Commerce équitable Nord/Nord-Nord/Sud

Top PDF Commerce équitable Nord/Nord-Nord/Sud:

Commerce équitable : émergence d'une nouvelle dynamique de développement nord-sud? : présentation à partir de l'expérience du café au Honduras

Commerce équitable : émergence d'une nouvelle dynamique de développement nord-sud? : présentation à partir de l'expérience du café au Honduras

La démarche de notre recherche permet de confirmer que dans le cas du secteur du café au Honduras, pour les trois communautés comparées, la nouvelle dynamique d[r]

140 En savoir plus

Les recherches cliniques Nord/Sud : des recherches équitables ?

Les recherches cliniques Nord/Sud : des recherches équitables ?

Aujourd’hui, le débat sur les standards de soins à appliquer dans le cadre des recherches cliniques exportées du Nord vers le Sud, alimente la discussion. Par ailleurs, le paragraphe 30 de la Déclaration d’Helsinki, version 2000, fait l’objet de différentes propositions d’amendement. Il stipule que « tous les patients ayant participé à une étude doivent être assurés de bénéficier à son terme des moyens diagnostiques, thérapeutiques et de prévention dont l’étude aura démon- tré la supériorité ». Une note explicative y a été ajoutée par l’Association Médicale Mondiale (AMM) en 2004 : les sujets d’étude bénéficieront dans la mesure du possible, des avantages qui en découleraient et qu’ils auraient accès à toute thérapie possible disponible. Pour certains, cela a affaibli le sens de justice que ce paragraphe amenait aux recherches. Plusieurs sont en quête d’un moyen pour établir plus d’équité dans les recherches médicales Nord/Sud. L’un des princi- pes du Commerce équitable est de vendre les produits à un prix plus juste, fixé après dialogue et discussion avec les communautés régionales et locales. Peut-on trouver dans le modèle du commerce équitable des idées applicables aux recherches cliniques Nord/Sud ?
En savoir plus

12 En savoir plus

Le mouvement Artisans du Monde au miroir du commerce équitable Nord-Nord : entre élargissement et renouvellement du projet et des pratiques

Le mouvement Artisans du Monde au miroir du commerce équitable Nord-Nord : entre élargissement et renouvellement du projet et des pratiques

Éthique et économique/Ethics and Economics, 8(2), 2011, http://ethique-economique.net/ 156 liées ? Exploitation au Sud, délocalisations au Nord sont bien issues des mêmes recherches de profits au mépris de toute considération humaine. » « Le Nord a aussi son "Sud" et les solidarités sont indivisibles. (...) Les déséquilibres Nord-Nord et Nord-Sud relèvent de la même logique ultra- libérale. » (Artisans du Monde Arras, Metz et Tourcoing, janvier 2005) Ces extraits témoignent également d’une seconde raison de penser l’extension du projet d’Artisans du Monde aux relations Nord-Nord. Il y est ainsi exprimé l’idée que la solidarité envers les « petits producteurs » ne doit pas avoir de frontières. Lors d’un entretien, une bénévole d’Artisans du Monde Nantes nous relatait ainsi le discours qu’elle tient aux autres bénévoles de la boutique pour les convaincre de vendre des produits d’agriculteurs locaux : « Ce sont aussi des artisans du monde. Ils habitent le Pays de Retz, mais ce sont des artisans du monde. Ce sont des petits producteurs qui ont aussi du mal, qui sont aussi face à la loi du marché » (Bénévole Artisans du Monde Nantes, entretien, mai 2006). Lorsque nous la questionnions alors sur l’usage du terme de « petits producteurs », elle nous répondait que les situations du Nord et du Sud n’étaient pas totalement comparables, mais que les agriculteurs locaux qu’elle connaissait méritaient eux-aussi cette qualification. Le terme de « petits » ne visait alors pas à désigner une situation de précarité, mais à souligner les valeurs d’économie morale que défend Artisans du Monde.
En savoir plus

15 En savoir plus

Économie sociale, coopération Nord/Sud et développement

Économie sociale, coopération Nord/Sud et développement

11.3 Le commerce équitable La notion de commerce équitable renvoie à une autre manière de faire du commerce. Une manière qui cherche à remédier à la position de faiblesse extrême en terme de pouvoir de négociation sur les marchés mondiaux, des organisations de producteurs de matières premières des pays du Sud. L'un des objectifs majeurs des organisations de commerce équitable est de mettre en relation directe les petits producteurs du Sud avec les importateurs et les consommateurs du Nord. Et, in fine, de permettre aux producteurs de vendre à des prix plus rémunérateurs. Parmi les organisations de commerce équitable, on peut ranger les ONG actives dans le Sud (telles qu'Oxfam), les magasins de commerce équitable, les fédérations (dont les plus connues sont la European Pair Trade Association et le
En savoir plus

30 En savoir plus

Le mouvement Artisans du Monde au miroir du commerce équitable Nord-Nord : entre élargissement et renouvellement du projet et des pratiques

Le mouvement Artisans du Monde au miroir du commerce équitable Nord-Nord : entre élargissement et renouvellement du projet et des pratiques

Éthique et économique/Ethics and Economics, 8(2), 2011, http://ethique-economique.net/ 156 liées ? Exploitation au Sud, délocalisations au Nord sont bien issues des mêmes recherches de profits au mépris de toute considération humaine. » « Le Nord a aussi son "Sud" et les solidarités sont indivisibles. (...) Les déséquilibres Nord-Nord et Nord-Sud relèvent de la même logique ultra- libérale. » (Artisans du Monde Arras, Metz et Tourcoing, janvier 2005) Ces extraits témoignent également d’une seconde raison de penser l’extension du projet d’Artisans du Monde aux relations Nord-Nord. Il y est ainsi exprimé l’idée que la solidarité envers les « petits producteurs » ne doit pas avoir de frontières. Lors d’un entretien, une bénévole d’Artisans du Monde Nantes nous relatait ainsi le discours qu’elle tient aux autres bénévoles de la boutique pour les convaincre de vendre des produits d’agriculteurs locaux : « Ce sont aussi des artisans du monde. Ils habitent le Pays de Retz, mais ce sont des artisans du monde. Ce sont des petits producteurs qui ont aussi du mal, qui sont aussi face à la loi du marché » (Bénévole Artisans du Monde Nantes, entretien, mai 2006). Lorsque nous la questionnions alors sur l’usage du terme de « petits producteurs », elle nous répondait que les situations du Nord et du Sud n’étaient pas totalement comparables, mais que les agriculteurs locaux qu’elle connaissait méritaient eux-aussi cette qualification. Le terme de « petits » ne visait alors pas à désigner une situation de précarité, mais à souligner les valeurs d’économie morale que défend Artisans du Monde.
En savoir plus

16 En savoir plus

Coopération Nord/Sud : un monde sans pauvreté en 2015, est-ce possible?

Coopération Nord/Sud : un monde sans pauvreté en 2015, est-ce possible?

Le commerce équitable, notamment le café, est le moyen de prédilection d’Équiterre. Il permet de soutenir directement le développement durable des communautés qui s’organisent pour améliorer leur situation. Les produits qui portent la certification équitable Transfair sont payés un juste prix à des coopératives. Cela permet à ces coopératives de développer leurs propres projets communautaires en santé, en éducation et en protection de l’environnement. Parmi les coopératives soutenues, on compte des entreprises collectives du Mexique, de la Tanzanie et du Nicaragua. C’est ainsi, par exemple, que la coopérative de production de café Union des communautés autochtones de la région de l’Istmo à Oaxaca au Mexique a été créée en 1983. Cette organisation implique 2 076 familles, lesquelles cultivent chacune en moyenne de 2 à 5 hectares de café et de 10 à 12 hectares pour l’agriculture de subsistance. Ensemble, ces familles ont pu mettre sur pied une école d’agriculture biologique, un centre de médecine naturelle, un système de transport collectif, des magasins alimentaires, une quincaillerie, des moulins pour le maïs, l’amélioration des habitations et un système de prêts.
En savoir plus

29 En savoir plus

Au Nord et au large. Représentation du Nord et formes narratives

Au Nord et au large. Représentation du Nord et formes narratives

D’abord, l’opposition canadienne-française fondatrice entre la sédentarité et le nomadisme, qui s’est développée dans les figures de la sécurité du colon vis-à-vis la tentation libre du coureur des bois, se réfléchit en deux types de territoires nordiques, tant dans l’histoire du pays que dans sa littérature. Le premier axe, celui de la colonisation, détermine ce qu’on peut appeler le « Nord historique », c’est-à-dire des régions à l’intérieur du territoire national qui ont été définies, dans l’histoire, comme nordiques, mais qui ne le sont plus aujourd’hui : on pense au Lac Saint-Jean, aux Laurentides, à la Mauricie et, comme dans le roman de Marie Le Franc La Rivière solitaire, à l’Abitibi et au Témiscamingue. Ces régions, toutes situées sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, trouvent leur nordicité moins dans leur situation géographique que dans leurs caractéristiques de forêts vierges à conquérir par l’abattage, la colonisation et l’établissement systématique de paroisses. De cet axe sont issus les romans de la colonisation, les récits régionalistes et toute une littérature pamphlétaire en faveur du retour à la terre.
En savoir plus

18 En savoir plus

Au Nord et au large. Représentation du Nord et formes narratives

Au Nord et au large. Représentation du Nord et formes narratives

D’abord, l’opposition canadienne-française fondatrice entre la sédentarité et le nomadisme, qui s’est développée dans les figures de la sécurité du colon vis-à-vis la tentation libre du coureur des bois, se réfléchit en deux types de territoires nordiques, tant dans l’histoire du pays que dans sa littérature. Le premier axe, celui de la colonisation, détermine ce qu’on peut appeler le « Nord historique », c’est-à-dire des régions à l’intérieur du territoire national qui ont été définies, dans l’histoire, comme nordiques, mais qui ne le sont plus aujourd’hui : on pense au Lac Saint-Jean, aux Laurentides, à la Mauricie et, comme dans le roman de Marie Le Franc La Rivière solitaire, à l’Abitibi et au Témiscamingue. Ces régions, toutes situées sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent, trouvent leur nordicité moins dans leur situation géographique que dans leurs caractéristiques de forêts vierges à conquérir par l’abattage, la colonisation et l’établissement systématique de paroisses. De cet axe sont issus les romans de la colonisation, les récits régionalistes et toute une littérature pamphlétaire en faveur du retour à la terre.
En savoir plus

17 En savoir plus

Le Québec en Amérique du Nord : Hollywood Nord-Est ? La production de films nord-américains au Québec

Le Québec en Amérique du Nord : Hollywood Nord-Est ? La production de films nord-américains au Québec

marché nord-américain. Entre autres, le Québec est vulnérable à la concurrence des autres provinces—au premier chef l’Ontario—en termes de subvention aux entreprises de biotechnologie. Le défi de gérer une entreprise qui transcende les frontières est aussi illustré par le cas de Quebecor World. L’exportation vers les États-Unis présente de plus des problèmes particuliers depuis les événements tragiques du 11 septembre 2001, tel que l’étude sur CLIC Import- Export le démontre. Ensemble, ces notes jettent un éclairage nouveau sur l’évolution de l’Amérique du Nord en tant que zone économique. Bien que le
En savoir plus

12 En savoir plus

Le « grand sanctuaire » antique de Sains-du-Nord (Nord)

Le « grand sanctuaire » antique de Sains-du-Nord (Nord)

pour la plupart intacts, regroupés dans une fosse localisée à l’angle sud-ouest du monument funéraire (Fig. 3). D’emblée, il apparaît que le matériel céramique reflète un choix spécifique de vases (pour les liquides). Quelques-uns de ces exemplaires ont été mutilés volontairement selon trois modes différents : percements et semi-percements ; bris intentionnel du col (intégral ou partiel) ; exposition au feu. Un quatrième geste a été mis en évidence, il s’agit de l’apposition de graffitis avant ou après cuisson 11 . L’homogénéité des vases plaide en faveur
En savoir plus

9 En savoir plus

Commerce transfrontalier et structuration de l'espace au Nord de la Côte d'Ivoire

Commerce transfrontalier et structuration de l'espace au Nord de la Côte d'Ivoire

43 II .1 Histoire du tracé des « limites dites artificielles » ou frontières linéaires. Le continent africain était pour les Européens une immense terre inconnue au début du 19 ème siècle, un continent « vierge » (Raffestin et Guichonet, 1974). Les explorateurs qui ont sillonné l’Afrique entreprirent de mettre le continent en carte à partir de repérages approximatifs. La soif de découvrir entretenait une émulation. La découverte d’un lieu ouvrait la voie à une appropriation territoriale. Les explorateurs exportèrent les rivalités nationales de l’Europe en Afrique (Pourtier, 1986). Cette situation a pour corollaire la convocation au congrès de Berlin (Novembre 1884) des représentants des quinze puissances européennes présentes en Afrique, pour régler la liberté du commerce dans le bassin du Congo et du Niger, ainsi que les problèmes relatifs aux occupations nouvelles de territoires sur la côte occidentale. C’est ainsi que plusieurs centaines de traités signés entre la clôture de la conférence et la première guerre mondiale, ont délimité les zones d’appropriation de chaque puissance avant toute occupation effective. Ces opérations de découpage se sont opérées le plus souvent dans le secret des chancelleries, en utilisant des méridiens et des parallèles dans les zones désertiques, des cours d’eau, de l’orographie dans les zones de forêts. Ils se sont servis également de documents incertains portant sur des espaces à peine reconnus ou décrits par les premiers explorateurs. Ces documents ont parfois été pris et modifiés au gré de leurs convenances (Cabot, 1986).
En savoir plus

337 En savoir plus

Comparer Euromed aux autres « Régions Nord-Sud »

Comparer Euromed aux autres « Régions Nord-Sud »

1. La régionalisation de la globalisation La focalisation des esprits européens sur l’Union européenne et la prévalence de la thèse du pseudo « choc des civilisations », conduisent trop souvent à considérer le Sud et l’Est de la Méditerranée comme des territoires au mieux étrangers et au pire néfastes au destin européen. Nous ratons de ce fait la bonne échelle d’analyse. De grandes régions économiques sont en effet en train d’émerger dans le monde : pour ne parler que des principales, l’Amérique du Nord comprend désormais le Mexique et étend son influence vers le Sud, l’« East Asian economic project » va de la Corée à Singapour ; côté européen on le comprend, l’échelle commande de considérer dans la même analyse l’Europe, son voisinage oriental et méridional. Chacun sait que la mondialisation de l’économie a consacré la Triade. On sait moins que les trois pôles de la Triade sont fortement engagés dans ce processus de régionalisation, l’élargissement des échelles de l’échange se produisant certes à grande distance mais aussi et surtout à proximité : les pays du voisinage régional des Etats-Unis, de l’Europe occidentale ou du Japon entrent dans une interaction grandissante avec eux.
En savoir plus

18 En savoir plus

Regards croisés Sud et Nord sur les systèmes alimentaires

Regards croisés Sud et Nord sur les systèmes alimentaires

C HERIET (Foued), « Regards croisés Sud et Nord sur les systèmes alimentaires », Systèmes alimentaires / Food Systems, n° 1, 2016, p. 211-212 DOI : 10.15122/isbn.978-2-406-06863-1.p.0211 La diffusion ou la divulgation de ce document et de son contenu via Internet ou tout autre moyen de communication ne sont pas autorisées hormis dans un cadre privé.

4 En savoir plus

Commerce international de l’eau et la relation nord-sud

Commerce international de l’eau et la relation nord-sud

de relation coloniale entre 2 pays et enfin la possibilité de présence de frontière commune entre 2 nations. En ce qui concerne, la variable relative à la relation coloniale, il est important de mentionner que je me suis concentré sur la relation coloniale post 1945 car, selon Mayer et al. (2008), une grande partie des pays indépendants de nos jours étaient des territoires de plusieurs pays colonisateurs en 1945. Et, dans ce même contexte, selon les mêmes auteurs, durant la période comprise entre 1945, l’année de la fin de la guerre mondiale et les années 70, la baisse du flux de commerce entre les colonies devenues indépendantes et leurs colonisateurs respectifs a dépassé les 60% ; c’est pourquoi j’ai utilisé cette variable pour illustré l’éventuelle présence de relation coloniale entre les 2 partenaires commerciaux. Enfin, il faut indiquer que la base de données de ce travail va s’étaler de 1996 à 2017 car la période commune entre les différentes périodes d’étude des différentes variables.
En savoir plus

52 En savoir plus

Étude sur les besoins et aspirations des citoyens du Nord-Est de Montréal-Nord

Étude sur les besoins et aspirations des citoyens du Nord-Est de Montréal-Nord

É TUDE SUR LES BESOINS ET ASPIRATIONS DES CITOYENS DU N ORD -E ST DE M ONTRÉAL -N ORD XVII R R É É S S U U M M É É L’étude sur les besoins et aspirations des citoyens du Nord-Est de Montréal-Nord s’inscrit dans la démarche de Parole d’excluEs, un organisme qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale par la participation citoyenne. Elle jumèle l’approche ethnographique à la recherche-action participative, en encourageant la prise de parole citoyenne et l’action collective. L’étude poursuit un triple objectif : cerner la perception des citoyens de leur quartier; identifier les changements auxquels ils aspirent; les mobiliser pour des changements ciblés. Au terme d’une période de six mois, nous avons échangé avec 209 citoyens du Nord-Est de Montréal-Nord aux profils divers et dans une variété de contextes informels et formels. Tout au long de la collecte de données, nous avons veillé à ce que les enjeux émanent du terrain, selon les priorités et préoccupations des citoyens. Nous n’avions pas de cadre conceptuel ni de grille analytique préétablis. Une analyse thématique inductive et transversale des données nous a permis de regrouper différents enjeux identifiés et d’en dégager quatre grands défis transversaux qui constitueront la base des actions à mener par Parole d’excluEs et ses partenaires dans le quartier : le vivre ensemble; les préjugés et la discrimination; la situation des jeunes; et les conditions de vie et la pauvreté. Chacun de ces défis reflète des perceptions et des expériences diverses – voire, opposées – qui illustrent des dynamiques, mais aussi des tensions sociales présentes dans le secteur. L’analyse inclut également plus de 250 pistes d'action proposées par les citoyens pour agir sur les défis. Une discussion analytique qui propose différents croisements permet de dégager les contributions de cette recherche. La présente étude représente en effet non seulement une valeur ajoutée en termes de connaissance des dynamiques sociales et des besoins et aspirations des citoyens du Nord-Est de Montréal-Nord, mais propose également un processus et une méthode de recherche innovants, en jumelant la recherche-action participative et l’approche ethnographique.
En savoir plus

126 En savoir plus

Commerce agricole et agroalimentaire des pays Nord-Africain : déterminants et potentiel

Commerce agricole et agroalimentaire des pays Nord-Africain : déterminants et potentiel

(Crescimanno et al., 2013). Auparavant, une approche ex post était l’approche adoptée par le modèle de gravité pour l'analyse des politiques commerciales. Cette approche mesure l'effet d'une politique commerciale passée sur les flux commerciaux en expliquant la structure du commerce bilatéral, mais elle ne fournit pas des estimations directes des couts sociaux comparativement aux MEGC (Ivus et Strong, 2007). Par contre les modèles gravitaires structurels, développés depuis quelques années, permettent de réaliser des expériences contrefactuelles (Yotov et al., 2016). Head et Mayer (2014) ont noté que suite à ces modélisations récentes le modèle de gravité a eu un autre usage permettant d’avoir les effets d’une politique donnée sur le bienêtre (calculer les changements de bienêtre implicite). Ceci est possible en utilisant les estimations de la gravité en combinaison avec des expériences de politique commerciale. Du coup, ils considèrent qu’un modèle gravitaire est suffisant pour calculer les gains de bienêtres issus du commerce notamment les salaires (Head et Mayer, 2014).
En savoir plus

103 En savoir plus

Du Nord québécois au Nord européen. Le regard de Nicole Brossard

Du Nord québécois au Nord européen. Le regard de Nicole Brossard

Dans le cadre du symposium « Mythologie des lieux », organisé par l’artiste René Derouin à Saint-Jérôme en 1999, l’écrivaine Nicole Brossard a participé à une réflexion autour de la question : « Sommes-nous nordiques ? Mythes ou réalités ». Elle s’y posait une série de questions telles que « Comment penser la nordicité ? Comme une réalité géographique, climatique, sociologique ? », « À partir d’où serions-nous nordiques ? À partir de Saint-Jérôme, de Chicoutimi, de Clermont, de la baie James ou de la baie d’Ungava, ou à partir de novembre et des grands trous noirs qui entrent dans nos journées jusqu’au solstice d’hiver ? […] À partir de quelle image, de quel désir, de quelle couleur dans l’âme serions-nous nordiques ? 1 » Et elle y exposait ses représentations de la nordicité en fonction de son identité, une identité « urbaine », un sentiment de faire partie des « latins du Nord 2 » et d’appartenir à une « génération » d’écrivains qui « ont concentré leur mythologie des lieux sur la ville ou on the road 3 , vers le Sud, associant la ville et la route du Sud à la modernité et très souvent à la transgression, à la liberté sexuelle. […] Une génération qui aurait formé des amateurs d’Amériques au pluriel par contraste avec des amateurs du Nord, de l’Europe ou de l’Orient 4 . »
En savoir plus

11 En savoir plus

Au-delà, le Nord

Au-delà, le Nord

Reprenons donc certaines des caractéristiques de cet espace. Il s’agit à la base d’un objet constitué en un système de signes qui, à l’image de la Méditerranée, comme l’ont souligné les géographes, se veut un tout formé d’un ensemble de parties plurilingues, multiculturelles, multinationales, dont certaines ont été en relation et d’autres pas, un ensemble qu’on peut envisager selon différentes disciplines, époques historiques et perspectives. L’ensemble peut être conçu comme un territoire, doté de frontières – lesquelles ? – qui elles-mêmes peuvent être variables ou non ; il peut aussi être conçu comme une direction – absolue par le pôle, l’étoile Polaire, le lever du soleil ; il peut être envisagé dans son vaste réseau d’extensions que sont l’Arctique, l’Antarctique, le monde froid, la neige, l’hiver, la haute montagne ; il peut être étudié par l’ensemble des « lieux » où l’homme s’est installé par l’imagination ou l’expérience ; enfin il peut être saisi comme un paradigme – un « état » du Nord – qui renvoie à toutes ces considérations, tentant de ne pas laisser échapper le réel, l’imaginaire, le variable et l’absolu, la nature, la culture, les oppositions et les structurations d’ensemble. Comme l’écrit Barry Lopez dans Arctic Dreams, « l’attrait qu’exerce l’Arctique a toujours tenu en partie à l’imprécision même de ses frontières 1 ».
En savoir plus

5 En savoir plus

Du Nord au Sud : recompositions des liens entre familles et élevages

Du Nord au Sud : recompositions des liens entre familles et élevages

Tacuarembó : crise des marchés, arrivée de capitaux non familiaux et de firmes Les monts au sud-ouest de Tacuarembó, terres sableuses de faible qualité agrono- mique, étaient dans les années 1970-1980 une zone d’élevage bovin naisseur et ovin pour la laine. Deux types d’élevages s’y rencontraient : des systèmes familiaux basés sur l’activité lainière et des systèmes familiaux ou de petits systèmes patronaux (la famille avec un à deux salariés) avec élevage mixte ovin laine et bovin naisseur. La crise du marché de la laine au début des années 1990, conjuguée à la fin des soutiens des prix agricoles dans le pays, entraîna des dettes importantes pour nombre d’entre eux. Suite à la mise en place de subventions pour des plantations forestières sur ces terres à cette même période, ces éleveurs ovins familiaux vendirent leurs terres à des sociétés sylvicoles pour solder leurs dettes. Les éleveurs restants, dont l’activité bovine avait une plus grande importance économique, résistèrent mieux à cette crise, et négocièrent la mise à disposition de franges de pâturage auprès des sociétés sylvicoles, permettant leur agrandissement, l’embauche de salariés permanents et la mise en place d’élevages naisseur-engraisseur. La baisse de la densité de population dans la zone, les difficultés de scolarisation, poussèrent les familles à aller vivre en ville (souvent, la femme et les enfants) alors que le chef de famille et les salariés continuèrent à travailler sur place.
En savoir plus

26 En savoir plus

Nord et Sud fantasmés dans L'Oratorio de Noël de Göran Tunström

Nord et Sud fantasmés dans L'Oratorio de Noël de Göran Tunström

Nord et Sud fantasmés dans L’Oratorio de Noël de Göran Tunström Résumé – Dans le roman L’Oratorio de Noël du Suédois Göran Tunström, deux personnages situés aux antipodes entretiennent une correspondance à partir de laquelle se développe un discours amoureux. L’auteure de cet article démontre de quelle façon les espaces géographiques lointains que sont la Suède et la Nouvelle-Zélande deviennent constitutifs de l’imaginaire amoureux. D’abord représentées de manière stéréotypée, ces contrées éloignées sont alimentées par divers référents littéraires et cartographiques. L’échange épistolaire mène à une idéalisation de l’Autre et de l’Ailleurs qui fait diverger la quête amoureuse des protagonistes. Le roman de Tunström présente également une déconstruction de l’espace nordique, lequel en vient à symboliser un idéal amoureux, alors qu’est projeté au Sud le désir de mort.
En savoir plus

14 En savoir plus

Show all 3927 documents...