Données de vie réelle

Top PDF Données de vie réelle:

Données d'efficacité et de tolérance en vie réelle des inhibiteurs de points de contrôle dans le mélanome avancé : étude monocentrique menée à Nice de 2010 à 2016

Données d'efficacité et de tolérance en vie réelle des inhibiteurs de points de contrôle dans le mélanome avancé : étude monocentrique menée à Nice de 2010 à 2016

survenue d’une toxicité, en particulier d’ordre immunologique et une meilleure survie chez les patients traités par immunothérapie pour un mélanome avancé. Nous nous sommes également intéressés au bénéfice potentiel de l’association concomitante de la radiothérapie et de l’immunothérapie. Des données précliniques et des rapports de cas suggèrent en effet l’intérêt de cette association [29, 30]. Le rationnel scientifique de cette combinaison est notamment la stimulation de l’immunothérapie via le relargage antigénique provoqué par la radiothérapie, on parle d’effet abscopal [31]. Ainsi 23,6% des patients de notre étude ont été traités par la combinaison immunothérapie et radiothérapie. On a pu observer une meilleure médiane de SSP pour les patients traités par l’association (3,9 mois versus 3,4 mois) avec un taux de SSP à 1 an de 26,40% versus 19,40% respectivement. Néanmoins ces résultats n’étaient pas significatifs (p = 0,465) mais il est licite de penser que le faible effectif en soit une des raisons principales. Ces résultats en conditions de vie réelle s’ajoutent également aux données de la littérature pour montrer une tendance en faveur de l’association radiothérapie et immunothérapie [31, 32, 33]. Des données d’efficacité sur des séries plus grandes et prospectives sont indispensables pour standardiser cette pratique thérapeutique. A ce titre une étude de phase 2 menée par notre centre est en cours (NCT02799901).
En savoir plus

55 En savoir plus

Analyse de l’impact économique de la pénétration des biosimilaires : étude à partir des données de santé en vie réelle issues de L’EGB de 2007 à 2017

Analyse de l’impact économique de la pénétration des biosimilaires : étude à partir des données de santé en vie réelle issues de L’EGB de 2007 à 2017

Au regard du contexte politique et économique actuel relatif à ces médicaments, une analyse du marché des biosimilaires en France semble pertinente afin d’établir un état des lieux de leur utilisation, de comprendre où sont les freins à leur prescription et d’anticiper les évolutions possibles dans les années futures. Pour être pertinent dans nos analyses, nous avons fait le choix d’utiliser les données de santé en vie réelle. Depuis avril 2017, toute personne ou structure, publique ou privée, à but lucratif ou non lucratif, peut avoir accès aux données de santé en vie réelle, sur autorisation de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), en vue de réaliser une étude, une recherche ou une évaluation (3). Il s’agit là d’une réelle innovation.
En savoir plus

132 En savoir plus

Comment les données de vie réelle contribuent-elles à l’accès au marché du médicament remboursable ?

Comment les données de vie réelle contribuent-elles à l’accès au marché du médicament remboursable ?

Focus sur les médicaments orphelins et le contrat de performance : accord-cadre (2015) D’après l’EMA, les médicaments orphelins sont des médicaments utilisés pour le diagnostic, la prévention ou le traitement de maladies létales ou très graves qui sont rares p . Ces médicaments sont destinés à un nombre restreint de patients et leurs coûts sont généralement très importants. Ils sont dits « orphelins » parce que l’industrie pharmaceutique n’a que peu d’intérêts, dans les conditions de marché habituelles, à les développer et à les commercialiser. Afin de permettre l’accès aux médicaments orphelins l’article 14 de l’accord-cadre signé en 2015, autorise le CEPS à demander « conventionnellement à l’entreprise exploitant un médicament orphelin dont le coût annuel par patient excède le montant de 50 K€, en contrepartie de l’acceptation d’un prix cohérent avec ceux pratiqués internationalement, de s’engager à fournir le médicament à l’ensemble des patients éligibles au traitement, sans aucune restriction, pour un montant de chiffres d’affaires total forfaitairement limité. Le contrat de limitation forfaitaire du chiffre d’affaires peut notamment prévoir les modalités de recueil du chiffre d’affaires, les conditions de remises, les modalités de révision des dispositions ». Il est également énoncé que pour les médicaments ou la variabilité du bénéfice thérapeutique existe au sein des populations restreintes et traitées et ou la mesure « quasi-exhaustive » de la performance en vie réelle peut à l’initiative du CEPS ou du laboratoire promoteur « donner lieu à la signature d’un contrat de performance ».
En savoir plus

93 En savoir plus

Tolérance et efficacité en vie réelle des thérapies ciblant la voie des MAPKinases chez les sujets âgés atteints d’un mélanome métastatique

Tolérance et efficacité en vie réelle des thérapies ciblant la voie des MAPKinases chez les sujets âgés atteints d’un mélanome métastatique

52 l’essai de phase III METRIC qui comprenait 211 patients dont 34% de plus de 65 ans, apportait également un bénéfice fonctionnel et une amélioration des symptômes pour les patients (114). Schadendorf et al. ont analysé la qualité de vie des patients évaluée par un questionnaire lors de l’étude de phase III Combi-D comparant en double aveugle la combinaison dabrafenib et trametinib avec le dabrafenib seul (115). Cette étude comprenait 423 patients dont 211 sous bithérapie et dont 28% étaient âgés de plus de 65ans. La qualité de vie globale et fonctionnelle était retrouvée globalement meilleure pour la combinaison ; la douleur était significativement moins fréquente pour la combinaison également alors que les troubles digestifs étaient plutôt améliorés par la monothérapie. Grob et al. ont par ailleurs analysé la qualité de vie des patients inclus dans l’étude Combi-V comparant dabrafenib- trametinib versus vemurafenib (116), et comprenant 24% de patients de plus de 65 ans sur 704 patients inclus au total. De la perspective du patient, la combinaison était plus acceptable et permettait un meilleur confort de vie. Cependant, les patients inclus dans des essais cliniques sont peut-être plus en faveur du nouveau traitement proposé (biais de subjectivité), bien qu’une étude ait été réalisée en aveugle (115). Des données de vie réelle sont manquantes. Egalement, aucune analyse en sous-groupe pour les sujets âgés n’a été réalisée dans ces essais.
En savoir plus

124 En savoir plus

Vie privée et données personnelles

Vie privée et données personnelles

Les stratégies de réappropriation de ses propres données L'analyse des données personnelles présente certains avantages pratiques, comme la mise à disposition de services personnalisés. Le phénomène de quantification de soi consiste à la captation de ses propres données, par exemple liées à sa santé avec une application sur son téléphone intelligent, afin d'en extraire des corrélations dans un but médical personnel et pour aider la recherche. Cette pratique se situe dans la lignée du partage volontaire des données publiques ou scientifiques lié au mouvement pour l'accès ouvert (open data). Certains actent la fin de la vie privée avec la divulgation volontaire d'informations sur les réseaux sociaux, dans lesquels les données personnelles de l'utilisateur constituent le produit qui est vendu à des entreprises, en échange desquelles l'utilisation du service est gratuite. La réalité des pratiques sociales est plus complexe et les adolescents développent des stratégies associant la révélation de l'intime avec des codes masquant la signification réelle des messages aux personnes extérieures.
En savoir plus

4 En savoir plus

Fouilles, saisies et perquisitions de données informatiques : attente raisonnable de vie privée et infonuagique

Fouilles, saisies et perquisitions de données informatiques : attente raisonnable de vie privée et infonuagique

En analysant les principes généraux applicables aux fouilles, saisies et perquisitions et l’application de ces principes aux fouilles d’appareils électroniques, nous avons effectivement pu conclure que les données délocalisées situées dans le nuage méritent également la protection de la Charte. À travers l’analyse contextuelle développée par la Cour suprême, il semble clair que l’emplacement des données ainsi que leur partage avec un tiers ne peuvent permettre de nier la reconnaissance d’une attente raisonnable de vie privée aux propriétaires des données. Malgré cette reconnaissance, la protection réelle de ces données est quelque peu amenuisée par les multiples ordonnances judiciaires pouvant être utilisées afin de procéder à leur saisie. En effet, tandis que les données situées dans un ordinateur ne peuvent être obtenues que par mandat de perquisition, les données situées dans le nuage peuvent également être obtenues avec des ordonnances de communication, par l’entremise du FSI. Bien que pouvant être décriée, cette multiplication des ordonnances applicables peut également être perçue comme une manière de rétablir la capacité de l’État d’enquêter et d’obtenir de telles données informatiques ; un procédé qui n’est pas sans heurt. En effet, la saisie des données situées dans le nuage est confrontée à plusieurs complications qui n’existent pas dans le monde réel. Mots de passe, cryptage, serveurs situés dans le monde entier… tous des éléments qui peuvent ralentir le travail des autorités dans des dossiers déjà complexes. La possibilité de recourir à diverses autorisations judiciaires serait alors une manière de rétablir le droit de l’État de lutter contre la criminalité.
En savoir plus

150 En savoir plus

Tumeurs germinales non séminomateuses de mauvais pronostic et adaptation de la chimiothérapie à la décroissance des marqueurs tumoraux : étude en vie réelle

Tumeurs germinales non séminomateuses de mauvais pronostic et adaptation de la chimiothérapie à la décroissance des marqueurs tumoraux : étude en vie réelle

Les données de séquençage de l’ARN montrent que les TGNS expriment fortement CD8A et PDL1, à des taux comparables aux cancers hautement immunogènes tels que le mélanome, suggérant un rôle potentiel de l’immunothérapie 51 . Dans l’étude de phase 2 multicentrique d’Adra, 12 patients porteur d’une TGNS réfractaire à haut risque multi-traitée ont reçu du PEMBROLIZUMAB (anti-PD-1) 200 mg IV toutes les 3 semaines jusqu’à progression tumorale ou toxicité limitante. La tolérance a été bonne mais aucune réponse n’a été observée. L’essai a donc été arrêté. Le statut de PD-L1 sur les cellules immunitaires infiltrant la tumeur n’était pas prédictif de l’efficacité du traitement 52 .
En savoir plus

51 En savoir plus

Analyse comparative coût et efficacité des traitements du cancer du rein métastatique : analyse à partir des données de vie réelleet des données d’essais

Analyse comparative coût et efficacité des traitements du cancer du rein métastatique : analyse à partir des données de vie réelleet des données d’essais

V.10 C ONCLUSION Cette thèse avait pour objectif d’évaluer l’incertitude, selon les sources de données utilisées, autour des résultats des EME de pazopanib comparé au sunitinib dans le traitement de première ligne de CRM. Nous avons observé une grande disparité des résultats selon la source de données mais également selon l’approche comparative ou non utilisée pour estimer les données de survie. Par ailleurs, dans cette étude de cas il était difficile de comparer l’efficience en vie réelle à celles fondées sur les données d’essai. Et ce du fait que la population traitée en vie réelle semble être différente de celle des essais. Nous constatons une grande incertitude autour de l’efficience de pazopanib versus sunitinib en première ligne de traitement du CRM. Ainsi, les résultats sont peu informatifs pour le décideur. Pour réduire l’incertitude, notamment en vie réelle où l’incertitude pourrait avoir un impact décisionnel, il est utile de mettre en place des études qui permettraient d’apporter de l’information et par conséquent réduire cette incertitude. Dans ce contexte, le concept de la valeur de l’information a tout son intérêt. Cette approche, qui consiste à déterminer si le coût de la mise en place d’études supplémentaires pour apporter une nouvelle information et réduire l’incertitude est plus faible que le bénéfice lié à l’apport de cette nouvelle information, permettrait de déterminer les études à prioriser afin de réduire cette incertitude [87,88].
En savoir plus

170 En savoir plus

Impact décisionnel, économique et pronostique des tests génomiques en vie réelle dans le cancer du sein

Impact décisionnel, économique et pronostique des tests génomiques en vie réelle dans le cancer du sein

chimiothérapies indiquées par le test, avec l’évaluation de l’évolution dans le temps. L‘impact économique des tests a été évalué à partir des données de coûts du cancer du sein obtenues lors d’une étude précédente(46). Les coûts considérés sont des coûts directs, selon les perspectives de l’Assurance Maladie. Au sein de notre population, les coûts engendrés par la réalisation systématique du test (prix unitaire de 1849,50€) ont été comparés au surcoût de la chimiothérapie adjuvante. Ce surcoût, évalué lors de l’étude Optisoins01, comprend l’ensemble des coûts directs médicaux (consommations de soins, consultations, hospitalisations, traitements…) et non médicaux (indemnités journalières, transports…) lors de la 1 ère année de
En savoir plus

45 En savoir plus

Efficacité et tolérance en vie réelle des inhibiteurs de Janus-kinases dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

Efficacité et tolérance en vie réelle des inhibiteurs de Janus-kinases dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde

45 risque thromboembolique a été décrit pour le tofacitinib et le baricitinib à posologies élevées et les méta-analyses récentes sont rassurantes quant au faible sur-risque d’événement thromboembolique. [42,43] Notre patient était sous baricitinib sans mésusage, mais des circonstances associées sont notables, à savoir une pneumopathie sévère avec alitement prolongé. Concernant l’infarctus du myocarde, il s’agissait d’un patient porteur d’autres facteurs de risque cardiovasculaires et l’ensemble des études est rassurant quant au risque cardiovasculaire sous anti-JAK. Ce cas isolé, bien qu’interpellant, ne remet pas en question ces données à grande échelle. [42,44] De même, il est à noter un cas d’ulcères antraux chez un patient avec consommation concomitante d’anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ce type d’événement indésirable est cependant connu et décrit dans la littérature sous anti-JAK. [45] L’hypothèse principale quant à la physiopathologie des perforations digestives est que l’inhibition du système JAK-STAT est en partie responsable d’une inhibition de la signalisation de l’IL-6. Or, les perforations digestives sont un risque connu et fréquent sous biomédicament anti-IL6. Il n’est noté aucun cas de zona dans notre étude.
En savoir plus

57 En savoir plus

Vie privée, valeur des données personnelles et régulation

Vie privée, valeur des données personnelles et régulation

engendrer encore plus de valeur lorsqu’elles sont combinées avec de grandes bases d’autres données (Lambrecht et Tucker, 2017 ; The Economist, 2010). Les littératures académiques en organisation industrielle et en marketing étudient principalement la façon dont les entreprises exploitent les données personnelles et la manière dont cette exploi- tation peut créer ou stimuler de nouveaux modèles d’affaires, et donc générer de l’innovation. Les collectes de bases de données très volumineuses, l’analyse de ces données et les progrès du mar- keting permettent une exploitation de ces données à un niveau sans précédent et qui s’améliore régulièrement (Acquisti, 2014). La valeur des données repose donc sur la façon dont les entreprises les intègrent à leur business model. La littérature théorique repose largement sur l’hypothèse que les agents – individus et entreprises – attribuent une valeur aux données, et que les stratégies des entreprises sont affectées par les quantités et la qualité des données. Ainsi, les modèles théoriques soulignent à quel point les stratégies et modèles d’affaires des entreprises reposent sur la divulga- tion de données personnelles par les utilisateurs, et donc sur les préférences des consommateurs dans leur vie privée. Plus généralement, ces approches théoriques supposent une acceptation par les utilisateurs du modèle de l’Internet – services gratuits en échange de données personnelles. Fudenberg et Tirole (1998) montrent ainsi qu’un monopole vendant des biens durables peut adopter des stratégies différentes selon les types de consommateurs – anonyme, semi-anonyme ou identifié. Cependant, à notre connaissance, peu de travaux empiriques cherchent à estimer la valeur réelle des données personnelles pour les entreprises, bien que ces données soient clairement valorisées par les entreprises. Un rapport de l’OCDE (2013) suggère toutefois différentes méthodes détaillées d’évaluation des données personnelles et propose un aperçu des entreprises qui opèrent sur le marché en incluant les sociétés de l’Internet directement en lien avec les utilisateurs, mais également des entreprises tierces qui échangent et traitent ces données. En particulier, le rapport s’intéresse à la valeur des données sur les marchés des data brokers en montrant que la valeur des données personnelles est liée à la qualité des données collectées comme à leur volume.  
En savoir plus

6 En savoir plus

PrEP en vie réelle : caractéristiques épidémiologiques et incidence des infections sexuellement transmissibles

PrEP en vie réelle : caractéristiques épidémiologiques et incidence des infections sexuellement transmissibles

Pour les analyses univariées, un test Chi2 ou un test de Fisher est utilisé pour la comparaison des variables qualitatives. Pour les variables quantitatives sur données appariées, nous avons utilisé un test de McNemar. Pour le calcul de la prévalence et de l’incidence d’IST, seule la première IST de chaque patient est prise en compte. Les données de suivi longitudinales ont été étudiées grâce à l’incidence des ISTs pour 100 personnes-années. Cette incidence a été calculée comme le nombre de personnes ayant eu au moins une infection sur la durée cumulée de tous les patients suivis. Le suivi a été arrêté à la survenue de la première IST. La comparaison des incidences entre les différents groupes a été réalisée grâce à un test du logrank.
En savoir plus

53 En savoir plus

Méthotrexate dans le psoriasis en plaques : étude multicentrique prospective française en vie réelle

Méthotrexate dans le psoriasis en plaques : étude multicentrique prospective française en vie réelle

Résultats 256 patients (Femmes/Hommes : 105/151 ; âge moyen : 46,0 ans) ont été inclus (analyse PP), 168 (analyse en ITT) ont été analysés à S12/16 (16 arrêts pour échec, 16 pour intolérance, 56 perdus de vue ou avec données manquantes). Un PASI 75 était obtenu chez 98 patients, soit un taux d’efficacité de 38,3% en ITT et 58,3% en PP. En ITT, la non utilisation préalable de ciclosporine (p=0,01), la dose cumulée de MTX > 60 mg le premier mois (p<0,0001), la dose cumulée moyenne à S4 (p<0,0001) et la dose à S12/S16> 20 mg (p=0,005) étaient associées à un taux de PASI75 plus élevé. En PP, la non utilisation préalable de ciclosporine (p=0,0009) et la dose cumulée moyenne à S4 (p=0,047) étaient associées à un taux de PASI75 plus élevé. Ni les caractéristiques des patients, ni leurs comorbidités, ni les aspects cliniques du psoriasis, ni le mode d’administration, ni l’association à de l’acide folique ou la dose à S12/S16 n’étaient associés à une augmentation de fréquence d’obtention du PASI75.
En savoir plus

53 En savoir plus

Traitement par brentuximab-bendamustine dans la maladie de Hodgkin : une étude rétrospective en vie réelle

Traitement par brentuximab-bendamustine dans la maladie de Hodgkin : une étude rétrospective en vie réelle

37 L’absence de neutropénie de grade 3-4 dans notre étude peut s’expliquer par la prescription quasi systématique de G-CSF en prophylaxie primaire. La présence d’une neuropathie était rare dans cette étude prospective (5% des patients) (30). Pour cette population lourdement prétraitée, de nouvelles molécules comme le nivolumab ou le pembrolizumab (anti-PD1) ont été testées et approuvées. Deux études de phase 2 ont montré leur efficacité avec des TDR à 66% et 69% respectivement pour les patients recevant du nivolumab et pembrolizumab. Les toxicités de grade 3-4 étaient minimes (2.4% à 5% des patients ont présenté une neutropénie fébrile). Ces molécules étaient données après ASCT et après traitement par Bv (33) (34). Ces résultats sont similaires à ceux obtenus avec le traitement par Bv-b, à la différence que les anti-PD1 ne sont prescrits que chez les patients lourdement prétraités, contrairement au Bv-b qui peut être utilisé à partir de la chimiothérapie de rattrapage chez les patients R/R.
En savoir plus

48 En savoir plus

La communication par EDI : pour une réelle maîtrise des flux

La communication par EDI : pour une réelle maîtrise des flux

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

24 En savoir plus

Niveau de vie et revenu minimum : 
une opérationalisation du concept de Sen sur données françaises

Niveau de vie et revenu minimum : une opérationalisation du concept de Sen sur données françaises

Pour autant, ces caractéristiques des biens ne sont pas suffisantes pour juger du bien- être-comme composante du niveau de vie - d’une personne car les individus n’ont pas le même méta[r]

238 En savoir plus

Protection de la vie privée a l'égard du traitement automatisé des données personnelles

Protection de la vie privée a l'égard du traitement automatisé des données personnelles

La Commission des Communautés européennes a récemment adopté une directive relative à la protection de la vie privée à l'égard du traitement automatisé des données personnelles. L'auteur[r]

188 En savoir plus

Contribution à la mise en place d'une base de données internationale en qualité de vie

Contribution à la mise en place d'une base de données internationale en qualité de vie

Mapi Research Institute recherchait une personne pour evaluer et valider techniquement la base de donnees QOLID realisee par la societe exterieure Phenix Engineering, ainsi qu'une pers[r]

63 En savoir plus

Sur l'itération d'une fonction de variable réelle

Sur l'itération d'une fonction de variable réelle

En ce cas nous pouvons définir facilement l'intervalle de convergence si 0 ;; f (X) <~/ 4- 1, au voisinage du point (X, Xj la courbe représentative de f (x) est située dans les champs[r]

66 En savoir plus

Sûreté réelle pour autrui et régime matrimonial légal

Sûreté réelle pour autrui et régime matrimonial légal

48. Lors d’une assemblée plénière en date du 15 mai 2002 67 , la cour de cassation a opéré un revirement de jurisprudence en rendant 3 arrêts retenant la conception mixte du cautionnement réel. Ces arrêts complémentaires et sans équivoques, nous informent que « Le nantissement constitué par un tiers pour le débiteur est un cautionnement réel soumis à l'article 1415 du Code civil (1 er et 3 e arrêts). Faute d'accord exprès du conjoint, ce nantissement est inopposable en ce qu'il porte sur les biens communs (1 er et 3 e arrêts). En revanche la caution reste tenue en cette qualité au paiement de la dette sur ses biens propres et ses revenus, dans la double limite du montant de la somme garantie et de la valeur des biens engagés (3 e arrêt). L'époux caution réelle ou personnelle peut se prévaloir du défaut de consentement de son conjoint (2 e et 3 e arrêts). Le consentement exprès exigé par l'article 1415 du Code civil ne résulte pas du seul fait que les deux conjoints se soient simultanément portés cautions réelles des mêmes dettes au profit des mêmes créanciers par deux actes différents (1 er arrêt) » 68 .
En savoir plus

61 En savoir plus

Show all 6320 documents...