deux derniers millénaires

Top PDF deux derniers millénaires:

La fin de la forêt au Petén ? Continuités et ruptures au cours des deux derniers millénaires dans les basses terres mayas (Nord-Ouest du Petén, Guatémala).

La fin de la forêt au Petén ? Continuités et ruptures au cours des deux derniers millénaires dans les basses terres mayas (Nord-Ouest du Petén, Guatémala).

La fin de la forêt au Petén ? Continuités et ruptures au cours des deux derniers millénaires dans les basses terres mayas (Nord-Ouest du Petén, Guatémala). Jean-Paul Métailié, Gilles Selleron, Rachel Effantin, Jean-Michel Carozza, Didier Galop

16 En savoir plus

Variation de l'intensité du champ magnétique en France durant les deux derniers millénaires

Variation de l'intensité du champ magnétique en France durant les deux derniers millénaires

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

371 En savoir plus

Étude de la variation de la direction et de l'intensité du champ géomagnétique en Espagne durant les deux derniers millénaires

Étude de la variation de la direction et de l'intensité du champ géomagnétique en Espagne durant les deux derniers millénaires

Considérant ce faible nombre d’études archéomagnétiques pour l’Espagne, surtout d’archéointensité (avec une seule donnée publiée à ce jour), nous avons décidé d’étudier 28 sites archéomagnétiques, tout en ayant comme objectifs principaux : Objectif 1 (Chapitre 2) : L’amélioration de la courbe de variation séculaire pour l’Espagne obtenue dans les travaux de thèse de Núñez (2004). Pour accomplir cet objectif nous avons réuni et révisé les données déjà existantes pour l’Espagne, tout en apportant de nouvelles directions à partir de l’étude archéomagnétique de structures archéologiques. Les résultats sont exposés dans la section 2.1. de cette thèse : « A catalogue of Spanish archaeomagnetic data ». Une fois établi le catalogue archéomagnétique pour l’Espagne nous avons cherché à établir la meilleure courbe de référence pour cette région. Pour cela nous avons fait une comparaison des différentes méthodes de construction des courbes. La méthode bayésienne proposée par Lanos (2004) est la méthode choisie pour la présentation de la courbe directionnelle pour la Péninsule Ibérique. Ainsi ce travail a permis de mieux préciser les variations directionnelles du CMT en Europe de l’Ouest, et de comparer la courbe avec deux autres courbes déjà établies, à savoir les courbes française et allemande. Les résultats sont exposés dans la section 2.2 de cette thèse : « The first archaeomagnetic secular variation curve for the Iberian Peninsula. Comparison with other data from Western Europe and with global geomagnetic field models ».
En savoir plus

380 En savoir plus

Variabilité de la température de surface et du couvert de glace de mer dans le détroit de Fram au cours des deux derniers millénaires

Variabilité de la température de surface et du couvert de glace de mer dans le détroit de Fram au cours des deux derniers millénaires

Dinocyst assemblages of surface sediment samples in the Fram Strait and Nordic Seas show a geographical distribution c10sely related to the sea-ice cover extent in[r]

87 En savoir plus

Deux aménagements antiques replacés dans la dynamique de la Loire au cours des deux derniers millénaires : implications de l'évolution récente du fleuve pour les aménagements anciens

Deux aménagements antiques replacés dans la dynamique de la Loire au cours des deux derniers millénaires : implications de l'évolution récente du fleuve pour les aménagements anciens

J.-C.) Ce bois appartient à un des deux groupes de pieux qui semblent former les piles d’un autre pont. Ces premières dates confirment ce qui était déjà déductible de l’observation du plan de répartition des vestiges : au moins deux ponts ont probablement été construits dans la période gallo-romaine à Chassenard. Une quarantaine d’échantillons ont ensuite été prélevés pour analyse dendrochronologique (étude réalisée par Catherine Lavier, C2RMF, Paris). Sur la quarantaine de bois examinés, très peu ont pu être synchronisés : malgré leur diamètre important, ils ne possédaient pas plus d’une cinquantaine de cernes et étaient parfois très noueux, rendant alors impossible la lecture des cernes. Ces caractéristiques sont liées au milieu dans lequel ces arbres se sont développés. De plus, un seul aubier avéré était présent, mais incomplet. Ces difficultés n’ont pas permis d’obtenir les dates d’abattage précises des arbres ; cependant, l’ensemble s’étale entre les années 2 av. J.-C. et 137 apr. J.-C. Une phase de coupe particulière a pu être déterminée pour le seul bois possédant un peu d’aubier, pour lequel on peut proposer un abattage entre l’année 26 et les années 40 apr. J.-C.
En savoir plus

13 En savoir plus

Bahreïn à l'âge du Fer : Les derniers siècles de Dilmoun (1000-500 avant J.-C.)

Bahreïn à l'âge du Fer : Les derniers siècles de Dilmoun (1000-500 avant J.-C.)

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

20 En savoir plus

Sur la chute de Blaise Compaoré. Autorité et colère dans les derniers jours d’un régime

Sur la chute de Blaise Compaoré. Autorité et colère dans les derniers jours d’un régime

Le troisième élément, sans doute le plus fondamental, tient en l’hétérogénéité des colères qui se sont provisoirement agglomérées dans les principales villes du Burkina Faso durant les derniers jours du régime de Blaise Compaoré. Finalement, comment interpréter cette volonté partiellement partagée de pousser un président en exercice depuis 27 ans vers la sortie, si on ne présuppose pas comme une évidence préalable le désir d’alternance ? Que veut-on changer quand « on veut que cela change » ? Il apparaît important, pour réfléchir à cette question, de ne pas se focaliser sur la seule parole exprimée par les opposants les plus audibles dans le cadre des mobilisations collectives, en supposant son analogie implicite avec celles qui peuvent se manifester dans des arènes plus discrètes 56 . Un questionnement de la colère ordinaire - y compris celle qui a pu s’exprimer de manière individuelle, en amont de ces journées de mobilisations collectives - peut aider à ce titre à comprendre ce qui s’est joué au moment de la chute de Blaise Compaoré. Pareil questionnement a été l’objet du terrain de six mois que j’ai mené à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso en 2013, principalement sur la thématique de la « vie chère » mais aussi, par extension, sur la manière dont on peut exprimer individuellement et collectivement « ce qui ne va pas » au Burkina Faso en dehors des espaces les plus visibles des mobilisations 57 . Sans exposer les résultats de cette enquête, je voudrais juste ici avancer deux points qui me paraissent importants pour éclairer ces journées qui ont vu la chute de Blaise Compaoré.
En savoir plus

17 En savoir plus

Les violoneux du Saguenay-Lac-St-Jean : style et répertoire des derniers de leur lignée

Les violoneux du Saguenay-Lac-St-Jean : style et répertoire des derniers de leur lignée

Figure 8 – L’emploi du trille chez les violoneux natifs du SLSJ (excluant Robert Gendron) 4.3.2 Le jeu lié Nous avons observé une grande diversité dans le maniement de l’archet au niveau des liaisons chez les violoneux du SLSJ. En effet, de même que l’avaient observé Hart et Sandell chez les violoneux québécois (2001, p.24), les liaisons les plus fréquemment employées par les violoneux du SLSJ sont celles reliant deux ou trois notes à la fois. Cependant, les violoneux étudiés se démarquent du fait qu’ils varient leur jeu en employant également des liaisons plus longues et ce, de façon plus ou moins aléatoire, ou plus exactement, en ne suivant aucun modèle que nous n’ayons pu identifier selon nos transcriptions. Ainsi, nous avons relevé des liaisons de quatre, cinq, six, sept, et même huit notes consécutives 107 pour lesquelles nous n’avons observé aucun modèle d’emploi particulier, à part du fait que ces longues liaisons n’étaient généralement pas jouées plus qu’une fois à un même endroit dans une même pièce (voir les principes de variation des liaisons, annexe 19).
En savoir plus

218 En savoir plus

Enseigner la notion de fraction au CM2 : enjeux d'apprentissage et rôle du langage dans ces derniers

Enseigner la notion de fraction au CM2 : enjeux d'apprentissage et rôle du langage dans ces derniers

-­‐ 1 = ! ! + ! ! + ! ! + ! ! + ! ! + ! ! + ! ! + ! ! = ! ! -­‐ ! ! = ! ! + ! !  . Pour ce faire, des schémas au tableau ont été réalisés afin que les élèves visualisent et comprennent mieux ces relations. Par exemple, il a été expliqué et représenté au tableau que si on partageait chaque « quart » en deux parties égales, lorsque nous comptions le nombre total de parts, nous en avions non plus quatre mais huit parts. Les élèves ont ainsi compris la relation : « un quart » égale à « deux huitièmes ». Afin d’écrire ces équivalences d’écritures, l’enseignant introduit le signe « = » entre deux écritures qui signifie ici que par exemple « deux quarts » c’est la même chose que « un demi ». Il s’agit typiquement d’une question de langage symbolique mathématique. Il en est de même pour le signe « + » qui est introduit non pas comme l’addition de deux nombres tels que « un demi» égale « un quart » plus « un quart » mais plutôt comme « un demi » c’est « un quart » et encore « un quart »». Les élèves ne perçoivent pas encore les fractions comme des nombres, il est donc important que le langage symbolique soit introduit de cette manière.
En savoir plus

70 En savoir plus

La sédentarisation de la cour à Paris d’après les itinéraires des derniers Valois (1515-1589)

La sédentarisation de la cour à Paris d’après les itinéraires des derniers Valois (1515-1589)

Les avis divergent sur le moment où Paris devient une ville résidence. D’après Adamson, elle occupe cette fonction sous Henri IV, donc assez tardivement. D’autres historiens avancent François I er ou Henri III. Les itinéraires des derniers Valois 11 permettent d’invalider ces hypothèses et de cerner la chronologie et les contours de ce qu’on pourrait considérer comme un projet de réforme curiale, entrepris par Catherine de Médicis dans les années 1560. Il n’implique pas seulement l’installation de la cour à Paris, mais aussi une réorganisation des résidences de la capitale et une mise en ordre de l’entourage du roi, deux phénomènes qui accompagnent fréquemment l’émergence d’une ville résidence. Un événement hautement symbolique témoigne du changement : le 27 octobre 1572, la jeune reine Élisabeth d’Autriche accouche de son premier enfant au Louvre 12 . Depuis 1407, aucun enfant royal n’avait vu le jour dans la capitale 13 .
En savoir plus

15 En savoir plus

Changements climatologiques en zone intertropicale africaine durant les derniers 165.000 ans

Changements climatologiques en zone intertropicale africaine durant les derniers 165.000 ans

RESUME La carotte KZai02, forée dans le cône détritique sous-marin du fleuve Zaire/Congo, renseigne du stade isotopique 6.6 à l’Actuel (derniers 165 ka). La dynamique de la végétation de l’Afrique Centrale a été reconstruite sur la base de l’étude de son contenu pollinique. Ces résultats, comparés à ceux du contenu en carbone organique total et au rapport Ti/K, renseignent respectivement sur l’activité des alizés et l’intensité de la mousson dans le passé. Les glaciaires sont caractérisées par des températures basses empêchant le développement de la forêt tropicale humide sur le bassin versant du Zaïre/Congo au bénéfice des savanes. Les interglaciaires sont marquées par le développement de la forêt tropicale humide et des marais de mangrove sur la côte suite à l’élévation du niveau marin. Le passage progressif de zones herbeuses à des environnements plus forestiers témoigne d’un décalage entre les augmentations de température et d’humidité. Le stade isotopique 5 montre deux événements moins chauds (sous-stades 5b et 5d) avec le développement des forêts afromontagnardes (principalement Podocarpus). L’excentricité, l’obliquité et particulièrement la précession ont été identifiées comme ayant exercé une influence sur les écosystèmes végétaux. Ces périodicités ont été interprétées en termes de variations des précipitations liées à des fluctuations de l’ITCZ. Des cycles infra- Milankovitch ont aussi été révélés par l’analyse spectrale. Ils sont attribués (1) aux pulsations glaciaires des événements de Heinrich et de Dansgaard/Oeschger et (2) à des variations à haute fréquence semblables à celles décelées sur la mousson est-asiatique et reliées au contrôle des calottes polaires.
En savoir plus

198 En savoir plus

Les vases égyptiens en pierre de la fin du IVe et du IIIe millénaires av. J.-C. découverts à Ougarit

Les vases égyptiens en pierre de la fin du IVe et du IIIe millénaires av. J.-C. découverts à Ougarit

nous souhaitons aborder ici sur la question d’une série d’artefacts plus anciens, dont la datation s’inscrit GDQVXQHIRXUFKHWWHFKURQRORJLTXHTXLYDGHOD¿QGX,9 e millénaire av. J.-C. au milieu du III e millénaire 3 . Annie Caubet, dans le catalogue de la vaisselle en pierre de Ras Shamra et de Minet el-Beida publié HQ  562 9,  DWWLUD O¶DWWHQWLRQ GH OD FRPPXQDXWp VFLHQWL¿TXH OH PDWpULHO égyptien des époques antérieures au Moyen Empire retrouvé sur le site de Ras Shamra. Une première liste de six vases, datés du III e millénaire av. J.-C., y est proposée 4 . Seuls deux vases avaient alors fait l’objet d’une étude directe
En savoir plus

26 En savoir plus

Derniers instants ; suivi de Modèle familial et filiations dans le roman Fugueuses de Suzanne Jacob

Derniers instants ; suivi de Modèle familial et filiations dans le roman Fugueuses de Suzanne Jacob

la chute des tours correspond à une prise de conscience de l’illusion en laquelle elle a cru et dans laquelle elle s’était repliée. Portrait de famille Dans le premier chapitre du roman, Nathe affirme que sa « mère ne se déplace jamais dans une pièce avec un sans-fil » parce que « [s]on psychisme n’arrive pas à assimiler la disparition du fil. » (F, p. 9) Cette remarque, anodine à première vue, prend tout son sens au fur et à mesure que le récit progresse et que le lecteur est mis au fait des relations tendues qui déchirent la famille d’Émilie : « Alexa n’arrête pas de casser les pieds à maman pour qu’elle se réconcilie avec ses parents », Xavier et Fabienne Dumont. (F, p. 13) Les deux sœurs n’ont jamais rencontré leurs grands-parents Dumont, tout comme Émilie ne côtoyait pas sa grand- mère Blanche parce qu’elle et Fabienne étaient aussi en froid. Mais ce différend ne se limite pas qu’à Émilie et à ses parents : « "Et ta sœur Stéphanie, et ton frère Antoine. Pourquoi est-ce que nous sommes condamnées à ne jamais les voir ? […] qu’est-ce qui s’est passé entre vous ?", fulmine Alexa. » (F, p. 13) De son exaspération émane le sentiment d’être privée d’une partie de son histoire, ce qui devient l’un des principaux enjeux du roman.
En savoir plus

115 En savoir plus

La production des anneaux-disques alpins pendant les VIe et Ve millénaires av. J.-C. et le Mont Viso

La production des anneaux-disques alpins pendant les VIe et Ve millénaires av. J.-C. et le Mont Viso

2.3. l es exPloiTaTions enTre col De l u eT col m urel ( commune D ’o ncino ) En se dirigeant vers le nord depuis le Bulè, la deu- xième zone d’exploitation s’étend sur 600 m, du col de Lu au col Murel, séparés par une dépression, à une alti- tude maximale de 2 400 m (fig. 10 et 11). Les roches exploitées sont surtout des chloritoschistes qui, au col de Lu, se présentent sous la forme de lentilles et de nodules plus ou moins circulaires, atteignant 35 cm de diamètre (fig. 16 au centre, 182/1 et fig. 17 en bas, 184/5) ; au col Murel au contraire, ce sont plutôt des dalles qui affleurent immédiatement au nord du col . La plupart des ébauches étudiées, soit seize exemplaires, sont regroupées dans la dépression entre Lu et Murel, et en particulier sur les replats qui bordent le ruisseau immédiatement en amont et en aval d’un abri sous bloc (fig. 15 à gauche). La cou- verture tourbeuse ne permet pas une prospection aisée et deux ébauches-disques ont été récoltées en bord de ruisseau, immédiatement sous la tourbe . Il ne semble pourtant pas que la production ait été particulièrement importante, si l’on en juge par le nombre des pièces aban- données en cours de mise en forme .
En savoir plus

44 En savoir plus

Ce que dire que l’on parle veut dire : réflexion sur les compétences linguistiques des derniers Ottomans

Ce que dire que l’on parle veut dire : réflexion sur les compétences linguistiques des derniers Ottomans

I. Dire ce que l’on sait [3] L’enquête repose sur l’exploitation de 282 notices biographiques individuelles enregistrées durant le règne du sultan Abdülhamid II (1876-1909). On y trouve de précieuses informations sur les compétences linguistiques des pachas. Si la Commission des sicill-i ahvâl (instituée en 1879 afin de répertorier les notices de l’ensemble des employés de l’administration civile) exige de ces hauts dignitaires de telles informations, c’est que la maîtrise des langues oriente la décision d’attribution des postes, notamment dans les provinces : un décret d’octobre 1891 stipule par exemple que la connaissance de l’arabe est nécessaire à une nomination au poste de directeur de la correspondance du vilâyet de Beyrouth, afin de pouvoir contrôler les publications journalistiques locales ; �brahim Fevzi est nommé gouverneur du Necd (Najd), entre autres parce qu’il connaît l’arabe ; Abdülvahhab est nommé gouverneur de Mytilène car il ‘connaît la langue’, c’est-à-dire le grec ; à l’inverse, le supérieur hiérarchique d’Abdullah Ragıb, à savoir Zihni Pa�a, gouverneur général de Crète, trouve dans le fait que son subordonné ‘ignore la langue’ – je suppose qu’il s’agit du grec qu’Abdullah ne cite pas comme langue pratiquée – le motif de son renvoi du poste de gouverneur de Kandiye (La Candie). Bref, le pouvoir prend bel et bien en compte les capacités linguistiques des employés pour mieux les mobiliser face à ‘l’enjeu des provinces’ (F. Georgeon). Ceci une fois établi, le problème pour l’historien est de mesurer la valeur du portrait que ces employés livrent d’eux-mêmes. Pour ce faire, partons de la comparaison de deux pachas qui font état des mêmes langues pratiquées, mais différemment :
En savoir plus

19 En savoir plus

Ville des vivants et ville des morts. L'espace funéraire en Syrie et Mésopotamie (IIIè-IIè millénaires av. J.-C.)

Ville des vivants et ville des morts. L'espace funéraire en Syrie et Mésopotamie (IIIè-IIè millénaires av. J.-C.)

Le nombre minimum d’individus par tombe varie de 1 à 4. Il n’y a pas d’exclusion mais les tout petits (moins de 2 ans) étaient enterrés avec un adulte, qui, étonnamment, était toujours plutôt un individu robuste. Une tombe associait cependant les restes d’un sujet robuste, d’un gracile, d’un enfant de 4-8 ans et d’un fœtus. Quelques cas de tombes doubles réunissant deux adultes sont également attestés : il s’agit alors toujours d’un individu robuste et d’un gracile. Dans toutes ces tombes plurielles, les ossements des différents défunts n’étaient jamais mélangés (à une exception) et le matériel de chacun restait avec lui 30 .
En savoir plus

11 En savoir plus

Histoire et dynamique des forêts de l'ubac du massif des Maures au cours des derniers 8000 ans

Histoire et dynamique des forêts de l'ubac du massif des Maures au cours des derniers 8000 ans

Les charbons de chêne pubescent sont pré- sents tous le long du profil, particulièrement dans les niveaux E, F et G. Le chêne-liège et la bruyère sont également présents dans tous les niveaux, mais les charbons de ces deux essences sont nettement plus abondants dans la moitié supérieure du profil. Le châtaignier n’apparaît que dans le niveau G, et le chêne vert dans les niveaux D et F. La fréquence d’apparition du chêne vert est donc très faible (deux niveaux sur quinze), les chênes scléro- phylles sont plus fréquents, mais toujours quantitativement mal représentés. Enfin, il faut noter l’abondance de charbons de pin maritime, particulièrement dans les deux niveaux de surface, tandis que cet arbre est aujourd’hui représenté sur la station par de rares individus, malades de surcroît.
En savoir plus

15 En savoir plus

La poétique dans le roman d’Ahmed Zitouni, « Attilah Fakir, les derniers jours d’un apostropheur »

La poétique dans le roman d’Ahmed Zitouni, « Attilah Fakir, les derniers jours d’un apostropheur »

A travers ses écrits, Ahmed Zitouni laisse paraître une colère, il tente de dénoncer l’exil, l’humiliation et le racisme que peut subir un étranger en France. Il nous décrit le terrible quotidien des bledards et des laisser pour compte. Concernant notre choix d’Ahmed Zitouni, celui-ci est dû au fait qu’il soit maghrébin, son imagination est donc liée aux traditions et aux origines arabes. C’est un écrivain nourrit au sein de la tradition arabo- musulmane, mais il reste, néanmoins, le produit d’une scolarisation coloniales. Nous essayons donc de déceler l’impact de la colonisation sur ses écrits et de monter comment, dans son œuvre, fonctionnent et cohabitent les deux cultures ; comment un écrivain algérien parvient-il à entrer dans ce champ colonial ?
En savoir plus

84 En savoir plus

Ville et volcan dans le roman de Bulwer Lytton Les derniers jours de Pompéi et ses adaptations pour la jeunesse

Ville et volcan dans le roman de Bulwer Lytton Les derniers jours de Pompéi et ses adaptations pour la jeunesse

Nul homme, conscient de ce qu’est maintenant devenue la Fiction en prose, n’oubliera[…]les liens qu’elle entretient avec l’Histoire, la Philosophie et les Politiques, son total accord ave la Poésie et sa soumission à la Vérité, aussi élèvera-t-il l’érudition vers la créativité, plutôt que d’incliner la créativité vers la scolastique. Si l’on applique à la fiction historique les deux grandes catégories qui divisent les traducteurs, les sourciers «s’attachant au signifiant de la langue, et privilégiant la langue- source[..]; les «ciblistes» mettant l’accent sur le sens non pas de la langue mais de la parole et du discours qu’il s’agira de traduire en mettant en œuvre les moyens propres à la langue- cible» (Ladmiral, 1994, XV), Bulwer-Lytton est à l’évidence plus cibliste que sourcier. Le roman historique est par nature plus proche de la version que du thème, il ne cherche pas à faire des lecteurs des acteurs potentiels et des locuteurs mais juste des observateurs de l’univers décrit. Se joint à cela la situation patrimoniale qui est celle de l’Antiquité gréco-latine dans la culture européenne. Le 19 ème siècle représente un tournant. La pratique linguistique du grec et du latin tend à baisser, non parce que les humanités déclinent mais parce que l’instruction en langue
En savoir plus

19 En savoir plus

Les derniers développements de la recherche sur les services
en ligne au CRDP. De la cyberjustice à la cyberdémocratie

Les derniers développements de la recherche sur les services en ligne au CRDP. De la cyberjustice à la cyberdémocratie

Un code de droit d’auteur pour la zone de libre- échange des Amériques  L’objectif de ce projet était de concentrer l’étude sur le droit d’auteur, terrain sur lequel s’affrontent deux conceptions : la conception du « copyright » et la conception des pays de « droit d’auteur ». Il s’agissait de mener une étude comparative de ces deux conceptions afin de trouver un terrain d’entente pour établir la base d’une éventuelle harmonisation internationale.

59 En savoir plus

Show all 3126 documents...