l'ingénierie des exigences

Top PDF l'ingénierie des exigences:

Une ingénierie participative des exigences pour les systèmes interactifs complexes en aéronautique

Une ingénierie participative des exigences pour les systèmes interactifs complexes en aéronautique

! Figure!52:!un!cadre!de!visual(analytics!pour!l'ingénierie!des!exigences!(Niu,!Reddivari,!et!Chen!2013)! Le!cadre!proposé!ne!fait!pas!référence!aux!activités!d’ingénierie!des!exigences,!et!se!centre!sur!un! processus!de!visualisation!de!données!par!l’utilisateur:!il!sélectionne!des!données,!qui!correspondent! à!un!«!modèle!»!du!système.!Il!spécifie!le!«!modèle!»,!qui!est!transformé!en!visualisation.!L’utilisateur! peut!alors!interagir!sur!la!visualisation!pour!comprendre!et!découvrir!les!données.!L’interaction!sur!la! visualisation! est! proposée! comme! de! première! importance! pour! l’utilisateur! (Figure! 52).! Nous! pensons!que!l'utilisation!du!terme!«!modèle!»!est!à!prendre!avec!précaution,!car!il!désigne!un!modèle! de!données!dans!le!domaine!de!Visual(Analytics,!alors!qu’il!désigne!les!différentes!représentations! des! exigences,! telles! que! nous! les! avons! décrites! en! partie! ! Les! différentes! expressions! des! exigences!dans!le!domaine!de!l’ingénierie!des!exigences.!!La!flèche!«!specifying!»!entre!l’utilisateur! et!le!modèle!en!Figure!52,!ainsi!que!la!représentation!graphique!représentant!un!modèle!orienté!but,! ajoute! de! la! confusion.! Une! évaluation! de! huit! articles! de! recherche! relatifs! à! la! visualisation! des! exigences!est!réalisée!par!les!auteurs!en!utilisant!ce!cadre,!associé!à!des!questions!opérationnelles! pour!chaque!élément!du!cadre!(utilisateur,!données,!modèle,!visualisation!et!connaissance).!L’origine! des! questions! opérationnelles! n’est! pas! explicitée.! En! particulier,! pour! l’utilisateur,! les! questions! proposées! (rôles! multiples,! performance! tempsMréel,! intégration! à! un! environnement! de! développement! existant,! guide! d’utilisation)! ne! sont! pas! explicitement! reliées! à! des! principes! d’utilisabilité!connus!(partie!Utilisabilité!et!Flexibilité)!comme!ou!à!des!besoins!issus!des!industriels,! tels! que! la! flexibilité.! Leur! évaluation! montre! que! les! aspects! de! visualisation,! en! termes! de! vues! multiples,!navigation!entre!vues,!recherche,!filtrage,!requêtes!et!annotation!sont!peu!couverts!par!les! huit!articles!de!recherche.!Les!aspects!liés!à!la!découverte!de!connaissances,!tels!que!la!détection! d’anomalies,! les! explications! détaillées,! l’aide! au! raisonnement,! sont! également! peu! traités.! Les! auteurs!ne!formalisent!pas!les!résultats!sous!forme!d’exigences!à!remplir!par!les!visualisations!et!les! interactions,!et!ne!relient!pas!ces!exigences!à!des!activités!d’ingénierie!des!exigences.!
En savoir plus

234 En savoir plus

Ingénierie système et système de production manufacturière : intégration de l'évolution des exigences dans le PLM

Ingénierie système et système de production manufacturière : intégration de l'évolution des exigences dans le PLM

Le travail a été orienté selon trois axes. Le premier a porté sur l’application de concepts et de normes d’ingénierie système à la production manufacturière et plus précisément sur les processus recommandés par la norme EIA 632 largement utilisée, notamment dans l’aéronautique et le spatial. Le deuxième axe a porté sur la possibilité de lier les processus concernant le produit final et les produits capacitants ou contributeurs (Enabling Products). Les travaux sont orientés sur l’adoption du concept PLM comme une technique pour assurer ce besoin de lien. Le troisième axe, qui est un prolongement des deux précédents, a pour objectif de développer le processus de gestion des évolutions des exigences et leurs impacts sur le système de production et autres produits capacitants (maintenance, retrait, etc.). L’approche qui considère ces trois axes est illustrée sur une étude de cas. Ce travail a permis l’applicabilité des concepts et des normes ingénierie systèmes à l’industrie manufacturière et offre un cadre générique pour des extensions éventuelles. Une partie de ces extensions a été traitée au niveau de l’intégration du changement d’exigences dans le PLM .
En savoir plus

180 En savoir plus

Apports de la logique mathématique en ingénierie des exigences

Apports de la logique mathématique en ingénierie des exigences

La seconde phase du processus a pour but d’obtenir un seul ensemble d’exigences coh´erent `a partir des ensembles d’exigences ´emis par les diff´erents participants. Il se peut en effet que plusieurs participants ´emettent des exigences contradictoires (peut-ˆetre sans le savoir). Or, il paraˆıt ´evident que l’on doit obtenir un seul ensemble coh´erent d’exi- gences, car elles vont repr´esenter des propri´et´es que doit satisfaire l’objet `a concevoir. Il faut donc disposer d’un formalisme permettant de r´esoudre les conflits possibles entre les diff´erentes exigences. La logique math´ematique ´etant par nature faite pour raisonner sur des probl`emes d’incoh´erence, nous nous attacherons donc `a pr´esenter des m´ethodes formelles bas´ees sur la logique math´ematique pour pouvoir r´esoudre ces conflits ´eventuels. Enfin, la troisi`eme phase du processus d’ing´enierie des exigences que nous proposons est une phase de distribution des exigences. Cette phase est souvent occult´ee dans la litt´erature « classique » sur le processus, mais elle nous paraˆıt pourtant primordiale : il s’agit en effet de v´erifier si, ´etant donn´e un ensemble d’agents ex´ecutants qui ont pour charge de r´ealiser l’artefact en question, on peut construire un objet dont les propri´et´es respectent les exigences ´emises par les participants au processus. Nous serons donc amen´es `a nous int´eresser `a la mod´elisation d’agents rationnels et `a la caract´erisation d’un pro- cessus de distribution r´egi par une entit´e centrale. L`a encore, les propri´et´es de la logique math´ematique, en particulier des logiques modales pour la repr´esentation d’agents, nous paraissent parfaitement adapt´ees `a ce probl`eme.
En savoir plus

210 En savoir plus

Vers une modélisation et une analyse des exigences spatio-temporelles

Vers une modélisation et une analyse des exigences spatio-temporelles

Cet article est organisé comme suit : dans la section 2 nous dressons un état de l’art autour de la dimension spatio-temporelle et des spécificités de l’information géogra- phique (IG), des formalismes de représentation des objets ST et quelques concepts de l’ingénierie des exigences, et plus spécifiquement de la méthode orientée buts KAOS servant de cadre de base pour ce travail. La section 3 présente l’étude de cas de fusion de deux universités, qui sera utilisée pour illustrer notre propos tout au long de l’ar- ticle. La section 4 présente le cadre de référence unifié en termes de notations ainsi qu’une proposition d’extensions aux différentes dimensions de la modélisation des exigences, afin de faciliter la capture des dimensions ST. Ensuite, la section 5 propose des extensions méthodologiques permettant de raisonner qualitativement sur celles-ci. Enfin, la section 6 conclut par une analyse critique des apports de notre contribution, de ses limitations et propose quelques perspectives.
En savoir plus

17 En savoir plus

Méthodologie d'ingénierie des exigences de sécurité réseau

Méthodologie d'ingénierie des exigences de sécurité réseau

 RQ2: How to define a good SRE methodology that facilitates the network security requirements elicitation and refinement i.e., from high-level business objectives into low-le[r]

156 En savoir plus

Ingénierie des Besoins : L'Approche L'Ecritoire

Ingénierie des Besoins : L'Approche L'Ecritoire

1..* Figure 3.1 : Le méta modèle de l’approche L’Ecritoire Une première spécialisation de la notion de FB permet de les classer en fonction du niveau d’abstraction auquel ils sont exprimés. Il y a trois niveaux Comportemental, Fonctionnel, et Physique. Un FB comportemental sert à identifier les services que le système doit fournir à l’entreprise. Le niveau fonctionnel détaille chaque service du niveau comportemental comme un ensemble d’interactions entre agents (le système lui-même et ses utilisateurs). Un FB fonctionnel décrit le flux d’actions permettant d’assurer un service du système. Le niveau physique détaille chaque interaction du niveau fonctionnel par un ensemble d’actions internes au système. Chaque action peut faire référence à des objets du système et à des objets externes comme d’autres systèmes. Il y a donc clairement une hiérarchie de niveaux : le niveau comportemental étant le plus haut, celui qui correspond à la vision le plus synthétique de ce qu’il est attendu du système ; le niveau fonctionnel étant le niveau intermédiaire d’expression des fonctions envisagées du système et le niveau physique celui des exigences sur la mise en œuvre des fonctions.
En savoir plus

46 En savoir plus

Conception complexe et ingénierie système.

Conception complexe et ingénierie système.

ou de concrétude croissants [YAN 08, BON 06]. Son effort de conception se portera sur ces strates successives. Les problèmes globaux  par exemple, la définition des exigences valables pour tout le système-produit  seront traités avant les problèmes détaillés  le développement des composants propres à tel ou tel module. Une telle modularisation et stratification a une contrepartie, qui est l’exigence, pour le concepteur, d’avoir à synthétiser les solutions localement obtenues. Il lui revient alors de tester chaque module, d’intégrer l’ensemble de l’architecture, et de vérifier que la solution globale est conforme aux exigences exprimées par les parties prenantes en amont de la conception, notamment l’utilisateur ou le client de la solution.
En savoir plus

17 En savoir plus

Ingénierie des connaissances

Ingénierie des connaissances

F IGURE 1: Concepts de haut niveau d’une ontologie utilisée dans le domaine du diagnostic. Shared reflects the notion that an ontology captures consensual knowledge, that is, it is not private of some individual, but accepted by a group. Ainsi, l’ontologie répond à des exigences complémentaires et symétriques : a) en tant que spécification, elle définit une sémantique formelle pour l’information permettant son exploita- tion par un ordinateur ; b) en tant que reflet d’un point de vue – partiel – sur un domaine, que l’on cherche le plus consensuel possible, elle fournit une sémantique qui doit permettre de lier la forme exploitable par la machine avec sa signification pour les humains – on parle alors de sémantique interprétative. Le fait que l’ontologie soit formelle est à la fois sa qualité par les raisonnements qu’elle permet et son défaut, par la difficulté qu’il y a à la construire et la repré- senter formellement dans un langage de représentation des connaissances. La figure 1 présente les principaux concepts de haut niveau d’une ontologie construite pour un système de recherche d’information dans le domaine du diagnostic automobile. La notion de symptôme (symptom) suppose qu’un composant (component), rendant en principe un certain service à l’utilisateur d’un véhicule, soit touché par un problème (problem) dans un contexte (context) particu- lier. Dans la représentation formelle de ce modèle, les contraintes de cardinalité des relations defByPb et defByServ permettent d’exprimer qu’une instance de symptôme ne peut être identifiée que lorsqu’un service et un problème le sont aussi.
En savoir plus

36 En savoir plus

Ingénierie des modèles pour les applications environnementales

Ingénierie des modèles pour les applications environnementales

d’autobus. L’entité référencée Réseau d’autobus est l’exemple même d’une entité basée sur le mécanisme d’agrégation décrit plus haut. C’est donc bien une macro-entit[r]

345 En savoir plus

Ontologie naturalisée et ingénierie des connaissances

Ontologie naturalisée et ingénierie des connaissances

En vue de démêler ces diverses questions d’une manière à la fois intelligible et rigoureuse, nous exploiterons cette dernière tension à la manière d’un fil d’Ariane pour ne point nous per[r]

358 En savoir plus

La bio-ingénierie de la régénération osseuse

La bio-ingénierie de la régénération osseuse

Nous l’avons utilisé seul ou après adjonction de moelle osseuse fraîche, ou de cellules souches mésenchymateuses, pour combler des défauts osseux de 25 mm chez le mouton au niveau d’un o[r]

8 En savoir plus

Approche Spectrale en Ingénierie du Vent

Approche Spectrale en Ingénierie du Vent

Méthode par perturbation pour les intégrales <latexit sha1_base64="jbxNFiqHEGiK+7+3el/0jNBXPeg=">AAAC8XicjVHLSsNAFD2Nr1pfVZdugkVwUUpSYttlwY3LivYBbSlJHGswTcJkIpTSn3DnTtz6A27[r]

47 En savoir plus

Ingénierie tissulaire - Une approche multidisciplinaire

Ingénierie tissulaire - Une approche multidisciplinaire

Depuis plusieurs années, des recherches en ingénierie tissulaire vasculaire ont pour objet le développement de prothèses comme matrices tridimensionnelles susceptibles d’être cellularisées avant d’être implantées chez le patient. Cette approche nécessite de développer de nouveaux biomatériaux qui soient adaptés à la réa- lisation de substituts de vaisseaux sanguins. Dans de nombreuses études, un système de culture cellulaire sous flux pulsatile est éga- lement associé. L’intérêt d’un tel système de culture est de pouvoir recréer in vitro un environnement mécanique biomimétique, proche des conditions hémodynamiques d’une artère de moyen calibre. On trouve ainsi des prothèses préexistantes cellularisées [18] , des constructions basées sur des gels de constituants naturels comme le collagène, des matrices polymères biodégradables ou des feuillets cellulaires auto-assemblés en l’absence de support synthétique. Dans ce dernier cas, les travaux de N. L’heureux (Société Cytograft Tissue Engineering, aux États-Unis) ont permis de montrer la faisa- bilité de cette approche jusqu’à la démonstration de son application chez l’homme [19] . Dans cette nouvelle technique de fabrication de vaisseaux biologiques, les cellules du patient (il s’agit de fibro- blastes cutanés prélevés par biopsie) cultivées au préalable sont roulées pour prendre la forme tubulaire d’un vaisseau. Des cellules endothéliales prélevées sur une veine superficielle du même patient, sont ensuite introduites dans cette prothèse, où elles en constituent la paroi interne, pour le contrôle des propriétés anti-thrombo- tiques. Comme il s’agit d’un tissu autologue, tout risque de rejet est ainsi évité. Des vaisseaux sanguins humains reconstruits par cette méthode ont été implantés avec succès comme fistule artério-vei- neuse 4 chez des patients en dialyse [6] . Cependant, il s’agit d’un
En savoir plus

6 En savoir plus

Ingénierie linguistique et fouille de textes

Ingénierie linguistique et fouille de textes

2. Ingénierie linguistique C'est la première phase de tout le procesus menant à la cartographie des thèmes. Etant donné que l'objectif de notre système est de cartographier les sujets de recherche dans le corpus et non de bâtir une représentation linguistique de chaque phrase, il n'est pas nécessaire de mettre en oeuvre une analyse linguistique poussée, allant par exemple jusqu'à une représentation syntaxique ou sémantique des énoncés. Nous nous limitons ainsi à une analyse de surface, partielle des énoncés, se focalisant essentiellement sur les syntagmes nominaux qui renferment la majorité des termes. La chaîne de traitement linguistique fait appel à deux outils libres, distribués par la communauté d'ingénierie linguistique : un détecteur d'acronymes développé par des chercheurs à l'University de Nevada (USA) et un étiquêteur grammatical (LTPOS) développé à l'Université d'Edinburgh. LTPOS nous fournit les étiquettes morphologiques sur lesquelles nous projetons nos règles d'extraction des termes.
En savoir plus

14 En savoir plus

Bio-ingénierie et responsabilité sociale

Bio-ingénierie et responsabilité sociale

Les quatre derniers chapitres donnent à la responsabilité sociale une définition plus proche de celle qui a cours en éthique des affaires : la responsabilité sociale des entreprises. Dans le domaine des affaires, le questionnement éthique sur la responsabilité des entreprises se pose à l’égard de la société qui l’héberge, des ressources humaines qui y travaillent, des capitaux qui y sont investis, des sous-traitants et des consommateurs. Le temps où la responsabilité sociale des entreprises se résumait à faire des profits et à créer de l’emploi est révolu. La bio-ingénierie ajoute une dimension supplémentaire à l’éthique des affaires, celle de la nature spécifique de ce produit transgénique.
En savoir plus

8 En savoir plus

La linguistique entre science et ingénierie

La linguistique entre science et ingénierie

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

26 En savoir plus

Le laser, ou l’impensable ingénierie quantique

Le laser, ou l’impensable ingénierie quantique

Richard Tolman, qui propose cette notion en 1924, parle alors « d'absorption négative » (on rencontrera parfois, dans la littérature ultérieure, l'expression paradoxa[r]

16 En savoir plus

Ingénierie des propriétés optoélectroniques du graphène

Ingénierie des propriétés optoélectroniques du graphène

Différentes techniques de dopage ont été utilisées pour la modulation du travail de sortie (WF) et de la mobilité électronique comme l’incorporation d’azote in-situ lors [r]

174 En savoir plus

Exigences orientées objets dans un cycle de vie continu

Exigences orientées objets dans un cycle de vie continu

The SOOR approach comes with a ready-to-use library of Seamless Object-Oriented Requirement Templates (SOORTs) – deferred generic requirement classes capturing known software requirement[r]

305 En savoir plus

Modèles et pratiques ou pratique des modèles et exigences pratiques

Modèles et pratiques ou pratique des modèles et exigences pratiques

Systèmes et modèles – François D URAND -D ASTES Modèles et pratiques ou pratique des modèles et exigences pratiques 2 Il peut paraître souhaitable de proposer un inventaire rapide d’un certain nombre de procédures qui permettent d’établir un pont entre des paradigmes en apparence opposés ; elles reviennent, dans une large mesure, à étendre le champ de la modélisation vers des questions ou des domaines qui se prêtent mal à l’utilisation de ses formes les plus sophistiquées. Dans le présent résumé, on se limitera à établir une liste de ces procédures ; il est évidemment possible de les illustrer par des exemples détaillés.
En savoir plus

4 En savoir plus

Show all 319 documents...