Architectures Orientées Services

Top PDF Architectures Orientées Services:

Mise en oeuvre des architectures orientées services pour les systèmes d'information industriels

Mise en oeuvre des architectures orientées services pour les systèmes d'information industriels

4.3.1 L’automatisation et la gestion des processus métier ont été historiquement un challenge difficile pour les entreprises en raison du manque de flexibilité de l’infrastructure informatique. L’Architecture Orientée Service fournit cette flexibilité nécessaire en associant aux processus métier un niveau d’abstraction adapté tant pour leur définition que pour leur exécution ce qui est la base de l’autonomie et de l’agilité pour permettre l’évolution du SI. La promesse d’interopérabilité qui en résulte est un des principaux facteurs de l’engouement envers les architectures orientées services (Longépé, 2003). Les Architectures Orientées Services organisent un couplage lâche entre les composants du SI (Khoshafian, 2007). Le but fondamental d’un service est de représenter une unité logique et complète d’un processus métier. Un service est un ensemble fonctionnel cohérent d’une application encapsulée par une interface bien définie. Les services sont publiés et peuvent être découverts et utilisés par des applications utilisatrices ou d’autres services (Zhao, et al., 2005). Il existe des techniques pour segmenter une application en fonctions, et exposer ces fonctions sous forme de services, même si la granularité de ces services reste variable en fonction de l’application considérée.
En savoir plus

185 En savoir plus

Contribution à la conception et à la mise en oeuvre d'Architectures Orientées Services (SOA) dans un environnement coopératif MAeMSOS : une plateforme multi agents orientée Services pour la e-maintenance

Contribution à la conception et à la mise en oeuvre d'Architectures Orientées Services (SOA) dans un environnement coopératif MAeMSOS : une plateforme multi agents orientée Services pour la e-maintenance

I.2 Architectures Orientées Services I.2.1 Introduction Le système d'information de l'entreprise est généralement consti- tué d'applications et de données constituant son héritage. Avec les fusions de groupe, l'évolution des technologies, cet héritage a tendance à devenir hétérogène et à se spécialiser par métier (entité, service, etc.), ce qui pro- voque un fonctionnement en silo, c'est-à-dire un cloisonnement des diffé- rents métiers empêchant certaines formes de transversalité et masquant au décideur une vision globale du système d'information de son entreprise. L'intégration des applications de l'entreprise (EAI) est une solution à ce problème. Elle consiste à développer des connecteurs spécifiques pour faire communiquer entre eux les différents silos de l'entreprise. [11]
En savoir plus

79 En savoir plus

Vers l'intégration dynamique de contrats dans des architectures orientées services : une experience applicative du modèle au code

Vers l'intégration dynamique de contrats dans des architectures orientées services : une experience applicative du modèle au code

La technologie des Web Services offre un support particulièrement intéressant à la mise en oeuvre des architectures orientées services. En effet, au cœur de l’approche Web Services, les objectifs sont l’interopérabilité supportée par un protocole de communication et la standardi- sation des services (fichiers W SDL ). Cependant, l’intégration des contrats sur les Web Services n’a pas été à ce jour standardisé et reste dépendante des infrastructures de supports (Ludwig et al., 2004; Lazovik et al., 2004; Baresi et al., 2004; Baresi et Guinea, 2005). La vérification d’un contrat à l’exécution repose alors sur un déploiement de codes techniques, dépendant de la nature du contrats et des constituants mis en jeux. De tels déploiements exigent une expertise technique importante fortement dépendante de la plate-forme cible. La multiplicité des plates- formes et leur évolution sont alors un frein à l’introduction et au maintien des contrats dans les applications. Pour tenir compte de ce besoin de forte évolutivité, tout en conservant l’inter- opérabilité des architectures à base de Web Services, l’ingénierie des modèles (I DM ) apporte des éléments de réponses en basant le développement logiciel sur la définition de modèles faisant abstraction des infrastructures techniques. Ces modèles doivent être conformes à des métamodèles pour lesquels des outils de transformations ont été définis, permettant d’adresser à partir d’une modélisation la génération des codes vers de multiples plates-formes. Dans cet article, nous présentons un exemple d’utilisation de l’I DM pour l’intégration de contrats dans
En savoir plus

16 En savoir plus

Détection de patrons de conception dans les architectures orientées services

Détection de patrons de conception dans les architectures orientées services

Il est admis que des systèmes bien conçus tendent à réduire les efforts de maintenance et donc à réduire les coûts à long terme (Banker et al. Cependant, concevoir [r]

90 En savoir plus

Vers l'adaptabilité dynamique des architectures orientés services

Vers l'adaptabilité dynamique des architectures orientés services

Des propositions ont émergé récemment pour spécifier formellement les services Web. La plupart de ces approches utilisent le modèle des systèmes de transition (sys- tème de transition labelisés , les réseaux de pétri, etc.) (Hamadi et al., 2003, Fu et al., 2004, Ferrara, 2004). Ces travaux proposent de spécifier formellement des services Web complexes afin de traiter les problématiques de vérification et de composition automatique. Mais, aucun de ces travaux ne proposent de formaliser la dynamique des architectures orientées services et de gérer le changement dynamique des interactions. Notre approche permet donc de changer dynamiquement des services sans toucher à leur implémentation et d’adapter dynamiquement les clients aux changements du service. Par contre, l’approche ne permet pas d’adapter un client selon son contexte ou bien d’adapter l’exécution du service selon un client particulier. Par exemple, en considérant notre étude de cas, si nous voulons que les clients locaux continuent à utiliser la politique du jeton kerberos et les clients distants celle de la certification digitale, notre approche ne le permet pas. Le ASW permet de changer le comportement du service de façon globale.
En savoir plus

16 En savoir plus

Revêtements ignifuges pour des panneaux à lamelles orientées (OSB)

Revêtements ignifuges pour des panneaux à lamelles orientées (OSB)

• Les propriétés mesurées dans le test de propagation de la flamme (perte de masse, propagation de la flamme, valeur d'isolation thermique et indice de carbonisati[r]

115 En savoir plus

Les versions dans les bases de données orientées objet : modélisation et manipulation

Les versions dans les bases de données orientées objet : modélisation et manipulation

Notre modèle conceptuel permet décrire simplement et précisément l'évolution d'entités complexes, telles que des documents, à l'aide de versions. L'évolution de chaque entité, est décrite de manière indépendante. Il définit pour cela des relations de composition et d'association entre versions ainsi qu'entre versions et objets. La sémantique des relations est affinée au travers de cardinalités. Les spécificités des versions doivent être prises en compte pour exprimer, sur les versions et les objets, les contraintes sous-jacentes aux relations. De plus, les opérations agissant sur les instances doivent respecter ces contraintes pour maintenir l'intégrité de la base. De plus, notre modèle permet la gestion simultanée des versions au niveau des instances et des classes. Il permet ainsi de décrire à la fois l'évolution de valeur et l'évolution de schéma. La gestion de versions de classes a également un impact sur les relations de composition, d'association et d'héritage qu'il est nécessaire d'étudier. Notre étude s'appuie sur les principaux concepts liés à la gestion de versions proposés au niveau système pour la gestion de versions d'objets et la gestion de versions de classes. Nous intégrons ces concepts au modèle de la méthode OMT pour l'étendre à la gestion de versions ; ce modèle possède les principales caractéristiques des modèles de méthodes de conception orientées objet.
En savoir plus

226 En savoir plus

Architectures temporelles / Temporal Architectures

Architectures temporelles / Temporal Architectures

maison hantée est un thème récurrent dans la littérature et le cinéma d horreur, elle représente la transformation en menace de ce qui est a priori accueillant, le devenir inconnu de ce que l on pensait connaître. Dans The Fountainhead, Société Réaliste ne donne pas d indications sur la nature de cet inconnu qui hante le film. Se contentant de priver les architectures de toute forme de narration, la vidéo ouvre la possibilité de révéler la manière dont l espace bâti agit dans le tissu idéologique de la narration.

10 En savoir plus

Transformées orientées par blocs pour le codage vidéo hybride

Transformées orientées par blocs pour le codage vidéo hybride

Néanmoins, dans les hauts débits, soit pour des QP inférieur à 30 (QP I < 30 et QP P < 31) pour les séquences CIF, notre méthode d'orientation des images résiduelles par pré- et po[r]

232 En savoir plus

Distribution d'objets avec les techniques de développement orientées aspects

Distribution d'objets avec les techniques de développement orientées aspects

Les squelettes des vues combinées qui résident auprès du serveur de l’objet de base ne seront alors contactés que pour la gestion du cycle de vie, et plus particulièrement, pour les méth[r]

277 En savoir plus

Exigences orientées objets dans un cycle de vie continu

Exigences orientées objets dans un cycle de vie continu

The SOOR approach comes with a ready-to-use library of Seamless Object-Oriented Requirement Templates (SOORTs) – deferred generic requirement classes capturing known software requirement[r]

305 En savoir plus

Un cadre d'application pour la visualisation des métriques orientées objet

Un cadre d'application pour la visualisation des métriques orientées objet

Nous croyons que c’est l’absence d’une telle définition qui explique que même après plusieurs décennies de recherche, les métriques ne sont toujours pas utilisées intensivement dans l’in[r]

169 En savoir plus

Les groupes de presse : des nouvelles stratégies orientées numériques

Les groupes de presse : des nouvelles stratégies orientées numériques

Si le support papier ne permet pas de faire participer ou réagir ou alors à moindre mesure les lecteurs à l'information produite, les sites et leurs applications 2.0 permettent d'être en[r]

82 En savoir plus

Modélisation des architectures logicielles dynamiques : application à la gestion de la qualité de service des applications à base de services Web

Modélisation des architectures logicielles dynamiques : application à la gestion de la qualité de service des applications à base de services Web

La d´ efinition du W3C est tr` es pr´ ecise mais ne sp´ ecifie pas la mani` ere avec la- quelle les services Web doivent fonctionner. La d´ efinition exige que les services Web soient « d´ efinis, d´ ecrits et d´ ecouverts » ce qui clarifie le sens du mot en rendant plus concret la notion de « orient´ e Internet, interfaces bas´ ees sur des standards ». Elle pr´ ecise que les services Web doivent ˆ etre des services similaires ` a ceux des « midd- lewares » conventionnels. En plus, les services Web doivent ˆ etre d´ ecrits et publi´ es pour qu’il soit possible d’´ ecrire ou de d´ efinir des clients interagissant avec eux. En d’autres mots, les services Web sont des composants qui peuvent ˆ etre int´ egr´ es dans des appli- cations distribu´ ees plus complexes. Le W3C a fix´ e que le XML est une partie de la solution. En effet, XML est tr` es populaire et tr` es utilis´ e aujourd’hui tout comme le HTTP et les serveurs Web. Il est consid´ er´ e comme une partie de la technologie du Web. Les services Web ne sont pas attach´ es ` a une plate-forme sp´ ecifique comme le JVM (machine virtuelle de Java) ou ` a une infrastructure de technologie comme CORBA parce qu’ils se concentrent sur les protocoles employ´ es pour ´ echanger des messages (SOAP et WSDL) et non pas l’ex´ ecution qui soutient ces protocoles. En d’autres termes, vous pouvez ´ etablir des services Web sur n’importe quelle plate-forme, en utilisant n’importe quel langage de programmation.
En savoir plus

219 En savoir plus

High performance computing and simulation: architectures, systems, algorithms, technologies, services, and applications

High performance computing and simulation: architectures, systems, algorithms, technologies, services, and applications

R. Martino et al. [35] present a manycore architecture simulator, named SIMinG-1k, running on GP-GPUs. This simulator infrastructure is CUDA-based and is developed for design-space exploration of large-scale multicores and applications research. SIMinG-1k proposes a fine balance between simulation speed and modeling while keeping scalability. This simulator is able to simulate Acorn RISC Machine (ARM) and Intel x86 Industrial Standard Architectures up to thousands of cores.

6 En savoir plus

Distributed cross-layer scalable multimedia services over next generation convergent networks : architectures and performances

Distributed cross-layer scalable multimedia services over next generation convergent networks : architectures and performances

mieux s'adapter à l'évolution rapide des ressources disponibles ainsi que l'application dynamique de exigences que les fonctions de coût classiques. Cependant, si une fonction de coût multi-variable peut tenir compte de nombreux paramètres de qualité de service dans le même temps, il convient de noter que la fonction de coût multi-variable ne donne pas toujours un meilleur résultat que la fonction de coût variable unique dans certains cas particuliers. La plate-forme nouvellement proposé EvalSVC et la fonction de coût multi-variable sont une combinaison de solution innovante pour la création et l'évaluation des futurs services multimédias basés sur Multicast couche d'application et Scalable Video Coding pour les nouvelles technologies d'accès sans fil comme le WiMAX.
En savoir plus

169 En savoir plus

Représentation structurelle d'images fixes par transformée en ondelettes orientées

Représentation structurelle d'images fixes par transformée en ondelettes orientées

Une sous-bande HFReg qui contient les hautes fr´equences le long de la direction de r´egularit´e de l’image, elle est plus faible en ´energie pour des contours ou des textures unidirecti[r]

5 En savoir plus

Représentation structurelle d'images par transformées locales en ondelettes orientées et codage

Représentation structurelle d'images par transformées locales en ondelettes orientées et codage

Afin de réduire le coût de codage des coefficients de la transformée en ondelettes orien- tées, sans altérer la qualité de l’image reconstruite, nous nous intéressons d’abord à la négligence des coefficients de hautes fréquences selon la direction de plus forte régularité pour les classes mono-orientées et multi-orientées. Au premier niveau de décomposition, cette information peut être totalement supprimée sans introduire des dégradations vi- suelles. Au deux autres niveaux cette opération radicale ne peut par contre être répétée sans introduire de dégradations. Toutefois si l’on compare ces dégradations avec une image reconstruite avec la TO pour un débit quasi identique, on constate l’effet lisseur directionnel de l’opération. L’image apparaît plus floue, mais les orientations princi- pales en sortent renforcées (voir figure 5.10). Hormis pour des raisons de différence de sensibilité aux fréquences spatiales, cette différence de comportement selon le niveau de décomposition s’explique par la capacité des ondelettes orientées à concentrer l’énergie dans la sous-bande EO (HFOrtho) au détriment de la sous-bande OE (HFReg). Cette capacité est plus forte pour le premier niveau de décomposition que pour les deux sui- vants. Ceci peut être en partie dû au fait que l’estimation de la géométrie est faite à pleine résolution. Il conviendrait donc de comparer les résultats avec une estimation de cette géométrie effectuée au premier niveau ou au second niveau pour confirmer ou infirmer cette hypothèse.
En savoir plus

217 En savoir plus

Conception de service dans les entreprises orientées produit sur la base des systèmes de valorisation de données

Conception de service dans les entreprises orientées produit sur la base des systèmes de valorisation de données

Figure 71 : Modèle méthodologique de conception amont par le service La force de cet apport réside dans sa faculté à structurer le problème de conception en accord avec les caractéristiques particulières d’un projet d’internet des objets, comparativement aux autres modèles de conception de produits ou de services. Nous pouvons noter qu’un projet d’internet des objets se distingue fréquemment par une démarche centrée sur la technologie, pouvant être mise en opposition avec une démarche de conception issue d’une demande du marché ou d’un besoin utilisateur. Nous partons ici d’une base technologique disposant d’un potentiel d’amélioration fonctionnelle du produit ou d’amélioration de nature organisationnelle de l’activité de l’entreprise. Nous constatons également la nature immatérielle de notre système. Autrement dit, la génération et la transmission de valeur vers le client ne résident pas dans la fourniture unique d’un artefact matériel. Enfin, nous avons identifié que les bonnes pratiques de la conception orientent le concepteur vers une démarche de type agile, avec une réalisation progressive de notre système suivant de nombreuses itérations. Cependant, cela ne concerne que la réalisation de notre système, sans tenir compte de la préparation nécessaire au lancement des phases itératives.
En savoir plus

194 En savoir plus

Performances orientées système de détecteurs infrarouge à super-réseaux en cryostat opérationnel

Performances orientées système de détecteurs infrarouge à super-réseaux en cryostat opérationnel

Dans ce chapitre, j'ai mis en évidence la coexistence de nombreuses filières dans le domaine infrarouge, certaines bien établies et d’autres beaucoup plus récentes. L'orientation des filières émergentes, c'est-à-dire la mise en œuvre des actions nécessaires pour l'optimisation de leurs performances, s'avère nécessaire. C'est cette démarche qui a donné au super réseau (T2SL), étudié depuis les années 2000, deux axes de développement : le HOT MWIR et les grands formats LWIR/VLWIR. Le T2SL, malgré son bon rendement quantique et son bruit temporel faible, présente un courant d'obscurité plus élevé que ce que prédit la théorie, ce qui pourrait compromettre son potentiel pour les applications HOT MWIR. Cependant, la filière semble avoir une stabilité temporelle prometteuse, qui doit être étudiée plus en détail. C’est là le premier axe de recherche de ma thèse. Par ailleurs, la filière T2SL ayant un niveau de maturité technologique et des performances électro-optiques suffisantes pour être utilisée dans des applications d’imagerie infrarouge hautes performances, il devient également nécessaire d’évaluer des fonctions de mérites orientées système – telle que la FTM – afin de statuer plus complètement sur le potentiel de la filière, et de pouvoir l’intégrer dans des outils de dimensionnement de systèmes optroniques. Tel est le deuxième axe de ma thèse. Les objectifs de mon travail de thèse sont ainsi de :
En savoir plus

185 En savoir plus

Show all 2931 documents...