Canal de Lachine

Top PDF Canal de Lachine:

Pour une approche urbanistique de la conservation et de
la mise en valeur du patrimoine bâti :
l’expérience du canal de Lachine à Montréal

Pour une approche urbanistique de la conservation et de la mise en valeur du patrimoine bâti : l’expérience du canal de Lachine à Montréal

1.3 Énoncé de recherche Dans le cadre de notre thèse, nous nous questionnons sur les moyens et les modalités qui permettent d‟intégrer des dimensions urbanistiques dans l‟élaboration d‟un projet visant à mettre en valeur un ensemble urbain patrimonial ou à requalifier un morceau de tissu urbain. Notre projet de recherche a pour but d‟éclairer les composantes d‟une approche urbanistique de la conservation du patrimoine bâti. Pour ce faire, il vise à montrer comment s‟exprime une telle approche et en quoi elle contribue à la préservation du patrimoine bâti. Nous questionnons l‟apport du discours actuel de la conservation à la revitalisation des milieux anciens et faisons émerger un nouveau regard sur la préservation de ces ensembles à partir de l‟étude de différents projets situés le long du canal de Lachine à Montréal. Ces projets, réalisés depuis les dernières décennies, ou étant actuellement en cours d‟élaboration, sont au nombre de neuf. Ils sont représentés d‟aval en amont par: 1) la restauration des écluses (no.1 et 2) du Vieux-Port; 2) le réaménagement prévu de l‟autoroute et du Quartier Bonaventure; 3) le réaménagement de Griffintown; 4) la création du parc linéaire du lieu historique national du Canal-de-Lachine; 5) la transformation éventuelle du site du centre de tri postal de Postes Canada; 6) la reconversion des bâtiments de la Redpath; 7) la restauration de l‟écluse Saint-Gabriel (no.3) et la constitution du parc archéologique de la Pointe-des-Seigneurs; 8) le réaménagement du site de l‟ancienne usine Stelco; ainsi que 9) la mise en valeur du Vieux-Canal et le réaménagement du secteur de l‟écluse de Lachine (no.5).
En savoir plus

446 En savoir plus

Valorisation des sédiments du Canal de Lachine en agriculture

Valorisation des sédiments du Canal de Lachine en agriculture

les plus susceptibles de se retrouver apres ependage. donne les doses d' ependages maximun qui peuvent @tre appliquees sur un sbl agricole en fonction des metaux [r]

31 En savoir plus

L'appui à l'entrepreneuriat et l'intermédiation locale dans le développement territorial : le cas de la zone du canal de Lachine

L'appui à l'entrepreneuriat et l'intermédiation locale dans le développement territorial : le cas de la zone du canal de Lachine

Se servant des ressources du programme des services de base qui ont été mises à sa disposition par le Centre régional de développement 48 (CRD), le RESO est parve[r]

282 En savoir plus

Commande prédictive d'un canal d'irrigation

Commande prédictive d'un canal d'irrigation

L’évolution du comportement du débit et du niveau d’eau aux différents points du canal, est illustrée sur les figures présentées en annexe (voir figures A1.6 et A1.7). En régime permanent, on remarque que les variables d’états atteignent le régime d’équilibre uniforme désiré. Tandis qu’en régime transitoire, on observe l’apparition des modes gênants qui n’existent pas dans le processus réel. D’autre part, on a constaté que le temps de calcul pour cette méthode est supérieur à celui enregistré pour la méthode de Preissman résolu par l’algorithme de Newton-Raphson.
En savoir plus

65 En savoir plus

Laboratoire hydraulique environnemental Caractérisation du canal.

Laboratoire hydraulique environnemental Caractérisation du canal.

Le  Vectrino  II  situé  près  du  sol  a  été  placé  plus  près  de  celui‐ci  comparativement  à  l'expérience  2,  les  dernières cellules n'ayant pas atteint le  fond du canal.  Le volume échantillonné  ce situe là où l'appareil a une meilleure  qualité  de  données  selon  les  valeurs  SNR,  à  environ  5  cm  de  l'appareil.  Le  deuxième  Vectrino  II  a  été  placé  perpendiculairement  à  la  paroi  du  canal,  côté  est,  avec  un  angle  de  30  degrés  vers  l'aval  du  canal;  de  là  où  proviennent  les  vagues.  Deux  matrices  de  rotation  ont  donc  été  nécessaires  afin  de  remettre  le  deuxième  Vectrino  II  V  II  ‐  2   dans  le  même  référentiel  que  les  autres  appareils;  une  rotation  autour  de  l'axe  des  Y  et  une  autre  autour de l'axe de X. 
En savoir plus

311 En savoir plus

Modélisation des écoulements dans une mèche en pierres en canal

Modélisation des écoulements dans une mèche en pierres en canal

This is an author-deposited version published in : http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID : 10425 To cite this version : Jouini, Manel and Soualmia, Amel and Saad, Karem and Masbernat, Lucien and Dartus, Denis. Modélisation des écoulements dans une méche en pierres en canal. (2013) In: 3ème Conférence Internationale sur l'Eau (CI.EAU 2013), 18 November 2013 - 20 November 2013 (Alger, Algeria). (Unpublished)

8 En savoir plus

Ocean Wave Rectifier water canal

Ocean Wave Rectifier water canal

Wave height (a) and non-dimensional first harmonic (b) and mean (c) flow rate under the submerged plate as a function of non-dimensional fre- quency for different target wave heights (co[r]

289 En savoir plus

Étude du couplage entre les sous-unités du canal potassique KcsA par des mesures de spectroscopie de fluorescence en canal unitaire

Étude du couplage entre les sous-unités du canal potassique KcsA par des mesures de spectroscopie de fluorescence en canal unitaire

En fait, si l'énergie de stabilisation de l'état fenné est différente de l'énergie de stabilisation de l'état ouvert (si elle existe), le couplage est probablement différ[r]

112 En savoir plus

CONCEPTION CONJOINTE DE CODAGE SOURCE-CANAL

CONCEPTION CONJOINTE DE CODAGE SOURCE-CANAL

Figure 4.39: House image reconstruction results for MDTC Tec / 2 DC , at 2 bits/sample with the DC coefficients being communicated along with the four data streams.. Figure 4.40: Nitf[r]

141 En savoir plus

L'importance des perceptions et des dynamiques locales dans l'étude de l'adaptation aux effets des changements climatiques : le cas des pêcheurs plaisanciers des rapides de Lachine

L'importance des perceptions et des dynamiques locales dans l'étude de l'adaptation aux effets des changements climatiques : le cas des pêcheurs plaisanciers des rapides de Lachine

Grâce à la mise en contexte que nous offre ce chapitre, nous comprendrons l'importance de la diversité des acteurs présents sur le fleuve, ainsi que des dynamiq[r]

138 En savoir plus

Couplage fonctionnel entre un récepteur et un canal ionique: étude du canal KATP et application pour la création de biocapteurs

Couplage fonctionnel entre un récepteur et un canal ionique: étude du canal KATP et application pour la création de biocapteurs

37 2. Kir6.x, canal potassique rectifiant entrant Les canaux Kir6.x appartiennent à la famille des canaux potassiques rectifiant entrants (en anglais: K + inward rectifier, ou Kir). Il en existe deux isoformes chez l’homme, de localisations tissulaires distinctes, Kir6.1 (Ämmälä et al., 1996; Yamada et al., 1997) et Kir6.2 (Inagaki et al., 1995a, 1995b, 1995c; Sakura et al., 1995a, 1995b), l’isoforme Kir6.2 étant principalement exprimée dans les cellules β pancréatiques, le cerveau, le coeur et le muscle squelettique, tandis que Kir6.1 s’exprime essentiellement dans le muscle lisse. Une troisième isoforme, Kir6.3, a récemment été identifiée chez le poisson zèbre (Zhang et al., 2006). Les trois isoformes sont extrêmement proches et partagent ∼ 70 % d’identité de séquence en acides aminés, les seules divergences de séquences entre ces isoformes étant concentrées au niveau de la boucle extracellulaire entre les deux hélices transmembranaires M1 et M2 et dans la partie C-terminale cytoplasmique. Le gène codant pour Kir6.2 (kcnj11) est dépourvu d’introns et semble apparié à celui de SUR1, puisqu’il le suit immédiatement sur le chromosome 11 au niveau du locus 11p15.1 (Inagaki et al., 1995b). Les gènes codant pour Kir6.1 (kcnj8), contenant 3 exons, et SUR2 sont eux localisés sur le chromosome 12, respectivement aux loci 12p11.23 et 12p12.1 (Inagaki et al., 1995c; Chutkow et al., 1996).
En savoir plus

247 En savoir plus

Complexité de la communication sur un canal avec délai

Complexité de la communication sur un canal avec délai

1.1 Modèle de communication à deux parties Énonçons d’abord le modèle standard de la communication à deux parties tel qu’in- troduit par Harold Abelson dans [2] et formalisé par Andrew Yao dans [41]. Dans ce modèle, deux participants Alice et Bob sont confrontés au problème suivant. Soit X ,Y et Z des ensembles quelconques finis et soit une fonction arbitraire f : X × Y −→ Z. Les deux participants souhaitent connaître l’évaluation de f (x, y) sur deux entrées x ∈ X et y ∈ Y avec la restriction qu’Alice ne connaît que x et Bob ne connaît que y. Afin d’effectuer leur tâche, ils ont accès à un canal de communication binaire sans bruit.
En savoir plus

77 En savoir plus

Dynamique de microbouchons dans un canal et une bifurcation.

Dynamique de microbouchons dans un canal et une bifurcation.

D’autre part, quelques pr´ecautions sont prises au d´ebut des exp´eriences avec le liquide mouillant. Lorsque les premiers bouchons sont introduits et d´eplac´es, ceux-ci voient leur longueur diminuer notablement : ils d´eposent spontan´ement du liquide mouillant dans les coins du microcanal. Des d´epˆots similaires de film liquide peuvent ˆetre observ´es lorsqu’un bouchon tombe par gravit´e dans un tube circulaire ( Bico & Qu´er´e , 2001 ), ou quand une plaque est tir´ee d’un bain de li- quide mouillant ( de Gennes et al. , 2004 ). Apr`es le passage de quelques bouchons, les coins du canal deviennent satur´es en liquide et les bouchons conservent une longueur qui varie nettement moins. L’acquisition des s´equences d’images com- mence apr`es ce pr´emouillage du canal et les mesures pr´esent´ees ici concernent donc des bouchons d´eplac´es dans des canaux pr´emouill´es. Les premiers bouchons introduits et le remplissage des coins du microcanal ne sont pas ´etudi´es. Les bou- chons de liquides partiellement mouillants ne laissent quant `a eux pas de film aux pressions appliqu´ees lors des premi`eres exp´eriences (P f ≃ 20 cm H 2 0 ) et leur
En savoir plus

124 En savoir plus

Modélisation multi-fréquences du canal de propagation

Modélisation multi-fréquences du canal de propagation

P L(f, d), rapport de la puissance émise sur la puissance reçue (P T /P R ), soit l’affaiblissement du canal de transmission en fonction de la distance d et de la fréquence f I-3.1.2. La propagation multi-trajets Dans la majorité des environnements, le récepteur n’est généralement pas en visibilité directe de l’émetteur. Toutes les ondes qu’il reçoit lui parviennent donc par différents trajets provenant de l’interaction du signal émis avec les nombreux obstacles présents dans l’environnement et, s’il existe, grâce au trajet direct entre l’émetteur et le récepteur. Le signal reçu est donc la somme de nombreux échos (trajets multiples) du signal émis arrivant au récepteur avec une certaine atténuation, un certain déphasage et avec un certain retard, lié à la longueur du trajet. Ces différents échos engendrent au niveau du récepteur des interférences constructives ou destructives qui peuvent conduire à une détérioration importante du signal reçu. Lors de mesure ou de simulation du canal de propagation, deux configurations seront différenciées. Tout d’abord, dans le cas ou l’émetteur et le récepteur sont en visibilité directe on parlera de situation LOS (Line Of Sight). A l’inverse lorsque la visibilité est obstruée par n’importe quel obstacle on parlera de situation NLOS (Non Line Of Sight).
En savoir plus

155 En savoir plus

Évaluation de la capacité du canal UWB minier

Évaluation de la capacité du canal UWB minier

Pour calculer la capacité théorique d'un canal, il faut tenir compte de l'évanouisse- ment du canal et de la distribution statistique de l'enveloppe des signaux reçus dans le [r]

95 En savoir plus

The Suez Canal Crisis 1956

The Suez Canal Crisis 1956

Khedive as king, but reserved ‘absolutely’ for the British government the following: the security of the communications of the British Empire in Egypt; the defense of Egypt against foreign intervention; the protection of foreign interests and the Sudan. The Allenby declaration did not mean all that much. It was merely the concession of ‘little more than a constitutional nicety’. The colonial Secretary was at pains to point out to the dominion governments that it preserved fully the ‘status quo with regard to the special interests of the British Empire in Egypt’. The problem of base rights for British troops was not finally resolved until 1936 because neither the Wafd, which had transformed itself into the most powerful nationalist movement in Egypt, nor the royal court was willing to sign a treaty which would be acceptable to the British-for fear that it would lay them open to attacks by the other side. Martin Daly argues that the failure to agree on the unification of Egypt and the Sudan was the key reason that the negotiations failed. (M. W. Daly. (1991): pp 53-8). Furthermore various small pressure groups, the Muslim Brotherhood (Ikhwan ) and Young Egypt used street protest to prevent a moderate compromise. However, the Egyptian government finally gave in 1936. The Anglo-Egyptian treaty of 1936 negotiated by the young British Foreign Secretary, Anthony Eden, gave Britain wide-ranging military rights in Egypt including the occupation of The Canal Zone, an area that is roughly equivalent in size to Wales. Other rights included full use of the naval base at Alexandria and an alliance with Egypt. (Hurwitz.(1979): pp 487-8).
En savoir plus

54 En savoir plus

Teaching canal hydraulics and control using a computer game or a scale model canal

Teaching canal hydraulics and control using a computer game or a scale model canal

The two methods presented in this paper are examples of effective training for people who learn better through experience than through a more formal classroom environment. These original teaching experiences mix open-channel hydraulics and automatic control, with an application to real-time control of flow in open-channels. Whether via Cemagref’s computer game or Reclamation’s model canal workshops, these methods succeed by involving the students with “hands-on” activities rather than passive listening. Both methods have the objective to train people in the domain of hydraulics and control for irrigation canals, hoping this will facilitate the introduction of new methods and technologies to operating projects.
En savoir plus

12 En savoir plus

Compensation de la variabilité du canal en reconnaissance du locuteur.

Compensation de la variabilité du canal en reconnaissance du locuteur.

C’est dans ce contexte que nous nous intéressons à la reconnaissance du locuteur qui est l’objet des recherches les plus récentes en terme d’amélioration de performances. En pratique , de nombreux facteurs liés aux conditions d’enregistrement peuvent dégrader significativement les performances de ces systèmes. Ces facteurs peuvent être en relation avec l’environnement (bruit additif, réverbération, etc.), le dispositif d’enregistrement (variabilité du canal) ou le locuteur luimême (état psychologique, effort vocal, changement de voix, etc.). Souvent, ces facteurs ne peuvent pas être connus à l’avance, ce qui représente un défi pour les applications réelles. [3] Par conséquent notre mémoire est organisé comme suite :
En savoir plus

62 En savoir plus

Supervision dynamique d'un canal d'irrigation

Supervision dynamique d'un canal d'irrigation

Je tiens à remercier Mon directeur de thèse Damien pour tout le soutien et la confiance qu’il m’a témoignés tout au long de ces années de travail ensemble, pour sa disponiblité aux réuni[r]

129 En savoir plus

Supervision dynamique d'un canal d'irrigation

Supervision dynamique d'un canal d'irrigation

Je tiens à remercier Mon directeur de thèse Damien pour tout le soutien et la confiance qu’il m’a témoignés tout au long de ces années de travail ensemble, pour sa disponiblité aux réuni[r]

129 En savoir plus

Show all 366 documents...