Grande densité de force

Top PDF Grande densité de force:

La qualité de vie dans les projets résidentiels de grande densité incluant du logement abordable : quelques leçons

La qualité de vie dans les projets résidentiels de grande densité incluant du logement abordable : quelques leçons

Ils doivent aussi permettre de préserver l’intimité des ménages. Et une des balises du rapport Dansereau et al. (2002) était d’éviter les dispositifs de socialisation forcée (rapprocher les gens contre leur gré). Observations Dans 2 des 3 projets examinés, ces espaces sont l’objet d’inconforts, voire de tensions. Une cour intérieure mal conçue sur le plan acoustique peut constituer un contexte intrusif si elle est fort utilisée, notamment par des enfants. La disposition des bâtiments entourant une place publique et une mauvaise insonorisation peuvent aussi menacer l’intimité des résidents (thème souvent abordé dans nos entrevues), s’il n’y a pas d’arbres matures pour faire écran. En contexte de grande densité, ces éléments deviennent vite sensibles, surtout si les familles avec enfants sont nombreuses. Or les visions présidant à l’aménagement de ces espaces sont souvent naïves, portées par des images de « places de village », ne correspondant pas à un contexte de grande urbanité. Le design des espaces communs conduit souvent à produire des lieux ambigus quant à leur statut (espaces publics, cour intérieure). C’est le cas de la Tannerie où la cour est peu utilisée tandis que les résidents fréquentent la ruelle verte. Par ailleurs, les espaces libres appropriables par les jeunes font souvent défaut dans des projets où cette clientèle est pourtant très présente. Nous avons aussi constaté dans nos trois projets une canopée relativement réduite (peu ou pas de grands arbres), voire dans certains cas un « déverdissement » (par rapport à la végétation présente antérieurement, comme ce fut le cas à l’Acadie). Enfin, on note une planification défaillante de certains espaces publics et semi-publics, de surcroît mal adaptée à un contexte de grande densité (par exemple, le design en raquette dans l’un de nos projets). Les lacunes de certains espaces n’en sont alors que plus visibles.
En savoir plus

19 En savoir plus

Bornes sur l'élongation du plus court chemin dans la
  triangulation de Delaunay d'un processus de Poisson de grande densité

Bornes sur l'élongation du plus court chemin dans la triangulation de Delaunay d'un processus de Poisson de grande densité

We establish a lower bound for the length of any path with respect to the number of pixels with a strong horizontality property in the associated lattice animal (Lemma 14).. In digital g[r]

38 En savoir plus

L'influence respective du climat, des interactions trophiques indirectes et de la densité sur la productivité annuelle de la Grande Oie des neiges (Chen caerulescens atlantica)

L'influence respective du climat, des interactions trophiques indirectes et de la densité sur la productivité annuelle de la Grande Oie des neiges (Chen caerulescens atlantica)

Table 2.1 Potential climatic effects (variables and mechanisms documented in previous studies, see reference in footnote) on the annual productivity of the greater s[r]

87 En savoir plus

Validation croisée et pénalisation pour l'estimation de densité

Validation croisée et pénalisation pour l'estimation de densité

Cette th`ese peut se lire comme un argument suppl´ementaire visant `a int´egrer pleinement la Math´ematique dans la grande famille des sciences qui suivent une d´emarche th´eorico-exp´erimentale. Les diff´erents chapitres du manuscrit constituent en effet autant de va-et-vient entre th´eorie et exp´erience, et par cons´equent autant d’illustrations de cette d´emarche. Nous ne soutenons pas qu’elle est strictement ´egale aux autres (5) mais qu’elle fonctionne effectivement selon le mˆeme mo- dus operandi. La Partie I illustre (en quelque sorte) le crit`ere de r´efutabilit´e de Popper puisque nous “testons” la solidit´e d’une th´eorie, l’heuristique de pente, dans un cadre plus large que celui pour lequel elle a ´et´e initialement formul´ee (6) . Comme dans les sciences exp´erimentales, on partira par- fois d’un travail purement th´eorique pour ensuite regarder en pratique si les simulations confirment les th´eor`emes ´enonc´es (Partie II). ` A l’inverse, on proposera une proc´edure qui semble prometteuse en pratique, pour ensuite expliquer son comportement par des preuves math´ematiques (Partie III). Enfin, certaines simulations dans la Conclusion peuvent motiver de nouvelles proc´edures qui soient algorithmiquement moins coˆuteuses, cr´eant ainsi un appel `a de nouvelles recherches fondamen- tales pour les garantir th´eoriquement. Ce processus de recherche met en ´evidence de grandes dispa- rit´es entre th´eorie et pratique : d’une part de solides r´esultats th´eoriques peuvent afficher certaines limites en pratique, d’autre part des proc´edures pl´ebiscit´ees par les praticiens manquent d’une base th´eorique solide.
En savoir plus

252 En savoir plus

Détermination De La Densité De Charges Dans Un Composé Inorganique

Détermination De La Densité De Charges Dans Un Composé Inorganique

49 II.1. Le diffractomètre La collecte des données expérimentales a été réalisée sur un diffractomètre automatique « Rigaku » à quatre cercles ω, χ, φ, 2Ѳ .Le modèle « Rigaku »(utilisé pour la présente étude ) est particulièrement recommandé pour l'analyse des quantités de l'ordre du milligramme ou des surfaces de l'ordre de 30 µm 2 , c’est un diffractomètres très performant permettant d'analyser très peu de matière, avec possibilité de détection annulaire (et non plus circulaire comme dans le goniomètre ) et une grande puissance du tube à rayons X (« haute brillance » : 60 kV, 200 mA).Possédant la géométrie « KAPPA » .Cette géométrie permet d'effectuer toutes les rotations souhaitées, réduisant ainsi les zones inaccessibles ; en outre, elle rend aisée l'utilisation d'appareils comme les chambres à basse température, la cellule a haute pression... etc.
En savoir plus

141 En savoir plus

La densité : concept, exemples et mesures : éclairage sur le concept de densité et sur les différents usages de ses mesures

La densité : concept, exemples et mesures : éclairage sur le concept de densité et sur les différents usages de ses mesures

Pour éviter toute confusion, on parlera d’îlots cadastraux et d’îlots INSEE. 2.3. Mesure à l’échelle du quartier La notion de quartier recouvre une grande diversité de situation d’une ville à l’autre. L’INSEE a produit beaucoup d’inventaires de données au quartier avant de généraliser un découpage dit IRIS correspondant à des populations de l’ordre de 2000 habitants. L’exploitation systématique du recensement de 1990 sur une vingtaine de villes françaises 31 a été réalisée selon une méthode adaptée à la précision du calcul des surfaces prises en compte. Il serait en effet inutile de viser une précision supérieure aux possibilités de digitalisation d’une carte papier. Aujourd’hui, le travail se ferait différemment, mais il plane encore une grande incertitude sur la précision des différents produits de cartographie informatique mis sur le marché, en particulier par l’INSEE. Dans le cas présent, il avait été convenu de travailler sur des zones bâties hors vides de plus de 16 Ha, surface adaptée aux marges d’erreurs liées à la digitalisation. On se référera à l’étude citée en référence pour de plus amples détails.
En savoir plus

92 En savoir plus

Tomographie temporelle de la densité par la mesure des muons

Tomographie temporelle de la densité par la mesure des muons

Caractérisation du dispositif expérimental Résumé Ce chapitre se concentre principalement sur la caractérisation des détecteurs utilisés au Laboratoire Souterrain à Bas Bruit (LSBB) de Rustrel depuis novembre 2013. Le dispositif est composé de quatre scintillateurs liquides utilisés au travers de coïnci- dences triples au minimum. Les détecteurs sont ici décris. Les diérentes localisations du système de détection ainsi que la chronologie de ses déplacements dans les ga- leries du LSBB sont détaillées. Les premiers mois de mesures ont été marqués par des pannes sur certain détecteurs associées à l'humidité dans une galerie secondaire non ventilée. Le déplacement du dispositif dans la galerie principale ventilée à mis n aux dysfonctionnements. Les eets de deux paramètres externes : la température et la radioactivité liée au radon sur les détecteurs ont été étudiés. Les variations de température, entre ≈ 13 ◦ et ≈ 21 ◦ dans les galeries n'ont aucun impact, ni sur les taux de comptage, ni sur les particules détectées en coïncidences. À l'inverse, l'accu- mulation de radon dans les galeries, causée par l'arrêt du système de ventilation et une augmentation de la température extérieure, est corrélée aux taux de comptage individuels de chacun des détecteurs. L'analyse des coïncidences permet d'éliminer le bruit généré par la radioactivité. Un suivi régulier des détecteurs portant sur la qualité de leurs signaux et sur l'évolution de leurs taux de comptage est mené. Au- cun vieillissement du dispositif qui puisse aecter le nombre de muons détecté n'est mis en évidence. Le système a conservé une grande stabilité sur l'ensemble de la campagne de mesure de novembre 2013 à mars 2015.
En savoir plus

217 En savoir plus

Estimation non-paramétrique de la distribution et densité de copules

Estimation non-paramétrique de la distribution et densité de copules

2.5.2 Copules Archimédiennes La classe des copules Archimédiennes, définies par Genest et Mackay [1986], joue un rôle important. D’une part, elles permettent de construire une grande variété de familles de copules, et donc de représenter une grande variété de structures de dépendance. D’autres part, les copules ainsi générées ont des formes analytiques fermées et sont faciles à si- muler. En effet, contrairement aux copules gaussiennes et aux copules de Student, les copules archimédiennes ont le grand avantage de décrire des structures de dépendance très diverses dont notamment les dépendances dites asymétriques, où les coefficients de queue inférieure et de queue supérieure diffèrente. Pour plus d’éléments sur cette famille de copules le lecteur peut se référer à l’excellent ouvrage de Nelsen [2006].
En savoir plus

89 En savoir plus

Densité de population et systèmes agricoles en Inde

Densité de population et systèmes agricoles en Inde

Des situations complexes dans les régions bordières Une très grande région, qui forme à peu près le centre géométrique du pays, a des densités légèrement inférieures à la moyenne, et des résidus faibles. Les productivités sont donc assez bien ajustées aux densités. Tout autour, au contraire, les résidus sont importants.

3 En savoir plus

Étude de la corrélation entre la densité de la tique Ixodes ricinus et la densité des chevreuils en région toulousaine

Étude de la corrélation entre la densité de la tique Ixodes ricinus et la densité des chevreuils en région toulousaine

Améliorer les connaissances sur les facteurs influençant la distribution des tiques dans l’environnement est essentielle pour pouvoir mettre en place des mesures de prévention adéquates. La faune sauvage, parmi lesquels les Rongeurs, les Oiseaux et les Cervidés, a un rôle déterminant en tant qu’hôte dans le cycle de vie de la tique et dans les maladies transmises par les tiques. Les Cervidés sont à mentionner tout particulièrement, un seul individu pouvant héberger jusqu’à plusieurs centaines d’adultes, de nymphes et de larves. De par leur grande taille, les Cervidés sont des hôtes de choix pour les tiques adultes, contrairement aux Rongeurs et Oiseaux. Cette observation suggère qu’il existe un lien vital entre les tiques et les chevreuils, principal représentant des Cervidés en Europe (INRA, 2017b). Alors qu’une tique adulte pond en moyenne 2500 œufs, elle pourra donner naissance à une centaine de larves, à l’origine d’une douzaine de nymphes et d’environ 2-3 tiques adultes (Randolph, 2004), avec des variations liées aux conditions du milieu plus ou moins favorables à leur développement. Plusieurs études montrent à ce sujet que l’abondance des nymphes peut être corrélée à l’abondance des chevreuils (Tagliapietra et al., 2011 ; Li et al., 2014 ; Van Buskirk, Ostfeld, 1995). Cette thèse a pour objectif d’étudier s’il existe une corrélation entre l’abondance des tiques et l’abondance des chevreuils.
En savoir plus

105 En savoir plus

Structures linéaires dans les ensembles à faible densité

Structures linéaires dans les ensembles à faible densité

A + B dans son autre travail [ 78]. Le premier de ces ingr´ edients est le lemme de Croot-Sisask, un r´ esultat d’une grande applicabilit´ e prouv´ e dans [11], et que nous avons expos´ e en d´ etail dans [53]. Le second est la transform´ ee de Katz-Koester, qui a ´ et´ e en r´ ealit´ e d´ evelopp´ ee par Sanders, qui attribue g´ en´ ereusement ` a Katz et Koester [56] une partie de l’inspiration derri` ere cet outil. Plus pr´ ecis´ ement, nous utilisons une g´ en´ eralisation de cet outil dˆ ue ` a Bloom [2], et qui se r´ ev` ele critique pour notre estim´ ee de densit´ e finale. Les ´ enonc´ es pr´ ecis sont donn´ es dans la Section III . 5 , et ici nous nous restreignons ` a expliquer en termes tr` es informels ce que ces techniques apportent dans notre argument.
En savoir plus

188 En savoir plus

La densité urbaine

La densité urbaine

44 par une politique de densification par défaut, qui consiste à protéger les surfaces écologiquement sensibles et à définir ainsi les surfaces constructibles en négatif comme un territoire résiduel. Ceci se traduit sur le plan réglementaire par l'édiction de normes de protection des zones vertes, des zones inondables ou des nappes phréatiques, sur le plan foncier par des expérimentations d'habitat groupé qui visent à faire évoluer les représentations de la maison individuelle. Quant au centre ville, la logique patrimoniale de la décennie précédente évolue avec le discours des architectes qui, revenant à une approche expérimentale qui cherche une troisième voie entre approches néo-hausmannienne et néo-fonctionnaliste et qui développe des projets plaidant pour un retour à l'habitat en rez-de- chaussée (22000m2 de locaux invendus en RDC) et pour l'expérimentation de l'ilôt semi-ouvert. Reste que la question de la densité est écartée. Et si elle s'est déplacée vers les problèmes de l'agglomération à grande échelle, c'est de manière presque occulte. L'approche peut être dite simulatrice, dans la mesure où elle repose largement sur les nouvelles techniques de modélisation et de simulation du développement territorial. La préoccupation dominante est environnementale. Et la densité redevient une propriété abstraite, qui établit cette fois un ratio surfacique entre territoire protégé et territoire constructible. Ce n'est plus la résultante d'une perception, c'est la simulation d'une notion taboue.
En savoir plus

164 En savoir plus

Quelles mobilités en milieu rural à faible densité ?

Quelles mobilités en milieu rural à faible densité ?

Les ménages vulnérables en milieu rural ne sont pas les ménages les plus pauvres, comme pourrait les définir l’INSEE : ce sont des ménages qui associent revenus moyens et grande mobilité. En milieu rural, les ménages souffrant de vulnérabilité énergétique face à la mobilité sont majoritairement des ménages aux revenus modestes, souvent ouvriers ou salariés. En effet, ils représentent la proportion la plus importante des populations qui, depuis les années 70, ont participé au repeuplement des milieux ruraux ou à l’étalement des villes par périurbanisation, en recherchant des coûts fonciers moins élevés et une offre importante de terrains constructibles : en 2005, les géographes GUILLY et NOYE 20 estimaient que les employés et ouvriers représentaient 60 % de la population active des zones périurbaines et rurales. Pour ces populations, souvent peu ou non qualifiées, l’achat voire parfois la location d’un logement en ville est inaccessible : ainsi, s’éloigner des centres urbains est la seule option
En savoir plus

299 En savoir plus

L'évolution des langues dépend-elle de la densité des locuteurs ?

L'évolution des langues dépend-elle de la densité des locuteurs ?

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

8 En savoir plus

Quelles mobilités en milieu rural à faible densité ?

Quelles mobilités en milieu rural à faible densité ?

Le projet de recherche MOUR (novembre 2011 – novembre 2013) s’est intéressé à la question des mobilités quotidiennes dans les espaces ruraux de faible densité : il a tenté d’apporter des réponses à divers phénomènes qui risquent, dans les années à venir, de remettre en question les mobilités quotidiennes des individus (renchérissement des carburants et injonctions à des mobilités plus durables en particulier) et, plus généralement, le devenir des milieux ruraux (politiques publiques telles que la loi Grenelle II). En d’autres termes, le projet de recherche a tenté de répondre à la question : peut-on imaginer des mobilités moins dépendantes de la voiture dans des territoires peu denses, qui sont aujourd’hui fortement, voire totalement dépendants de ce mode de transport ?
En savoir plus

10 En savoir plus

Partie entière, densité de ℚ dans ℝ

Partie entière, densité de ℚ dans ℝ

Samuel Rochetin Dimanche 18 février 2018.. Exercice[r]

1 En savoir plus

Projets de grande vitesse ferroviaire en Grande-Bretagne : lignes ou réseau ?

Projets de grande vitesse ferroviaire en Grande-Bretagne : lignes ou réseau ?

Enfin, d’un point de vue spatial, il faut penser que la progressive introduction de la grande vitesse en Angleterre peut amener, en retour, à considérer autrement son évolution sur le continent. En particulier, la perméabilité de la future Channel Tunnel Rail Link au trafic local du Kent devrait encourager un mouvement similaire dans le Nord-Pas-de-Calais, déjà actif face à l’opérateur SNCF pour tenter de renforcer sa desserte interne (ex. TER-GV). A long terme, la conception de matériels régionaux aptes à circuler sur les réseaux français et britanniques (Kent express) pourrait même inciter au développement de liaisons transfrontalières de proximité aujourd’hui inexistantes entre littoraux, de part et d’autre de la Manche, et redonner notamment un sens à la gare littorale de Fréthun, pour peu qu’au préalable des projets, des rapprochements et des complémentarités, fondés sur une vision commune d’un territoire transnational, se développent.
En savoir plus

18 En savoir plus

Essais sur le cycle économique et de la transition de la grande inflation à la grande modération

Essais sur le cycle économique et de la transition de la grande inflation à la grande modération

we fint1 t.hnt srnallcr sll()cks cont.rihllte to almost, 85 percent of the decline in t.he volatility of output. followerl by smaller investment.-specifie sbocl<s with 22 [r]

126 En savoir plus

Transition des écoulements cisaillés libres à densité variable

Transition des écoulements cisaillés libres à densité variable

Enfin, une analyse de stabilit´e 3D des couches de m´elange ` a densit´e variable r´ev`ele que l’instabilit´e barocline secondaire de type Kelvin-Helmholtz d´ecouverte par Reinaud, Joly [r]

155 En savoir plus

Densité sensible. Ouverture, profondeur et rapport d'échelles

Densité sensible. Ouverture, profondeur et rapport d'échelles

Dans les graphes (Fig. 23, 25, 26, 27, 28) de la question 6 « dégagement », la question 8 « écrasé », la question 9 « hauteur moyenne », la question 10 « un seul tenant », et la question 11 « répétition », on remarque des courbes linéairement corrélées avec le ressenti de densité si nous ne prenons pas en compte l’exception de la rue de la Baclerie (rue numéro 4). Comme déjà cité précédemment, on doit chercher les caractéristiques de la rue pour pouvoir expliquer les perturbations (les fluctuations de la courbe). La rue de la Baclerie embarque beaucoup de dimensions esthétiques et plastiques qui rendent ce qui est complexe pour nous encore plus complexe. Cette rue est une rue pleine de restaurants et de vie sociale. Les réponses à nos questions ne peuvent pas être cadrées et ciblées pour un critère que nous cherchons à étudier. Un milieu urbain est un mélange de plusieurs facteurs indissociables qui influencent certainement le ressenti des personnes questionnées. La richesse formelle, sociale et fonctionnelle de ce type de rue rend le dépouillement des réponses difficile. Donc en éliminant cette rue dans ces questions on peut parler de corrélation de ressenti avec les dimensions.
En savoir plus

98 En savoir plus

Show all 2185 documents...