Décharges partielles

Top PDF Décharges partielles:

2012 — Caractérisation des signatures de décharges partielles en utilisant une nouvelles génération de coupleurs piézoélectriques

2012 — Caractérisation des signatures de décharges partielles en utilisant une nouvelles génération de coupleurs piézoélectriques

2.3 Objectifs de projet de recherche Pour les systèmes d’isolation en service, comme on l’a montré dans ce chapitre, il est donc opportun d’employer des techniques non destructives et directes (on-line) pour la détection et le diagnostic des DP et ceci afin de déterminer si une intervention de maintenance préventive est requise et ultimement pour prévenir une défaillance en service. Ainsi, d’énormes pertes matérielles peuvent être épargnées, tout en améliorant la pérennité du réseau électrique, la sécurité et la disponibilité des équipements. C’est spécifiquement dans ce cadre que vient s’intégrer notre projet de recherche. Il consiste à investiguer le potentiel d’une nouvelle génération de capteurs piézoélectriques pour la détection de décharges partielles.
En savoir plus

186 En savoir plus

Mesure et analyse par apprentissage artificiel des décharges partielles sous haute tension continue pour la reconnaissance de l'état de dégradation des isolants électriques

Mesure et analyse par apprentissage artificiel des décharges partielles sous haute tension continue pour la reconnaissance de l'état de dégradation des isolants électriques

Résumé : Le phénomène de DP est considéré comme l’une des principales causes de dé- gradation des matériaux isolants utilisés dans l’appareillage haute tension et accélère leur vieillissement. La mesure des décharges partielles (DP) constitue un outil d’évaluation pour le contrôle et le diagnostic des systèmes d’isolation électriques soumis à de très hautes ten- sions. Cette mesure est particulièrement importante pour les industriels, afin d’anticiper leur claquage. Dans la perspective de stimuler le développement des énergies renouvelables, le transport de l’énergie électrique sous courant continu est économiquement et techniquement avantageux. Cependant, la relation entre les caractéristiques des décharges partielles et l’état de dégradation de l’isolation des câbles sous haute tension continue (HVDC) n’est à ce jour, pas clairement établie. Dans cette thèse, une approche à la fois théorique, expérimentale et numérique a été développée dans le but d’établir une méthodologie pour la reconnaissance de l’état de dégradation des matériaux isolants à partir de la mesure de DP sous tension continue. Des dispositifs de mesure originaux ont été conçus pour la mesure de DP au sein de différents types de câbles sous HVDC. Afin de collecter des signaux de DP utiles au diagnostic, c’est-à-dire potentiellement informatifs vis-à-vis de l’état de dégradation de l’iso- lation, les signaux parasites doivent être éliminés. En effet, ces signaux pourraient conduire à de mauvaises conclusions sur l’état général des systèmes d’isolation HVDC et entraîner des déconnexions non nécessaires des équipements ou encore des pannes non anticipées. Le problème de la discrimination des signaux de décharges partielles du bruit a été traité au sein de systèmes d’isolation électriques variés, à travers l’implémentation de méthodes d’appren- tissage artificiel. Une fois les bases de données exemptes de signaux parasites, des techniques d’extraction, de classement et de sélection de variables, combinées à l’utilisation de méthodes de classification, ont été mises en oeuvre pour la reconnaissance de l’état de dégradation des systèmes d’isolation électrique sous DC. Des scores de reconnaissance proches de 100% ont été obtenus pour différents types de câbles.
En savoir plus

195 En savoir plus

Effets des décharges partielles sur les propriétés diélectriques des isolants dans la fabrication des câbles électriques

Effets des décharges partielles sur les propriétés diélectriques des isolants dans la fabrication des câbles électriques

33  Décharges partielles et cavités : un système d’isolation polymère contient typiquement des microcavités lors de la fabrication. Sous un champ appliqué, une décharge apparait dans le gaz lorsque la cavité est suffisamment grande (quelques dizaines de micromètres aux champs et températures de service typiques [37]. Cette décharge est dite partielle car elle ne court-circuite pas l’ensemble de l’isolation. L’extension de la décharge est limitée, soit parce que le champ électrique n’est pas suffisant pour provoquer une propagation totale, soit parce qu’elle est bloquée par un isolant de champ de claquage plus élevé [38]. En ce qui concerne le mécanisme de la décharge, la différence de permittivité entre le gaz et le polymère peut augmenter le champ dans le gaz, mais un électron initial est nécessaire pour amorcer la décharge. La source préférentielle des charges sont les porteurs (électrons primaires) transportés à l’intérieur du polymère par conduction et piégés comme charge d’espace à l’interface polymère – cavité. Par l’ionisation des molécules de gaz sous champ appliqué, une avalanche électronique apparait, s’accompagnant de dégradations du matériau à travers des processus thermiques (carbonisation), chimiques (action de l’ozone ou de l’acide nitrique produits dans la décharge) et électrochimiques (bombardement par des particules chargées). Une telle analyse du phénomène a été élaborée par Montanari, Mazzanti et Serra [39, 40,37] afin de construire un modèle de vieillissement dû aux décharges partielles. L’activité de décharge partielle à partir de vacuoles produit également une érosion des parois de la cavité, une croissance de la cavité et éventuellement le développement d’arborescence si les contraintes électriques sont suffisantes. Ainsi pour s’affranchir des arborescences, il faut donc ne pas avoir de vacuoles initiatrices de décharges partielles. La question de l’origine et de la croissance éventuelle des vacuoles est donc posée : préexistence ou formation sous contrainte électromécanique.
En savoir plus

119 En savoir plus

Etude et caractérisation des décharges partielles et du vieillissement du polyimide en environnement aéronautique

Etude et caractérisation des décharges partielles et du vieillissement du polyimide en environnement aéronautique

91 Chapitre III Décharges Partielles : Etat de l’art Des décharges partielles (DP) peuvent prendre naissance dans les défauts qui se trouvent dans les matériaux isolants des systèmes d’isolation électrique (SIE). En effet, ces matériaux isolants utilisés ne sont jamais parfaitement homogènes. D’une part, au cours de leur élaboration, de très faibles quantités de gaz peuvent se trouver souvent emprisonnées au sein du matériau et forment des vacuoles de formes et de dimensions très diverses et dont l’accès aux caractéristiques (dimension, pression, nature du gaz) est impossible. D’autre part, lors de la mise en place de l’isolant autour de pièces conductrices, ou encore sous l’action de contraintes thermiques ou mécaniques, des décollements se manifestent entre le diélectrique solide et le conducteur électrique. Ces occlusions peuvent être le siège de décharges partielles. D’autres types de défauts peuvent être à l’origine des DP tels que ceux qui sont créés par les contraintes dues aux manipulations pendant la phase d’installation, ou des effets de pointe liés au passage à proximité d’un plan de masse ou d’une arête.
En savoir plus

221 En savoir plus

Détection et identification de décharges partielles dans un câble aéronautique

Détection et identification de décharges partielles dans un câble aéronautique

Enfin, la distribution des brins conducteurs de l’âme doit également être prise en compte. Une seconde distribution est proposée dans les cas du câble centré et excentré, comme illustré par la Figure 10. On notera que cette distribution est plus proche de celle du cliché présenté en Figure 1. En se concentrant sur les décharges partielles internes : les lignes de champ surlignées en blanc (indicées (ix) et (x)) définissent la distance 𝑑𝑑 (ici 𝑑𝑑 = 135 µ𝑚𝑚) et sont utilisées pour calculer le potentiel dans l’intervalle gazeux. Ce potentiel correspond à l’application d’une tension de PDIV de 1190 V pour un système dans l’air à 300 mbar et d’une tension de PDIV de 2170 V pour l’ensemble tube/câble immergé dans l’huile avec une pression environnante de 300 mbar. Les valeurs obtenues pour différents cas sont présentées dans le Tableau 4 et reportés en Figure 9 (points (i), (j), (4) et (5)).
En savoir plus

7 En savoir plus

2008 — Étude des taux de dégradation de barres d'alternateurs soumises à des décharges partielles d'encoche sous différentes contraintes

2008 — Étude des taux de dégradation de barres d'alternateurs soumises à des décharges partielles d'encoche sous différentes contraintes

De plus, les résultats pour la surface des plaques d'acier servan t de mise à la terre pour ces barres sont présentés au tableau 4.17 alors que la figure 5.5 illustre l'évolution de ce[r]

136 En savoir plus

2012 — Étude des facteurs influençant le mécanisme des décharges partielles d'encoche

2012 — Étude des facteurs influençant le mécanisme des décharges partielles d'encoche

Ce projet de recherche a été divisé en trois grandes étapes qui ont été l’implantation de deux montages de vieillissement en laboratoire et le développement d’un modèle de calcul du champ électrique. Un premier montage de vieillissement a été réalisé en laboratoire avec six barres de réserve du stator d’un alternateur et soumises à des DP d’encoche sous différentes combinaisons de contraintes électriques, thermiques et mécaniques. Ce montage expérimental a été soumis à un vieillissement de 25000 h et l’évolution de l’activité de DP d’encoche en fonction des combinaisons de contraintes a été caractérisée avec des mesures de DP, de conductivité des surfaces et des inspections visuelles. Par la suite, un deuxième montage de vieillissement en laboratoire a été réalisé avec deux barres de réserve soumises à des DP d’encoche à deux températures différentes et vieillies dans une chambre climatique sous trois séquences d’une durée de 230 h chacune à trois niveaux différents d’humidité. Des mesures de DP ont été effectuées tout au long du vieillissement et des inspections visuelles au début et à la fin de chacune des séquences ont permis de caractériser l’évolution de l’activité de DP d’encoche dans chacune des conditions. Finalement, la dernière étape de ce projet a été le développement d’un modèle de calcul du champ électrique dans une cavité d’air typique de celle où les DP d’encoche surviennent. Ce modèle a été conçu afin d’évaluer l’impact de la condition des surfaces sur le champ électrique en présence d’activité de DP. Nous avons observé que les mécanismes de dégradation des barres soumises à des DP d’encoche sont dépendants de la présence des contraintes électriques, thermiques, mécaniques et environnementales ainsi que de la condition des surfaces du site de décharges. Tous ces paramètres ont une influence significative sur l’évolution de l’activité de DP d’encoche et sont dans la plupart des cas reliés entre eux. De plus, nous avons confirmé que la présence de DP d’encoche combinée avec des vibrations mécaniques est la condition la plus critique et qu’il importe de bien reconnaître cette situation car, une rupture diélectrique de l’isolation de masse des barres du stator peut survenir rapidement.
En savoir plus

190 En savoir plus

Contribution à l'étude de l'existence des décharges dans les systèmes de l'avionique

Contribution à l'étude de l'existence des décharges dans les systèmes de l'avionique

L’introduction d’une nouvelle génération d’avion « du Plus électrique vers le tout électrique » se traduit par l’apparition ineluctable de Décharges Partielles qu’il faut éviter sinon maîtriser. Nous avons, dans un premier temps identifié les contraintes spécifiques à l’environnement de fonctionnement du système électrique dans les aéronefs. Du point de vue des paramètres de fonctionnement électrique, les niveaux de tension susceptibles d’apparaitre dans les différents modes de fonctionnement (normal ou anormal), constituent les principales contraintes. Afin de récréer les contraintes liées à l’environnement de fonctionnement des systèmes électriques embarqués, un banc d’essai a été développé. Ce dispositif, caractérisé par la variation des paramètres atmosphériques, nous a permis dans un premier temps d’étudier l’impact d’une baisse de pression, de la variation de la température et du taux d’humidité relative sur la tension la tension d’initiation des décharges électriques dans l’air en champ uniforme par analogie avec la courbe de Paschen. Les résulats obtenus lors de cette étude nous ont permis de déterminer le domaine de validité des corrections établies issues de la littérature. Ainsi, nous avons mis en évidence que :
En savoir plus

171 En savoir plus

Prévisions par tendances partielles ou par reconduction des tendances récentes

Prévisions par tendances partielles ou par reconduction des tendances récentes

Si je reviens sur la prévision par tendances partielles, ce n’est pas pour prétendre qu’elle n’a que des avantages en toutes circonstances. Au contraire, c’est pour commencer à étudier les conditions et limites de sa contribution éventuelle. Dans ce qui suit, je comparerai les résultats d’une prévision par tendances partielles avec ceux obtenus par reconduction du comportement récent. Ce comportement n’a pas été décomposé. D’une part, parce que la décomposition ne modifie que très légèrement le résultat final, comme de nombreuses études ont pu constater. D’autre part, parce que l’objet de la recherche ici n’est pas de maximiser les différentes prévisions mais de mesurer l’influence de la longue durée.
En savoir plus

5 En savoir plus

Contrôlabilité de systèmes gouvernés par  des équations aux dérivées partielles

Contrôlabilité de systèmes gouvernés par des équations aux dérivées partielles

En particulier, on démontre que l’ensemble des données initiales qui sont uniquement engendrées par les vecteurs propres e + p,q de A associés aux valeurs propres λ + p,q (qui se comportent asymptotiquement comme les valeurs propres de −∆) est exactement contrôlable par l’intermédiaire d’un seul contrôle agissant sur la première composante du système. La preuve de ce résultat repose sur une inégalité d’observabilité que l’on démontre en adaptant l’inégalité de type Ingham qui existe pour l’équation des ondes en dimension deux (cf section 3.1). Ce travail fournit un exemple de système d’équations aux dérivées partielles contrôlé par un seul contrôle. On présente également quelques simulations numériques pour illustrer ce résultat.
En savoir plus

152 En savoir plus

Pépite | Les prothèses amovibles partielles en PEEK en 2019

Pépite | Les prothèses amovibles partielles en PEEK en 2019

47 5.5.2 L’absence de « goût métallique » des prothèses amovibles partielles Les prothèses amovibles partielles classiquement réalisées avec un châssis métallique en Chrome Cobalt sont à l’origine d’électrogalvanisme lorsque des reconstitutions métalliques sont présentes au sein de la cavité buccale. Les échanges d’ions créent un micro courant électrique qui peut donner aux patients une sensation de « goût métallique » en bouche. Lorsque le PEEK est utilisé pour la réalisation d’un châssis de prothèses amovible ; il permet d’éviter l’électrogalvanisme et les phénomènes de corrosion. Ainsi il permet aux patients de ne pas avoir la sensation de « goût métallique » (48).
En savoir plus

85 En savoir plus

Traitement des lésions érosives par restaurations partielles collées

Traitement des lésions érosives par restaurations partielles collées

De plus, comme nous l’avons décrit dans le chapitre précédent, les lésions érosives des dents antérieures maxillaires donnent très souvent un aspect concave aux faces palatines ce qui [r]

64 En savoir plus

Les restaurations partielles postérieures : indications de préparation et de réalisation

Les restaurations partielles postérieures : indications de préparation et de réalisation

CORPS ENSEIGNANT 56ème section : DEVELOPPEMENT, CROISSANCE ET PREVENTION Sous-section 01 : ODONTOLOGIE PEDIATRIQUE Professeur des Universités : Mme MULLER-BOLLA Michèle Maître de Confére[r]

90 En savoir plus

Contribution à l'étude de la théorie du contrôle aux dérivées partielles

Contribution à l'étude de la théorie du contrôle aux dérivées partielles

Nous allons brièvement montrer que cette définition (qui nous le rappelons encore ne sera justifiée que dans le cadre de l'algèbre différentielle) est cohérente avec la notion classiqu[r]

165 En savoir plus

Approchabilité, Calibration et Regret dans les Jeux à Observations Partielles

Approchabilité, Calibration et Regret dans les Jeux à Observations Partielles

2) Caractériser les ensembles approchables (en étendant les résultats de Black- well [17]) avec observations partielles. Observations complètes La première partie de la thèse est consacrée aux jeux avec observations complètes. Dans les chapitres 2, 3 et 4, on rappelle les dénitions et des résultats sur l'approcha- bilité et le non-regret. On introduit également la notion de calibration qui est l'outil statistique à la base de nos algorithmes, avant de mettre en évidence les liens entre ces trois concepts. Les démonstrations sont omises, sauf lorsque l'on propose des mo- dications des preuves originales (ou lorsque l'on applique des théorèmes généraux à des cas particuliers). Le cas échéant, on précisera quel est le nouvel argument et son intérêt.
En savoir plus

197 En savoir plus

Sur la contrôlabilité et son coût pour quelques équations aux dérivées partielles

Sur la contrôlabilité et son coût pour quelques équations aux dérivées partielles

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

168 En savoir plus

Reconstitutions partielles indirectes antérieures et postérieures et leur temporisation

Reconstitutions partielles indirectes antérieures et postérieures et leur temporisation

1.1.5. Principes de préparation Il y a une vingtaine d’années, les restaurations partielles indirectes des dents postérieures étaient essentiellement à base d’alliages métalliques précieux. Les incrustations venaient s’ajuster dans des cavités types dont la mise en forme suivait un protocole parfaitement codifié. Les pièces étant généralement scellées à l’oxyphosphate de zinc, les préparations devaient être rétentives. Ceci était rendu possible par une faible divergence et une opposition des parois, des angles de transition aigus, un biseau sur toute la périphérie et des moyens de rétention secondaires (boîtes, rainures et recouvrements cuspidiens). Bien que dotées d’un excellent pronostic, l’exigence esthétique croissante des patients couplée aux progrès des techniques adhésives et des matériaux cosmétiques ont cependant contribué à marginaliser ces restaurations coulées. (9)
En savoir plus

86 En savoir plus

Quel choix de matériau dans les reconstitutions partielles collées postérieures ?

Quel choix de matériau dans les reconstitutions partielles collées postérieures ?

Facteurs orientant le choix vers une restauration partielle en céramique ou composite En faveur de la céramique En faveur du composite Critères intrinsèques à la dent support de [r]

103 En savoir plus

Les explications partielles potentielles : entre capacités et possibilités

Les explications partielles potentielles : entre capacités et possibilités

processus, la main invisible, agrège les actions individuelles. On en retrouve une des premières caractérisations chez Adam Smith. Ces explications sont particulièrement utilisées en théorie des jeux, plusieurs économistes soutenant que certaines structures sociales et institutions comme l’argent ou la ségrégation résidentielle dans les villes sont explicables en termes de conséquences inattendues et de processus d’agrégation. Des modèles sont ainsi créés, modèles dont le but est d’exposer formellement et explicitement ces processus. Or, ces modèles sont-ils en mesure de nous informer à propos du monde dans lequel nous vivons ? Aydinonat qualifie ces explications d’explications partielles potentielles et celles-ci peuvent, selon lui, nous fournir de précieuses indications concernant la réalité. Cet article se propose de présenter l’analyse d’Aydinonat concernant ce type fondamental d’explications en science économique pour ensuite montrer en quoi certaines justifications semblent problématiques, sans toutefois compromettre de manière décisive leur l’intérêt. Plus précisément, je soutiendrai que ces explications ne sont vraisemblablement pas en mesure d’isoler adéquatement certaines capacités en science économique, contrairement à ce que défend Aydinonat, mais j’avancerai avec lui qu’elles peuvent néanmoins être pertinentes pour d’autres usages plus limités.
En savoir plus

19 En savoir plus

Mécanismes d'interaction entre les décharges à base d'azote et la matière vivante

Mécanismes d'interaction entre les décharges à base d'azote et la matière vivante

â le test MTT qui est basé sur le respect de l’intégrité de la chaine respiratoire ; â le test DAPI qui permet d’établir si d’éventuels dommages à l’ADN ont été causés. Les tests de repousse mis en œuvre nous permettent d’affirmer que les décharges et gaz plasma- gènes utilisés induisent une forte inhibition de la repousse, conduisant à des taux de perte supérieurs ou égaux à 99% en 20 minutes d’exposition, signe d’une forte interaction avec les espèces plasma. L’augmentation de la température de traitement est apparue comme un facteur potentialisant l’inter- action, tout comme l’augmentation de la densité en radicaux. La présence du bouillon de culture est par contre un facteur limitant l’interaction.
En savoir plus

160 En savoir plus

Show all 184 documents...