Havre-aux-Maisons (Les Îles-de-la-Madeleine

Top PDF Havre-aux-Maisons (Les Îles-de-la-Madeleine:

Structure et diversité de la communauté de protistes de la lagune de Havre-aux-Maisons, Canada

Structure et diversité de la communauté de protistes de la lagune de Havre-aux-Maisons, Canada

1.4 Site d’étude Les îles de la Madeleine sont reliées entre elles par des dunes de sables, entraînant la formation de lagunes. Ce sont celles de la Grande-Entrée au Nord-Est, Havre-aux-Maisons au centre et le bassin de Havre-Aubert au Sud-Est. La lagune de Havre-aux-Maisons est un exemple de lagune côtière. Selon Bird (1982), la largeur des entrées à marées hautes est inférieure à 20% de la longueur totale de la barrière de la lagune. La lagune de Havre-aux-Maisons présente de faibles concentrations moyennes en chlorophylle a. Il n'y a pas d'apport fluvial par les rives. La décharge des eaux de pluie est faible en matière organique dû à l’absence d’arbre sur les rives à cause du vent trop important. Le temps de résidence de l'eau varie entre 25 et 45 jours. Vingt-cinq jours correspondent à l'effet seul des marées et quarante-cinq jours à l'effet simultané des marées et de la direction du vent (Koutitonsky 2002, Guyondet et Koutitonsky 2008). La profondeur maximale est de 6 mètres. Les moules bleues Mytilus edulis sont commercialisées après 2 ans de vie passés dans lagune. La culture se fait en boudins suspendus dans la colonne d’eau. Les moules pondent en général au mois de mai, puis entament ensuite un repos gamétogénique, et reforment leurs réserves pour passer l'hiver. Les moules des îles ne semblent pas relarguer de pseudofèces. Cela est peut-être dû à la trop faible concentration en SPM de la lagune. Pour le chapitre 2 et le chapitre 3, les échantillons sont pris dans le site d’élevage expérimental du Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ). Il n'y a pas de récolte commerciale à cet endroit. Pour le chapitre 4, la ferme de moules utilisée est celle de Mr. Michel Fournier. 1.5 Structure de la thèse
En savoir plus

145 En savoir plus

Évaluation du potentiel géothermique des îles-de-la-Madeleine: propriétés thermiques et hydrauliques des unités géologiques

Évaluation du potentiel géothermique des îles-de-la-Madeleine: propriétés thermiques et hydrauliques des unités géologiques

Conclusion Cette étude préliminaire présente des résultats comparables à ceux retrouvés dans la littérature scientifique. De plus, elle offre de nouvelles mesures thermiques propres à l’archipel des Îles-de-la-Madeleine nécessaires à l’élaboration de simulations numériques afin d’évaluer la distribution de chaleur dans le sous-sol. Les propriétés thermiques et hydrauliques des roches présentes montrent une grande variation, ce qui affectera la transmission de la chaleur générée par les dômes de sel. En effet, il est possible d’observer une différence de conductivité thermique pouvant presque atteindre les 4,287 W∙m -1 ∙K -1 entre le sel du Groupe de Windsor et les sédiments de la Formation du Havre-aux-Maisons. Les dômes de sel possèdent une conductivité thermique importante. Ils peuvent ainsi bien transmettre la chaleur jusqu’en surface pour atteindre les lithologies considérées isolantes comme le gypse. Ces contrastes de propriétés thermiques peuvent donc emmener des anomalies de chaleur dans le sous-sol. Il faut cependant être vigilant quant à assumer la présence de gypse en profondeur puisque ce minéral a tendance à se déshydrater pour former de l’anhydrite, un minérale qui possède une conductivité thermique plus élevé que le gypse (AGU, 1995).
En savoir plus

21 En savoir plus

Gestion intégrée des matières résiduelles aux Îles-de-la-Madeleine : analyse technico-économique préliminaire visant l'implantation d'un système de biométhanisation

Gestion intégrée des matières résiduelles aux Îles-de-la-Madeleine : analyse technico-économique préliminaire visant l'implantation d'un système de biométhanisation

l ’Acte de Québec de 1774 (PGMR, 2007). Depuis 1993, la municipalité des ÎdM achemine ses matières résiduelles (MR) au Centre de gestion des matières résiduelles (CGMR) situé à Havre-aux- Maisons. À l’heure actuel, le CGMR possède 2 unités de traitement: (1) la plate-forme de compostage des MR organiques, (2) le centre de tri des MR recyclables. D’autre part, l’incinérateur ne marche plus dû à son état de dégradation incitant à la municipalité à réfléchir sur l’avenir de cette infrastructure (Villeneuve, 2007). Conséquemment, ils expédient leurs déchets à Victoriaville car les sites capables de recevoir de grandes quantités de MR ne sont pas situés en bordure des côtes, ce qui augmente encore la distance et les frais du transport des MR. L’instauration d’un lieu d’enfouissement technique conventionnel est difficilement applicable aux ÎdM, car différents facteurs comme la perméabilité du sol, la superficie restreinte, l’approvisionnement en eau et le risque de contamination de la nappe phréatique laquelle est utilisée pour la communauté madelinienne pour leur consommation.
En savoir plus

182 En savoir plus

Cartographie de l'élévation de l'interface eau douce - eau salée aux Îles-de-la-Madeleine par la méthode électromagnétique transitoire (TEM)

Cartographie de l'élévation de l'interface eau douce - eau salée aux Îles-de-la-Madeleine par la méthode électromagnétique transitoire (TEM)

ABSTRACT This research project is dedicated to mapping the elevation of the freshwater-saltwater interface in Magdalen Islands using the transient electromagnetic method (TEM) in order to monitor time- varying quality of groundwater tables. Seventy-three TEM soundings were conducted between May 2010 and June 2011 close to Well regions in Fatima, Étang-du-Nord, Havre-Aux-Maisons, Grande-Entrée and Grosse-Île. TEM soundings were carried out with loops of 50 m x 50 m and 60 m x 40 m x 2 turns except some surveys of 100 m x 100 m. To control water quality and help constrain the interpretation of TEM soundings, conductivity logs were made in four previous exploration wells and fifteen wells drilled in 2009. Results show that saline water is associated with a low resistivity level between 2 and 4 Ω.m and its elevation ranges from -40 m at Grand- Entrée and more than -250 m at Havre-Aubert. In Étang-du-Nord east, Fatima east and Grande- Entrée, saline water is shallow near shore and plunges inward as expected by the Ghyben Herzberg relation. These three areas have been identified to achieve the time-lapse monitoring of groundwater because of the risk associated with the proximity of wells in operation and the low elevation of saline water. Fatima center area close to FAT03 and FAT07 soundings and Havre- Aux-Maisons showed inconsistent results with the hydrogeological model, further work is recommended to verify the origin of the conductive areas highlighted. However, the results of the interpretation of areas at Havre-Aubert and Grosse-Île did not show a risk of contamination due to the depth of saline water. Modeling of the transition zone between the freshwater aquifer and the saline groundwater has demonstrated that it was difficult to solve it for thicknesses below 10 m and 30 m to depths of 40 and 130 m respectively. If the resistivity of the transition zone is known, the resolution is improved (5 and 10 m respectively).
En savoir plus

200 En savoir plus

Évaluation des ressources géothermiques des Îles-de-la-Madeleine: Rapport final

Évaluation des ressources géothermiques des Îles-de-la-Madeleine: Rapport final

des dômes jusqu’à 88% de la roche sur les bordures des diapirs. 2.2.1 Formation de Havre-aux-Maisons Cette formation est composée majoritairement de mudrock silteux rouge ou vert peu consolidé et métamorphisé pour une proportion de 50 à 80% selon les affleurements ainsi que de lits de carbonates composés de grès et de mudrock calcaires constituant environ 8% de la formation. Des grès et siltstones rouges à gris-verdâtre sont aussi présents pour environ 10% de la Formation de Havre-aux-Maisons. Le gypse est quant à lui présent à 5% de cette formation et il compose les affleurements en forme de dôme en surface. Des veines de gypse décimétriques sont disposées sans orientation préférentielle dans des diaclases et elles sont présentes à 2% de l’affleurement. De la dolomite beige est présente à moins de 1% de la brèche d’effondrement. Il y a finalement dans la partie sud des Îles-de-la-Madeleine, des roches volcanoclastiques beiges ou des tuffs volcaniques qui peuvent constituer 10% de la formation. Il y a également des roches volcaniques de coulées ou de dykes pouvant avoir été fracturés et incorporés représentant 1% des fragments de la brèche formée lors de l’effondrement des strates (Brisebois, 1981).
En savoir plus

71 En savoir plus

Les espèces marines envahissantes aux Îles-de-la-Madeleine: analyse des méthodes de gestion du crabe vert et du tunicier

Les espèces marines envahissantes aux Îles-de-la-Madeleine: analyse des méthodes de gestion du crabe vert et du tunicier

34 Le volet détection, tout comme le projet de 2007 mentionné préalablement, comprenait un suivi de la propagation des tuniciers envahissants dans l’archipel. Les plaques en PVC ont été immergées et installées à différentes périodes entre les mois de juin et d’octobre. Celles-ci ont ensuite été analysées en laboratoire (ib.). Plusieurs plongées ont également été effectuées en octobre et en novembre 2008 pour compléter le suivi des populations envahissantes. Selon les plaquettes de détection, la prolifération du botrylle étoilé était plus élevée dans la marina du Havre-Aubert ainsi qu’au quai de Cap-aux-Meules et de Pointe-Basse. Les plongées ont permis de détecter des colonies notamment dans la marina de Havre-Aubert, le port de Grande-Entrée, le port de Cap-aux-Meules et la lagune de Havre-aux-Maisons. Il est important de noter que les résultats obtenus par l’observation sous-marine ne correspondaient pas assidûment aux résultats des plaques de détection. Le Comité ZIP considère ainsi que les deux méthodes sont complémentaires et doivent continuer d’être utilisées conjointement afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles (ib.). Le volet gestion du projet présentait, en premier lieu, les résultats d’un échantillonnage du crabe vert européen réalisé par le MPO d’août à octobre 2008 dans sept différents sites ciblés. Les dimensions des 457 crabes capturés ont été mesurées. Contrairement aux captures effectuées antérieurement entre 2004 et 2007, le nombre d’individus récoltés en 2008 était largement plus important (ib.). De plus, un atelier sur les tuniciers envahissants a été organisé et s’est déroulé en décembre 2008. Celui-ci avait pour but de regrouper les connaissances de plusieurs experts sur les divers processus d’intervention existants pour les espèces de tuniciers. Des conférenciers ont été invités à partager leurs expériences et leurs savoirs lors de cet atelier afin de formuler des recommandations pour le cas spécifique de la prolifération de ces espèces aux Îles-de-la-Madeleine. Celles-ci incluaient notamment la mise en place de simulations d’interventions (ib.).
En savoir plus

102 En savoir plus

Amélioration de la qualité de la collecte du pétoncle géant, Placopecten magellanicus (GMELIN 1791) par un meilleur contrôle de la période d'immersion des collecteurs aux Îles-de-la-Madeleine, Québec

Amélioration de la qualité de la collecte du pétoncle géant, Placopecten magellanicus (GMELIN 1791) par un meilleur contrôle de la période d'immersion des collecteurs aux Îles-de-la-Madeleine, Québec

L'objectif principal de ce projet de recherche était d ' évaluer s'il était possible de déterminer la meilleure période d'immersion des collecteurs de pétoncles géants pou[r]

176 En savoir plus

Un été au Havre 2017

Un été au Havre 2017

L’histoire du Havre est riche et chaotique. En 1517, François Ier ordonne la fondation du Port du « Havre de Grâce » sur l’estuaire de la Seine. Il fonde également en même temps la ville qui prendra le nom du Havre. Le Port sert les intérêts maritimes du Royaume de France et se développe pendant les décennies suivantes, faisant de la ville une plaque tournante du commerce. La Seconde Guerre mondiale change le cours de l’Histoire et surtout le visage du Havre puisque la quasi totalité de son centre ville historique est détruit par les bombardements. La reconstruction se fait dans l’urgence et elle est confiée à Auguste Perret qui réalise un quartier à l’architecture moderniste. Dans les années 1980, Le Havre est confronté aux changements des modalités économiques notamment pour son activité portuaire. Dans une économie mondialisée et dominée par des géants industriels, le nombre d’emplois a rapidement diminué. Avec une population plutôt pauvre et un taux de chômage important, Le Havre peine à se redynamiser. Elle souffre d’une image triste et grise associée au béton très présent dans les constructions du centre ville.
En savoir plus

64 En savoir plus

La face cachée de la dune : communautés fongiques du sol: dynamique, succession et interactions avec la végétation d’un écosystème dunaire côtier aux Îles de la Madeleine, Qc

La face cachée de la dune : communautés fongiques du sol: dynamique, succession et interactions avec la végétation d’un écosystème dunaire côtier aux Îles de la Madeleine, Qc

banksiana and Pinus mugo) used in plantations for dune stabilisation in the 1940-1960 period (O'Carroll, 1998) and two native and naturally-occurring species (Picea mariana and Abies balsamea). Pinus banksiana is commonly found in north American boreal forests, but was not originally present on the Îles de la Madeleine. Pinus mugo, a small tree native from high elevation habitats in Europe, is well adapted to dry soils and low nutrient concentrations. Eight replicates of root and soil samples were sampled in August 2010 for each species in monospecific stands of at least 10 × 10 m, for a total of 32 soil samples and 32 root samples. These stands were randomly selected within the forested dune but were at least 100 m from each other to minimise spatial autocorrelation. Root identity was confirmed by tracing roots back to the main trunk. Fine roots from at least two main roots were collected and mixed together for each individual tree sampled. Each soil sample was composed of a mixture of six 0-25 cm deep soil cores collected randomly within a 1 m 2 plot located around the tree trunk. We measured gravimetric water content, conductivity, pH, extractable phosphorus (Mehlich- III), total phosphorus, organic carbon, and total nitrogen were measured on seven air-dried soil samples to characterize soil properties at the site (Table 4.1). Overall, soils were sandy and relatively low in available water and nutrients (Table 4.1). Roots were surface-cleaned with 70% ethanol, rinsed three times with deionized water and then cut in 1-5 mm long fragments. Samples of roots and approximately 15 ml of the soil samples were frozen at -4 o C within 6 hours of sampling for subsequent molecular analysis.
En savoir plus

186 En savoir plus

La bière, entre terroir et savoir-faire local : une étude de l'ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

La bière, entre terroir et savoir-faire local : une étude de l'ancrage régional des microbrasseries du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

L’expert en bière Martin Thibault trace un portrait des brasseurs qui décident de s’installer dans les régions éloignées comme le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie-Îles-de- la-Madeleine en affirmant qu’il s’agit souvent d’entrepreneurs qui désirent faire les choses différemment. Ils sont souvent nés dans ces régions éloignées et y reviennent afin de contribuer au bien-être de leur région par le biais de leur microbrasserie : « Je pense que ce sont des entrepreneurs marginaux. Marginaux parce qu’ils ne veulent pas participer au projet des grandes chaînes internationales. Ils veulent ramener ça au régional. […] Ils arrivent à créer un espace communal mais pas juste parce que c’est cute et que c’est le fun, ils se forcent vraiment pour intégrer les gens de la région ». Les brasseurs qui se sont établis dans ces régions ont bien souvent une certaine conscience sociale et désirent s’engager dans leur communauté à plusieurs degrés : « Les ingrédients qu’ils vont chercher, le plus possible ils vont s’arranger pour que ça vienne de la région ou du moins de la province. Quand il y a des événements culturels dans le village ou dans la région, ils vont essayer de commanditer ça ou d’être partenaires. Ils encouragent d’autres business dans le coin. C’est souvent des gens qui sont intéressés à des partenariats avec d’autres entrepreneurs du coin, des artistes du coin… ». Toujours selon Martin Thibault, la motivation première des brasseurs situés en région ne semble bien souvent pas être le profit monétaire. Ils proposent des bières brassées localement, organisent différents événements, rendent le pub vivant et offrent un endroit idéal au rassemblement pour les gens de la région... C’est ce qui semble animer ces brasseurs en premier lieu :
En savoir plus

199 En savoir plus

Influence de facteurs biotiques et abiotiques sur la force d'attachement du byssus de la moule bleue (Mytilus edulis) en culture en suspension aux Îles de la Madeleine (Québec, Canada)

Influence de facteurs biotiques et abiotiques sur la force d'attachement du byssus de la moule bleue (Mytilus edulis) en culture en suspension aux Îles de la Madeleine (Québec, Canada)

attachrnent strength although not significantly. A forward stepwise multiple regres s ion analysis was conducted to examine the relative importance of each factors.. Re[r]

74 En savoir plus

Dynamique spatio-temporelle de la pêche au homard aux Îles de la Madeleine dans le cadre d'une étude de réalisation d'une aire marine protégée

Dynamique spatio-temporelle de la pêche au homard aux Îles de la Madeleine dans le cadre d'une étude de réalisation d'une aire marine protégée

Ainsi, tel que décrit précédemment, à l’intérieur de chacune des zones de production, chaque pêcheur possède un ensemble de zones de pêche qu’il connait finement et envers lequel il est fidèle au fil du temps. Par contre, l’intensité d’utilisation de ces différentes zones au fil des années est variable. De là peuvent émerger les stratégies de pêche. Ces changements de stratégie identifiés se reflètent en l’analyse de l’utilisation cumulée des zones de pêche (Fig. 12 et 13). C’est-à-dire qu’en 2012, les zones de pêche situées près de la côte sont moins utilisées qu’en 1995 autant en début de saison, par la baisse en pourcentage des pêcheurs « de terre », qu’en fin de saison, par le changement du trajet suivi par une majorité de pêcheurs « de poursuite ». Il en résulterait ainsi une réduction de l’effort de pêche près de la côte. Par contre, cette analyse réalisée auprès de 26 pêcheurs pour chacune des deux études de savoir écologique local correspond à 8% des homardiers des îles. Ainsi, une validation subséquente auprès des pêcheurs serait nécessaire afin de généraliser ces conclusions à l’ensemble des homardiers. D’autant plus que certaines zones de production ont été peu couvertes en raison du faible nombre de pêcheurs, soit les zones D et F en plus du port de Millerand dans la zone E où aucun homardier n’a été rencontré.
En savoir plus

189 En savoir plus

Avis scientifique sur l’efficacité du géoradar pour la détection des sacs de sable et d’agglomérats d’hydrocarbures enfouis dans les milieux dunaires des Îles-de-la-Madeleine.

Avis scientifique sur l’efficacité du géoradar pour la détection des sacs de sable et d’agglomérats d’hydrocarbures enfouis dans les milieux dunaires des Îles-de-la-Madeleine.

Les hydrocarbures déversés par l’Irving Whale en 1970 ont atteint les rives des Îles-de-la- Madeleine (IDM) et ont souillé environ 80 km de plage. À l’époque, la méthode d’intervention utilisée pour nettoyer les plages consistait à ensacher les hydrocarbures échoués et à enfouir les sacs dans les dunes avoisinantes. Les endroits où ont été enfouis les sacs demeurent inconnus à ce jour puisqu’il n’existe aucun registre détaillé des sites d’enfouissement. On sait cependant que la règle de base dictée aux travailleurs de l’époque était de mettre les sacs à un endroit assez loin du bord de la mer et protégé des intempéries. Ainsi, dépendamment de la configuration du littoral, les sacs ont été déposés dans des tranchées, des trous ou des cavités naturelles avant d’être recouverts de sable dans les secteurs de la Dune de l’Ouest, de la Dune du Nord et de la Dune de l’Est.
En savoir plus

31 En savoir plus

Stratigraphie, sédimentologie et micromorphologie du drift des demoiselles, Île du Havre-Aubert, Îles-de-la-Madeleine, Québec

Stratigraphie, sédimentologie et micromorphologie du drift des demoiselles, Île du Havre-Aubert, Îles-de-la-Madeleine, Québec

IX.. La théorie ma x imaliste s uggère que les Maritimes ont été entièrement englacées par l ' inlandsis laurentidien jusqu ' au bord d e la plate-forme continentale tandis que la [r]

80 En savoir plus

Évaluation du potentiel conchylicole des Îles-de-la-Madeleine (Québec, Canada) : une analyse multicritères combinée à un système informatique géographique

Évaluation du potentiel conchylicole des Îles-de-la-Madeleine (Québec, Canada) : une analyse multicritères combinée à un système informatique géographique

Aucune activité maricole n'est entreprise dans les zones côtières en milieu ouvert (hors des lagunes), hormis les activités d'ensemencement de pétoncles réalisées jusqu[r]

117 En savoir plus

café-mathématiques du Havre

café-mathématiques du Havre

serait donc tenter d’affirmer qu’il y a contrat didactique mais, au lycée, les élèves doivent entrer dans le projet de l’enseignant alors qu’au café, les adultes peuvent et / ou désiren[r]

3 En savoir plus

Voiles et dévoilements du Havre

Voiles et dévoilements du Havre

La première campagne affiche son souhait de transformer le regard des Havrais sur leur ville. Une observation d’avant campagne permettra de repérer que ce regard n’était pas aussi homogène qu’il y paraît au premier abord 23 : il diffère selon les groupes sociaux et leurs schèmes de classification ; les quartiers apparaissent cloisonnés : les habitants circulent peu d’un quartier à un autre :’il n’y a pas un « Le Havre » mais plusieurs « Le Havre ». À partir de ce constat, la campagne va chercher à faire évoluer les regards vers une reconnaissance mutuelle. En s’appuyant sur des registres connus (les sites célèbres du monde entier, des images transversales aux différents groupes sociaux), elle va chercher à provoquer un accord général : « Notre ville, quartier par quartier, est une belle ville, digne d’être
En savoir plus

18 En savoir plus

Le Centre Reconstruit du Havre

Le Centre Reconstruit du Havre

Le pari des municipalités dirigées par Antoine Rufenach puis Édouard Philippe est une relance du développement de l’agglomération en jouant sur la croissance des activités tertiaires et du tourisme (plus particulièrement des croisières). Cette volonté s’inscrit dans une stratégie plus large de requalification urbaine et de transformation de l’image de la ville, stratégie à laquelle l’inscription UNESCO a largement contribué. Ce pari est pour partie -l’ensemble des personnes interrogées en convient - gagné. L’image de la ville a radicalement changé, les navires de croisières et les touristes sont revenus, l’armature commerciale s’est renforcée, l’université s’est développée… Mais les actions menées ne sont pas suffisantes pour compenser la baisse des emplois industriels qui découle de tendances de restructuration de l’appareil productif à l’échelle mondiale. Le directeur de l’Agence de développement signale à ce propos des chiffres du chômage dont il ne peut se contenter. Une telle situation n’est pas propre au Havre, mais concerne l’ensemble des villes industrielles (Bilbao, Liverpool, Manchester, Turin…) qui ont adopté de telles stratégies. Aujourd’hui l’heure est au Havre, comme ailleurs, à une meilleure articulation des actions concernant la confortation de l’industrie d’une part, le développement de l’économie résidentielle de l’autre.
En savoir plus

31 En savoir plus

Madeleine de Verchères

Madeleine de Verchères

p La mémoire de Madeleine de Verchères a été valorisée de diverses façons, incluant le cinéma. En 1927, le cinéaste Joseph- Arthur Homier tourne un film sur la vie de l’héroïne à Kahnawake, dont ici une scène romancée de l’arrivée des soldats pour lever le siège du fort.

9 En savoir plus

Show all 398 documents...