Au Bonheur des dames

Top PDF Au Bonheur des dames:

Le véritable bonheur des dames. Les « passions érotiques des étoffes chez la femme » observées par le psychiatre Gatian de Clérambault

Le véritable bonheur des dames. Les « passions érotiques des étoffes chez la femme » observées par le psychiatre Gatian de Clérambault

gloussements de plaisir. Ainsi, dans une réciprocité que ces femmes semblent avoir attendue en vain dans leur vie amoureuse, l’étoffe reçoit et rend la caresse, oppose les résistances de son propre caractère aux manipulations qui lui sont imposées, son « soyeux » ou sa « raideur ». Elle fait entendre son « frou-frou » ou son « cri-cri », qui à son tour fait jouir. » Ainsi en était-il de la soie au Bonheur des Dames en ce début de XXe siècle.

6 En savoir plus

Étoffes zoliennes et goncourtiennes. Endroit et envers. Émile Zola, <i>La curée</i>, <i>Au bonheur des dames</i>. Edmond de Goncourt, <i>Chérie</i>

Étoffes zoliennes et goncourtiennes. Endroit et envers. Émile Zola, <i>La curée</i>, <i>Au bonheur des dames</i>. Edmond de Goncourt, <i>Chérie</i>

44 d’esprit amoureux d’un personnage 1 . C’est déjà le cas dans La Faute de l’abbé Mouret, où le sifflement reptilien des robes d’Albine signale d’emblée le rôle de tentatrice qu’elle exercera sur Serge 2 . Ce sifflement témoigne ainsi de la forte sensualité qui est l’apanage de la fille du Paradou : « Puis il y eu une course légère, un murmure de robe coulant sur l’herbe, pareil à un frôlement de couleuvre 3 . » Si ce son annonce déjà le rapprochement entre Serge et Albine, Soshana-Rose Marzel s’intéresse également à « une autre couleuvre zolienne qui se faufile cette fois dans Au Bonheur des Dames autant pour signifier le caractère du personnage qu’anticiper sur la dégradation de la relation », relation qu’Henriette Desforges entretient avec Mouret, mais qui va rapidement péricliter. En effet, alors que Mouret et quelques amis sont en visite chez elle et que Denise se présente pour lui porter un manteau, jalouse de la vendeuse, elle n’hésite pas à l’humilier. Ainsi, lorsqu’elle quitte ses invités pour la rejoindre, Zola nous fait tendre l’oreille : « Alors, elle sortit, et sa robe de soie noire, contre la porte, eut un frôlement de couleuvre, filant dans les broussailles 4 . » A la suite de Soshana-Rose Marzel, on peut penser que ce sifflement a une valeur proleptique, en annonçant la méchanceté de madame Desforges, qui fera montre d’une véritable cruauté envers Denise, en véritable « langue de vipère ». Le sifflement annonce donc la distension des liens entre Mouret et son amante et il s’agit là encore de la manifestation d’une sensualité vénéneuse, cette fois sur fond de jalousie et de frustration. Madame Desforges se faufile pour mieux attaquer, mais elle finira par perdre la bataille et battre en retraite. Enfin, il convient de prêter attention à un troisième sifflement de couleuvre, que Zola nous fait entendre dans La Curée, et qui semble quant à lui annoncer le crime de Renée, qui arpente les couloirs de son nouvel hôtel situé au Parc Monceau : « Renée s’y sentait plus inquiète, plus nerveuse ; ses jupes de soie glissaient avec des sifflements de couleuvre sur les tapis épais, le long des satins des causeuses 5 . » Ce sifflement réitéré signale l’énervement de Renée, reptile en quête d’un « amusement suprême », qui sera l’inceste avec son beau-fils Maxime. Ce sifflement qui se répète semble ainsi traduire la sensualité frustrée de madame Saccard, il marque le luxe incroyable dans lequel elle évolue, qui néanmoins ne lui suffit pas : pour la contenter, il lui faut la luxure, et c’est cela qu’annonce le bruit de ses toilettes sur les tapis et les satins de sa demeure. Il n’est pas anodin que Zola assimile ces trois femmes, Albine, Henriette et Renée, à des couleuvres,
En savoir plus

180 En savoir plus

Les commerçants dans Au bonheur des dames.

Les commerçants dans Au bonheur des dames.

Le Discours sur l'esprit positif d'Auguste Comte présente un intérêt immense dans l'étude de l'oeuvre de Zola, parce qu'au delà de la méthodologie que propose Cl[r]

89 En savoir plus

Progrès et bonheur. Auguste Comte

Progrès et bonheur. Auguste Comte

3 devoir, vivre pour autrui nous fournit en effet « le seul moyen de développer librement toute l'existence humaine » (CP eo 268). Comte pense ainsi avoir réussi à « résumer enfin dans une même formule, la loi du devoir et la loi du bonheur, jusqu'alors proclamées comme inconciliables » (CP 267). Si toutefois bonheur et devoir peuvent ainsi en venir à coïncider, c'est seulement grâce à la vertu, entendue comme « effort sur soi-même en faveur des autres » (CP, 268), ce qui exclut que le bonheur puisse survenir de lui-même et sans notre concours.
En savoir plus

3 En savoir plus

Chroniques génomiques - Le bonheur est dans le gène

Chroniques génomiques - Le bonheur est dans le gène

cise bien, contrairement à l’article déjà cité [1], qu’il s’agit du bonheur subjectif, Subjective Happiness, abrégé en HAP) a été mesurée, toujours avec l’échelle de Lyubomirsky mais selon une version dont le score s’étale de 4 à 28. La valeur moyenne de HAP tourne autour de 23 et varie peu selon le sexe ou l’âge ; la concordance entre jumeaux monozygotes est de 0,42 pour les femmes, 0,19 pour les hommes, et elle tombe, pour les faux jumeaux, à 0,17 pour les femmes et 0,08 pour les hommes. Rappelons que ce qui signe le plus directement une influence génétique est la différence de concor- dance entre vrais et faux jumeaux, plus
En savoir plus

3 En savoir plus

"La mesure du Bonheur" aka "Apprenons, avant toutes choses, à n’être pas éblouis du bonheur qui ne remplit pas le coeur de l’homme."

"La mesure du Bonheur" aka "Apprenons, avant toutes choses, à n’être pas éblouis du bonheur qui ne remplit pas le coeur de l’homme."

voies les bénéfices de la retraite par une imposition à l'Assemblée durant la fermeture de celle-ci en décembre: premièrement, le plafond de retraite passe de 1500 dollar[r]

44 En savoir plus

Le plus parisien des grands magasins bordelais: Aux Dames de France

Le plus parisien des grands magasins bordelais: Aux Dames de France

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

13 En savoir plus

Emma Bovary ou l'expérience du bonheur et de la mort

Emma Bovary ou l'expérience du bonheur et de la mort

6 Cette complexité en fait donc un personnage d’une réalité très crédible dans sa recherche du bonheur. Les personnages qui cherchent le bonheur en littérature sont nombreux à travers les âges et dans différentes cultures comme par exemple Julien Sorel, Lancelot ou Jane Eyre. Ces trois personnages ont pour point commun avec Emma leur quête de bonheur en lien avec l’amour. Dans le cas de l’héroïne de Flaubert, cette recherche désespérée conduit au suicide. En effet, la mort est très présente dans l’œuvre, que ce soit en tant que telle, ou en dans les éléments qui la symbolisent. A partir du bal, la vie d’Emma se trouve bouleversée et elle n’arrive pas à la faire coïncider avec ses rêves ou ses ambitions. Tout semble la conduire vers sa propre mort. Dans le livre, il est possible d’associer la mort avec le bonheur. Ceci pourrait en effet permettre de faire ressortir l’impact de cette combinaison sur la vie d’Emma. Celle-ci est en pleine expérimentation : de ses sens ou de ses émotions, qu’elles soient vraies ou prétextées. Ici, le but est de comprendre ce que vit Emma à travers ses propres yeux, comme il est possible de l’étudier en phénoménologie. C’est pourquoi seuls les passages où la focalisation interne par Emma seront observés.
En savoir plus

41 En savoir plus

Bonheur rural, malheur urbain ?

Bonheur rural, malheur urbain ?

Les campagnes et petites villes française semblent ga- rantes d’un bien-etre supe!rieur pour leurs habitants, comparativement aux grandes villes. Que ce soit en termes de satisfaction dans la vie, de bonheur ou en- core de sens donne! a sa vie, l’analyse de nos donne!es montre un certain avantage de la ruralite!. La qualite! du cadre de vie, la plus faible inse!curite!, de plus faibles ni- veaux d’ine!galite!s, de meilleures relations sociales sont autant de facteurs, tres lie!s entre eux, suscep-

8 En savoir plus

À tout âge, le bonheur de vieillir !

À tout âge, le bonheur de vieillir !

Pourtant, depuis cette date, l’espérance de vie à la naissance s’est accrue en France d’un quart de siècle, de 56 ans à plus de 81 ans, une évo- lution que personne n’avait imag[r]

2 En savoir plus

L'idée du bonheur chez Molière.

L'idée du bonheur chez Molière.

Dom Juan et Jupiter recherchent le bonheur dans la jouis- sance, Arnolphe, Alceste et Célimène croient trouver le leur dans la domination, et Orgon et Argan se [r]

107 En savoir plus

L'argent fait-il le bonheur électoral ?

L'argent fait-il le bonheur électoral ?

son, 1990). Dit plus simplement, cela signi…e que si les votes sont in‡uencés par la dépense, les candidats (ou les partis) eux décident de dépenser en fonction de l’anticipation de leurs futurs résultats. Par conséquent, si un candidat sortant estime ses chances de victoire à 99,9%, il est irrationnel pour lui de dépenser un seul dollar. Et dans ces conditions, l’argent ne con- tribue pas au bonheur électoral. A l’inverse, si le candidat sortant se sent menacé par un adversaire dangereux, sa capacité à lever des fonds lui permet de distancer son adversaire en dépensant plus et plus tôt dans le processus électoral.
En savoir plus

10 En savoir plus

Les botaniques des dames, badinage précieux ou initiation scientifique ?

Les botaniques des dames, badinage précieux ou initiation scientifique ?

Les botaniques des dames, badinage précieux ou initiation scientifique ? Résumé Les Botaniques des dames sont des ouvrages de vulgarisation réservés à un public féminin. Fidèles aux principes et aux préjugés de Rousseau sur l’éducation des filles, elles dissimulent une présentation scientifique rigoureuse du système de Linné sous des apparences frivoles et galantes. En particulier elles abusent des figures de style qui associent les femmes aux fleurs. Cependant, malgré l’ambiguïté de leur discours, on peut penser qu’elles sont un maillon important de la chaîne des causes qui ont entraîné la promotion des femmes dans les métiers artistiques et scientifiques liés à l’expansion de la science botanique du XIX e au XX e siècle.
En savoir plus

14 En savoir plus

Alain et la pratique du bonheur

Alain et la pratique du bonheur

Il est impossible de parler de ces Propos sur le bonheur sans signaler leur qualité littéraire. Grand prosateur, Alain y est souvent à son meilleur et le plaisir que l’on prend à lire ces pages a beaucoup contribué à leur succès. Quelques exemples, choisis au hasard : le malheur s’enlève comme un vêtement (X, 34) ; la tristesse est comme un poison ; on peut l’aimer, mais non s’en trouver bien (XCI, 266) ; l'humeur retombe dans la vie animale, comme un chien rentre dans sa niche (LXVI, 196-97) ; il y a deux espèces d'hommes, ceux qui s'habituent au bruit et ceux qui essaient de faire taire les autres (XXXIII, 103). Tout cela au service d'une grande élévation de pensée. Ainsi de cette remarque : « ce que nous pouvons faire de mieux pour ceux qui nous aiment est encore d’être heureux » (XC, 264).
En savoir plus

3 En savoir plus

La problématique du bonheur dans la philosophie pratique de Kant

La problématique du bonheur dans la philosophie pratique de Kant

individuelles.. La réalité empirique ne peut être saisie intégralement dans une seule intuition sensi- ble, mais plutôt par le moyen de diverses perceptions et sens[r]

119 En savoir plus

Le bonheur d'aujourd'hui : l'apport de la psychologie positive

Le bonheur d'aujourd'hui : l'apport de la psychologie positive

Dès lors, il est possible de mettre de l’avant la thèse de Csikszentmihalyi, affirmant que les biens matériels et la richesse ne sont pas gage du bonheur (Csikszentmihalyi, 2007). Les facteurs que sont les biens matériels et la richesse ont très peu ou presque pas d’influence sur le bonheur. Ce sont principalement les besoins de base qui doivent être comblés : -une fois que cela est fait, la relation entre bonheur et richesse augmente peu. Le psychologue Ed Diener qui s’est intéressé à la fameuse question à savoir si l’argent faisait le bonheur, abonde aussi en ce sens. Grâce à ses différentes études (Diener et Oishi, 2000), Diener parvient à conclure que l’argent fait le bonheur dans la mesure où les gens se trouvent en bas de l’échelle salariale. Par exemple, une personne qui se soucie chaque jour de la façon dont elle va parvenir à subvenir à ses besoins tels que la nourriture et le logement, est beaucoup plus à risque de rapporter un moins grand bien- être en comparaison avec la personne qui n’a pas ces préoccupations. Une fois que la personne fait partie de la classe moyenne, l’inquiétude suscitée par les besoins de base chute significativement et la relation entre richesse et bonheur diminue. En moyenne, les personnes riches sont plus heureuses que les personnes de la classe moyenne, mais cet écart se veut très minime. La richesse en tant que telle a peu d’impact sur le bonheur, celle-ci conduisant plutôt à la roue du hamster de l’hédonisme 23 (Haidt, 2010). Diener fait la remarque que malgré l’augmentation du niveau de richesse qui a doublé, voire même triplé dans les nations industrialisées depuis les cinquante dernières années, le niveau de bonheur n’a quant à lui presque pas changé. Les gens rapportent un niveau de bonheur similaire et il en est de même pour la satisfaction en rapport à leur vie. Cela pourrait s’expliquer par l’accroissement du produit intérieur brut qui a permis à plusieurs d’atteindre un certain confort, comme de plus grandes maisons, plus de voitures, des
En savoir plus

112 En savoir plus

Retraites, écologie : l’obligation, source de liberté et de bonheur

Retraites, écologie : l’obligation, source de liberté et de bonheur

Enfin, la réforme proposée est étatiste, puisqu’il s’agit pour l’État de prendre le système des mains de la Sécurité sociale, pour le diriger lui-même. Mais il s’agit aussi d’une réforme individualiste, puisque chacun sera désormais préoccupé par ses points. Certes, « étatiste » et « individualiste » semblent être deux termes contradictoires : mais l’histoire nous a appris que l’État, singulièrement en France est la première institution à avoir fait émerger l’individu, contre ses anciens liens de solidarité : famille, métier, langues régionales, religion… qu’on souvienne du célèbre « Interdit de cracher et de parler breton » dans les écoles primaires. En conclusion, je montre que la réforme proposée s’oppose à la logique même de la Sécurité sociale qui, en nous prenant une part importante de notre revenu, nous force à être solidaire avec les autres citoyens de notre pays. Mais la Sécu fait plus que cela : elle nous protège de nous-mêmes, en limitant notre capacité à dépenser aujourd’hui, ce qui nous permet d’accumuler des droits à des revenus lorsque nous sommes malades, au chômage, ou âgés Or il se trouve que cette logique collective, où une institution cadre nos pulsions pour nous permettre d’atteindre un plus grand bonheur, et de mieux vivre ensemble, est celle dont nous avons besoin afin d’avoir une petite chance d’éviter le chaos écologique, et les funestes conséquences humaines, sociales et politiques qu’il nous promet.
En savoir plus

11 En savoir plus

Le plus grand bonheur pour le plus grand nombre

Le plus grand bonheur pour le plus grand nombre

déterminisme érigés en lois de la nature universelle et le postulat volontariste de préserver la liberté naturelle de l'individu, liberté qui appelle l'égalité politique, l'égalité de tous devant la loi 8 , ne seront pas seulement que profilés mais affrontés en ces termes. Une solution originale lui est donnée que nous croyons trouver dans les développements de l'époque sur le thème du bonheur et au moyen du rôle symbolique d'embrayeur théorico-pratique, si l'on peut dire, que joue le concept de vertu et son action (morale et politique). Nous tenons qu'un tel concept dans la mesure où, pendant les Lumières, son accomplissement est défini, dans une perspective téléologique, par le Progrès, travaille à unifier, sous le principe du droit au bonheur de l'humanité en tant que telle, une réalité et un devoir-être; un droit qui, s'accompagnant du devoir de
En savoir plus

12 En savoir plus

Significations sociales de la paresse dans Le Survenant et Bonheur d'occasion

Significations sociales de la paresse dans Le Survenant et Bonheur d'occasion

De choisir d'étudier les deux romans via leur appartenance à un contexte discursif commun a permis de mieux cerner les tenants et aboutissants idéologiques derrière [r]

128 En savoir plus

L'expérience subjective du bonheur chez des gens heureux

L'expérience subjective du bonheur chez des gens heureux

offre également une conception élargie de la notion de simplicité qui dépasse celle de la simplicité volontaire. D’après les résultats, la simplicité consiste à privilégier ce qui s’impose naturellement à soi. Sur le plan clinique, l’expérience des gens heureux donne à réfléchir au sujet de la capacité d’introspection qui est préconisée dans plusieurs thérapies. En effet, une idée préconçue qui oriente plusieurs démarches thérapeutiques est que l’atteinte d’un mieux-être passe nécessairement par l’examen approfondi de l’histoire du problème (Mandeville, 2012). Selon nos résultats, susciter l’introspection a le potentiel d’accroître le bonheur dans la mesure où l’exploration des difficultés s’effectue dans un climat bienveillant en vue d’accroître la connaissance de soi, l’écoute de soi et l’authenticité. Toutefois, une introspection excessive peut accentuer la rumination qui caractérise certaines psychopathologies, comme la dépression et les troubles anxieux, ce qui rend malheureux. Se restreindre à l’exploration des causes d’un problème peut effectivement exacerber une tendance à ressasser les tourments (Mandeville, 2012). Dans le but de contribuer au mieux-être de leurs clients, les psychologues pourront intervenir en s’inspirant des moyens utilisés par les gens heureux pour éviter la rumination. Ces moyens consistent, par exemple, à vivre le moment présent en pleine conscience et à développer le principe de fluidité en se connectant à son vécu, son intuition.
En savoir plus

210 En savoir plus

Show all 86 documents...