18F-FDG TEP-TDM

Top PDF 18F-FDG TEP-TDM:

Pépite | Étude des performances et de la valeur pronostique de la TEP TDM au 18F-FDG dans l’évaluation précoce de la réponse au NIVOLUMAB chez 83 patients traités pour cancer bronchique non à petites cellules

Pépite | Étude des performances et de la valeur pronostique de la TEP TDM au 18F-FDG dans l’évaluation précoce de la réponse au NIVOLUMAB chez 83 patients traités pour cancer bronchique non à petites cellules

Matériel et méthode : Nous avons étudié 83 patients atteints d’un CBNPC à un stade avancé ayant reçu du nivolumab et ayant bénéficié d’une TEP TDM au 18F-FDG avant (TEP initiale) et après 4 injections de nivulomab (TEP d'évaluation). Pour chaque lésion, la glycolyse totale de la lésion (TLG) et le volume métabolique tumoral (MTV) ont été mesurés en utilisant un seuil fixe de 2,5 g.mL-1. La somme des TLG et la somme des MTV (TLG burden et MTV burden) de chaque lésion a été réalisée pour chaque patient à la fois sur la TEP initiale et sur la TEP d'évaluation. Les pourcentages de variation du TLG (ΔTLG) et du MTV (ΔMTV) ont été calculés entre les deux TEP TDM. Les résultats de la TEP TDM au FDG ont été comparés à ceux d'une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP), puis une analyse de la survie sans progression et de la survie globale en fonction des résultats de la TEP TDM a été conduite.
En savoir plus

125 En savoir plus

Évaluation d’un nouveau protocole d’acquisition 18F-FDG TEP-TDM corps entier statique et dynamique simultanée

Évaluation d’un nouveau protocole d’acquisition 18F-FDG TEP-TDM corps entier statique et dynamique simultanée

Enfin, la phase 3 de l’étude montre que ce protocole d’acquisition permet d’accéder à une information concernant la cinétique de fixation du FDG au cours du temps, avec une corrélation significative entre les pentes de captation du protocole classique DTPI et du protocole WBD. L’étude des pentes nous semblait être le meilleur paramètre permettant de modéliser la variation de fixation au cours du temps, notamment entre les trois acquisitions dynamiques du WBD, à l’inverse du RI qui permet de prendre en compte seulement la variation sur deux points au cours du temps ; l’utilisation des 3 points de captation est d’autant plus intéressante que les 3 acquisitions du WBD sont effectuées sur une période de temps assez courte (5,8 minutes par acquisition) induisant un certain niveau de bruit de fond et une statistique de comptage moins robuste. Même si ce modèle de pente n’est pas souvent décrit dans la littérature, il semble être une alternative satisfaisante pour rendre compte de la variation de la fixation au cours du temps. Dans les analyses, le SUVpeak était le paramètre dont l’index de corrélation était le meilleur dans la comparaison des pentes WBD et DTPI. Cela est probablement expliqué par le fait que le SUVpeak est moins sensible à l’effet de volume partiel que le SUVmean (plus exact) et qu’il ne dépend pas de la ROI tracée (plus reproductible). Le SUVpeak est supérieur au SUVmax car il ne dépend pas de la valeur d’un seul voxel, et est donc moins sensible au bruit.
En savoir plus

45 En savoir plus

Intérêt de la TEP-TDM au 18F-FDG dans les rhumatismes inflammatoires notamment la pseudopolyarthrite rhizomélique : étude rétrospective de 223 examens

Intérêt de la TEP-TDM au 18F-FDG dans les rhumatismes inflammatoires notamment la pseudopolyarthrite rhizomélique : étude rétrospective de 223 examens

Subjects and methods . We retrospectively included 216 patients with suspicion of rheumatic disease, unexplained biological inflammatory syndrome or suspicion of LVV, who underwent 223 PET/CT between April 2011 and December 2015 in our institution. Analysis of the images demonstrated articular and periarticular FDG uptake at different locations as well as associated vasculitis. Thus, we calculated articular uptake specificity among various diseases: PMR, spondyloarthritis (SpA), SAPHO and rheumatoid arthritis (RA) and the proportion of LVV. A semi-quantitative analysis of FDG uptake (from 0 to 3 according to liver uptake) was performed on 17 hotspots suggestive of PMR. Moreover, scores reflecting mean FDG uptake and number of sites with significant uptake (superior to liver) were assessed. For both scores, sensitivity, specificity and optimal cutoffs, determined by ROC curves, were calculated.
En savoir plus

63 En savoir plus

Comparaison des performances diagnostiques de la TEP-TDM au 18F FDG et de la scintigraphie aux leucocytes marqués dans les infections de dispositifs d’assistance ventriculaire gauche

Comparaison des performances diagnostiques de la TEP-TDM au 18F FDG et de la scintigraphie aux leucocytes marqués dans les infections de dispositifs d’assistance ventriculaire gauche

Trois patients ont été classés dans le groupe « infections non liées au DAVG » : - 1 patient présentait une infection respiratoire sévère avec septicémie avant l’implantation de son HeartMate II®, avec différents prélèvements bactériologiques positifs à Staphylococcus aureus (hémocultures périphériques et sur cathéter artériel, examen cytobactériologique des crachats). Le DAVG avait été implanté sous couvert d’une antibiothérapie. Malgré 3 différentes lignes d’antibiothérapie et une ponction pleurale, le patient a été adressé en médecine nucléaire pour fièvre persistante 2 mois après l’implantation du DAVG. Les hémocultures étaient négatives à ce moment-là. Le TDM retrouvait un aspect de pneumopathie infectieuse bilatérale (patient #23).
En savoir plus

106 En savoir plus

Pépite | Le TEP-TDM dans la prise en charge des lymphomes, évaluation des pratiques au centre hospitalier de Dunkerque

Pépite | Le TEP-TDM dans la prise en charge des lymphomes, évaluation des pratiques au centre hospitalier de Dunkerque

Les examens réalisés en médecine nucléaire sont variés et nécessitent donc des protocoles de réalisation et d’interprétation spécifiques à chacun d’eux, d’autant plus qu’un même examen peut être réalisé dans de nombreuses indications, elles même nécessitant la mise en place de protocoles spécifiques. Concernant les TEP-TDM au 18F-FDG dans les indications onco-hématologiques, il existe des référentiels internationaux (critères RECIST, PERCIST…) qui sont plutôt dédiés à l’interprétation des examens de patients atteints de cancers solides et non adaptés au cas particulier des hémopathies lymphoïdes. Cela a mené à la rédaction d’articles de consensus internationaux sur la prise en charge des hémopathies lymphoïdes, les dernières recommandations étant issues de groupes de travail réunis entre 2013 et 2014 au cours notamment des congrès de Deauville et de Lugano.
En savoir plus

123 En savoir plus

Évaluation de l’intérêt de la tomographie par émission de positons au 18F-FDG dans le diagnostic des infections de matériels rachidiens

Évaluation de l’intérêt de la tomographie par émission de positons au 18F-FDG dans le diagnostic des infections de matériels rachidiens

2.2 Les indications de la TEP-TDM en maladies infectieuses Les indications de l’utilisation du 18 F-FDG-TEP-TDM dans la cadre des infections et des maladies inflammatoires ont été définies par les recommandations de l’association européenne de médecine nucléaire (EANM) en 2013, se basant sur les études précédemment citées. Son utilisation a été retenue pour les ostéomyélites chroniques périphériques, suspicion d’infection rachidienne, évaluation initiale des vascularites et sarcoïdose. Également elle est maintenant largement utilisée pour les recherches de foyers infectieux dans une fièvre d’origine indéterminée ou bilan de bactériémie à risque d’endocardite sur matériel cardiaque(174). La recherche étiologique d’une fièvre d’origine indéterminée est la situation la plus fréquente de réalisation de la 18 F-FDG-TEP-TDM en maladies infectieuses. La 18 F-FDG-TEP-TDM est utile pour identifier une infection de matériel intracardiaque (valve prothétique, pacemaker). Ainsi, cet examen est constitutif des critères d’endocardite de Dukes (175). Également dans les bactériémies notamment à BGN à la recherche de métastases secondaires la 18 F-FDG-TEP-TDM permet de diagnostiquer efficacement les localisations secondaires et optimiser leur prise en charge et diminuer le coût de santé, selon Vos et al. (176). Pour le diagnostic d’infection de prothèse vasculaire la 18 F-FDG-TEP-TDM (en alternative à la SLM) reste un bon examen si celui-ci est fait à distance de l’opération (entre 3 à 6 mois) (162).
En savoir plus

121 En savoir plus

Application de la tomographie par émission de positons au 18 Fluorodéoxyglucose ou TEP-TDM au 18 FDG dans le diagnostic et le suivi des vascularites des artères de gros calibre : à propos d'une série rétrospective de 60 TEP-TDM réalisées chez 36 patients

Application de la tomographie par émission de positons au 18 Fluorodéoxyglucose ou TEP-TDM au 18 FDG dans le diagnostic et le suivi des vascularites des artères de gros calibre : à propos d'une série rétrospective de 60 TEP-TDM réalisées chez 36 patients

La TEP-TDM au 18 FDG est depuis quelques années utilisée et validée en oncologie afin d’explorer des localisations tumorales inaccessibles aux autres moyens diagnostiques et permet ainsi un diagnostic et une prise en charge plus précoce. Cette propriété est transposable à la médecine en raison de ses caractéristiques techniques bien particulières. De fait, sur le plan technique, la TEP-TDM au 18 FDG diffère de la technique d’imagerie scintigraphique conventionnelle par l’énergie des photons émis et détec tés lors de l’examen 57 . L ’énergie des photons issus de l’annihilation de positons émis par le 18F est de 511 keV contre 100 à 300 keV pour les autres radionucléides utilisés en scintigraphie 4 . Cette différence d’énergie permet d’obtenir une meilleure sensibilité par rapport aux autres examens scintigraphiques. Les 2 photons sont émis de façon synchrone dans des directions opposées. La détection des émetteurs de positons nécessite des caméras dédiées (caméra TEP) constituées de détecteurs répartis en anneau autour du patient. L’enregistrement quasi simultané, par deux détecteurs diamétralement opposés, de deux photons de 511 keV, permet de connaître la droite sur laquelle a eu lieu l’émission photonique et donc de localiser les molécules de 18 FDG. Une reconstruction informatique permet de visualiser la distribution tridimensionnelle du traceur. Ces caméras sont couplées à une tomodensitométrie TDM qui permet une fusion des images fonctionnelles et des images anatomiques et donc une meilleure localisation des anomalies.
En savoir plus

116 En savoir plus

TEP cérébrale au 18F-FDG: facteur prédictif métabolique de la réponse motrice à la dérivation dans les hydrocéphalies à pression normale ?

TEP cérébrale au 18F-FDG: facteur prédictif métabolique de la réponse motrice à la dérivation dans les hydrocéphalies à pression normale ?

go-test. Il peut ainsi constater une augmentation de la vitesse de la marche, et une diminution du nombre de pas, mais d autres paramètres peuvent aussi être analysés. Imagerie morphologique L imagerie dans l HPN par TDM ou IRM montre une dilatation tétra-ventriculaire signant le caractère communiquant de l hydrocéphalie. L élargissement des ventricules s apprécie souvent à l aide d un index d Evans supérieur à . qui correspond au rapport entre le diamètre maximal des cornes frontales rapporté au diamètre maximal du parenchyme cérébral sur la même coupe axial (45). D autres signes en imagerie peuvent être observés comme un élargissement disproportionné des espaces externes du LCR, ou un élargissement des sillons de la convexité (45), des hypersignaux périventriculaires en IRM en séquence pondérée en T2.
En savoir plus

74 En savoir plus

Électronique de base pour un scanner bimodal TEP-TDM numérique

Électronique de base pour un scanner bimodal TEP-TDM numérique

révèlent leur présence par l’émission de photons au moment où ils s’annihilent avec un électron pour retrouver une forme énergétique stable. On peut ainsi localiser ces isotopes incorporés dans des molécules analogues aux substrats naturels ou dotés de propriétés pharmacologiques, pour en suivre la distribution et l’accumulation dans l’organisme [4]. L’utilisation de fluor-18 (18F) en remplacement d’un atome d’oxygène dans une molécule de glucose, à titre d’exemple, permet de localiser les régions où l’accumulation de cet analogue révèle un appel accru de glucose dans les tissus. En effet, l’analogue porteur de 18F pénètre dans les cellules, sans être métabolisé par la suite. Cette caractéristique de la TEP rend cette technologie attrayante par le fait que, selon les isotopes choisis, une simple administration par inhalation ou injection intraveineuse permet de localiser une entité anatomique et d’en apprécier en même temps l’état fonctionnel comme dans le cas du FDG. Ceci distingue la TEP d’un bon nombre de techniques d’imagerie qui renseignent avant tout sur la localisation anatomique des sites d’intérêt, bien que certaines d’entre elles puissent procurer une information au plan fonctionnel [1,2, 7].
En savoir plus

126 En savoir plus

IRM de perfusion et TEP-TDM avant chimiothérapie néoadjuvante pour prédire la réponse histologique des cancers du sein

IRM de perfusion et TEP-TDM avant chimiothérapie néoadjuvante pour prédire la réponse histologique des cancers du sein

13 - Acquisition des images de TEP-TDM : Après 4 à 6 heures à jeun, une injection intra-veineuse de 5Mbq/kg de 18F-FDG était réalisée. L’acquisition des images commençait 1 heure après, allant du vertex jusqu’à mi-cuisse sur une machine Gemini XL PET/CT (Philips Medical Systems) combinant une tomographie à émission de position (TEP) avec détecteur en oxy-orthosilicate de germanium et un scanner Brilliance 16 barrettes. Les données du scanner étaient acquises à 120 kV, 110 mAs, 0,938 de pitch et une épaisseur de coupe de 2,5 mm. Les données de la TEP étaient acquises en 3D, durant 2 minutes par palier, suivie d’une reconstruction utilisant un algorithme RAMLA. Toutes les images scanner étaient reconstruites avec une matrice 512 x 512, permettant une correction d’atténuation normalisée avec le poids et la dose injectée puis convertie en SUV.
En savoir plus

44 En savoir plus

Conception d’une unité de traitement des données TDM en technologie TSMC CMOS 0,18 μm pour un scanner bimodal TEP/TDM

Conception d’une unité de traitement des données TDM en technologie TSMC CMOS 0,18 μm pour un scanner bimodal TEP/TDM

62 • Mémoire tampon Cette partie est consacrée à la remise à zéro des bins. Pour ce faire, deux idées se présentent : la première possibilité est d’envoyer directement le contenu des quatre bins à l’extérieur de l’ASIC après l’écoulement d’un certain temps fixé par l’utilisateur. Cependant, vu le taux élevé d’événements des données TDM, ceci n’est pas recommandé en raison de possibilité de perdre beaucoup de temps en attendant l’envoi des valeurs (21 bits × 4 bins × 64 canaux). La deuxième possibilité est d’enregistrer les valeurs dans une mémoire tampon locale et de remettre à zéro l’histogramme pour que ce dernier puisse continuer à collecter les événements. Ainsi, les paquets auront le temps d’être envoyés parallèlement au traitement des nouveaux événements. La machine à états finis présentée de la Figure 4-18, décrit le principe de la génération du drapeau de remise à zéro. En fait, le moment après lequel on peut acquérir les événements TDM est fixé par l’utilisateur. Cette valeur représente le temps après lequel les valeurs d’un histogramme sont prêtes à être envoyées à l'extérieur de l'ASIC. Elle varie de 1 ms à 1 s avec un pas de 1 ms pour s’adapter aux différentes sources qui peuvent être utilisées lors d'un examen. Étant donné que la durée minimale est égale à 1 ms, un compteur cadencé à 1 kHz a été conçu. Ce compteur s’incrémente jusqu'à ce qu'il atteigne la valeur maximum sélectionnée par l'utilisateur. Avec cette horloge et ce temps, la profondeur du compteur est de 14 bits.
En savoir plus

101 En savoir plus

Performances diagnostiques et impact thérapeutique de la TEP/TDM à la fluorocholine : expérience amiénoise

Performances diagnostiques et impact thérapeutique de la TEP/TDM à la fluorocholine : expérience amiénoise

64 5 Analyse de la TEP et de la SO pour l’atteinte osseuse La scintigraphie osseuse (SO) est l’examen de référence pour le diagnostic des métastases osseuses de cancer de la prostate avec une sensibilité et une spécificité atteignant plus de 90- 95% depuis l’apparition des caméras hybrides, qui permettent de réaliser une tomoscintigraphie couplée à un scanner osseux (29). Elle est indiquée chez les patients à haut risque D’Amico et à risque intermédiaire en cas de grade 4 majoritaire. Elle est également indiquée chez les patients symptomatiques, quel que soit le taux de PSA. Dans le cas de la récidive locale, elle est indiquée en cas de symptômes ou de taux de PSA > 10 ng/ml (1). La TEP/TDM à la FCH est également capable de détecter des localisations osseuses secondaires de cancer prostatique.
En savoir plus

80 En savoir plus

Développement d’outils quantitatifs pour le suivi par imagerie TEP/TDM de la réponse à la chimiothérapie et de sa toxicité

Développement d’outils quantitatifs pour le suivi par imagerie TEP/TDM de la réponse à la chimiothérapie et de sa toxicité

Généralement, pour produire les images TEP, un radiotraceur émetteur de positrons est injecté dans la circulation sanguine pour mettre en évidence une voie biologique à l’intérieur de l’organisme vivant. Le radiotraceur émet des positrons qui, après avoir parcouru une courte distance, s’annihilent avec les électrons et émettent deux photons de 511 keV opposés à environ 180 degrés l’un de l’autre. La ligne de coïncidence est détectée et analysée par la caméra TEP (figure 1.1). Plusieurs paramètres intrinsèques et extrinsèques doivent être pris en considération lors de l’acquisition et la reconstruction des images TEP. Entre la désintégration du radiotraceur et la formation de l’image de l’objet, il y a notamment le parcours libre moyen du positron, la non-colinéarité des deux photons, l’interférence des coïncidences fortuites et les coïncidences diffusées. L’information recueillie dans les projections, qui est la base de l’image, doit être corrigée adéquatement pour correspondre de façon la plus précise possible à l’objet réel (Cherry et al., 2005). Selon le type d’information recueillie dans l’image, l’algorithme de reconstruction utilisé et les corrections appliquées, la précision quantitative du passage de l’objet à l’image est souvent déficiente. Deux enjeux affectent significativement les données quantitatives de l’image. Tout d’abord, les petits objets ou structures subissent l’effet de volume partiel, qui est une sous- estimation de la concentration radioactive réelle de l’objet. Ensuite, l’effet d’épanchement dû à la contamination d’une source radioactive externe surestime la concentration radioactive réelle de l’objet ou de l’organe étudié (de Dreuille et al., 2002; de Kemp et al., 2010).
En savoir plus

248 En savoir plus

La TEP/TDM apporte t'elle des informations complémentaires à l'IRM dans la stadification des paragangliomes jugulaires

La TEP/TDM apporte t'elle des informations complémentaires à l'IRM dans la stadification des paragangliomes jugulaires

Dans cette étude, nous avons utilisé l'analyse visuelle des images TEP, un seuillage et un contourage manuels dans la détermination des cibles tumorales. Il faut admettre que les images TDM acquises sont sous-optimales pour le contourage des cibles tissulaires, même si la fenêtre osseuse a fourni des informations utiles dans l'évaluation des extensions dans le canal carotidien. En outre, la détermination précise de l'extension intracrânienne reste impossible sur l'imagerie TEP/TDM. Par conséquent, la détermination du stade Fisch nécessite la comparaison des résultats TEP/TDM et IRM dans une lecture ouverte. Cette approche, conjointement avec la co-interprétation d'images par des radiologues et des médecins nucléaires expérimentés, et la détermination des limites tumorales consensuelles est probablement la méthode la plus fiable pour évaluer l’extension des PGL jugulaires. Cependant, le contourage manuel nécessite des médecins expérimentés et prend du temps. Plusieurs méthodes de segmentation automatisées générées par des algorithmes plus ou moins complexes ont été développées afin d’améliorer la détermination de la charge tumorale, en particulier pour définir les volumes tumoraux (GTV) pour la planification en radiothérapie. Bien que ces méthodes de délimitation soient prometteuses, aucune d'entre elles ne peut être considérée comme un standard à l'heure actuelle. Les méthodes automatiques les plus simples sont basées sur la délimitation des tumeurs en fonction d’un pourcentage du SUV maximum (seuil de pourcentage). Dans notre expérience, l'utilisation de ce type d’approche en TEP/TDM à la 18F-DOPA, et encore en 68Ga-DOTATATE réduit considérablement les volumes cibles et élimine certaines extensions tumorales (données non affichées). La comparaison directe entre ces approches nécessiterait une évaluation spécifique pour les traceurs spécifiques dans les PGL, avec une analyse de leur robustesse et reproductibilité. Le déploiement de caméras TEP/IRM offrira également de nouvelles options pour le bilan d’extension et la planification du traitement par radiothérapie des PGL cranio-cervicaux. La TEP/IRM permettrait également la réalisation d’autres approches telles que la spectroscopie IRM pour la métabolomique in vivo [13, 14] ou la tractographie dans l'évaluation des dommages aux nerfs crâniens.
En savoir plus

49 En savoir plus

Reproducibility of 18F-FDG and 3'-deoxy-3'-18F-fluorothymidine PET tumor volume measurements.

Reproducibility of 18F-FDG and 3'-deoxy-3'-18F-fluorothymidine PET tumor volume measurements.

Reproducibility ranges obtained on the FDG esophageal lesions were almost systematically smaller than the ones obtained on the FLT breast lesions dataset, which can be attributed to the higher level of noise and overall lower contrast observed in the FLT cases, resulting in less robust delineations. In addition, FDG esophageal lesions tended to appear more homogeneous than breast lesions. For instance, FCM which incorporates neither noise nor spatial modelling is associated with a larger mean TV variability on the FLT dataset relative to FDG, whereas FLAB exhibits similar reproducibility levels for both. This highlights the need for a robust delineation tool ensuring high reproducibility in an environment of substantial image quality variability, likely for example to be encountered in multi-center trials where the use of functional TV as a measure of response to therapy may be considered.
En savoir plus

34 En savoir plus

La TEP-TDM à la fluorocholine dans le bilan d'hyperparathyroïdie primaire : expérience amiénoise

La TEP-TDM à la fluorocholine dans le bilan d'hyperparathyroïdie primaire : expérience amiénoise

4.2 Radioactivité β+ La radioactivité est le phénomène physique par lequel des atomes instables dits « radio- isotopes » se transforment en d’autres atomes par désintégration et émission de particules et/ou d’énergie. L’unité de mesure du Système International pour quantifier la radioactivité est le Becquerel (Bq) qui correspond à une désintégration par seconde. Certains radio-isotopes sont dits émetteurs β+ car ils se désintègrent en émettant la particule du même nom également appelée positon ou antiélectron (comprendre « antiparticule de l’électron »). Ces radio- isotopes sont instables car leur noyau est trop riche en protons et lors de leur désintégration, un proton est transformé en neutron en émettant simultanément un positon et un neutrino. Le positon est émis avec une énergie cinétique qui va lui permettre de parcourir quelques millimètres dans l’organisme en ionisant les atomes sur son trajet. En bout de course, après avoir perdu toute son énergie cinétique, le positon va rencontrer un électron et les deux particules vont s’annihiler en émettant deux photons gamma d’énergie 511 keV à 180° l’un de l’autre. Les photons utiles sont ceux qui traversent l’organisme du patient sans interaction majeure avec celui-ci et qui sont détectés par le système de TEP.
En savoir plus

84 En savoir plus

Imagerie bimodale TEP/TDM avec une plateforme de détection commune

Imagerie bimodale TEP/TDM avec une plateforme de détection commune

Rapprocher dans le temps les acquisitions TEP et TDM est souhaitable pour pleine- ment tirer profit de l’intégration unique des deux modalités. Un protocole d’acquisi- tion en alternance rapide entre les deux modalités serait assurément la suite logique, bien qu’ultimement limitée par divers facteurs tels que la vitesse de rotation de la source RX, la vitesse d’application des paramèters d’opération des photodiodes (à moins que des paramètres communs aux deux modalités soient déterminés) ainsi que le taux de transfert des données d’acquisition. Bien que dans son état actuel l’inter- face graphique de contrôle ne permette pas de réaliser des acquisitions simultanées en mode TEP et en mode TDM, l’architecture électronique du scanner permet de supporter une configuration dans laquelle certains détecteurs seraient programmés en mode TDM (ceux faisant face au faisceau conique de RX, au fur et à mesure que la source RX tourne) tandis que les détecteurs restants accumuleraient des coïncidences en TEP. Ce protocole hautement exotique nécessiterait toutefois de contourner l’in- terface graphique par le biais de commandes envoyées directement au serveur du scanner par un client en ligne de commande. L’impact de la présence de radioacti- vité ou non dans le sujet lors de l’imagerie TDM n’a pas été exploré, mais ne devrait pas être problématique en raison des plages d’énergie et de flux très différentes dans lesquelles jouent les deux modalités.
En savoir plus

120 En savoir plus

Compensation du mouvement respiratoire dans les images TEP/TDM thoraciques

Compensation du mouvement respiratoire dans les images TEP/TDM thoraciques

domaine et notamment dans l’imagerie TDM, plusieurs m´ ethodes ont ´ et´ e propos´ ees dans la litt´ erature. Tout d’abord, il y a celles qui utilisent un recalage bas´ e sur un ensemble restreint de l’image d´ efini par des points de contrˆ oles ou des r´ egions. L’extraction de ces primitives peut ˆ etre manuelle, par les experts, ou automatique ` a l’aide d’une segmenta- tion. Une revue de ces m´ ethodes peut ˆ etre trouv´ ee dans [Sarrut et al., 2006]. Une autre m´ ethode s’inspirant du mˆ eme principe se base sur la mise en correspondance par blocs. Cette technique a ´ et´ e largement appliqu´ ee dans les images TDM du thorax [Rit et al., 2005; Sheng et al., 2006]. Dans ce genre de m´ ethode, la d´ eformation est estim´ ee localement, puis propag´ ee ` a l’ensemble des pixels en utilisant des mod` eles d’interpolation par des B-Splines, des splines ”Thin-plate” ou encore des fonctions de base radiale [Sarrut et al., 2006]. Cependant, Ziji et al [Wu et al., 2008] consid` erent que la d´ eformation n’est pas continue et non uniforme en chaque r´ egion de l’image du thorax. Ils proposent d’effectuer le recalage de chaque r´ egion ind´ ependamment des autres, comme dans Rietzel et al [Rietzel and Chen, 2006a]. Par ailleurs, Ziji et al proposent une m´ ethode pour combiner les d´ eformations obtenues en chaque r´ egion. Dans la litt´ erature, d’autres techniques sont report´ ees. Les fonctions de base B-Splines sont souvent appliqu´ ees dans les images TDM. Rietzel et al [Rietzel and Chen, 2006a], ont estim´ e des transformations B-Spline entre plusieurs images TDM-3D d´ efinies ` a diff´ erentes phases res- piratoires. Ils adoptent une repr´ esentation d’image en multir´ esolution par r´ e-´ echantillonnage de la grille des points de contrˆ ole. Cette technique permet de ne pas se limiter ` a une transfor- mation globale. Schreibmann et al [Schreibman et al., 2006] ont ´ evalu´ e la qualit´ e du recalage selon la taille de la grille, pour la mise en correspondance d’images TDM du poumon. Dans leur ´ etude, McClelland et al [McClelland et al., 2006] ont utilis´ e les B-Splines pour estimer les mouvements entre des images TDM ` a diff´ erentes phases respiratoires et une image de r´ ef´ erence, acquise en blocage respiratoire. Les transformations obtenues ont ´ et´ e utilis´ ees pour la reconstruction TDM-4D. D’autres m´ ethodes se sont focalis´ ees sur le calcul d’un champ dense en tout point de l’image. Guererro et al [Guerrero et al., 2004] ont utilis´ e le flot optique pour recaler deux images TDM acquises en respiration bloqu´ ee. La transformation obtenue est utilis´ ee pour ´ etudier le mouvement des tumeurs thoraciques. D’autres recherches, appliquant le flot optique dans les images TDM thoraciques ont ´ et´ e report´ ees dans [Ehrhardt et al., 2007; Zhang et al., 2008; El Naqa et al., 2003].
En savoir plus

232 En savoir plus

Corrélation entre les amplifications géniques et l’imagerie TEP à la 18F-DOPA dans les glioblastomes récidivants

Corrélation entre les amplifications géniques et l’imagerie TEP à la 18F-DOPA dans les glioblastomes récidivants

Des études en TEP aux acides aminés dans les GB démontraient que le volume biologique/métabolique tumoral évalué pourrait également avoir une valeur pronostique. L’étude de Suchorska et al. (46) utilisait le radiopharmaceutique 18Fluoro-Ethyl-Tyrosine (FET). Elle révélait que les GB, avant radiothérapie, avec un volume biologique tumoral faible avaient une meilleure survie. Un article de Jung et al. réalisé avec l’isotope marqué [11C]- méthionine (MET) (47) mettait en exergue que les GB, en récidive, avec de petits volumes métaboliques avaient un meilleur pronostic. Dans notre cohorte de patients, il reste à préciser si les différences de volumes biologiques observées selon le statut EGFR sont associées à des différences pronostiques.
En savoir plus

35 En savoir plus

Développement et évaluation de détecteurs multi-cristaux à base de photodiodes avalanches pour scanner bimodal TEP/TDM

Développement et évaluation de détecteurs multi-cristaux à base de photodiodes avalanches pour scanner bimodal TEP/TDM

Le courant d'obscurite en fonction de la tension de polarisation inverse a ete mesure pour les photodiodes LabPET™ et LabTEP/TDM. Quatre echantillons de la photodiode LabPET™ et 16 pix[r]

218 En savoir plus

Show all 248 documents...