Antennes très large bande

Top PDF Antennes très large bande:

Miniaturisation d'antennes très large bande pour apllication spatiales

Miniaturisation d'antennes très large bande pour apllication spatiales

1 I NTRODUCTION G ENERALE Pour les applications de surveillance du spectre, l’utilisation de satellites est souvent indispensable. En effet, le satellite permet d’avoir un point d’observation globale de la terre en fournissant des données répétées sur de grandes étendues sans contraintes géopolitiques. Il est de plus un moyen d’observation très apprécié pour les missions d’observation de notre planète telles que la météorologie ou la climatologie. L’observation peut-être également tournée vers l’espace et les différents corps célestes qui le composent. Dans ces cas-là, l’utilisation d’un satellite permet de s’affranchir des éventuelles perturbations électromagnétiques dues à l’atmosphère terrestre. L’étude menée par ces missions d’observation s’effectue très souvent sur un large spectre de fréquences. L’utilisation de systèmes Ultra Large Bande (ULB) à bord de ces missions est alors nécessaire. L’antenne est un élément essentiel de la chaine de détection à bord du satellite. Certaines applications d’observation se font sur les bandes basses du spectre, notamment les bandes VHF et UHF (Very/Ultra High Frequency). Toutefois, la taille des antennes embarquées à bord des satellites est inversement proportionnelle à la bande du spectre observée. Ceci rend l’intégration d’antennes ULB à bord des satellites difficiles à ces fréquences, il est donc nécessaire de les miniaturiser. La miniaturisation d’antennes ULB est donc un défi scientifique majeur : l’espace à bord d’un satellite est une ressource limitée et onéreuse. Il s’agit donc de contraindre l’antenne à couvrir la bande d’observation souhaitée dans un espace défini sans détériorer significativement ses performances.
En savoir plus

163 En savoir plus

Antennes à très large bande passante et de très faible épaisseur - Application à l'intégration d'antennes dans des structures de porteurs dans la bande 100MHz-1GHz

Antennes à très large bande passante et de très faible épaisseur - Application à l'intégration d'antennes dans des structures de porteurs dans la bande 100MHz-1GHz

127 Conclusion générale Les travaux présentés dans ce mémoire de thèse sont consacrés à la réduction de l’épaisseur et du poids des antennes à très large bande passante et directives. Dans le premier chapitre, après une présentation générale des antennes indépendantes de la fréquence, nous avons justifié le choix de l’antenne spirale d’Archimède pour la conception d’antenne à large bande passante. Pour justifier notre choix, nous avons analysé une antenne spirale d’Archimède en espace libre. Lorsque l’antenne est bien dimensionnée, ces performances sont stables sur une très large bande de fréquences. Pour des applications aéroportées, les antennes spirales sont généralement associées à une cavité absorbante. Les matériaux absorbants ont des caractéristiques dispersives en fréquences, leur fabrication est encore « artisanale » et donc onéreuse. Entre deux fabrications d’absorbant, il est difficile d’obtenir les mêmes caractéristiques électriques et donc de reproduire des antennes ayant les mêmes performances. De plus, selon la bande de fréquences de fonctionnement, ces matériaux conduisent à des antennes relativement encombrantes et lourdes. Enfin, l’efficacité des antennes est faible. Pour réduire l’épaisseur des antennes et leur poids, nous avons remplacé la cavité absorbante par un plan conducteur. Ce plan conducteur est placé à une distance très faible, de l’ordre de 1/100 ième de longueur d’onde à la fréquence basse de fonctionnement de l’élément rayonnant. Nous avons montré les dégradations apportées par ce plan conducteur sur l’adaptation d’impédance, la qualité du rayonnement, et la polarisation circulaire de l’antenne.
En savoir plus

147 En savoir plus

Conception et analyse des performances d'antennes pour les communications ultra large bande

Conception et analyse des performances d'antennes pour les communications ultra large bande

la capacité théorique du canal. C = B × ln 2 (1 + S/N ) En effet la capacité du canal C croît proportionnellement avec la bande pas- sante B du signal et décroît seulement en logarithme à le rapport signal à bruit S/N . Par ailleurs, la nature ultra large bande du signal ULB combat intrinsèquement le problème des évanouissements rapides (fading) particulièrement contraignants en environnement intra bâtiment. En effet plus le signal émis est court dans le temps, moins le chevauchement de deux multi-trajets au niveau du récepteur est probable. Les deux techniques impulsionnelle et multibande utilisent à leur manière le très large spectre mis à leur disposition pour compenser la très faible densité spectrale de puissance autorisée. Elles sont jugées suivant trois critères : leur performance en terme de débit de données, leur complexité (donc leur coût) et enfin leur ca- pacité à cohabiter avec les autres systèmes. Abordons brièvement les avantages et inconvénients de chacune. Quelle que soit la modulation choisie, le mode impul- sionnel se caractérise par l’émission d’impulsions de très courte durée (jusqu’à 200 ps) et par conséquent l’utilisation instantanée d’un très large spectre avec ou sans porteuse. Ce dernier point permet d’éviter les étages de transposition de fré- quence et conduit à une faible complexité de l’émetteur et dans une moindre me- sure du récepteur. Ces très faibles impulsions modulées dans le temps et suivant des codes pseudo aléatoires, sont vues comme un bruit blanc par les systèmes à bande étroite. Un avantage majeur de l’implémentation impulsionnelle est sa grande flexibilité dans le compromis débit/portée. Enfin on peut remarquer qu’une telle largeur de bande permet d’atteindre une résolution de l’ordre de quelques centimètres pour des applications de localisation intra-bâtiment, [10]. Par contre la synchronisation des signaux très courts est l’une des difficultés rencontrées par le mode impulsionnel. La détection est sensible aux distortions du signal ULB que pourraient causer les composants de la tête RF (antennes, amplificateurs. . .). En ce qui concerne le problème de la capture d’énergie dans un canal dense 8 , le schéma
En savoir plus

217 En savoir plus

Antennes agiles pour la miniaturisation d’antenne large bande

Antennes agiles pour la miniaturisation d’antenne large bande

L’état de l’art présenté dans le premier chapitre a mis en lumière les différents types d’antennes larges bande à polarisation circulaire. L’antenne « dipôles magnéto-électriques croisés » DMEC basée sur le concept de la source de Huygens est retenue pour ces travaux. Son grand avantage est de présenter une certaine compacité vis-à-vis des autres antennes, une adaptation d’impédance sur plus d’une octave tout en conservant un rayonnement unidirectionnel à polarisation circulaire stable en fonction de la fréquence. La décomposition en modes sphériques a démontré que cette antenne se comporte comme une source de Huygens large bande en excitant des modes TE et TM presque identiques et stables sur la bande de fonctionnements de 1,5 à 3 GHz. Ensuite, nous avons présenté les différentes techniques de miniaturisation des antennes ultra large bande. Les diverses méthodes de miniaturisation permettent de réduire la hauteur des dipôles magnéto-électriques croisés de 27% au mieux. Ainsi, dans la troisième partie du chapitre I, nous avons détaillé les diverses techniques de reconfigurabilité fréquentielle. Le cahier des charges impose une antenne avec des bandes passantes instantanées autour d’une octave (66%). Cette contrainte incite à privilégier une stratégie de commutation « large bande » plutôt que de l’agilité bande étroite continue. Il en ressort que la décomposition de la géométrie de la structure rayonnante via l’utilisation d’interrupteurs RF est la voie la plus pertinente pour la structure de dipôles magnéto-électriques croisés. Elle est choisie comme solution dans la suite de travaux.
En savoir plus

224 En savoir plus

Apport des Surfaces à Haute Impédance à la conception d'antennes réseaux compactes et d'antennes réseaux à très large bande passante

Apport des Surfaces à Haute Impédance à la conception d'antennes réseaux compactes et d'antennes réseaux à très large bande passante

4.1 Introduction Les systèmes aéroportés comportent de multiples antennes afin de répondre à diffé- rentes applications : radar, communication, navigation, identification (IFF = Identifica- tion Friend or Foe), etc. . . La mise en oeuvre des ces fonctions se traduit par un besoin d’implémenter de nombreuses antennes sur des porteurs. L’ensemble de ces moyens né- cessite des besoins en termes de bande passante pouvant s’étendre de la bande VHF à la bande Ka, de balayage du faisceau sur un secteur angulaire large autour du porteur, de diagramme de rayonnement et d’agilité de polarisation. Une des voies possibles pour réduire cette compléxité est de regrouper le maximum de fonctions au sein de la même antenne. Dans ce but, l’utilisation d’une antenne planaire large bande ou multi-bande avec une aptitude à effectuer un balayage du faisceau sur de grands angles d’observation est requise. Ces besoins sont couplés à une intégration physique forte sur le porteur (par exemple un avion d’armes). La technologie microruban permet de réaliser des antennes réseaux directives. Différentes solutions existent comme l’utilisation d’antennes Vivaldi en réseau à double polarisation [ 84 ]. Cette solution montre de très bonnes performances en termes de bande passante. Cependant le volume important nécessaire à ce type d’an- tenne et la faible pureté de polarisation limite le nombre d’applications possibles. La technologie microruban se prête difficilement à la réalisation d’antenne directive à très large bande passante. Une solution est d’utiliser les antennes réseaux connectées [ 85 ] qui offrent d’excellentes performances en termes d’encombrement, de bande passante et d’efficacité de rayonnement. Comparés aux antennes réseaux classiques, les éléments rayonnants contituant l’antenne réseau connectée sont reliés les uns aux autres et ne peuvent pas être considérés comme isolés. Les premiers réseaux à balayage étaient com- posés de dipôles connectés commandés électroniquement. La bande passante de ce type de réseau est limitée : en-dessous de la fréquence de résonance du dipôle (L ∼ λ/2), l’impédance d’entrée devient fortement réactive et la partie réelle est très faible. En connectant les dipôles colinéaires entre eux par leurs extrémités, chaque ligne de dipôles se comporte comme un seul dipôle équivalent même si plusieurs accès sont présents (Fig.
En savoir plus

148 En savoir plus

Analyse et Conception des Antennes Fractales : applications aux Télécommunications Large Bande

Analyse et Conception des Antennes Fractales : applications aux Télécommunications Large Bande

I. Introduction De nombreux services radio mobiles se développent actuellement et attirent de plus en plus d’utilisateurs. L’accès à ces services d’un terminal unique nécessite l’utilisation d’antennes compactes multifréquences et multi-polarisations permettant notamment de recevoir simultanément la FM (Frequency Modulation), la DVB (Digital Video Broadcasting), la téléphonie cellulaire (GSM, UMTS) et le GPS (Global Positioning System). Il fut noter que les fréquences utilisées par ces diverses applications s’étalent sur plusieurs octaves et il est donc difficile de concevoir une structure unique réunissant les caractéristiques requises permettant l’accès à ces différents services. Pour pallier à cette problématique certains auteurs ont par exemple proposé des antennes compactes GSM - GPS présentant des caractéristiques intéressantes [1] . D’autres chercheurs ont focalisé leurs travaux sur la réception par la même antenne des émissions en DAB (Digital Audio Broadcasting) et en DVB. Les propriétés des matériaux (permittivité élevée, formes spéciales, etc.) ont été aussi exploitées par plusieurs investigateurs pour la conception de variantes d’antennes compactes et multifréquences. Cette thèse de doctorat s’inscrit dans ce cadre et le travail consiste, à balayer le domaine des antennes fractales applicables à des systèmes de télécommunications large bande en vue de proposer, concevoir et réaliser un prototype d’antenne multifréquences performante et la plus universelle possible. Dans ce résumé contextuel, nous avons omis les figures et les équations dans les présentations des onze publications qui ont découlé des travaux de cette thèse jusqu’à fin juin 2007.
En savoir plus

285 En savoir plus

Miniaturisation des antennes large bande à l'aide de matériaux artificiels

Miniaturisation des antennes large bande à l'aide de matériaux artificiels

I-3 Limitations des plans r´ eflecteurs Le paragraphe I-1 a permis d’´ etablir un ´ etat de l’art des antennes planes ` a tr` es large bande passante. D’un point de vue th´ eorique, ces antennes poss` edent une structure sym´ etrique et rayonnent donc dans tout l’espace, en particulier dans les deux directions orthogonales au plan de l’antenne. Pour des raisons de compatibilit´ e ´ electromagn´ etique, les antennes ne doivent pas interf´ erer avec les autres syst` emes situ´ es ` a proximit´ e. Par cons´ equent, elles sont tr` es souvent sp´ ecifi´ ees pour rayonner dans un demi-espace. Pour cette raison, l’antenne est associ´ ee ` a un r´ eflecteur qui transforme le rayonnement bidirectionnel en un rayonnement unidirectionnel. D’un point de vue pratique, ce r´ eflecteur joue aussi un rˆ ole de support m´ ecanique permettant de rigidifier l’antenne et de l’alimenter en courant. Mais celui-ci peut : g´ en´ erer des pertur- bations li´ ees au rayonnement dit « arri`ere » de l’antenne, limiter la bande de fr´equences de fonctionnement, et augmenter l’´ epaisseur totale de l’antenne. La miniaturisation des antennes poss` ede des limites fondamentales [ 20 , 21 ]. Diff´ erents crit` eres existent prenant en compte le facteur de qualit´ e, la bande passante, l’encombrement et le gain de l’antenne [ 22 , 23 ]. Ces courbes expriment les compromis ` a faire entre les dimensions de l’antenne et ses performances.
En savoir plus

132 En savoir plus

L'étude et la réalisation des antennes ultra large bande à double polarisation.

L'étude et la réalisation des antennes ultra large bande à double polarisation.

1.6- Les antennes directionnelles Certaines applications telles que les stations de base et les systèmes radar nécessitent des antennes à rayonnement directionnel stable. La plupart des antennes directionnelles sont volumineuses et se caractérisent par un gain élevé, telles que les cornets et les antennes paraboliques. Cependant, il existe des antennes planaires directionnelles, les antennes à fentes coniques (TSAs) sont des antennes à onde progressive qui peuvent UD\RQQHUG¶XQH manière stable à travers une large bande de fréquences. La beauté de O¶DQWHQQH j IHQWH conique est sa capacité de produire un faisceau symétrique dans les plans E et H sur une large bande de fréquences grâce à sa géométrie planaire. Le choix correct des paramètres GH O¶DQWHQQH 76$, tels que sa forme, sa longueur totalH O¶pSDLVVHXU GX VXEVWUDW HW OD constante diélectrique, est nécessaire. /¶DQWHQQH76$FRQVLVWHen une fente conique fendue dans une couche métallique imprimée sur un substrat diélectrique, il existe trois types d¶antennes TSAs selon les formes de ses fentes coniques  O¶DQWHQQH 9LYDOGL XQH IHQWH exponentielle), LTSA (une fente linéaire) et CWSA (une fente à largeur constante), la figure suivante montre les trois types d¶antennes TSAs :
En savoir plus

95 En savoir plus

Contribution à la conception de réflecteurs adaptés aux antennes large bande de faible épaisseur

Contribution à la conception de réflecteurs adaptés aux antennes large bande de faible épaisseur

Enfin, les travaux de thèse de M. Grelier 3 ont contribué à poser les fondations d’un nouveau concept de réflecteur quasi-magnétique large bande dont le principe de conception a été appliqué à l’antenne spirale d’Archimède et validé fonctionnellement. L’objectif de la thèse s’inscrit dans la continuité de l’étude menée par M. Grelier et concerne l’extension et application du concept de réflecteur quasi-magnétique à large bande associé à une antenne large bande. Pour l’antenne, l’obtention d’une large bande est dictée par des principes physiques et conduit à des antennes pour lesquelles les distributions de champs électrique et magnétique rayonnés en zone de champ proche possèdent des lois de répartition et d’évolution en fréquence différentes. L’objectif final de la thèse est de prendre en compte cette diversité et de proposer une méthodologie de conception de réflecteurs adaptés à ce type d’antenne.
En savoir plus

342 En savoir plus

Etude avancée des canaux de transmission radio en contexte MIMO : environnements complexes et couplage inter-antennes très large bande

Etude avancée des canaux de transmission radio en contexte MIMO : environnements complexes et couplage inter-antennes très large bande

qui transmet l’information par l’interm´ediaire d’impulsions tr`es courtes. Elle offre des d´ebits tr`es ´elev´es mais pr´esentent une faible port´e. Quel que soit le syst`eme de communication sans fil envisag´e, l’information est dirig´ee par les antennes et transmise aux travers du canal de propagation qui impose des contraintes fortes associ´ees au ph´enom`ene de multi-trajets. Pour pr´edire les performances des syst`emes communicants, la connaissance des propri´et´es du canal de propagation et des antennes est primordiale. Grˆ ace aux efforts men´es depuis les ann´ees 60, l’approche simulation est devenue un moyen efficace pour caract´eriser, de mani`ere d´eterministe, les antennes et le canal de pro- pagation. Pour ce dernier cas, la description de l’environnement est essentielle pour la qualit´e de la mod´elisation du ph´enom`ene de multi-trajets dont tire partie les syst`emes de transmission MIMO. Par ailleurs, l’utilisation de plusieurs antennes ` a l’´emission et ` a la r´eception entraˆıne un ph´enom`ene de couplage mutuel qui modifie en apparence les caract´eristiques des antennes. L’´etude de l’influence de la description de l’environnement sur les param`etres caract´eris- tiques MIMO et l’analyse du couplage entre antennes sont les deux th´ematiques qui compose ce travail de th`ese qui s’inscrit dans la continuit´e des travaux men´es par Chartois Yannick et Huang Yuping et ont fait l’objet de d’une collaboration entre l’´equipe SYSCOM 8 du d´epar-
En savoir plus

201 En savoir plus

Conception et Optimisation d'antennes reconfigurables multifonctionnelles et ultra large bande

Conception et Optimisation d'antennes reconfigurables multifonctionnelles et ultra large bande

Quels peuvent être les facteurs responsables de cette dégradation des performances entre la simulation et la mesure ? Ils sont le plus probablement principalement dus à des différences entre le modèle fabriqué et la maquette CAO. Le port d’alimentation de l’antenne notamment est très sensible aux manipulations et il est délicat de correctement souder ce composant au plan de masse : cela peut être source de pertes d’insertion. Par ailleurs, on remarque sur les courbes du coefficient de réflexion (Fig. 4.21) que lorsque la polarisation augmente, la résonance s’écrase et s’élargit jusqu’à se dédoubler pour les fréquences les plus élevées ; ceci provient probablement de dissymétries aux niveaux des composants actifs. En effet, dans les simulations, les composants sont parfaitement identiques et polarisés exactement de la même manière ; la réalité est différente : tout d’abord les composants ne sont peut-être pas parfaitement identiques, ce qui est inévitable et dû à la variabilité des processus de fabrication ; en second lieu, outre cette variabilité intrinsèque des quatre diodes varicap, leur positionnement et soudage manuel imparfaits sur l’antenne provoquent de faibles différences dans leur polarisation ainsi que dans le cheminement et la valeur des courants, naturellement plus sensibles à haute qu’à basse fréquence. Leurs fréquences de résonances sont donc décalées, ce qui entraîne une augmentation du facteur de qualité de la résonance collective ainsi élargie.
En savoir plus

209 En savoir plus

Caractérisation large bande diélectrique et magnétique de couches minces et de substrats

Caractérisation large bande diélectrique et magnétique de couches minces et de substrats

Ils existent de réelles perspectives de miniaturisation des dispositifs micro-ondes non réciproques basés sur l‟association des couches minces des matériaux magnétiques. Les lignes de transmission multicouches (micro ruban, ligne coplanaire, ….etc.), à base de matériaux magnétiques, constituent une voie très intéressante pour le développement des dispositifs intégrés micro-ondes tels que les circulateurs, les isolateurs et les antennes à ferrite. La caractérisation de couches minces est importante pour le développement croissant et rapide des nouvelles technologies. Plusieurs techniques ont été proposées dans le but de caractériser des matériaux massifs. Il est nécessaire d‟avoir des méthodes adaptées spécialement aux matériaux déposés en couches minces.
En savoir plus

193 En savoir plus

Nouvelle topologie de déphaseurs analogiques agiles large bande

Nouvelle topologie de déphaseurs analogiques agiles large bande

GDR Ondes, Groupe Thématique 4 « Antennes et Circuits » Nouvelle topologie de déphaseurs analogiques agiles large bande Khaled Khoder, Marc Le Roy et André Pérennec Université Européenne de Bretagne (UEB), Université de Bretagne Occidentale (UBO) Lab-STICC (UMR CNRS 6285), 6, avenue Le Gorgeu, CS93837, 29238 Brest cedex 3. khaled.khoder@univ-brest.fr, marc.leroy@univ-brest.fr, andre.perennec@univ-brest.fr

3 En savoir plus

Développements pour des applications grand public du réflectomètre six-portes : algorithme de calibrage robuste, réflectomètre à très large bande et réflectomètre intégré MMIC

Développements pour des applications grand public du réflectomètre six-portes : algorithme de calibrage robuste, réflectomètre à très large bande et réflectomètre intégré MMIC

Il existe toutefois des applications potentiellement grand public pour le r´e- flectom`etre six-portes o` u l’information sur la phase relative des signaux est im- portante et o` u la structure plus simple du r´eflectom`etre six-portes peut pr´esenter un avantage par rapport `a d’autres solutions. Des exemples pour ces applications sont des d´emodulateurs num´eriques, le contrˆole d’antennes adaptatives et le radar de s´ecurit´e pour automobiles. Si l’on veut que le r´eflectom`etre six-portes soit uti- lis´e dans de telles applications, qui peuvent faire partie de t´el´ephones mobiles ou autres appareils portables, il est essentiel qu’il soit r´ealis´e en technologie int´egr´ee MMIC (monolithic microwave integrated circuit) pour des raisons de dimension, de poids et de coˆ ut de fabrication (quand le circuit est fabriqu´e en grand nombre). Il y a d´ej`a eu quelques approches pour r´ealiser un r´eflectom`etre six-portes en technologie int´egr´ee. Une possibilit´e est d’utiliser des structures habituelles utilisant des coupleurs et de remplacer les lignes de transmission qui seraient trop longues pour une r´ealisation sur le circuit int´egr´e par des ´el´ements localis´es approchant leur comportement [32, 52]. En g´en´eral, cette approche r´esulte en une bande de fonctionnement plutˆot ´etroite du dispositif. Une autre possibilit´e est d’utiliser une structure essentiellement r´esistive [7]. Le circuit r´esultant fonctionne sur une assez large bande de fr´equences mais pr´esente des pertes consid´erables.
En savoir plus

176 En savoir plus

Métasurfaces actives pour applications large bande

Métasurfaces actives pour applications large bande

1.2. MÉTAMATÉRIAUX PASSIFS 17 D. Utilisation pour le développement d’antennes directives : An- tennes Fabry-Pérot Les métamatériaux permettent également de modifier la propagation d’une onde. C’est notamment le cas des antennes à cavité de Fabry-Pérot aussi dites, à onde de fuite [30], [31]. Comme expliqué dans [32], le principe de fonction- nement de ce type d’antenne est de rediriger l’ensemble des lobes secondaires d’une antenne dans la même direction que celle du lobe primaire. Pour cela un plan métallique est placé sous l’élément rayonnant et une surface partielle- ment réflective ou Partially Reflective Surface (PRS) est placée au-dessus, ce qui permet par un effet cavité résonante ouverte sur une des faces de refocaliser les lobes comme illustré sur la Figure 1.12. Ces antennes sont généralement à bande-étroite, directives et ont une certaine épaisseur de l’ordre de l’ordre de lambda/2. De plus, l’alimentation de la cavité via une source unique ne nécessite pas d’arbres de répartition comme pour les réseaux d’antennes.
En savoir plus

221 En savoir plus

Etude comparative de diverses structures de filtres numériques : application aux signaux à très large bande et au corrélateur ALMA

Etude comparative de diverses structures de filtres numériques : application aux signaux à très large bande et au corrélateur ALMA

sont les Etats-Unis (National S ien e F ondation) et le Canada (National Resear h Coun il) ; en Europe, aux membres a tuels de l'ESO (European Southern Observatory : Allemagne, Belgique, Danemark, F ran e, Ialie, Pays-Bas, Potugal, Royaume-Uni, Suède et Suisse) s'ajoute l'Espagne ; le Japon parti ipe aussi au projet en amenant un réseau de 16 antennes qui se fondront dans le par déjà présent ; et bien sur le Chili, en temps que pays hte et à travers le onseil s ientique

168 En savoir plus

Antenne planaire large bande et directive avec un réflecteur hybride

Antenne planaire large bande et directive avec un réflecteur hybride

x 0.12λ 0 à 5 GHz. 1. Introduction Les antennes larges bandes sont très utiles pour couvrir plusieurs standards de communication ou pour des applications de localisation par exemple. Le dipôle diamant étudié dans cette communication est une antenne large bande. Cette antenne peut être associée à un réflecteur métallique afin de favoriser le rayonnement dans la direction normale au réflecteur, appelée aussi axe principal de l’antenne, pour obtenir ainsi une antenne directive. Le réflecteur est alors un conducteur électrique parfait (CEP) placé à une distance égale à λ/4 (à la fréquence centrale de fonctionnement) du plan de l’antenne pour générer une interférence constructive dans l’axe principal, ce qui augmente significativement l’épaisseur totale de l’antenne.
En savoir plus

5 En savoir plus

Nouveau déphaseur variable analogique large-bande

Nouveau déphaseur variable analogique large-bande

1. Introduction Les déphaseurs sont des dispositifs très répandus dans les émetteurs/récepteur RF et microondes, particulièrement dans les circuits de modulation /démodulation I-Q, de transposition en fréquence, en instrumentation scientifique, dans la guerre électronique, et surtout pour contrôler le pointage des réseaux d’antennes à balayage électronique. Ces déphaseurs peuvent être à contrôle analogique, i.e. que le déphasage varie de manière continue en fonction de la commande, ou à contrôle numérique en générant uniquement des valeurs discrètes. Un déphaseur analogique peut ainsi être transformé en lui ajoutant un CNA et quelques composants annexes.
En savoir plus

3 En savoir plus

Métrologie instationnaire embarquée pour la modélisation du bruit à large bande dans les turbomachines.

Métrologie instationnaire embarquée pour la modélisation du bruit à large bande dans les turbomachines.

notre fréquence d'échantillonnage étant de 51, 2 kHz. Ces paramètres permettent une re- présentation précise des périodogrammes. Les densités spectrales de puissance, représentées sur les gures 3.20 à 3.22 corres- pondent aux résultats des mesures, dans toutes les congurations décrites précédemment, au débit nominal. Les signaux sont corrigés et expoitables directement. Nous observons que les amplitudes des uctuations de pression sont plus élevées pour les points de mesures sur l'extrados. Le niveau est plus élevé dans les basses fréquences jusqu'à 1 kHz puis di- minue et devient très faible après 10 kHz. L'allure de ces courbes semble proche de celles vues dans de précédents travaux [28] eectués sur un ventilateur de géométrie comparable aux nôtres. Les quatre signaux issus d'une même conguration ont une allure proche. La décroissance est plus rapide suivant la corde que suivant l'envergure. Les niveaux des DSP sont assez semblables, quoiqu'un peu plus élevés pour le ventilateur G2rad. De même, les DSP sont plus élevées sur l'extrados, ce qui est en accord avec la bibliographie [29]. Pour la conguration en envergure, les niveaux de DSP sont de plus en plus élevés quand on se rapproche de la tête de pale. Il est plus dicile d'obtenir une hiérarchie similaire pour les mesures suivant la corde car l'empilement semble avoir une inuence plus importante. En eet, la position où la DSP est la plus élevée dépend du ventilateur.
En savoir plus

183 En savoir plus

Convertisseur analogique-numérique large bande avec correction mixte

Convertisseur analogique-numérique large bande avec correction mixte

2.3 Conclusion Ce chapitre a permis de mettre en évidence que l’erreur de skew a largement été traitée durant ses 15 dernières années, que ce soit à l’aide des calibrations numériques ou mixtes. Ce très fort intérêt de la communauté scientifique a amené rapidement une multitude de solutions simples et efficaces. De ce fait, les dernières publications qui traitent de ce sujet se contentent simplement d’optimiser les structures de compensa- tion et les algorithmes d’estimation existants. En revanche, ce constat ne s’avère pas vrai pour le cas du désappariement de bande passante, qui est un sujet de recherche assez récent et donc ouvert. Les calibrations numériques compensent cette erreur via les DRFs , cependant très peu de ces techniques sont généralisables à un CAN-ET à M voies. De plus, ces méthodes de calibration sont souvent énergivores et compliquées à implémenter. Les calibrations mixtes permettent de surmonter ces défauts, cependant très peu de techniques sont proposées dans la littérature. Nous allons donc dans la suite de cette thèse proposer différentes techniques de compensation analogique du désappa- riement de bande passante afin d’apporter des solutions efficaces et plus performantes. Nous proposerons également une compensation analogique de l’erreur de skew en profi- tant des avantages de la technologie FD-SOI . Cependant avant d’étudier chacune de ses propositions, nous allons d’abord nous focaliser sur le T/H qui est le circuit du CAN-ET
En savoir plus

231 En savoir plus

Show all 3445 documents...