analyse statistique des résultats

Top PDF analyse statistique des résultats:

ANALYSE STATISTIQUE DE DONNÉES BIOGRAPHIQUES : MÉTHODES, PREMIERS RÉSULTATS ET PERSPECTIVES POUR L'ÉTUDE DES MIGRATIONS

ANALYSE STATISTIQUE DE DONNÉES BIOGRAPHIQUES : MÉTHODES, PREMIERS RÉSULTATS ET PERSPECTIVES POUR L'ÉTUDE DES MIGRATIONS

Graphique 5 : Répartition des dates d'arrivées à Dakar des populations migrantes originaires de trois sous ensembles géographiques, par tranche quinquennales depuis 1935 L'unicité de la structure des données et de la méthode d'analyse facilite évidemment les études comparatistes. Similarités et différences entre les deux contextes, équatorien et sénégalais, apparaissent dès les premiers résultats de l'analyse. Dans les deux cas, un transfert bien marqué des lieux d'origine de la migration au profit de régions plus lointaines. Cependant les modalités temporelles et spatiales de cette transition diffèrent d'un pays à l'autre, par exemple quant au rôle relatif et à l'évolution du flux migratoire en provenance de l'hinterland rural des deux villes. On est alors renvoyé à des questions de structuration spatiale et économiques des deux espaces nationaux : histoire du développement urbain dans les deux pays (monocéphalie au Sénégal, bicéphalie en Equateur), histoire des crises de l'économie rurale etc. Mais l'identification du schéma global d'évolution des flux migratoires vers la ville étudiée n'est pas le seul intérêt de cette méthodologie. Elle permet également, si l'on inverse le point de vue et que l'on s'intéresse à l'évolution du flux en provenance d'une région d'origine donnée, d'aborder la question des déterminants de la migration dans les zones de départ. On doit bien sûr, pour que ce point de vue aie un intérêt, ne pas s'en tenir aux grands agrégats très hétérogènes que nous considérions précédemment. C'est l'un des mérites de la méthode que de fournir plusieurs typologies d'évolution des flux dont les plus fines sont constituées d'espaces relativement homogènes, du point de vue de la dynamique du flux migratoire comme du point de vue géographique et socio-économique 7 . Enfin, à ce niveau d'analyse, il est
En savoir plus

17 En savoir plus

Modélisation stochastique et analyse statistique de la pulsatilité en neuroendocrinologie

Modélisation stochastique et analyse statistique de la pulsatilité en neuroendocrinologie

Le Chapitre 2 propose un modèle de type AR(1) obtenu par discrétisation du modèle continu proposé dans le Chapitre 1. Il a pour but d’adapter des résultats très connus sur les processus AR(1) (voir [10] par exemple) au modèle shot-noise discrétisé repré- sentant l’évolution de la concentration de calcium dans les neurones à GnRH. Nous commençons dans une première partie de ce chapitre par donner des définitions et des propriétés connues sur les modèles AR(1) et sur leurs solutions stationnaires, en parti- culier pour l’estimation des paramètres d’auto-corrélation. Puis nous faisons le lien entre notre modèle discrétisé a priori non stationnaire et les solutions stationnaires de l’équa- tion d’auto-régression étudiées en première partie. Nous montrons pour cela que l’écart entre notre processus et le processus stationnaire associé converge à vitesse exponen- tielle vers 0. L’étude des innovations permet de donner, à l’aide de la transformée de Laplace du modèle continu obtenue dans le Chapitre 1, l’expression de leurs moments et ceux de notre processus auto-régressif. Nous proposons alors deux estimateurs pour le paramètre d’auto-régression du processus, lié au taux de clairance du calcium intra- cellulaire : l’auto-corrélation empirique classique ([10]), et l’estimateur défini dans [21] pour des innovations positives. Enfin, nous déduisons de cette estimation l’estimation des deux autres paramètres, liés à la hauteur des sauts et à la fréquence des sauts dans l’activité calcique du neurone.
En savoir plus

144 En savoir plus

Analyse statistique des profils et de l’activité des participants d’un MOOC

Analyse statistique des profils et de l’activité des participants d’un MOOC

en effet, les forums sont souvent décrits comme un ingrédient essentiel d’un cours en ligne efficace, car cette communication asynchrone représente la principale interaction éducative sur ce type de cours (pour des discussions sur ce point, voir par exemple Anderson et Kanuka, 1997; Berge, 1995; Mak, williams et Mackness, 2010; Salmon, 2004). Un nombre croissant d’études posent ainsi la ques- tion de l’utilisation du forum, de son rôle (forum de discussion ou bien site de questions/réponses) ou du rôle des modérateurs et des divers participants (par exemple, Anderson, huttenlocher, Klein- berg et Leskovec, 2014; Baxter et haycock, 2014; onah, Sinclair et Boyatt, 2014). Les résultats de ces divers travaux sont parfois contradictoires et le but de cet article est donc d’apporter une contribution à ce débat afin de fournir des éléments pour une meilleure utilisation des forums ou pour réfléchir à des solutions de rechange. Notre travail vise à ana- lyser, à partir de l’étude du forum d’un MooC, les comportements des divers participants pour four- nir un diagnostic permettant à terme une utilisation plus efficace de cet outil de communication entre étudiants et entre étudiants et équipe enseignante. Notons que cette analyse est, à notre connaissance, une des premières analyses du comportement des étudiants sur un MooC français : cette étude a donc aussi valeur de comparaison entre les études précédentes, principalement effectuées sur les parti- cipants des grandes plateformes américaines (edx, voir Breslow et al., 2013; Brinton et al., 2013) et les participants de la plateforme française FUN. La suite du présent article est organisée comme suit : dans la section 2, nous présenterons briè- vement le cours « Fondamentaux en statistique » pour situer le contexte de notre étude et donnons un aperçu descriptif du profil des étudiants qui s’y sont inscrits. Dans la section 3, nous nous concen- trerons sur l’analyse statistique des données collec- tées sur le forum de discussion en nous focalisant, en particulier, sur la structure communautaire des échanges.
En savoir plus

13 En savoir plus

Analyse statistique de la qualité bactériologique des rejets d'ANC

Analyse statistique de la qualité bactériologique des rejets d'ANC

En assainissement collectif, ce sont des dispositifs de traitement complémentaire 1 par hygiénisation qui permettent d’assurer la protection requise en zone sensible d’un point de vue sanitaire (baignade, conchyliculture, pêche à pied, captage). En ANC, c’est l’obligation règlementaire de l’infiltration à la parcelle qui limite les contacts avec les eaux traitées et assure la protection des personnes. Cette étude, qui signale le danger sanitaire des rejets des quelques dispositifs agréés étudiés, souligne le bienfondé de la règlementation portant sur la nécessité, sauf démonstration technique à l’appui, de l’évacuation du rejet dans le sol. Il apparait pourtant que 70 % des installations étudiées rejettent leurs eaux traitées en milieu superficiel. En absence de justification de ce choix et sans étude complémentaire, il n'est pas possible de savoir sur quel(s) levier(s) il serait possible d'agir pour obtenir l'infiltration souhaitée. L’analyse des données montre une absence de corrélation entre les concentrations des paramètres bactériologiques et les concentrations en matières en suspension. Ce résultat est surprenant et signifie que les bactéries sont principalement présentes sous forme libre dans les eaux. Un lien avec les paramètres azotés a été relevé, interprété comme une corrélation indirecte liée fonctionnement général des dispositifs. On constate que, si une installation fournit une classe de qualité des effluents traités jugée médiocre, alors elle présentera également de mauvais résultats au niveau des paramètres bactériologiques. Une bonne classe de qualité chimique est nécessaire, bien que non suffisante, à l’obtention de bons résultats bactériologiques.
En savoir plus

39 En savoir plus

Logement et qualités : une analyse statistique à court terme

Logement et qualités : une analyse statistique à court terme

Les résultats a) et b) rejoignent l'intuition et se vérifient immédiatement. Prenons le cas où. An^ > o (un raisonnement semblable est valable pour le cas inverse). Puisque h^ < n. + An.. , le stock est partiellement vacant au niveau 1. Le prix p. décroît donc jusqu'à occupation totale des logements à ce ni- veau. L'on sait que p.. = p— |u^ = Puisqu'il existe une fonction crois­ sante continue de prix d'indifférence pour tout couple (i, i-1 ), la décrois­ sance du prix p.j implique nécessairement que des classes r inférieures au r\. initial choisissent à présent la qualité i, de sorte que le revenu moyen décroît à ce niveau. Le même phénomène se produit à son tour au niveau de qualité i- 1 qui se voit privé de ses occupants les plus riches, passés en i ; le prix p.j_j décroît, et ainsi de suite.
En savoir plus

29 En savoir plus

ANALYSE STATISTIQUE MULTIVARIEE DES EAUX SOUTERRAINES DE LA REGION DE BOUSSAADA

ANALYSE STATISTIQUE MULTIVARIEE DES EAUX SOUTERRAINES DE LA REGION DE BOUSSAADA

La plupart des agriculteurs sont concentriez au village Agricole El-Maadhar. Malgré c’est une ville où l’eau jaillit abondamment grâce à la richesse de ses nappes phréatiques qui alimentent sans discontinuité les sources et les fontaines publiques. La terre est fertile et les potentialités agricoles de la ville sont énormes. Mais peu qui se mettent au travail et ose remuer à cette terre généreuse, car les résultats se font sentir au niveau des EAC (Exploitation agricole collective) où de grandes superficies verdoyantes occupent la partie sud-ouest de la ville.

83 En savoir plus

Analyse statistique des affaires d’ententes dans l’UE (2004-2014)

Analyse statistique des affaires d’ententes dans l’UE (2004-2014)

Nicolas Petit ** À partir d’une base de données originale rassemblant toutes les ententes sanc- tionnées par la Commission européenne depuis mai 2004, nous présentons des résultats statistiques relatifs au « design » des ententes et aux aspects procédu- raux au niveau de la Commission et du Tribunal de l’Union européenne. L’étude souligne l’importance de la clémence et de la récidive, la première étant sollicitée par plus de la moitié des entreprises et donnant lieu à une réduction d’amende de 37 % en moyenne ; la seconde étant fréquente avec 27 % des condamnations qui concernent des récidivistes sans que la majoration de l’amende soit systématique. L’étude montre aussi l’importance de l’appel devant le Tribunal et son faible taux de succès avec un taux de maintien des amendes de 63 %. Enfin, l’étude met en avant certains facteurs qui influencent le succès de l’appel, comme l’importance de l’affaire.
En savoir plus

16 En savoir plus

L'ambroisie: analyse statistique et modélisation numérique de sa trajectoire aérobiologique

L'ambroisie: analyse statistique et modélisation numérique de sa trajectoire aérobiologique

ces différents emplacements. Outre l’étude du profi l vertical des concentrations de pollen pour une question de diffusion verticale, ces études font souvent référence à l’impact des concentrations sur la santé (Raynor et al., 1973) selon que l’on se trouve à proximité de la surface ou plus en hauteur par exemple travaillant ou vivant dans une immeuble de plusieurs étages. Ainsi Gagnon (1989) compare les concentrations enregistrées d’ambroisie à Montréal simultanément sur un toit à 20 m du sol et au sol. Les sources d’ambroisie sont relativement éloignées de ce site. Il s’avère que les concentrations sont toujours 1.5 fois supérieures sur le toit qu’au sol laissant entendre que la diffusion verticale pourrait se fait sentir rapidement. Des résultats semblables sont obtenus par Käpylä (1984) en Finlande ainsi que O’Rourke et al. (1984) en Arizona. Galán Soldevilla et al. (1995) trouvent un résultat semblable mais dans l’autre sens avec du pollen d’olivier échantillonné à Cordoba. Le site situé le plus proche de la surface montre les concentrations les plus élevées, laissant apparaître un lien très fort entre la proximité de la source et le capteur. Des conclusions semblables avaient été obtenues par Rantio-Lehtimäki et al., (1991a) en Finlande et Bryant et al. (1989) en Grande-Bretagne. Par ailleurs, Galán Soldevilla et al. (1995) notent une corrélation négative entre l’augmentation de Tmax d’un jour à l’autre et les concentrations de pollen mesurées en altitude. Il semble en effet qu’une chute de la température entraîne sur le toit une augmentation des concentrations mesurées alors que ce n’est pas le cas à proximité de la surface. Nous savons que l’émission du pollen est le résultat de la conjonction de températures élevées et d’un faible degré d’humidité, ce qui explique que les concentrations polliniques proches de la surface n’augmentent pas. En revanche, les auteurs associent l’observation faite sur le toit, à un « effet
En savoir plus

274 En savoir plus

Analyse statistique de populations pour l'interprétation d'images histologiques

Analyse statistique de populations pour l'interprétation d'images histologiques

Ces tests montrent que les différentes caractéristiques permettent de distinguer des aspects différents de l’étude. Les résultats de la densité des vascularisations soulignent les faibles variations dans le cas du modèle or- thotopique, ce qui est cohérent avec les conclusions tirées de l’analyse des- criptive précédente. Les mesures du premier et du second ordre sur les noyaux cellulaires ne suffisent pas pour discriminer les deux modèles et permettent de séparer les mêmes jours. Finalement, la mesure la plus dis- criminante pour cette étude est la fonction d’interaction spatiale entre cel- lules et vascularisations proposée dans cette thèse. Cet aspect n’est pas développé dans la littérature or ces tests statistiques confirment l’intérêt de cette mesure nouvelle pour l’étude des cancers à partir d’images histo- logiques et valident les conclusions de Armstrong [ 2007 ] soulignant que les interactions entre deux populations sont souvent plus pertinentes que leurs propriétés intrinsèques.
En savoir plus

185 En savoir plus

Analyse statistique et probabiliste de la corrosion de quais sur pieux de l'estuaire de la Loire

Analyse statistique et probabiliste de la corrosion de quais sur pieux de l'estuaire de la Loire

effets locaux influençant la corrosion sont nombreux et importants (effets visibles sur l’écart type). 3.2. Comparaison entre les résultats des deux postes étudiés Dans le cas d’ouvrages maritimes de nature différente (comme un quai gabion et un quai sur pieux par exemple) et distants (conditions climatiques et hydrodynamiques très différentes), il est très difficile d’envisager une comparaison des effets de la corrosion. L’un des avantages de la campagne d’inspection réalisée pour le port autonome de Nantes Saint-Nazaire est le grand nombre de points communs entre les deux quais inspectés : leur géométrie, leur âge, leur fonctionnement (charges d’exploitations identiques), leur proximité (conditions climatiques et hydrodynamiques très proches). Ceci permet d’envisager une comparaison entre les résultats obtenus. Seul le paramètre important que constitue la nature de l’acier peut être différent. Nous présentons sur les figures 3 et 4, les moyennes des pertes de matière obtenues pour les files A des postes 2 et 3. On constate qu’il est possible de raisonner par file : c’est-à-dire que les pieux d’une même file présentent des tendances très similaires du point de vue de la corrosion et on peut ainsi regrouper les résultats.
En savoir plus

11 En savoir plus

Analyse statistique hydrollogique dans un contexte de la variabilité climatique dans le bassin d'isser

Analyse statistique hydrollogique dans un contexte de la variabilité climatique dans le bassin d'isser

L’analyse de ces résultats permet de constater que la majorité des séries analysées présentent des ruptures selon les tests. Le Tableau III.4, montre que Les années 1973, 1975 et 2001 sont identifiées comme étant celles de ruptures les plus dominantes. Pour le test de Buishand, rejette l’existence d’une rupture dans quatre stations (Souagui, Souk El Khmemis, Lakhdaria gorge et Bsibsa) et confirme les ruptures dans les autres stations. La probabilité associée à la statistique du test de Pettitt confirme l’apparition d’une rupture significative dans la station (Lakhdaria gorge, Djebahia, Beni Slimane et Khabouzia). Cette rupture est décelée aux années 1973 et 2001 pour les totaux pluviométriques annuels avec un niveau de signification qui varie d’une série à l’autre.
En savoir plus

89 En savoir plus

La population espagnole en France. Etude statistique des résultats du RGP de 1999.

La population espagnole en France. Etude statistique des résultats du RGP de 1999.

PARTIE 1 : LA POPULATION ESPAGNOLE EN FRANCE ; DONNEES DE CADRAGE I – Définition de la population étudiée Dans ce paragraphe, nous présenterons de manière rapide le recensement de la population, tout en mettant en évidence ses limites. En France, le recensement de la population demeure la première source statistique pour connaître le nombre d’immigrés et d’étrangers. Il donne une description fidèle et détaillée des différentes populations à des échelles géographiques plus ou moins fines et permet de comparer la population française aux populations immigrées ou étrangères. Néanmoins, cette source présente des défauts qu’il convient d’avoir présents à l’esprit lors de l’analyse de ces résultats. Malgré les efforts considérables menés par les agents recenseurs, l’exhaustivité n’est pas totale. Les isolés ou les immigrés et/ou étrangers, plus particulièrement ceux qui se trouvent en situation irrégulière ou ceux qui ne maîtrisent pas la langue française, sont parfois difficilement joignables et échappent donc à ce dénombrement. Cette population est de ce fait sous-estimée. Par ailleurs, le recensement est basé sur les déclarations des individus qui remplissent eux-mêmes les feuilles de bulletin individuel, ainsi que la feuille de logement. Une mauvaise compréhension de la question par le déclarant peut entraîner par la suite des erreurs de saisie, qui ne seront pas forcément repérables lors des contrôles. Ensuite, la périodicité des recensements, tous les sept à neuf ans, présente également un inconvénient non négligeable pour les populations immigrées, dont les stocks peuvent se modifier rapidement. Enfin dans un souci de respect de la loi informatique et libertés, les données sur les nationalités ne sont plus transmises pour les communes de moins de 5 000 habitants.
En savoir plus

144 En savoir plus

Problèmes aléatoires de satisfaction de contraintes : approches et résultats de la physique statistique

Problèmes aléatoires de satisfaction de contraintes : approches et résultats de la physique statistique

par Guilhem Semerjian Dans les années 90 des simulations numériques ont révélées des proprié- tés intéressantes dans les ensembles aléatoires d'instances de problèmes de satisfaction de contraintes (satisabilité, coloriage de graphes notamment). Quand un paramètre dénissant l'ensemble aléatoire (le nombre de clauses par variables) augmente la probabilité de trouver une formule satisable chute abruptement de 1 à 0 dans la limite des grandes tailles de formule. Ce phéno- mène de seuil a été l'objet d'actives recherches en informatique et en proba- bilités. Par ailleurs des outils (non-rigoureux) de physique statistique ont pu être appliqués à ces problèmes. Un certain nombre de résultats ont émergé de ces études, par exemple des conjectures quantitatives sur la valeur du seuil de satisabilité, et une image plus précise de la structure de l'ensemble des solutions des formules satisables. D'autres résultats de physique statistique ont un aspect plus algorithmique, que ce soit l'analyse d'algorithmes déjà existants ou la suggestion de nouvelles stratégies pour résoudre ces formules aléatoires. Dans cet exposé j'essaierai de présenter, sans rentrer dans les dé- tails techniques, le cadre général de ces études et certains de ces résultats. Adresse :
En savoir plus

2 En savoir plus

Analyse statistique de l'impact de la poussière et de l'émission radio des amas de galaxies

Analyse statistique de l'impact de la poussière et de l'émission radio des amas de galaxies

Cependant, la dépendance des fractions de GAR et de NAG avec leur environnement à grande échelle, est encore débattue. Par exemple, Ledlow & Owen ( 1996 ) et Best et al. ( 2007 ) n’ont trouvé aucune évolution de la fraction de NAG avec la masse des amas de galaxies. Ces auteurs ont utilisé des données radio, ainsi que des données spectroscopiques dans le visible. Lin & Mohr ( 2007 ), en divisant leur échantillon d’amas en deux, ont trouvé une fraction de NAG plus importante dans les amas les plus massifs. Néanmoins, en divisant leur échantillon en quatre intervalles pour reproduire le travail de Best ( 2004 ), ils ont trouvé que les amas massifs ont une fraction de NAG légèrement plus faibles que les amas de masses intermédiaires, mais compatible dans les barres d’erreurs. Ils ont discuté le fait que les processus physiques responsables des émissions à différentes longueurs d’onde sont probablement différents et indépendants les uns des autres, ce qui expliquerait les différences entre les études. Notre approche est similaire à celle de Lin & Mohr ( 2007 ). Nous avons tous deux dérivé la fraction de GAR à l’aide des relevés 2MASS et NVSS. Cependant, ils ont utilisé les fonctions de luminosité en bande K et radio pour dériver leur nombre d’occupation et leur nombre de GAR. Leur traitement ne requérait pas explicitement une contre-partie visible à leur galaxies actives en radio. La différence entre les fractions de GAR de leur amas massifs et moins massifs, pour leurs galaxies plus brillantes que M K,lim < −22, n’est cependant pas significativement différente. Bien que nos méthodes soient comparables, nos résultats, contraint sur plusieurs intervalles de masse, mettent toutefois en évidence une évolution de la fraction de GAR avec la masse des amas.
En savoir plus

188 En savoir plus

2004 — Analyse statistique des mesures de pollution en temps de pluie

2004 — Analyse statistique des mesures de pollution en temps de pluie

La pollution de plus en plus prononcée des eaux de ruissellement a conduit à porter une attention plus particulière à leur gestion en milieu urbain. Mais une gestion eff[r]

130 En savoir plus

Analyse statistique d'images médicales : étude et utilisation du logiciel SPM

Analyse statistique d'images médicales : étude et utilisation du logiciel SPM

Analyse statistique d’images médicales : étude et utilisation du logiciel SPM Marie-Laure Tabary, Nicholas Ayache, Jacques Darcourt, Grégoire Malandain.. To cite this version: Marie-Laur[r]

28 En savoir plus

Détection de feux de forêt par analyse statistique de la radiométrie d'images satellitaires

Détection de feux de forêt par analyse statistique de la radiométrie d'images satellitaires

Unité de recherche INRIA Sophia Antipolis 2004, route des Lucioles - BP 93 - 06902 Sophia Antipolis Cedex France Unité de recherche INRIA Futurs : Parc Club Orsay Université - ZAC des Vi[r]

36 En savoir plus

Analyse statistique de la relation entre phénotype et génotype chez la levure

Analyse statistique de la relation entre phénotype et génotype chez la levure

LOD score est un test qui ressemble à ANOVA, ou on peut dire que c’est le théorique de statistique test applique à la génétique. Pour un marqueur, on divise les individus en groupe par rapport le génotype de marqueur, ensuite on compare si les moyennes de phénotype (vitesse de croissance) de chaque groupe sont identiques. On veut regarder si les différences de marqueurs causent la variation de phénotypes.

46 En savoir plus

Analyse de données de grande dimension à l'aide de méthodes d'apprentissage statistique

Analyse de données de grande dimension à l'aide de méthodes d'apprentissage statistique

Habituellement, nous utiliserions des méthodes classiques telles que l'analyse discriminante ou la régression logistique pour mesurer l'association, mais ces mé- thodes ne [r]

134 En savoir plus

Diversité des approches de modélisation statistique en analyse de réseaux sociaux multiniveaux

Diversité des approches de modélisation statistique en analyse de réseaux sociaux multiniveaux

L’enjeu est alors de savoir s’il est possible – et comment – de conjuguer ces deux types de modèles et de positionnement de façon à prendre en compte dans un même mouvement cette complexité en deux dimensions. De fait il s’agit d’introduire des hypothèses de dépendance entre ces deux dimensions dans un modèle d’analyse du réseau permettant d’endogénéiser les effets structuraux sur deux niveaux. D’un point de vue général, l’analyse de réseaux sociaux multiniveaux apparait comme un ensemble de modèles hétérogènes quant à la nature des données prises en compte et la spécification des unités d’analyse pertinentes. Nous pensons que c’est parce que trois positionnements alternatifs sont possibles au sein d’un même système d’interdépendances (ego ou acteur individuel, voisinage ou neighboorhood et réseau global) qu’il y a une telle diversité de méthodes. Nous commencerons par développer les approches d’analyse de réseaux directement inspirées par l’approche multiniveau traditionnelle (1 et 3 du Tableau 1), puis nous développerons les modèles ERGM traditionnels (4). Après avoir expliqué l’approche multiniveau néostructurale (6), nous expliquerons les limites des modèles bipartites (2) ou de l’approche de Boudourides (5) pour conclure avec les récentes et prometteuses avancées de Wang et Robins (6). Il s’agit en quelque sorte de passer d’une analyse multiniveau de réseaux sociaux à une analyse de réseaux sociaux et organisationnels multiniveaux.
En savoir plus

24 En savoir plus

Show all 10000 documents...