Aide à la décision multicritère

Top PDF Aide à la décision multicritère:

Représentation des schémas d’arguments dans un contexte d’aide à la décision multicritère

Représentation des schémas d’arguments dans un contexte d’aide à la décision multicritère

Keywords: Argument schemes, aggregation procedure, characterisation, argument graphs 1 Introduction Une étape importante dans un processus d’aide à la décision est l’agrégation des préférences du décideur dans le but de construire une re- commandation. Dans un contexte avec des cri- tères multiple le développement de cette recom- mendation nécessite une procédure d’agrégation multicritère. Cette dernière constitue un point crucial dans l’élaboration d’un modèle d’éva- luation dans le cadre de ce processus. La des- cription d’une méthode d’agrégation peut être abordée de deux points de vue. D’un coté, l’agrégation peut être considérée comme un opérateur ou un mécanisme qui transforme un ensemble d’informations sur les évaluations des alternatives sur plusieurs dimensions en une in- formation globale et synthétique, souvent re- présentée par une relation. D’un autre coté la
En savoir plus

11 En savoir plus

Développement d’un système d’aide à la décision multicritère pour l’optimisation de la fertilisation azotée

Développement d’un système d’aide à la décision multicritère pour l’optimisation de la fertilisation azotée

La présente recherche décrit le d éveloppement d’un système d’aide à la décision multicritère pour l’optimisation de la fertilisation azotée. L’outil en question repose sur une algorithmique construite autour du modèle STICS en vue d’étudier les interactions entre différents modes de gestion de la fertilisation N et différents climats futurs potentiels stochastiquement générés. En considérant explicitement les variabilités intra-annuelles, cet outil permet une gestion tactique de l’azote. Il offre également à l’utilisateur la capacité de gérer lui-même le niveau de risque toléré, tout en considérant plusieurs critères sur lesquels objectiver le management de la fertilisation. Toutes ces considérations font
En savoir plus

9 En savoir plus

Evaluation de la performance non financière des entreprises : apport des méthodes multicritère d’aide à la décision

Evaluation de la performance non financière des entreprises : apport des méthodes multicritère d’aide à la décision

R ESUME Avec l’intégration du développement durable dans la stratégie des entreprises, l’évaluation de la performance connait une profonde évolution. L'objet de cette thèse est de valider l'intérêt des méthodes d'aide multicritère à la décision (AMCD) pour l'évaluation des performances non financières. Dans ce contexte, nous avons conçu la démarche EPISSURE qui permet une évaluation de performances non financières grâce à des indicateurs de synthèse hiérarchiques élaborés selon un processus de concertation cadrée. Les indicateurs de synthèse sont organisés selon quatre niveaux hiérarchiques imbriqués et sont calculés grâce à des outils AMCD. Comme tout processus de concertation, celui que nous avons choisi a pour objectif d’aboutir à l’élaboration d’une vision commune aux différents acteurs parties prenantes de l'évaluation. Notre parti pris est de considérer que le contour de cette vision commune doit être défini par l'entreprise. Pour valider cette démarche, nous l’avons expérimentée en entreprises, entre mai 2005 et juin 2008, sur huit terrains traitant de l’évaluation de la performance environnementale de sites de raffinage et de l’évaluation de la performance d’actions de mécénat. Sur ces huit terrains, l’utilisation de la démarche EPISSURE continue sur la moitié d’entre eux. Bien qu’un certain nombre de limites ait pu être mis en évidence, les retours terrain nous amènent à penser que l’intérêt de la démarche EPISSURE pour l’évaluation de la performance non financière en entreprise semble validé.
En savoir plus

207 En savoir plus

De l’aide multicritère à la décision  à l’aide multicritère à l’évaluation. Un cadre et une application aux transports et à l’environnement

De l’aide multicritère à la décision à l’aide multicritère à l’évaluation. Un cadre et une application aux transports et à l’environnement

Introduction Dans le contexte de la démocratie participative, une demande de plus en plus forte provenant des acteurs (les élus ou responsables politiques, l’opinion publique et les re- présentants associatifs) témoigne du besoin d’outils permettant d’appréhender au mieux l’impact des transports sur l’environnement. Ces outils doivent permettre de considérer les aspects environnementaux conjointement aux aspects économiques et sociaux afin de contribuer à un développement durable des transports. Répondre à cette demande est une tâche très ambitieuse qui a donné, entre autre, naissance à un projet de recherche, le projet « Prospectives et Indicateurs Environnementaux » (PIE) [21, 16] mené par le La- boratoire Transports et Environnement de l’Institut National de Recherche sur les Trans- ports et leur Sécurité (Inrets-Lte). Il s’agit avant tout d’une demande d’instrumentation afin d’aider à évaluer, de façon globale, l’impact des transports sur l’environnement. Ce document s’inscrit dans la continuité de la thèse de Rousval [22]. Il présente et complète certains résultats grâce à trois parties pouvant être considérées comme indépendantes même si elles contribuent à répondre à une même question de recherche bien spécifique : celle de l’aide multicritère à l’évaluation de l’impact des transports sur l’environnement. Cela nous amènera tout naturellement à nous interroger sur ce qu’est l’évaluation et plus précisément l’aide à l’évaluation (section 1). Dans ce contexte, faute d’actions potentielles (puisqu’il s’agit d’évaluer un système et non de comparer différentes options) nous proposerons une approche fondée sur la structuration d’objectifs qui est une façon de modéliser une partie d’un système de valeurs, dans le but de servir de référentiel pour l’évaluation. Nous comparerons cette approche aux méthodes d’aide à la décision.
En savoir plus

68 En savoir plus

De l'aide multicritère à la décision à l'aide multicritère à l'évaluation

De l'aide multicritère à la décision à l'aide multicritère à l'évaluation

Introduction Dans le contexte de la démocratie participative, une demande de plus en plus forte provenant des acteurs (les élus ou responsables politiques, l’opinion publique et les re- présentants associatifs) témoigne du besoin d’outils permettant d’appréhender au mieux l’impact des transports sur l’environnement. Ces outils doivent permettre de considérer les aspects environnementaux conjointement aux aspects économiques et sociaux afin de contribuer à un développement durable des transports. Répondre à cette demande est une tâche très ambitieuse qui a donné, entre autre, naissance à un projet de recherche, le projet « Prospectives et Indicateurs Environnementaux » (PIE) [21, 16] mené par le La- boratoire Transports et Environnement de l’Institut National de Recherche sur les Trans- ports et leur Sécurité (Inrets-Lte). Il s’agit avant tout d’une demande d’instrumentation afin d’aider à évaluer, de façon globale, l’impact des transports sur l’environnement. Ce document s’inscrit dans la continuité de la thèse de Rousval [22]. Il présente et complète certains résultats grâce à trois parties pouvant être considérées comme indépendantes même si elles contribuent à répondre à une même question de recherche bien spécifique : celle de l’aide multicritère à l’évaluation de l’impact des transports sur l’environnement. Cela nous amènera tout naturellement à nous interroger sur ce qu’est l’évaluation et plus précisément l’aide à l’évaluation (section 1). Dans ce contexte, faute d’actions potentielles (puisqu’il s’agit d’évaluer un système et non de comparer différentes options) nous proposerons une approche fondée sur la structuration d’objectifs qui est une façon de modéliser une partie d’un système de valeurs, dans le but de servir de référentiel pour l’évaluation. Nous comparerons cette approche aux méthodes d’aide à la décision.
En savoir plus

69 En savoir plus

Faut-il croire le classement de Shangaï ? Une approche fondée sur l’aide multicritère à la décision

Faut-il croire le classement de Shangaï ? Une approche fondée sur l’aide multicritère à la décision

Résumé Nous proposons dans cet article une analyse critique du classement mondial des universités publié chaque année par l’Institut de l’Enseignement Supérieur de l’Uni- versité Jiao Tong de Shangaï et plus connu sous le nom de « classement de Shan- gaï ». Après avoir rappelé comment le classement est construit, nous discutons de la pertinence des critères utilisés. Nous analysons ensuite la méthode d’agrégation proposée. Notre analyse se fonde sur les outils et concepts de l’« aide multicritère à la décision ». Nos conclusions principales sont que les critères utilisés ne sont pas pertinents, que la méthode d’agrégation présente des problèmes majeurs et que l’exercice souffre d’une réflexion insuffisante sur les questions liées à la struc- turation du problème. Le classement de Shangaï, malgré la grande couverture médiatique qu’il reçoit chaque année, n’est donc pas un outil pertinent pour juger de la « qualité » des institutions académiques, guider le choix des étudiants ou des familles, ou promouvoir des réformes du système d’enseignement supérieur.
En savoir plus

47 En savoir plus

Analyse multicritère d'aide à la décision

Analyse multicritère d'aide à la décision

La principale difficulté d'un problème multicritère est qu'il s'agit d'un problème mathématiquement mal posé. C'est-à-dire sans solution objective. Il n'existe pas, en général, d'action meilleure que toutes les autres simultanément pour les critères: le concept de solution optimale n'a donc pas de sens dans un contexte multicritère. De même, un problème de rangement n'aura une solution objective que si tous les critères donnent le même rangement, ce qui est tout à fait exceptionnel. «Résoudre» un problème de décision multicritère ne consiste donc pas à rechercher une sorte de vérité cachée (alors que c'est le cas dans unproblème d'optimisation classique), mais à aider le décideur à maîtriser les données (souvent complexes) de son problème et à progresser vers une solution. Celle-ci sera donc plutôt une action de compromis et il faut accepter qu'elle dépende fortement de la personnalité du décideur, des circonstances dans lesquelles se fait l'aide à la décision, de façon dont on formule le problème et de la méthode d'aide à la décision qui est utilisée. Ces caractéristiques sont évidemment gênantes pour des scientifiques habitués à résoudre des problèmes dont la solution existe indépendamment d'eux . [Vincke, 89].
En savoir plus

43 En savoir plus

Méthodologie d'aide à la décision multicritère pour l'ordonnancement d'ateliers discontinus

Méthodologie d'aide à la décision multicritère pour l'ordonnancement d'ateliers discontinus

La phase abordée ici consiste à réaliser le couplage entre le réseau de neurones et un algorithme génétique. L’objectif est, à terme, le développement d’un outil d’aide à la décision pour l’ordonnancement à court terme d’ateliers discontinus, de manière à leur conférer la flexibilité recherchée par les décideurs. Cette démarche doit permettre d’englober, en particulier, la prise en compte simultanée de plusieurs critères importants pour le responsable de production. Tout en conservant la maximisation du taux moyen d’utilisation des équipements (TU) comme critère de capacité de fabrication de l’atelier, le problème doit également envisager l’optimisation de critères liés aux produits : la minimisation du temps moyen de séjour des produits (TSM), de l’écart type de TSM (EC), du nombre total de lots stockés (TS), de la durée moyenne totale de stockage (MTA) pour tous les produits, et, finalement, le nombre de lots en cours de fabrication (EN).
En savoir plus

156 En savoir plus

Méthodologie d'éco-conception de procédés par optimisation multiobjectif et aide à la décision multicritère

Méthodologie d'éco-conception de procédés par optimisation multiobjectif et aide à la décision multicritère

Figure 2.7. Représentation graphique du point de rang un par TOPSIS 2.5.3 Méthode FUCA La méthode FUCA qui signifie « Faire un choix adéquat » a été développée au sein de l’équipe de recherche [MOR 11]. Cette méthode simple est basée sur les classements individuels des objectifs. Pour chaque critère pris séparément, le rang un est affecté à la meilleure valeur des solutions obtenues après optimisation et le rang n (n étant le nombre de points du front de Pareto) à la plus mauvaise valeur des solutions. Ensuite, pour chaque point du front de Pareto, une sommation pondérée (les poids représentant les préférences, la solution la plus simple consistant à les choisir égaux) des rangs est réalisée, et le choix des solutions est effectué selon les valeurs les plus basses de la somme. On évite ainsi d’introduire dans les choix retenus, des solutions mal classées individuellement. Dans un article récent [MOR 11], la méthode FUCA a été comparée avec les procédures classiques MCDM sur un problème tricritère lié à la gestion de portefeuille de produits dans une industrie pharmaceutique. Dans cet article, pour chaque solution trouvée, une analyse d’aide à la décision a été réalisée en utilisant les méthodes ELECTRE, [TEI 04], PROMETHEE [ZHA 10], TOPSIS, et FUCA. Un très bon accord entre les trois méthodes classiques MCDM et FUCA peut être observé, démontrant ainsi l'efficacité de la procédure de FUCA sur l’exemple
En savoir plus

246 En savoir plus

Vers une méthodologie multicritère de l'aide à la décision stratégique

Vers une méthodologie multicritère de l'aide à la décision stratégique

(La mise en oeuvre et le contrôle des résultats sont réputés distincts du strict processus de décision). En fait, si l'on veut apprécier à sa juste valeur l'oeuvre fondamentale de SIMON, il est du moins nécessaire de bien comprendre que ces quatre étapes ne sont dissociées et ordonnées que pour être plus accessibles à l'analyse, et certainement pas dans un but normatif ou descriptif. SIMON lui-même a mentionné ce point, et les principaux théoriciens français de la décision, dont Bernard ROY(2) et Lucien SFEZ(3), ont nettement mis en lumière l'absence de linéarité dans les processus réels de choix. En pratique, il peut et il doit se pro- duire des interpénétrations, des omissions, ainsi que de multiples retours en arrière qui font la puissance du décideur humain. ----------
En savoir plus

73 En savoir plus

Aide multicritère à la décision et développement durable du territoire : De la relation d'incomparabilité à l'intégration d'un objectif de préservation de la liberté de choix au sein de la théorie de la décision

Aide multicritère à la décision et développement durable du territoire : De la relation d'incomparabilité à l'intégration d'un objectif de préservation de la liberté de choix au sein de la théorie de la décision

L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion de documents scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, émanant des établissements d’enseignemen[r]

17 En savoir plus

Le choix d'actions correctives en suivi de projet : un modèle multicritère d'aide à la décision

Le choix d'actions correctives en suivi de projet : un modèle multicritère d'aide à la décision

remaining into the budget co st ofwork remaining.. Generally speaking, this index is a comparative index of EVM system. If TSPI > 1.0, which means the remaining projec[r]

97 En savoir plus

Aide à la décision en présence de critères non mesurables (deux approches)

Aide à la décision en présence de critères non mesurables (deux approches)

HINLOOPEN, E. NIJKAMP, P. and RIETVELD, P. 1983. Qualitative Discrete Multiple Criteria Choice Models in Regional Planning. Regional Science and Urban Economics, vol. 13, 77-102. HINLOOPEN, E. and SMYTH, A.W. 1985. A Description of the Principles of a New Multicriteria Evaluation Technique, the REGIME Method, in Proceedings Colloquium Vervoersplanologisch Speurwerk, Delft, 430-441. JACQUET-LAGREZE, E. et ROY, B. 1981. Aide à la décision multicritère et systèmes relationnels de préférences, in Analyse et agrégation des préférences dans les sciences sociales, économiques et de gestion, Economica, Paris, 255-278.
En savoir plus

50 En savoir plus

Aide à la décision multi-critère pour la gestion des risques dans le domaine financier

Aide à la décision multi-critère pour la gestion des risques dans le domaine financier

Jean-Baptiste Rakotoarivelo 24 les facteurs de risques susceptibles d’affecter les décisions, en évaluant et en couvrant ces risques dans le cadre d’une gestion financière rigoureuse, et en déployant, par la prévention, une veille active ciblant chaque type de risques (politique, juridique, commercial, industriel, social, environnemental, etc.). En conséquence, et depuis une vingtaine d’années, la gestion des risques n’a cessé de se développer dans toutes les organisations humaines (Institutions publiques, Banques, Assurance, Corporate, Sociétés de conseil). Elle s’est structurée comme une fonction propre, avec ses comités de surveillance et de pilotage, ses responsables directs et ses procédures et contrôles internes. Dans ce cas, le risque aboutit donc à une altération dangereuse des fonds propres pouvant conduire à la faillite de l'établissement et à remettre en cause la stabilité du système bancaire dans son ensemble. Par conséquent, cela illustre que la banque doit être capable de gérer ces risques bancaires pour maintenir son activité et garantir la stabilité du système. De fait, la gestion des risques se révèle être une des missions principales des établissements bancaires. Or, cette gestion des risques n'est possible que grâce à la collecte de données de qualité permettant d'identifier les menaces et donc de concevoir des actions correctives. Mais, la collecte de données pour les transformer ensuite en information fiable n'est aussi possible que grâce à un Système d'Information Bancaire. C’est pour cette raison que nous avons appliqué la théorie de modélisation par l’utilisation de méthode multicritère d’aide à la décision afin d’en aboutir à la fiabilité d’une sécurité de système d’information da la caisse d’épargne du Midi-Pyrénées. Dans ce chapitre, nous avons illustré certaines typologies des risques bancaires parmi les pluralités des risques financiers existant au niveau des activités bancaires et des institutions financières.
En savoir plus

358 En savoir plus

L’évaluation multicritère comme aide à l’orientation de la recherche : application aux technologies de stockage embarqué de l'hydrogène

L’évaluation multicritère comme aide à l’orientation de la recherche : application aux technologies de stockage embarqué de l'hydrogène

multicritère à la décision. Depuis les années 60, l’aide multicritère à la décision est une discipline qui fait l’objet d’une importante recherche théorique et donne lieu à l’élaboration d’un grand nombre de méthodes mathématiques et d’outils qui trouvent leur application dans des domaines varié : finance, planification énergétique, aménagement et transports, conception de réseaux de télécommunication, etc. Ces méthodes multicritères visent à porter un jugement relatif (une alternative est « meilleure » qu’une autre) ou absolu (une alternative est « bonne ») en prenant en compte la diversité des conséquences d’une alternative complexe et en interagissant avec les acteurs qui sont affectés par les conséquences du choix des alternatives [16]. Un état de l’art exhaustif de ces méthodes et outils est rassemblé dans [17]. L’activité d’aide multicritère à la décision suppose qu’une demande soit formulée initialement par un décideur ou un groupe de décideurs qui sollicite la compétence d’une personne d’étude ou groupe d’étude pour l’éclairer face à une situation complexe. On préfère parler d’aide multicritère à l’évaluation lorsque l’objectif de l’étude est d’éclairer les points positifs et négatifs des alternatives identifiées sans que cela mène à un choix définitif de l’une ou l’autre des alternatives et lorsque aucun décideur n’est clairement identifié. C’est le cas dans le projet de Recherche Européen STORHY au sein duquel on cherche à identifier les avantages et inconvénients de chacune des technologies envisagées pour le stockage embarqué d’hydrogène sans pour autant choisir « la » technologie de stockage à privilégier. L’objectif dans ce projet est d’identifier les efforts de Recherche qu’il reste à accomplir pour chacune des technologies et selon plusieurs points de vue.
En savoir plus

22 En savoir plus

Aide à la décision dans les filières agroalimentaires

Aide à la décision dans les filières agroalimentaires

tion des connaissances disponibles en tant qu'éléments de prise de décision, incluant l'expertise implicite et pas uniquement les données analytiques plus classiquement utilisées ; d'autre part, l'aide à la décision par l'utilisation des priorités adaptées en fonction du public visé. L'approche s'appuie sur les systèmes d'argumentation, modèles de raisonnement fondés sur la construc- tion et l'évaluation des arguments en interaction, éventuellement conictuels. Parmi les approches existantes, soulignons que les méthodes fondées sur la comparaison de fonctions de risque, de type numérique, ne sont pas ap- plicables ici, dans la mesure où le travail s'appuie en grande partie sur la formalisation de connaissances expertes implicites, de nature symbolique. La décision multicritère classique, fondée sur l'évaluation de plusieurs options possibles en s'appuyant sur un ensemble de critères, est également inadaptée car elle ne permet pas la représentation de points de vue contradictoires et de débats. Le lecteur pourra se référer par exemple à (Figueira et collab., 2005; Bouyssou et collab., 2009) pour des précisions et des synthèses sur les méthodes de décision existantes.
En savoir plus

133 En savoir plus

Extraction automatique de connaissances pour la décision multicritère

Extraction automatique de connaissances pour la décision multicritère

Chapitre VI - Application : un outil d’aide à la décision pour un gestionnaire de vidéo-club cinéphile libre d’exprimer son avis sans trame prédéfinie. Exiger qu’une critique soit formulée sous la forme d’une évaluation multicritère quantitative peut en effet être vue comme une fastidieuse tâche d’indexation qui pourrait nuire à la liberté d’expression et surtout au bon vouloir des critiques amateurs…qui font vivre et animent le site. Il faut donc se doter d’outils qui permettent de transcrire des critiques en langue naturelle en des scores relatifs à des critères d’évaluation afin de décharger complètement l’auteur d’une critique d’une formalisation trop astreignante. Enfin, toute la problématique autour de la stabilité d’une évaluation et sa justification dans un univers de discours multidimensionnel se met en place dans ce contexte de recommandation comme nous l’avons définie dans le chapitre II. Le principe est donc de proposer au gérant un tableau de bord multicritère qui assiste le gestionnaire de vidéo-club dans son recueil d’évaluations. L’agrégation multicritère, qui modélise le comportement décisionnel de la clientèle du vidéo-club et permet au gérant d’ordonner les films les plus attendus par ses clients en fonction de leur score global, nécessite l’identification d’un opérateur de fusion des scores partiels ; cette identification devra être menée au préalable sur une sélection de films soumis à évaluation des adhérents du vidéoclub et que nous préciserons plus loin.
En savoir plus

181 En savoir plus

Aide à décision en conception préliminaire par l'estimation du poids de la performance environnementale

Aide à décision en conception préliminaire par l'estimation du poids de la performance environnementale

Nous connaissons maintenant les variables globales nécessaires à l'estimation des impacts environnementaux sont déterminés : Matériau, Procédé, masse et Forme. 2.7. CONCLUSION Les logiciels d’ACV et les systèmes CAO peuvent être utilisés dans les différentes étapes de la conception, cependant, ils sont plus pertinents dans les étapes de conception architecturale et détaillée. Par contre, en conception conceptuelle, le concepteur réalise des esquisses, certes imprécises, mais qui peuvent être rapidement modifiées. Cette phase est donc propice à des changements rapides si nous sommes capables de fournir des éléments d’aide à la décision. Il peut être conclu aussi que, pour évaluer l'impact environnemental d'un produit ou de composants statiques tels que définis dans le champ d'application de cette approche, il est nécessaire de connaître les matériaux et les procédés impliqués mais aussi les masses de chaque matériau utilisé dans le produit. Pour connaître la masse, nous devons évaluer le volume du matériau utilisé.
En savoir plus

239 En savoir plus

Aide à la décision pour la coopération inter-entreprises dans le cadre de la production à la commande

Aide à la décision pour la coopération inter-entreprises dans le cadre de la production à la commande

Nous pouvons noter qu’intégrer de la flexibilité sur les quantités et les délais constitue déjà aujourd’hui une pratique courante au sein des relations client-fournisseur. Par exemple, dans sa thèse [Telle 03], O. Telle décrit l’approvisionnement chez Airbus France. Pour cette société, les prévisions de commandes auprès de ses fournisseurs sont regroupées sur trois périodes successives. La première période correspond aux commandes fermes déjà envoyées aux fournisseurs, la deuxième période correspond à des prévisions d’approvisionnement fermes sur la quantité totale mais flexibles sur les délais et la troi- sième période correspond à des prévisions sans engagement en termes de quantités et de délais. Bien que cette méthode aide à l’amélioration de la gestion de la chaîne logistique, elle n’est viable que dans une relation de type donneur d’ordre-fournisseur pour laquelle la coopération n’est qu’une collaboration puisque, comme le donneur d’ordre impose ses choix à ses fournisseurs, il n’existe pas de codécision (cf. paragraphe 2.1.3).
En savoir plus

165 En savoir plus

Aide à la décision pour la servicisation des PME industrielles : une approche par modélisation et simulation

Aide à la décision pour la servicisation des PME industrielles : une approche par modélisation et simulation

 Proposition d’outils opérationnels de diagnostic, d’analyse, d’évaluation, d’aide à la décision et au pilotage des entreprises ancrées dans un territoire dans le contexte de servicisation. Nos travaux de thèse s’intéressent au focus Génie Industriel de la problématique de servicisation. Nous aborderons la problématique et le verrou concernant l’aide à la décision par une approche de modélisation et simulation dans le contexte de servicisation. Nous souhaitons ainsi évaluer des scénarios de gestion de la transition vers une offre PSS des entreprises industrielles (PME). Dans le domaine de la gestion de la production, (Giard 2005) fait le rapprochement entre un processus de production de services et un processus de production de biens. Selon lui, les deux s’effectuent au travers d’une succession d’opérations consommant des ressources en équipements, en main d’œuvre, en matières, en informations techniques ou procédurales ou en informations relatives à l’état d’utilisation du système productif. Néanmoins, des différences notables existent entre un système de production de biens et un système de production de services. Cela est dû aux caractéristiques intrinsèques aux services (Said 1989). Le Tableau 1 donne les différences entre le système de production de biens et les systèmes de production de services (servuction) (cette notion sera abordée dans le chapitre 2).
En savoir plus

258 En savoir plus

Show all 1068 documents...