Génération directe de vapeur

Top PDF Génération directe de vapeur:

Modélisation dynamique et régulation des centrales solaires thermodynamiques linéaires à génération directe de vapeur

Modélisation dynamique et régulation des centrales solaires thermodynamiques linéaires à génération directe de vapeur

2 Résumé Les Centrales Solaires Thermodynamiques à génération directe de vapeur utilisent la concentration optique du rayonnement solaire direct pour produire de la vapeur d'eau à haute pression et haute température. La vapeur d'eau est ensuite utilisée directement comme fluide de travail d'un cycle thermodynamique type Rankine, pour la propulsion d'un couple turbine-génératrice et assurer ainsi une production électrique. La conjonction de la variabilité naturelle de l'ensoleillement, qu'elle soit lente et déterministe (cycle jour/nuit, cycle saisonnier, dégradation des performances optiques), ou rapide et non déterministe (passages nuageux), et de la présence d'un écoulement diphasique eau/vapeur dans les tubes horizontaux, provoque un comportement fortement dynamique du système de génération de vapeur. Par ailleurs, les turbines à vapeur étant très sensibles aux fluctuations de la température d'admission de vapeur, il convient donc de réguler le plus efficacement possible la production de vapeur. Les temps de séjour de fluide dans les champs solaires linéaires pouvant être relativement long, les stratégies de contrôle conventionnelles se révèlent moins adaptées et peu efficaces. L'objectif de ce travail est d'étudier, par la réalisation de modèles et de leur utilisation en simulation, le fonctionnement dynamique du système de génération de vapeur. Des modèles dynamiques de centrales linéaires de Fresnel et Cylindro-parabolique sont réalisés, et des données expérimentales issues d'un prototype cylindro- parabolique sont utilisées pour la validation. Les modèles permettent ensuite l'étude de stratégies de régulation, permettant un contrôle de la vapeur sortant du champ solaire soumis à des transitoires. L'étude de l'utilisation de méthodes de prédiction de l'ensoleillement direct à court terme est abordée à la fin de ce travail, afin d'évaluer la possibilité d’intégrer ces méthodes dans les stratégies de régulation. Mots-clés : Solaire thermodynamique à concentration linéaire, Génération directe de vapeur, Modélisation, Régulation
En savoir plus

246 En savoir plus

Modélisation de procédés de génération de vapeur en dimensions finie et infinie

Modélisation de procédés de génération de vapeur en dimensions finie et infinie

chaque pression il existe une certaine température indépendante du flux d'entropie. Ce procédé est décrit par un ensemble de caractéristiques qu'on appelle tables the[r]

160 En savoir plus

Analyse de l'effet Morton dans les turbines à vapeur

Analyse de l'effet Morton dans les turbines à vapeur

Le palier hydrodynamique est un organe de supportage utilisé dans les machines tournantes (turbines à vapeur, turbomachines, etc…). Il possède trois composantes majeures : l’arbre (rotor), le coussinet (stator) et le lubrifiant. La Figure 2.1-1 représente schématiquement un palier en fonctionnement avec l’établissement d’un champ de pression dans la partie inférieure. La pression est due au cisaillement du film d’huile qui remplit le jeu radial entre le rotor et le stator. Le « film mince » a une très faible épaisseur (à l’échelle de micro mètre). Lors de la mise en rotation et avec l’augmentation de la vitesse, l’arbre se soulève sous l’effet de la portance générée par le film d’huile. Une fois la vitesse nominale atteinte, le rotor se place à une position d’équilibre où la force hydrodynamique générée permet de compenser son poids et les efforts extérieurs. En même temps que la génération de pression, l’énergie dissipée par le cisaillement du lubrifiant visqueux conduit à l’augmentation des températures du lubrifiant, du rotor et du coussinet. Ces deux derniers, sous l’effet de la chaleur se déforment. Les caractéristiques géométriques du rotor et du coussinet sont ainsi modifiées.
En savoir plus

177 En savoir plus

Modélisation de l'interaction combustible-réfrigérant : fragmentation et explosion de vapeur

Modélisation de l'interaction combustible-réfrigérant : fragmentation et explosion de vapeur

1.4 Conclusion Dans le but de s’assurer de la sécurité des personnes et des installations, les différentes institutions impliquées dans l’industrie nucléaire prêtent une attention particulière à la situation d’accident grave. En particulier, pour la prochaine génération de réacteurs francais, la gestion de ces accidents est prise en compte dès la conception. Ainsi, la maîtrise des différentes conséquences d’un accident grave est devenue l’une des priorités. L’une de ces conséquences, l’explosion de vapeur qui fait suite à une interaction combustible-réfrigérant, peut présenter un caractère particulièrement destructeur. Ainsi, pour s’assurer de pouvoir contribuer efficacement au design et au dimensionnement des réacteurs de nouvelle génération, le CEA développe conjointement des expériences et le code de calcul SCONE dédié à l’étude des explosions de vapeur. Cependant, la méconnaissance actuelle des mécanismes de déclenchement de ces explosions est une source d’incertitudes pour réaliser des études de sûreté exigeantes. De plus, de nombreux modèles existants dans la littérature sont empiriques et donc peu prédictifs pour étudier des interactions avec des réfrigérants différents que l’on pourrait considérer dans les futures générations de réacteurs. Finalement, la décision a été prise de lancer un projet de développement d’un outil dédié à l’étude et la compréhension des phénomènes locaux de l’explosion de vapeur, appelé micro-SCONE. La construction de cet outil est l’objectif principal de cette thèse. Pour cela, nous allons aborder dans ce travail,
En savoir plus

143 En savoir plus

Etude et réalisation d’une micro-turbine à vapeur

Etude et réalisation d’une micro-turbine à vapeur

Pour un courant de matière on distingue plusieurs composantes de l'exergie dont les plus significatives, dans notre étude, sont l'exergie thermique ou de la chaleur et l'exergie du fluide en écoulement. Contrairement à l’énergie, l’exergie peut être détruite durant un procédé particulier (C'est à dire la quantité de travail utile qui aurait pu être fournie si le procédé avait été réversible). Cette destruction résulte principalement des irréversibilités du procédé lui-même et de la génération d’entropie par le procédé (sachant que les différents procédés réels rencontrés étant tous irréversibles, ils seront donc toujours caractérisés par une perte d'exergie.) par contre les énergies cinétiques, potentielles et voire électriques sont de l'exergie pure car elles sont entièrement transformables en travail.
En savoir plus

105 En savoir plus

La légalisation de la publicité directe des médicaments d’ordonnance

La légalisation de la publicité directe des médicaments d’ordonnance

plus de la moitié d’entre eux (53%) qui abordent fréquemment la question des coûts avec leurs patients. La figure 17 506 nous renseigne sur les tactiques les plus souvent employées pa[r]

263 En savoir plus

La gestion des groupes de variables en recherche directe

La gestion des groupes de variables en recherche directe

Chapitre 7 CONCLUSION Ind´eniablement, l’aptitude `a optimiser des structures inconnues est extrˆemement pr´ecieu- se et constitue une pr´eoccupation majeure de la communaut´e industrielle. L’optimisation de boˆıte noire, qui trouve son support th´eorique dans l’analyse non lisse de Clarke, constitue donc un cadre utile et riche, dont les limites sont sans cesse repouss´ees par les ´evolutions technologiques. Ce travail, men´e sur une classe particuli`ere d’algorithmes de recherche directe, avait pour objectif initial de prouver ou r´efuter l’utilit´e d’une strat´egie de gestion des variables particuli`ere `a la fois simple et fertile, que nous avons nomm´ee “groupement de variables”. ` A mesure que nous avanc¸ions, ils nous a paru souhaitable et mˆeme n´ecessaire de lier ´etroitement cette recherche `a l’application qui l’avait motiv´ee, `a savoir la localisation de balises G MON pour l’estimation de l’´equivalent eau-neige au Qu´ebec.
En savoir plus

136 En savoir plus

La radiodiffusion directe par satellites et le cas du Québec

La radiodiffusion directe par satellites et le cas du Québec

Cette etude cherche a situer le phenomene de la radiodiffusion directe par satellites dans son conte;x;te per- tinent en ce qui concerne le Quebec. A partir de l[r]

309 En savoir plus

Simulation numérique directe de l'effet Leidenfrost

Simulation numérique directe de l'effet Leidenfrost

La figure 4.10 représente trois séries d’images dont une expérience réalisée par Dunand [20] d’un train de gouttes impactant une surface à 746K avec un nombre de Weber valant W e 25.2 ;[r]

186 En savoir plus

Localisation directe par un système MIMO massif

Localisation directe par un système MIMO massif

α m l a l (θ l m ) + ¯ n l (1) o`u αl, ¯ θl et τl sont les gain (complexe), AOA et temps d’ar- riv´ee (TOA) de la composante directe (LOS), et α ¯ m l , θ m l , et τ l m ceux de la m-`eme composante indirecte (NLOS). Tous ces pa- ram`etres sont suppos´es inconnus. Afin de s’assurer que αl ¯ 6= 0, l’´energie de la composante LOS ne doit pas s’annuler `a l’ins- tant tl. L’un des enjeux de cette ´etude est de d´eterminer ces instants tl ainsi que les TOA `a partir des signaux {z MF

5 En savoir plus

Rôle de la vapeur d'eau dans le cycle hydrologique en Arctique

Rôle de la vapeur d'eau dans le cycle hydrologique en Arctique

Le lidar Raman, quand la diffusion « inélastique » où le décalage fréquentiel est utilisé, de manière dépendante des composantes atmosphériques rencontrées sur le trajet de lumière. Ce lidar peut donner également des concentrations de N2, O2 , O3 [84]. La vapeur d’eau troposphérique est mesurable par lidars depuis 1969, fruit de recherche de S. Melfi et al, dont la spectroscopie Raman utilisait une seule longueur d'onde laser. Ce lidar a la capacité de fonctionnement automatique. Les effets Raman induisent un changement de fréquence de la lumière, d’une grandeur dépendante de la molécule observée. Ces décalages spectraux peuvent identifier la diffusion induite par plusieurs constituants atmosphériques. Ces premières observations sont effectuées la nuit, ensuite certaines sont faites de jour et de nuit mais limitées par la sensibilité du lidar [85].
En savoir plus

189 En savoir plus

La représentation politique comme délégation directe

La représentation politique comme délégation directe

L'idée de base est que, dans une assemblée représentative, elle-même appelée à prendre des décisions collectives, et en particulier à prendre des décisions par des votes en[r]

3 En savoir plus

La différence entre un pare-vapeur et un pare-air

La différence entre un pare-vapeur et un pare-air

La différence entre un pare-vapeur et un pare-air Quirouette, R. L. https://publications-cnrc.canada.ca/fra/droits L’accès à ce site Web et l’utilisation de son contenu sont assujettis aux conditions présentées dans le site LISEZ CES CONDITIONS ATTENTIVEMENT AVANT D’UTILISER CE SITE WEB.

16 En savoir plus

Traitements automatiques de palatogrammes (palatographie directe)

Traitements automatiques de palatogrammes (palatographie directe)

Dans le cas où la langue marque directement le palais, on parle de palatographie statique directe, dans le cas où un palais artificiel est mis en place avant la produc[r]

5 En savoir plus

pas de "génération sacrifiée

pas de "génération sacrifiée

L’explication de ce trend générationnel relativement régulier est assez simple : il est le résultat de la croissance de l’économie qui a permis au niveau de vie et au niveau de consommation de l’ensemble de la population de progresser de manière considérable durant la période étudiée. Une tendance psychologique assez naturelle, peut-être plus répandue en France, conduit à repeindre le passé en rose. C’est peut-être vrai sous certains aspects, mais c’est totalement faux sur le plan matériel. Sur le plan de leur équipement, de leurs revenus, de leur consommation courante, les Français vivent, en moyenne, beaucoup mieux aujourd’hui qu’hier. Le pessimisme général qui a gagné la société française conduit bien souvent à occulter ce fait d’évidence, y compris dans les médias « bien informés ». Cela ne veut pas dire bien sûr que tous les Français ont profité également de cet accroissement de richesse. Mais ces inégalités ne sont pas creusées en tout cas entre les générations. Comme le notent les auteurs de l’article il aurait fallu un effet redistributif très puissant en faveur d’une génération et au détriment d’une autre pour contrebalancer ce mouvement de croissance générale des revenus. D’autant qu’une génération, par définition, est un reflet de l’ensemble des strates de la société, et est composée à chaque génération nouvelle d’environ 800 000 membres.
En savoir plus

2 En savoir plus

Développement de particules de lactosérum aux propriétés contrôlées par injection de vapeur

Développement de particules de lactosérum aux propriétés contrôlées par injection de vapeur

4.1. Introduction Afin d’optimiser le procédé de formation de particules de lactosérum par injection directe de vapeur, plusieurs caractéristiques des produits obtenus peuvent être mesurées. Notamment les taux de dénaturation et d’agrégation, qui permettent d’évaluer le rendement du procédé, ainsi que les tailles des particules et l’hydratation des particules. Les méthodes permettant de mesurer le taux de dénaturation, le taux d’agrégation et les tailles des particules des CPL dénaturés sont plutôt standard. Le taux de dénaturation est habituellement obtenu par le biais de calorimétrie différentielle à balayage (DSC), le taux d’agrégation par chromatographie ou par électrophorèse et la taille des particules par diffraction laser ou observation au microscope. Par contre, il n’existe pas de méthode(s) universellement reconnue(s) pour mesurer l’hydratation des particules. Kneifel, Paquin, Abert, et Richard (1991) relèvent dans leur revue pas moins de 15 méthodes différentes pour mesurer l’hydratation des protéines laitières. Parmi les plus populaires, mentionnons la méthode Baumann, les méthodes par centrifugation et les méthodes par pression. Dans ce cas-ci, la méthode Baumann n’est pas applicable puisqu’elle mesure l’absorption d’eau par des protéines déshydratées. Les méthodes par pression et par centrifugation sont beaucoup plus appropriées puisqu’elles peuvent être appliquées sur du matériel frais. Un autre problème associé à la mesure des propriétés d’interaction des protéines avec l’eau est que l’application des différentes méthodes à un même échantillon entraînera une série de résultats qui ne sont pas équivalents. En d’autres termes, les résultats de ces mesures ne peuvent pas être considérées comme absolus (Lamiot, Pouliot, Lebeuf, & Paquin, 1998). Par exemple, l’hydratation d’un même échantillon mesurée par compression sera différente de celle obtenue par une méthode quelconque de centrifugation. Même les méthodes de centrifugation entre elles ne sont pas équivalentes; certains préfèrent traiter les échantillons laitiers en quantités de plusieurs mL (Spiegel, 1999), alors que d’autres préfèrent des quantités de l’ordre du microlitre, tel que décrit par la méthode populaire de Kocher et Foegeding (1993). Il faut donc choisir une méthode qui est en accord avec celle qui aura servi à établir la performance d’un produit qu’on souhaite comparer.
En savoir plus

129 En savoir plus

Usage de coupe-vapeur sous les dalles de béton sur le sol

Usage de coupe-vapeur sous les dalles de béton sur le sol

Usage de coupe-vapeur sous les dalles de béton sur le sol Turenne, R. G. https://publications-cnrc.canada.ca/fra/droits L’accès à ce site Web et l’utilisation de son contenu sont assujettis aux conditions présentées dans le site LISEZ CES CONDITIONS ATTENTIVEMENT AVANT D’UTILISER CE SITE WEB.

5 En savoir plus

Influence de certains paramètres sur l’efficacité d’un générateur de vapeur

Influence de certains paramètres sur l’efficacité d’un générateur de vapeur

Chapitre III Description du générateur de vapeur IHI GL1/Z 16 Chambre de combustion Ballon Brûleurs(3 x 3) Port d’air supérieur (OAP) Evaporateur Surchauffeur secondaire (SHS) Surchauffe[r]

57 En savoir plus

Modélisation des jets diphasiques liquide vapeur et du "Rain-Out"

Modélisation des jets diphasiques liquide vapeur et du "Rain-Out"

Fig 3.5.1 : sensibilité du rain-out à la température ; mesures CCPS, notre Fig 3.5.2 : confrontation entre le rain-out mesuré par le CCPS et celui modèle ; cas de l’eau calculé par notre[r]

212 En savoir plus

Reformage à la vapeur de Diesel sur un catalyseur de nickel-nanofilaments de carbone

Reformage à la vapeur de Diesel sur un catalyseur de nickel-nanofilaments de carbone

Pour expliquer la formation des NFC, Baker et coll. ont proposé un modèle de croissance où l’hydrocarbure se diffuse dans la particule métallique à cause d’un gradient de température dans la particule. Le mécanisme commence avec la décomposition de l’hydrocarbure en forme de vapeur dû à la haute température de réaction. Lorsqu’il entre en contact avec les nanoparticules métalliques, se décomposent d'abord dans les espèces de carbone et d’hydrogène. Le carbone se dissout dans la particule métallique et après avoir atteint la limite de solubilité du carbone dans le métal à la température de réaction, le carbone précipite et cristallise sous la forme d'un réseau cylindrique ne comportant pas de liaisons pendantes, et donc énergétiquement stables, cette procédure est montrée dans la figure 2.8. La décomposition d'hydrocarbures est un procédé exothermique et il libère un peu de chaleur dans la zone exposée du métal, tandis que la cristallisation de carbone est un processus endothermique, donc il absorbe de la chaleur à partir de la zone de précipitation du métal. Ce gradient thermique à l'intérieur de la particule métallique maintient le processus de formation des NFC [46].
En savoir plus

94 En savoir plus

Show all 1096 documents...