Controverse sur l'art

Top PDF Controverse sur l'art:

Controverse médiatique et art contemporain : le cas du projet Banane géostationnaire au-dessus du Texas de César Saëz et son public

Controverse médiatique et art contemporain : le cas du projet Banane géostationnaire au-dessus du Texas de César Saëz et son public

L'artiste explique que, «cette intervention permettait de pointer vers chacun individuellement, [se sentant interpellés par le « vous »] mais aussi vers une identité (r[r]

182 En savoir plus

Art et pensée : art est pensé. Sur Lefevre Jean Claude

Art et pensée : art est pensé. Sur Lefevre Jean Claude

Page 4 Art et pensée : art est pensé. Sur Lefevre Jean Claude L ’enjeu de la controverse autour de l’art, qui a duré plu- sieurs siècles, a été, de manière plus ou moins voilée, sa confrontation avec la pensée. À tort ou à raison accusé de favoriser le divertissement, d’exciter les émotions au détri- ment de la raison, d’entraîner des comportements mimé- tiques, ou encore de susciter de dangereux désirs, l’art a souvent été perçu comme corrupteur de la pensée. en même temps, défendu comme n’étant ni un passe-temps, ni une simple décoration, ni un outil idéologique, il a aussi été analysé par les philosophes comme une forme spécifique de pensée. Kant l’a considéré comme une pensée sans concept, ce qui a permis de justifier une pluralité de sens qu’il engendre. Pour Hegel l’art a été une pensée incarnée, ce qui a permis de le considérer sur le même plan que la reli- gion et la philosophie. La philosophie de Bergson a permis d’expliciter l’improvisation ou la virtuosité par l’idée du sché- ma moteur : une pensée qui s’exerce à même le corps. Freud encore a donné à l’art le sens d’une pensée inconsciente. et la liste n’est pas close. On observera qu’à chaque fois un même modèle est mis en place : le philosophe, maître de la pensée, celui qui la détient dans sa forme canonique et nor- mative, pense sauver l’art en lui inventant une pensée hors norme : une pensée autre, moindre ou au contraire incom- mensurable, estropiée ou magique, une pensée du corps, de l’inconscient, de la forme sensible, etc.
En savoir plus

3 En savoir plus

Château ou villa Laurens ? Controverse sur une dénomination

Château ou villa Laurens ? Controverse sur une dénomination

Comme elle est publiée et utilisée par les experts, cette version pseudo-officielle va être retenue par les acteurs publics. Les journaux s’en emparent, comme Midi-Pyrénées Patrimoine (n°44, 2016), Art et décoration (n°511, 2016), etc. La presse quotidienne régionale hésite mais retient de plus en plus l’usage supposé officiel (Midi Libre). Les magazines municipaux se mettent à la page, comme en 2019 : Agde Ambition 2020, 100ème Agde le Mag, L'Agglo Hérault Méditerranée. Le mag hors-série. Une agglo de projets… Les écrits techniques ou scientifiques (Palouzié Hélène, Félix Laurent, 2018 par exemple) également. Jusqu’à la page wikipédia du château Laurens, renommée le 28 août à 14h45 (le site conserve les traces précises des changements) villa Laurens, avec en précision initiale : « Le Château Laurens aujourd'hui appelé villa… ». Les services de communication des services du patrimoine agathois s’alignent sur la dénomination.
En savoir plus

16 En savoir plus

Christophe Guilly dans la presse : étude d'une controverse géographique

Christophe Guilly dans la presse : étude d'une controverse géographique

droite et de l'extrême droite 84 ». Quelques jours plus tard, Le Figaro confirme que l’auteur tout comme Michel Onfray et Jean Claude Michéa sont « accusés d’être des alliés objectifs de Marine Le Pen » 85 . Le Point, qui associe Christophe Guilluy, Emmanuel Todd, Laurent Bouvet et, là encore, Jean Claude Michéa, les catalogue comme « ces penseurs de gauche exploités par le FN ». Dans ce même journal, une interview de Pierre André Taguieff, que l’on peut considérer comme un « allié » de Christophe Guilluy 86 , s’offusque par ces mots ; « Faire le jeu de Marine Le Pen ? Qui ne le fait pas ! 87 ». Mon hypothèse à ce sujet reprend une idée de Pascal Ory et Jean François Sirinelli, à savoir que « la gauche « plurielle » est constituée, chez ses intellectuels, de cultures politiques diverses et difficilement compatibles sur les grands problèmes du moment 88 » (Ory, Sirinelli, 2004). Cela explique en partie pourquoi la réception des ouvrages de Christophe Guilluy est, au fil du temps, de moins en moins bonne dans Libération et dans Le Monde. Cette division profite peut être aussi aux journaux d’opinion de droite, qui, par ailleurs, n’utilisent qu’une infime partie des écrits de l’auteur, celle qui les intéressent le plus. Je constate ainsi que Valeurs Actuelles, journal de la droite conservatrice, met davantage en lumière les idées que Christophe Guilluy développe sur les espaces ruraux 89 . Ceux-ci prennent pourtant relativement peu de place dans ses ouvrages. Ce constat est lié au fait que « de la géographie, Guilluy passe volontiers à la politique 90 ». Je préfère toutefois me consacrer à ce sujet après, puisque mon but n’a jamais été de dresser le panorama des idéologies politiques des intervenants, mais plutôt de voir comment fonctionnait la dynamique de la controverse. Cette dernière trouve assez souvent les arcanes du pouvoir comme cadre d’expression et de représentation. Christophe Guilluy s’est très souvent
En savoir plus

94 En savoir plus

La controverse entre organicisme et vitalisme: étude de sociologie des sciences

La controverse entre organicisme et vitalisme: étude de sociologie des sciences

La controverse que nous venons d'étudier suggère une conclusion très différente, en particu- lier parce que la division politique des agents ne correspond pas au partage des contenus scientifi- ques. La position de Collins (1981) est plus admissible, dans la mesure où la relation de causalité efficiente laisse place à un rapport plus large. Mais Collins omet de préciser le sens de ce rapport et les sphères qu'il implique: il s'agirait simplement des « structures politiques et sociales ». L'étude de la controverse entre les écoles de Paris et de Montpellier permet de préciser ces éléments. Elle montre que l'activité scientifique dépend du facteur extra-scientifique qui est le plus étroitement lié à elle, c'est-à-dire les formes d'organisation au sein desquelles s'effectue la recherche; et que son influence s'exerce sur la productivité. Plus explicitement, cela signifie que l'« esprit » qui régnait au Collège de France — c'est-à-dire les normes de comportement qui y étaient admises — a per- mis l'apparition de contenus scientifiques nouveaux et, à ce titre seulement, opposés au vitalisme de l'école de Montpellier. Cette relation avec un facteur externe ne signifie donc pas que l'on soit en mesure, étant donné un facteur extra-scientifique, de prédire le contenu de la théorie soumise à ce facteur. Ce rapport n'est pas une relation causale ou fonctionnelle. Il appartient à la classe des relations signifiantes (Merton, 1973: 12). Le concept de congruence, restreint au sens d'une adéquation
En savoir plus

34 En savoir plus

La construction des problèmes publics en environnement : analyse de la controverse du Suroît

La construction des problèmes publics en environnement : analyse de la controverse du Suroît

diffusé des contenus (lettres d'opinion, analyses, recherches, etc.) dans le cadre de la controverse.. Au cinquième chapitre, nous discutons des résultats obtenus et proposons une [r]

184 En savoir plus

Valeurs olympiques et réseaux sociaux numériques : controverse et utopies

Valeurs olympiques et réseaux sociaux numériques : controverse et utopies

1 A paraître Valeurs olympiques et réseaux sociaux numériques : controverse et utopies Le propos s’appuie sur deux constats. Le premier est la faible présence et visibilité des valeurs de l’olympisme dans la communication lato sensu des instances sportives au plan national et international alors que l’on s’attendrait à ce qu’elles occupent une place significative dans leurs stratégies de communication notamment numériques en direction du grand public. Le second,alors que nombre de scandales divers et de dopage sont dévoilés et entachent le mouvement sportif, des communautés virtuelles réagissent – en controverse – sur l’absence de référence aux valeurs de l’olympisme.La situation pourrait dès lors tenir du paradoxe : les organisations sportives peinent à afficher des références aux valeurs olympiques et des communautés virtuelles en débattent et s’y substituent. Assurément, si la symbolique du sport et de l’olympisme s’est élaborée autour de prouesses, de performances et d’une compétition entre les individus, elle se traduit aussi par des représentations idéalisées et partagées par les dirigeants, les pratiquants, les médias, les pouvoirs publics (Diana, Meyer, 2004). Les spectateurs du monde sportif dans leurs mises en réseaux véhiculent à leur tour pareilles représentations et les associent communément au sport avec différents corollaires dont la morale et l’éthique que l’on devrait (re)trouver au cœur des interactions numériques entre pratiquants et institutions sportives.
En savoir plus

17 En savoir plus

Valeurs olympiques et réseaux sociaux numériques : controverse et utopies

Valeurs olympiques et réseaux sociaux numériques : controverse et utopies

1 A paraître Valeurs olympiques et réseaux sociaux numériques : controverse et utopies Le propos s’appuie sur deux constats. Le premier est la faible présence et visibilité des valeurs de l’olympisme dans la communication lato sensu des instances sportives au plan national et international alors que l’on s’attendrait à ce qu’elles occupent une place significative dans leurs stratégies de communication notamment numériques en direction du grand public. Le second,alors que nombre de scandales divers et de dopage sont dévoilés et entachent le mouvement sportif, des communautés virtuelles réagissent – en controverse – sur l’absence de référence aux valeurs de l’olympisme.La situation pourrait dès lors tenir du paradoxe : les organisations sportives peinent à afficher des références aux valeurs olympiques et des communautés virtuelles en débattent et s’y substituent. Assurément, si la symbolique du sport et de l’olympisme s’est élaborée autour de prouesses, de performances et d’une compétition entre les individus, elle se traduit aussi par des représentations idéalisées et partagées par les dirigeants, les pratiquants, les médias, les pouvoirs publics (Diana, Meyer, 2004). Les spectateurs du monde sportif dans leurs mises en réseaux véhiculent à leur tour pareilles représentations et les associent communément au sport avec différents corollaires dont la morale et l’éthique que l’on devrait (re)trouver au cœur des interactions numériques entre pratiquants et institutions sportives.
En savoir plus

17 En savoir plus

Les enjeux de la controverse religieuse dans l'imprimerie lyonnaise, 1560-1565

Les enjeux de la controverse religieuse dans l'imprimerie lyonnaise, 1560-1565

La littérature polémique, se développe à Lyon principalement au début des années 1560, lorsque la question religieuse passe sur le devant de la scène avec les questions de succession dans la famille royale. L’imprimeur le plus important de cette littérature est Jean Saugrain, nous l’avons vu. Alors même qu’il commence dans le métier d’imprimeur avec son beau-père, Benoît Rigaud, un catholique orthodoxe, Saugrain publie à partir de 1561 des œuvres de controverse protestante. La plupart de ses ouvrages en 1561 ne sont pas signés mais ont été identifiés par le matériel utilisé pour les imprimer. Par la suite, il inscrit son nom sur les pages de titre de ses éditions, affichant ainsi clairement ses convictions politiques et religieuses. Le style agressif de la plupart de ces textes ne plaît pas au Conseil de Genève, alors même qu’il édite des auteurs publiés à Genève, comme Henri Bullinger, Pierre Viret ou Jean de l’Espine. Les œuvres publiées par Saugrain sont assez homogènes : les livres d’enseignement religieux sont absents pour laisser la place à des ouvrages de controverse visant non pas à éduquer le peuple protestant ou à convertir de nouveaux fidèles en valorisant la foi réformée mais à démolir par la satire et la critique les traditions et croyances catholiques. Une telle conception de la controverse est bien loin de celle des réformateurs genevois. Lorsqu’il choisit de s’exiler, cet imprimeur part d’ailleurs à Pau, et non pas à Genève.
En savoir plus

171 En savoir plus

Les normes de la rationalité dans une controverse scientifique:le cas de l'optique médiévale

Les normes de la rationalité dans une controverse scientifique:le cas de l'optique médiévale

À l'époque où nous prenons cette controverse, aucune de ces thèses ne pouvait être con- sidérée comme vraie, car il n'existait pas de test expérimental susceptible de les départager avec certitude. Il n'avait pas été davantage reçu d'argument logique irréfutable en faveur de l'une ou de l'autre. Dans une étude consacrée aux aspects de cette controverse dans le monde arabe, Lindberg (1978) a parfaitement montré que le choix d'une direction du rayonnement était étroitement lié avec des questions plus fondamentales concernant le champ même que l'on assignait à la théorie de la vision. La détermination du sens des rayons pouvait, en ce sens, dépendre de certains chapitres d'optique physique, d'anatomie et de physiologie de la vision. D'autres études ont également montré que le choix de l'une ou l'autre thèse avait une inci- dence non négligeable sur des questions de psychologie de la perception. Les perspectivistes se sont néanmoins appliqués à justifier leur position à partir d'arguments plus ou moins convain- cants (et par ailleurs éminement variables quant à leur recevabilité scientifique, ces arguments oscillant régulièrement de la preuve à la croyance symbolique). Avant d'en venir à l'exposé des raisons pour lesquelles les agents ont préféré l'une de ces thèses, il est utile de rappeler les ar- guments dont ils pouvaient disposer.
En savoir plus

27 En savoir plus

« Think before you pink » : une controverse américaine qui s'exporte

« Think before you pink » : une controverse américaine qui s'exporte

Le mouvement rose n’est cependant pas qu’une affaire de commerce et de dons. Aux yeux de ceux qui le critiquent, ce premier point est déjà important, parce que la cause-marketing implique une éthique, qui engage l’ensemble de ses acteurs (et pas seulement ceux qui signent le contrat), et pose de nombreuses questions contribuant bien évidemment à nourrir la controverse : peut-on s’associer avec n’importe quelle société et être promu par n’importe quel produit pour faire du profit en faveur de la recherche ? A quel niveau doit se concevoir l’équilibre des avantages mutuels ? Faut-il tout accepter en tant qu’acheteur au nom de la « bonne » cause ? Ce mouvement est en outre une affaire de représentations. Est en effet associée à cette cause une double représentation du malade et de la maladie ; représentation qui conditionne bien évidemment autant le rapport au public que la manière dont les sommes récoltées sont ensuite redistribuées. C’est sans doute autour de ces représentations que le mouvement rose américain s’est le moins transformé en vingt ans. Il n’a guère évolué également en matière de scénarisation des événementiels roses qui mobilisent toujours, sur le plan de la mise en scène, à peu près la même trame.
En savoir plus

17 En savoir plus

La dragonnade du Poitou et l'exil des huguenots dans la littérature de controverse anglaise

La dragonnade du Poitou et l'exil des huguenots dans la littérature de controverse anglaise

Gwynn, dans une étude croisée des livres de témoignages et de reconnaissances des églises françaises de Londres, a pu établir que pour la seule année 1681, ce sont 1 182 protestants exilés qui ont été recensés 5 . Si l’impact démographique, religieux, politique et culturel de la Révocation de l’Édit de Nantes en Angleterre est aujourd’hui bien connu des chercheurs, celui de la dragonnade du Poitou de 1681 l’est bien moins 6 . Le but de cet article est d’abord de révéler la multiplicité des points de vue sur l’exil huguenot, en particulier dans la presse d’information et dans la littérature de controverse. Nous montrerons ensuite comment, après la dissolution du dernier parlement du règne de Charles II en mars 1681, le parti Whig saisit l’occasion des violences poitevines pour raviver la querelle sur les possibles effets de la succession d’un roi catholique sur le trône d’Angleterre. Nous envisagerons les événements français de l’été et de l’automne 1681 comme un moment décisif dans la lutte pour le contrôle de la presse entre les partis Whig et Tory, lutte dans laquelle les huguenots furent malgré eux impliqués. Il nous faudra d’autre part garder à l’esprit que les Anglais connaissaient mal ces exilés. Les informations relayées par les imprimés de grande diffusion, par les journaux en particulier, étaient donc essentielles pour représenter ceux qu’on appelait hugonots, hugonotes, hugonets, hugenots, hugenotes, la variété orthographique trahissant certes l’absence de stabilité de la langue écrite du XVIIe siècle, mais aussi les hésitations (qui perdurent dans les pays anglo-saxons) sur la prononciation même du mot.
En savoir plus

29 En savoir plus

Le communiqué de presse comme orchestration du désaccord dans la controverse sociale

Le communiqué de presse comme orchestration du désaccord dans la controverse sociale

Nous trouvons donc ici, comme dans de nombreuses autres controverses étudiées en analyse du discours 24 une situation de controverse dans laquelle un aspect du débat est continuellement ignoré par un intervenant, du fait de la procédure de simplification de la situation en débat. Les intervenants qui s’opposent ne se confrontent pas sur les mêmes thèmes de discussion. C’est ce que l’on appelle couramment un dialogue de sourds. Leurs propres valeurs mises en avant par les différents intervenants qui s’opposent dans cette controverse, et il est probable qu’aucun échange argumentatif, quelle que soit la procédure mise en œuvre pour cet échange, n’aboutira à un consensus, s’agissant d’un débat qui vise à déterminer les actions à entreprendre pour traiter une question social 25 .
En savoir plus

17 En savoir plus

La controverse de l’attirance sexuelle par les phéromones chez l’être humain

La controverse de l’attirance sexuelle par les phéromones chez l’être humain

Il détaille les quatre points sur lesquels l’implication des phéromones dans les comportements sexuels humains fait l’objet aussi bien d’affirmations présentées comme des découv[r]

13 En savoir plus

.art : situating Internet art in the traditional institution for contemporary art

.art : situating Internet art in the traditional institution for contemporary art

Based on the results of this sociological dissection of the relation between Internet art and the traditional institution for contemporary art, and on historical precede[r]

202 En savoir plus

La controverse éthique en entreprise :
Ce que nous en disent des manuels d’éthique économique

La controverse éthique en entreprise : Ce que nous en disent des manuels d’éthique économique

Éthique et économique/Ethics and Economics, 12(2), 2015 http://ethique-economique.net/ 102 qu’elle tente de circonscrire le débat sur l’éthique et la responsabilité, la controverse démultiplie les acteurs et les relations complexes qu’ils nouent entre eux. La mise en discussion des conditions du développement des pratiques éthiques, même celles qui sont recommandées au titre de l’institutionnalisation officielle dominante, rend possible la diffusion des problématiques de la justice sociale. Et derrière le débat économique orthodoxe sur les conditions et les limites de l’économie de la justice redistributive (Clément et al., 2008) pointe celui qui fait converger théories de la justice et théories de la reconnaissance (Honneth, 2010; Renault, 2004; Fraser, 2005). La controverse éthique est alors face à la nécessité d’intégrer dans ses perspectives celles du renouvellement du dialogue et de la délibération sociale. Elle ouvre le débat et permet aux acteurs de se positionner sur des hypothèses fortes concernant les dynamiques sociales à l’œuvre dans l’espace public ; en premier lieu celles qui font de la norme de la parité de participation à la vie démocratique (Fraser, 2005) une des bases essentielles de toute identité éthique (Robeyns, 2003) et, pour cela, d’un renouveau de la vie éthique.
En savoir plus

26 En savoir plus

Art poétique et art de la guerre dans l'ancien monde touareg

Art poétique et art de la guerre dans l'ancien monde touareg

Dominique Casajus Art poétique et art de la guerre dans l'ancien monde touareg * Article paru dans L’Homme, 146, 1998 : 143-164. Le 28 novembre 1916, Charles de Foucauld écrivait dans son diaire : « Fini les poésies touarègues ». Composées entre 1820 et 1906, les poésies dont il achevait enfin, trois jours avant sa mort, la transcription et la traduction annotée constituent le seul document linguistique d'importance que nous aient laissé les Touaregs de l'époque précoloniale. Il avait recueilli cet ensemble de près de six mille vers, de février à juin 1907, auprès d'hommes appartenant aux trois confédérations les plus septentrionales du monde touareg : les Kel-Ähaggar, qui vivaient dans le massif de l'Ähaggar et l'Ädghagh malien et reconnaissaient la prééminence de la tribu noble des Kel-Ghela ; les Täitoq et leurs tributaires, qui vivaient plutôt dans l'Ähnet, et sur lesquels les Kel-Ghela prétendaient exercer une suzeraineté souvent contestée ; les Kel-Äjjer, installés entre l'Ähaggar et la Tripolitaine, et où le rôle prééminent était joué par les Oûraghen.
En savoir plus

26 En savoir plus

La télévision entre « grand art » et pop art

La télévision entre « grand art » et pop art

La télévision entre « grand art » et pop art F. Jost un art télévisuel qui se fait par intégration de l’ordinaire et une célébra- tion du banal comme ultime valeur qui oppose l’empire du loft à la télé- vision des années 1960, pleine d’espoir en un art fondé sur un langage nouveau (espoir réitéré par les zélateurs des nouvelles images) ? On ne peut que constater combien l’analyse sociologique de Danto convient aussi bien à notre époque. Après la valorisation de l’imaginaire ou le surréalisme d’Averty (60-70), la mise en cause idéologique de la repré- sentation (70-80), la télévision est entrée dans une longue période où elle valorise le réel sous toutes ses formes, la télé-réalité finissant par se faire un nom de cet amour immodéré !
En savoir plus

11 En savoir plus

Leibniz et la controverse sur les natures plastiques

Leibniz et la controverse sur les natures plastiques

substantielle est dans la matière, ou qui soit renfermée dans l’idée de la matière. C’est une substance immatérielle, qui en est entièrement distincte. Elle n’est pas non plus unie avec [r]

370 En savoir plus

La controverse Cajal – Golgi : Stockholm, 1906

La controverse Cajal – Golgi : Stockholm, 1906

Les physiologistes du système nerveux développeront leurs travaux dans une telle perspectives jusque dans les années 1930, en acceptant le neurone comme unité anatomique [r]

5 En savoir plus

Show all 917 documents...