Analyse de trajectoires individuelles

Top PDF Analyse de trajectoires individuelles:

Modélisation du RMI et trajectoires des allocataires. Une analyse empirique des liens RMI-marché du travail à partir de données individuelles

Modélisation du RMI et trajectoires des allocataires. Une analyse empirique des liens RMI-marché du travail à partir de données individuelles

En premier lieu, elle permet de reconstituer des trajectoires sur une période de 18 mois et même un peu plus si l’on tient compte des informations relatives aux faits générateurs ayant provoqué l’accès à la prestation. Cette approche peut être conduite d’abord du point de vue de l’allocation monétaire, à travers la connaissance de la situation initiale, du calendrier mensuel de perception entre janvier 2005 et juin 2006 et de l’identification de la situation au moment de l’enquête. Si, par construction de la base d’enquête, tous les ménages sont allocataires du RMI en décembre 2004, ils ne sont pas nécessairement tous payés à cette date, car certains sont déjà en train de sortir ; de plus, le calendrier permet de distinguer plusieurs groupes selon que la perception de l’allocation est permanente, interrompue ou irrégulière au cours de la période. En cas d’arrêt non suivi d’une reprise du versement on en connaît la cause (reprise d’emploi, accès à une autre allocation, changement de situation familiale, etc.). De même, les formes prises par l’irrégularité des versements servent à différencier les phénomènes de récurrence liés à une sortie suivie d’un retour des situations d’interruption momentanée de la prestation plutôt liées à des problèmes administratifs de gestion du droit. Cette approche dynamique sert également à caractériser la permanence ou les changements des situations tant familiales que professionnelles des allocataires et leur incidence sur la position de ces derniers par rapport à l’allocation.
En savoir plus

94 En savoir plus

Modélisation du RMI et trajectoires des allocataires : Une analyse empirique des liens RMI-marché du travail à partir de données individuelles

Modélisation du RMI et trajectoires des allocataires : Une analyse empirique des liens RMI-marché du travail à partir de données individuelles

Introduction Construit dans le champ des politiques de lutte contre la pauvreté pour faire face, notamment, aux conséquences du chômage de longue durée qui prend une ampleur particulière au cours des années 80, le RMI garantit un minimum de ressources et l’accès à des droits sociaux. De plus, il cherche à favoriser l’insertion professionnelle et sociale des personnes couvertes, à travers un certain nombre de mécanismes de suivi ou d’incitation, comme la procédure contractuelle ou l’intéressement. Si le socle des garanties offertes en fait une sorte de revenu de subsistance concourant au bouclage de la protection sociale, d’autres caractéristiques conduisent à l’appréhender également comme un mécanisme de couverture chômage pour des chômeurs non indemnisés par les dispositifs d’assurance ou de solidarité existants. Par ailleurs, certaines de ses modalités institutionnelles comme le calcul différentiel de l’allocation ou l’intéressement, permettent un cumul plus ou moins étendu avec des revenus d’activité. De ce point de vue, le RMI intervient comme un complément versé à des personnes dont l’emploi n’offre pas une rémunération suffisante pour franchir le seuil administratif de pauvreté qu’il définit. Cette complexité du RMI se double d’une hétérogénéité des populations couvertes que l’on peut appréhender à travers leurs caractéristiques et leurs trajectoires.
En savoir plus

90 En savoir plus

L’analyse harmonique qualitative et son application à la typologie de trajectoires individuelles

L’analyse harmonique qualitative et son application à la typologie de trajectoires individuelles

jamais d’avoir une problématique définie lorsqu’on analyse une enquête : il importe de savoir à l’avance ce que l’on cherche (au moins un peu...) et sur quelle(s) variable(s) se basent les principales hypothèses. Par ailleurs, du point de vue de la fiabilité statistique, la taille de l’échantillon ne permet en général pas de complexifier, au delà d’une limite vite atteinte, l’espace des états biographiques. Cette remarque s’applique d’ailleurs aussi au découpage de la période

28 En savoir plus

Les trajectoires résidentielles des nouveaux immigrants à Montréal : Une analyse longitudinale et conjoncturelle

Les trajectoires résidentielles des nouveaux immigrants à Montréal : Une analyse longitudinale et conjoncturelle

effets du statut d’emploi du répondant et de celui de leur conjoint : le fait de détenir un emploi, le changement de profession (le passage d’une profession à une autre), l’entrée d’un emploi et la sortie d’un emploi. Concernant les caractéristiques du marché du logement, nous introduisons le taux d'inoccupation des immeubles locatifs d'initiative privée de six logements et plus, le loyer moyen et le prix de vente moyen des maisons individuelles et jumelées nouvellement achevées mais inoccupées. Ces données sont issues des statistiques de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) 2 . Enfin, nous introduisons des variables liées aux caractéristiques des unités territoriales, telles que le revenu moyen par habitant, la proportion des maisons construites après 1971 et la proportion des immigrants, afin d’étudier l’effet de l'environnement extérieur et de la vie communautaire sur la mobilité résidentielle des immigrants. Dans notre analyse, la région métropolitaine de Montréal est divisée en 32 unités territoriales : (1) les 27 arrondissements de la Ville de Montréal (suivant la loi 170 de décembre 2000), (2) la Ville de Longueuil, (3) la Ville de Laval, (4) la banlieue Nord, regroupant toutes les autorités administratives situées au Nord de la RMR de Montréal (sauf Laval), (5) la banlieue Sud, regroupant toutes les autorités administratives situées au Sud de la RMR de Montréal (sauf Longueuil), et (6) à l’extérieur de la RMR de Montréal. Les données proviennent du recensement de 1996. Étant donné que les unités territoriales sont relativement grandes, nous supposons que leurs caractéristiques évoluent lentement au cours du temps. Nous reconnaissons que ces unités territoriales sont sans doute trop étendues pour analyser l’effet de la vie communautaire sur la mobilité résidentielle. Elles permettent cependant d’en tracer les grandes tendances à l’échelle métropolitaine, et des études à venir pourront en préciser les résultats à une échelle plus fine.
En savoir plus

44 En savoir plus

La participation citoyenne à la "fabrique de la ville" dans un cadre institutionnalisé : des trajectoires individuelles et collectives inhibées. Le cas du conseil de développement du Grand Lyon

La participation citoyenne à la "fabrique de la ville" dans un cadre institutionnalisé : des trajectoires individuelles et collectives inhibées. Le cas du conseil de développement du Grand Lyon

63 invite même à une « lutte à la fois sociale, scientifique et culturelle ». Ces travaux, d’après L. Costes, « posent inévitablement la question du rapport entre science et politique » 172 . Dès la fin du 19 e siècle, Marx et Engels avaient introduit à l’idée que la spéculation sur le prix du foncier et du logement était elle-même entretenue par le système capitaliste et l’Etat qui étaient complices 173 . H. Lefebvre va plus loin en systématisant une analyse spatiale des rapports sociaux et des conflits de classe qui s’imposent dans l’espace. Conscient du caractère majeur de l’urbanisation en France et des transformations sociales que ce phénomène implique, il impose l’urbain comme objet d’étude à part entière. Urbanisation et industrialisation étant interdépendants, pour changer la ville et les rapports sociaux qui s’y expriment, il faut changer le mode de production capitaliste ; « ce sont les systèmes de production et d’échanges résultant du système capitaliste qui déterminent les évolutions de la ville et des territoires, ainsi que les modes de vie qui vont avec » 174 . Par le « droit à la ville », H. Lefebvre invite tout à la fois à une réappropriation collective de l’espace et de l’analyse de la ville et de ses enjeux. L’urbanisme rationnel et dogmatique « poursuit une stratégie de classe […] et contribue de ce fait à perpétrer le capitalisme ». Il induit une ségrégation socio- spatiale et « [dépossède] le citadin de son emprise créatrice sur la ville » 175 . H. Lefebvre aspire à réaffirmer l’idée d’une « ville œuvre » sur l’idée d’une « ville produit », « qui renvoie non pas à une référence esthétique mais à l’idée d’appropriation de l’espace et du temps où la dimension humaine y trouvera sa place » 176 . Cette réappropriation collective de la ville passe par un renouvellement des connaissances sur la ville, la création d’un programme de recherche dédié, mais aussi par une stratégie politique pour « faire société urbaine » 177 . Pour l’auteur, trois révolutions sont nécessaires : une « révolution économique » pour faire primer les besoins sociaux des hommes sur les logiques de rentabilité, une « révolution politique » pour construire une nouvelle « démocratie civile » et enfin une « révolution culturelle » pour amener l’individu à s’approprier le temps et l’espace 178 .
En savoir plus

149 En savoir plus

Des trajectoires individuelles aux dynamiques migratoires nationales : enseignements de l’enquête démographique rétrospective mexicaine (EDER 2017)

Des trajectoires individuelles aux dynamiques migratoires nationales : enseignements de l’enquête démographique rétrospective mexicaine (EDER 2017)

193 analyse géographique des trajectoires, il nous a semblé pertinent de considérer la taille des localités (nombre d’habitants) comme marqueurs des contextes des entités spatiales en jeu dans la migration au moment où elle se produisait (Guérin-Pace, 2009). Pour cela nous avons reconstitué chacune des trajectoires individuelles en indiquant pour chaque étape migratoire la taille des localités d’origine et de destination au recensement le plus proche de la migration. De ce fait le caractère rural ou plus ou moins urbain de chacune des localités est pris en compte et nous permet d’analyser les mouvements entre types de localités. Certes, on pourrait recourir à d’autres données économiques ou sociales contextuelles, mais il nous a semblé que la population des localités, outre l’accessibilité aux données, constituait un indicateur pertinent des dynamismes terri- toriaux au Mexique (Unikel, 1978). L’ensemble des trajectoires recueillies donne lieu à un fichier de 20 164 étapes migratoires pour lesquelles on dispose de tout un ensemble de caractéristiques individuelles : âge à la migration, niveau d’étude, statut d’activité auxquelles s’ajoutent les caractéristiques des localités de départ et d’arrivée, et les périodes de la migration.
En savoir plus

7 En savoir plus

Analyse des trajectoires de consommation d’alcool chez les patients inclus dans l’essai Bacloville

Analyse des trajectoires de consommation d’alcool chez les patients inclus dans l’essai Bacloville

Nous avons étudié dans cette première partie l’âge du premier contact avec l’alcool des patients inclus dans l’essai Bacloville en distinguant deux groupes de patients : âge de premier contact avec l’alcool avant 15 ans (groupe d’âge de premier contact dit « précoce ») et âge de premier contact avec l’alcool après 16 ans (groupe d’âge de premier contact dit « tardif »). L’installation d’une alcoolo-dépendance ou de problèmes avec l’alcool à l’âge adulte étant un processus complexe et dynamique, il est réducteur de n’étudier que les âges de consommation ou l’âge du premier verre comme facteur déterminant, comme nous avons tenté de l’illustrer par la représentation graphique des trajectoires individuelles [Figure 7B] et [Figure 7C] ; dans un second temps, nous analyserons donc également la rapidité de transition entre les différentes étapes, ou le temps passé dans un état en fonction des différentes caractéristiques du patient (entourage du patient, antécédents, situation médicale, situation professionnelle, consommation d’autres substances).
En savoir plus

84 En savoir plus

L'animation cartographique pour la représentation des trajectoires individuelles : Propositions sémiologique et application sur GoogleEarth

L'animation cartographique pour la représentation des trajectoires individuelles : Propositions sémiologique et application sur GoogleEarth

12 Figure 8 – La démarche utilisée pour l’automatisation Conclusion et perspectives L’automatisation du processus donne en effet une nouvelle dimension à l’animation. Jusque là, la segmentation opérée sur la population des joueurs résultait d’une appréhension antérieure, par d’autres méthodes, que la carte animée venait illustrer à l’aide d’exemples-types. Elle était davantage envisagée comme une représentation plus qu’un outil de la réflexion. Avec son intégration dans la base de données s’ouvre pour la carte animée la perspective d’une analyse exploratoire. La visualisation de la trajectoire d’un ou plusieurs joueurs, sélectionnés selon de nombreux paramètres disponibles (ex : les footballeurs ayant évolué dans un club x) serait un élément participant à la réflexion et à la mise en œuvre de modèle de compréhension.
En savoir plus

16 En savoir plus

Analyse harmonique qualitative ou méthodes d'appariement optimal ? Une analyse exploratoire de trajectoires professionnelles

Analyse harmonique qualitative ou méthodes d'appariement optimal ? Une analyse exploratoire de trajectoires professionnelles

L’ objectif de cet article est de déterminer la meilleure façon de traiter ces trajectoires que nous qualifierons de complexes au sens où (i) tous les états qui les caractérisent peuvent se reproduire au cours du temps et (ii) il existe de multiples transitions (1) possibles entre ces états. Une possibilité conforme au paradigme de l’analyse des biographies (Courgeau et Lelièvre, 1996) est d’utiliser des méthodes de statistique exploratoire pour dégager des typologies de parcours, qui appréhendent les trajectoires individuelles dans leur globalité et non plus simplement sous l’angle des événements qui les composent (Billari, 2001). Différentes méthodes typologiques existent (Grelet, 2002) – distance du khi 2 , distance euclidienne (Espinasse, 1993), indicateurs synthétiques, etc. Deux d’entre elles émergent dans la littérature comme particulièrement adap- tées à ce type de données, c’est-à-dire capables de décrire de manière systéma- tique la séquence des événements et leur durée. D’une part, l’analyse harmonique qualitative (AHQ), mise au point par des statisticiens français au tournant des années 1980, est une méthode d’analyse de données qui tient compte du temps. D’autre part, les méthodes d’appariement optimal (2) (MAO) sont des techniques algorithmiques importées des sciences de la vie par des sociologues américains dans la seconde moitié des années 1980. Nous nous proposons ici de discuter l’intérêt comparé de ces deux techniques à partir de l’exemple des parcours professionnels des hommes retracés dans l’enquête Biographies et entourage (Ined, 2001).
En savoir plus

27 En savoir plus

Visualisation graphique agrégée des trajectoires individuelles : revue de l'existant et application en géographie

Visualisation graphique agrégée des trajectoires individuelles : revue de l'existant et application en géographie

Dans une approche transversale, les géographes mobilisent massivement les méthodes statistiques descriptives et modélisatrices, ainsi que les modes de visualisation graphique et cartographique. Ils sont en revanche peu nombreux à utiliser des modes de visualisation et des méthodes statistiques dans une démarche véritablement longitudinale. Cet article a un double objectif, théorique et méthodologique : il amène une réflexion sur l’utilisation des données longitudinales et l’étude des trajectoires en géographie, et plus généralement dans les sciences sociales. Il propose parallèlement un mode de visualisation agrégée des trajectoires individuelles au cours du temps, utile pour l’étude d’individus sociologiques comme d’individus géographiques sous forme d’unités spatiales. Ce mode est dit de visualisation en coulées : il a été pour la première fois utilisé dans une étude empirique des mobilités résidentielles à destination des communes rurales françaises (Pistre, 2011, 2012). Le présent article systématise l’usage de ce mode de représentation des données longitudinales, par sa mise en application dans plusieurs champs d’analyse. De plus, il est associé à un deuxième texte qui met à disposition l’outil de visualisation en coulées sous deux formes : une fonction à utiliser avec le logiciel R et une plateforme web d’exploration graphique des données longitudinales (Commenges et al., 2014 ; http://slider.parisgeo.cnrs.fr).
En savoir plus

19 En savoir plus

Analyse des causes de non-inscription au Tableau de l’Ordre des vétérinaires ayant obtenu leur DEFV entre 2008 et 2016 dans les quatre ENV françaises : identification des trajectoires professionnelles et des motivations à l’origine de ces trajectoires

Analyse des causes de non-inscription au Tableau de l’Ordre des vétérinaires ayant obtenu leur DEFV entre 2008 et 2016 dans les quatre ENV françaises : identification des trajectoires professionnelles et des motivations à l’origine de ces trajectoires

44 36,6% des répondants ont fait leur choix en raison d’un intérêt pour le domaine d’activité. Le stage dans le secteur de la recherche au cours des études semble avoir joué un rôle important dans l’orientation des vétérinaires ayant choisi de s’orienter dans ce domaine. 23,8% des répondants ont fait leur choix après leur expérience en clinique, au cours des stages principalement. Il est important de préciser que cette catégorie comprend à la fois les répondants témoignant d’un manque d’intérêt pour la pratique, ressenti en stage ou en clinique, et les répondants ayant eu de mauvaises expériences sur le terrain. 7,9% des répondants remettent plutôt en question l’enseignement clinique en ENV tel qu’il est dispensé. Les conditions de travail du vétérinaire praticien sont pointées du doigt dans 14,9% des cas. Les raisons invoquées sont les trop faibles possibilités d’évolution de carrière et la routine du métier de praticien, la charge mentale liée à la gestion de clientèle et d’entreprise, les horaires importants entraînant un équilibre vie professionnelle/vie privée précaire, un salaire peu attrayant et enfin l’impossibilité de mobilité géographique. En effet, l’envie d’international concerne 4% des répondants. 5,9% des répondants mettent en avant leur désaccord avec la « philosophie » du métier de vétérinaire praticien : cela correspond notamment à un intérêt portant sur des problématiques de santé publique plutôt que sur des problématiques individuelles, et à la part « commerciale » importante qui existe dans le métier de praticien. 5% des répondants justifient leur parcours par un choix de formation non disponible en France, mieux reconnu ailleurs, ou tout simplement une opportunité de formation qui s’est présentée à eux.
En savoir plus

71 En savoir plus

La maternité aux âges élevés : une analyse des trajectoires féminines au 18e siècle canadien

La maternité aux âges élevés : une analyse des trajectoires féminines au 18e siècle canadien

courbes de survie obtenues ont non seulement permis de prendre en compte les effets de durée (en âge) sur l'évolution du phénomène étudié, mais elles ont aussi permis de visualiser conjointement les effets de calendrier et d'intensité pour chacune des variables explicatives retenues. Cette analyse nous a permis de constater qu’en fonction des variables sociodémographiques indépendantes auxquelles nous nous sommes intéressées, l'intensité fluctue davantage que le calendrier de maternité. Par conséquent, l'utilisation de la méthode Kaplan-Meier a permis d’apporter certaines nuances au niveau individuel, familial ou contextuel, des nuances rarement perceptibles avec des analyses de proportion ou de régression logistique. Aussi, grâce à notre approche nous avons pu inclure des variables changeant en fonction du temps, contrairement à Dillon (2009). L'introduction des caractéristiques d'une naissance précédente pour observer leurs effets sur les chances qu'une femme donne naissance à un âge donné a, par exemple, mis en lumière le fait que la mortalité d'un enfant précédent a aussi une influence significative sur le moment (ou timing du calendrier de fécondité après 40 ans) auquel une femme vie l'événement observé. Le fait qu’un enfant précédent n’ait pas survécu raccourcit l'intervalle avant la naissante suivante, en plus d'avoir un effet sur l'occurrence d'une maternité entre 40 et 49 ans. Ces résultats permettent de mieux saisir les implications du vieillissement de la femme et son effet sur les fonctions reproductives, notamment en ce qui concerne la fécondabilité après le décès rapide de l’enfant précédent et la naissance d’un enfant de remplacement. Finalement, la méthodologie employée a permis, pour la première fois, d’observer conjointement les effets liés à la période, au lieu de naissance (ville-campagne) et à l'âge de la femme. Les données obtenues ont permis de dresser un portrait plus nuancé de la fécondité après 40 ans. Elles montrent une diminution progressive de l'intensité du phénomène, particulièrement dans le cas des femmes quadragénaires nées à la ville et des femmes ayant enfanté dans le contexte du Régime anglais (après 1765).
En savoir plus

132 En savoir plus

Analyse de la contribution des stratégies d’adaptation individuelles à la formation des réponses face au technostress : une approche exploratoire

Analyse de la contribution des stratégies d’adaptation individuelles à la formation des réponses face au technostress : une approche exploratoire

1 Introduction Les directions des entreprises, soucieuses de développer leur avantage compétitif, investissent dans les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans un objectif de productivité et de performance (Luftman and Ben-Zvi 2011). Le déploiement de ces technologies touche non seulement les processus organisationnels, mais aussi le travail et les aspects sociaux et humains (Boukef, 2005). Elles ne permettent néanmoins pas toujours d’atteindre les objectifs attendus et engendrent parfois d’autres phénomènes non souhaités, tels la surcharge informationnelle ou la surcharge technologique, reflétée par la superposition des médias de communication (Kalika, 2006 ; Kalika et al, 2003). Les utilisateurs réalisent alors qu’ils ne disposent pas de tous les moyens qui leurs permettraient de répondre aux nombreuses attentes exprimées, étant données les ressources dont ils disposent, ce qui contribue au stress associé aux TIC ou technostress, et à l’incapacité des organisations à tirer réellement profit de ces technologies (Tarafdar et al, 2007). Ce phénomène peut d’autant plus inquiéter qu’outre les menaces pour le bien-être et la santé au travail, les recherches antérieures ont mis en lumière une relation négative entre technostress et productivité individuelle (Tarafdar et al, 2007). Néanmoins, tous les salariés ne s’adaptant pas de la même façon aux TIC, cette relation est peut-être plus complexe qu’elle n’apparait au prime abord. Cette recherche vise ainsi à analyser comment et dans quelle mesure les stratégies d’adaptation individuelles contribuent aux réponses des utilisateurs face aux technostress, tout en soulignant le contexte social dans lequel ces derniers interagissent.
En savoir plus

12 En savoir plus

Analyse de l'activité de supervision au regard de ses effets sur les trajectoires de formation des professeurs stagiaires

Analyse de l'activité de supervision au regard de ses effets sur les trajectoires de formation des professeurs stagiaires

Deux catégories de données ont été recueillies : (a) des données d’enregistrement audio- visuel de l’activité des superviseurs au cours des entretiens de conseil pédagogique [r]

22 En savoir plus

Analyse de trajectoires hospitalières de patients atteints d'un infarctus aigu du myocarde

Analyse de trajectoires hospitalières de patients atteints d'un infarctus aigu du myocarde

séquences fréquentes. Ici, par exemple, il peut sembler particulièrement intéressant de faire émerger les services hospitaliers les plus fréquents, de façon à 1) élaborer des classes de trajectoires pertinentes ; 2) donner des éléments nouveaux et particulière- ment pertinents aux experts métiers afin qu’il conçoivent, eux mêmes, des classes de trajectoires. Plusieurs approches et méthodes alternatives (dérivées de SAPRIORI) ont été réalisées pour obtenir des classes recouvrant tous les patients. L’approche que nous avons retenue est celle qui privilégie l’ordre initial des Unités Fonctionnelles, puis les fréquences d’apparition des motifs obtenus (en utilisant SAPRIORI). A partir des ordres de passage des patients dans les différents hôpitaux et UF, il est nécessaire de prendre les classes les plus fréquentes en observant d’abord les UF x Hôpitaux d’ordre 1, puis 2, puis 3, etc.. . . On va donc « trier » les ordres obtenus en fonction des rangs. A l’ordre 1, on sélectionne le motif (c’est l’Unité Fonctionnelle) le plus fréquent de la base, et on relève alors toutes les trajectoires possédant le critère en question (Figure 7) puis on réalise de même, pour tous les critères d’Ordre 1, en sélectionnant dans le tableau les motifs fréquents, puis en « flaguant » les trajectoires correspondantes dans la base (Figure 7). Pour les ordres suivants, on sélectionne, tour à tour, le motif le plus fréquent du listing tout en faisant attention à ne pas sélectionner des trajectoires ayant déjà été prises en compte. On réitère pour tous les ordres, de façon à ce que la totalité des trajectoires de la base soit prise en compte. Notons que les classes choisies dans la figure 8 possèdent, comme intitulé l’ordre qui correspond au rang sélectionné ainsi que la valeur de code de l’Unité Fonctionnelle, croisée avec le code de l’hôpital. Ainsi, on peut remarquer que la classe qui recouvre le plus grand nombre de patients est « ordre_1(2095x710) » signifiant qu’ont été sélectionnées toutes les trajectoires pour lesquelles les patients ont visité, en premier lieu (rang 1), l’Unité Fonctionnelle 2095 de l’hôpital 710. On peut remarquer que les catégories en gris clair, de rang 1, ont été privilégiées pour choisir les trajectoires par rapport à celles en gris pâle, de rang 2, elles mêmes privilégiées sur celles en gris foncé, de rang 3. Les catégories en gris moyen représentent les trajectoires qui sont considérées comme «orphelines» dans le sens qu’aucune nouvelle séquence fréquente ne les avait mises en valeur.
En savoir plus

118 En savoir plus

Une analyse des trajectoires inventives à travers le triptyque brevet, réglementation, finance: le cas de l'ophtalmologie laser

Une analyse des trajectoires inventives à travers le triptyque brevet, réglementation, finance: le cas de l'ophtalmologie laser

Une analyse des trajectoires inventives à travers le triptyque brevet, réglementation, finance: le cas de l'ophtalmologie laser Résumé S’inscrivant dans le champ de l’intelligence technologique, cet article entend défendre une méthodologie originale d’étude d’un domaine innovant reposant sur l’exploitation d’informations financières et réglementaires en vue d’améliorer une analyse brevet. L’argumentaire théorique souligne la nécessité de croiser deux lectures : d’une part, l’étroite interaction entre innovation et réglementation, et d’autre part le rôle central des activités financières dans les systèmes d’innovation actuels. Cette grille est dans un second temps mobilisée pour étudier le cas de l’ophtalmologie laser. Il ressort de cette analyse deux faits essentiels. La dimension réglementaire permet de comprendre une trajectoire majeure et récente de ce domaine (le développement du laser Femtoseconde) et sans une prise en compte des liens financiers, les données brevet nous fournissent une perception très approximative des forces en présence.
En savoir plus

26 En savoir plus

La revalorisation des capacités individuelles

La revalorisation des capacités individuelles

Page 61 sur 62 Les notes ont toujours été source de mal-être à l’école. Qui n’a jamais ressenti le stress de recevoir une notre après un devoir ? C’est à partir de cette constatation que le problème des notes est soulevé. Afin de redonner confiance aux élèves, et leur faire prendre conscience de leurs capacités réelles, quel système d’évaluation pouvons-nous mettre en place sans que cela n’agisse sur la motivation ou l’estime que les élèves ont d’eux même ? En effet, ces derniers vivent la période difficile qu’est l’adolescence. C’est à cette période que se construit le jeune adulte, et que sa vision de la société devient plus claire. L’évaluation prenant la place d’une « punition » ou bien d’une « récompense », il est nécessaire de lui donner le rôle au quelle elle inspire : celui de la formation et de l’acquisition de capacités. C’est au travers de l’évaluation par compétence que nous parvenons à éviter le stigmatise chez les élèves. Au travers l’étude de plusieurs méthodes d’évaluations comme la docimologie, l’évaluation des compétences notionnelles, et les écoles Montessori, nous pouvons constater que les techniques d’évaluation sont très nombreuses. Il est alors nécessaire de mettre en place une méthode efficace, claire, et concise. En effet, après plusieurs essais de construction d’évaluation, il est clair qu’une méthode d’évaluation interdisciplinaire permet de mettre en évidence les capacités individuelles et non de créer des groupes de niveaux. Les différentes techniques misent en place en classe n’ont pas toutes été fructueuses, mais il est évident que le travail sur la revalorisation des capacités de nos élèves devient aujourd’hui une nécessité pour nous, professeur, qui entrons dans un système scolaire en perpétuel changement.
En savoir plus

63 En savoir plus

Bourses individuelles à la création, aides individuelles à l’installation d’atelier et à l’achat de matériel destinées aux artistes visuels, 2020.

Bourses individuelles à la création, aides individuelles à l’installation d’atelier et à l’achat de matériel destinées aux artistes visuels, 2020.

Il s’agit des aides individuelles à la création (AIC) et des allocations d’aménagement d’atelier et d’acquisition de matériel (AIA). Ces aides sont destinées aux artistes résidant à La Réunion. • l’Aide individuelle à la création ou "AIC" permet aux artistes, soit de mener une recherche artistique, soit de prolonger leur démarche artistique visant à rendre possible la finalisation d’un projet précis. En revanche, il ne s’agit pas d’une aide à la diffusion (exposition, édition) ni d’une aide à la communication.
En savoir plus

1 En savoir plus

La protection des libertés individuelles sur le réseau internet

La protection des libertés individuelles sur le réseau internet

des libertés individuelles ? Réflexion à l’occasion de la rencontre annuelle des premiers présidents de cour d’appel et de la Cour de cassation », le 3 février 2016, disponible sur le site de la Cour de cassation, www. courdecassation.fr 303 La définition que donne le conseiller d’État, Jean -Eric Schoettl, peut être rappelée ici : « la police administrative : - se rattache non à la répression d’une infraction déterminée, mais à la protection de l’or dre public et à la prévention des infractions. Sa raison d’être est d’éviter ou de faire cesser un trouble, fût -il constitutif d’une infraction. –est susceptible d’affecter la liberté de la personne (droit d’aller et venir, enregistrement des données perso nnelles, etc.), mais n’implique ni rétention, ni détention. ». Le conseiller d’État le rappelle : « La vision dogmatique assimilant toute restriction de la liberté personnelle (du fait de la police administrative) à une atteinte à la liberté individuelle a u sens de l’article 66 de la Constitution, et appelant dès lors l’intervention du juge judiciaire, se heurterait à de manifestes impossibilités pratiques. Ainsi pour pr endre l’exemple de la liberté d’aller et venir, va-t-on soumettre à l’agrément préalable du juge judiciaire toute mise en sens unique d’une voie de circulation ? L’installation de tout panneau de limitation de vitesse ? Il faut donc se rendre à l’évidence et respecter la summa divisio existant dans toutes les démocraties entre prévention et r épression, police administrative et judiciaire », v. : J.E.- SCHOETTL, Gaz.Pal., 7 février 2006, n°38, p.20, note sous Conseil constitutionnel n°2005 -532 DC (Loi
En savoir plus

410 En savoir plus

Trajectoires professionnelles

Trajectoires professionnelles

- Les 2 660 architectes privés et non diplômés que nous retien­ drons parmi les quelques 3 000 inscrits dans le Sageret ont été formés par 1 apprentissage en agence, [r]

30 En savoir plus

Show all 9261 documents...