Conseil officinal.

Top PDF Conseil officinal.:

Le conseil officinal pour les seniors

Le conseil officinal pour les seniors

satisfaisante. Le phannacien doit donc être un des acteurs de cette prévention par son rôle d'éducateur en donnant aux personnes âgées des informations nécessaires pour prévenir et mie[r]

283 En savoir plus

Alimentation végétarienne : impact sur la santé et conseil officinal

Alimentation végétarienne : impact sur la santé et conseil officinal

Les apports moyens en fibres, estimés en tant que polysaccharides non-amylacés, étaient significativement différents entre les groupes de régimes ; ils étaient les plus élevés[r]

143 En savoir plus

Traitement médicamenteux du diabète et de ses complications : application au conseil officinal

Traitement médicamenteux du diabète et de ses complications : application au conseil officinal

De plus, l'effet hyperglycémiant des corticoïdes incite à renforcer le régime hypoglucidique d'un diabétique (pauvre en sucres rapides et limité en sucres d'absorption lente). L'[r]

222 En savoir plus

Régimes amaigrissants : place de la phytothérapie et du conseil officinal : étude de 3 plantes en particulier

Régimes amaigrissants : place de la phytothérapie et du conseil officinal : étude de 3 plantes en particulier

Les études de toxicité démontrent en effet que leur consommation peut provoquer des effets nocifs sur la santé, et le fait que l'ANSM interdise l'emploi de 2 de ces plantes (Ga[r]

124 En savoir plus

Conseil officinal appliqué à la dermatologie et à la cosmétologie des peaux hyper pigmentées : enquête auprès des pharmaciens

Conseil officinal appliqué à la dermatologie et à la cosmétologie des peaux hyper pigmentées : enquête auprès des pharmaciens

C’est pourquoi, dans cette thèse, après avoir fait un rappel précis de la physiologie cutanée, j’exposerai le processus de mélanogénèse, l’expression des dermatoses chez le[r]

191 En savoir plus

Les probiotiques : leurs mécanismes d’action et leur place dans l’arsenal thérapeutique du conseil officinal associés dans les troubles digestifs

Les probiotiques : leurs mécanismes d’action et leur place dans l’arsenal thérapeutique du conseil officinal associés dans les troubles digestifs

Le microbiote intestinal montre des oscillations de sa composition et de ses fonctions au cours d’une journée (49). Thaiss et son équipe ont mis en évidence ces oscillation[r]

100 En savoir plus

Conseil officinal pour le nourrisson de moins de six mois

Conseil officinal pour le nourrisson de moins de six mois

En effet, les excréments (urines et selles) produisent de l’ammoniaque, des protéases et des lipases qui augmentent le pH des selles et donc accroissent la perméabilité cuta[r]

131 En savoir plus

L'épuration au Conseil d'Etat

L'épuration au Conseil d'Etat

Parallèlement, la composition du Conseil allait être sensiblement renouvelée, d'une part par la réintégration des membres révoqués sous Vichy, d'autre part par d'importants recrutements. Dès le 15 septembre 1944, le secrétaire général du Conseil d'Etat s'adresse à tous les intéressés afin de savoir s'ils désirent présenter une demande de réintégration, le Garde des sceaux étant appelé à examiner chaque cas individuel et à apprécier « si les relèvements de fonction intervenus depuis le mois de juillet 1940 ont été prononcés pour des raisons étrangères ou non à l'intérêt du service ». L'ordonnance du 29 novembre 1944 concernant la réintégration des magistrats, fonctionnaires et agents civils et militaires révoqués s'applique au Conseil. Néanmoins, la portée concrète de ces mesures de réintégration sera limitée, certains révoqués ayant été tués et d'autres atteints par la limite d'âge ; d'autres encore, comme Pierre Laroque, nommé directeur général des assurances sociales, ne réintégreront que plus tardivement le Conseil (en octobre 1951 pour Pierre Laroque). Dans tous les cas, ces réintégrations susciteront un certain malaise au sein du Conseil 33 . René Cassin saluera chaleureusement dans son discours du 23 décembre 1944 « ceux qui, parmi nous, reprennent la place dont ils avaient été chassés par des mesures iniques ». Les vides créés par les mesures d'épuration seront comblés par l'accélération des promotions internes, l'élargissement du tour extérieur 34 — qui permettra la nomination en novembre et décembre de huit conseillers et de six maîtres des requêtes — et surtout le recrutement de nouveaux auditeurs par la voie de concours normaux ou spéciaux (près de trente en 1945 et 1946). Ainsi la physionomie du Conseil en est-elle profondément modifiée, sans pour autant que des problèmes d'adaptation se posent, les nouveaux arrivants intériorisant rapidement les traditions du corps.
En savoir plus

10 En savoir plus

La reconfiguration de l'espace social du conseil en agriculture : le cas du conseil phytosanitaire en viticulture bourguignonne

La reconfiguration de l'espace social du conseil en agriculture : le cas du conseil phytosanitaire en viticulture bourguignonne

des eaux par les pesticides, il s’agit de casser l’image de « me´chants vendeurs poussant les viticulteurs a` la consom- mation de phytosanitaires » qui leur est attribue´e. S’inscrire dans la mise en œuvre de de´marches respectueuses de l’environnement, tout en ne restant pas cantonne´s a` une activite´ de vente d’intrants, est alors, pour eux, une obligation. Ils se placent ainsi, discursivement, prioritairement dans le domaine du conseil en soulignant qu’ils ne cherchent pas, dans leur activite´, a` « vendre absolument quelque chose ». Leur objectif est de pouvoir gagner ou pre´server vis-a`-vis des viticulteurs leur cre´dibilite´ tech- nique afin de convertir, prochainement s’il le faut, leur activite´ de vente d’intrants, actuellement en diminution, en une activite´ de vente de suivis et d’appuis techniques. Mais leur vise´e porte aussi sur leur positionnement institutionnel. Conside´re´s comme des « conseillers », ils peuvent, dans un contexte de recomposition sociale du conseil, se voir attribuer par les orga- nisations professionnelles agricoles, l’administration ou les collectivite´s territoriales, mandat et licence pour accomplir un certain nombre de taˆches qui ne leur e´taient ante´rieurement pas confie´es (comme la re´daction de guides de bonnes pratiques, la forma- tion des viticulteurs aux nouvelles re´glementations, le de´veloppement d’appuis techniques spe´cifiques). Toutefois, tenir en tension une activite´ de conseil, qui leur donne la cre´dibi- lite´ technique ne´cessaire, et une activite´ de vente des produits, qui demeure, pour l’instant, le noyau de leur activite´, ne va pas de soi. Tout d’abord en termes de discipline col- lective. Ils disqualifient ainsi certains de leurs colle`gues technico-commer- ciaux, c’est-a`-dire les sortent symboli- quement du jeu, pour leur attitude irresponsable en la matie`re : ils leur reprochent de « pousser » les viticul- teurs a` la consommation de produits, c’est-a`-dire d’œuvrer pour leur seul inte´reˆt a` court terme et de mettre en pe´ril la cre´dibilite´ technique recher- che´e. Cette tension ne va pas de soi, ensuite, en termes identitaires. Si, pour certains, ce de´couplage des activite´s de conseil et de vente est une pratique qui se met de´ja` en place, pour l’un d’entre eux, elle n’est pas envisageable car cela reviendrait a` exercer un autre me´tier.
En savoir plus

6 En savoir plus

Le Conseil d'Etat à la Libération

Le Conseil d'Etat à la Libération

Dès le 8 septembre 1944, un Président de section (J.M. Roussel), onze conseillers d'Etat et douze maîtres des requêtes sont suspendus par le Garde des sceaux. Le 11 septembre, le Vice-président Alfred Porché est lui-même, sans que la mesure soit présentée comme prise au titre de l'épuration, mis à la retraite d'office ; il est provisoirement remplacé à la tête du Conseil par la Président de la section du contentieux, M. Rouchon-Mazerat. Le 6 octobre, un arrêté (J.O. du 10) institue une commission d'épuration pour le Conseil d'Etat, formée de trois membres : Paul Tirard, conseiller d'Etat honoraire, président, Jean Labbé, président du comité départemental de libération de l'Orne et ancien avocat aux Conseils, Paul Coste-Floret, directeur-adjoint du cabinet du ministre de la Justice ; la commission sera complétée par arrêté du 3 novembre par MM. Léveillée-Nizerolle et Lescuyer, membres du CNR. Siégeant au ministère de la Justice, la commission est saisie du dossier des membres suspendus, ainsi que de ceux de treize autres membres à qui il a été demandé des explications sur leur attitude depuis 1940 — une liste de tous les autres membres du Conseil ayant exercé pendant cette période des fonctions politiques ou de hautes responsabilités administratives lui étant par ailleurs communiquée. L'existence de cette commission crée une atmosphère pesante au sein du Conseil, d'autant que les dossiers individuels sont alimentés par des informations d'origine diverse, dont la fiabilité s'avérera par la suite douteuse : cette formule est cependant plus libérale que la solution qui avait été un moment envisagée de suspendre tous les membres du Conseil, en ne les réintégrant qu'après examen de leur dossier individuel ; les travaux sont rapidement menés puisqu'ils sont achevés au 1 janvier 1945 12 . Les mesures prises, arrêtés par le Garde des sceaux, sont sévères : vingt révocations sans pension 13 , cinq mises à la retraite d'office 14 , une mise en disponibilité d'office pour trois ans 15 , six blâmes 16 — auxquels il convient d'ajouter les membres mis hors cadres.
En savoir plus

9 En savoir plus

Le Conseil d'Etat et la connexité

Le Conseil d'Etat et la connexité

Quelques éléments de nature à ôter toute connexité entre les promotions attaquées peuvent être utilement dégagés. Ainsi, si la base juridique des désignations entreprises n’est pas identique 85 , si elles concernent des postes à pourvoir dans des administrations différentes 86 ou si les profils dressés pour ces fonctions sont distincts 87 , l’introduction de plusieurs requêtes s’avère nécessaire. De même, lorsque la partie requérante soulève plusieurs moyens qui ne concernent que l’une ou l’autre désignation entreprise, le Conseil d’Etat refuse de reconnaître la connexité, étant donné qu’il faudra alors procéder à un examen particulier pour chacune 88 . Le fait que les désignations litigieuses ont été opérées par une seule décision ou par plusieurs arrêtés édictés le même jour est un indice de connexité, mais cet élément n’est pas décisoire 89 .
En savoir plus

24 En savoir plus

Nouveaux membres du Conseil

Nouveaux membres du Conseil

Nouveaux membres du Conseil New Council Members actes de conférences. Au point de vue administratif, Mary Lynn a été membre du comité national organi- sateur et du comité du programme à l’occasion d’une conférence nationale et de deux d’envergure interna- tionale. Elle a participé à quatre jurys de prix universi- taires, tant aux niveaux canadien que nord-américain, et elle a siégé deux fois à des comités d’arbitrage du CRSHC. Dans le domaine universitaire, elle a présidé un comité à l’échelle de l’institution, fait partie de cinq autres comités universitaires et a été membre du sénat universitaire pendant six ans, au cours desquels elle a participé à six comités sénatoriaux. Elle a aussi été présidente du Département d’études des femmse deux fois pour des mandats de trois ans chacun.
En savoir plus

2 En savoir plus

LE CONSEIL D'ETAT DE BELGIQUE

LE CONSEIL D'ETAT DE BELGIQUE

…… ex. de Le conseil d’état (2 volumes) 9782802734420 CONSETAT12 330,00 Z …… ex. de Le conseil d’état - Volume 1 9782802734413 CONSETAT1 195,00 Z …… ex. de Le conseil d’état - Volume 2 9782802734437 CONSETAT2 195,00 Z M

2 En savoir plus

Les droits et libertés du fonctionnaire dans les jurisprudences du Conseil d'État libanais et du Conseil d'État français

Les droits et libertés du fonctionnaire dans les jurisprudences du Conseil d'État libanais et du Conseil d'État français

En revanche, dès l’instant où les collectivités locales « habillent » leur aide financière aux grévistes d’une dimension sociale, leurs décisions sont jugées légitimes par le Conseil d’État. Ainsi, toujours à propos de la grève des cheminots de l’hiver 1986-1987, ont été déclarées légales des délibérations accordant aux familles des grévistes la gratuité des cantines scolaires ou des crèches ou remboursant à divers établissements les dépenses qu’ils ont engagées à titre de solidarité en faveur des cheminots grévistes. Pour la Haute Assemblée, dans ces hypothèses, les conseils élus « ne s’immiscent pas dans un conflit collectif du travail mais entreprennent, à des fins sociales, une action présentant un objet d’utilité locale » 1147 . En outre, le juge précise qu’ « en prenant en faveur des cheminots grévistes, qui se trouvaient dans une situation particulière, les mesures ci-dessus rappelées, le conseil municipal ne saurait être regardé […] comme ayant porté une atteinte illégale au principe d’égalité des citoyens ». Il ressort donc clairement de cet arrêt que l’un des critères de légalité de l’aide est son attribution directe aux grévistes nécessiteux. Dans ces conclusions sur l’affaire du Territoire de Belfort 1148 , le commissaire du Gouvernement B ONICHOT a souligné qu’il s’agit là d’une des limites de cette jurisprudence. Il estime, en effet, que dans certaines hypothèses le critère de l’attribution directe s’avère un peu trop restrictif et qu’il serait sans doute judicieux d’envisager que l’aide puisse transiter par le biais d’organisations spécialisées comme la Croix- Rouge. Cependant, cette extension du critère jurisprudentiel n’a pas été réalisée dans l’affaire territoire de Belfort, car la décision prise par la collectivité présentait manifestement les
En savoir plus

524 En savoir plus

397 - Mécanisme de roulement pour la désignation des représentants du Conseil interaméricain de l'agriculture auprès du Conseil supérieur et du Conseil d'administration du Centre agronomique tropical de recherche et d'enseignement (CATIE)

397 - Mécanisme de roulement pour la désignation des représentants du Conseil interaméricain de l'agriculture auprès du Conseil supérieur et du Conseil d'administration du Centre agronomique tropical de recherche et d'enseignement (CATIE)

Le CONSEIL INTERAMÉRICAIN DE L’AGRICULTURE, à sa Douzième réunion ordinaire, VU : Le document IICA/JIA/Doc.282(03), « Mécanisme de roulement automatique pour la désignation des représentants du Conseil interaméricain de l’agriculture (le Conseil) auprès du Conseil d’administration et du Conseil supérieur du Centre agronomique tropical de recherche et d’enseignement (CATIE) »,

2 En savoir plus

La constipation du voyageur, le conseil à l'officine

La constipation du voyageur, le conseil à l'officine

difficiles à expulser. Intolérance au lait.. 55 - LYCOPODIUM CLAVATUM : Constipation avec faux besoins inefficaces. Les hémorroïdes sont sensibles au tou he. Le patie t est séd[r]

86 En savoir plus

Conseil du pharmacien en matière de photoprotection

Conseil du pharmacien en matière de photoprotection

VIGILANCE: DÉTECTION DES SUBSTANCES PHOTOSENSIBILISANTES. L'exposition de la peau au rayonnement solaire peut provoquer des brûlures qui surviennent chez tous les sujets, à chaque fois [r]

120 En savoir plus

L’allaitement maternel. Conseil à l’officine

L’allaitement maternel. Conseil à l’officine

Devant un taux d’allaitement maternel particulièrement bas, la région Hauts de France via l’URPS Pharmacien et le réseau OMBREL (Organisation Maman Bébé de REgion Lilloise) ont mis en place une expérimentation en officine visant à allonger la durée de l’allaitement maternel en s’appuyant sur le rôle de conseil et d’orientation du Pharmacien d’officine. Dans ce cadre, un site dédié à été mis à disposition des officines. Le site Pharmallait : http://www.pharmallait.fr contient des arbres décisionnels en fonction du problème exprimé par la mère lors de sa visite à l’officine et permet de collecter les données statistiques des officines expérimentatrices. Accessible à toutes les officines, même hors expérimentation, il permet aussi d’imprimer des fiches conseil à destination de la patiente. J’encourage chaque Pharmacien à découvrir ce site qui est très intuitif et permet de guider l’interrogatoire à effectuer avec la mère de façon à lui apporter la meilleure solution possible.
En savoir plus

96 En savoir plus

Hypothyroïdie : conseil et délivrance à l'officine

Hypothyroïdie : conseil et délivrance à l'officine

Nous verrons plus loin qu’un support écrit synthétisant les explications données au patient peut éventuellement lui être remis, permettant ainsi d’entériner le conseil pharmaceutique. (cf. partie 3.4.4) - L’expertise pharmaceutique. Il existe différentes spécialités contenant des hormones thyroïdiennes. Certaines ne contiennent que T4, d’autres uniquement T3 et d’autres T3 et T4. Certaines sont en comprimés, d’autres sont présentées sous forme liquide. Il est donc primordial que le pharmacien officinal puisse répondre aux questions du clinicien, voire le conseiller, sur l’intérêt d’un principe actif, d’une forme galénique et éventuellement sur les équivalences en cas d’indisponibilité d’une spécialité.
En savoir plus

90 En savoir plus

575 - Proposition de nomination du représentant du Conseil interaméricain de l’agriculture auprès du Conseil supérieur du Centre agronomique tropical de recherche et d’enseignement (CATIE) et du Conseil d’administration de ce centreo

575 - Proposition de nomination du représentant du Conseil interaméricain de l’agriculture auprès du Conseil supérieur du Centre agronomique tropical de recherche et d’enseignement (CATIE) et du Conseil d’administration de ce centreo

DÉCIDE : De recommander que le Conseil interaméricain de l’agriculture (le Conseil), à sa prochaine réunion ordinaire : a. statue qu’à partir de l’année 2015, la personne qui représente le Conseil auprès du Conseil supérieur et auprès du Conseil d’administration du CATIE soit désignée par un seul État membre de l’IICA, conformément au tableau suivant :

2 En savoir plus

Show all 537 documents...