la demande

Top PDF la demande:

Proposer du cheval au restaurant pour développer la demande

Proposer du cheval au restaurant pour développer la demande

4.2 Suites du projet Nos premiers résultats soulignent l’existence de freins et leviers à la consommation de viande de cheval. Tout d’abord, une meilleure visibilité, promotion et disponibilité de l’offre pourrait permettre d’accroitre la fréquence d’achat des consommateurs de ce produit. Par ailleurs, dans la catégorie alimentaire des viandes, la viande de cheval présente différents atouts, en comparaison des autres, pour répondre aux enjeux sociétaux contemporains. Nutritionnellement, elle se distingue par ses teneurs en protéines et en fer, et par la qualité de ses graisses. L’élevage de chevaux français présente des intérêts environnementaux (entretien du territoire de manière complémentaire aux ruminants, faible émission de méthane), patrimoniaux (conservation de neuf races de chevaux lourds) et de durabilité des territoires (entretien de l’espace), tout en correspondant aux attentes sociétales en termes de bien-être animal, cet élevage se concentrant autour de petits troupeaux élevés de façon extensive. Enfin, les consommateurs potentiels, actuellement non-consommateurs, représentent 15% de la population française, laissant supposer qu’il existerait un potentiel de développement substantiel de ce marché. Ceux-ci seraient davantage prêts à essayer la viande de cheval en consommation hors foyer qu’au sein du foyer, influençant la stratégie de développement de la demande. En effet, certains chefs cuisiniers s’avèrent être intéressés par le produit et pourraient le proposer à leur carte, mais manquent de connaissances et d’un répertoire de recettes. Ainsi, une session créativité est prévue au sein de l’Institut Paul Bocuse, pour proposer des recettes à base de viande de cheval, visant à lever le dernier frein ici souligné : l’absence d’un répertoire culinaire riche concernant la viande de cheval, et en conséquence, le manque de connaissances des chefs et futurs chefs sur les différents moyens de bien valoriser cette viande.
En savoir plus

4 En savoir plus

Les déterminants spatiaux de la demande et de l'efficacité énergétiques

Les déterminants spatiaux de la demande et de l'efficacité énergétiques

(1.3) La moyenne pondérée sur l’ensemble des 36 estimations significatives de la méta-base de données est de -0,12, pour un écart type de 0,00094. Faute de disposer des écarts types ν i , la plupart des études s’intéressant à la synthèse de travaux empiriques dans le domaine des transports et de planification urbaine se concentrent sur la moyenne simple des paramètres d’intérêt ou bien pondèrent cette moyenne par la taille des échantillons des études primaires (Ewing & Cervero 2010). Or il a été démontré que dans le cas d’un travail méta-analytique, la moyenne pondérée par l’inverse des écarts types est plus robuste d’un point de vue statistique que son homologue non pondérée ou bien utilisant des pondérations différentes (Hedges & Olkin 1985). C’est pourquoi une attention particulière a été portée lors de la revue bibliographique afin de disposer d’un maximum d’information sur les estimations, y compris les écarts types. D’autre part, il est trop peu rappelé que dans le cas d’une synthèse bibliographique de travaux empiriques, une moyenne, même pondérée, prend son sens sous l’hypothèse d’homogénéité des estimations. En d’autres termes, la valeur moyenne peut être utilisée comme une approximation de l’effet étudié si les variations des estimations de l’élasticité-densité de la mobilité relèvent uniquement d’une erreur d’échantillonnage. Les estimations qui constituent cette moyenne ne doivent pas dépendre pas entre autres des méthodes économétriques ou des données utilisées pour les obtenir. Pour assurer la robustesse d’une moyenne, il est donc nécessaire de vérifier que les estimations ne présentent pas de variations ou d’hétérogénéités systématiques. Or à notre connaissance ce travail n’est pas présent dans la littérature méta-analytique s’intéressant aux déterminants spatiaux de la demande de transport. Nous avons ainsi réalisé un test d’homogénéité mené sur les estimations des études du T ABLEAU 1. Pour cela, on effectue le test d’homogénéité rappelé dans Brons (2006). La statistique du test d’homogénéité Q hom se détermine comme indiqué
En savoir plus

234 En savoir plus

Algorithmes pour les problèmes de tournées à la demande

Algorithmes pour les problèmes de tournées à la demande

Une des quelques études analytiques pour un VRPPD dynamique et stochastique a été effectuée par Swihart et Papastavrou (1999) [94]. Les auteurs ont considéré le problème de routage avec un seul véhicule pour servir des demandes de transport formulées selon un processus de Poisson. Les lieux de chargement et de déchargement sont indépendants et uniformément réparties sur une région convexe avec une métrique euclidienne. L'objectif est de minimiser le temps prévu où les demandes demeurent dans le système. Des bornes sur les performances de certaines politiques de routage proposées sont présentées à la fois pour les véhicules avec capacité unitaire et pour les véhicules avec capacités différentes. Waisanen et al. (2008) [95] ont étudié deux versions de ce problème avec plusieurs véhicules, et sans la contrainte de capacité. Dans la première version, lorsqu'une demande arrive elle contient seulement le lieu de chargement, le lieu de déchargement n’étant connu que lorsque le véhicule effectue le chargement. Dans la deuxième version, qui est la plus commune, les endroits de chargement et de déchargement sont disponibles lorsque la demande est reçue. Pour les deux versions, les auteurs ont imposé une limite inférieure à la performance de toute politique de contrôle et ont présenté une politique de contrôle de la réalisation de la borne inférieure à un facteur constant. Waisanen et al. (2009) [96] ont étendu certains de ces résultats pour les problèmes de tournées de véhicules dynamiques avec « multi-stage » dans lesquels une demande nécessite un service en plus de deux lieux.
En savoir plus

196 En savoir plus

Une introduction à la théorie de la demande floue

Une introduction à la théorie de la demande floue

présentement le cadre général de la théorie de la demande floue (1). 0 - ANALYSE TRADITIONNELLE DE LA DEMANDE - RAPPEL Soit X et Y deux biens substituables dont les quantités consommées sont notées x et y respectivement. Les différentes valeurs de x et y sont combinées pour donner lieu à des assortiments jugés équivalents par un consommateur à un niveau donné d'utilité. Dans le plan xoy, un point A de coordonnées x et y définit un assortiment. Le ième assortiment, noté

20 En savoir plus

Immeubles commerciaux adaptables à la demande

Immeubles commerciaux adaptables à la demande

Les travaux initiaux sur l’OpenADR ont été centrés sur la mise en œuvre de stratégies de GD pour les systèmes de CVCA (modifi ca- tion des valeurs de consigne, réduction de la ventilation) parce que les systèmes d’éclairage offrant une souplesse similaire au niveau du contrôle sont moins courants. Ces travaux ont permis d’établir que d’importantes réductions de la charge pouvaient être mises en œuvre pendant quelques heures en été sans que les occupants en souffrent. Récemment, le LBNL a élargi la portée de ses travaux pour exam- iner des stratégies de GD visant à réduire la demande d’électricité les matins d’hiver dans des immeubles commerciaux situés dans les climats plus froids. La demande d’électricité pour l’éclairage a été réduite de manière similaire aux scénarios utilisés en été. La fi gure 3 montre la variation de la charge électrique pendant un épisode de
En savoir plus

6 En savoir plus

Simulation de piétons avec génération dynamique de la demande

Simulation de piétons avec génération dynamique de la demande

Si les changements étudiés dans une station n’ont pas d’influence sur les piétons, la nouvelle dimension apportée par l’outil est obsolète. Mais de nombreuses simulations ont justement pour but l’observation du comportement des usagers en fonction de certaines modifications du scénario. L’amélioration apportée par l’outil sera donc très utile dans des cas où le design est très fortement changé. Aussi, avoir une demande qui répond aux changements faits sur l’emploi du temps du système de transport en commun va permettre d’étudier l’impact de ces changements. Ceci étant impossible à réaliser dans des modélisations où la demande est une entrée statique, ce mode de fonctionnement de la simulation ouvre une toute nouvelle branche de possibilités : l’amélioration des horaires de départs et des fréquences des trans- ports en commun, jusqu’à ce qu’ils soient tous parfaitement réglés. Une optimisation de ces horaires peut clairement être imaginée. Dans une station où le débit est important, il peut être alors crucial d’avoir des transports qui passent exactement au bon moment pour récupé- rer un flux d’usagers apporté par un autre transport et ainsi éviter l’attente de chacun, voire l’accumulation de foules lorsque plusieurs transports arrivent en même temps et créent des flux qui se superposent.
En savoir plus

84 En savoir plus

La demande d'enfants en Afrique subsaharienne

La demande d'enfants en Afrique subsaharienne

3) La demande d’enfants dans les analyses actuelles de la fécondité Durant les dernières années, quelques rares analyses se sont penchées spécifiquement sur la demande d’enfants en mettant en évidence l’importance des facteurs qui agissent directement sur celle-ci et, au-delà, sur la baisse de la fécondité. Ainsi, au Bangladesh, exemple de baisse rapide de la fécondité dans un pays pauvre, les changements dans les structures d’activité, l’ouverture des populations aux informations extérieures, la monétarisation de l’économie rurale ont facilité l’acceptation des programmes de population et des services de planification familiale, avec un effet égal chez les pauvres et chez les moins démunis, chez les personnes éduquées et chez les illettrés (Cleland et al., 1994). De plus, les facteurs qui contribuent à l’amélioration du bien-être de la femme contribuent également à la baisse de la demande d’enfants (Kabir et al., 1994). Il a également été démontré que l’augmentation de l’éducation paternelle et maternelle, la hausse des revenus des ménages et la baisse de la valeur économique des enfants ont été des facteurs importants de la baisse de la fécondité dans les milieux urbains d’Éthiopie (Tadesse et Asefa, 2002). Le rôle des crises agricoles et des crises économiques dans l’augmentation du coût des enfants et l’affaiblissement des bénéfices qui peuvent en être attendus a été mis en évidence dans les populations du Sud-Ouest ivoirien avec leurs conséquences en matière de baisse de la fécondité (Vimard et Adjamagbo, 2005).
En savoir plus

48 En savoir plus

De la caractérisation de l'expression de la demande à la conception innovante

De la caractérisation de l'expression de la demande à la conception innovante

En conséquence, l’un des points communs majeurs partagés par la résolution de problème de recherche d’information et celle demandant une conception innovante, il y a l’identification du bon sujet de travail et sa caractérisation à travers un ensemble d’expressions et mots qui vont permettre à l’infomédiateur ou au designer de résoudre le problème. Ainsi, lors de la résolution d’un problème de recherche d’information la demande peut : soit, ne pas recouvrir un document précis, soit traiter d’un sujet à travers son évolution future et ses potentialités, soit ne pas être correctement formulée car le demandeur s’est malheureusement trompé de terme (ou a déformé le terme) adéquat pour exprimer son besoin (DEWDNEY et MICHELL, 1996). Ces trois cas nous permettent d’établir un autre parallèle avec la résolution d’un PCI. En effet, la demande peut aussi : soit, ne pas définir un objet précis à réaliser, soit se référer à l’évolution d’un objet déjà existant sans en préciser les orientations, soit ne pas être correctement formulée car le demandeur n’a pas choisi le meilleur terme pour que le designer comprenne son besoin. De plus, lorsqu’un problème de recherche d’information fait référence à une recherche de nouveauté ou de produit nouveau, l’interprétation du besoin exprimé est encore plus proche de celle exprimé dans le cadre de l’expression d’un PCI. Par exemple, quelles différences existe-t-il, au niveau de l’interprétation de l’expression de la demande elle-même, entre une demande d’informations et une demande de conception portant sur de « nouveaux types de chaises » ? En fait, dans les deux cas de figure, il faut identifier ce que veut signifier le demandeur par « nouveau », puis par « chaise » avant de pouvoir identifier clairement le concept qu’il souhaite exprimer à travers l’expression « nouveaux types de chaises ». Ainsi, pour cet exemple nous pourrons avoir notamment deux possibilités d’interprétation :
En savoir plus

19 En savoir plus

L'impact de l'impression à la demande sur l'édition scientifique

L'impact de l'impression à la demande sur l'édition scientifique

En France, on peut citer l'éditeur Hachette qui s’est associé à Lightning Source et propose l’impression à la demande et bénéficie de l'expérience de son partenaire. Arnaud Nourry, le PDG d'Hachette Livre, a fait le commentaire suivant : « Cette co-entreprise avec Lightning Source en France est stratégique dans la mesure où elle permettra à Hachette Livre de proposer à tous ses partenaires, quelle que soit leur taille, une technologie de pointe répondant à une de leurs préoccupations les plus constantes. Aucun livre intégrant ce programme ne sera plus jamais épuisé. L'expédition du livre suit de si près la réception de la commande que les délais de livraison sont les mêmes que si l'ouvrage était sorti du stock. C'est la solution idéale pour les titres de fonds à rotation lente et les titres en rupture de stock dont la réimpression n'est pas envisageable économiquement. A l'heure où on s'interroge sur le devenir des livres « épuisés », le POD est une réponse adaptée. Je suis ravi qu'on ait pu s'associer au leader dans ce domaine, et je suis sûr que c'est le début d'une collaboration longue et prospère. » 11 On peut noter qu’en mars 2011 Hachette et la Bibliothèque nationale de
En savoir plus

62 En savoir plus

La demande de télédistribution au Canada: une étude empirique

La demande de télédistribution au Canada: une étude empirique

Rubinovitz (1993) examine si la hausse des prix observée depuis l’entrée en vigueur du « Cable Communications Policy Act » a été causée par un accroissement de l’exercice du pouvoir de marché des systèmes de câble. Ce pouvoir de marché dans le service de base pourrait provenir de deux sources. D’abord, le câble permet une réception claire des signaux disponibles par voie hertzienne. Dans les zones où la réception de ces signaux est déficiente, cela pourrait permettre aux opérateurs de câble de tarifier nettement au-delà du coût moyen pour ce service en raison de l’absence de substituts adéquats. Aussi, les consommateurs peuvent attribuer une valeur plus élevée à la programmation offerte par le service de base du câble et n’y percevoir aucun substitut valable 15 . Les opérateurs de câble ont toutefois justifié la hausse de leurs prix par une amélioration de la qualité du produit qu’ils offrent à leurs consommateurs. Cette hausse de qualité amènerait une hausse des coûts pour les opérateurs de câble, qui serait refilée aux consommateurs via une hausse des prix. Rubinovitz analyse également la demande pour le service de base en 1984 et 1990. Il utilise respectivement un échantillon de 256 et de 251 systèmes de câble pour ces deux années. Il conclut que l’élasticité de la demande pour le service de base du câble ne change pas suivant la déréglementation. L’auteur suppose que la hausse de 18% dans le prix réel résulte d’un plus grand exercice de pouvoir de marché rendu possible par l’élimination de la réglementation des prix 16 . Selon lui, cet accroissement de l’exercice du pouvoir de marché aurait été responsable d’environ 43% de la hausse totale des prix depuis la déréglementation, alors que 57% reposerait sur l’augmentation des coûts et de la qualité.
En savoir plus

50 En savoir plus

Un exemple d'estimation de la demande de transport urbain

Un exemple d'estimation de la demande de transport urbain

Une fois le PIB urbain exclu, le modèle qui résiste, corrèle la mobilité en transports en commun aux trois variables suivantes : la hausse du coût d’usage moyen pour un déplacement en voiture, la densité urbaine et la baisse du coût d’usage des transports en commun (Tableau 2). Les résultats de la méthode 2SLS sont toujours significatifs mais d’importantes modifications sur les niveaux des coefficients apparaissent (Tableau 2). Ces nouveaux coefficients d’élasticité accentuent le poids des variables du coût d’usage de la voiture et des transports en commun et réduisent celui de la densité urbaine. La valeur du coefficient obtenue pour l’élasticité de la demande pour les transports en commun au coût d’usage de la voiture (+0,91) devient ainsi presque identique à celle qu’avait identifiée Mc Fadden en 1974 (selon le modèle utilisé, il trouve une valeur comprise entre +0,81 et +0,97 - voir Mc Fadden p. 325 et 327). Par ailleurs, Bresson et al. (2004, p.274) estiment l’élasticité minimale à long terme des transports en commun à leurs tarifs 9 à –1,56. Avec une élasticité de la mobilité en transports en commun au coût des transports en commun de –1,7, nous n’en sommes pas très loin.
En savoir plus

20 En savoir plus

La demande d'assurance dépendance

La demande d'assurance dépendance

A contexte d’offre donnée, le chapitre III de cette thèse montre que les individus pré- fèrent se détourner du marché privée assurantiel au profit d’une épargne mobilisable pour faire face au risque financier induit par le risque dépendance. Cependant, les chapitres II et IV de cette thèse proposent un autre éclairage : le désaveu de l’assurance dépen- dance tire aussi son origine de la sous-estimation du risque dépendance et de l’impact des préférences individuelles sur la demande d’assurance. Si des campagnes d’informa- tions pourraient réduire les défauts de perception du risque dépendance, influer sur les préférences des individus parait peu envisageable et se pose alors la question de la souhai- tabilité de l’instauration d’une assurance obligatoire. Dans une optique welfariste, aller à l’encontre des préférences individuelles (plus précisément, de la préférence pour le présent et de la préférence pour l’aide informelle) en instaurant une assurance obligatoire n’est pas la solution à privilégier même si les concitoyens pourront se retrouver bien dépour- vus quand la dépendance sera venue. S’ancrer dans ce cadre décisionnel pourrait aussi s’avérer sous-optimal. En effet, les comportements spontanés de couverture contredisent l’opinion publique. De nombreux baromètres ont été publiés sur le risque dépendance ces dernières années notamment celui de la Fondation Médéric Alzheimer. Dans ce dernier, 65 % des répondants déclarent que la prise en charge de la dépendance devrait princi- palement être financée par l’État et 70 % pensent qu’une assurance obligatoire devrait être mise en place. Cette incohérence entre opinion publique et comportements spontanés
En savoir plus

222 En savoir plus

L’impression à la demande et les bibliothèques

L’impression à la demande et les bibliothèques

Le prix d’un livre imprimé à la demande resterait 20 à 30 % plus cher, d’après un entretien de Luc Spooren au Nouvel Observateur publié le 9 juin 2009. Mais, si le coût de production avec le POD demeure supérieur, il ne faudrait, d’après (Dougherty, 2009) que 2 jours pour obtenir 30 000 exemplaires quand il faudrait 2 semaines selon un mode de production plus traditionnel. D’après (Dougherty, 2009), la production de livres selon le mode traditionnel a connnu une croissance de seulement 1 % en 2007, soit 276 649 nouveaux titres. Mais pour sa part, la production de livres sous la forme de print on demand est passée de 21 936 titres en 2006 à 134 773 en 2007. Et entre 2002 et 2007, selon ce même auteur, la croissance des titres selon le mode traditionnel n’a été que de 29 % tandis qu’elle a été de 313 % pour le Print on Demand. Aujourd’hui aux USA, d’avantage de livres seraient produits via ce modèle économique. En effet, les modalités spécifiques de l’impression à la demande en font un procédé de publication susceptible d’apporter de nouvelles perspectives économiques et de diffusion à certains secteurs de l’édition : l’auto-édition en premier lieu, mais aussi la presse, les documents anciens, les ouvrages épuisés ainsi que les secteurs de niches ou très spécialisés tels que les presses universitaires par exemple.
En savoir plus

8 En savoir plus

La demande d'assurance dépendance

La demande d'assurance dépendance

À ce jour, faute de données d’enquête, très peu d’études empiriques permettent de tester l’existence et le poids relatifs de ces différents mécanismes limitant la demande d’assurance. Les travaux empiriques existants sont généralement menés sur données amé- ricaines, dans un contexte institutionnel présentant des différences notables par rapport au contexte français ( Fontaine et Zerrar , 2013 ). À notre connaissance, seuls Courbage et Roudaut ( 2008 ) et Plisson et Legal ( 2011 ) étudient la demande d’assurance sur données françaises. Les premiers exploitent pour cela les données de la vague 2 de l’enquête Share (2007) en restreignant l’échantillon à la France. Les seconds mobilisent quant à eux des données d’une bancassurance. Les deux études permettent d’identifier les principaux dé- terminants socioéconomiques de la propension à souscrire une assurance dépendance mais ne mesurent pas directement l’influence des préférences individuelles sur la demande d’as- surance. Face à ce constat, cet article vise à enrichir la littérature existante en évaluant empiriquement, dans le cas français, le rôle des préférences dans la perception du risque et les stratégies de couvertures adoptées.
En savoir plus

223 En savoir plus

Prévision de la demande d'essence au Canada

Prévision de la demande d'essence au Canada

Keshavarzian et al. (2012) consacre leur étude à l’évolution de la demande de pétrole par le secteur du transport routier dans le monde en 2020 en se basant sur des prévisions de possession de véhicules par les individus. Ils scindent les données de 154 pays en 9 régions distinctes à l’exception de la Chine, l’Inde et la Russie considérées comme des entités à part entière. L’approche d’ajustement partiel est appliquée à la fonction de Gompertz sur les données de séries chronologiques groupées qui partent de 1972 à 2008. La fonction de Gompertz permet de modéliser une dynamique qui comporte une lente tendance de croissance au début et à la fin d’une période de temps alors que la croissance est beaucoup plus importante entre ces deux périodes. Cette fonction est aussi caractérisée par un taux de croissance qui décline au fur et à mesure qu’un niveau de saturation est atteint. La méthode des moindres carrés itératifs non linéaires a été appliquée comme méthode d’estimation. L’estimation du nombre de voitures (par 1000 habitants) est obtenue en prenant en compte le niveau de saturation du nombre de véhicules (par 1000 habitants), le PIB par habitant et le taux de croissance négatif de possession de voiture relative à la croissance économique (lorsque le taux de décroissance descend sous zéro). Les résultats sont résumés dans le tableau 5. Ces résultats sont obtenus en multipliant le nombre estimé de véhicules par la consommation par véhicule estimée selon le scenario « business as usual » et celui de politique énergétique basée sur l’amélioration de l’efficacité énergétique des véhicules. Ainsi, on constate une croissance de la demande de pétrole par le secteur du transport routier de 30.80% et 2.89% par rapport au niveau de 2008 respectivement selon les premier et second scenarii conséquemment à une croissance de 150% de nombre de véhicules en 2020 par rapport à 2008. Les prévisions du premier scenario sont supérieures à celles du second; ce qui correspond aux attentes des auteurs.
En savoir plus

54 En savoir plus

Développements alimentaires: la demande guide l'innovation

Développements alimentaires: la demande guide l'innovation

Industrialisation Energie Convergence Aliment/Alimentation/Santé Naturalité, typicité 1980 1970 1960 1950 1990 2000 2010 Santé?. Propre et sobre Evolution cumulative[r]

17 En savoir plus

Comparaisons internationales de la demande de produits alimentaires

Comparaisons internationales de la demande de produits alimentaires

L'essentiel des résultats des ajustements est présenté sous la forme de quatre tableaux1 : pour chaque pays, un tableau récapitule le ou les modèles retenu(s) pour chaque poste ainsi q[r]

128 En savoir plus

La demande d'assurance dépendance dans un cadre trivarié

La demande d'assurance dépendance dans un cadre trivarié

En d´ epit de ce risque financier important, le march´ e de l’assurance d´ epen- dance tarde ` a se d´ evelopper. Les deux march´ es les plus importants que sont la France et les Etats-Unis connaissent des taux d’´ equipement ´ evoluant entre 10 et 15% des plus de 60 ans alors que le taux d’´ equipement de la compl´ ementaire sant´ e en France est de 86% pour l’ensemble de la population (HCAAM 2005). Cette ´ enigme de l’assurance d´ ependance (Kessler 2007) a suscit´ e une im- portante litt´ erature. Une partie de cette litt´ erature explique ce faible taux de couverture par une offre d’assurance incompl` ete, en raison d’un risque agr´ eg´ e intertemporel (Cutler 1993). Une autre partie de la litt´ erature l’ex- plique comme la cons´ equence d’asym´ etries d’information concernant le risque d´ ependance au moment de la signature du contrat (?). Mais comme le re- marquent Brown et Finkelstein, les arguments en termes d’offre ne suffisent pas ` a expliquer ce paradoxe et il convient aussi de se demander s’il n’y a pas des raisons qui pourraient condudire ` a une demande d’assurance d´ ependance faible (Finkelstein & Brown 2007).
En savoir plus

26 En savoir plus

Essai sur la demande d'éducation

Essai sur la demande d'éducation

Ceci est attesté par les corrélations relativement très fortes (presque toujours supérieu- res à 0,85 et souvent de l'ordre de 0,90 - 0,95) entre des mesures effe[r]

228 En savoir plus

Revue consommation / La demande de logements en France

Revue consommation / La demande de logements en France

Uhe analyse simul­ tanée du lojer accepté, de la taille du logement désiré et de la catégorie socio­ professionnelle serait cependant illusoire, le nombre de ménages interrogés se trouv[r]

94 En savoir plus

Show all 382 documents...