Continuité de l'intervention

Top PDF Continuité de l'intervention:

Chez quels patients proposer un rétablissement de la continuité digestive après intervention de Hartmann ?

Chez quels patients proposer un rétablissement de la continuité digestive après intervention de Hartmann ?

2. MATERIEL ET METHODES 2.1. Population étudiée Tous les patients consécutifs opérés d’une intervention de Hartmann entre le 1 er Janvier 2009 et le 31 Décembre 2016, au centre hospitalo-universitaire (CHU) de Caen, et aux centres hospitaliers généraux (CHG) de Lisieux et de Saint-Lô ont été inclus dans notre étude. Cette base de données a été déclarée à un comité d’éthique local (numéro de déclaration CNIL : 2204611 v 0), autorisant l’analyse des données collectées. Étaient inclus dans cette étude, tous les patients vivants à 6 mois de cette intervention de Hartmann, candidats à un rétablissement de la continuité digestive. Étaient exclus les patients opérés à visée palliative.
En savoir plus

88 En savoir plus

Organiser la continuité du service : Intervention sur l'organisation d'une Mutuelle de santé

Organiser la continuité du service : Intervention sur l'organisation d'une Mutuelle de santé

88 de l’ergonome dans les services, « la question est alors celle de la délimitation du champ. À élargir, on peut être amené à traiter… la société dans son ensemble. » (p. 231). Ce qui nous intéresse particulièrement ici reste la question de l’évaluation du processus de production. En cela, lorsque la question de la performance est en jeu dans une intervention sur les services, il est nécessaire d’identifier les déterminants qui auront une influence sur la production. C’est pourquoi il nous paraît essentiel de ne pas limiter l’évaluation du processus de production aux seules phases d’interaction mais au contraire, de se focaliser sur des phases de back office quand celles-ci semblent déterminantes sur la production. Dans ce cadre, l’évaluation du processus de production doit s’attacher à prendre en compte ce qui se joue, non seulement durant les phases d’interaction avec le client, comme cela est développé dans l’ouvrage collectif proposé par Cerf et Falzon (2005a) par exemple, mais aussi ce qui se joue dans l’action des opérateurs qui ne sont pas en présence du client. Durant l’interaction, l’ « évaluateur » peut s’attacher à comprendre comment l’atteinte de la performance se construit dans les échanges, les communications. On voit apparaître, par exemple, des standards d’échanges verbaux dans les centres d’appels téléphoniques (Boutet, 2005, Bagnara et Livigni, 2005), laissant transparaître des méthodes tayloriennes anciennes (Beckett, 2004 ; Wickham & Collins, 2004 ; Lewig, 2003 ; Buscatto, 2002 ; Sznelwar et Gomide Vezza, 2001 ; Bérard, 2000). La performance s’évalue alors dans l’écart entre les standards prescrits et les contenus langagiers réellement déployés par les opérateurs, ce qui n’est pas toujours sans poser des difficultés pour construire un sens au concept de performance (Petit, 2001a). D’autres proposent de « s’attacher autant
En savoir plus

309 En savoir plus

La gastronomie s'inscrit dans la continuité du modèle alimentaire français

La gastronomie s'inscrit dans la continuité du modèle alimentaire français

Un certain nombre de facteurs historiques et politiques lui ont également donné une inflexion décisive permettant de comprendre sa singularité et sa persistance jusqu'à nos jours. À quoi ressemble le modèle alimentaire français ? En France, ce sont d'abord les savoir-faire culinaires et les manières de table qui sont mis en avant : autrement dit, les normes de civilité à travers le « ce qu'on mange » (le goût) et le « comment on mange » (la convivialité). Grâce à de telles normes, le modèle alimentaire français résiste et, en fin de compte, évolue assez peu. Aussi continue-t-il de conserver globalement les cinq points centraux qui le caractérisent, à savoir : trois repas principaux par jour à des heures relativement fixes et communes à tous ; un temps de préparation et une durée des repas relativement élevés ; un repas structuré ; une grande importance accordée au goût des aliments ; enfin une intervention de savoir-faire transmis par l'expérience.
En savoir plus

106 En savoir plus

Consolidation des ressources informatiques et continuité de service

Consolidation des ressources informatiques et continuité de service

Consolidation des ressources informatiques et continuité de service Page 2/143 Résumé La société Provost est le leader français de la fabrication et de la vente de rayonnages et de solutions de stockage industriel depuis plus de 45 ans. Présent aussi en Europe, le groupe gère une douzaine d’agences et plus de 80 commerciaux répartis en France. Pour répondre à cette activité, la direction informatique fournit aux collaborateurs trois services principaux : le maintien et la disponibilité de la base client sous IBM AS400, le développement des logiciels métiers, et la mise à disposition de logiciels de bureautique.
En savoir plus

144 En savoir plus

Continuité uniforme, cours et exercices corrigés

Continuité uniforme, cours et exercices corrigés

[0; A] d’après le théorème de Heine. Afin d’en déduire que f est uniformé- ment continue sur R + , nous devons étudier le cas x ∈ [0; A], y ∈ [A; +∞[. Conservons le ε de départ. La continuité uniforme sur [0; A] nous donne un certain η > 0. Supposons que |x − y| ≤ η. Nous avons |x − A| ≤ η donc |f (x) − f (A)| ≤ ε

8 En savoir plus

La révolution tranquille : période de rupture ou de continuité?

La révolution tranquille : période de rupture ou de continuité?

l'interprétation de la Révolution tranquille qui a eu cours depuis 1960, c'est-à-dire, à la façon dont les intellectuels québécois ont interprété et analysé cette période his[r]

102 En savoir plus

La compréhension de l’écrit dans le cadre de la continuité pédagogique

La compréhension de l’écrit dans le cadre de la continuité pédagogique

Ce projet doit aussi sa réussite à sa dimension sociale qui favorise l’inclusion scolaire : il s’agit d’un “club” qui permet aux élèves de faire groupe, et pour une partie d’entre eux de retrouver une posture d’élève. Cette cohérence est atteinte grâce à un fonctionnement sur le mode du tutorat entre pairs qui tire profit de l’hétérogénéité des élèves investis dans l’activité. Ce travail en groupe s’appuie sur l’oeuvre elle même dont il reprend le lexique: les élèves ont ainsi choisi d’intégrer des “maisons” au sein desquelles ils ont eu à travailler pour le groupe. Enfin, ce club lecture s’intègre pleinement dans le parcours scolaire de l’élève grâce au partenariat mis en place avec les professeurs de français. Les points acquis dans le club peuvent être valorisés par l’enseignant (dans la note ou l’appréciation), ce qui concourt à doter ce club lecture d’un enjeu. Il y a ainsi continuité entre la lecture pratiquée de façon ludique au CDI et les enseignements.
En savoir plus

87 En savoir plus

Limites et continuité  chapitre-6.pdf

Limites et continuité  chapitre-6.pdf

Définition II.7 (Continuité en un point) Soit f : I → K et a ∈ I. On dit que f est continue en a (que l’on note C 0 ) lorsqu’elle admet une limite finie en a. Cette définition s’écrit à l’aide des limites à gauche et à droite ainsi :

10 En savoir plus

Continuité et limites 4ème Sc Techniques

Continuité et limites 4ème Sc Techniques

1) Etudier la continuité de 𝑓 en 0. 2) Montrer que 𝑓 est continue sur ]−∞ , 0[ 3) On pose ∀𝑥 > 0 𝑢(𝑥) = 𝑥 2 et 𝑣(𝑥) = sin(𝑥 2 ). a) Ecrire 𝑣 sous la forme d’une fonction composée. b) En déduire que 𝑓 est continue sur ]0 , +∞[ 4) Calculer lim

6 En savoir plus

Cours Continuité et limites 4ème Mathématiques

Cours Continuité et limites 4ème Mathématiques

Activité Dans chacun des cas suivants, déterminer l’image de l’intervalle par la fonction 𝑓.[r]

7 En savoir plus

Le pastoralisme aujourd'hui en Mongolie: - continuité et changement

Le pastoralisme aujourd'hui en Mongolie: - continuité et changement

L‟omniprésence de l‟habitation se traduit par l‟importance du mot qui la désigne et qui occupe une place de choix dans la langue mongole : il existe ainsi des syntagmes[r]

377 En savoir plus

Continuité et rupture : les sciences sociales au Québec

Continuité et rupture : les sciences sociales au Québec

Car, que ce soit à travers l'empirisme, le positivisme, le fonctionnalisme ou le marxisme, c'est toujours par des cadres de référence dont la source remonte au XIXe siècle et au tout déb[r]

20 En savoir plus

Une continuité sans rupture entre instinct et sagesse

Une continuité sans rupture entre instinct et sagesse

(main gauche : pouce, majeur, annulaire) Une réponse en quelque sorte y est donnée par l’approche chinoise de la musique comme le montre cette métaphore pour les mouvements de la main gauche à la cithare qin, quand il s’agit d’ornementer la note, non pas par une ondulation souple de type vibrato qui crée un halo plein autour de la note, mais en vue d’atteindre des sons précis à un certaine distance de la note initiale par des déplacements rapides. Cela s’apparente au travail du démanché pour un violoniste puisqu’il s’agit de se déplacer d’un point à un autre avec une grande précision mais sans glissando ni saut (en particulier pour deux notes appartenant au même motif mélodique), dans une continuité sans appuis visibles, c’est-à-dire audibles (même si dans le travail de détail on fait justement entendre ces appuis dans le cas de déplacements relativement grands, afin d’assurer le trajet et de les faire oublier ensuite). Un peu trop loin, un peu trop près, le chemin est le même mais le but est raté. Ainsi, cette métaphore ne met pas l’accent sur la cible car pour atteindre à coup sûr son but, comme pour le tir à l’arc, c’est le mouvement-guide qui doit être maîtrisé, être réussi : la direction, l’impulsion, la vitesse. Cette comparaison traditionnelle en Chine avec le tir à l’arc qui est l’un des arts du lettré se retrouve chez Richard Barney à propos des Stoïciens :
En savoir plus

13 En savoir plus

Semi-continuité des cellules de Kazhdan-Lusztig

Semi-continuité des cellules de Kazhdan-Lusztig

Nous allons red´efinir, dans notre espace Pos(Λ), les notions de facettes, chambres et faces associ´ees `a A, de fa¸con analogue `a ce qui se fait pour les arrangements d’hyperplans dans[r]

37 En savoir plus

La démographie de la France en 2011 : continuité et inflexion

La démographie de la France en 2011 : continuité et inflexion

Selon les derniers chiffres disponibles, la France compte chaque année un peu plus de 500 suicides chez les 85 à 94 ans et plus de 10 000 pour l’ensemble de la population..[r]

3 En savoir plus

Un siècle d'agriculture bretonne : continuité ou rupture ?

Un siècle d'agriculture bretonne : continuité ou rupture ?

Pierre Daucé, Paul Houée,. Un siècle d’agriculture bretonne : continuité ou rupture ?, Dec 1979, Rennes, France.. HENNES. ËCONOMIE RURALE BtBLtOTHËQUE[r]

43 En savoir plus

De von Thünen à Fujita : continuité ou rupture ?

De von Thünen à Fujita : continuité ou rupture ?

La plupart des historiens de la pensée reconnaissent que l'évolution de la ré­ flexion économique est très irrégulière. Cela ne veut pas dire qu'aucun progrès n'est réalisé, mais que l'o n peut quelquefois en douter. Nous avons, dans cette section, soutenu l'hypothèse que les forces et les faiblesses des théories économiques mises en lumière par les analyses historiques et méthodologiques peuvent être saisies en relation avec des processus de continuité et de rupture complexes. Il faut maintenant s'attacher à rechercher les lignes de continuité et les élém ents de rupture de von Thünen à la microéconomie urbaine contemporaine. Nous tenterons également de comprendre en quoi les premiers peuvent être des facteurs d'excessive pérennité d'un mode de pensée, c'est-à-dire en quoi la permanence est un obstacle à la nou­ veauté et à la capacité à résoudre de nouveaux problèmes, et comment les seconds ont permis de renouveler l'analyse. En d'autres termes, la Nouvelle Economie U r­ baine est-elle en mesure de faire face aux défis théoriques que pose la ville actuelle, et quel rôle jouent continuité et rupture dans cette capacité ?
En savoir plus

40 En savoir plus

« Seuils et continuité dans les Contes de Charles Perrault »

« Seuils et continuité dans les Contes de Charles Perrault »

L’univers gradué des Contes Le monde physique des contes se présente comme un univers spatial cloisonné et gradué par les effets de seuil. Furetière définit ce terme comme « La marche, la pièce de bois ou de pierre qu’on met au bas de la porte » : on peut être arrêté par le seuil, rester sur le seuil, mais on peut aussi le passer et en faire le point de départ d’une progression. Dans les Contes, Perrault choisit de marquer les seuils. La logique narrative ne mène pas les personnages d’une situation initiale à une situation finale de manière linéaire : elle les place sur un chemin dont le parcours suppose des franchissements nécessaires ; elle les conduit à réaffirmer constamment le mouvement dont ils sont acteurs en les confrontant à la possibilité de l’immobilité devant la marque du seuil. Or, en dépit de la prégnance de cette image, qui implique des ruptures, le mouvement narratif ne souffre pas de discontinuité, bien au contraire. Le déroulement logique et chronologique du conte se présente comme un itinéraire orienté dans l’espace et dans le temps : le personnage progresse et son avancée est scandée par des passages. Ces derniers se trouvent figurés selon trois modalités parentes, et non exclusives, selon le degré de sanction narrative que le conteur choisit de souligner : soit le seuil est fermement incarné dans le motif de la « porte » et il invite à un mouvement qui inclut le dépassement ; soit il se reconnaît à une corrélation spatio-temporelle qui lie basculement chronologique et rupture spatiale, et l’heure décide d’un déplacement, voire d’une métamorphose ; soit il tend à s’effacer dans un continuum spatial dynamique où, moins sensible, il n’est qu’implicitement présent. Dans ce dernier cas, le motif du seuil se trouve absorbé dans une catégorie imprécise, le « lointain », espace confus où s’enfoncent les personnages et dont l’indétermination renforce encore la distance. Dans tous les cas, le passage de seuils s’impose aux personnages comme une condition de leur insertion dans la continuité narrative et de leur appartenance à la logique du conte.
En savoir plus

15 En savoir plus

Rupture et continuité dans le sud de Malekula, Vanuatu

Rupture et continuité dans le sud de Malekula, Vanuatu

Deux points centraux dans ces débats doivent être soulignés: la manière dont les Océaniens construisent les liens avec leur histoire, d'une part, et l'appréciation faite par les anthropologues tenants de la notion « d'invention» de ces interprétations autochtones du passé, que ces chercheurs décrivent comme «artificielles» ou «inauthen- tiques », d'autre part (voir Briggs, 1996; Douaire-Marsaudon, 2006). En effet, sous-jacentes à ces discussions sont des conceptions divergentes de ce que recouvrent les notions de « rupture» et de « continuité» (voir aussi Chambrin, ce volume). Il en découle des interprétations dis- semblables de la notion d'histoire - et de son rapport à l'anthropologie - en tant que méthode pour penser les transformations sociales (une sorte d'historiographie extérieure) ou en tant que moyen d'action mobilisé par les acteurs autochtones eux-mêmes (une histoire inté- rieure). Pour les uns, il y a rupture entre deux ères historiques et cultu- relles: un «avant» et un «après» le christianisme, l'arrivée de l'Occident, la colonisation, la globalisation et la mondialisation. Pour les autres, il y a continuité dans la capacité et même le besoin des acteurs à se considérer comme spécifiques malgré les conditions matérielles, poli- tiques et religieuses changeantes. Ils se pensent dans un espace social et culturel dont le périmètre a simplement changé.
En savoir plus

35 En savoir plus

L’archipel des jardins du rift : diversité – continuité

L’archipel des jardins du rift : diversité – continuité

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

9 En savoir plus

Show all 771 documents...