Faculté de Médecine et Pharmacie d'Haïti

Top PDF Faculté de Médecine et Pharmacie d'Haïti:

Projet de formation diplômante en transfusion sanguine au niveau du 3e cycle de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université Notre Dame d’Haïti pour les professionnels de la santé

Projet de formation diplômante en transfusion sanguine au niveau du 3e cycle de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université Notre Dame d’Haïti pour les professionnels de la santé

5 R ESUME I NTRODUCTION /J USTIFICATION La Transfusion sanguine a permis au fil des siècles de sauver bien des vies. Elle fait référence à plusieurs activités qui sont enseignées à travers le monde. En Haïti, les structures en charge de la transfusion sanguine peinent à assurer une couverture adéquate en don de sang et les activités transfusionnelles des institutions utilisatrices de produits sanguins sont restées en grande partie dans la pénombre. La Politique de Sécurité transfusionnelle publiée en 2015 par le MSPP attire l’attention sur le Besoin en renforcement des capacités en Transfusion sanguine et les prestataires de soins ayant participé à une Enquête sur les pratiques transfusionnelles menée en 2014 au sein d’un site pilote d’hémovigilance ont émis des commentaires sur la nécessité de formation du personnel soignant dans ce domaine. Jusqu’à date, il n’existe pas de formation certifiante ni diplômante en transfusion sanguine en Haïti et les cours sur la Transfusion clinique et l’immuno-hématologie ne sont pratiquement plus dispensés au sein des Facultés de Médecine, de Pharmacie et des Sciences infirmières. Ainsi, après la réunion des professeurs de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’Université Notre Dame d’Haïti en Septembre 2015, le projet d’organisation d’une formation en transfusion sanguine pour les professionnels de la santé en Haïti a donc été retenu et a fait l’objet de notre travail de sortie.
En savoir plus

64 En savoir plus

Les sentiers d’une innovation pédagogique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Haïti

Les sentiers d’une innovation pédagogique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie d'Haïti

Il est de plus en plus obligatoire vue l’évolution exponentielle des connaissances en médecine d’être à jour avec la science. L’être humain dispose d’une extraordinaire aptitude à acquérir des compétences nouvelles tout au long de sa vie. Les processus en jeu mobilisent la plupart des aptitudes fonctionnelles du cerveau humain. Diverses théories contribuent à la compréhension des mécanismes en jeu, à défaut d’un modèle unifié de l’apprentissage. L’approche constructiviste domine aujourd’hui la réflexion pédagogique, avec pour principes essentielles l’affirmation du caractère individuel et actif de tout apprentissage, lequel provoque une modification des représentations du sujet, le centrage de l’enseignement sur l’apprenant, qui est l’acteur de la construction de ses connaissances. L’enseignant est vu comme un médiateur des savoirs et un facilitateur des apprentissages. L’autoformation est une démarche dynamique d’apprentissage où la curiosité entrainée par l’enseignant suscite le désir de savoir et de comprendre chez l’étudiant et le porte à aller chercher continuellement les connaissances. Dans l’organisation de la formation médicale, les étudiants doivent procéder à un transfert de leurs connaissances des sciences de base aux sciences cliniques, puis de ces dernières à la pratique. Or, pour ce faire, il ne suffit pas simplement d’instituer une nouvelle technique pédagogique aussi motivante qu’elle soit et de s’en arrêter. Ils doivent posséder des connaissances spécifiques abondantes, hautement organisées et être capable de les activer par une représentation mentale donnant un sens au nouveau problème rencontré. Il a été démontré en psychologie cognitive que la capacité d’appliquer des apprentissages à de nouveaux problèmes (transfert) est favorisée lorsque les étudiants fournissent un travail d’apprentissage en profondeur, en recourant à un répertoire varié et éclectique de stratégies d’apprentissage, incluant d’une part les stratégies cognitives les plus élaborées et, d’autre part, des stratégies métacognitives, c'est-à-dire des stratégies reliées à la conscience que l’étudiant a de son propre processus d’apprentissage . En réalité, nous exigeons donc beaucoup de nos étudiants. Nous attendons d’eux, non seulement d’avoir la capacité de construire des connaissances élaborées, mais de le faire par eux-mêmes, dans un superbe mouvement d’autonomie, en étant conscients de leurs besoins et des ressources et stratégies d’apprentissage à utiliser. Il est difficile d’imaginer que ces qualités soient présentes d’emblée de façon spontanée, sans un contexte d’apprentissage et un encadrement qui le favorisent (18). Il est nécessaire de se rappeler que l’apprentissage se construit à partir des
En savoir plus

98 En savoir plus

Évaluation du cours de Physiologie Cardiovasculaire de la Faculté de Pharmacie de l’UNDH (2e année)

Évaluation du cours de Physiologie Cardiovasculaire de la Faculté de Pharmacie de l’UNDH (2e année)

La faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université Notre Dame D’Haïti (UNDH), depuis novembre 1996, vise à former des professionnels de la santé capables de faire face aux nombreux problèmes médico-sanitaires que confronte notre milieu. Au cours de la période de formation, les étudiantes et étudiants acquièrent un bagage théorique solide mais aussi une connaissance pratique des divers environnements dans lesquels ils seront appelés à appliquer l'expertise reçue. Depuis 3 ans la faculté de pharmacie a vu le jour et compte actuellement 3 promotions. Le cours de physiologie cardiovasculaire à travers cette faculté s’effectue en 2e année sur une période de 6 mois à raison de 2 heures par semaine.
En savoir plus

35 En savoir plus

Devenir des étudiants ayant réussi le concours de 1re année de médecine à la faculté des Antilles et de la Guyane

Devenir des étudiants ayant réussi le concours de 1re année de médecine à la faculté des Antilles et de la Guyane

Méthodes  :   Nous  avons  mis  en  œuvre  une  étude  épidémiologique  observationnelle  transversale  sur  les   quatre  promotions  d’étudiants  reçus  au  concours  de  première  année  de  médecine  de  2001  à   2004.  Les  données  ont  été  recueillies  par  entretien  téléphonique.  Le  critère  de  jugement   principal  était  le  lieu  d’exercice  actuel  puis  venaient  les  facteurs  ayant  influencé  ce  choix.  Les   facteurs  influençant  le  choix  de  la  région  d’internat  ont  été  explorées  par  des  régressions   logistiques  et  des  analyses  de  variance.  
En savoir plus

54 En savoir plus

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

De même que pour les autres travaux nationaux et internationaux, l’âge de début du tabagisme reste précoce et la motivation essentielle de début du tabagisme est le plaisir. Dans 77,3 %, les étudiants fument dans l’enceinte de la faculté. Comme le montrent d’autres études épidémiologiques au Maroc et à l’étranger, il s’avère que pour les futurs médecins, l’information du patient sur les risques potentiels de son tabagisme, est loin d’être un comportement systématique. Les connaissances en matière des risques du tabagisme restent imparfaites, car en dehors des risques respiratoires et certaines pathologies néoplasiques, les autres risques sont moins connus, ce qui incite à l’instauration d’un enseignement précoce sur le tabagisme dès la 1 ère année de médecine et des ateliers séminaires lors des années ultérieures.
En savoir plus

91 En savoir plus

Un enseignement de Santé Mondiale à la faculté de médecine de Rouen. Quel profil et quelles attentes des étudiants en santé ?

Un enseignement de Santé Mondiale à la faculté de médecine de Rouen. Quel profil et quelles attentes des étudiants en santé ?

Les facultés de médecine américaines sont pionnières dans la création de contenus d’enseignements en santé mondiale dans leurs programmes de formation académique. Ces enseignements existent sous de multiples modalités : ils font parfois partie du tronc commun de la formation médicale, existent pour d’autres sous une forme optionnelle ; certains s’adressent à des professionnels de santé déjà diplômés (formation professionnelle continue), d’autres aux étudiants en formation initiale ; enfin, leur contenu peut être uniquement théorique, ou à l’inverse, uniquement opérationnel, avec des missions formatrices sur le terrain, et pour la plupart, intégrer les deux compétences.
En savoir plus

58 En savoir plus

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Connaissances, attitudes et pratiques vis-à-vis du tabagisme chez les étudiants de la faculté de médecine de Marrakech

Connaissances, attitudes et pratiques vis‐à‐vis du tabagisme chez les étudiants de la FMPM                                                  souffrant d’addiction. En effet, toute action menée par le médecin augmente le nombre de tentatives d’arrêt de 10% [13,7]. Par ailleurs, 91,2% des étudiants confirment que les médecins seraient plus enclins à conseiller leurs malades qui veulent arrêter de fumer s’ils connaissaient une méthode réellement efficace, mais seulement 37% estiment qu’ils ont assez de connaissances pour le faire. Le même avis a été signalé dans plusieurs études faites auprès des étudiants en médecine et des médecins à l’échelle nationale et internationale [32, 33, 47, 57, 80, 84] . En France, 81 % des internes déclarent qu’ils ne sont pas bien informés sur les techniques de sevrage notamment sur l’usage de substituts nicotiniques [85].
En savoir plus

110 En savoir plus

Organisation d’un enseignement de sémiologie urologie pour les étudiants de deuxième année à la Faculté de médecine des Antilles

Organisation d’un enseignement de sémiologie urologie pour les étudiants de deuxième année à la Faculté de médecine des Antilles

Cette première année se déroulait initialement en Guadeloupe. La volonté d'assurer un accès équitable aux études médicales pour les étudiants de nos trois régions a conduit à ouvrir en 2003 en Martinique, puis en 2006 en Guyane, des locaux d'enseignement. Les étudiants admis en 2 ème année intégraient la faculté de médecine de l’université de Bordeaux II jusqu’en 2007. Depuis la rentrée de 2008 la deuxième année du Premier Cycle des Etudes Médicales (PCEM2) est assurée en Guadeloupe. Puis à la rentrée de 2009 nos étudiants ont pu bénéficier de l’ouverture de la première année du deuxième Cycle (DCEM1). A l’issu du DCEM1 nos étudiants partiront vers l’hexagone dans quelques universités partenaires (Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Paris,...).
En savoir plus

25 En savoir plus

Burnout chez les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech

Burnout chez les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Marrakech

Notre étude a permis de montrer une corrélation entre le sexe et la dépersonnalisation : les hommes avaient un sore de dépersonnalisation plus élevé que les femmes (différence statistiquement significative P=0,031). La plupart des recherches avait retrouvé une dépersonnalisation élevée chez les hommes ; L’étude de D. Truchot chez les médecins libéraux de Champagne Ardenne a montré que les hommes avaient un score de dépersonnalisation plus élevé que les femmes avec une différence statistiquement significative ; Les scores moyens respectifs sont : 9,86 et 6,22 avec p inférieur à 0,000005(57), aussi L’étude de Clémentine VAQUIN-VILLEMINEY portant sur la prévalence du burnout en médecine générale a abouti au même résultat que le notre avec P=0,023(12). Parallèlement, C MASLCH évoque le fait que les différentes composantes du syndrome pouvaient être réparties inégalement en fonction du sexe : les femmes souffriraient plus d’épuisement émotionnel (donnée non retrouvée dans notre étude), tandis que les hommes déshumaniseraient plus les relations (donnée trouvée dans notre étude) et souffriraient plus d’un manque d’accomplissement personnel (à la différence de ce qui a été trouvé dans notre étude) (58).L’étude de Sabrina (burnout chez les médecins libéraux de Tahiti) et l’étude de C.ZETER(59) concernant les médecins généralistes de la région Poitou-Charentes ont aboutit au même résultat que le notre :les hommes avaient un score de dépersonnalisation plus élevé que les femmes, mais statistiquement non significatif. En revanche, l’étude de D.TRUCHOT sur le burnout des étudiants en médecine de la faculté de Reims n’a pas trouvé une différence significative entre le sexe et la dépersonnalisation (13).
En savoir plus

104 En savoir plus

Immersion dans une faculté de médecine dentaire québécoise : les différences observées avec l'enseignement et les pratiques françaises

Immersion dans une faculté de médecine dentaire québécoise : les différences observées avec l'enseignement et les pratiques françaises

ainsi des groupes de deux ou trois personnes et le professeur leur donne un sujet sur lequel ils devront réaliser des recherches bibliographiques afin de pouvoir présenter leurs résultats sous forme de Power-Point à l’ensemble de la promotion. Ces présentations peuvent durer deux heures comme trente minutes en fonction des objectifs fixés par le professeur. Elles doivent être claires, concises mais aussi ludiques tant dans l’énonciation écrite que orale. Les travaux sont envoyés par courriers électroniques internes à la faculté à l’ensemble des élèves de la promotion et ce quelques jours à l’avance. Le professeur peut également mettre à disposition des outils afin d’illustrer le sujet abordé. Suite à ces présentations, un temps de discussion et de réponse aux questions est mis en place. Ainsi le cours devient dynamique avec une participation très importante.
En savoir plus

116 En savoir plus

Formation pratique des internes de médecine générale de la faculté de Marseille en stage de gynécologie

Formation pratique des internes de médecine générale de la faculté de Marseille en stage de gynécologie

A mon Directeur de thèse, Monsieur le Professeur Simon FILIPPI, Je vous prie de recevoir mes sincères remerciements pour m’avoir proposé ce sujet de thèse et guidée à la réalisation de ce travail malgré votre emploi du temps très chargé. Travailler pendant 6 mois à vos côtés à été très formateur et m’a permis de mieux appréhender l’exercice de la médecine générale dans toutes ses dimensions. Grâce à vous, j’ai découvert que la médecine générale offrait de nombreuses possibilités : réalisation d’échographies, d’expertises médicales, d’IVG médicamenteuses, de thérapies cognitivo-comportementales…
En savoir plus

73 En savoir plus

Évaluation des besoins de suivi médical des internes de médecine générale de la faculté de Rouen

Évaluation des besoins de suivi médical des internes de médecine générale de la faculté de Rouen

Partie 6: Suivi souhaité en temps que médecin généraliste. Actuellement aucun suivi médical n’est mis en place pour le suivi des médecins libéraux, parmi les propositions, cochez celles[r]

121 En savoir plus

État des connaissances globales des internes de médecine générale concernant les certificats médicaux à la faculté de médecine d'Amiens en novembre 2016

État des connaissances globales des internes de médecine générale concernant les certificats médicaux à la faculté de médecine d'Amiens en novembre 2016

Pour autant, la responsabilité médicolégale de la délivrance d’un certificat doit inciter le médecin généraliste à garder une prudence et des connaissances pour sa rédaction. Avant, il n'y avait pas d'internat de médecine générale et probablement pas de formation sur ce thème, mais les médecins étaient quand même amenés à rédiger ce genre de documents. On peut donc penser que l’acquisition de leurs connaissances dans le domaine des certificats s’est faite petit à petit grâce à la confrontation fréquente à ce type de demande.

73 En savoir plus

Le travail de Fin d'études à la Faculté de Médecine Vétérinaire: What's new since 2014?

Le travail de Fin d'études à la Faculté de Médecine Vétérinaire: What's new since 2014?

Je viens de voir avec stupéfaction que j'ai été choisie pour être sous votre tutelle lors de mon TFE, dans le département de ZZZ. Cela m'a beaucoup surprise car ce n'était absolumen[r]

20 En savoir plus

Évaluation des connaissances que les patients ont de leurs traitements et du temps d'éducation thérapeutique en consultation de médecine générale ou en pharmacie

Évaluation des connaissances que les patients ont de leurs traitements et du temps d'éducation thérapeutique en consultation de médecine générale ou en pharmacie

Evaluation des connaissances que les patients ont de leurs traitements et du temps d’éducation thérapeutique en consultation de médecine générale et en pharmacie Introduction : L’observance, comme enjeux de santé publique, est dépendante de l’adhésion des patients à leur prise en charge. Nous avons décidé par cette étude d’évaluer les connaissances que les patients ont de leur traitement. Les objectifs secondaires étaient de mettre en évidence les variables influençant le niveau de connaissance des patients et d’évaluer l’éducation thérapeutique en médecine générale et en pharmacie. Matériel et méthode : Etude observationnelle prospective et multicentrique, basée sur l’analyse de 178 questionnaires remplis par des patients dans 8 pharmacies sur le territoire de l’Oise et de la Somme. Résultats : Les patients étaient capables de restituer 57% du contenu de leur ordonnance, correspondant à un niveau de connaissance modérée des traitements. Les variables influant le niveau de connaissance des patients étaient le nombre de médicaments compris dans l’ordonnance et le niveau d’étude. 25.3% des patients déclaraient recevoir des informations sur leur médicament à chaque consultation de médecine générale et 27,4% en officine. Une large majorité estimait recevoir suffisamment d’information sur leur médicament chez le médecin traitant (62,9%) ou en officine (73%).
En savoir plus

62 En savoir plus

Revue de la littérature sur la qualité méthodologique des thèses de médecine générale soutenues en 2014 et en 2016 à la faculté de médecine de Grenoble : comparaison et évolution sur ces deux années

Revue de la littérature sur la qualité méthodologique des thèses de médecine générale soutenues en 2014 et en 2016 à la faculté de médecine de Grenoble : comparaison et évolution sur ces deux années

Validité externe et généralisation 62,3% des thèses en 2014 et 76,4% en 2016 étaient de type observationnel et concordantes avec la proportion retrouvée de 66% à l’UFR de Bordeaux (15). Cette revue systématique souligne une faiblesse méthodologique, également décrite dans d'autres travaux. Les causes retenues étaient un manque de formation à la recherche (5,11,17), la thèse étant définie comme le premier travail scientifique de l'étudiant de médecine générale (16,18,29). Contrairement aux internes d’autres spécialités, l'interne de MG a un environnement moins propice à la découverte de la recherche scientifique au cours de son troisième cycle d’études médicales.
En savoir plus

44 En savoir plus

Les internes de médecine générale de la faculté de Montpellier-Nîmes évaluent favorablement l'enseignement à la relation médecin-patient

Les internes de médecine générale de la faculté de Montpellier-Nîmes évaluent favorablement l'enseignement à la relation médecin-patient

descriptif, non jugeant et spécifique. Les exercices de réflexion entraînent des prises de conscience efficaces pour induire un changement de comportement. Les thèmes peuvent concerner l'éthique, le professionnalisme, l'approche centrée-patient, les exercices de connaissance de soi, la gestion des émotions des patients et du médecin. Les outils et supports peuvent être des témoignages de patients, de psychologues ou d'acteurs (incarner le rôle du médecin fait appel à certaines compétences dramaturgiques), des groupes de pairs type Balint, des lectures, des vidéos, des bandes-sons de consultations réelles enregistrées par les étudiants, le photo-langage, la médecine narrative, le remue-méninges, le portfolio, des exercices de clowns, des conférences gesticulées, du théâtre forum (11,17). Le jeu de rôle comporte des variantes avec la possibilité d'être en trinôme (médecin-patient-observateur) et de jouer une situation vécue, ce qui favorise l'authenticité et la confiance des étudiants.
En savoir plus

54 En savoir plus

Influence du stage ambulatoire de niveau un sur le projet d'installation des internes en D.E.S. de médecine générale de la faculté de Grenoble

Influence du stage ambulatoire de niveau un sur le projet d'installation des internes en D.E.S. de médecine générale de la faculté de Grenoble

Cependant la situation actuelle ne permet pas d’être trop critique dans la sélection des maitres de stage des universités : la période est plutôt à l’appel de toute bonne volonté. Si tous les internes en D.E.S. de médecine générale passent obligatoirement en stage ambulatoire de niveau 1, le manque de maitres de stage des universités ne permet actuellement pas à tous les externes de faire le stage en médecine générale selon les conditions de l’arrêté du 18 juin 2009. Ce stage étant pourtant indispensable à la validation du deuxième cycle des études médicales. A l’heure actuelle seuls 33% des internes en D.E.S. de médecine générale ont la possibilité de faire un S.A.S.P.A.S. Pour que ce taux atteigne 80%, les estimations établies par l’IGAS retrouvent un besoin de 5 400 à 13 800 maitres de stage des universités à confronter au chiffre de 3 500 maitres de stage des universités recensés en 2010 [24].
En savoir plus

70 En savoir plus

Exploration du ressenti des internes de médecine générale de la faculté de Grenoble sur leur stage de pédiatrie mixte ambulatoire et hospitalier

Exploration du ressenti des internes de médecine générale de la faculté de Grenoble sur leur stage de pédiatrie mixte ambulatoire et hospitalier

Ton boulot c'est surtout de faire de l'IVG parce que c'est là que tu as énormément de gens, tu fais les échos pour les IVG, tu doses tes béta HCG euh... et voilà c'est une gestion de la gynéco que toi tu ne connaîtras jamais en ambulatoire… pas que l'IVG tu peux pas connaître puisque par exemple *** elle, elle en fait en ville, et d'ailleurs ça c'est un truc qui est trop bien, un truc que j'aurais jamais connu si je n'avais pas fait d'ambulatoire en gynéco, voir comment ça s'organise dans un cabinet. Moi je trouve c'est important, c'est un vrai truc de santé publique c'est hyper important en plus dans les droits de la femme etc… c'est un truc qui est hyper actuel, ça aurait été hyper triste que dans ma formation j'ai jamais vu comment ça se passe de faire de l' IVG en ambulatoire etc.. tu vois ça m'aurait manqué… et donc je te disais mes copains ils ont fait 6 mois de gynéco et après 6 mois de pédiatrie. Et ensuite il passent aux urgences ped c'est pareil c'est des pathologies ultra répétitives mais c'est pareil tu verras pas ça en ambulatoire. Et puis tu n'auras pas le suivi alors qu'en médecine générale c'est le plus important ! C'est ça le plus important, c'est ça qui fait si tu es un bon médecin généraliste. Le suivi c'est quand même le fond de ton boulot en médecine générale. Les gens tu les revois, tu les vois grandir, tu as des problématiques différentes, tu vois une même personne à des âges différents et c'est ça qui est chouette !
En savoir plus

170 En savoir plus

Pépite | Évaluation du bénéfice pédagogique global à l’issue du stage en médecine ambulatoire, chez les étudiants en deuxième cycle de la faculté de médecine et de maïeutique de Lille

Pépite | Évaluation du bénéfice pédagogique global à l’issue du stage en médecine ambulatoire, chez les étudiants en deuxième cycle de la faculté de médecine et de maïeutique de Lille

42. Ora M. Orientation (médecin généraliste versus gynécologue) et motivations des femmes pour leurs prises en charge gynécologique de première intention. [Thèse d’exercice] Paris : Université Paris-Est Créteil Val de Marne ; 2007. 43. Gilmardais A-S. Modalités de la pratique du frottis cervico-utérin (FCU) en consultation de médecine générale : étude observationnelle descriptive auprès des maîtres de stage universitaire (MSU) en Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe de Mai 2015 à Mai 2016. [Thèse d'exercice] Angers : Université d'Angers ; 2017.
En savoir plus

57 En savoir plus

Show all 2159 documents...