Gaule du Nord

Top PDF Gaule du Nord:

Comportements alimentaires durant l'Antiquité tardive en Gaule du Nord : l'exemple des sujets de la nécropole de l'Ilot de la Boucherie (IIIe-IVe siècles ap. J.-C., Amiens)

Comportements alimentaires durant l'Antiquité tardive en Gaule du Nord : l'exemple des sujets de la nécropole de l'Ilot de la Boucherie (IIIe-IVe siècles ap. J.-C., Amiens)

▪ Corpus faunique : Bos taurus (n=11), Sus scrofa (n=10), Ovis aries (n=3), Gallus sp. (n=1), Canis familiaris (n=1) et Equus caballus (n=2) Le régime alimentaire des individus d’Amiens présente des similitudes avec celui des sujets des sites étudiés dans la Gaule du Nord. Il se caractériserait par une consommation majoritaire de ressources terrestres partagées entre des céréales de type C 3 , du millet, des légumineuses et/ou une faible proportion de protéines animales. Les facteurs biologiques et archéologiques ne semblent pas être un critère de distinction pour l’alimentation dans cette population. Les ressources alimentaires semblent provenir d’un environnement similaire tout au long de la vie des individus permettant d’envisager l’utilisation de la nécropole de l’Ilot de la Boucherie par des locaux ou des immigrés de seconde génération.
En savoir plus

2 En savoir plus

L' exploitation des zones humides, fluviales et littorales de la Gaule du Nord soumises aux aléas hydrologiques (Annexe 1 - Chapitre 1)

L' exploitation des zones humides, fluviales et littorales de la Gaule du Nord soumises aux aléas hydrologiques (Annexe 1 - Chapitre 1)

contrôle hydraulique total du petit cours d’eau voisin, dès lors équipé d’un barrage, d’un moulin et de multiples dérivations (Legaillard & Cavanillas 2011). Dans les villae au bord des rivière ou des sources, une activité piscicole peut être identifiée sur quelques sites, par exemple celui de Molesme en Bourgogne (Petit et al. 2005). Les premières pêcheries à batardeaux installés à travers les cours d’eau en Gaule du Nord remontent à l’époque romaine à Chelles (Seine-et-Marne) (Lecomte-Schmitt 2009) ou à Saint-Victor/Vaux (Allier) implanté sur un seuil du Cher (Troubat 2016) ; il semble que la pêche en rivière soit en revanche restée pendant la période gallo-romaine une activité marginale, si l’on en croit la rareté des restes ichtyologiques identifiés sur les sites de consommation. On retrouve néanmoins en faible quantité sur certains sites du matériel de pêche (hameçons, lests de filets, etc.) ou encore des nasses en osier. Quelques-unes de ces nasses de la période gallo-romaine ont par exemple été découvertes à l’aval de Chalon-sur-Saône dans un méandre fossile de la rivière (Monthel et al. 2000). Plus récemment, une remarquable pêcherie datée du i er siècle p.C. avec plusieurs nasses, a été mise au jour dans la vallée de la Seine à Pont-de-Seine
En savoir plus

15 En savoir plus

Comportements alimentaires en Gaule du Nord : étude isotopique du site de l’Ilot de La Boucherie (IIIe-Ve siècles apr. J.-C.) à Amiens

Comportements alimentaires en Gaule du Nord : étude isotopique du site de l’Ilot de La Boucherie (IIIe-Ve siècles apr. J.-C.) à Amiens

Ces études questionnent l’uniformisation culturelle supposée que la conquête romaine implique dans l’Europe de l’Ouest. Aucun site gaulois n’a jusqu’à présent fait l’objet d’une telle étude. Ainsi, cette étude se propose de combler cette lacune en analysant des données concernant le site de l’Îlot de la Boucherie à Amiens en activité du milieu du III e au début du V e siècle ap JC (FIG.1) et se trouvant à proximité des frontières nord de l’Empire. La population particulière inhumée dans ce site, aux caractéristiques morphologiques proches des populations du Sud de l’Allemagne [2] permet d’aborder la question de la spécificité du régime des habitants d’origine germanique en Gaule du Nord et la possible modification de ce régime au cours de la vie des individus.
En savoir plus

43 En savoir plus

Stratégie d'approvisionnement en bois en Gaule du nord-ouest (du 1er s. av.J.C. au IVe s. après J.C)

Stratégie d'approvisionnement en bois en Gaule du nord-ouest (du 1er s. av.J.C. au IVe s. après J.C)

Citer ce document / Cite this document : Bernard Vincent. Stratégie d'approvisionnement en bois en Gaule du nord-ouest (du Ier siècle avant au IVe siècle après J.-C.). In: Revue archéologique de Picardie. N°1-2, 2003. pp. 77-86. doi : 10.3406/pica.2003.2358

11 En savoir plus

Régionalismes et identités à travers les monuments funéraires de la gaule du Nord

Régionalismes et identités à travers les monuments funéraires de la gaule du Nord

modes d’incinérations particulières. Ici, en même temps qu’une réelle caractéristique régionale, on pense à une identité religieuse bien particulière qui se serait formée loin des grands centres. L’exemple des stèles à fronton triangulaire L’utilisation de facteurs multiples est également révélatrice de l’existence de phénomènes de mode : le cas des stèles à fronton triangulaire (fig. 7) est intéressant à ce propos. Alors que l’on pouvait penser que le type est généralisé au Haut-Empire, l’étude chronologique montre une réelle évolution. D’influence italienne, sa diffusion en gaule du Nord semble débuter à Mayence pour se répandre ensuite au cours du I er ap. J.- C. et enfin se généraliser. Ceci pourrait coïncider avec l’implantation des légions sur le Rhin dont une en 43 à Mayence. L’étude statistique montre en effet que 67 % des stèles du I er s. appartiennent à des militaires.
En savoir plus

6 En savoir plus

À la recherche des crises de mortalité animale et humaine en Gaule du Nord durant l'Antiquité Annexe 2 - Chapitre 1

À la recherche des crises de mortalité animale et humaine en Gaule du Nord durant l'Antiquité Annexe 2 - Chapitre 1

À la recherche des crises de mortalité animale et humaine en Gaule du Nord durant l’Antiquité Annelise Binois, Christophe Petit, Benoît Rossignol – Annexe 2 - Chapitre 1, in : Gallia Rustica 2, en ligne Le mode d’exploitation des espaces ruraux est essentiellement soumis à l’influence des facteurs climatiques, géographiques et géologiques (ce volume, chap. 1). Si ces trois facteurs naturels jouent un rôle prépondérant dans le développement économique des sociétés, d’autres facteurs naturels sont également à même d’exercer une influence significative, quoique plus limitée, sur la production agricole. Il s’agit notamment du facteur microbiologique et, plus spécifiquement, des organismes pathogènes : la pathocénose locale est partie prenante de la démographique des populations tant humaines qu›animales, et les crises de mortalité épidémiques et épizootiques  1 peuvent apporter un sérieux frein au développement des sociétés.
En savoir plus

5 En savoir plus

Du statère au sesterce. Monnaie et romanisation dans la Gaule du Nord et de l’Est (IIIe s. a.C. / Ier s. p.C.). CATALOGUE ET BASE DE DONNEES

Du statère au sesterce. Monnaie et romanisation dans la Gaule du Nord et de l’Est (IIIe s. a.C. / Ier s. p.C.). CATALOGUE ET BASE DE DONNEES

Bien que pour certains sites, des recherches postérieures aient pu modifier les données étudiées (nouvelles identifications, nouveau phasage), nous n’avons pas intégré les changements [r]

239 En savoir plus

Nouvelles connaissances sur les théâtres en Gaule du Nord

Nouvelles connaissances sur les théâtres en Gaule du Nord

La forme du théâtre mis au jour rue de la Vallée et Legrand- d’Aussy à Amiens présente un demi-cercle et son orchestra de forme identique ; légèrement allongé. Si par son plan semi- circulaire, le théâtre de Samarobriva se rapproche du plan classique romain, le bâtiment de scène, peu développé, paraît dépasser la façade diamétrale. Le modèle qui tend à s’imposer est une cavea semi-circulaire ou outrepassée au cours du IIe siècle, au moment où les normes de la construction se précisent. Les caractéristiques de la construction de scène de théâtre en Gaule sont doubles : l’estrade s’avance dans l’orchestra et ses dimensions sont réduites. Si le premier élément n’a pas été retrouvé lors du diagnostic trop étroit, le second a été vu dans la fouille. La surface modeste de la scène semble se confirmer avec la mise en évidence d’un mur est- ouest. Plusieurs théâtres montrent, pour la construction de cet espace, une juxtaposition de pièces rectangulaires de part et d’autre du mur diamétral, ce qui est difficile à prouver ici. En revanche, les couloirs de desserte disposés à l’arrière des murs diamétraux ont été observés dans plusieurs exemples de Gaule romaine. C’est peut-être d’ailleurs l’un de ces murs qui a été mis en évidence dans le diagnostic.
En savoir plus

11 En savoir plus

Compte rendu de MĖRIAUX Ch., Gallia irradiata. Saints et sanctuaires dans le nord de la Gaule du haut Moyen Âge, Stuttgart, 2006

Compte rendu de MĖRIAUX Ch., Gallia irradiata. Saints et sanctuaires dans le nord de la Gaule du haut Moyen Âge, Stuttgart, 2006

Charles Mériaux a défendu en 2002 à Lille III une thèse de doctorat dont ce livre propose une version remaniée. Le cadre est circonscrit à la Gaule du nord, aux anciennes civitates devenues les diocèses de Thérouanne, de Tournai et d’Arras/Cambrai ; la période s’étend jusqu’autour de l’an mil et le thème est la christianisation.

1 En savoir plus

La Romanisation dans le Nord et l’Est de la Gaule : quelques stéréotypes à la lumière d’études archéologiques récentes

La Romanisation dans le Nord et l’Est de la Gaule : quelques stéréotypes à la lumière d’études archéologiques récentes

S’agissant de l’organisation administrative de la Gaule, nombre d’historiens la font remonter au recensement de l’année 27 av. J.-C. en s’appuyant sur un passage de Dion Cassius (LIII, 22, 5) qui, en réalité, ne parle probablement que de la Narbonnaise et de l’Espagne, alors que la Comata, si l’on en croit le fameux discours de Claude au Sénat, ne connut son premier recensement que sous Drusus, au moment du déclenchement des campagnes de Germanie (CIL XIII, 1668 l. 77-81). Quoique minime en apparence, cet écart chrono- logique de 15 ans change très largement la perception que nous pouvons nous faire des rythmes mêmes de la romani- sation de la Gaule du Nord, et on voit combien notre inter- prétation des sources écrites les plus essentielles peut s’avé- rer subjective. Pour en finir avec ce sujet, je rappelle que nous ignorons toujours la date à laquelle les ciuitates gau- loises ont été dotées du droit latin, signe juridique clair de leur intégration au monde romain, à supposer que ces pro- motions aient été le fruit d’un processus global, à un seul et même moment, comme ce fut le cas en Espagne, sous Ves- pasien. A. Chastagnol, le meilleur spécialiste de la question, penchait pour le milieu du i er  siècle apr. J.-C. (Chastagnol 1995, p. 181-190). En réalité, aucune source ne nous l’indique précisément ; et, dans son discours, Claude désigne encore la Gaule sous le vieux nom de Comata, pas sous celui des nou- velles provinces dont les premiers gouverneurs individuels, rappelons-le, n’apparaissent que sous Tibère.
En savoir plus

9 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1949

Recherches archéologiques en Gaule en 1949

A Lyon, au quartier de ChoulansSTi, sous les ruines d'une église chrétienne, s'étendaient des murailles ayant appartenu à des constructions de l'époque gallo-romain[r]

67 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1950

Recherches archéologiques en Gaule en 1950

Une nouvelle statue-menhir a été découverte à Sommecourte (Aveyron), une hache emmanchée est figurée sur la poitrine au-dessus du bras gauche près d'un arc et d'une [r]

41 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1948

Recherches archéologiques en Gaule en 1948

température se manifeste à la fin de cette même époque. Hure 24 propose un autre essai de reconstitution climatique pour le Sénonais. Malvesin-Pabre, Essai sur la faune [r]

52 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1951

Recherches archéologiques en Gaule en 1951

l'âge du Bronze par des groupes importants de populations et les stèles funéraires remployées dans la construction du rempart de Saint-Biaise, au rve siècle avant l[r]

39 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1952

Recherches archéologiques en Gaule en 1952

(16) Gabrielle Pabre, Les civilisations protohistoriques de l'Aquitaine, suivies du répertoire des découvertes protohistoriques faites dans les départements des Landes, [r]

53 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1947

Recherches archéologiques en Gaule en 1947

(Finistère), au cap de la Chèvre2; cercle radié inscrit dans une circonférence et motif cruciforme gravé sur la paroi d'un abri à Tourrette (Alpes-Maritimes) 3; fragme[r]

45 En savoir plus

En voiture à l’époque romaine de la Gaule à Babylone

En voiture à l’époque romaine de la Gaule à Babylone

passent en Asie Mineure un siècle plus tard. S’il n’y eut jamais d’unité politique, en raison notamment de la diversité des rapports entre les envahisseurs et les populations installées antérieurement et du caractère tardif de la sédentarisation des Celtes qui à l’origine se déplaçaient en chariots sur de longues distances avec familles et bagages, on peut en revanche parler d’une civilisation laténienne, du nom d’un site archéologique de Suisse occidentale, à laquelle participaient les différents peuples de la Gaule. À l’époque celtique celle-ci était dotée d’une agriculture en pleine expansion, caractérisée par un réseau d’exploitations déjà dense et une production céréalière de rendement élevé dont le contrôle fut l’un des objectifs de la conquête romaine mais qui cohabitait avec une belle forêt abondante et aux essences variées, dont nous connaissons la plupart des noms gaulois (Delamarre 2003 : 424), malgré le petit nombre de textes conservés.
En savoir plus

22 En savoir plus

Bagues et anneaux à l’époque romaine en Gaule

Bagues et anneaux à l’époque romaine en Gaule

Selon les régions, les divers types sont plus ou moins bien représentés. Sont négligées de la même manière les zones montagneuses de l'Est, les Alpes et le Jura, à l'exc[r]

40 En savoir plus

Approches de la transhumance en Gaule à l'époque romaine

Approches de la transhumance en Gaule à l'époque romaine

Comme une grande partie de nos connaissances sur une activité économique antique, le dossier de la transhumance entrepreneuriale en Gaule romaine pré- senté ici à titre comparatif comporte bien des ombres. La forme de transhumance pratiquée par les pecuarii romains apparaît vraiment dans les textes seulement à partir de Varron. Mais le discours qu’il tient sur ses origines nous renseigne sur la représentation qu’il s’en faisait et non sur une réalité historique. Le dossier de la Narbonnaise et des bergeries de Crau témoigne d’une pluralité de formes d’élevage : pour la viande – comme il ressort de l’allusion de Pline – ou pour la laine comme l’ont montré Jean-Pierre Brun et Gaëtan Congès. Mais qu’en est-il de l’élevage laitier pour la production de fromage que d’autres allusions du même auteur invitent à prendre en considération ?
En savoir plus

34 En savoir plus

Recherches archéologiques en Gaule en 1956

Recherches archéologiques en Gaule en 1956

A l'occasion de cette même découverte une carte a pu être dressée de la distribution des amphores estampillées au nom de Sestius dans le bassin occidental de la Méditerr[r]

22 En savoir plus

Show all 1997 documents...