Conception de langage de programmation

Top PDF Conception de langage de programmation:

Conception d'un langage de programmation pour applications distribuées

Conception d'un langage de programmation pour applications distribuées

La présence des fonctions de première classe dans un langage permet entre autre la définition de fonctions créant de nouvelles fonctions lors de l’exécution et l’envoi de fonctions dans [r]

183 En savoir plus

Conception et implémentation d'un langage de programmation concurrente modulaire

Conception et implémentation d'un langage de programmation concurrente modulaire

1.1.3 Moniteurs ; sémaphores À l’inverse de l’algorithme de la boulangerie qui effectue des opérations sur l’ensemble des threads existants, il est fréquent que les mécanismes d’exclusion mutuelle dans les systèmes à mémoire partagée utilisent des structures de données partagées simples, associées à des opérations qui garantissent l’exclusion mutuelle des threads qui les utilisent. Une telle structure de données est appelée un moniteur . La notion de moniteur fut introduite par Brinch Hansen et Hoare en 1973-1974 [ 15 , 28 ] ; nous l’entendons ici au sens large, et considérons qu’elle englobe par exemple les sémaphores, qui préexistaient à cette notion. De même, l’article de Hoare présentait les moniteurs comme des objets, au sens de la programmation orientée objet, mais nous considèrerons que le concept s’applique en dehors de ce paradigme de programmation.
En savoir plus

108 En savoir plus

Conception, développement et évaluation d'un langage de programmation adapté aux applications industrielles : llC.

Conception, développement et évaluation d'un langage de programmation adapté aux applications industrielles : llC.

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

142 En savoir plus

[PDF] Programmation en langage C cours pdf gratuit

[PDF] Programmation en langage C cours pdf gratuit

D’autres techniques permettent d’exploiter des d´ ebordements de buffers allou´ es dans le tas (avec malloc()()). III.3 R` egles pour une programmation sˆ ure La liste des r` egles qui suivent n’est pas imp´ erative. Des programmes peuvent ˆ etre sˆ urs sans respecter ces r` egles. Elle n’est pas non plus suffisante : d’une part parce qu’il est impossible de faire une liste exhaustive (on d´ ecouvre chaque semaine de nouvelles mani` eres d’exploiter des programmes apparement innocents), et d’autre part parce que seule une conception rigoureuse permet de prot´ eger un programme contre les erreurs volontaires ou non des utilisateurs. III.3.1 Eviter les d´ ´ ebordements
En savoir plus

40 En savoir plus

Programmation Réactive Synchrone, Langage et Contrôle des Ressources

Programmation Réactive Synchrone, Langage et Contrôle des Ressources

Chapitre 1 Introduction La notion de syst`eme r´eactif [57] d´ esigne des syst` emes qui maintiennent une interaction perma- nente avec un environnement donn´ e ; en particulier, un syst` eme r´ eactif doit ˆetre en mesure de r´eagir aux sollicitations successives de son environnement. La famille des langages synchrones [50] re- groupe un ensemble de langages de programmation d´ edi´ es ` a la conception de tels syst` emes. De mani` ere g´ en´ erale, ces langages permettent de d´ ecrire le comportement de composants parall` eles qui s’ex´ ecutent de mani` ere synchrone, relativement ` a une horloge logique sur laquelle repose un m´ ecanisme de diffusion instantan´ ee de l’information. Parmi les langages synchrones, on distingue principalement deux paradigmes de programmation : la programmation orient ´ ee flots de donn´ees ( [51], [70],...) et la programmation orient´ ee contrˆole(Esterel[16],...). Dans tous les cas, ces langages sont conc¸us de mani` ere ` a permettre un ordonnancement statique des composants pa- rall` eles et une compilation des programmes vers du code s´ equentiel, des automates ` a ´ etats finis ou des circuits. En particulier, sous certaines contraintes, on peut assurer que, pour toute sollicitation de l’environnement, la r´ eaction du syst` eme existe (r´eactivit´e) et est unique (d´eterminisme). En contre- partie de l’obtention de propri´ et´ es aussi fortes, les contraintes impos´ ees sur ces langages limitent leur utilisation ` a des domaines tr` es sp´ ecifiques. Comme exemples de fonctionnalit´ es non support´ ees par les langages synchrones, on peut citer : l’introduction dynamique de composants parall ` eles (e.g. par cr´ eation de threads ou mobilit´ e du code), la mobilit´ e des noms (au sens des alg` ebres de processus), la d´ efinition de fonctions r´ ecursives et la manipulation de types de donn´ ees dynamiques.
En savoir plus

119 En savoir plus

Langage de programmation pour les simulations géoréférencées à base d'agents

Langage de programmation pour les simulations géoréférencées à base d'agents

Esterel, Argos, Signal et Lustre n‘ont pas la prétention d‘implémenter des agents intelligents. Ils ont été conçus pour répondre à des problèmes spécifiques et apportent des solutions intéressantes à ces derniers. Par contre, Marvin et son architecture InViWo ont été implémentés pour la création d‘agents intelligents à partir de l‘approche réactive. Cette dernière n‘est cependant pas du tout appropriée pour la conception d‘agents cognitifs. En effet, Marvin est très semblable au langage Esterel qui est un langage réactif pur imposant plusieurs contraintes sur l‘expressivité du langage. De plus, l‘architecture des agents InViWo est équivalente à l‘architecture à base d‘agents réflexes avec états présentée précédemment : elle ne possède donc aucune capacité cognitive explicite. L‘architecture InViWo présente une étape qui s‘appelle « processus de décision ». Cependant, dans les faits cette étape n‘est rien d‘autre que la combinaison de senseurs, modules et effecteurs. Et, ces modules comportementaux sont semblables aux modules du langage Esterel (des signaux en entrée, un bloc d‘exécution et des signaux en sortie). Autrement dit, si l‘on veut définir un comportement, il faut l‘implémenter exactement de la même façon que si nous utilisions un langage procédural conventionnel. Ce langage n‘apporte rien de plus aux langages procéduraux ou OO comme C, C++ et Java pour l‘implantation d‘agents cognitifs ou pour la définition de SGBA.
En savoir plus

469 En savoir plus

Arlang : langage de formulation et de programmation à l'usage des architectes

Arlang : langage de formulation et de programmation à l'usage des architectes

co rr i.' s pon > art ta ) : la mise en ordre pro­ posée plus haut n'est rien d'autre que la définition d 'u n e procédure permet­ tant d'établir systématiquement les • rapports entre les la.ts et les termes. Il s'e n déduit, dams la rnosuro où les rapports des icdts entre eux sont connus, ou explorables, q u ’il devient possible d'établir sur des basos pré­ cises le3 rapports des termes entro eux. L'e nsem ble des réponses locales peut alors ctro doté d 'u n e organisation sé­ m antique q ui indique 1 interdépen­ dance des éléments locaux. O n sait que les difficultés d an s la con­ ception de l'am énagem ent tiennent p o u r l'essentiel à la nécessité d inté­ grer p a s à pas un très gra n d nombre do solutions partielles, intcaration qui sera évidemment difficile» à réaliser, voire impossible, et en tout cas hasar­ deuse d an s scs résultats si les liens do dépendance des propositions^ ne sent nulle part définis ; on conçoit aonc q u e io fait de disposer d u réseau sé­ m antique q ui articule les differunls termes les uns par rapport a u x outres soit d 'u n intérêt capital. En efle*.. puis­ q u ’elles ont été définies et explicitées, en peut maintenant essayer de repré­ senter conventionnellement les rela­ tions de m anière à se donner ies m oyens d'cilectucr un véritable rai­ sonnement su r l'ensem ble des propo­ sitions ou, si l'or, préfère, u n calcul. Les avan tages seront de deux ordres: (a) sur le plan opérationnel une cp- proche systém atique de la synthèse d e s solutions partielles deviendra pos­ sible ; à la limite, coite synthèse sera justiciable d'opérations formelles, do calculs logjco-mathc-matiqucs portant su r les propositions, effectués ci néces­ saire à la id e d 'u n ordinateur ; (b) en ce gu i concerne l'am énagem ent, la m éthodologie de la conception ainsi esquissée garantira que la genèse de toute solution, d an s la mesure où elle est explicitée et raisonnée, rendra celte solution objectivement communicablo. d onc discutable, et par conséquent susceptible d'ctre modifiée et cil parti­ culier améliorée.
En savoir plus

183 En savoir plus

Introduction à la Programmation Orientée Objet – Application en langage C++ – 

Introduction à la Programmation Orientée Objet – Application en langage C++ – 

Un programme objet est une production d’un ensemble d’objets. L’accès à un objet se fait uniquement via l’interface, il permet en effet, la séparation de l’interface et de l’implantation de ce que fait l’objet. Finalement, la POO facilite la conception de programmes par réutilisation de composants existants, avec tous les avantages évoqués plus haut. Elle constitue le standard actuel (on parle de paradigme) en matière de développement de logiciels. Les objectifs de la POO peuvent être classés selon les points suivants :

64 En savoir plus

Les bases de la programmation en langage C++

Les bases de la programmation en langage C++

Le C++ permet la programmation orientée objet, c'est-à-dire qu'il ore un mécanisme de classe rassemblant données et traitements. Le C++ permet aussi de mélanger programmation objet et pro- grammation impérative classique. Ainsi, on parle juste de orientée objet. Le paradigme de programmation orientée objet implique une méthode diérente pour concevoir et développer des applications. Les langages de modélisation objet les plus courants sont OMT et UML. Nous ne nous intéresserons pas à cet aspect de la programmation orientée objet mais plutôt aux moyens de réaliser une conception objet en C++. Sachez seulement que le paradigme objet induit notamment :
En savoir plus

19 En savoir plus

Une implémentation de la programmation par contrat en Nit, un langage à objet

Une implémentation de la programmation par contrat en Nit, un langage à objet

Dans ce mémoire nous avons abordé les différentes phases de la mise en oeuvre de la programmation par contrat dans un langage orienté objet. Nous avons com- mencé dans un premier temps par aborder la programmation par contrat, en présentant ces avantages ainsi qu’en la comparant à des approches comme la pro- grammation défensive. Nous avons par la suite étudié la syntaxe, la sémantique ainsi que la mise en oeuvre concrète d’implémentation de programmation par contrat. Bien qu’ayant abordé plusieurs implémentations, les principales étudiées dans ce mémoire ont été Cofoja, ISE Eiffel, LibertyEiffel, AspectJML, OpenJML ainsi que Code Contracts. Nous avons ensuite abordé les différentes spécificités de notre proposition d’implémentation pour le langage Nit. En proposant notamment une nouvelle approche pour prendre en charge les spécificités de la programma- tion par contrat, en utilisant notamment le concept de point d’entrée (facette), permettant de faire coexister plusieurs versions d’une méthode avec des niveaux de vérification différents (évaluation de l’ensemble des contrats de la méthode, évaluation des pré-conditions et post-conditions, aucune évaluation). Ces points d’entrée permettent d’apporter une grande flexibilité à notre approche. En effet, dans le mode de compilation par défaut que nous proposons, les niveaux de vé- rification coexistent ensemble, ce qui permet de gérer la liaison des contrats de manière plus fine tout en réduisant le surcôut à l’exécution. Notons que l’un des avantages de notre technique est la détermination statique des points d’entrée de vérification.
En savoir plus

113 En savoir plus

[PDF] Appendre le langage C : cours et applications sur les outils et bases de la programmation | Cours langage c

[PDF] Appendre le langage C : cours et applications sur les outils et bases de la programmation | Cours langage c

Le haut-niveau, c’est le niveau où le problème à résoudre est exprimé dans un bon vieux langage oral, prenons le français par exemple (ça facilitera un peu). Imaginez donc : Vous êtes déjà ingénieur (5 ans, ça passe vite) et à ce titre vous utilisez votre savoir pour résoudre le problème d’un « client ». Ce bon client vous exprime sa problématique dans son langage à lui. Ca donne quelque chose comme ça : « Je travaille à la FNAC et je voudrais que vous me trouviez une solution pour vendre des

106 En savoir plus

L'interface native de Nit, un langage de programmation à objets

L'interface native de Nit, un langage de programmation à objets

Nous jugeons alors que l 'interface native de base d ' un langage doit être versatil e et, au b es oin, utilisée pour réaliser des interfaces spécialisées.. Ceci f a[r]

156 En savoir plus

[PDF] Apprendre a developper des applications Android avec le langage de programmation Kotlin - Cours programmation

[PDF] Apprendre a developper des applications Android avec le langage de programmation Kotlin - Cours programmation

Chapitre 1: Démarrer avec Kotlin Remarques Kotlin est un langage de programmation orienté objet de type statique développé par JetBrains et destiné principalement à la JVM. Kotlin a été développé dans le but d'être rapide à compiler, rétrocompatible, très sûr et parfaitement compatible avec Java. Kotlin est également développé dans le but de fournir un grand nombre des fonctionnalités souhaitées par les développeurs Java. Le compilateur standard de Kotlin lui permet d'être compilé à la fois en Java bytecode pour la JVM et en JavaScript.

118 En savoir plus

Langage de programmation web pdf cours de base

Langage de programmation web pdf cours de base

Pour sa rédaction, l'auteur a bénéficié de l'expérience acquise, durant six ans, au cours d'une formation du même type nommée « initiation à LaTeX » qui lui avait été confiée à l'IUP Statistique et Informatique Décisionnelle de l'Université Toulouse III. Le lecteur constatera, tout au long de ces documents, que le langage de cet ouvrage est celui de l'enseignant qui passe et repasse derrière les étudiants travaillant à la console. Tout en reprenant les explications contenues dans les documents, il s'assure que chacun d'eux teste chaque balise et refait chaque exemple. Le lecteur est donc encouragé à travailler de la même manière : lire les documents en traitant des exemples au fur et à mesure de la progression.
En savoir plus

69 En savoir plus

Apprendre à créer des applications avec le langage de programmation Python

Apprendre à créer des applications avec le langage de programmation Python

Installation d’Eclipse Nous allons maintenant installer Eclipse, notre environnement de développement intégré. Le téléchargement d’Eclipse se fait via le site officiel du projet pour Windows et Mac OS X. On retrouve sur cette page plusieurs versions de l’outil, chacune ciblant un langage de programmation ou un usage bien précis. Elles ne sont en fait que la version de base de l’outil sur laquelle ont été pré-installés les plug-ins ad hoc.

23 En savoir plus

Cours Programmation fonctionnelle langage LISP pdf

Cours Programmation fonctionnelle langage LISP pdf

Programmation fonctionnelle Fonctionnement de l'interpréteur LISP Forme interne : Informations à l ’exécution • Si atome littéral et désigne une variable simple, l'indicateur sera forcé à 3 et le champs Valeur-variable sera rempli par la valeur de la variable.

33 En savoir plus

[PDF] Introduction au langage de Programmation C++  | Formation informatique

[PDF] Introduction au langage de Programmation C++ | Formation informatique

•   interface avec l’extérieur (API) => on ne peut interagir que via les méthodes –  implémentation : variables et définition des méthodes •  interne à l’objet => seul l'objet peut accéder à ses variables 24 Eric Lecolinet - Télécom ParisTech - Programmation orientée objet et autres concepts illustrés en C++11

117 En savoir plus

[PDF] Initiation à la pragmatique avec le langage C - Cours programmation

[PDF] Initiation à la pragmatique avec le langage C - Cours programmation

qui fait partie de l'une des fonctions prédéfinies fournies avec tout compilateur C (la fonction write() est son équivalente en langage Pascal). L'ensemble de ces fonctions prédéfinies (appelé bibliothèque C) est stocké dans un ou plusieurs fichiers(s). La traduction du fichier texte ci-dessus en un programme exécutable se décompose en deux phases:

89 En savoir plus

[PDF] Langage de programmation Perl | Cours PDF

[PDF] Langage de programmation Perl | Cours PDF

Dans les dernières versions de Perl, les noms de variables peuvent être accentués.... Inf7212 - Introduction aux systèmes informatiques.[r]

35 En savoir plus

Débuter à la programmation Web avec le langage PHP

Débuter à la programmation Web avec le langage PHP

Langage  de  programmation  en  ligne  de  commande.  Vous  pouvez  écrire  des  scripts  PHP  et  les  exécuter  en  ligne  de  commande,  sans  l'aide  d’un  serveur  web  et  d'un  navigateur. Il vous suffit de disposer de l'exécutable PHP. Cette utilisation est idéale  pour les scripts qui sont exécutés régulièrement (avec un cron sous  Unix ou Linux),  ou  un  Task  Scheduler  (sous  Windows).  Ces  scripts  peuvent  aussi  être  utilisés  pour  réaliser des opérations sur des fichiers texte. 
En savoir plus

37 En savoir plus

Show all 5643 documents...