3 - ANALYSE DES CONSOMMATIONS

39  Download (0)

Texte intégral

(1)

Page

SYNTHESE

1

PRESENTATION DE L'ETUDE

7

1 - ETAT ACTUEL

9

2 - CARACTERISTIQUES THERMIQUES

16

3 - ANALYSE DES CONSOMMATIONS

23

4 - BILAN

28

5 - PROPOSITIONS D'AMELIORATION

30

SOMMAIRE

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(2)

SYNTHESE

(3)

OPATB du Pays Voironnais Synthèse 1

1) CONTENU DE L'ETUDE.

Dans le cadre de l'O.P.A.T.B. du Pays Voironnais, nous avons proposé à la Copropriété de réaliser un diagnostic thermique

L'objectif poursuivi est d'une part de faire un état des lieux du point de vue énergétique du bâti et des installations, d'autre part de rechercher les possibilités d'améliorations du bâtiment diagnostiqué.

Le but est d'atteindre 110 kWh /m² en énergie finale et d'économiser 40% d'énergie après la mise en œuvre des préconisations.

SYNTHESE DE L'ETUDE

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(4)

OPATB du Pays Voironnais Synthèse 2

2) ANALYSE DU BATI ET DES INSTALLATIONS TECHNIQUES

ANALYSE DU BATI

La copropriété "les Balcons de Vercors" est constitué de 3 bâtiments construits en 1978. Ils sont composés de 28 logements.

Ils possèdent des murs en béton avec 5 cm d'isolant, des baies vitrées équipées de doubles vitrages fins sur menuiserie bois. La porte d'entrée de l'immeuble est une porte vitrée équipée de double vitrage sur menuiserie aluminium.

Cependant, il y a beaucoup de déperditions par les ponts thermiques.

Aujourd'hui, l'isolation globale des bâtiments est bonne mais ne répondra pas à un degré de protection thermique suffisant à long terme.

Globalement, les bâtiments sont moyennement isolés.

ANALYSE DES INSTALLATIONS TECHNIQUES

La copropriété est chauffée par 2 chaudières fioul qui arrivent en fin de vie.

L'émission de chaleur est réalisé par des radiateurs fontes équipés de robinets thermostatiques.

La puissance de la chaufferie est surdimensionnée par rapport aux besoins actuels.

En réalité chaque chaudière est dimensionnée pour répondre à l'ensemble des besoins de chauffage.

L'entretien est assurée par la société E2S. Le contrat d'entretien est de type P2 (entretien courant des matériels).

3) DEPERDITIONS THERMIQUES

L'étude au § 2 ci-après donne le détail des déperditions bâtiment par bâtiment.

Globalement, les déperditions thermiques des bâtiments se situent essentiellement au niveau des vitrages, du renouvellement d'air et des déperditions par les murs.

Coefficient de déperditions des balcons du Vercors U = 0,60 W / m3.°C

Localisations des déperditions

8%

10%

4%

27%

6%

16%

29%

Murs extérieurs Murs intérieurs Vitrage

Plancher Toiture

Ponts thermiques Ventilation

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(5)

OPATB du Pays Voironnais Synthèse 3

4) CONSOMMATIONS D'ENERGIE

Les énergies utilisées sur le site sont le fioul pour : - le chauffage

- la production d'ECS des bâtiments l'électricité pour :

- l'éclairage - la ventilation - l'électroménager

Seules les consommations de fioul sont étudiées ici.

CONSOMMATION DE FIOUL

La consommation moyenne annuelle de fioul sur 3 ans est de 367 600 kWh.

La consommation annuelle varie sur les 3 années étudiées ; ces variations sont attribuables pour partie à la différence climatique.

Le ratio de chauffage de 15 Wh/m3/DJU est inférieur à ratio moyen national de 25 Wh/m3/DJU rencontré dans les logements.

Ce ratio montre que le bâtiment est bien isolé et que le chauffage est correctement géré.

Evolution des consommations et des dépenses

0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000 350 000 400 000 450 000

2005 2006 2007

kWh

0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 30 000 35 000 40 000 45 000

€ TTC Consommation Dépense

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(6)

OPATB du Pays Voironnais Synthèse 4

ETIQUETTE ENERGETIQUE ET DE DEGAGEMENT DES GAZ A EFFET DE SERRE (GES)

Consommation estimée : Estimation des émissions :

Bâtiment économe Faibles émissions de GES

kWhEP/m².an kgéqCO2/m².an

Bâtiment énergivore Fortes émissions de GES

Du fait de la bonne isolation des bâtiments mais de l'utilisation d'énergies fossiles (le fioul), l'indice de l'étiquette énergétique est correct tandis que celui des GES (Gaz à Effet de Serre) est mauvais.

38 kgéqCO2/m².an Consommations énergétiques

(en énergie primaire) Emission de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire,

l'électricité liée à la chaufferie et à la VMC

134 kWhEP /m².an

pour le chauffage, la production d'eau chaude sanitaire, l'électricité liée à la chaufferie et à la VMC

134

A A

<= 50

B

51 à 90

C

91 à 150

D

151 à 230

E

231 à 330

F

331 à 450

> 450

10 à 20

C

21 à 35

D

36 à 55

E

56 à 80

F

> 80

G

5 à 10

B

<= 5 A

G

38

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(7)

OPATB du Pays Voironnais Synthèse 5

5) PROPOSITION DE SCENARIO

Ce scénario prend en compte plusieurs propositions cumulées de façon à obtenir 40% d'économie d'énergie et un ratio maximal de 110 kWhEF / m²

Rappel des données actuelles

Surface chauffée 2 946 m²

Consommation de chauffage 313 440 kWh

Consommation d'ECS 54 122 kWh

En énergie primaire En énergie finale

Ratio de consommation 125 kWhEP / m².an 125 kWhEF / m².an

par rapport à la surface chauffée

* pas de différence entre énergie finale et énergie primaire car le coefficient de conversion est de 1

Résumé Financier des propositions

Investis- Economies annuelles Nouveau

INTERVENTIONS sement ratio de

% consommation

Libellé € TTC € TTC kWh Energie kWhEP / m²

Chaudière Fioul à condensation

(solution A) 28 000 1 683 31 344 8,5% 114

Isolation des murs extérieurs des

logements 559 200 6 270 116 800 32% 85

Désembouage et traitement d'eau. 4 800 500 9 400 2,6% 122

Equilibrage du réseau de chauffage 7 300 500 9 400 2,6% 122

TOTAL 599 300 8 953 149 766 41% 74

* Chaudière fioul à condensation : remplacement d'une chaudière

* Isolation des murs : ajout de 10 cm par l'extérieur Améliorations complémentaires au delà de l'objectif

Investis- Economies annuelles Nouveau

INTERVENTIONS sement ratio de

% consommation

Libellé € TTC € TTC kWh Energie kWhEP / m²

Rénovation des baies vitrées 230 100 1 100 20 500 5,6% 118

Récupération de chaleur sur la

ventilation 176 170 1 558 1 558 0,4% 124

Remplacement de lampe à

incandescence 10 4 40 0,0% 125

Capteurs solaires thermiques 114 820 1 160 21 600 5,9% 117

TOTAL (après

l'ensemble des améliorations) 1 731 800 22 728 180 121 49% 64

Remarque : Les gains énergétiques de chaque amélioration ne sont pas cumulables les uns avec les autres.

* Rénovation des baies vitrées : remplacement des doubles vitrages 4/10/4 par des doubles vitrages 4/16/4

* Récupération de chaleur : vérifier qu'il y ait la place pour faire passer une deuxième gaine de ventilation

* lampe à incandescence : étude pour une lampe

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(8)

OPATB du Pays Voironnais Synthèse 6

Choix des énergies

Investis- Economies annuelles Temps de retour

INTERVENTIONS sement

%

Libellé € TTC € TTC kWh Energie (ans)

Chaudière Fioul à condensation

(solution A) 28 000 1 683 31 344 8,5% 17

Chaufferie Bois (solution B) 172 000 2 840 0 0,0% 61

Chaudière Gaz à condensation (solution

C) 38 500 4 280 36 760 9,7% 9

* Chaudière fioul à condensation : remplacement d'une chaudière

* La solution bois comprend la construction du silo et de la chaufferie et la chaudière d'appoint.

* Chaudière gaz à condensation : remplacement d'une chaudière et raccordement au gaz

CONCLUSION

Actuellement les bâtiments sont correctement isolés.

Performance énergétique du bâtiment

125

kWh/m².an

Score (indice DPE) :

C

Les objectifs de 110 kWhEF/m².an et de 40% d'économie de consommations peuvent être atteint après la mise en œuvre de 3 améliorations pour une somme de 817 300 € TTC.

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(9)

PRESENTATION DE L’ETUDE

(10)

OPATB du Pays Voironnais Présentation 7

A - Objectif

Dans le cadre de l'O.P.A.T.B. du Pays Voironnais, nous avons proposé à la Copropriété de réaliser un diagnostic thermique

L'objectif poursuivi est d'une part de faire un état des lieux du point de vue énergétique du bâti et des installations, d'autre part de rechercher les possibilités d'améliorations du bâtiment diagnostiqué.

Le but est d'atteindre 110 kWh /m² en énergie primaire et d'économiser 40% d'énergie après la mise en œuvre des préconisations.

B - Contenu de l'étude

La présente étude comprend 2 parties

La première partie comprend la description et l'analyse de l'existant:

- références météorologiques

- le bâti, avec le calcul détaillé des déperditions

- les différents fluides liés au chauffage et à la production d'ECS (fioul) - la détermination théorique des besoins et la comparaison avec la réalité

La deuxième partie concerne la recherche des moyens à mettre en oeuvre pour améliorer l'existant : - amélioration sur le bâti

- amélioration sur les équipements

- impact thermique et économique des mesures d'amélioration proposées

Enfin, une synthèse regroupe l'ensemble des mesures correctives proposées et propose un scénario de mise en oeuvre.

PRESENTATION DE L' ETUDE

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12 Mai 2009

(11)

1− ETAT ACTUEL

(12)

OPATB du Pays Voironnais Etat actuel 9

I - Etat actuel

1 - Généralités

Nom du bâtiment : Les balcons du Vercors

46, Avenue du Vercors 38000 Tullins

Date de construction 1978

Nombre de logements 28

Utilisation : Logement

Période d'utilisation : toute l'année

Horaires Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche

d'utilisation 00h00 - 24h00 00h00 - 24h00 00h00 - 24h00 00h00 - 24h00 00h00 - 24h00 00h00 - 24h00 00h00 - 24h00 Périodes de 06/10/2003 16/10/2004 04/10/2005 01/10/2006 03/10/2007

chauffage 18/05/2004 28/05/2005 03/05/2006 26/04/2007 04/05/2008

Nb jours 226 225 212 208 215

Altitude du site: 266 m

Zone climatique: H1

Temp. base corrigée de l'altitude -11 °C

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(13)

OPATB du Pays Voironnais Etat actuel 10

2 - Climatologie du site

Les températures recueillies sont corrigées en fonction de la différence d'altitude, soit -1°C / 100 m.

STATION METEO-FRANCE prise en compte Nom de la station : Grenoble St Geoir

Altitude : 380 m

Département : 38

2005 2006 2007 Moyenne

Janvier 498 530 423 483

Février 502 459 331 431

Mars 363 368 344 358

Avril 272 241 151 221

Mai 142 140 126 136

Octobre 127 110 223 154

Novembre 388 273 402 354

Décembre 559 441 491 497

TOTAL DJU 2 851 2 561 2 492 2 635

3 - Recensement des locaux

La copropriété les balcons du vercors est composé de 3 bâtiments connectés entre eux.

- le bâtiment 1 s'élève sur 4 niveaux. Il est composé de 4 logements allant du T4 au T6 - le bâtiment 2 s'élève sur 6 niveaux. Il est composé de 15 logements, allant du T1 au T6 - le bâtiment 3 s'élève sur 6 niveaux. Il est composé de 9 logements, allant du T1 au T2

T1 T2 T3 T4 T5 et plus

Bâtiment 1 0 0 0 1 3 4

Bâtiment 2 2 2 1 7 3 15

Bâtiment 3 4 5 0 0 0 9

Total 6 7 1 8 6 28

Répartition des surfaces et volumes chauffées

Surf. Au sol Surf. Utile Surf. chauffée Vol. chauffé (m3) Température

Libellé (m²) (m²) (m²) (°C)

Bâtiment 1 221 660 578 1 399 20

Bâtiment 2 493 1 967 1 763 4 760 20

Bâtiment 3 137 766 605 1 855 20

TOTAL 851 3 393 2 946 8 014

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(14)

OPATB du Pays Voironnais Etat actuel 11

4 - Installations énergétiques

4-1 Contrats énergétiques

EDF Fioul

Référence Type de tarif Compteur n°

Puissance souscrite (kVA) 4-2 Eclairage

Dans les logements, l'éclairage est installé par les occupants.

Dans les parties communes, l'éclairage est assuré par des lampes équipées d'ampoules à incandescence.

L'éclairage est asservi à des minuteries.

4-3 Autre usages électriques

Il y a un ascenseur dans la copropriété.

4-3 Eau Chaude Sanitaire (ECS)

L'ECS est produite par un préparateur d'ECS reliée à la chaufferie.

Marque : Viessmann Type : 3001743 Capacité : 500 litres

Température de l'eau chaude : 60°C

4-4 Renouvellement d'air

La copropriété est équipée d'une VMC simple flux.

4-5 Chauffage

Les bâtiments sont chauffés à partir d'une chaufferie fioul installée en sous sol du bâtiment 3.

Elle est composée de 2 chaudières.

La chaufferie est en bon état. Les éléments de sécurité sont présents.

Cependant les chaudières arrivent en fin de vie.

L'émission de chaleur est assurée par des radiateurs en fonte équipés de té de réglages et de robinets thermostatiques.

La taille des radiateurs change en fonction de la pièce où ils sont installés.

La cuve fioul est une cuve double parois.

L'entretien est assuré par la société E2S. Le contrat est de type P2.

1 contrat EDF par logement + 1 pour la copro

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(15)

OPATB du Pays Voironnais Etat actuel 12

Chaudières 1 et 2 Brûleurs 1 et 2 Pompe de recyclage

:

Marque SAPCA Bloc Marque Weishaupt: (1 pour les 2 chaudières) :

Type Type : WL 377 2 Marque Grundfos : :

Puissance 163 kW Nbre Allure 1: Type UPS 40 - 60: :

Année 1978 Année 1978: Rendement de combustion

Chaudière 1 : 90,6%

Chaudière 2 : 90,7%

:

Système d'expansion : Vase Fermé Tuyauteries calorifugées

Chaudière 1 Chaudière 2 Les réseaux

(à l'arrêt lors de la visite)

1 - Réseau 1 (Chauffage)

Pompe 1 et 2 :

Marque Grundfos Vanne à Type Landis & Gyr: :

Type UPC 40 -120 3 voies Servomoteur SQK 33:

Régulation Siemens RVL 470 Loi d'eau : -5° -> 70° + 15° -> 40° Correction: 0°C

Confort = 20 °C Réduit = 17 °C Hors gel = 10 °C

Programmation Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche

06h00 - 23h00 06h00 - 23h00 06h00 - 23h00 06h00 - 23h00 06h00 - 23h00 06h00 - 23h00 06h00 - 23h00 T° d'eau en fonction de la T° extérieure

0 20 40 60 80

-5 15

T° extérieure

T° départ réseau

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(16)

OPATB du Pays Voironnais Etat actuel 13

2 - Réseau 2 (ECS)

(circuit à température constante) Pompe 1 et 2

:

Marque Grundfos :

Type UPS 32 -60

Température de consigne : 60°C

ANALYSE DES INSTALLATIONS TECHNIQUES

Les chaudières datent de la construction du bâtiment ; elles arrivent en fin de vie.

Leur rendement de combustion est moyen.

Elles alimentent 2 réseaux, dont un régulé pour le chauffage.

Le réseau est régulé par un régulateur récent auquel est reliée une sonde de température extérieure.

Cette sonde est installée sur la façade nord de la copropriété.

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(17)

OPATB du Pays Voironnais Etat actuel 14

5 - Rendement de l'installation (période de chauffage)

- Génération (il traduit l'efficacité de transformation de l'énergie consommée par le générateur en chaleur utile pour le chauffage)

Le rendement de génération moyen estimé est de : 91% (sur PCI) - Distribution (il traduit les pertes non récupérées du réseau de distribution

du fluide chauffant, eau ou air)

Le rendement de distribution calculé est estimé à : 96%

- Régulation (il traduit la capacité du système et de ses dispositifs de régulation à suivre les besoins, compte tenu des variations des données climatiques et des apports internes)

Le rendement de régulation est estimé à : 95%

- Emission (il traduit l'incidence du mode d'émission de la chaleur dans une pièce sur les déperditions de celle-ci)

Le rendement d'émission est estimé à : 95%

- Rendement global de l'installation

Rg = 91% x 96% x 95% x 95% = 79%

N.B. : Les règles TH-C du DTU permettent de déterminer les rendements de distribution (chapitre 2.5), de régulation (chapitre 2.4) et d'émission (chapitre 2.3) et le rendement global (chapitre 2.1.3).

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(18)

2 − CARACTERISTIQUES THERMIQUES

(19)

OPATB du Pays Voironnais Calcul des déperditions 16

II - Caractéristiques thermiques

1 - Calcul des puissances chauffage

Le calcul des déperditions thermiques des bâtiments a été réalisé grâce au logiciel de calculs thermiques PERRENOUD, agréé par le CSTB.

Le calcul des déperditions s'est effectué sur les hypothèses d'isolation suivantes pour chaque bâtiment : - mur extérieur en béton de 15 cm d'épaisseur, isolé par 5 cm de polystyrène

- mur intérieur en béton de 15 cm d'épaisseur, non isolé (mur de séparation entre Logements et caves/couloir) - toiture éternit recouverte de tuiles, isolée en sous face par 20 cm de laine de verre

- fenêtre double vitrage (4/10/4) - menuiserie bois

- construit sur vide sanitaire ou sous sol, isolé sous plafond par 5 cm

Libellé

Déperditions calculées par logiciel

%

Bâtiment 1 37 24%

Bâtiment 2 87 57%

Bâtiment 3 29 19%

TOTAL 154 100%

Température extérieure de base : -11 °C

Dans les conditions de base (chauffage à 20°C), les valeurs retenues sont les suivantes:

Surface chauffée Volume chauffé Besoin Puissance à

(m²) (m3) chauffage installer

(kW) (kW)

2 946 8 014 154 184

Coefficient de déperditions des balcons du Vercors U = 0,60 W / m3.°C COMMENTAIRES

Compte tenu de l'âge, de l'état apparent du matériel, le rendement global de l'installation est estimé à 79%

La puissance chauffage installée de 326 kW est donc surdimensionnée par rapport à la puissance chauffage à installer estimée à 184 kW

Répartition des déperditions par bâtiments

57%

24%

19%

Bâtiment 1

Bâtiment 2 Bâtiment 3

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(20)

OPATB du Pays Voironnais Calcul des déperditions 17

2 - Récapitulatif des puissances thermiques par type de poste

Nature des éléments constructifs Déperditions %

kW

Murs extérieurs 25,3 16%

Murs intérieurs 8,7 6%

Vitrage 41,7 27%

Plancher 6,9 4%

Toiture 11,6 8%

Ponts thermiques 15,4 10%

Ventilation 44,1 29%

Surface (m²) = 2 946

Volume (m²) = 8 014 154 100%

Localisations des déperditions

29%

16%

6%

27%

4%

10%

8%

Murs extérieurs Murs intérieurs Vitrage

Plancher Toiture

Ponts thermiques Ventilation

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(21)

OPATB du Pays Voironnais Calcul des déperditions 18

3 - Conclusion sur les caractéristiques thermiques

La copropriété "les Balcons de Vercors" est constitué de 3 bâtiments construits en 1978. Ils ont été bien isolés pour l'époque.

Ils possèdent des murs en béton avec 5 cm d'isolant, des baies vitrées équipées de doubles vitrages fins sur menuiserie bois. La porte d'entrée de l'immeuble est une porte vitrée équipée de double vitrage sur menuiserie aluminium.

Le coefficient de déperditions U de la copropriété est bon. Valeur actuelle : 0,60 W / m3. °C.

Les constructions actuelles ont un coefficient U = 0,5 W / m3. °C.

Les bâtiments sont globalement isolés mais l'isolation pourrait être améliorée.

Les principaux postes de déperditions sont:

- les déperditions par renouvellement d'air - les vitrages

- les murs

La puissance de la chaufferie gaz est surdimensionnée par rapport aux besoins actuels.

En réalité chaque chaudière est dimensionnée pour répondre à l'ensemble des besoins de chauffage.

Les matériels arrivent en fin de vie.

Ce diagnostic de l'existant permet de dessiner les grandes lignes des améliorations thermiques : - améliorer les vitrages des baies vitrées

- améliorer l'isolation des murs des bâtiments

- améliorer les rendements des installations techniques : * Renouveler le matériel en chaufferie

* Changer la chaufferie par une chaufferie bois * Asservir la VMC à une récupération de chaleur * Gestion et amélioration de l'éclairage.

Le détail de toutes les améliorations est présenté au § 5

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(22)

OPATB du Pays Voironnais Calcul des déperditions 19

4 - Puissance chauffage pour chaque bâtiment

Bâtiment 1

Nature des éléments constructifs Surf ou Long* Unités Déperditions % kW

Murs extérieurs 315 m² 7,9 21%

Murs intérieurs 96 m² 1,9 5%

Vitrage 95 m² 8,4 23%

Plancher 578 m² 1,5 4%

Toiture 494 m² 5,2 14%

Ponts thermiques 431 m² 4,0 11%

Ventilation 796 m3/h 8,4 23%

TOTAL 37 100%

DEPERDITIONS

14%

11%

4%

22%

5%

23% 21%

Murs extérieurs Murs intérieurs Vitrage

Plancher Toiture

Ponts thermiques Ventilation

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(23)

OPATB du Pays Voironnais Calcul des déperditions 20

Bâtiment 2

Nature des éléments constructifs Surf ou Long* Unités Déperditions % kW

Murs extérieurs 433 m² 11,0 13%

Murs intérieurs 337 m² 4,5 5%

Vitrage 333 m² 28,7 33%

Plancher 1 763 m² 5,0 6%

Toiture 493 m² 5,5 6%

Ponts thermiques 957 m² 8,3 10%

Ventilation 2 280 m3/h 24,0 28%

TOTAL 87 100%

DEPERDITIONS

28%

6%

5%

13%

10%

32%

6%

Murs extérieurs Murs intérieurs Vitrage

Plancher Toiture

Ponts thermiques Ventilation

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(24)

OPATB du Pays Voironnais Calcul des déperditions 21

Bâtiment 3

Nature des éléments constructifs Surf ou Long* Unités Déperditions % kW

Murs extérieurs 238 m² 6,5 22%

Murs intérieurs 201 m² 2,3 8%

Vitrage 53 m² 4,6 16%

Plancher 413 m² 0,4 1%

Toiture 93 m² 0,9 3%

Ponts thermiques 279 m² 3,1 11%

Ventilation 1 110 m3/h 11,7 40%

TOTAL 29 100%

DEPERDITIONS

3%

16%

11%

22%

8%

1%

39%

Murs extérieurs Murs intérieurs Vitrage

Plancher Toiture

Ponts thermiques Ventilation

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(25)

3 − ANALYSE DES CONSOMMATIONS

(26)

OPATB du Pays Voironnais Analyse des consommations 23

III - Analyse des consommations

1 - Consommations de chauffage (Fioul)

1-1 Relevé des 3 années de consommations "Fioul" (2005-2006 et 2007)

Les consommations de fioul ci-dessous correspondent aux consommations de chauffage de la copropriété dans son ensemble.

Fioul Tarif Fioul au 1er Janvier 2009 (dernier tarif en vigueur) Prix du fioul = 5,37 Cts € TTC/ kWh

Niveau de Livraisons Consommations Consommations Dépense Prix moyen Cuve

(Litres) (Litres) (Litres) (kWh) (€ TTC) (cts €/kWh)

1-janv-05 1 786

5-janv-05 1 214 9 800 571 5 886 3 985 3,95

17-févr-05 1 500 9 500 9 514 97 997 4 256 4,35

22-avr-05 1 100 4 999 9 900 101 970 2 540 4,93

28-mai-05 3 500 2 599 26 770

29-août-05 1 500 10 000 2 000 20 600 5 819 5,65

4-oct-05 9 400 2 100 21 630

12-déc-05 1 450 10 000 7 950 81 885 5 851 5,68

31-déc-05 6 000 5 450 56 135

Année 2005 44 299 40 085 412 873 22 451 4,92

1-janv-06 6 000

25-janv-06 1 663 10 088 4 338 44 676 6 144 5,91

21-mars-06 1 120 5 000 10 631 109 494 3 139 6,10

3-mai-06 2 500 3 620 37 286

4-juil-06 1 163 5 057 1 338 13 776 3 242 6,22

1-oct-06 3 602 2 617 26 956

10-nov-06 1 660 9 400 1 942 20 007 5 405 5,58

31-déc-06 3 033 8 027 82 675

Année 2006 29 545 32 512 334 870 17 929 5,89

1-janv-07 3 033

17-janv-07 1 000 10 001 2 033 20 943 5 031 4,88

23-mars-07 1 450 5 000 9 551 98 375 2 693 5,23

26-avr-07 2 800 3 650 37 595

22-juin-07 1 217 5 000 1 583 16 309 2 988 5,80

3-oct-07 3 400 2 817 29 011

31-oct-07 1 233 10 001 2 167 22 317 7 002 6,80

24-déc-07 1 000 10 000 10 234 105 414 7 237 7,03

31-déc-07 8 575 2 425 24 978

Année 2007 40 002 34 460 354 942 24 949 6,06

Arrêt du chauffage Mise en route Chauffage

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(27)

OPATB du Pays Voironnais Analyse des consommations 24

1-2 Récapitulatif des consommations de "Fioul"

ECS Chauffage Consom- Dépense Prix moyen DJU Wh / m3

Fioul mation chauffé

(kWh) (kWh) (kWh) (€TTC) (cts € /kWh) d° jour

2005 54 122 358 751 412 873 22 451 4,92 2 851 15,70

2006 54 122 280 748 334 870 17 929 5,89 2 561 13,68

2007 54 122 300 820 354 942 24 949 6,06 2 492 15,07

Moyenne 2005 à 2007: 54 122 313 440 367 561 21 776 5,62 2 635 14,85

COMMENTAIRES

La consommation annuelle de fioul varie au cours des 3 années étudiées ; ces variations sont attribuables, pour partie, aux différences climatiques chaque année.

Ces consommations de fioul concernent aussi la production d'eau chaude sanitaire (ECS).

Le ratio de chauffage de 15 Wh/DJU/m3 est assez faible par rapport à un ratio moyen national rencontré dans logements (25 Wh/DJU/m3).

D'un point de vue financier, le prix moyen du kWh est en augmentation sur les 3 années étudiées.

Pour le bilan nous utiliserons un prix actualisé.

Evolution des consommations et des dépenses

0 50 000 100 000 150 000 200 000 250 000 300 000 350 000 400 000 450 000

2005 2006 2007

kWh

0 5 000 10 000 15 000 20 000 25 000 30 000 35 000 40 000 45 000

€ TTC Consommation Dépense

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(28)

OPATB du Pays Voironnais Analyse des consommations 25

2 - Calcul des consommations théoriques de chauffage

Les balcons du vercors

Volume 8 014 m3

Coefficient G moyen 0,60 W/m3.°C Nombre de jour de chauffage 205 jours

DJU (base 18°C) 2 492 °C

Température de confort 19 °C

Température de réduit 16 °C

Nbre heure / semaine Confort 119 heures Nbre heure / semaine Réduit 49 heures

Nbre semaine /an 29 semaines

Besoins de chauffage utiles 287 376 kWh

Apports internes 57 475 kWh

(couverture %) 20%

Rendement de l'installation 79%

Consommation

théorique d'énergie 291 595 kWh

COMMENTAIRES

La consommation théorique de chauffage est inférieur de 3% à la consommation réelle.

Cette différence peut provenir d'un meilleur rendement global de l'installation ou du fait que les apports internes et/ou externes sont plus importants que ceux considérés.

Il est aussi possible que cette différence soit expliquer par des améliorations apportées par certains propriétaires, comme par exemple un remplacement des doubles vitrages par des doubles vitrages plus performants.

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(29)

OPATB du Pays Voironnais Consommations électriques 26

3 - Consommations d'électricité

Pas d'indications fournies par la copropriété.

Une estimation des consommations relative à l'éclairage des communs et de la chaufferie sont dans le bilan §4.

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901Valence Cédex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(30)

4 − BILAN DES CONSOMMATIONS

(31)

OPATB du Pays Voironnais Bilan 28

IV - Bilan des consommations

Moyenne des saisons Nombre de jours : 208 de chauffage Nombre de DJU (base 18) : 2 635

:

Température moyenne hiver 5,3 °C

Surface chauffée 2 946 m² chauffés

Volume chauffé 8 014 m3 chauffés

Nombre de logements 28 Logements

kWh TEP (énergie kWh

primaire)

€ TTC Prix

moyen Ratio des bât étudiés Référence

Fioul 313 440 27,0 313 440 16 832 5,37 14,8 25,0 Wh / m3 . DJU

(Chauffage) Cts € / kWh

Fioul 54 122 4,7 54 122 2 906 5,37 - -

(ECS) Cts € / kWh

Electricité 10 824 2,4 27 926 1 039 9,60 24,2 - kWh / m²

Cts € / kWh

Entretien Chaufferie 2 chaudières 1 430 715 715 1000 € / chaudière

€ / chaud

Total 378 385 34,0 395 487 22 208

ANALYSE DES RESULTATS

Le ratio de chauffage constaté est inférieur à une moyenne nationale. Ceci est dû à la bonne isolation des bâtiments et à une bonne gestion des réseaux de chauffage.

Les consommations d'électricité ne concernent que la chaufferie et la VMC.

Consommation en énergie finale :

128

kWh/m².an (chauffage et ECS) Consommation en énergie primaire :

134

kWh/m².an (chauffage et ECS) Dégagement de CO2 (Gaz à Effet de Serre = GES)

38

KgCO2 / m² . an

Surface chauffée :

2 946

Etiquette énergétique

Bâtiment économe Faibles émissions de GES

kgéqCO2/m².an kWhEP/m².an

Bâtiment énergivore Fortes émissions de GES

134

A A

<= 50

B

51 à 90

C

91 à 150

D

151 à 230

E

231 à 330

F

331 à 450

G

> 450

38

11 à 20

C

21 à 35

D

36 à 55

E

56 à 80

F

> 80

G

6 à 10

B

<= 5 A

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence Cedex 9 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(32)

5 − PROPOSITIONS D’AMELIORATIONS

(33)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 30

V - Propositions d'améliorations

Ce chapitre traite des améliorations sur le bâti ou sur les installations techniques qui peuvent engendrer des économies d'énergie et financières

5 - 1 Tableau de synthèse

Investis- Economies annuelles Temps

INTERVENTIONS sement de

€ HT Tonne % retour

Réf. Libellé € TTC € TTC kWh Tep CO2 Energie (an(s))

5-2-1 Rénovation des baies vitrées 192 400 1 100 20 500 1,8 6,2 5,4% 175

230 100 209

5-2-2 467 600 6 270 116 800 10,0 35,0 30,9% 75

559 200 89

5-3-1 Désembouage et traitement d'eau. 4 000 500 9 400 0,8 2,2 2,5% 7,9

4 800 9,5

5-3-2 Equilibrage du réseau de chauffage 6 100 500 9 400 0,8 2,2 2,5% 12

7 300 14

5-3-3 23 400 1 683 31 344 2,7 9,4 8,3% 14

28 000 17

5-3-4 143 810 2 840 0 0,0 95 0,0% 51

172 000 61

5-3-5 32 200 4 280 36 760 3,2 110 9,7% 8

38 500 9

5-3-6 147 300 1 558 36 251 1,9 12,9 9,6% 95

176 170 113

5-3-7 8 4 40 0,0 0,0 0,0% 2,0

10 2,5

5-3-8 Capteurs solaires thermiques 96 000 1 160 21 600 1,9 6,5 5,7% 83

114 820 99

Degré : 1 - travaux immédiat Degré : 3 - Travaux à programmer sous 5 ans Degré : 2 - Travaux à programmer sous 3 ans Degré : 4 - Travaux d'amélioration

Les investissements et les économies financières prévisionnels décrits ci-dessous ont été établis à partir des indications relevées sur site et d'éléments statistiques extraits d'études similaires.

Il s'agit de valeurs moyennes pouvant varier en fonction des travaux envisagés et des conditions du marché local.

Ces valeurs permettent toutefois au Maître d'Ouvrage de définir, par les temps de retour prévisionnels obtenus, les travaux à réaliser en priorité et de situer leur rentabilité.

Remarque : règle de cumul des économies suivant le type d'intervention

# Consommation résiduelle après intervention sur le bâti : C = CI x [1-(eb1+eb2+...ebn)]

# Consommation résiduelle après intervention sur l'installation : C = CI x (1-ei1) x (1-ei2) x... (1-ein)

# Consommation résiduelle après intervention globale : C = CI x [1-(eb1+eb2+...ebn)] x (1-ei1) x (1-ei2) x... (1-ein)

# Pourcentage global d'économies : E = 1- [1- (eb1+eb2+...ebn)] x (1- ei1) x (1- ei2) x... (1- ein)

Remarque : calcul des temps de retour

Pour chaque proposition d'amélioration, le temps de retour est calculé par rapport à un prix constant de l'énergie.

En réalité, le prix de l'énergie est appelé à augmenter ce qui, en final, diminuera le temps de retour Isolation des murs extérieurs des

logements

Récupération de chaleur sur la ventilation

Chaudière fioul à condensation (solution A)

Remplacement de lampe à incandescence

Chaudière gaz à condensation (Solution C)

Chaufferie bois (solution B)

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(34)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 31

5 - 2 AMELIORATIONS PORTANT SUR LE BATI

5-2-1

Les baies vitrées de la copropriété sont équipées de doubles vitrages fins (4/10/4), et l'étanchéité est moyenne.

Il est préconisé de remplacer ces baies par de nouvelles baies équipées de double vitrages 4/16/4.

La mise en place de double vitrage permettra de réduire les déperditions.

Bâtiment 1 : 95 m² Confort Réduit Moyenne

Bâtiment 2 : 333 m² Surface Coefficient K T° / nb H T° / nb H T° / nb H Bâtiment 3 : 53 m² (m²) Actuel Futur 19 °C 16 °C 18,1 °C

481 2,5 1,80 3 451 h 1 421 h 4 872 h

* Investissement : = 192 400 € HT

481 m² x 400 € HT / m² soit = 230 100 € TTC

* Économies annuelles envisageables :

. Gain énergétique : Total = 20 500kWh soit =

(Ka - Kf) x Surf. x ΔT x NB d'heures / Rend. x (1-apport)

(2,5 - 1,80) x 481 x (19-7,2) x 3 451 / 79% x 80% = 14 800kWh soit = 1,3 Tep

(2,5 - 1,80) x 481 x (16-7,2) x 1 421 / 79% = 5 700 kWh soit = 0,5 Tep

. Gain financier : Total = 1 100 € TTC

20 500 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh = 1 100 € TTC

* Temps de retour : Sur investissement HT = 175 ans

Sur investissement TTC = 209 ans 5-2-2

Les murs des bâtiments sont faiblement isolés (5 cm d'isolant).

Par conséquent il est proposé la mise en place d'une isolation par des plaques de mousse polyuréthane de 15 cm d'épaisseur (R = 3,5 à 4 m².°C/W)

L'idéal serait une isolation par l'extérieur car elle a l'avantage de supprimer les ponts thermiques.

Bâtiment 1 : 730 m² Confort Réduit Moyenne

Bâtiment 2 :1 630 m² Surface Coefficient K T° / nb H T° / nb H T° / nb H Bâtiment 3 : 980 m² (m²) Actuel Futur 19 °C 16 °C 18,1 °C

3 340 0,7 0,17 3 451 h 1 421 h 4 872 h

* Investissement : = 467 600 € HT

3 340 m² x 140 € HT / m² soit = 559 200 € TTC

* Économies annuelles envisageables :

. Gain énergétique : Total = 116 800kWh soit =

(Ka - Kf) x Surf. x ΔT x NB d'heures / Rend. x (1-apport)

(0,7 - 0,17) x 3 340 x (19-7,2) x 3 451 / 79% x 80% = 66 200kWh soit =

(0,7 - 0,17) x 3 340 x (16-7,2) x 1 421 / 79% = 25 500kWh soit =

8% de la conso (suppression de ponts thermiques) = 25 075kWh soit =

. Gain financier : Total = 6 270 € TTC

Sur la consommation :

116 775 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh = 6 270 € TTC

* Temps de retour : Sur investissement HT = 74,6 ans

Sur investissement TTC = 89,2 ans Rénovation des baies vitrées

Isolation des murs extérieurs des logements

5,7 Tep 2,2 Tep 2,2 Tep Fenêtres

1,8 Tep

Murs non isolés

10,0 Tep

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(35)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 32

5 - 3 AMELIORATIONS PORTANT SUR LES INSTALLATIONS

5-3-1

L'installation est ancienne et vraisemblablement en partie embouée par la corrosion

Afin d'améliorer l'échange thermique et la circulation d'eau, il est proposé de mettre en place un désemboueur magnétique en chaufferie afin de nettoyer le réseau

Il sera également installé en chaufferie un sas d'introduction de réactif pour faire le traitement d'eau de façon aisée.

Le traitement d'eau réside en un inhibiteur d'oxygène et éventuellement un correcteur de pH.

* Investissement : = 4 000 € HT

1 Désemboueur de réseau. soit = 4 800 € TTC

1 sas d'introduction des réactifs.

* Gain énergétique : 3% des consommations de chauffage Total = 9 403 kWh soit = 0,8 Tep 313 440 kWh PCS x 3% =

* Gain financier théorique : Total = 505€ TTC 9 403 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh

Temps de retour : Sur investissement HT = 7,9ans Sur investissement TTC = 9,5ans 5-3-2

L'installation est ancienne et n'est vraisemblablement pas équilibrée.

Un équilibrage des réseaux permettrait d'uniformiser les températures ambiantes dans le bâtiment et le confort thermique.

Il est proposé un équilibrage en plusieurs phases suivant un programme d'investissement : - un équilibrage du départ en chaufferie et de chaque antenne dans le bâtiment

- un équilibrage de chaque radiateur.

Les vannes de réglages qui seront mises en place seront équipées de prise de pression pour pourvoir effectuer la mesure et le réglage précis des débits.

* Investissement : = 6 100 € HT

Equilibrage des principaux réseaux (environ 5 vannes) : 850 € HT soit = 7 300 € TTC Equilibrage des radiateurs (environ 85): 4250 € HT

Campagne d'équilibrage

* Gain énergétique : 3% Total = 9 403 kWh soit = 0,8 Tep 313 440 kWh PCS x 3% =

* Gain financier théorique : Total = 505€ TTC 9 403 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh

Temps de retour : Sur investissement HT = 12,1ans Sur investissement TTC = 14,5ans Désembouage et traitement d'eau.

Equilibrage du réseau de chauffage

1000 € HT

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(36)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 33 5-3-3

la chaudière actuelle a un rendement global de 79%. Une chaudière à condensation permet d'obtenir un rendement global de 90%.

Il est proposé de remplacer une chaudière existante par une chaudière à condensation de 193 kW, équipée d'un brûleur modulant.

L'autre chaudière peut être soit supprimée, soit remplacée par une chaudière classique (moins cher qu'une chaudière à condensation) ou encore remplacée par une chaudière à condensation.

La température départ chaudière sera modulée en fonction de la température extérieure.

Une fonction "Eco" pourra être programmée pour arrêter l'ensemble de la chaufferie dès que la température extérieure sera > 18°C pendant la saison de chauffe.

* Investissement :

Chaudière à condensation de 184 kW 22000 € HT = 23 400 € HT + adaptation tuyauterie 1400 € HT soit = 28 000 € TTC

* Gain énergétique :

367 561 kWh x 10% = Total = 31 344kWh soit = 2,7 Tep

* Gain financier théorique :

31 344 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh Total = 1 683 € TTC

Temps de retour : Sur investissement HT = 14ans Sur investissement TTC = 17ans 5-3-4

Etant donné l'augmentation croissante des prix des énergies fossiles, il est proposé la mise en place d'une chaufferie au bois en parallèle de la chaufferie existante.

La chaufferie bois et son silo seront construits sur le parking situé à coté de la chaufferie existante.

La chaudière bois aura une puissance de 100 kW et permettra de couvrir 90% des besoins de chauffage.

Une chaudière fioul de 84 kW sera nécessaire afin de fournir l'appoint.

Un réseau de chauffage relira la chaufferie bois à la chaufferie existante.

Cette solution nécessitera une étude de faisabilité pour plus de précision, en particulier en ce qui concerne l'emplacement de la chaudière bois et du silo.

Pré-étude:

Consommation actuelle de fioul pour le chauffage : 367 561 kWh

Couverture bois : 90%

Prix du kWh fioul dans la configuration actuelle : 5,37 Cts € TTC

Prix du kWh bois : 3,00 Cts € TTC

Facture initiale chauffage : 19 738 € TTC

Facture solution bois : 11 898 € TTC

Entretien supplémentaire : 5 000 € TTC

Investissement prévisionnel (chaudière d'appoint comprise) : 172 000 € TTC Gros Œuvre 120000

Chaudière bois 26 400 Réseau enterré 12 000 Armoire élec 2 500 Divers 6 000 Chaudière fioul d'appoint 5 100 Subvention :(à confirmer lors d'une étude ultérieure)

Temps de retour : 61 ans

Attention, ce temps de retour n'est valable que pour des énergies à prix constant dans le temps.

Chaudière fioul à condensation (solution A)

Chaufferie bois (solution B)

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(37)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 34 5-3-5 Chaudière gaz à condensation (Solution C)

Il est proposé de remplacer la chaudière actuelle par une chaudière à condensation.

En effet cette chaudière a plus de 30 ans, et une nouvelle aurait un meilleur rendement.

Le Fioul est actuellement une des énergies les plus chères du marché.

Il est proposé de raccorder une future chaudière au réseau de gaz de ville passant à proximité du bâtiment.

Attention, il convient de vérifier que le réseau GRDF passe bien à moins de 35 m du sous-sol.

* Investissement chaudière à condensation :

Chaudière gaz à condensation de 184 kW 12900 € HT Dépose des installations existantes 2900 € HT (nettoyage, neutralisation cuve fioul)

Installation nouvelle chaudière 800 € HT Divers (électricité, tuyauterie, etc...) 4000 € HT

* Investissement raccordement gaz de ville :

Raccordement au réseau GRDF 1100 € HT Liaison poste / réseau PEHD existant 10500 € HT

* Investissement total : = 32 200 € HT

=

soit 38 500 € TTC

* Économies annuelles envisageables :

. Gain énergétique : 10 % de la consommation Total = 36 760kWh soit =

367 561 kWh x 10 % = 36 760kWh soit = 3,2 Tep

. Gain financier : Total = 4 280 € TTC

Sur la diminution de la consommation :

36 760 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh 1974 € TTC = 4 280 € TTC

Sur le coût de la consommation :

(367 561 - 36 760) kWh x (5,37 - 4,39 ) c€ TTC / kWh 3240 € TTC Sur l'abonnement :

(livraisons Fioul - tarif B1 gaz de ville)

(0 € - 929,16 €) -930

* Temps de retour : Sur investissement HT = 8 ans

Sur investissement TTC = 9 ans

Il convient également de tenir compte du fait que cela permettrait d'avoir une chaudière neuve en lieu et place d'une chaudière de 31 ans, sachant que la durée de vie d'une chaudière est d'une trentaine d'année en général.

On peut également ajouter que le prix du fioul va certainement augmenter de nouveau et de venir bien plus cher que le gaz (augmentation plus rapide).

3,2 Tep

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(38)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 35

5-3-6

La VMC engendre 29% des déperditions.

Afin de réduire la consommation de chauffage, il est préconisé la mise en place d'une ventilation double flux avec récupération de chaleur.

Cela engendrera des économies au niveau des consommations de chauffage mais une augmentation de la consommation électrique.

Il est à noter que la mise en œuvre de cette préconisation peut être difficile.

En effet, une ventilation double flux demande la mise en place d'une seconde gaine de ventilation.

Il faut donc être sûr qu'il y a la place nécessaire.

* Investissement : = 147 300 € HT

=

soit 176 170 € TTC

* Gain énergétique :

50% de 29 % des consommations 45 449 kWh Total = 36 251kWh soit = 1,9 Tep surconsommation électrique 9 198 kWh

* Gain financier théorique : Total = 1 558 € TTC

= 45 449 kWh x 5,37 c€ TTC / kWh - 9 198 kWh x 9,60 c€ TTC/kWh

Temps de retour : Sur investissement HT = 95ans Sur investissement TTC = 113ans

5-3-7 Remplacement de lampe à incandescence

Actuellement, l'éclairage des communs est encore assuré par des ampoules à incandescence.

Il est préconisé de remplacer ces ampoules à incandescence par des lampes fluocompacts qui ont un rendement bien meilleur.

Exemple pour une lampe à incandescence :

* Investissement : = 8 € HT

Prix unitaire d'une lampe fluocompacts 20 W soit = 10 € TTC

* Économies annuelles envisageables :

. Gain énergétique : (par lampe) Total = 40kWh soit = 0,0 Tep

(100 - 20) W x 2 h x 250 jours = 40kWh soit = 0,0 Tep

. Gain financier : Total = 4 € TTC

40 kWh x 10,48 c€ TTC / kWh = 4 € TTC

* Temps de retour : Sur investissement HT = = 2,0ans Sur investissement TTC = = 2,5ans Récupération de chaleur sur la ventilation

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

(39)

OPATB du Pays Voironnais Améliorations 36

5-3-8

Etant donné la consommation d'Eau chaude sanitaire (ECS), il est cohérent de mettre en place des capteurs solaires pour la produire.

Etant donné l'orientation du bâtiment (Est - Ouest), il faut mettre en place des capteurs solaires à tubes sur vide.

En effet, il est possible d'orienter les tubes vers le soleil.

Les capteurs solaires serait placés en toiture coté Est et les ballons ECS dans le local "Chaufferie".

Une étude de faisabilité plus poussée est nécessaire.

Pré-étude :

Consommation énergétique pour l'ECS : 54 122 kWh / an de fioul Consommation en litres pour l'ECS : 735 m3

Surface de capteurs solaires : 40 m²

Couverture solaire : 60%

Economie d'énergie : 21 600 kWh / an de fioul

Economie financière : 1160 € TTC

Investissement prévisionnel hors subvention : 96 000 € HT Subvention :(à confirmer lors d'une étude ultérieure)

Temps de retour : 99 ans

Capteurs solaires thermiques

BE Alpha-jm 84, route de Montélier - BP 24 - 26 901 Valence cédex 04.75.56.10.79 04.75.55.12.58 Mai 2009

Figure

Updating...

Références

Sujets connexes :