Fixation biologique de l'azote

Top PDF Fixation biologique de l'azote:

Effet des changements climatiques et atmosphériques sur la croissance et la fixation biologique de l'azote chez Anabaena variabilis : importance des disponibilités du molybdène et du phosphore

Effet des changements climatiques et atmosphériques sur la croissance et la fixation biologique de l'azote chez Anabaena variabilis : importance des disponibilités du molybdène et du phosphore

La normalisation par la quantité de chlorophylle de la quantité d’éthylène produite par la nitrogénase, ne semble pas non plus être un très bon indicateur du potentiel de fixation biologique de l’azote. En effet la concentration en chlorophylle peut être influencée par la disponibilité du P, mais également par la température ou le CO2. Une normalisation par la densité optique des cultures ne semble pas plus appropriée puisqu’elle semble être un mauvais estimateur de la croissance des cyanobactéries, notamment lorsque celle-ci implique des changements de morphologie. Il pourrait être envisageable de normaliser l’ARA par une mesure de biomasse des cyanobactéries, cependant, quelques soit la normalisation utilisée, il semble essentiel de combiner l’estimation du potentiel de fixation d’azote à d’autres mesures permettant d’évaluer la croissance des cyanobactéries. Des mesures de morphologie cellulaire, de croissances cellulaires (e.g OD, chlorophylle ou comptage), de ratio C:N:P, associées à des mesures de capacité de fixation d’azote et de carbone pourraient permettre d’avoir une bonne idée des stratégies de croissance des cyanobactéries filamenteuses mais également de caractériser les effets de facteurs environnementaux (e.g augmentation du CO2, dépositions azotées) sur ces différentes stratégies.
En savoir plus

61 En savoir plus

Caractérisation phénotypique et génotypique des rhizobiums, optimisation du potentiel fixateur d'azote et évaluation de la fixation biologique de l'azote en milieu naturel chez PTEROCARPUS ERINACEUS POIR. (VENN) ET P. LUCENS LEPR.

Caractérisation phénotypique et génotypique des rhizobiums, optimisation du potentiel fixateur d'azote et évaluation de la fixation biologique de l'azote en milieu naturel chez PTEROCARPUS ERINACEUS POIR. (VENN) ET P. LUCENS LEPR.

grandes différences entre les valeurs de la fixation potentielle et les valeurs de la fixation réelle observée sur le terrain sont dues à l'effet des facteurs adverses dan[r]

128 En savoir plus

Fixation symbiotique d'azote par les légumineuses en association. Résultats obtenus en Guadeloupe.

Fixation symbiotique d'azote par les légumineuses en association. Résultats obtenus en Guadeloupe.

dans les sols à l'état libre (p.ex. Azotobacter, Clostridum) ou en symbiose avec certaines plantes (p.ex. Rhizobium, Frankia). Dans les océans ce sont les Cyanobactéries qui assurent cette fonction (libres ou en symbiose avec le phytoplancton). Les conditions optimales de cette fixation biologique sont 0.2-1.0 atm de pression (pression atmosphérique) et 30°C−35°C de température. Ces valeurs sont à comparer avec celles de la fixation industrielle pour la fabrication d'engrais azotés : 250-1000 atm et 450 °C. Ainsi, la fixation industrielle nécessite de l'énergie provenant de ressources fossiles et rejette de grandes quantités de gaz à effet de serre. D'ailleurs, le prix des engrais azotés étant lié à celui des combustibles fossiles, il est voué à augmenter avec la raréfaction de ces ressources et les aléas politiques.
En savoir plus

12 En savoir plus

Sagaies en bois d'Australie occidentale. Fabrication, fixation, fonctions.

Sagaies en bois d'Australie occidentale. Fabrication, fixation, fonctions.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

15 En savoir plus

A Comparative Study of Fixation Density Maps

A Comparative Study of Fixation Density Maps

A Comparative Study of Fixation Density Maps Ulrich Engelke*, Member, IEEE, Hantao Liu, Member, IEEE, Junle Wang, Patrick Le Callet, Member, IEEE, Ingrid Heynderickx, Hans-J¨urgen Zepernick, Senior Member, IEEE, and Anthony Maeder, Member, IEEE Abstract— Fixation density maps (FDM) created from eye tracking experiments are widely used in image processing ap- plications. The FDM are assumed to be reliable ground truths of human visual attention and as such one expects high similarity between FDM created in different laboratories. So far, no studies have analysed the degree of similarity between FDM from inde- pendent laboratories and the related impact on the applications. In this paper, we perform a thorough comparison of FDM from three independently conducted eye tracking experiments. We focus on the effect of presentation time and image content and evaluate the impact of the FDM differences on three applications: visual saliency modelling, image quality assessment, and image retargeting. It is shown that the FDM are very similar and that their impact on the applications is low. The individual experiment comparisons, however, are found to be significantly different, showing that inter-laboratory differences strongly depend on the experimental conditions of the laboratories. The FDM are publicly available to the research community.
En savoir plus

13 En savoir plus

Sélection d'espèces ligneuses adaptées à la fixation biologique de dunes au Niger

Sélection d'espèces ligneuses adaptées à la fixation biologique de dunes au Niger

A. raddiana occupe aussi la deuxième place dans la limitation de la perte en eau en période de stress hydrique. Cette performance à s'adapter en milieu aride serait due à la longueur de ses racines et à la réduction de ses besoins en eau du fait de la faible surface foliaire (PRASAD, 1991 ; DIOUF, 1996 ; BERGER et al., 1996 ; GROUZIS et al., 1998). C'est une espèce particulièrement résistante à la sécheresse et adaptée à une large gamme de pluviosité. Dans l'essai de stress hydrique (figure III), l'Acacia senegal présente la meilleure limitation en perte d'eau des tissus. C'est une espèce très résistante à la sécheresse, qui prospère sur les plaines sableuses sèches ou les dunes (DORAN et al., 1983). Les principaux problèmes auxquels est confrontée cette espèce demeurent sa sensibilité aux attaques parasitaires et aux maladies ainsi que sa croissance très lente (COLONNA et al., 1991). Ceci constitue souvent une entrave dans son utilisation pour la fixation de dunes, où une croissance rapide est souhaitée pour éviter l'ensevelissement des jeunes plants. Une biomasse importante est également désirée pour ralentir la force du vent.
En savoir plus

9 En savoir plus

Probabilité de fixation dans des modèles génétiques de populations à plusieurs allèles

Probabilité de fixation dans des modèles génétiques de populations à plusieurs allèles

Pour tous les calculs, nous utiliserons un même argument : sous neutralité, sachant qu'un échantillon de b gènes choisis au hasard à la génération t ont a ancêtres[r]

91 En savoir plus

La fixation externe en pathologie de lappareil locomoteur : Intrts et Indications

La fixation externe en pathologie de lappareil locomoteur : Intrts et Indications

IV. Bases mécaniques de la fixation externe : [11,26] De nombreux travaux ont été faits concernant la stabilité des fixateurs externes. Certains visent à définir le rôle de chacun des plans de fixation, d’autres comparent les fixateurs les uns aux autres, d'autres enfin analysent les propriétés mécaniques respectives des fixateurs circulaires et des fixateurs unilatéraux. Ces travaux menés par différentes équipes se recoupent plus ou moins, les derniers réalisés utilisant des technologies très sophistiquées d'analyse des déformations grâce à l'informatique.[4, 27,28]
En savoir plus

177 En savoir plus

Consentement-père biologique

Consentement-père biologique

Consentement aux fins de transmission de renseignements en cas de décès du père biologique Advenant que mon décès survienne avant le traitement de la demande de renseignements sur mon enfant et que cet enfant demande à me connaître;

1 En savoir plus

Dégradation biologique des polychlorobiphényles

Dégradation biologique des polychlorobiphényles

164 expérimentations ne désignent pas de solutions techniques évidentes, l’analyse de cycle de vie est un bon complément pour aider à la conception du procédé. Les catégories d’impact étudiées sont la déplétion abiotique, la déplétion de la couche d’ozone, le réchauffement climatique, la toxicité terrestre, toxicité humaine, toxicité pour les milieux aquatiques d’eau douce, pour les sédiments d’eau douce, pour les milieux aquatiques maritimes, pour les sédiments marins, l’eutrophisation, l’acidification, l’oxydation photochimique et la radiation. Une majorité de 7 catégories d’impact est très favorable à l’aération par insufflation d’air. C’est donc cette solution qui a été retenue pour un essai sur site, chez un client potentiel de la société VALGO. La deuxième analyse de cycle de vie a pour objectif de vérifier et d’évaluer l’avantage environnemental d’une solution biologique par rapport à une solution thermique classique. Elle fournit donc les preuves solides de ce qui est couramment sous-entendu. En effet, avec 9 catégories d’impacts très favorables à la solution biologique, le traitement biologique a une empreinte environnementale bien moindre qu’un procédé d’incinération. De plus l’analyse de sensibilité montre que l’avantage est tel que le transport des terres vers un centre de traitement biologique est toujours justifié. Cela relance aussi l’intérêt de ces biocentres dont on peut se demander la pertinence quand des installations sur-site sont possibles. Avec les économies d’échelle et la stabilisation de savoir-faire que permettent ces structures, c’est un argument supplémentaire en leur faveur. Ces deux applications de l’analyse de cycle de vie illustre bien la pertinence de son utilisation dans le domaine de la réhabilitation de sites et sols industriels. De plus, cette démarche pourrait assez facilement s’insérer dans le cadre méthodologique actuel préconisé par les services de l’état pour la gestion des sites et sols pollués. Suite à l’interprétation de l’état des milieux (IEM), l’analyse de cycle de vie serait une méthode adaptée pour guider l’établissement du plan de gestion.
En savoir plus

246 En savoir plus

La pénurie des infirmières au Canada : le rôle des mécanismes de fixation des salaires

La pénurie des infirmières au Canada : le rôle des mécanismes de fixation des salaires

122 Conclusion générale Ce projet doctoral intitulé « La pénurie des infirmières au Canada : Le rôle des mécanismes de fixation des salaires » a pu montrer dans son ensemble que l’explication du phénomène de pénurie de MO sur le marché du travail des infirmières n’est pas simple. Cette pénurie continue de poser un défi majeur pour les décideurs de politiques publiques, puisqu’en termes d’effectif, cette MO constitue l’un des éléments les plus importants du système de santé. Bien que les employeurs soient en nombre restreint, ils n’ont pas pu instaurer un système de monopsone, ce qui expliquerait en partie la pénurie. C’est que la présence des syndicats offre un contrepoids à l’influence du patronat. Nous avions pensé que l’absence de monopsone signifierait une structure de salaire horaire aplatie sur le marché du travail des infirmières, compte tenu de la centralisation du processus de négociation et de la forte présence syndicale. Ceci expliquerait d’une autre façon la pénurie, mais n’a pas été validé. Nous avons trouvé que les acteurs ont compris qu’il faut permettre une certaine flexibilité dans la structure salariale afin d’attirer des infirmières à certains endroits éloignés ou à forte employabilité. Est-ce que cette flexibilité est suffisante pour réduire significativement ou éliminer la pénurie, comme ce serait le cas dans un marché concurrentiel? C’est une question cruciale pour les chercheurs et les décideurs de politiques publiques. La non-disponibilité des statistiques sur les postes vacants à l’échelle provinciale ou régionale constitue une des limitations de cette thèse pour élucider plus clairement la question de la pénurie. Des développements futurs dans la collecte de données et les recherches qui s’en suivront vont aider à faire davantage de lumière sur ce phénomène. Pour l’instant néanmoins, des mesures visant à améliorer la qualité de travail des infirmières en poste représentent une piste de solution à cette pénurie.
En savoir plus

142 En savoir plus

Modélisation de la charge annuelle en azote et phosphore par analyse spatiale d'information topographiques et d'occupation des sols

Modélisation de la charge annuelle en azote et phosphore par analyse spatiale d'information topographiques et d'occupation des sols

La modélisation des charges en nutriments à l’exutoire d’un bassin versant nécessite un outil qui permette d’associer à chaque type d’occupa- tion du sol, une pression polluant[r]

10 En savoir plus

Modélisation des phénomènes de corrosion du Zircaloy-4 sous mélanges oxygène-azote à haute température

Modélisation des phénomènes de corrosion du Zircaloy-4 sous mélanges oxygène-azote à haute température

Figure 39 - Zy4 oxydé sous air à 1 100 °C pendant (A) 60 min avec un débit de 60 L.h -1 et (B) 14 min avec un débit de 30 L.h -1 [91]. Pour expliquer les résultats de corrosion du zircaloy-4 sous air pour des températures supérieures à 1 000 °C, Duriez et al. [91] et Steinbrück [98] ont proposé le phénomène de « starvation » globale en oxygène, c’est-à-dire une diminution très importante de la pression d’oxygène du fait de sa consommation très rapide au voisinage de l’échantillon. Ainsi, les conditions thermodynamiques locales pourraient devenir favorables à la formation de précipités de nitrure de zirconium ZrN. Par exemple, Steinbrück [98] a pu noter au cours d’essais de nitruration sous azote gazeux à 1 200 °C sur des gaines de zircaloy-4 qui ont été préalablement oxydées que la vitesse de nitruration des échantillons est plus importante que sur des échantillons non pré-oxydés. Dans ce cas de « starvation » globale en oxygène, quelle que soit l’épaisseur de la couche initiale d’oxyde, la vitesse de nitruration tend vers la même valeur. Il a alors été observé que des phases nitrurées se forment en grande quantité sur la surface externe de la couche de pré-oxyde.
En savoir plus

220 En savoir plus

Maîtrise de la fertilisation en azote, phosphore et potassium dans des systèmes d’élevages caprins laitiers à bas intrants

Maîtrise de la fertilisation en azote, phosphore et potassium dans des systèmes d’élevages caprins laitiers à bas intrants

- Taux de fétuque élevé, peu appètent Ce mélange (RedCap) est assez rustique, et s’adapte facilement selon le climat ou le type de terre. On peut apercevoir sur les graphiques précédents qu’il n’est pas déficitaire en termes de fertilisation.. Il faut cependant veiller à une éventuelle déficience en Phosphore et Potasse, puisque ce mélange est exigeant. Les graminées bénéficient d’une fixation symbiotique élevée puisqu’elles prélèvent les fournitures du sol ainsi que l’N ammoniacal fourni par les légumineuses. Cela crée une biomasse importante, des rendements plus élevés, ce qui prouve la fonction déterminante des minéraux en synergie dans le sol.
En savoir plus

31 En savoir plus

Qualité biologique des sols

Qualité biologique des sols

Huit indicateurs biologiques testés Plusieurs indicateurs portant tant sur des organismes du sol que sur des processus biologiques sont combinés pour évaluer la qualité biologique d’un sol. À ce stade, huit indica- teurs ont fait l’objet de mesures sur 30 sites sous prairies et 30 sites sous cultures au sein de 10 unités paysagères agri- coles wallonnes 5 pour établir des valeurs de référence pour le territoire régional : quotient métabolique (rapport entre res- piration potentielle et C microbien), respiration potentielle (dégagement de CO 2 ), minéralisation nette de l’azote (N), vers de terre (abondance et masse), potentiel métabolique des bac- téries (diversité des substrats utilisés), biomasse microbienne (C microbien et rapport entre C microbien et N microbien) et quotient microbien (rapport entre C microbien et C or- ganique total). Les résultats obtenus indiquent notamment le pouvoir discriminant de quatre des indicateurs retenus quant à l’utilisation du sol (distinction claire entre prai- ries et cultures). Pour une même utilisation du sol, les gammes de valeurs rencontrées étaient semblables dans toutes les unités paysagères agricoles wallonnes étudiées. Plusieurs applications sont envisagées : (i) établissement pour un sol donné d’un score compréhensif unique, (ii) établissement d’un graphique radar présentant l’ensemble des données d’une même utilisation du sol et (iii) établissement pour la Wallonie d’une carte de qualité biologique des sols (en exploration). [1] Introduction partie 5 | [2] Réseaux REQUASUD (www.requasud.be) et CARBOSOL (Goidts & van Wesemael, 2007) p. ex. | [3] IPRFW (SPW - DGO3 - DNF, 2015) | [4] Subvention CARBIOSOL | [5] Kruger et al., 2015
En savoir plus

1 En savoir plus

L'horloge biologique du muscle

L'horloge biologique du muscle

Glucocorticoïdes et horloge musculaire Certains facteurs sont connus comme étant capables de moduler l’horloge biologique tels que les glucocor- ticoïdes. Les niveaux circulants de glucocorticoïdes présentent en effet une rythmicité circadienne, avec des niveaux maximaux en début de phase active. Réci- proquement, la dexaméthasone – un glucocorticoïde synthétique – est un puissant synchronisateur dans les tissus périphériques puisque des éléments de réponse au récepteur des glucocorticoïdes sont présents dans les promoteurs des gènes de l’horloge. L’administration chronique de dexaméthasone induit une atrophie mus- culaire, tout comme la délétion du gène de l’horloge
En savoir plus

3 En savoir plus

Performance de l'indicateur Azote Potentiellement Lessivable pour l'évaluation de la gestion du nitrate en agriculture et du risque pour la qualité de l’eau

Performance de l'indicateur Azote Potentiellement Lessivable pour l'évaluation de la gestion du nitrate en agriculture et du risque pour la qualité de l’eau

Figure 3-22. Distribution des cultures contrôlées lors de l’échantillonnage APL 2012. 4.2.2 Méthode Afin d’évaluer correctement le contenu en azote nitrique du sol, au moins 15 prélèvements de sol sont réalisés pour constituer un échantillon composite (Vandenberghe et Colinet, 2014). Les prélèvements sont effectués dans trois couches successives de 30 cm pour atteindre ainsi la profondeur de 90 cm. Ces échantillons sont conduits, dans un coffre thermiquement isolé, à un laboratoire agréé par le Service Public de Wallonie. Ils sont analysés immédiatement ou stockés en chambre froide (1°C à 4°C) pendant au maximum cinq jours avant analyse. Les échantillons, non séchés, sont homogénéisés par tamisage (8mm) après quoi l’extraction de l'ion nitrate est effectuée sur une aliquote de minimum 30 grammes d'échantillon par une solution KCl de concentration 0,1N au minimum. Le rapport d'extraction (poids de terre/volume de solution d'extraction) est de 1/5 ème . Les flacons sont placés dans un agitateur rotatif pendant une demi-heure. La solution est ensuite laissée au repos pendant une demi- heure pour décantation. Le dosage du nitrate est effectué sur le surnageant qui, selon la méthode de dosage, est préalablement filtré ou centrifugé.
En savoir plus

408 En savoir plus

L'individualité biologique et la mort

L'individualité biologique et la mort

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

29 En savoir plus

L'ADAPTATION BIOLOGIQUE ET LES NEUROSCIENCES

L'ADAPTATION BIOLOGIQUE ET LES NEUROSCIENCES

Université Diderot, REHSEIS, CNRS UMR7596, Paris Le domaine qui a trait de façon générale à l’esprit, en particulier les disciplines associées que sont la psychologie et la physiologie, et plus récemment les sciences cognitives et les neurosciences, constitue un champ d’étude où l’analyse indique non seulement que le terme « adaptation » est polysémique, mais révèle aussi un ensemble de concepts liés et parfois non distingués à dessein. L’adaptation est souvent mal précisée, simplement proposée sur le modèle de l’adaptation biologique pour définir de façon analogique un objet expérimentalement fondé, comme le conditionnement, la préparation d’un mouvement, l’apprentissage ou l’intelligence. L’éclaircissement conceptuel attendu d’une analyse, même restreinte, de quelques parcours historiques sinueux des notions d’adaptation dans ces disciplines, entre théorie de l’évolution, psychologie et physiologie, peut paraître un exercice fastidieux, s’il ne s’agissait pas, selon le mot de Canguilhem, d’une « confrontation critique de plusieurs démarches, [pour] en retrouver, si possible, le départ commun et d’en présumer la fécondité […] » 1
En savoir plus

7 En savoir plus

Psychiatrie biologique v3.0

Psychiatrie biologique v3.0

thymorégulateurs comme le lithium. Dans les années 1980, les cibles moléculaires de ces psychotropes ont été carac- térisées et les gènes correspondants ont été clonés au cours des années suivantes. Dans le même temps, et grâce à ces nouvelles connaissances moléculaires, de nouvelles générations de molécules sont apparues, comme les SSRI (serotonin-specific reuptake inhibitors) pour la dépres- sion ou les antipsychotiques de seconde génération, des molécules présentant moins d’effets secondaires et ayant un peu plus d’efficacité sur les symptômes cognitifs des patients. On était alors persuadé que la « psychiatrie biologique » allait continuer à faire des progrès specta- culaires et permettre de traiter les patients de mieux en mieux. Cependant, malgré les efforts considérables de la recherche académique et les dizaines de milliards de dol- lars dépensés par les laboratoires pharmaceutiques, les progrès réalisés jusqu’à ce jour sont demeurés minimes. Ce constat d’échec concernant d’éventuelles nouvelles avan- cées thérapeutiques fondées sur une connaissance ration- nelle du cerveau a malheureusement entraîné l’abandon complet de la recherche sur les maladies psychiatriques par la plupart des grandes compagnies pharmaceutiques, il y a de cela plusieurs années.
En savoir plus

2 En savoir plus

Show all 927 documents...