Couverture du risque

Top PDF Couverture du risque:

Couverture du risque de prix des intrants via les marchés à terme agricoles à l’aide d’un critère alliant la valeur à risque et la marge de sécurité sur charges : application aux producteurs porcins finisseurs du Québec

Couverture du risque de prix des intrants via les marchés à terme agricoles à l’aide d’un critère alliant la valeur à risque et la marge de sécurité sur charges : application aux producteurs porcins finisseurs du Québec

Dans la plupart des applications, l’axiome clef d’une mesure de risque cohérente est celui de sous-additivité (Dowd et Blake 2006; Daníelsson 2011), cependant la pertinence de l’axiome dépend de la manière dont le risque est conceptualisé. En effet, la sous-additivité fait référence au principe de diversification qui stipule que l’agrégation d’actifs à l’intérieur d’un portefeuille procure un risque plus faible que la somme des risques individuels des actifs. En théorie, cette logique est alignée avec les objectifs visés par la couverture du risque de prix. En effet, la couverture consiste à prendre des positions sur le marché à terme opposées aux positions sur le marché comptant de sorte que les gains réalisés sur un marché contrebalancent les pertes subies sur l’autre marché. Par exemple, une position longue (actifs possédés que le producteur prévoit vendre dans le futur) sur un inventaire de porcs peut être couverte en prenant une position courte (actifs non possédés que le producteur prévoit acheter dans le futur) sur un contrat à terme pour une valeur équivalente. Si l’ajout de cette position courte ne résulte pas en une diminution d’une mesure de risque donnée, et supposant une corrélation entre le prix comptant et le prix à terme suffisante 3 , cette mesure de risque serait alors théoriquement incohérente.
En savoir plus

130 En savoir plus

Couverture du risque pays par l'aide publique au développement dans les pays francophone d'Afrique

Couverture du risque pays par l'aide publique au développement dans les pays francophone d'Afrique

Ces réformes institutionnelles et managériales sont financées essentiellement par l’APD au titre de la prime de la démocratie et de la bonne gouvernance qui était censée réduire le risque pays (Tableau n°6). Cette aide qui désigne les prêts dont l'élément de libéralité est d'au moins 25 % (calculé sur la base d’un taux d'escompte de 10 %) est constituée des prêts consentis à des taux concessionnels (hors remboursement de capital) et les subventions des agences membres du Comité d'Aide au Développement (CAD), des institutions multilatérales et des pays non membres du CAD pour promouvoir le développement économique et le bien-être dans les pays et territoires figurant sur la liste du CAD des bénéficiaires de l'APD. Dans les huit pays d’Afrique qui ont organisés les CN, l’APD a été multipliée par 1,82 environ en passant de 2906,59 millions d’Euros en 1990 à 5276,16 millions d’Euros en 2010 (Tableau n°6). Dans le groupe des quatre pays ayant eu une CN d’une durée inférieure à 50 jours (1,6667 mois), le Bénin a vu son APD multipliée par 3,05, en passant de 226,88 à 691,110 millions $USD de 1990 à 2010, suivi du Mali dont l’APD a été multipliée par 2,28 et du Togo où l’APD n’a été multipliée que par 1,63. Le Gabon a faiblement bénéficié de cette prime avec une APD qui n’a été multipliée que 0,80. Dans le groupe des quatre pays ayant eu une CN d’une durée supérieure à 50 jours, le Congo dont l’APD a été multipliée par 6,05 en passant de 217,16 à 1313,69 millions $USD est le premier grand bénéficiaire de la prime de démocratie et de la bonne gouvernance durant la période étudiée ; alors que ses scores en matière de contrôle de la corruption et de la bonne gouvernance ne sont pas les meilleurs de la sous région.
En savoir plus

16 En savoir plus

Les déterminants de la couverture du risque par les produits dérivés : compagnies non financières du S&P/TSX 60

Les déterminants de la couverture du risque par les produits dérivés : compagnies non financières du S&P/TSX 60

Ainsi ce test nous pennet de trouver des résultats significatifs dans le sens de la théorie pour les mesures de deux substituts des produits dérivés (la dette étrangère et la [r]

101 En savoir plus

Modélisation des taux de mortalité et utilisation d'instruments financiers dérivés pour la couverture du risque de longévité

Modélisation des taux de mortalité et utilisation d'instruments financiers dérivés pour la couverture du risque de longévité

43 valeur de l’obligation EIB soit égale à la valeur de l’obligation obtenue avec le modèle ajusté. Il est toutefois nécessaire de poser deux hypothèses sur ces primes. Bien qu’elles puissent varier dans le temps, nous supposons d’abord qu’elles sont constantes sur la période d’étude par soucis de simplicité et par manque de données relatives aux prix du marché. La seconde hypothèse découle de la présence de deux primes de risque contrairement aux deux autres méthodes. En effet il y a deux inconnues (λ 1 et λ 2 ) pour une seule équation (𝑉 𝜆 (0) = 𝑉(0)), ce qui signifie qu’il y a une infinité de combinaisons possible pour λ 1 et λ 2 pour que les deux valeurs de l’obligation concordent. C’est pour cette raison que l’on considère le cas particulier où λ 1 = λ 2 comme Li et Ng [23]. On notera que le choix des valeurs de λ 1 et λ 2 peut être l’objet d’une étude plus approfondie, en particulier sur l’hypothèse selon laquelle on pourrait attribuer à ces deux primes de risque des poids proportionnels à la contribution de chacun des paramètres aux taux de mortalité estimés. Autrement dit, comme 𝜅 1 est le niveau général de mortalité et contribue marginalement bien plus que 𝜅 2 qui représente la pente de la courbe (Figure 20), alors il serait pertinent de penser que l’ajustement sur 𝜅 1 devrait être plus important que sur 𝜅 2 .
En savoir plus

114 En savoir plus

L’exposition au risque de change et les déterminants de la couverture : le cas

L’exposition au risque de change et les déterminants de la couverture : le cas

La pr´ esente ´ etude traite le cas des entreprises exportatrices fran¸caises. En effet, le cas europ´ een sollicite une attention particuli` ere surtout apr` es le pas- sage ` a l’euro. Si le risque de change a disparu dans la zone euro depuis l’av` enement de l’euro, il persiste vis ` a vis des autres zones g´ eographiques du globe et pr´ esente de multiples facettes. Il est donc int´ eressant d’´ etudier l’ex- position au risque de change avant et apr` es le passage ` a L’euro. (Toutefois, nous int´ eressons au cas particulier du march´ e fran¸cais et non pas ` a toute l’union europ´ eenne. Ce choix est justifi´ e par le fait que dans le deuxi` eme partie de l’article, nous int´ eressons aux d´ eterminants de la couverture du risque de change). Nous conduisons aussi une analyse transversale des d´ e- terminants de l’exposition au risque de change. Nous relions le coefficient de l’exposition estim´ e aux caract´ eristiques de l’entreprise mˆ eme (le niveau des op´ erations ` a l’international) ainsi qu’aux variables que la th´ eorie consid` ere comme significatives dans la justification de l’activit´ e de couverture. En effet, Smith et Stulz (1985), Mayers et Smith (1987) et Smith (1996) montrent que les entreprises non financi` eres g` erent leurs risques dans le but de r´ esoudre le probl` eme d’agence de la dette, de r´ eduire les coˆ uts de la d´ etresse financi` ere et de coordonner les d´ ecisions d’investissement et de financement. Les r´ esultats montrent que les entreprises disposant de faible liquidit´ e et les entreprises fortement endett´ ees sont moins expos´ ees aux fluctuations de change.
En savoir plus

32 En savoir plus

Couverture dynamique optimale du risque de change de long terme pour une entreprise

Couverture dynamique optimale du risque de change de long terme pour une entreprise

Cette thèse se compose de trois articles: 1. Couverture du risque de change en marché complet Cet article concerne la couverture optimale du risque de change pour une entreprise. Le concept du risque de change de long terme est défini par opposition à la conception classique du risque de change. La cou- verture optimale intertemporelle du risque de change de long terme est ensuite dérivée par la méthode de contrôle optimal stochastique, dans le cadre d'un modèle où le taux de change suit un processus gaussien avec retour vers le niveau de parité. Il est démontré qu'une telle cou- verture est une couverture en valeur, qui stabilise le flux des dividendes payés aux actionnaires et dépend du niveau du taux de change par rap- port au taux de parité. Le modèle développé dans cet article est riche en recommandations pratiques pour la politique de gestion des risques dans une entreprise. Il apparaît notamment que l'entreprise devrait se couvrir plus si le niveau du taux de change est au-dessus du niveau de parité afin de geler les profits et adopter un comportement inverse dans le cas contraire.
En savoir plus

138 En savoir plus

[PDF] Cours ALM : Mesure du risque et couverture des marges nettes | Formation informatique

[PDF] Cours ALM : Mesure du risque et couverture des marges nettes | Formation informatique

Introduction Dans cette partie, nous proposons d’étudier le problème de couverture du risque de taux d’intérêt global sur le poste des ressources non échéancées. Comme nous l’avons déjà évoqué en Partie I, celles-ci constituent des encours considérables pour les établissements financiers, une source de revenus particulièrement stable et une source de liquidité à très faible coût. L’identification du risque de taux d’intérêt sur le poste des ressources non échéancées est un sujet conséquent, en soi. Il est relativement clair que cette activité dégage des revenus sensibles aux taux de marché, par le biais du replacement des encours sur les marchés obligataires. Toutefois, nous verrons dans cette partie qu’il est possible de dénicher la présence du risque de taux au sein des encours même ou d’éventuels taux de rémunération de la clientèle. Pour ce dernier point, il suffit de prendre l’exemple français pour constater que les taux de rémunération de produits très courants (livret A, livret développement durable, etc.) sont régis par une formule faisant intervenir des taux de marché. Dans cette partie, nous proposons à cette occasion un premier chapitre consacré à l’étude de l’offre actuelle en termes de ressources échéancées et de taux de rémunération, sur différents marchés.
En savoir plus

176 En savoir plus

LA COUVERTURE AFFECTEE EN COMPTABILITE / HEDGE ACCOUNTING

LA COUVERTURE AFFECTEE EN COMPTABILITE / HEDGE ACCOUNTING

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

17 En savoir plus

Nouvelles méthodes de couverture des toits

Nouvelles méthodes de couverture des toits

Le caoutchouc en feuilles Un copolymère de l'isobutylène et de l'isoprène, le caoutchouc butyle, est également employé sous forme de feuilles pour les couvertures à simple épaisseur. Une ou deux sociétés en ont les premières répandu l'emploi aux Etats-Unis. Des matériaux analogues sont maintenant fabriqués au Canada, dans le sud-est du Québec. La société canadienne fabrique à la fois du butyle blanc et le même butyle noir que produisent d'autres firmes. On applique les feuilles de caoutchouc sur les surfaces sous-jacentes au moyen des adhésifs couramment employés pour le caoutchouc. Comme les matériaux classiques de couverture des toits, les feuilles ont une largeur de 36 pouces. On les pose en ménageant des lisières latérales de recouvrement larges de 4 pouces. Il serait apparemment commode de fabriquer et d'utiliser des feuilles beaucoup plus larges, car on réduirait ainsi considérablement le nombre des joints à réaliser sur le chantier. Au début de la production de ce matériau, la difficulté principale a résidé dans la mauvaise résistance qu'il offrait aux fendillements dûs à l'action de l'ozone. Les fournisseurs de matières premières et les fabricants semblent, par leurs produits les plus récents, avoir surmonté la difficulté. Les outils nécessaires à la pose sont peu nombreux: rouleaux à peinture pour étendre l'adhésif, couteaux bien aiguisés ou ciseaux pour couper le matériau. Les fabricants soutiennent qu'il suffit de recouvrir partiellement d'adhésif les surfaces de base. Il est en fait préférable, pour faciliter la pose, de les recouvrir dans leur totalité avec des adhésifs de contact. Si on s'attend à des déplacements importants aux joints de la surface sous-jacente, il faut commencer par maroufler ceux-ci avec un ruban ciré de 2 pouces de largeur. Les feuilles de caoutchouc n'adhéreront que faiblement au ruban. Cela réservera une zone de glissement libre et permettra aux tensions résultant des déplacements de la toiture de se répartir sur toute la largeur du ruban. D'après les rapports, on peut employer jusqu'à des températures atteignant -20°F certains des adhésifs recommandés pour les couvertures en butyle. Les essais d'application de ce mode de couverture, bien qu'effectués dans des conditions presque idéales, semblent indiquer que la méthode peut donner de très bons résultats.
En savoir plus

7 En savoir plus

Couverture et Terminaison dans les réseaux de Petri Récursifs

Couverture et Terminaison dans les réseaux de Petri Récursifs

We first introduce and solve the constrained termination problem which asks whether there exists an infinite firing sequence starting from s ini which does not.. delete any threads of s [r]

29 En savoir plus

LA GESTION DES RISQUES DE CHANGE ET LEUR COUVERTURE DANS UNE ENTREPRISE

LA GESTION DES RISQUES DE CHANGE ET LEUR COUVERTURE DANS UNE ENTREPRISE

Parmi les instruments externes de couverture, on distingue : A. Les avances et les dépôts en devises A.1. Les avances en devises L'entreprise exportatrice emprunte à sa banque une somme en devise dont le montant correspond à celui de la créance détenue sur son client étranger ou à la valeur actuelle de celle-ci pour une durée au moins égale au délai de paiement du client. Les devises ainsi avancées seront converties immédiatement (au comptant) en monnaie nationale. La banque facturera à l'entreprise des intérêts calculés à partir du taux interbancaire majoré d'une marge. L'entreprise remboursera sa dette à l'échéance avec les devises reçues de son client. L'entreprise annule ainsi le risque de change, et reconstitue sa trésorerie en monnaie nationale.
En savoir plus

105 En savoir plus

Un bastion de la résistance aux IFRS, la macro-couverture

Un bastion de la résistance aux IFRS, la macro-couverture

Au total, l’examen des documents de référence révèle deux sous-périodes très nettes dans les pratiques de communication, l’introduction des normes internationales constituant le point de rupture. Un certain nombre de sujetsrestent cependant absents de ces observations. Tout d’abord, il est impossible de faire la part entre l’évolution du discours tenu et celle de la réalité présentée. Nous ne savons pas,en particulier, si l’organisation décrite avec plus de détails est nouvelle, ce qui expliquerait l’intérêt supplémentaire qui lui est consacré, ou si le discours tenu a simplement évolué autour d’un dispositif stable. Les éléments fournis restent également des plus succincts quant à la qualification du risque couvert : la reddition de comptes se fait autour des processus de gestion, pas du risque géré ni de l’ampleur des enjeux. Un indicateur apparaît certes en 2008, mais il reste limité dans son intérêt 23 . Les propos tenus sont essentiellement descriptifs et factuels, ils visent à mettre en évidence l’existence d’une organisation de gestion du risque, mais ne donne pas à voir son fonctionnement ou ses travaux. Ce trait est encore plus prononcé en matière de reddition sur les pratiques comptables.
En savoir plus

28 En savoir plus

Evaluation technico-économique de la couverture Nénufar

Evaluation technico-économique de la couverture Nénufar

Depuis le dôme, où il est stocké, le biogaz est envoyé vers l’unité de valorisation : chaudière biogaz, moteur de cogénération, etc. Le transport est effectué par des canalisations souterraines, en PEHD, et/ou aériennes, en inox. Le traitement du biogaz est réalisé pendant le stockage et le transport. Dans un premier temps, de l’air est injecté au sein du dôme afin de diminuer la concentration d’hydrogène sulfuré (H 2 S), une molécule fortement toxique et corrosive. Un filtre à charbon actif est placé en aval de la couverture pour absorber les derniers pics de H 2 S. Dans un deuxième temps, les condensats sont évacués. En effet, le biogaz contient un certain taux d’humidité et lors du transport, la différence de température entre le gaz et les parois de la canalisation induit la condensation de cette eau. Les canalisations sont légèrement inclinées, afin que les condensats s’écoulent vers un point bas, permettant leur évacuation.
En savoir plus

105 En savoir plus

Stratégies alternatives de couverture de l'inflation en ALM

Stratégies alternatives de couverture de l'inflation en ALM

Any supply and demand market disequilibrium between long-term sellers of headline inflation and short-term sellers of core inflation could be matched by the intermediation of market ma[r]

151 En savoir plus

ARTheque - STEF - ENS Cachan | Notre couverture

ARTheque - STEF - ENS Cachan | Notre couverture

Celui où l'on numérotait dans l'ordre les sujets de concours et où les auteurs les signaient.. Et pour les tolérances, il y avait des maisons spécialisées.[r]

3 En savoir plus

Vers la Couverture Santé universelle en Afrique de l’Ouest ?

Vers la Couverture Santé universelle en Afrique de l’Ouest ?

Dans les deux pays, les ménages les plus démunis ont été ciblés à travers un processus d’identification communautaire, suivi d’une enquête sur leurs moyens d’existence 3 . Au Bénin, les membres de ces ménages ont ensuite reçu une carte leur permettant d’accéder gratuitement aux services publics de santé. Bien que le programme étudié, financé par la Banque mondiale, soit aujourd’hui terminé, le gouvernement béninois poursuit cette prise en charge à travers son projet d’Assurance pour le Renforcement du Capital humain. Au Sénégal, les ménages identifiés ont été enrôlés dans les mutuelles de santé, dans le cadre du programme de Couverture Maladie uni- verselle. L’État subsidie entièrement leur cotisation. Comme au Bénin, cela leur permet d’accéder gratuitement aux services de santé, mais également de recevoir des médicaments dans les phar- macies privées conventionnées.
En savoir plus

5 En savoir plus

Analyse du système de couverture des services dentaires au Québec

Analyse du système de couverture des services dentaires au Québec

En fait, le gouvernement provincial à travers la RAMQ, organisme créé pour payer les services de santé, rétribue directement les professionnels, dispensateurs des services dentaires en l[r]

284 En savoir plus

La couverture journalistique des requêtes de révision judiciaire au Canada

La couverture journalistique des requêtes de révision judiciaire au Canada

1989; Lotz, 1991). Ce constat s'avère surprenant, car lorsque les journaux abordent un sujet touchant la justice criminelle, les tribunaux font souvent l'objet de cette couverture journalistique. Lors d'une analyse de contenu de quarante journaux d'Ontario qui parurent en décembre 1968, par exemple, Dussuyer (1979) a divisé les articles traitant de la justice criminelle selon trois phases: la phase policière (découverte du crime, enquête, arrestation et mise en accusation), la phase judiciaire (de l'enquête préliminaire au verdict et à la sentence, le cas échéant) et la phase correctionnelle (incarcération, probation et libération conditionnelle). Ses résultats ont démontré que la phase judiciaire faisait l'objet de 46.9% de la couverture journalistique de la justice criminelle, comparativement à 42.5% pour la phase policière et 4.3% pour la phase correctionnelle. De son côté, Graber (1980) a démontré que sur l'ensemble des articles traitant de la justice criminelle dans le Chicago Tribune, entre le 15 janvier 1976 et le 14 janvier 1977, 32% d'entre eux avaient comme sujet principal les tribunaux et leurs procédures, contre seulement 10% pour les activités des corps policiers et 2% pour les systèmes correctionnels. Finalement, Chermak (1994) a examiné la répartition des articles de justice criminelle du Midwest Tribune (un nom fictif d'un journal américain) selon les étapes du processus judiciaire. Ses résultats révèlent que 43.5% des articles référaient à la phase judiciaire (la mise en accusation étant incluse dans cette catégorie), alors que 38.3% et 4.2% traitaient respectivement de la phase policière et correctionnelle.
En savoir plus

120 En savoir plus

L'extrémité occidentale du massif de l'Aar: (relations du socle avec la couverture)

L'extrémité occidentale du massif de l'Aar: (relations du socle avec la couverture)

lui a montré entre autres une grande abondance de sphène. C'est à mon avis parfaitement normal, puisque ces schistes cristallins forment la prolongation vers Ie NE des amphibolites à s[r]

164 En savoir plus

Analyse bi-objectif pour la couverture de cibles par des drones

Analyse bi-objectif pour la couverture de cibles par des drones

Dans cet article, nous ´etudions le probl`eme de couverture de cibles au sol par des drones. Le but est de minimiser le nombre de drones d´eploy´es et de maximiser la qualit´e des communications radio afin de collecter efficacement l’infor- mation des cibles au sol jusqu’`a une station de base centrale. Nous mod´elisons ce probl`eme `a l’aide d’un programme lin´eaire multi-objectif dans lequel nous ´etudions le compromis entre le coˆut de d´eploiement et l’altitude des drones assurant une communication air-sol efficace. Nous proposons une solution ´equitable permettant de limiter l’ajout de drones n´ecessaires `a l’optimisation des transmissions pour la collecte de donn´ees.
En savoir plus

5 En savoir plus

Show all 2360 documents...