Hospitalisation psychiatrique de courte durée

Top PDF Hospitalisation psychiatrique de courte durée:

L’hospitalisation psychiatrique de courte durée aux urgences d’un hôpital général : une étude rétrospective sur les facteurs prédictifs d’orientation à l’issue de la prise en charge

L’hospitalisation psychiatrique de courte durée aux urgences d’un hôpital général : une étude rétrospective sur les facteurs prédictifs d’orientation à l’issue de la prise en charge

B. La représentation symbolique des urgences Le service d’accueil et d’urgences de l’hôpital général est devenu un objet social, de par son accessibilité, sa disponibilité (ouvert 24h/24) lorsque différer est devenu impossible. Il est perçu comme potentiellement pourvoyeur de solutions à toutes les souffrances. L’utilisateur ne prend alors plus le temps de différencier les différents services sociaux, judiciaire et de santé, qui pourraient répondre à ses problèmes. Cette vision des urgences comme lieu de réponse universelle est également partagée en partie par les acteurs sociaux (police, pompiers, éducateurs, mais aussi familles…) qui, quand le patient ne vient pas de lui-même, l’y amènent devant des situations perturbatrices, mettant en avant la part « psychiatrique » de ces troubles. Cela signifie pour les équipes psychiatriques d’accueil aux urgences de ne pas tomber dans le piège de « l’étiquetage psychiatrique » du patient désigné, mais aussi de s’intéresser à la part psychosociale sous-jacente, et surtout d’avoir les moyens de replacer l’urgence dans son contexte global, pour pouvoir y répondre d’une manière adaptée en remettant le patient en lien avec son réseau familial, sanitaire et social. Cela représente une évolution importante du rôle du psychiatre aux urgences : il s’étend au-delà d’une évaluation psychiatrique d’un patient au sens nosographique du terme, pour s’intéresser à l’individu dans son contexte familial et social. Nous développerons plus loin cet aspect spécifique de la clinique psychiatrique de l’urgence en lien avec les dispositifs d’hospitalisation de courte durée.
En savoir plus

80 En savoir plus

Le maire et l’hospitalisation psychiatrique d’office

Le maire et l’hospitalisation psychiatrique d’office

article L. 3213-1], mais une mesure provisoire destinée à protéger préventivement les personnes concernées et les tiers » Mais par un arrêt du 20 novembre 2009 (CE 20 novembre 2009, Préfet de Police, n° 313598, AJDA 2009, p. 2202 ; AJ pénal 2010, p. 197, obs. E. Péchillon ; RDSS 2010, p. 160, obs. O. Renaudie), le seul mettant en scène l’article L. 3212-3 du code de la santé publique devant la Haute juridiction, le Conseil d’Etat a jugé que cette mesure, bien que provisoire et de courte durée participait bien d’une mesure d’hospitalisation sans consentement. Dans cette affaire, l’article L. 3213-2 du code de la santé publique était en jeu dans sa particularité parisienne, puisqu’il existe à Paris une « infirmerie psychiatrique de la préfecture de police » alors que dans la plupart des autres communes, le lieu concerné par la mesure est généralement un service d’urgences psychiatriques au sein d’un établissement de santé (voir S. Theron, « Réflexions autour d'une institution singulière : l'Infirmerie psychiatrique de la Préfecture de police de Paris », RDSS 2009, p. 1061 ). A cette occasion le Conseil d’Etat a d’une part précisé que l’autorité administrative visée par l’article L. 3213-2 agissait dans le cadre de sa compétence de police municipale et que les commissaires placés sous l’autorité du Préfet de police agissaient donc dans le cadre de cette compétence et non dans celle de l’Etat. Il a d’autre part jugé que ce pouvoir municipal relevait du régime de l’hospitalisation d’office : « Considérant, en premier lieu, qu’alors même que la conduite à l’infirmerie psychiatrique de
En savoir plus

8 En savoir plus

Pépite | Evaluation du profil des patients et de leur prise en charge en hospitalisation programmée à durée déterminée gériatrique du centre hospitalier de Valenciennes

Pépite | Evaluation du profil des patients et de leur prise en charge en hospitalisation programmée à durée déterminée gériatrique du centre hospitalier de Valenciennes

Le diagnostic de « démences ou pathologie psychiatrique » représentait également le diagnostic principal à la sortie le plus fréquent à l’HPDD de Mulhouse. Il était posé comme diagnostic principal dans 28% des séjours (12). - Le nombre de diagnostics associés en HP était plus élevé qu’en HNP alors que la durée de séjour était plus courte. L’HPDD permet donc de réaliser des bilans plus approfondis, et un dépistage hors contexte aigu, avec une évaluation plus pertinente. L’HPDD répond aux missions de la circulaire DHOS de 2007 en termes d’évaluation gériatrique complexe et de prévention (8). Le diagnostic associé le plus fréquent en HP était « Réévaluation thérapeutique ou iatrogénie ». La réévaluation thérapeutique est essentielle en gériatrie. On estime que 20% des motifs d’hospitalisations des sujets de plus de 75 ans sont en partie liés à des effets médicamenteux indésirables (19). L’essai « Optimisation des médicaments chez les sujets âgés » (OMAGE) a montré qu’une optimisation du traitement en hospitalisation, diminuait la réadmission en urgence à 3 et 6 mois (20).
En savoir plus

74 En savoir plus

La prévision des quantités d'hospitalisations de courte durée au Québec

La prévision des quantités d'hospitalisations de courte durée au Québec

Ce travail a permis l’élaboration d’une nouvelle manière d’analyser le marché des hospitalisations de courte durée au Québec. Ainsi, les méthodes jusqu’à présent utilisées présentent deux problèmes majeurs. Tout d’abord, elles sont toutes destinées à prévoir les coûts de l’utilisation des ressources des soins de santé. Même si les approches mixtes font de la prévision des quantités un préalable, l’agrégation qui s’en suit omet la séparation de l’offre et de la de- mande et passe donc outre l’existence éventuelle d’un rationnement de cette dernière. Ensuite, les particularités du système de santé québécois, résumées par la gratuité et l’universalité des soins, ont des conséquences sur la façon de traiter les hospitalisations de courte durée. Ainsi, la variable d’ajustement, le prix, est absente. L’offre et la demande ne sont donc pas confondues et cela est illustré par la présence de files d’attente dans le traitement des patients.
En savoir plus

61 En savoir plus

Le développement de l'aisance à l'oral en français langue seconde au cours d'un programme d'immersion à l'étranger de courte durée de 5 semaines

Le développement de l'aisance à l'oral en français langue seconde au cours d'un programme d'immersion à l'étranger de courte durée de 5 semaines

3.1 Développement de l’AAO en L2 dans un PIE de moyenne ou de longue durée (plus de 8 semaines) Un bon point de départ pour les études qui ont observé le développement de l’AAO en L2 dans un PIE en utilisant des mesures temporelles et quantifiables est Lennon (1990). Dans cette étude, il a observé le développement de l’AAO en anglais L2 chez 4 étudiantes allemandes qui ont résidé en Angleterre pendant une période de 6 mois. Son objectif principal était d’identifier des mesures objectives et quantifiables qui lui permettaient de tracer le développement de l’AAO en L2 des locutrices à travers le temps. Pour ce faire, Lennon les a testées à l’aide d’une épreuve de narration effectuée au début et à la fin du PIE et a demandé à un groupe de locuteurs natifs de juger leur progression au cours de ces 6 mois. Il a aussi mesuré l’AAO en L2 des locutrices en utilisant des mesures temporelles et quantifiables telles que le débit de parole, la longueur moyenne de l’énoncé, le nombre et la durée moyenne de pauses remplies et silencieuses afin d’identifier celles qui influencent le jugement des auditeurs. Les résultats de son étude ont démontré que l’AAO en L2 des locutrices s’est améliorée du début à la fin du PIE puisqu’elles ont augmenté significativement leur débit de parole et ont significativement diminué le nombre de pauses silencieuses après un énoncé et de pauses remplies à l’intérieur des énoncés. De plus, le groupe de locuteurs natifs a jugé que les 4 locutrices démontraient une plus grande AAO en L2 à la fin qu’au début du PIE. Conséquemment, les résultats de Lennon sont très pertinents puisqu’ils suggèrent qu’un PIE est bénéfique pour le développement de l’AAO en L2. Toutefois, ils sont difficilement généralisables à d’autres contextes car Lennon a seulement observé 4 participantes.
En savoir plus

84 En savoir plus

Évaluation de la durée de séjour par la création d’une consultation intermédiaire de médecine générale au sortir d’une hospitalisation en unité polyvalente dans le bassin thiernois

Évaluation de la durée de séjour par la création d’une consultation intermédiaire de médecine générale au sortir d’une hospitalisation en unité polyvalente dans le bassin thiernois

28 Discussion Nous observons une diminution de 9 à 8 jours de la durée médiane de séjour chez les patients ayant bénéficié de la consultation « passerelle » en 4 mois de mise en place. On retrouve une augmentation du taux de ré-hospitalisation dans ce groupe de patients à 18,8% contre 13,5%. Il s’agit d’un projet novateur avec la création d’une consultation de médecine générale intra hospitalière pour le suivi des patients hospitalisés. Il permet à un praticien de varier son activité avec passage du service d’hospitalisation à la consultation. Le point fort est la mise en place en parallèle d’une ligne téléphonique dédiée aux médecins libéraux. Elle favorise les échanges notamment pour les patients complexes polypathologiques ou en situation de précarité.
En savoir plus

45 En savoir plus

Exploration des facteurs favorisant la réalisation d'interventions de courte durée en saines habitudes de vie par les infirmières des Services de santé courants du CSSS-IUGS

Exploration des facteurs favorisant la réalisation d'interventions de courte durée en saines habitudes de vie par les infirmières des Services de santé courants du CSSS-IUGS

Jaén et ses collaborateurs ont également développé leur modèle basé sur la prémisse que les professionnels de la santé sont confrontés à plusieurs demandes lors de l[r]

190 En savoir plus

L’effet d’un programme de santé et de mieux-être en milieu de travail sur les invalidités de courte durée, les accidents du travail et le retour sur investissement

L’effet d’un programme de santé et de mieux-être en milieu de travail sur les invalidités de courte durée, les accidents du travail et le retour sur investissement

92 santé permet une diminution des cas d’accidents du travail au sein de l’entreprise. Des résultats dans le même sens avaient été présentés dans la revue de la littérature concernant l’étude de Musich et al. (2010). Celle-ci montrait que la simple participation à une évaluation de risques de santé diminuait le taux de réclamations pour un accident du travail chez ces personnes comparativement aux employés ayant refusé l’évaluation. Par contre, les résultats de notre étude montrent que la durée des arrêts de travail reliés à des accidents du travail entre les deux groupes demeure similaire, donc, que l’employé soit participant ou non, lorsqu’il est victime d’un accident du travail, la durée avant la consolidation et le retour au travail régulier demeure la même. Ces résultats diffèrent de ceux obtenus par Schmier et al. (2012) et Poston et al. (2011). En effet, ces deux études ont montré que les employés ayant un IMC supérieur à 30 retardaient le retour au travail suivant un accident du travail et, donc, que la durée de l’arrêt de travail est plus importante pour ce groupe. La différence des résultats peut s’expliquer par le fait que notre programme défi santé était ouvert à tous les employés et ne visait pas nécessairement les employés obèses. Puisque les employés qui y participaient n’étaient donc pas nécessairement obèses, la durée des absences reliées aux accidents du travail entre les participants et les non- participants ne fut guère significativement différente. De plus, les deux groupes ont obtenu des résultats non significatifs quant à la fréquence et à la durée d’absence suite à des ICD en période post-intervention. L’étude de Serxner et al. (2001) visait principalement les ICD et donc aucun résultat ne permet d’apprécier l’effet de leur programme sur les accidents du travail.
En savoir plus

130 En savoir plus

Le développement de l'aisance à l'oral en français langue seconde au cours d'un programme d'immersion à l'étranger de courte durée de 5 semaines

Le développement de l'aisance à l'oral en français langue seconde au cours d'un programme d'immersion à l'étranger de courte durée de 5 semaines

L'objectif principal de la présente étude était d'observer le développement de l'AAO en français L2 au cours d'un PIE de courte durée de 5 semaines chez un échantillon important de parti[r]

84 En savoir plus

Évaluation comparative de stratégies visant à augmenter les interventions de courte durée en cessation tabagique auprès du personnel infirmier de milieux hospitaliers

Évaluation comparative de stratégies visant à augmenter les interventions de courte durée en cessation tabagique auprès du personnel infirmier de milieux hospitaliers

Manske, Miller, Moyer, Phaneuf et Cameron (2004) soutiennent que les interventions de courte durée faites par un professionnel de la santé sont généralement efficaces. L’efficacité de cette mesure varie de 2,5 % à 5,1 % pour les taux de cessation (Tremblay et Gervais, 2001); l’Organisation mondiale de la santé (OMS) la situe davantage entre 2 % et 7 % (World Health Organization, 2003b). Bao, Duan et Fox (2006), dans une étude avec 5 512 participants, ont démontré que le conseil de cessation tabagique donné par un médecin dans un contexte routinier doublait les chances de succès pour la cessation tabagique. Rice et Stead (2008), dans une méta-analyse de 42 études concernant les conseils des infirmières aux fumeurs, concluent que ce type d’intervention a un bon potentiel d’efficacité, mais qu’il doit être maximisé par une intervention plus complète. Ces constats issus de recherches et d’enquêtes laissent présager que des interventions de routine de courte durée réalisées en milieu hospitalier par le personnel infirmier permettraient de réduire la prévalence du tabagisme.
En savoir plus

488 En savoir plus

Améliorer la qualité et la continuité de la prise en charge médicamenteuse : du suivi pharmaceutique en hospitalisation psychiatrique à la transmission de la lettre de conciliation de sortie au médecin traitant

Améliorer la qualité et la continuité de la prise en charge médicamenteuse : du suivi pharmaceutique en hospitalisation psychiatrique à la transmission de la lettre de conciliation de sortie au médecin traitant

8.1.2 Nombre de lettres de CTM de sortie rédigées : proactives/rétroactives Nous avons rédigé 92 CTM de sortie. Sur les 138 patients éligibles, 10 ont été exclus car ces derniers étaient encore hospitalisés à la fin de l’étude. Cela représente un taux de patients à risque conciliés en sortie de 72 %. Les lettres de CTM de sortie ont été rédigées de manière proactive à 80,4 % (n = 74), c’est-à-dire avant la sortie du patient, et de manière rétroactive à 19,6 % (n = 18), c’est-à-dire après la sortie du patient. On retrouve dans la littérature peu d’études en psychiatrie. Dans l’une d’elles, Garriguet et al. ont réalisé un bilan de 3 ans d’activité de conciliation médicamenteuse d’entrée et de sortie en psychiatrie générale adulte. Le taux de patients conciliés en sortie était de 52 % et les conciliations étaient toutes réalisées de manière rétroactive (110). Dans une autre étude menée dans un hôpital psychiatrique à l’occasion d’un travail de thèse, les auteurs rapportent qu’en 5 mois d’activité seulement 7 conciliations de sortie ont pu être réalisées sur 82 patients éligibles et mettent en avant le manque d'information de la part de l'unité de soins concernant la date de sortie du patient (111). Alix et al., ont recueillis dans leur étude, par un questionnaire de satisfaction, les critiques de MT car il y avait des divergences entre la lettre de CTM de sortie et le CRH (112) ; en effet les lettres de CTM de sortie étaient aussi rédigées de manière rétroactive. L’intérêt de réaliser les lettres de CTM de sortie en proactif est d’intervenir avant la sortie du patient et, dans le meilleur des cas, avant la rédaction de l’ordonnance de sortie afin de pouvoir proposer d’éventuelles IP d’optimisation de celle-ci.
En savoir plus

121 En savoir plus

Aperçu historique sur l'assistance psychiatrique en occident et en Afrique: Evolution de l'Assistance Psychiatrique en Côte d'Ivoire

Aperçu historique sur l'assistance psychiatrique en occident et en Afrique: Evolution de l'Assistance Psychiatrique en Côte d'Ivoire

trique de liaison pourrait travailler dans les mêmes zones que l'équipe de section de santé rurale, en profitant des tournées de cette dernière pour accompagner [r]

137 En savoir plus

Le trouble et sa provenance en clinique psychiatrique

Le trouble et sa provenance en clinique psychiatrique

3 où se fonde l’intervention du professionnel, c’est-à-dire dans la relation, l’action paraît en être d’autant plus légitimée. La théorie de la médiation et la déconstruction qu’elle propose doivent permettre de reconsidérer cette question de la provenance ou de l’origine du trouble telle qu’elle se trouve travaillée dans la clinique psychiatrique. Nous ferons notamment l’hypothèse que le modèle dialectique de la personne permet une autre mise en perspective des phénomènes observés et que, par ailleurs, le jeu des compensations altère la vision que le clinicien a spontanément des processus et peut donc produire des illusions. En un premier temps, nous réfléchirons sur l’étiologie du trouble lorsqu’elle semble, aux yeux du clinicien, pouvoir se situer dans la relation et plus précisément dans le rapport aux parents. Ensuite, nous soulignerons la nécessité de bien distinguer la démarche logique par laquelle on s’explique le trouble du lieu du trouble lui-même, sachant que certaines altérations psychiatriques peuvent plus particulièrement induire le clinicien en erreur. Enfin, nous en viendrons à un autre registre d’où paraissent également pouvoir découler des hypothèses sur l’origine du trouble, en l’occurrence celui du fantasme et de la construction qu’il permet. Notre argumentation prendra appui sur un cas clinique exposé dans une livraison précédente de Tétralogiques : il s’agit du cas de Claude, relevant de la psychose paranoïaque 4 .
En savoir plus

17 En savoir plus

Les lieux de communication dans l'urgence psychiatrique

Les lieux de communication dans l'urgence psychiatrique

demande 8 ) et la nécessité de la reconnaissance sociale (pouvoir dire son symptôme, le traiter dans le symbolique). Pour arriver à étayer cette hypothèse, ce travail va donc suivre deux parcours. D’une part, d’un point de vue théorique, il s’agit de rendre compte de la spécificité d’une approche de l’urgence psychiatrique en termes de communication. En d’autres termes, que nous apprend une telle analyse sur la psychiatrie d’urgence ? D’autre part, du point de vue des résultats de l’analyse, il s’agit de rendre compte des processus communicationnels à l’œuvre dans un espace spécifique de la société où s’interrogent en permanence la pratique médicale contemporaine et, plus largement, certaines dimensions du contrat social. En d’autres termes, que nous apprend l’urgence psychiatrique sur la place de la subjectivité dans la médecine et les institutions sanitaires ?
En savoir plus

12 En savoir plus

Aperçu Historique sur l’Assistance Psychiatrique en Occident et en Afrique Evolution de l'Assistance Psychiatrique en Côte d'ivoire

Aperçu Historique sur l’Assistance Psychiatrique en Occident et en Afrique Evolution de l'Assistance Psychiatrique en Côte d'ivoire

trique de liaison pourrait travailler dans les mêmes zones que l'équipe de section de santé rurale, en profitant des tournées de cette dernière pour accompagner [r]

137 En savoir plus

Aperçu historique sur l'assistance psychiatrique en occident et Afrique évolution de l'assistance psychiatrique en Côte d'Ivoire

Aperçu historique sur l'assistance psychiatrique en occident et Afrique évolution de l'assistance psychiatrique en Côte d'Ivoire

En ce qui concerne la collaboration avec les gens proches de la communauté, travailler ensemble avec l'équipe de secteur de santé rurale est souhaitable: l'équipe psychia- trique de liai[r]

136 En savoir plus

UNE TENSION NORMATIVE IRRÉCONCILIABLE. LES DISCOURS PSYCHIATRIQUE ET JURIDIQUE
SUR LE RISQUE PSYCHIATRIQUE

UNE TENSION NORMATIVE IRRÉCONCILIABLE. LES DISCOURS PSYCHIATRIQUE ET JURIDIQUE SUR LE RISQUE PSYCHIATRIQUE

légitimité – surtout en ce qui concerne les politiques préventives telle l’internement psychiatrique – a délégué aux psychiatres, en tant qu’experts, non seulement la charge de justifier les politiques, notamment par l’actualisation du concept de risque, mais également de les appliquer en fonction de critères cliniques. C’est ainsi que, comme nous l’avons vu, fut expressément introduite dans la Loi de 1838 l’obligation pour chaque département d’avoir son asile, dont l’effet direct évident, mais implicite, fut le traitement plus ou moins généralisé des internés. Cette réalité est aujourd’hui complètement en porte à faux avec les fondements mêmes du droit occidental, qui reposent essentiellement sur la reconnaissance et la protection des droits fondamentaux, et plus particulièrement des droits à la liberté, à l’intégrité et à l’inviolabilité en toute égalité 94 . Comment préserver la cohérence
En savoir plus

34 En savoir plus

Elisabeth, ta brève est trop courte…

Elisabeth, ta brève est trop courte…

Je sais qu’Elisabeth était profondément heureuse de ses nouvelles fonctions, mais aussi de sa vie de famille, de ses enfants Sarah, Marion et Armel ; de ses petits-enfants, Laure et Pier[r]

1 En savoir plus

Utilisation de la détermination hypothétique de la disposition à payer comme méthode d'évaluation des préférences des patients : application au traitement antibactérien de courte durée dans l'otite moyenne aiguë de l'enfant

Utilisation de la détermination hypothétique de la disposition à payer comme méthode d'évaluation des préférences des patients : application au traitement antibactérien de courte durée dans l'otite moyenne aiguë de l'enfant

2 Encore appelée, approche directe de la révélation des préférences, elle représente avec l'approche dite du capital humain et l'approche indirecte de la révélatio[r]

211 En savoir plus

Une courte histoire de l'ebook

Une courte histoire de l'ebook

Selon la British Library, pionnière dans ce domaine, la bibliothèque numérique peut être définie comme une entité résultant de l’utilisation des technologies numériques pour acquérir, [r]

115 En savoir plus

Show all 672 documents...