Course au large

Top PDF Course au large:

Une approche par la pratique des relations entre action, organisation et décision en contexte extrême : le cas de la course au large à la voile

Une approche par la pratique des relations entre action, organisation et décision en contexte extrême : le cas de la course au large à la voile

5.3. ORGANISATION POUR LA COURSE AU LARGE 5.3 Organisation pour la course au large 5.3.1 Entrepreneuriat, management et gestion La course au large à la voile à haut niveau relève du domaine du sport profession- nel depuis les années 1970, au moins pour les skippers 4 prétendant à la victoire dans les courses les plus importantes et leur équipe composée de marins navigants et techniciens et ingénieurs préparateurs et de fonctions support. La catégorie rassemblant les skippers les plus expérimentés sur les bateaux les plus rapides mettant en œuvre les techniques les plus en pointe est la classe Ultime. Il s’agit de trimarans de plus de 60 pieds (18, 28m) conçus pour naviguer sur toutes les mers du monde et adaptés à la navigation en solitaire comme en équipage. Nous nous focaliserons désormais sur cette classe de voiliers. En ma- tière d’architecture et de construction de multicoques de course et de plaisance, la France a développé des compétences parmi les plus avancées au monde. La classe Ultime ayant très peu de règles à respecter (l’ensemble des règles d’une classe se nomme la jauge), les développements techniques et les innovations sont fréquentes dans une logique de recherche d’avantage concurrentiel durable. En 2014, la classe Ultime compte huit bateaux (cf. an- nexe G.1). Les équipes professionnelles sont de taille très variable : de trois à une vingtaine de personnes. Les budgets annuels de fonctionnement les plus élevés peuvent être estimés de quelques millions d’euros à une dizaine de millions d’euros. Chaque équipe, même la plus petite, constitue une organisation dépendant de financements privés ayant des objec- tifs au-delà de la course. Les équipes les plus modestes sont en général dirigées directement par le skipper, parfois secondé par un chef d’équipe. Les équipes de plus grande dimension mettent en œuvre des organisations plus complexes notamment parce que plusieurs projets sportifs peuvent coexister. Suivant les cas, le skipper est le chef de l’entreprise de course au large qu’il a lui-même créée et à laquelle un partenaire financier (sponsor ) accorde annuellement un budget. Le skipper peut aussi être salarié d’une entreprise ad-hoc créée par son partenaire financier voire directement salarié de l’entreprise sponsor. Dans certains cas, les sources de financement sont diversifiées et plusieurs contributeurs participent au budget de l’entreprise de course au large.
En savoir plus

397 En savoir plus

Traumatologie en course au large : enquête épidémiologique de 2008 à 2015

Traumatologie en course au large : enquête épidémiologique de 2008 à 2015

Historiquement, la course au large tire ses origines des premiers records réalisés par des aventuriers comme le canadien Joshua Slocum. Ce capitaine-armateur, dépassé par l’arrivée des bateaux à vapeur et peu satisfait de sa reconversion en pêcheur, décide un jour de réaliser ce que personne n’avait encore jamais fait : le premier tour du monde à la voile en solitaire d’Est en Ouest. Il le réalise avec escales au terme de 3 ans de navigations éprouvantes (1895-1898).(1) Une trentaine d’années plus tard (1923-1925), l’irlandais Conor O’Brien réalise le premier tour du monde d’Ouest en Est, en équipage et avec escales ; entreprise motivée par l’invitation de son ami alpiniste Mallory pour une expédition en Nouvelle-Zélande. Parallèlement, les premières courses au large apparaissent. Dans le Pacifique tout d’abord avec la Transpacifique, régate réservée aux monocoques, dont la 1 re édition
En savoir plus

96 En savoir plus

Odonto-stomatologie du marin en course au large

Odonto-stomatologie du marin en course au large

Il s’agit d’acquérir une formation aux gestes d’urgences adaptée aux conditions de navigation en course au large. La formation est dispensée par des urgentistes et dure 6 heures  Objectifs de la formation médicale hauturière Le but de cette formation est de limiter les conséquences d’un accident médical ou traumatique à bord. Le bénéficiaire doit être en mesure de savoir pratiquer les gestes de première urgence et d’alerter le centre d’assistance médicale en transmettant un bilan médical. La formation est dispensée par des médecins formés à l’urgence et sensibilisés aux contraintes de la navigation. Elle dure 20 heures.
En savoir plus

86 En savoir plus

After architecture : charting a new course

After architecture : charting a new course

It is my understanding that this thesis serves in explaining the following: that architecture could interpret and model natural form making processes, can draw analogies fro[r]

107 En savoir plus

Perception de l'espace urbain à travers la pratique de la course à pied

Perception de l'espace urbain à travers la pratique de la course à pied

28. http://labs.strava.com/ Paris La carte de Paris est frappante, car elle révèle sur une première lecture quatre parcours principaux : les bords de Seine, le bois de Boulogne, le canal de l’Ourq et le bois de Vincennes ; que l’on peut catégoriser en deux sous-ensembles : les bords de cours d’eau aménagés et les bois urbains (différents des parcs urbains tel que le Jardin du Luxembourg par exemple). En effet, après cette première lecture, nous remarquons que les parcs urbains sont beaucoup moins pratiqués que les bois. Cela peut s’expliquer par plusieurs éléments. Le premier serait de l’ordre de la dimension, le tour du jardin du Luxembourg avoisine les deux kilomètres alors qu’il est possible d’effectuer une vingtaine de kilomètres dans le bois de Vincennes sans passer deux fois au même endroit. Le second dépendrait plutôt du degré de liberté accordé au coureur. En effet dans les parcs, les circulations sont étroites, il faut cohabiter avec les flâneurs et autres visiteurs, les pelouses sont interdites, les choix de parcours sont minces. Les bois, eux offrent un espace qui semble illimité, impossible à couvrir, ils traduisent la liberté que recherche le coureur et une volonté de glisser vers un lieu plus naturel, moins urbanisé, plus calme. Le second sous-ensemble des bords de cours d’eau aménagés révèle un élément également fondamental de la course : la continuité. En effet, lorsque le coureur se met en action il cherche à garder son effort ininterrompu. Pour s’en rendre compte il suffit d’observer les coureurs aux feux rouges qui sautillent sur place dans le but de rester actifs. L’aménagement des bords de Seine et le long du canal de l’Ourq ont l’avantage d’offrir cette possibilité, de longs kilomètres sans rupture. En regardant la carte, nous observons bien qu’aucun coureur ou très peu ne s’aventure le long de la Seine côté Bercy où les aménagements piétonniers sont quasiment inexistants.
En savoir plus

58 En savoir plus

Declarative configuration applied to course scheduling

Declarative configuration applied to course scheduling

in Chapter 2, using a relational model allows us to easily extract more information than just the schedule from a solution; for instance, we were able to see h[r]

84 En savoir plus

Optique des milieux isotropes et anisotropes et course d'orientation

Optique des milieux isotropes et anisotropes et course d'orientation

Retour sur la dispersion Le cas de la dispersion est évoqué dans le travail de Bois et al. (2005). Ce phénomène se manifeste en optique quand l’indice dépend de la longueur d’onde, c'est-à-dire de l’énergie associée au mouvement de la lumière. L’analogie optique peut être un peu explicitée dans le cas de la course en milieu naturel. Il a été admis implicitement dans le cas du travail des lycéens que le rapport des indices à la traversée d’un changement de milieu était le même pour tous les coureurs, et que donc le trajet optimal entre deux balises ne dépendait pas du coureur. Mais si nous étions capables de déterminer les paramètres utiles avec plus de précision, nous pourrions sans doute voir que le rapport n 1 /n 2 de deux indices dans deux milieux différents n’est pas constant d’un coureur à
En savoir plus

24 En savoir plus

A crash course on generalized possibilistic logic

A crash course on generalized possibilistic logic

The Multiple-Valued Logic Tradition. Very early in the 20th century, schol- ars in logic like Lukasiewicz realized that it is not always possible to declare that a given proposition is true or is false. Due to a lack of knowledge, only weaker qualifiers may be used, such as possible, unknown, or yet indeterminate. So the idea was to define the epistemic status of complex propositions from truth-tables extending the ones of classical logic, augmenting the set of truth-values with a new symbol lying between true and false and standing for unknown and the like, while sticking to the propositional syntax. This led to three-valued logics such as the ones of Lukasiewicz or Kleene. Of course, it was then natural to extend this view to more truth-values, even a continuum thereof. In the same spirit, Belnap [ 8 ] proposed to add a fourth truth-value standing for the idea of conflicting information about a proposition.
En savoir plus

17 En savoir plus

Elective Course Allocation with numerical preferences

Elective Course Allocation with numerical preferences

References [1] S. D. Combiners, M. Ruberry and J. Ullman, Course Allocation by Proxy Auction. In Proceedings of WINE, 551-558, 2010. [2] S. Kristiansen, M. Sørensen, T. R. Stidsen, Elective course planning. European Journal of Operational Research 215 : 713 – 720, 2011

1 En savoir plus

ANALYSE DYNAMIQUE de la COURSE en fonction de la nature du HANDICAP

ANALYSE DYNAMIQUE de la COURSE en fonction de la nature du HANDICAP

De même que pour l'athlète amputé fémoral, l'écart entre la jambe controlatérale et celle de l'athlète valide provient d'une extension plus importante de la chevil[r]

21 En savoir plus

La course d’endurance et l’estime de soi en cycle 2, CE1

La course d’endurance et l’estime de soi en cycle 2, CE1

sociale, compétitive et réglementée. Elle se pratique dans un milieu terrestre standardisé et demande un fort investissement énergétique qui s’exprime par des techniques gestuelles. ». J’ai essayé de penser ce dispositif pour voir si mon hypothèse pouvait être validée ou non : la course d’endurance peut-elle renforcer l’estime de soi des élèves ? Pour cela j’ai pris en compte ce que j’ai pu trouver dans la recherche pour maximiser les chances de voir l’estime de soi des élèves évoluer positivement. Pour cela je veux que ce dispositif puisse permettre aux élèves de mieux se connaitre en ayant une évaluation explicite et en allongeant la durée du module. Qu’il permette aux élèves de développer un sentiment de compétence en mettant en avant la progression. Qu’il puisse se confronter à leurs réussites et à leurs échecs par la présence d’une fiche de suivi détaillée et remplie par un observateur. Enfin je veux que les élèves puissent vivre des expériences sociales stimulantes et positives grâce à des rôles sociaux variés et une compétition interclasse.
En savoir plus

32 En savoir plus

Optimisation aerodynamique du cheval de course par simulation numérique

Optimisation aerodynamique du cheval de course par simulation numérique

Résumé du PFE : sous titre : Optimisation aerodynamique du cheval de course par simulation numérique Résumé : Depuis quelques décennies, l'aérodynamique a subi un développement considérable, qui tient pour l'essentiel, aux progrès incessants effectués à la fois dans les domaines du calcul numérique et les techniques expérimentales. Dans ce mémoire, nous avons initié l'application d'un logiciel de calcul numérique, basé sur la résolution des équations de la mécanique des fluides, destiné à la description et à la détermination de la meilleure conformation chevaline de point de vue aérodynamique.
En savoir plus

1 En savoir plus

Opportunités d'amélioration des gants destinés à la course en fauteuil roulant

Opportunités d'amélioration des gants destinés à la course en fauteuil roulant

La forme optimale des gants qui est propre à chaque athlète et qui dépend de leur façon de pousser n’a pas encore été identifiée pour tous les athlètes. Les formes optimales du gant restent à trouver au cas par cas pour chaque athlète en poursuivant les tests sur l’ergomètre. Chaque athlète a bien compris le réel avantage d’utiliser un profil de rainure en forme de V. La fabrication d’un matériau adhérent complètement dédié aux gants pour la course en fauteuil roulant peut être envisagée. Ce matériau pourrait, par exemple, être un caoutchouc présentant des aspérités assez larges et dures sur sa couche extérieure comme le « principe du tapis de fakir ». Sa couche intérieure serait moins dure de manière à permettre un certain amortissement et à faciliter le contact avec le cerceau, sans rebond.
En savoir plus

109 En savoir plus

Using Linux on a Handheld Device: an Obstacle Course?

Using Linux on a Handheld Device: an Obstacle Course?

For example (e.g. with Familiar), to transfer files to the Linux-powered iPAQ c , using zmodem (resp. accessible for reception and sending via the rz and sz commands) has to be common: [r]

14 En savoir plus

The Massive Course Meets the Personal Learner

The Massive Course Meets the Personal Learner

Access and use of this website and the material on it are subject to the Terms and Conditions set forth at The Massive Course Meets the Personal Learner.. Downes, Stephen..[r]

32 En savoir plus

L’évolution de la course à pied en endurance et ses impacts sur le corps humain

L’évolution de la course à pied en endurance et ses impacts sur le corps humain

Avec la promotion des bienfaits de l’activité physique, la course à pied est un sport qui gagne en popularité dans, autant chez les sédentaires que chez les gens plus actifs. En effet, c’est une activité qui nécessite peu d’équipement et qui peut être pratiquée presque partout. Cependant, comme ce loisir est adopté par un nombre croissant de gens, l’incidence des blessures augmente. Comme nous l’avons mentionné précédemment, de 30 à 70% des coureurs rapportent des blessures musculo-squelettiques chaque année (Fields et al., 2010;Taunton et al., 2003; van Mechelen, 1992) Pour trouver une façon de diminuer cette incidence et de traiter les blessures en clinique, il est primordial de comprendre la biomécanique de la course à pied et des facteurs qui l’influencent. L’étude de la biomécanique réfère à la compréhension de la structure, de la fonction ainsi que de la capacité des membres inférieurs et supérieurs à permettre au corps humain de courir (Nicola & Jewison, 2012). Malgré les variations interindividuelles des propriétés du corps humain, il existe des similarités dans le patron de course entre les coureurs. Il est important de relever ces ressemblances pour mieux identifier les anomalies chez les coureurs blessés. C’est donc pourquoi cette section du travail portera sur la biomécanique conventionnelle de la course à pied en endurance, sur les différences biomécaniques entre les hommes et les femmes, sur les différences biomécaniques entre la course pieds nus et chaussée ainsi que sur l’effet de la fatigue et des différents types de surfaces sur le patron de course.
En savoir plus

142 En savoir plus

Running DataLab.
Petite clinique des évènements de course à pied

Running DataLab. Petite clinique des évènements de course à pied

Ingénieure d’étude sur le programme Running DataLab de courses à pied internationaux. L’atlas cartographique réalisé à l’échelle de la Haute- Savoie permet d’analyser la répartition spatiale des événements et des courses à pied, de saisir les différentes polarités et de caractériser l’offre (types de courses à pied proposés, temporalités, nombre de finishers, etc.). La deuxième étape consiste à faire une étude de cas sur un événement phare du territoire, à travers les réseaux sociaux. L’étude de cas porte sur l’espace social de l’événement et sa résonance territoriale, aussi elle cherche à répondre aux questions : Quel rayonnement (territorial, social) l’événement a-t-il ? Quels sont les acteurs phares de l’événement (runners, partenaires, organisateurs, etc.) ? A quoi est-il associé comme univers (économique, social, environnemental, etc.) ? Cette étude multispatiale (appréhension de l’espace géographique et virtuel, via les réseaux sociaux) et multiscalaire a vocation à offrir des outils d’aide à la décision pour mieux appréhender le développement territorial à travers la création ou l’existence d’un événement de courses à pied (i), connaître la force de rayonnement et d’attractivité d’un événement de course à pied existant ou futur (ii). In fine, la base se compose d’un jeu de données unique répertoriant presque 35 000 évènements de courses à pied et plus de 87 800 courses, soit environ 2,5 courses par évènement. Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre site : www.running-datalab.com Running DataLab a bénéficié du soutien de la Région des Pays de la Loire via le RFI TourismLab. Sous la direction de Mathilde Plard, Chercheuse CNRS, le Running DataLab a démarré en septembre 2017 et se termine en aout 2018.
En savoir plus

2 En savoir plus

Saturated groundwater flow (Chapter 4 - Hydrogeology course)

Saturated groundwater flow (Chapter 4 - Hydrogeology course)

Modeling groundwater with ocean and river interaction, Water Resources Research, 35(8): 2347- 2358.. Correlations of Soil Properties, London: Pentech Press.[r]

2 En savoir plus

Structure for a Museology course in Brazil

Structure for a Museology course in Brazil

Льежский университет, Бельгия, B-4000, Льеж, ул. 20 августа, 7 Для цитирования: Duarte Cândido, M. M. 2018. Structure for a Museology Course in Brazil. Вопро- сы музеологии, 9 (2), 172–184. https://doi.org/10.21638/11701/spbu27.2018.204 (In English) В статье представлены основные теоретические и концептуальные основы, на которых базируется учебная программа бакалавриата по музеологии, реализуемая с 2010 г. в Фе- деральном университете Гояс, Бразилия. В рамках программы предусмотрено изуче- ние ключевых концепций музеологии, определение места музеологии как дисциплины в структуре научного знания, выявление специфики исследований, проводимых в му- зее. Программа создавалась в период активного развития высшего образования в Бра- зилии, поэтому получила поддержку в рамках федерального проекта «Программа под- держки реструктуризации и расширения учебных планов федеральных университе- тов» (REUNI)» и инициативы Университета Гояс на базе факультета социальных наук. Основной лабораторией и  практической площадкой для ее реализации стал Музей антропологии. В статье представлена характеристика концептуальных основ данного курса, в частности подход к музеологии как прикладной социальной науке, пропаган- дируются другие ее аспекты, важные для обучающихся. Рассматриваются вопросы об- щей, специальной и прикладной музеологии, их связь с вопросами охраны культурно- го наследия. На наш взгляд, преподавание учебного курса по музеологии невозможно без акцента на прикладные исследования, объединяющие ее части (документирование, хранение, экспонирование, культурно-просветительскую деятельность). Сделана по- пытка продемонстрировать, какой вклад программа вносит в образовательную систе- му Федерального университета штата Гояс, как она влияет на процесс формирования у студентов прикладных навыков в области музеологии, а также научные исследования в  указанной области. Структура программы исключает  дублирование информации из других курсов и областей знания, способствует развитию научных исследований и новой интерпретации музейных коллекций.
En savoir plus

135 En savoir plus

Show all 2988 documents...