, le texte ne peut pas changer de rythme selon le sujet, le verbe et le temps; le ton demeure ainsi lisse, trop lisse même pour pouvoir séduire le lecteur japonais. Mais ce problème ne serait pas aussi marqué si la traduction réussissait à faire entendre davantage la vivacité des voix. Ce serait là une question à explorer dans une éventuelle retraduction de ce roman d’Anne Hébert.
En savoir plus

10 En savoir plus

Troubles dans la sexualité : « entre-deux » féminin et processus d’asexuation dans Les chambres de bois

Troubles dans la sexualité : « entre-deux » féminin et processus d’asexuation dans Les chambres de bois

Entre agentivité et maternité Lorsque Catherine parvient à atteindre un certain statut de sujet 14 , quoique tou- jours dépendante de la volonté de Michel, elle abandonne un état d’objectification pour se substituer à un rôle maternel. Dans ce sens, notons les commentaires sui- vants : « Catherine comprend à la rencontre à l’extérieur de la maison (car elle n’y entre jamais) que Michel ne la veut que comme substitut de Lia ». (Carlshamre, 2009 : 67) La thématique de la substitution est également mise en exergue, lorsque nous lisons que « Catherine et Lia, dans Les chambres de bois, sont la doublure l’une de l’autre ». (Bouchard, 1977 : 14) Or, il apparaît que Catherine est bien plus qu’un substitut sororal, mais avant tout un substitut de la mère. Elle sert de lien maternel en l’absence de la sœur, elle réconforte et se met à agir comme une mère lorsque frère et sœur sont réunis. Pour mieux comprendre ce concept, il est nécessaire de consi- dérer l’infantilisation de Michel (et de Lia). La peur de l’abandon renvoie à la perte de la mère, comme le rappelle ce souvenir : « La mère est partie depuis cinq mois, déjà. Le père chasse tout le jour […] et les deux enfants, seuls, […] font un pacte et se jurent fidélité ! » (CB : 127) Ainsi, quand Lia quitte son frère pour un homme, elle répète cet épisode passé, brise leur pacte et plonge Michel dans une grande détresse. L’union à Catherine prend tout son sens dans ce qu’elle devait assurer à Michel une stabilité maternelle, c’est-à-dire que le lien officiel et civil (du mariage) prolonge une certaine dépendance à laquelle Lia, en tant que sœur, n’a pas à souscrire. Dans le même temps, cela met en avant le fait que Michel est resté un enfant. Quand, un soir, il « entoura de ses bras les jambes de Catherine, enfouit sa tête dans les plis de sa robe et flaira la baie chaude des genoux » (CB : 82) 15 , il y a comme un désir de régression in utéro. Le mariage a donc permis de récréer un cordon ombilical qui ne suffit pas à calmer les angoisses; et la femme-objet est alors remplacée par une femme-mère. L’échange entre Michel et Lia vient confirmer la mort de Catherine en tant que femme : « — Et ta femme, qu’est-ce que nous en faisons ?// — Tu veux parler de Catherine ? » (CB : 137) Michel omet les liens matrimoniaux et tente de recouvrer un passé anténatal, une sécurité fœtale, qui a un impact sur la topographie du récit : « Un peu avant l’aube, il s’en allait dormir dans la cuisine. » (CB : 71) Ce lieu marque l’épitomé du féminin selon une géographie genrée de la demeure familiale. Selon cette géographie, par exemple, la cuisine est le lieu du féminin et le salon, celui du
En savoir plus

18 En savoir plus

Les personnages dans Les chambres de bois d'Anne Hébert : la réécriture de trois mythes et leur incapacité à cohabiter

Les personnages dans Les chambres de bois d'Anne Hébert : la réécriture de trois mythes et leur incapacité à cohabiter

sont toujours situés à l'extérieur de la réalité. Être de l'inessentiel, Michel n ' est donc pas celui qui pose les actions concrètes, mais celui qui influence par sa fa[r]

97 En savoir plus

Évaluation accompagnée à mi-parcours du Programme de Développement Agricole et Rural (PDAR) 2014-2020 de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) : Accompagnement de l’évolution des métiers du conseil en Chambres d’Agriculture vers l’Agroé

Évaluation accompagnée à mi-parcours du Programme de Développement Agricole et Rural (PDAR) 2014-2020 de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture (APCA) : Accompagnement de l’évolution des métiers du conseil en Chambres d’Agriculture vers l’Agroécologie et l’Innovation

finalités, et c’est ce qui est intéressant dans son conseil » (un conseiller rencontré) Le rapport Marion Guillou préconisait dans ce sens que « l’accompagnement des agriculteurs, sous la forme d’un conseil essentiellement stratégique plutôt que de préconisations tactiques, est vital pour réussir la transition agro-écologique à grande échelle de l’agriculture française » et renvoyait également à la nécessité « d’aptitudes stratégiques » des conseillers. Le CS du 17 mars 2016, suite aux travaux du réseau sur ces thématiques, a également confirmé l’importance stratégique des Chambres sur l’accompagnement au changement et le « créneau d’avenir » que représente le conseil stratégique. Cependant, l’évaluation par la DQS des formations de perfectionnement de 2014 montre que les formations stratégies ne semblent pas avoir trouvé leur public, alors que l’enquête client de la même année auprès des clients agriculteurs souligne le besoin d’intégrer la prise de risque dans le conseil. Il convient également ici de souligner la forte proximité entre ces besoins : l’approche globale est à titre d’exemple rapportée dans la fiche de l’AE1, et la fiche de l’AE 2 traitant d’approche systémique fait référence à la stratégie des exploitations, et l’AE6 a vocation à capitaliser le travail réalisé sur ces 2 besoins. Le besoin d’écoute par le conseiller est souvent évoqué dans les entretiens à l’APCA et en départements.
En savoir plus

94 En savoir plus

Vers une optimisation des chambres réverbérantes par le chaos ondulatoire : mesures en cavité chaotique 2D.

Vers une optimisation des chambres réverbérantes par le chaos ondulatoire : mesures en cavité chaotique 2D.

La théorie des cavités chaotiques montre que dans ces dernières les champs répondent aux critères statistiques voulus dans les chambres réverbérantes. C’est pourquoi nous cherchons à nous inspirer des connaissances sur ces cavités pour optimiser les chambres réverbérantes. Dans ce résumé, nous présentons des résultats de simulations et de mesures obtenus pour trois cavités bidimensionnelles. On décrit la technique de mesure utilisée, basée sur une approche perturbative. Les résultats montrent une bonne concordance des cartographies du champ électrique obtenues. Par ailleurs, il est montré que les géométries de cavité proposées permettent d’homogénéiser le champ.
En savoir plus

5 En savoir plus

Le revêtement bois dans la ville

Le revêtement bois dans la ville

2 – Cadre réglementaire et technique de l’utilisation du bois dans la construction De ce fait, il renvoie l’image de la construction traditionnelle en bois par empilement et lui donne un effet de massivité, souligné par la forte épaisseur de ce bardage, du fait de son recouvrement. Cet effet de massivité est renforcé par les ombres portées des lames les unes sur les autres lorsque la façade se trouve ensoleillée. Ces ombres portées peuvent également permettre de renforcer la ligne horizontale de la façade. Toutefois, l’épaisseur et la disposition des lames dans ce type de pose rendent difficile le traitement des angles et des raccords de tous types (percements, ...). La pose à couvre-joint utilise également des planches au profil simple mises en oeuvre en deux « couches » : une première fixée sur l’ossature principale et une seconde venant recouvrir les joints formés par la première. Ce type de pose s’applique principalement en pose verticale, toujours dans un soucis d’écoulement des eaux des pluies. Cette pose verticale vient allonger et affiner le bâtiment, toutefois, comme pour la pose à clin, l’épaisseur créée par le couvre-joint peut entraîner des ombres portées sur les lames en retrait. Cet effet reste cependant moins important que pour la pose à clin puisque les couvre-joints n’auront pas d’ombres portées. Cette technique offre de nombreuses possibilités dans le dessin de la façade puisque les largeurs de lames et de couvre- joints peuvent varier à souhait.
En savoir plus

128 En savoir plus

Territoire et répertoire du lobbying patronal : le cas des Chambres de commerce et d'industrie en Rhône-Alpes

Territoire et répertoire du lobbying patronal : le cas des Chambres de commerce et d'industrie en Rhône-Alpes

Résumé Le point de départ et le fil conducteur de la présente recherche reposent sur l’idée de l’influence des groupes d’intérêt comme faisant partie intégrante du processus décisionnel. La décision politique contemporaine obéit à ce même principe, celui d’un pouvoir qui «ne peut plus décider seul, sans concertation, sans subir la pression des lobbies de toute nature» (Giuliani, 1991). Le lobbying, en tant qu’activité d’influence, apparaît alors comme un phénomène indissociable de la décision publique. Pour parler de l’État, il faut alors prendre en considération les « rapports de forces mouvants » (Culpepper et al., 2006) qui y existent. En France, lobbying et groupes d’intérêt connaissent un discrédit qui tend à ignorer le rôle qu’ils peuvent jouer dans les politiques publiques. Les Chambres de commerce et d’industrie font partie de ces groupes qui restent méconnus malgré leur mission de représentation de l’intérêt économique des entreprises. Il est alors intéressant de rendre compte de ce lobbying dans le contexte français à travers l’usage qu’en font les Chambres de commerce et d’industrie. La recherche représente un double intérêt : celui d’étudier un acteur de politique publique original et le répertoire d’action qu’il mobilise pour tenter d’influer sur la décision publique. Ainsi, si Robert Dahl s’interrogeait : « qui gouverne ? » (1961), il nous apparaît important de nous demander aussi : « comment gouverner » et « avec qui gouverner » aujourd’hui ? Notre recherche vise alors à répondre à la problématique : dans quelle mesure un groupe d’intérêt peut-il concrètement agir sur le processus de politique publique ? Ainsi, pourrons-nous analyser ce que le groupe, notamment ses moyens d’action, enseignent sur le fonctionnement de l’action publique contemporaine. Car comme l’avait affirmé Arthur Bentley dès 1908 dans son célèbre ouvrage The process of government : A study of social pressure : « Quand le groupe est expliqué, tout est expliqué ».
En savoir plus

744 En savoir plus

Potentiel des fibres de bois torréfiées pour la fabrication de composites de bois-polymère

Potentiel des fibres de bois torréfiées pour la fabrication de composites de bois-polymère

85 Figure 3.32: La dérivée des résultats de l'essai thermogravimétrique sur les CBP avec une matrice de PEHD et différents taux de fibres traitées à différentes températures 86 Fi[r]

135 En savoir plus

Détection des défauts du bois franc et du bois mou par effet trachéïde

Détection des défauts du bois franc et du bois mou par effet trachéïde

plus d ’être largement utilisé dans la détection de défauts géométriques on les retrouve aussi dans la détection de défauts ligneux.... La plupart des défauts ligneux peu[r]

121 En savoir plus

La pourriture du bois

La pourriture du bois

D'autre part, la Bible fait allusion à la lèpre des maisons, pourriture provoquée par les champignons, ce qui prouve que le problèmes existe depuis que l'homme a appris à se servir du bois comme matériau de construction. Aujourd'hui, de nombreux cas ont été portés à l'attention de la Division des recherches en bâtiment, où des planchers et des toits de bois ont été considérablement endommagés en aussi peu de temps que deux ou trois ans. Parfois, lorsqu'on ne s'est pas aperçu à temps que la pourriture commençait à faire son oeuvre, la destruction presque totale s'est effectuée en quelques années à peine. Il est généralement difficile, voire impossible, de réparer les dommages causés; la seule solution reste à remplacer complètement la partie touchée du bâtiment.
En savoir plus

7 En savoir plus

Bois et bien-être

Bois et bien-être

toute une maison tout en bardage à l’intérieur, c’est vivant peut-être mais c’est pas forcément top. C’est pas le vivant, c’est beau c’est chaleureux, même moi qui suis du métier j’en mettrais pas partout. Ouais je sais pas, je sais pas, je sais pas pourquoi mais c’est vrai ce qu’est intéressant aussi avec le bois c’est qui, après tu peux lui appliquer un produit, changer un peu le rendu, le cirer. ça permet d’avoir des planches qui rendent pas pareil. C’est pareil, tu mets des planches avec un fil de bois qui est tout lisse, c’est pas forcément terrible... Là c’est grossier, c’est. Non non ça a vécu. Celle-ci elle a vécu hein, cette table elle a vécu. mais avant cette table elle était haute comme ça. C’était une sorte de garde manger tu vois. Ce gros plateau se pivotait comme ça et c’était une table pour les bonnes sœurs. Elles mangeaient dessus, puis en même temps elles ouvraient et elles mettaient leur trucs dedans. Ok ! Et par rapport… Et quand on parle de bois, tu penses à quoi ? Il y a une image qui te vient ? Le bois pour moi heu… Ah moi ça serait, quand on me parle de bois, ce serait la poussière de bois, les copeaux, les riffs. moi je vois pas forcément une planche, plutôt le travail en lui même, il va y avoir de la poussière, des copeaux, on va aplanir le bois. Ouais c’est plus ça que le rendu. C’est le travail de la matière.
En savoir plus

77 En savoir plus

Caractérisation ultrasonore du bois

Caractérisation ultrasonore du bois

La premi`ere section pr´esente les ´echantillons plans de chˆene qui sont ´etudi´es par la suite, et le dispo- sitif exp´erimental permettant de r´ealiser des mesures de coefficients de transmission et de r´eflexion d’ondes ultrasonores dans les trois plans de sym´etrie princi- paux du mat´eriau. Elles conduisent `a la r´ealisation de cartographies du bois pr´esent´ees dans la section sui- vante. Celles-ci permettent, dans un premier temps, de r´ev´eler la microstructure du mat´eriau. Dans un second temps, il est possible d’en extraire des caract´eristiques du mat´eriau telles que la vitesse de propagation des ondes longitudinales s’y propageant, l’imp´edance acous- tique, la masse volumique et le module de rigidit´e longi- tudinal du mat´eriau [8, 9]. La pr´esence de d´efauts struc- turaux du bois est aussi mise en ´evidence. Ces diff´erents r´esultats sont discut´es et confront´es `a des donn´ees is- sues de la litt´erature. Leur analyse permet de quantifier la dispersion pr´esente sur ces caract´eristiques, et le degr´e d’anisotropie du mat´eriau est discut´e.
En savoir plus

6 En savoir plus

Ecoulement et transfert de chaleur turbulents sur parois rugueuses : application aux chambres de refroidissement des moteurs thermiques

Ecoulement et transfert de chaleur turbulents sur parois rugueuses : application aux chambres de refroidissement des moteurs thermiques

Prandtl 5,4 5,4 2,2 2,2 Péclet 120 000 220 000 105 000 200 000 Tableau 3.1  Conditions expérimentales de l'écoulement écoulements. La vitesse débitante est de 0,44 ou 0,82 m.s -1 , la température du uide est xée à 30C ou 80C, de sorte que le nombre de Reynolds peut varier de Re = 22 000 à Re = 90 000. Ces conditions, ainsi que les nombres adimensionnels associés sont présentés dans le tableau 3.1. Les sections d'essai interchangeables (gure 3.3) sont réalisées par fonderie, avec diérentes granulométrie de sable, par le même procédé que celui employé pour la fabrication des mo- teurs. L'état de surface est donc strictement identique à celui rencontré dans les chambres d'eau. Le ux thermique est fourni par deux séries de colliers chauants, dissipant une puis- sance maximale de 19 kW, et la densité de ux correspondante est de l'ordre de 45 kW.m -2 . Pour assurer un écoulement turbulent développé, la longueur de la section d'établissement cor- respond à L/D = 65.
En savoir plus

165 En savoir plus

Les maisons à pans de bois

Les maisons à pans de bois

La construction en charpente de bois est 1a for mule la plus populaire pour l'erection des habitations unifami- Hales au Canada.. Elle repres ente environ 75 pour cen"t du nombre de [r]

5 En savoir plus

Emploi du bois de construction

Emploi du bois de construction

La Division des recherches en bâtiment a également préparé plusieurs exposés traitant de l'utilisation du bois dans les divers types de constructions. Cet éventail de publications va des Bulletins du logement (Housing notes) traitant des méthodes ordinaires de charpente des murs, planchers et toitures, jusqu'à des études plus spécialisées sur les fermes, les éléments préfabriqués, les méthodes de fabrication en atelier et les panneaux à faces contraintes. Une liste de ces publications est envoyée sur demande. Au cours de toutes ses recherches concernant le bois, la Division maintient une liaison étroite avec le Laboratoire des produits forestiers du Ministère et de l'Aménagement rural, qui est l'organisme responsable pour l'accumulation des données sur les propriétés des bois canadiens, et pour l'adaptation de nombreux renseignements utilisés pour l'établissement des critères d'emploi du bois de construction.
En savoir plus

8 En savoir plus

Dans les sous-bois de la recherche

Dans les sous-bois de la recherche

J’ai cru que l’unité de production d’Ince, avant et pendant sa période Triangle, était l’origine historique du fonds, alors que sans doute elle n’est que celle des trois entités Triang[r]

10 En savoir plus

Anatomie et identification des bois

Anatomie et identification des bois

Il s'agit de l'application au bois d'un phénomène de photo-luminescence instantanée, qui consiste à transformer la lumière reçue en radiations lumineuses de longueur d'onde différente (Normand, 1972). Avec la fluorescence "en lumière noire" ou lumière de Wood, le bois est soumis à l'action de radiations ultraviolettes. L'absorption dans l'ultraviolet fournit une émission visible à l'aide d'une lampe à mercure (Figure 2). Cette technique est utilisée, entre autre, pour différencier l'Afzelia bipindensis et de l'A. pachyloba qui ne sont pas différentiables sur base de coupes anatomiques. L'A. bipindensis dont les rondins présentent souvent des contenus pulvérulents jaune citron dans les fentes de cœur visibles macroscopiquement, prend sous la lampe de Wood par exposition dans l'obscurité pendant quelques minutes, une teinte homogène violet-amarante. L'A. pachyloba donne au contraire une teinte souvent hétérogène, par bandes ou plages d'un jaune vif.
En savoir plus

96 En savoir plus

Fondations en bois

Fondations en bois

Étant donné que la plupart des produits de préservation n'atteignent pas le centre de la pièce de bois, tout sciage ou perçage postérieur au traitement expose le bois à un risque de détérioration. Ainsi, les poteaux sciés sur le chantier doivent être installés de façon à ce que l'extrémité sciée se trouve vers le haut. Toute opération de sciage, perçage ou entaillage après le traitement nécessite une application généreuse d'un bon produit de préservation sur les surfaces de bois mises à nu (les normes exigent une solution contenant 17 p. cent de naphténate de cuivre). Ce produit peut être obtenu chez un fournisseur de bois traité. Bien que certains produits de préservation soient toxiques à divers degrés, il n'a jamais été démontré que ceux présents dans le bois traité à l'ACA et à l'ACC soient dangereux pour les occupants au simple contact. 7 Quoiqu'il en soit, un revêtement intérieur de finition doit être installé afin de protéger l'isolant normalement posé entre les poteaux. L'application d'un produit de préservation sur les pièces de bois sciées sur le chantier doit être faite en stricte conformité avec les instructions du fabricant et le bois de rebut de même que la sciure de bois ne doivent pas être brûlés.
En savoir plus

6 En savoir plus

Les établissements du réseau des chambres de commerce et d'industrie : monographie législative

Les établissements du réseau des chambres de commerce et d'industrie : monographie législative

Les chambres de commerce et d’industrie européennes ont décidé d’agir en faveur d’une politique européenne des clusters au moyen de trois actions spécifiques. Tout d’abord, le réseau consulaire européen souhaite s’impliquer plus fortement en laissant au cluster l’initiative de se développer lui-même. L’implication des chambres de commerce dans les clusters doit se faire tant sur le plan institutionnel, comme représentant des intérêts de toutes les entreprises, que sur le plan opérationnel à travers des actions de soutien aux entreprises. Elles peuvent notamment contribuer à leur mise en réseau et les accompagner dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur projet collaboratif. La seconde action consiste à mobiliser l’ensemble des compétences des réseaux consulaires. Certaines chambres de commerce sont déjà fortement impliquées dans cette démarche et ont montré la diversité des compétences qu’elles pouvaient rassembler pour intervenir auprès des entreprises. Ainsi, elles peuvent intervenir soit directement, en leur proposant des services adaptés, soit indirectement, en participant à la création d’un environnement qui permette d’assurer une expansion rapide des clusters en phase de croissance. Enfin, un forum consulaire européen des clusters est en cours de réalisation. La coopération entre chambres par le biais de ce forum pourrait être utile à plusieurs titres : réuni régulièrement, il serait un lieu d’échange en vue de transférer les bonnes pratiques et les expériences vécues par le réseau consulaire ; il aurait vocation à devenir un lieu d’initiatives et de coopérations en nouant des relations entre certains clusters et en organisant des complémentarités ; il serait une structure informelle qui apporterait des informations de terrain auprès des autorités publiques ; enfin, il pourrait devenir, à terme, un centre de ressources pour les chambres de commerce impliquées ou souhaitant s’engager dans les clusters.
En savoir plus

455 En savoir plus

Les complications des chambres implantables: exprience de l'Hpital Militaire Avicenne de Marrakech

Les complications des chambres implantables: exprience de l'Hpital Militaire Avicenne de Marrakech

a.1. Facteurs de risque : Les facteurs contribuent à la survenue d’une rupture du cathéter ne sont pas claires, mais pourraient inclure les éléments suivants à savoir l’utilisation de matériel inadapté, la section traumatique au cours de l’insertion ou l’extraction du cathéter, l'altération des propriétés mécaniques du cathéter, probablement causé par les médicaments administrés, les manœuvres intempestives et le rinçage forcé des chambres par des petites seringues (surtout si le cathéter est fragilisé et en stade de pré-rupture), la torsion du cathéter à proximité de son anastomose avec le boîtier (ce qui est à l’origine de rupture plus proximale), ainsi que le positionnement erroné, l’utilisation prolongée et l’altération de structure de la paroi du CCI qui peut être induite par les mouvements du cou, les vêtements sérés ou des bijoux, une ceinture de sécurité ou un sac à dos ( 54 ; 55).
En savoir plus

114 En savoir plus

Show all 725 documents...