iatrogénie médicamenteuse

Top PDF iatrogénie médicamenteuse:

Pépite | Etude prospective des consultations aux urgences du centre hospitalier de Valenciennes pour iatrogénie médicamenteuse, et impact financier

Pépite | Etude prospective des consultations aux urgences du centre hospitalier de Valenciennes pour iatrogénie médicamenteuse, et impact financier

Malgré les biais d’inclusion, il apparaît évident que la iatrogénie médicamenteuse est largement sous-diagnostiquée dans la pratique quotidienne. Cette dernière est souvent difficile à détecter et peut être méconnue du médecin. Par exemple, de nombreuses molécules possèdent un effet anticholinergique potentiellement à l’origine d’effets indésirables. Entre autres, le Captopril (inhibiteur de l’enzyme de conversion employé pour traiter des pathologies cardio-vasculaires), la Colchicine (antigoutteux anti-inflammatoire) ou encore la Desloratadine (anti- allergique très largement utilisé) possèdent un effet anticholinergique léger, mais qui peut amener chez certains patients, déjà traités par d’autres médicaments à charge anticholinergique, à potentialiser des troubles confusionnels par exemple (21).
En savoir plus

53 En savoir plus

États d'agitation aigus de la personne âgée et iatrogénie médicamenteuse : place du pharmacien

États d'agitation aigus de la personne âgée et iatrogénie médicamenteuse : place du pharmacien

RESUME : Du fait du vieillissement de la population, les pathologies concernant les personnes âgées sont en progression. L’agitation est un symptôme apparaissant lors de nombreuses de ces pathologies qu’elles soient psychiatriques, organiques ou toxiques. De plus, la physiopathologie des sujets âgés et leur consommation importante de médicaments les exposent particulièrement au risque iatrogène. Les états d’agitation d’origine médicamenteuse prennent alors plus d’importance dans cette population, ainsi que l’iatrogénie des traitements symptomatiques de l’agitation (antipsychotiques, benzodiazépines). L’objectif de ce travail était alors d’étudier les différents liens existant entre les états d’agitation et l’iatrogénie médicamenteuse chez la personne âgée et de proposer des solutions pour améliorer la prise en charge des patients âgés agités. Dans ces solutions, le pharmacien tient une place importante. En pratiquant la pharmacie clinique, il assiste le médecin dans la prescription chez le sujet âgé. Il peut aussi participer au développement d’outils informatiques d’aide à la décision et à la formation des professionnels de santé en pharmacothérapie gériatrique.
En savoir plus

113 En savoir plus

Iatrogénie médicamenteuse : impact neurologique chez le sujet agé de plus de 65 ans. A Propos d’une enquête observationnelle réalisée au SSR Roger Duquesne

Iatrogénie médicamenteuse : impact neurologique chez le sujet agé de plus de 65 ans. A Propos d’une enquête observationnelle réalisée au SSR Roger Duquesne

Malgré cela, dans la pratique quotidienne on observe les conséquences du mésuage des médicaments. Le focus que nous avons réalisé sur le seul impact neurologique des médicaments en est l'illustration. Dans notre étude on retrouve 36,5 % des patients hospitalisés qui présentent un évènement iatrogène neurologique. Ce qui conforte notre hypothèse stipulant une forte sous-estimation de cette iatrogénie au sein de cette population fragile. Cette iatrogénie médicamenteuse neurologique est la conséquence de changements physiopathologiques tels que la dénutrition, la perte de poids, l'insuffisance rénale associés à la survenue de fragilité cognitive. On parle de « rupture de l’homéostasie cognitive » qui va faire le lit de l'encéphalopathie médicamenteuse et des autres manifestations neurologiques aux tableaux cliniques si variés.
En savoir plus

99 En savoir plus

Pathologie dermatologiques sévères et iatrogénie médicamenteuse : imputabilité médico-légale et approche séquellaire

Pathologie dermatologiques sévères et iatrogénie médicamenteuse : imputabilité médico-légale et approche séquellaire

65 CONCLUSION GENERALE La fréquence des toxidermies médicamenteuses ne cesse de croitre. Elles représentent une part importante de la iatrogénie médicamenteuse et sont aujourd'hui un problème fréquent pour les médecins. La variabilité des manifestations cliniques, la complexité des mécanismes physiopathologiques, la limitation et le manque de standardisation des procédures rendent le diagnostic et la prise en charge difficiles. Une évaluation approfondie des médicaments administrés au cours d'un épisode de toxidermie doit être systématiquement réalisée afin de limiter la survenue de récidives, qui peuvent avoir des conséquences dramatiques pour le patient.
En savoir plus

69 En savoir plus

Insuffisance rénale aiguë et iatrogénie médicamenteuse : étude sur la base nationale de pharmacovigilance

Insuffisance rénale aiguë et iatrogénie médicamenteuse : étude sur la base nationale de pharmacovigilance

63 Insuffisance Rénale Aiguë et Iatrogénie Médicamenteuse : Etude sur la Base Nationale de Pharmacovigilance Introduction : Les effets indésirables médicamenteux (EIM) constituent l'un des facteurs modifiables majeurs des insuffisances rénales aiguës (IRA). L'objectif de cette étude était d'identifier les médicaments les plus souvent mis en cause dans la survenue des IRA par l’analyse des notifications spontanées d’EIM de la base nationale de pharmacovigilance (BNPV) française. Méthode : Dans cette étude cas/non-cas, les cas correspondaient aux notifications d’IRA saisies dans la BNPV entre le 1 er janvier 2015 et le 31 décembre 2015. Les non-cas correspondaient à toutes les autres notifications d’EIM saisies sur la même période. Les résultats étaient exprimés sous la forme de Reporting Odds Ratios (ROR) et de leur intervalle de confiance à 95%.
En savoir plus

63 En savoir plus

Revue de littérature sur les échelles validéesde iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé

Revue de littérature sur les échelles validéesde iatrogénie médicamenteuse chez le sujet âgé

4- DISCUSSION A. Synthèse des résultats Cette revue a recensé 32 échelles d’évaluations de iatrogénie médicamenteuse, publiées entre 1991 et 2018, ayant chacune développé une liste de PPI, dont 5 tiennent compte de la CAch. La comparaison de ces différentes listes montre des contenus différents, certaines tenant en compte des comorbidités des patients, à travers des interactions médicaments/pathologies déconseillées, d’autres non. Par ailleurs, les molécules/classes thérapeutiques varient d’un pays à l’autre selon les médicaments disponibles, rendant l’élaboration d’une liste universelle difficile. Néanmoins, en regroupant toutes ces études, on dénombre de multiples classes thérapeutiques et médicaments potentiellement inappropriés, largement prescris au quotidien dans la population des patients âgés.
En savoir plus

83 En savoir plus

Troubles de la kaliémie et iatrogénie médicamenteuse

Troubles de la kaliémie et iatrogénie médicamenteuse

Un certain nombre de traitements peuvent conduire à une dyskaliémie, notamment en cas de surdosage et/ou d’interactions médicamenteuses ; et en cas de maladie associée augmentant le risque (insuffisance rénale chronique par exemple). Dans cette thèse, seront rappelés les principes de régulation du potassium dans l’organisme, les personnes les plus à risque de développer une hypokaliémie ou une hyperkaliémie, et les principaux traitements capables de perturber l’homéostasie potassique. La cause médicamenteuse est souvent retrouvée comme facteur de risque de dyskaliémie, le pharmacien a un rôle majeur à jouer dans la prévention des hypokaliémies et hyperkaliémies d’origine iatrogène. En effet, il doit rester vigilant lors de la dispensation des ordonnances et donner des conseils appropriés, notamment sur les apports alimentaires plus ou moins enrichis en potassium.
En savoir plus

88 En savoir plus

Évaluation de la prise en charge de la douleur et iatrogénie médicamenteuse chez les personnes âgées atteintes d'un cancer : étude observationnelle de 115 patients de plus de 75 ans

Évaluation de la prise en charge de la douleur et iatrogénie médicamenteuse chez les personnes âgées atteintes d'un cancer : étude observationnelle de 115 patients de plus de 75 ans

Dans notre étude, 57% des patients évalués sont douloureux (Echelle numérique > 0) et 62% présentent une douleur tracée dans le DMI mais pas obligatoirement exprimée (EN ≥ 0). Si on [r]

124 En savoir plus

Iatrogénie médicamenteuse en pédiatrie : étude sur les difficultés rencontrées par les infirmières et les pharmaciens lors de la préparation des médicaments

Iatrogénie médicamenteuse en pédiatrie : étude sur les difficultés rencontrées par les infirmières et les pharmaciens lors de la préparation des médicaments

ll serait important de mettre en place des structures et des mécanismes pour colliger, pour les divers médicaments utilisés, les informations manquantes et s'assurer qu'el[r]

145 En savoir plus

Conciliation médicamenteuse proactive à l’admission : impact et faisabilité

Conciliation médicamenteuse proactive à l’admission : impact et faisabilité

Enfin, le service de SSR de gériatrie est très sensibilisé à la prévention de la iatrogénie médicamenteuse. Les internes en médecine sont rapidement formés au bon usage chez le sujet âgé. Si nous comparons la différence de nombre moyen d’IP en proactif par rapport au rétroactif, la différence témoigne de cette vigilance. C’est un service exemplaire en matière de maitrise de la iatrogénie. L’impact du pharmacien peut être moindre par rapport à d’autres services, limitant la transposabilité de cette étude. Toutefois, les résultats observés en gériatrie mettant en exergue une utilité certaine de ces activités, laissant penser que l’impact n’en serait que supérieur ailleurs. Il est à noter également que l’étude s’étant déroulée en milieu de semestre, les internes, de fin de cursus, étaient déjà très bien formés à l’optimisation thérapeutique en gériatrie depuis les trois premiers mois.
En savoir plus

129 En savoir plus

Processus de conciliation médicamenteuse optimisé de l’entrée à la sortie du patient dans un service de médecine : impact sur la qualité de la prise en charge et sur l’observance médicamenteuse

Processus de conciliation médicamenteuse optimisé de l’entrée à la sortie du patient dans un service de médecine : impact sur la qualité de la prise en charge et sur l’observance médicamenteuse

2.1-2. Les événements iatrogènes médicamenteux : Un événement iatrogènes médicamenteux (EIM) ou Adverse Drug Event (ADE) en anglais est défini par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1969 comme « toute réponse néfaste et non recherchée à un médicament survenant à des doses utilisées chez l’homme à des fins de prophylaxie, de diagnostic et de traitement ». Cette définition inclut l’automédication mais exclut les intoxications volontaires ou involontaires et la toxicomanie. Elle exclut également l’incapacité du médicament à atteindre l’objectif souhaité et les conséquences pathologiques de l’absence d’un médicament nécessaire 7 . Cependant, plus récemment, la SFPC donne une définition légèrement différente dans son Dictionnaire. Elle considère que la iatrogénie médicamenteuse est un dommage survenant chez le patient, lié à sa prise en charge médicamenteuse et résultant de soins appropriés, de soins inadaptés ou d’un déficit de soins 6 . Cette définition permet d’inclure les événements liés à l’utilisation normale d’un médicament (effet indésirable inévitable), l’utilisation non conforme au résumé des caractéristiques du produit (RCP) et en cas d’erreur médicamenteuse.
En savoir plus

112 En savoir plus

Latrogénie médicamenteuse et admissions en réanimation : investigation des principales causes

Latrogénie médicamenteuse et admissions en réanimation : investigation des principales causes

148 5 Conclusions et perspectives La revue systématique de la littérature que nous avons effectuée a permis de souligner le faible nombre d’études publiées portant sur l’iatrogénie médicamenteuse responsable d’admissions en réanimation. Ces études rapportent l’incidence des EIM (de 0,37 à 27,4 %), leur taux d’évitabilité (17,5 à 85,7 % des EIM évitables), le taux de mortalité des patients (de 2,0 à 28,1 %) et la durée moyenne de séjours en réanimation (de 2,3 à 6,4 jours). La forte hétérogénéité des études, tant au niveau méthologique que des résultats, le risque de biais élevé pour certains points, la faible qualité rédactionnelle de certaines études ainsi que le faible degré de pertinence des informations rapportées pour certaines d’entre elles rendent difficile non seulement l’interprétation des résultats présentés au sein de chaque étude mais aussi la comparaison des études entre elles. Nous proposons dans cette revue une « checklist » qui permettrait d’améliorer la qualité rédactionnelle et le degré de pertinence des informations rapportées et de comparer entre elles les études futures.
En savoir plus

162 En savoir plus

Polymédication et iatrogénie chez la personne âgée‎ : analyse d’ordonnances au sein d’une population institutionnalisée

Polymédication et iatrogénie chez la personne âgée‎ : analyse d’ordonnances au sein d’une population institutionnalisée

Th. D. Pharm., Rouen, 2015, 126 p. _______________________________________________________________________________ RESUME La iatrogénie médicamenteuse représente un réel problème de santé publique devant la fréquence, la gravité et le coût qu’elle engendre. Les effets délétères de cette iatrogénie sont d’autant plus marqués chez les personnes âgées exposées à la polymédication. Des critères de prescription dite inappropriée ont vu le jour ces dernières décennies et notamment la liste des médicaments potentiellement inappropriés (MPI) chez les personnes âgées de 75 ans et plus de Laroche et al. Notre objectif principal était d’évaluer la prévalence des MPI au sein d’une population âgée institutionnalisée ainsi que le respect des bonnes pratiques de prescription au sein d’un EHPAD. Nous avons également proposé diverses interventions pharmaceutiques face aux problèmes liés à la thérapeutique médicamenteuse.
En savoir plus

128 En savoir plus

Pépite | Les troubles neurocognitifs induits par une prise chronique médicamenteuse

Pépite | Les troubles neurocognitifs induits par une prise chronique médicamenteuse

2.2. Revue de la littérature Le Vidal® et le Physician’s Desk Reference (PDR) ont été consultées pour chaque médicament identifié afin de vérifier la présence ou l’absence d’EI de type TNC (légers ou majeurs). Une recherche exhaustive de la littérature a ensuite été réalisée pour chaque médicament ou classes médicamenteuse retenu. La stratégie de recherche appliquée dans MEDLINE a été la suivante : Neurocognitive disorders/chemically induced[Mesh] OR Neurocognitive disorders/drug effect[Mesh] AND « la classe pharmacothérapeutique recherchée ou le médicament ». Afin d’avoir une recherche la plus exhaustive possible, permettant d’obtenir les articles en cours d’indexation ou non indexés par des termes Mesh, des mots clés ont également été recherchés dans MEDLINE : « cognitive disorders» [Title/Abstract] OR «cognitive impairment» [Title/Abstract] OR «dementia» [Title/Abstract] OR « cognition » [Title/Abstract] AND « classe pharmacothérapeutique recherchée ». La recherche s’est limitée aux cas cliniques, études comparatives, études observationnelles, études multicentriques, essais cliniques contrôlés randomisés, méta-analyses et revues de la littérature. Seuls les articles datant de moins de 10 ans et écrits en anglais, français ou espagnol ont été retenus. Une recherche complémentaire sur les 3 dernières années a été effectuée avec Google Scholar avec les mots clés « cognition », « cognitive disorders », « cognitive impairment » ou « dementia ». Les articles ayant une durée de suivi inférieure à 10 semaines ont été exclus.
En savoir plus

68 En savoir plus

Une modélisation qualitative de la plausibilité du diagnostic de pneumopathie médicamenteuse

Une modélisation qualitative de la plausibilité du diagnostic de pneumopathie médicamenteuse

Résumé : La pneumopathie médicamenteuse (PM) reste un diagnostic difficile car les médicaments pneumotoxiques sont nombreux, la clinique hétérogène, et il n’existe pas de critère diagnostique formel. Aussi, la PM ne peut être qu’un diag- nostic plausible, après l’exclusion des autres causes possibles. Nous avons déve- loppé un système d’aide à la décision, PneumoDoc, basé sur une modélisation de l’expertise d’évaluation de la plausibilité de l’imputabilité médicamenteuse d’une pneumopathie. Devant un tableau évocateur, des arguments spécifiques du patient, chronologiques, sémiologiques, d’imagerie et cytologiques sont d’abord considérés pour évaluer qualitativement la plausibilité « intrinsèque » d’une PM. Puis, la consultation d’une base de données pharmacologiques issues de la littéra- ture (Pneumotox.com) sur la pneumo-toxicité des médicaments permet de consi- dérer la plausibilité « extrinsèque » d’une PM. Dans ce domaine où les connais- sances sont incertaines et partielles, le raisonnement approximatif est conduit de manière heuristique en utilisant un modèle qualitatif de la plausibilité qui permet de combiner explicitement les plausibilités intrinsèque et extrinsèque pour inférer la plausibilité globale d’une PM. Ce modèle met l’accent sur des cas de conflits entre arguments intrinsèques et extrinsèques permettant d’envisager la découverte de nouveaux profils de toxicité. Le système est en cours de validation sur des cas cliniques réels.
En savoir plus

13 En savoir plus

Prise en charge thérapeutique médicamenteuse et non médicamenteuse de la douleur des personnes âgées en EHPAD ; étude quantitative auprès des résidents et des soignants dans le Nord Finistère

Prise en charge thérapeutique médicamenteuse et non médicamenteuse de la douleur des personnes âgées en EHPAD ; étude quantitative auprès des résidents et des soignants dans le Nord Finistère

Prise en charge thérapeutique médicamenteuse et non médicamenteuse de la douleur des personnes âgées en EHPAD ; étude quantitative auprès des résidents et des soignants dans le Nord Fini[r]

92 En savoir plus

L'observance médicamenteuse des patients sous antidépresseurs : une enquête en officine

L'observance médicamenteuse des patients sous antidépresseurs : une enquête en officine

En comparant l'intensité moyenne de la croyance des deux sous populations de patients observants et inobservants, il semble que les patients observants croient plu[r]

231 En savoir plus

Prescrire dans la parole : écoute analytique et prescription médicamenteuse

Prescrire dans la parole : écoute analytique et prescription médicamenteuse

Cette dimension salvatrice du soin prend parfois en psychiatrie des aspects dramatiques lorsque le médecin est animé par un désir de guérir à tout prix son patient (Balint M.[r]

273 En savoir plus

Pépite | Intoxication médicamenteuse volontaire chez le pré-adolescent

Pépite | Intoxication médicamenteuse volontaire chez le pré-adolescent

L’acte suicidaire est plus difficilement repérable dans cette classe d’âges du fait de son caractère imprévisible, impulsif, violent et il peut avoir de multiples causes. Lors de la prise en charge médicale hospitalière, qui a pour rôle la suppression de toute menace sur le plan somatique, de nombreuses évaluations sont effectuées. Elles portent notamment sur : les facteurs de risques, le développement psychologique, l’environnement familial et social. Selon une enquête que nous avons menée auprès de 175 officines de France, de nombreux professionnels ont déjà fait face à au moins une situation d’intoxication médicamenteuse volontaire. La plupart des officinaux se disent mal formés à repérer et ce genre de situation et à communiquer. Pourtant, les pharmaciens d’officine, comme l’ensemble des acteurs du milieu officinal, sont des sentinelles essentielles dans la mise en place de la détection, de l’évaluation précoce, de la prévention des risques et de l’orientation vers un centre spécialisé. L’officinal a un rôle privilégié du fait de son accessibilité, de sa proximité relationnelle, de son écoute, de ses conseils à condition qu’il soit formé à la gestion d’une telle situation.
En savoir plus

141 En savoir plus

Quels sont les freins à la pratique de l'IVG médicamenteuse par les médecins généralistes du Vaucluse ?

Quels sont les freins à la pratique de l'IVG médicamenteuse par les médecins généralistes du Vaucluse ?

de santé publique. Depuis 40 ans, les différentes modernisations de la loi ont visé non seulement à déculpabiliser les femmes dans cette démarche mais aussi à améliorer son accès sur l'ensemble du territoire (2). L’IVG médicamenteuse est rendue possible en 1988 grâce à l’autorisation de mise sur le marché du RU 486. Cette pratique prend une nouvelle ampleur, à partir de 2004 (textes d’application de la loi du 4 juillet 2001), avec la possibilité pour les médecins généralistes et les gynécologues de ville d’avoir une activité d'orthogénie sous réserve d'être formés et conventionnés avec un établissement de référence. Cette loi facilite également l’accès à l’IVG pour les mineures qui voudraient garder le secret : le consentement parental n’est plus obligatoire, elles doivent cependant se faire accompagner par une personne majeure de leur choix (3).
En savoir plus

97 En savoir plus

Show all 189 documents...