Commission paritaire de l industrie hôtelière (CP 302)

Texte intégral

(1)

Commission paritaire de l’industrie hôtelière (CP 302)

Conformément au droit européen, cette fiche ne contient que des dispositions issues de conventions collectives de travail (CCT) déclarées d’application générale au sens de la directive 96/71/CE, cad.

en droit du travail belge, des dispositions conventionnelles rendues obligatoires par arrêté royal, dont le non-respect est sanctionné pénalement.

Pour cette raison, cette fiche est régulièrement mise à jour. Il est recommandé que les personnes détachées et leurs employeurs consultent régulièrement les fiches pendant la durée du

détachement. La date de la dernière mise à jour est indiquée en haut à droite.

Cette fiche a été réalisée sur base de CCT sectorielles. C’est dès lors la commission paritaire elle- même qui, en définitive, peut se prononcer sur l’interprétation correcte de ses CCT.

Les CCT mentionnées ci-après peuvent être consultées sur le site du SPF ETCS :

https://www.emploi.belgique.be/fr/themes/commissions-paritaires-et-conventions-collectives-de- travail-cct/conventions-collectives-3

Table des matières

1 Champ de compétence ... 2

2 Rémunération ... 3

2.1 Barèmes (brut) ... 3

Salaires horaires minimums (régime sur base hebdomadaire : 38h ... 3

Appointements mensuels minimums ... 5

Travailleurs saisonniers... 7

Etudiants ... 8

Classification des fonctions et ancienneté ... 8

Travailleurs rémunérés sur la base du service ou de la répartition des services collectés ... 20

2.2 Primes/Indemnités ... 24

Prime de fin d’année ... 24

Primes pour des prestations de nuit ... 28

Prime pour des prestations de travail les dimanche et jours fériés légaux ... 29

Heures supplémentaires ... 30

Complément salarial de flexibilité ... 30

3 Remboursement des dépenses de Voyage, de Logement et de Nourriture ... 33

Frais de transport ... 33

4 Durée du travail ... 37

(2)

2

1 Champ de compétence

La présente fiche est valable pour les entreprises qui, pour les activités exercées en Belgique, ressortissent à la Commission paritairede l’industrie hôtelière.

Institution et modifications (0) AR 04/10/1974 MB 30/04/1975 Article 1er

Compétente pour les travailleurs en général et leurs employeurs, et ce pour les hôtels, restaurants et débits de boissons.

Sont compris parmi ces exploitations : les motels, maisons de logement, pensions, homes (à l'exclusion de ceux qui ressortissent à la Commission paritaire des maisons d'éducation et d'hébergement); maisons de repos, wagons-lits, wagons restaurants, wagons-buffets, wagons service, snacks des trains, traiteurs, mess, cantines, cercles, bars, snacks, self-service, distributeurs automatiques, buffets, comptoirs, salons de consommation de pâtisseries non annexés à une pâtisserie artisanale; tous établissements recevant moyennant rémunération des voyageurs, des touristes, des pensionnaires ou des hôtes payants, et en général tous les établissements où, contre payement, sont débitées des boissons, fournis des repas ou procuré du logement.

(3)

2 Rémunération

2.1 Barèmes (brut)

Indexation % janvier 2022 : 3,219%

Pour le présent barème salarial, les salaires des jeunes ont été supprimés, ce qui démontre la volonté de la commission d'offrir aux jeunes les mêmes possibilités salariales qu'aux travailleurs âgés. Par conséquent, la CCT n°50 du CNT n'est pas d'application.

Après avoir parcouru toutes les années de fonction prévue dans l'échelle salariale de la catégorie de fonctions à laquelle il appartient, le travailleur occupé dans la même entreprise a droit, tous les cinq ans c.-à-d. le premier jour du mois qui suit le cinquième anniversaire de son contrat de travail, à un salaire minimum majoré de 1% calculé sur le salaire minimum à 0 année de fonction.

Cette augmentation est appliquée pour la première fois la neuvième année et est ajoutée au salaire minimum qui correspond à la huitième année de fonction. Par la suite, cette augmentation est ajoutée tous les cinq ans au salaire minimum d'application au cours de la période quinquennale précédente.

Pour atteindre les salaires minimums prévus dans les présents barèmes, il peut être tenu compte de toutes les composantes salariales exprimées en argent, telles que prévues à l’article 2.1° de la loi du 12 avril 1965, à l’exception de la prime de fin d’année. A cet effet, une convention collective de travail sera conclue dans les entreprises concernées. Cette convention sera soumise à la commission paritaire, pour information.

CCT du 23 octobre 2007(85.826) AR 19/09/2008 MB 02/12/2008

La CCT entre en vigueur le 1er octobre 2007 pour une durée indéterminée

CCT du 17 décembre 2014 (125.200) AR 26/10/2015 - MB 13/11/2015 La CCT entre en vigueur le 17 décembre 2014 pour une durée indéterminée

Salaires horaires minimums (régime sur base hebdomadaire : 38h

ANNEES DE FONCTION

CATEGORIE

I II III IV V VI VII VIII IX

0 12,6673 12,6673 12,7406 13,3004 14,0625 14,4347 16,4123 17,6815 18,8042

1 13,2353 13,2353 13,3577 13,9139 14,5684 14,9995 16,6161 17,8921 19,0230 2 13,4971 13,4971 13,6220 14,2400 14,8699 15,3585 16,8101 18,0943 19,2302 3 13,7435 13,7435 13,9153 14,4979 15,1049 15,6446 17,0053 18,2935 19,4335

4 13,9202 13,9202 14,1443 14,6308 15,2710 15,8657 17,1968 18,4944 19,6431 5 13,9202 13,9202 14,2401 14,8229 15,3677 16,0094 17,3935 18,6984 19,8528 6 13,9202 13,9202 14,3384 14,8229 15,4646 16,1581 17,5866 18,8985 20,0591

(4)

4 ANNEES

DE FONCTION

CATEGORIE

I II III IV V VI VII VIII IX

7 13,9202 13,9202 14,3384 15,0149 15,5611 16,3061 17,7853 19,1038 20,2707

8 13,9202 13,9202 14,3384 15,0149 15,6577 16,4505 17,9848 19,3106 20,4808 9 14,0456 14,0456 14,4644 15,1476 15,7945 16,5922 18,1453 19,4834 20,6647 10 14,0456 14,0456 14,4644 15,1516 15,7982 16,5986 18,1541 19,4926 20,6733

11 14,0456 14,0456 14,4644 15,1562 15,8024 16,6046 18,1629 19,5006 20,6822 12 14,0456 14,0456 14,4644 15,1599 15,8063 16,6106 18,1715 19,5096 20,6905 13 14,0456 14,0456 14,4644 15,1639 15,8103 16,6164 18,1754 19,5132 20,6945

14 14,1711 14,1711 14,5903 15,2931 15,9470 16,7586 18,3372 19,6881 20,8798 15 14,1711 14,1711 14,5903 15,2975 15,9507 16,7649 18,3470 19,6984 20,8903 16 14,1711 14,1711 14,5903 15,2975 15,9507 16,7649 18,3528 19,7041 20,8965 17 14,1711 14,1711 14,5903 15,2975 15,9507 16,7649 18,3585 19,7107 20,9024

18 14,1711 14,1711 14,5903 15,2975 15,9507 16,7649 18,3585 19,7107 20,9024 19 14,2966 14,2966 14,7164 15,4226 16,0835 16,9010 18,5111 19,8744 21,0780 20 14,2966 14,2966 14,7164 15,4226 16,0835 16,9010 18,5111 19,8744 21,0780

21 14,2966 14,2966 14,7164 15,4287 16,0903 16,9080 18,5155 19,8797 21,0833 22 14,2966 14,2966 14,7164 15,4287 16,0903 16,9080 18,5155 19,8797 21,0833 23 14,2966 14,2966 14,7164 15,4287 16,0903 16,9080 18,5211 19,8861 21,0894

24 14,4214 14,4214 14,8424 15,5543 16,2229 17,0440 18,6735 20,0502 21,2649 25 14,4214 14,4214 14,8424 15,5543 16,2229 17,0440 18,6735 20,0502 21,2649 26 14,4214 14,4214 14,8424 15,5605 16,2297 17,0506 18,6784 20,0551 21,2702

27 14,4214 14,4214 14,8424 15,5605 16,2297 17,0506 18,6784 20,0551 21,2702 28 14,4214 14,4214 14,8424 15,5605 16,2297 17,0506 18,6845 20,0609 21,2763 29 14,5473 14,5473 14,9685 15,6854 16,3623 17,1872 18,8359 20,2261 21,4516 30 14,5473 14,5473 14,9685 15,6854 16,3623 17,1872 18,8359 20,2261 21,4516

31 14,5473 14,5473 14,9685 15,6924 16,3687 17,1937 18,8408 20,2306 21,4572 32 14,5473 14,5473 14,9685 15,6924 16,3687 17,1937 18,8408 20,2306 21,4572

(5)

ANNEES DE FONCTION

CATEGORIE

I II III IV V VI VII VIII IX

33 14,5473 14,5473 14,9685 15,6924 16,3687 17,1937 18,8470 20,2364 21,4632

34 14,6727 14,6727 15,0945 15,8173 16,5017 17,3296 18,9995 20,4010 21,6386 35 14,6727 14,6727 15,0945 15,8173 16,5017 17,3296 18,9995 20,4010 21,6386 36 14,6727 14,6727 15,0945 15,8239 16,5081 17,3370 19,0042 20,4063 21,6432

37 14,6727 14,6727 15,0945 15,8239 16,5081 17,3370 19,0042 20,4063 21,6432 38 14,6727 14,6727 15,0945 15,8239 16,5081 17,3370 19,0096 20,4120 21,6498 39 14,7978 14,7978 15,2205 15,9488 16,6406 17,4732 19,1619 20,5768 21,8253

40 14,7978 14,7978 15,2205 15,9488 16,6406 17,4732 19,1619 20,5768 21,8253 41 14,7978 14,7978 15,2205 15,9558 16,6476 17,4799 19,1667 20,5817 21,8300 42 14,7978 14,7978 15,2205 15,9558 16,6476 17,4799 19,1667 20,5817 21,8300 43 14,7978 14,7978 15,2205 15,9558 16,6476 17,4799 19,1721 20,5875 21,8365

44 14,9231 14,9231 15,3467 16,0806 16,7799 17,6156 19,3247 20,7523 22,0122 45 14,9231 14,9231 15,3467 16,0806 16,7799 17,6156 19,3247 20,7523 22,0122

Appointements mensuels minimums

ANNEES DE FONCTION

CATEGORIE

I II III IV V VI VII VIII IX

0 2.085,88 2.085,88 2.097,95 2.190,13 2.315,62 2.376,91 2.702,56 2.911,55 3.096,42

1 2.179,41 2.179,41 2.199,57 2.291,15 2.398,93 2.469,92 2.736,12 2.946,23 3.132,45 2 2.222,52 2.222,52 2.243,09 2.344,85 2.448,58 2.529,03 2.768,06 2.979,53 3.166,57 3 2.263,10 2.263,10 2.291,39 2.387,32 2.487,27 2.576,14 2.800,20 3.012,33 3.200,05

4 2.292,19 2.292,19 2.329,09 2.409,20 2.514,62 2.612,55 2.831,74 3.045,41 3.234,56 5 2.292,19 2.292,19 2.344,87 2.440,84 2.530,55 2.636,21 2.864,13 3.079,00 3.269,09 6 2.292,19 2.292,19 2.361,06 2.440,84 2.546,50 2.660,70 2.895,93 3.111,95 3.303,06

(6)

6 ANNEES

DE FONCTION

CATEGORIE

I II III IV V VI VII VIII IX

7 2.292,19 2.292,19 2.361,06 2.472,45 2.562,39 2.685,07 2.928,64 3.145,76 3.337,91

8 2.292,19 2.292,19 2.361,06 2.472,45 2.578,30 2.708,85 2.961,50 3.179,81 3.372,50 9 2.312,84 2.312,84 2.381,80 2.494,30 2.600,83 2.732,18 2.987,92 3.208,27 3.402,79 10 2.312,84 2.312,84 2.381,80 2.494,96 2.601,44 2.733,24 2.989,37 3.209,78 3.404,20

11 2.312,84 2.312,84 2.381,80 2.495,72 2.602,13 2.734,22 2.990,82 3.211,10 3.405,67 12 2.312,84 2.312,84 2.381,80 2.496,33 2.602,77 2.735,21 2.992,24 3.212,58 3.407,03 13 2.312,84 2.312,84 2.381,80 2.496,99 2.603,43 2.736,17 2.992,88 3.213,17 3.407,69

14 2.333,51 2.333,51 2.402,54 2.518,26 2.625,94 2.759,58 3.019,52 3.241,97 3.438,21 15 2.333,51 2.333,51 2.402,54 2.518,99 2.626,55 2.760,62 3.021,14 3.243,67 3.439,93 16 2.333,51 2.333,51 2.402,54 2.518,99 2.626,55 2.760,62 3.022,09 3.244,61 3.440,96 17 2.333,51 2.333,51 2.402,54 2.518,99 2.626,55 2.760,62 3.023,03 3.245,69 3.441,93

18 2.333,51 2.333,51 2.402,54 2.518,99 2.626,55 2.760,62 3.023,03 3.245,69 3.441,93 19 2.354,17 2.354,17 2.423,30 2.539,59 2.648,42 2.783,03 3.048,16 3.272,65 3.470,84 20 2.354,17 2.354,17 2.423,30 2.539,59 2.648,42 2.783,03 3.048,16 3.272,65 3.470,84

21 2.354,17 2.354,17 2.423,30 2.540,59 2.649,53 2.784,18 3.048,88 3.273,52 3.471,72 22 2.354,17 2.354,17 2.423,30 2.540,59 2.649,53 2.784,18 3.048,88 3.273,52 3.471,72 23 2.354,17 2.354,17 2.423,30 2.540,59 2.649,53 2.784,18 3.049,81 3.274,58 3.472,72

24 2.374,72 2.374,72 2.444,05 2.561,27 2.671,37 2.806,58 3.074,90 3.301,60 3.501,62 25 2.374,72 2.374,72 2.444,05 2.561,27 2.671,37 2.806,58 3.074,90 3.301,60 3.501,62 26 2.374,72 2.374,72 2.444,05 2.562,29 2.672,49 2.807,66 3.075,71 3.302,41 3.502,49

27 2.374,72 2.374,72 2.444,05 2.562,29 2.672,49 2.807,66 3.075,71 3.302,41 3.502,49 28 2.374,72 2.374,72 2.444,05 2.562,29 2.672,49 2.807,66 3.076,71 3.303,36 3.503,50 29 2.395,45 2.395,45 2.464,81 2.582,86 2.694,32 2.830,16 3.101,64 3.330,56 3.532,36 30 2.395,45 2.395,45 2.464,81 2.582,86 2.694,32 2.830,16 3.101,64 3.330,56 3.532,36

31 2.395,45 2.395,45 2.464,81 2.584,01 2.695,38 2.831,23 3.102,45 3.331,30 3.533,28 32 2.395,45 2.395,45 2.464,81 2.584,01 2.695,38 2.831,23 3.102,45 3.331,30 3.533,28

(7)

ANNEES DE FONCTION

CATEGORIE

I II III IV V VI VII VIII IX

33 2.395,45 2.395,45 2.464,81 2.584,01 2.695,38 2.831,23 3.103,47 3.332,26 3.534,27

34 2.416,10 2.416,10 2.485,56 2.604,58 2.717,28 2.853,61 3.128,58 3.359,36 3.563,15 35 2.416,10 2.416,10 2.485,56 2.604,58 2.717,28 2.853,61 3.128,58 3.359,36 3.563,15 36 2.416,10 2.416,10 2.485,56 2.605,67 2.718,33 2.854,82 3.129,36 3.360,24 3.563,91

37 2.416,10 2.416,10 2.485,56 2.605,67 2.718,33 2.854,82 3.129,36 3.360,24 3.563,91 38 2.416,10 2.416,10 2.485,56 2.605,67 2.718,33 2.854,82 3.130,25 3.361,17 3.565,00 39 2.436,70 2.436,70 2.506,31 2.626,23 2.740,15 2.877,25 3.155,32 3.388,31 3.593,90

40 2.436,70 2.436,70 2.506,31 2.626,23 2.740,15 2.877,25 3.155,32 3.388,31 3.593,90 41 2.436,70 2.436,70 2.506,31 2.627,39 2.741,30 2.878,36 3.156,12 3.389,12 3.594,67 42 2.436,70 2.436,70 2.506,31 2.627,39 2.741,30 2.878,36 3.156,12 3.389,12 3.594,67 43 2.436,70 2.436,70 2.506,31 2.627,39 2.741,30 2.878,36 3.157,00 3.390,07 3.595,74

44 2.457,34 2.457,34 2.527,09 2.647,94 2.763,09 2.900,70 3.182,13 3.417,21 3.624,67 45 2.457,34 2.457,34 2.527,09 2.647,94 2.763,09 2.900,70 3.182,13 3.417,21 3.624,67

Travailleurs saisonniers

Pour les travailleurs saisonniers, tous les jours prestés auprès du même employeur et dans la même catégorie de fonctions sur les différentes années civiles d'occupation sont totalisés sans qu'il puisse y avoir une interruption de plus de deux ans dans l'occupation auprès du même employeur.

Lors de l'entrée en fonction, les travailleurs saisonniers sont insérés à la ligne 0 année de fonction pour une période de 130 jours effectivement prestés dans la même fonction de référence auprès du même employeur dans le cas d'une occupation dans le régime des cinq jours/semaine, et pour une période de 156 jour effectivement prestée dans la même fonction de référence auprès du même employeur dans le cas d'une occupation dans le régime des six jours/semaine.

Une fois le nombre de jours susmentionné atteint, le travailleur passe à la première année de fonction de la catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré à l'entrée en service.

Les travailleurs insérés à la première année de fonction passent à la deuxième année de fonction après une occupation effective de 390 jours dans le régime de cinq jours/semaine, ou après 468 jours dans le régime de six jours/semaine. Ces jours doivent être totalisés dans une même catégorie de fonctions auprès du même employeur.

Chaque fois que le travailleur totalise 260 jours effectivement prestés (régime des 5 jours/semaine) ou 312 jours effectivement prestés (régime des 6 jours/semaine) auprès du même employeur et dans la même catégorie de fonctions, il a droit au salaire minimum d'une année de fonction supérieure.

(8)

8 Lorsque le travailleur a parcouru toutes les années de fonction dans l'échelle salariale de la

catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré, il a droit, après chaque prestation de 1300 jours de travail effectifs supplémentaires, à un salaire minimum majoré de 1 p.c., calculé sur le salaire minimum à 0 année de fonction.

CCT du 11 février 2008 (87.298) AR 18/11/2009 MB 26/01/2010

La présente CCT entre en vigueur le 1er octobre 2007 pour une durée indéterminée

Etudiants

Étudiants (de moins de 18 ans) sont rémunérés sur base d'un pourcentage dégressif (18 ans = 100 p.c., 17 ans = 90 p.c., 16 ans = 80 p.c., 15 ans = 70 p.c.) selon leur âge et calculé sur le barème salarial qui s'applique à la catégorie de fonctions dans laquelle le mineur a été inséré.

CCT du 11 février 2008 (87.298) AR 18/11/2009 MB 26/01/2010

La présente CCT entre en vigueur le 1er octobre 2007 pour une durée indéterminée

CCT du 30 novembre 2015 (131.296) AR 28/09/2016 MB 17/10/2016

La présente CCT entre en vigueur le 1er janvier 2016 pour une durée indéterminée

Classification des fonctions et ancienneté

CCT du 14 avril 2008 (88.102), modifiée par CCT du 15 mars 2018 (146.020) AR 03/02/2014 MB 11/04/2014

AR 17/08/2018 MB 06/09/2018

Application de la classification de fonctions dans le secteur horeca CHAPITRE II. - Notions de base

Art 2. Pour l'application de la présente convention collective de travail, il y a lieu d'entendre par : 5. catégorie de fonctions : toutes les fonctions de référence qui, avec leur pondération individuelle, tombent dans un même intervalle de pondération parmi les neuf intervalles de pondération fixés par la Commission paritaire de l'industrie hôtelière.

6. échelle salariale : échelle de salaires minimums. Chaque catégorie de fonctions est liée à une (1) échelle salariale. Par "salaire minimum", il y a lieu d'entendre : le salaire horaire minimum brut pour les travailleurs rémunérés au salaire fixe dans le régime des 38 heures/semaine.

7. années de fonction : le nombre d'années d'expérience qu'acquiert un travailleur dans une même catégorie de fonctions chez le même employeur. Les années de fonction ne peuvent en aucun cas être liées à l'âge du travailleur. Une année de fonction commence à la date de l'entrée en service du travailleur chez son employeur. A partir du premier jour du mois qui suit l'anniversaire de la date d'entrée en service, le travailleur acquiert une année de fonction supérieure, appelée également pas de fonction et ce, jusqu'à ce que le travailleur ait parcouru les 8 années de fonction, telles que mentionnées dans l'échelle salariale de la catégorie de fonctions d'application.

8. ancienneté : la période de service ininterrompu dans la même entreprise.

CHAPITRE III. Fonctions de référence

Art. 3. La liste exhaustive des fonctions de référence suivante reprise en annexe mentionne les dénominations de fonction que les employeurs doivent utiliser. Il est interdit à l'employeur d'utiliser d'autres dénominations de fonction dans le contrat de travail et sur la fiche de rémunération, à moins que celles-ci aient été approuvées par la Commission paritaire de l'industrie hôtelière et rendues obligatoires par arrêté royal.

Departement cuisine

102 Garçon/fille de cuisine/manœuvre de cuisine/commis 103 Premier commis

(9)

104 Demi-chef de partie

105 Chef de partie cuisine froide 106 Chef de partie cuisine chaude 107/108 Pâtissier(ère)

109 Saucier

110 Poissonier(ère) 111 Garde-manger 112 Sous-chef

113A Cuisinier(ère)/cuisinier(ère) travaillant seul 113B Chef gérant

113C Aide - cuisinier travaillant seul

114 Responsable de cuisine/chef de cuisine 116A Collaborateur(trice) cuisine

116B Commis de service rapide (crew)

116C Collaborateur(trice) cuisine - cuit les pizzas

116D Collaborateur(trice) service rapide - cuisine/grill - équipier 117A Chef de brigade service rapide (crew shift)

117B Chef d'équipe service rapide (crew leader) 118 Responsable de production

121 Cuisinier-comptoir/rôtisseur/préposé(e) au grill 122 Cuisinier(ère) - service traiteur

123 Friturier(ère)

124 Collaborateur(trice) d'office 125 Collaborateur(trice) snack-bar

126 Collaborateur(trice) plonge/plongeur(euse)/plongeur(euse) travaillant seul 127 Plongeur(euse) grosse vaisselle

128 Chef d'équipe plongeurs/assistant(e) responsable plonge 129 Responsable de plonge/chef-plongeur

130 Boucher

131 Spécialiste crustacés/écailler 132 Entre-mettier/Entre-mettière 133 Rôtisseur/rôtisseuse

Département service 202-205 Commis

206A Garçon/serveuse restaurant

206B Garçon/serveuse brasserie, taverne, bistrot 206C Kelner(in) café

Garçon/serveuse café

206D Garçon pour les pensionnaires 207 1/2 chef de rang

208 Chef de rang

209 Premier chef de rang/capitaine 210 Sommelier

211A Assistant(e) maître d'hôtel

211B Maître d'hôtel/responsable de salle

212 Aide-barman/barmaid/commis barman/commis barmaid 213 Barman/barmaid

214 Chef de bar/chef barman/barmaid

216 Employé au comptoir boissons (pompe)/buffetier(ère) 217A Collaborateur(trice) au self-service

217B Serveur(euse) au comptoir

217C Serveur(euse) au comptoir (chauffer et servir) 217D Serveur(euse) au comptoir (préparer et servir)

217E Serveur(euse) au comptoir (préparer, servir et caisse) 217F Collaborateur(trice) service rapide - accueil/salle - équipier 218 Accueil/hôte(sse) d'accueil

220 Caissier(ère) 221 Aide-caissier(ère)

(10)

10 222-223 Responsable d'un point de vente cafétaria/self-service

224 Débarrasseur

226 Préposé(e) assemblage plateaux

226B Préposé(e) à la distribution du café, des boissons et des petits pains 226C Aide-diététicien(ne)

227 Préposé(e) aux chariots de distribution 228A Chauffeur transport de marchandises 228B Chauffeur transport de personnes

229 Préposé(e) à l'approvisionnement des distributeurs automatiques 230 Vendeur(euse)/collaborateur(trice) magasin, shop

231 Vendeur(euse) mini-bar 232 Vendeur(euse) salle 233 Steward

234 Collaborateur(trice) buffet déjeuner 235 Aide-serveur(euse)/commis 236 1/2 chef de rang

237 Chef de rang

238 Premier chef de rang 239 Assistant(e) maître d'hôtel 240 Maître d'hôtel

241 Garçon/fille banquet

242 Livreur à domicile de plats préparés m/f 243 Steward(esse)

250 Vendeur(euse) ambulant(e) m/f 251 Purser / on board services supervisor

Département Front office – réception 301 Chasseur

302 Bagagiste 303 Voiturier 304 Portier 305A Concierge 305B Cherf concierge

306 Réceptionniste/préposé(e) service clientèle/chef de réception adjoint 307 Responsable de réception/chef des réceptionnistes/chef de la réception 309 Employé(e) de réservations

310 Responsable des réservations/superviseur(euse) des réservations 311 Caissier(ère)/main-courantier(ère)

313 Téléphoniste/opérateur(trice)

314 Responsable du service téléphone/chef opérateur(trice) 316 Réceptionniste de nuit

317 Veilleur(euse) de nuit

318A Agent de sécurité/surveillant(e) 318B Chef de sécurité/surveillant(e)-chef 319 Préposé(e) au vestiaire

Département Service de chambres - roomservice - (chemins de fer) 401 Commis d'étage

402 Garçon/fille d'étage 403 Chef d'étage adjoint 404 Chef d'étage 406 Steward

Département Housekeeping – ménage 500A Femme/valet de chambre 500B Gouverneur/gouvernante d'étage 501 Nettoyeur(euse)

(11)

502 Responsable des nettoyeurs 503 Préposé(e) linge

504 Couturier(ère) 505 Blanchisseur(euse) 506 Chef division linge

507 Gouverneur/gouvernante générale 509 Préposé(e) aux toilettes

Département Récréation 601 Préposé(e) aux cabines 603 Animateur(trice)

604 Maître nageur(euse)

605 Responsable club de détente 606 Diskjockey Disc-jockey

609 Collaborateur(trice) location de matériel de récréation 610 Collaborateur(trice) vente et contrôle des cartes d'entrée 611 Responsable récréation

615 Teamleader verzorg(st)er Spa & Wellness 616 Verzorg(st)er Spa & Wellness

617 Spa Manager

Département Service technique

701 Préposé(e) à l'aménagement des salles/commis déménageur 702 Collaborateur(trice) entretien général

703 Menuisier 704 Electricien(ne) 705 Plombier 706 Peintre

707 Préposé(e) aux installations thermiques 708 Jardinier

709 Responsable service technique

710 Assistant(e) responsable service technique/coordinateur(trice)/responsable d'équipe

Département Administration – gestion 801 Magasinier(ère)

802 Econome

803 Acheteur(euse)/directeur(trice) des achats 804 F&B analyst/contrôleur(euse) de la restauration

805 Restaurateur(trice) gérant/directeur(trice) des restaurants 806 Assistant gérant

807 Front office manager/chef de réception

809 Directeur(trice) des banquets adjoint (assistent manager) 812 Responsable diététique

813 Diététicien(ne) 814 Chef des stewards

815 Adjoint du chef des stewards 816 Contrôleur(euse) de qualité

817 Employé(e) aux écritures comptables 818 (Chef) comptable

819 Collaborateur(trice) administration des salaires

821 Night-auditor/main-courantier de nuit/comptable de nuit 822 System-operator/ingénieur de système

824 Collaborateur(trice) commercial(e)/représentant(e)/responsable de la promotion vente/responsable de marketing/agent commercial

825 Collaborateur(trice) PR marketing - publicité 826A Assistant(e) du responsable du personnel 826B Collaborateur(trice) administration du personnel

(12)

12 827 Responsable de formation

828 Secrétaire

829 Secrétaire de direction 834 Responsable de camping 835 Assistant(e) qualité et prévention

Art. 4. Les fonctions de référence énoncées ci-après revêtent le statut d'employé : Caissier(ère)

Téléphoniste

Employé(e) à la caisse Vendeur(se)

Employé(e) de réservations

Main-courantier de nuit/comptable de nuit (Night-auditor) Employé(e) de comptabilité

Econome

Contrôleur de la restauration (F & B analyst) Réceptionniste de nuit

Collaborateur(trice) adm. des salaires

Collaborateur(trice) administration du personnel Réceptionniste

Secrétaire

Responsable du service téléphone Acheteur(se)

Responsable camping

Responsable des réservations Chef des réceptionnistes Assistant manager banquets Chef de sécurité

Assistant gérant Diététicien(ne)

Responsable club de détente Responsable diététique Responsable production Secrétaire de direction Responsable de récréation

Assistant(e) du responsable du personnel Collaborateur(trice) P.R.

Ingénieur de système (System-operator) Responsable point de vente

Gouvernante générale Contrôleur(se) qualité

Chef de réception (Front office manager) (Chef)comptable

Chef des stewards Gérant

Responsable service technique Représentant(e)

Responsable de formation

CHAPITRE IV. Mention de la fonction de référence dans le contrat de travail

Art. 5. Par "cadre", il y a lieu d'entendre : les employés, à l'exclusion de ceux qui font partie du personnel de direction, qui exercent dans l'entreprise une fonction supérieure généralement réservée au titulaire d'un diplôme d'un certain niveau ou à celui qui dispose d'une expérience professionnelle équivalente.

Art. 6. Le travailleur qui exerce dans une même entreprise plusieurs fonctions reprises sur la liste des fonctions de référence verra son contrat de travail, sa fiche de rémunérations et la rémunération y afférente établis pour la fonction de référence à laquelle il consacre le plus d'heures de travail durant la semaine de travail ou durant un cycle complet de travail.

(13)
(14)

14 CHAPITRE V. Catégories de fonctions

Art. 8. Les travailleurs sont classés dans une des neuf catégories de fonctions.

Dénomination de fonction

Cat I Cat. II Cat. III

Collaborateur(trice) d'office

Collaborateur(trice) au self- service

Collaborateur(trice) cuisant les pizzas

Débarrasseur(se) Couturier(ère) Collaborateur(trice) vente et contrôle cartes d'entrée

Préposé(e) aux toilettes Commis/commis salle Collaborateur(trice) restauration à service rapide - cuisine/grill - équipier

Préposé(e) distribution du café, des boissons et des petits pains

Collaborateur(trice) snack-bar Aide-caissier(ère)

Aide-serveur banquet Collaborateur(trice) restauration à service rapide - accueil/salle - équipier

Commis d'étage Accueil

Préposé(e) linge Serveur(se) au comptoir (servir) Préposé(e) à l'aménagement

des salles

Garçon (serveuse) banquet Préposé(e) au vestiaire Collaborateur(trice) petit déjeuner Préposé(e) aux charriots de

distribution

Serveur(se) au comptoir (réchauffer et servir)

Bagagiste Plongeur(se)

Préposé(e) aux cabines Voiturier Livreur à domicile de plats

préparés

Plongeur(se) grosse vaisselle Femme de chambre/valet Friturier(ère)

Collaborateur(trice) wasserette Portier

Spécialiste crustacés Garçon (serveuse) pour les pensionnaires

Aide barman/commis barman Nettoyeur(se)

Collaborateur location matériel de récréation

Chasseur

Commis/manœuvre de cuisine Collaborateur(trice) cuisine Préposé(e) assemblage plateau tray-setting

Cat. IV Cat. V Cat. VI

Caissier(ère) Demi-chef de partie Garde-manger

Premier commis Garçon (serveuse) brasserie Pâtissier(ère) Commis de service rapide

(Crew)

Garçon d'étage Veilleur(se) de nuit

Garçon (serveuse) café 1/2 chef de rang salle Collaborateur(trice) entretien général

Jardinier Serveur(se) au comptoir

(préparer, servir et caisse)

Employé(e) comptabilité Préposé(e) à

l'approvisionnement des distributeurs

automatiques

Vendeur ambulant Chef de partie froide

Rôtisseur(se) Téléphoniste Vendeur(se) salle

(15)

Employé(e) au comptoir boissons

Vendeur(se) mini-bar Steward

Cuisinier(ère)-comptoir Peintre Poissonnier(ère)

Serveur(se) au comptoir (préparer et servir)

Employé(e) à la caisse 1er chef de rang banquet 1/2 chef de rang banquet FO cashier Chef de partie chaude

Magasinier(ère) 1er chef de rang salle Chauffeur transport de

marchandises

Saucier Chef d'équipe service rapide

(crew leader)****

Chef de bar Vendeur(se) collaborateur

magasin

Sommelier

Chef d'équipe plongeurs Gouvernante d'étage Entre-mettier Responsable des nettoyeurs Employé(e) de réservations Econome

Chef de rang Steward(esse)

Chauffeur transport de personnes

Chef division linge

Chef de rang banquet Contrôleur de la restauration (F & B analyst)

Garçon(serveuse) restaurant Réceptionniste de nuit Chef d'équipe service rapide

(Shift leader)

Steward wagons-lits/couchettes Disc-jockey Particien(ne) de soin Spa &

Wellness (à partir du 01/10/2007) Main courantier de

nuit/comptable de nuit (Night- auditor)

Collaborateur(trice) administration des salaires

Aide diététicien(ne) Menuisier

Barman(maid) Collaborateur(trice) administration du personnel

Boucher

Agent de sécurité Concierge

Cuisinier(ère) - service traiteur Réceptionniste

Secrétaire

Responsable du service téléphone

Cat. VII Cat. VIII Cat. IX

Maître-nageur(se) Assistant manager banquet Responsable d'un point de vente assistant(e) qualité et

prévention

(à partir du 01/10/2007)

Responsable adjoint du service

technique/coordinateur/respon sable d'équipe

Gouvernante générale

Animateur(trice) Chef de sécurité Contrôleur(se) de qualité Acheteur/directeur(trice)

des achats

Responsable plonge Chef de la réception (FO manager) Aide - cuisinier travaillant

seul

Assistant gérant Chef d'étage

Préposé(e) aux

installations thermiques

Purser/On Board Services Supervisor (à partir du 13/01/2014)

(Chef)comptable

Plombier Chef d'étage adjoint Maître d'hôtel

Maître d'hôtel salle

Electricien Diététicien(ne) Maître d'hôtel

Maître d'hôtel banquet

(16)

16 Responsable de camping Assistant(e) maître d'hôtel

salle

Chef-gérant Responsable réservations Assistant(e) maître d'hôtel

banquets

Chef des stewards Chef concierge Responsable club de détente Gérant

Chef d’équipe

particien(ne) de soin Spa

& Wellness (à partir du 01/10/2007)

Adjoint(e) du chef des stewards

Chef de cuisine

Chef des réceptionnistes Responsable diététique Responsable service technique Responsable production Collaborateur(trice)commercial(e)/r

eprésentant(e)/responsable de la promotion vente/responsable de marketing/agent commercial Cuisinier(ère)/Cuisinier(ère)

travaillant seul

Responsable de formation

Sous-chef Spa Manager

(à partir du 01/10/2007) Secrétaire de direction

Responsable récréation Assistant(e) du responsable du personnel

Collaborateur(trice) PR Ingénieur de système (system- operator)

CHAPITRE VI. Insertion dans la grille salariale A. Principe général

Art. 9. Lors de l'entrée en fonction, les travailleurs sont insérés dans la grille salariale selon leur fonction de référence avec la catégorie de fonctions correspondante à la ligne avec 0 année de fonction et ce, pour une période de 6 mois ou 130 jours effectivement prestés dans la même fonction de référence dans le cas d'une occupation dans le régime des cinq jours/semaine et de 156 jours effectivement prestés dans la même fonction de référence dans le cas d'une occupation dans le régime des six jours/semaine.

Une fois le nombre de mois ou jours susmentionné atteint, le travailleur passe à la première année de fonction de la catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré lors de l'entrée en service et ce, jusqu'au premier jour du mois qui suit le deuxième anniversaire de son contrat de travail.

Le passage aux années de fonction suivantes se fait le premier jour du mois qui suit les

anniversaires suivants du contrat de travail, pour autant que le travailleur exerce une fonction de référence qui appartient à une même catégorie de fonctions dans la même entreprise.

Les travailleurs qui passent à une nouvelle fonction de référence dans une catégorie de fonctions supérieure dans la même entreprise sont insérés dans la grille salariale au premier salaire horaire minimum supérieur au salaire horaire minimum qu'ils avaient au moment de leur passage à calculer à partir des années de fonction 0 et au même échelon ou à l'échelon le plus proche des années de fonction prévues dans la nouvelle catégorie de fonctions dans laquelle ils sont répertoriés et ce, indépendamment du nombre d'années de fonction qu'ils avaient acquises dans leur ancienne catégorie de fonctions dans l'entreprise. L'insertion dans une catégorie de fonctions supérieure à la suite d'une promotion ne peut jamais avoir comme conséquence une diminution de salaire.

L'ancienneté dans la nouvelle catégorie de fonctions sera celle correspondant au salaire octroyé dans la nouvelle catégorie de fonctions.

Les travailleurs en service au 1er octobre 2007 conservent, pour leur insertion dans la grille salariale, les années de fonction qu'ils ont acquises. Pour déterminer le nombre d'années de

fonction, les années d'entrée existant jusqu'au 1er octobre 2007 ne sont pas prises en considération.

(17)

Commentaire

b/d. Travailleurs à temps plein et à temps partiel avec un contrat de travail de durée indéterminée A partir du 1er octobre 2007, les travailleurs à temps plein engagés dans le cadre d'un contrat de travail de durée indéterminée, insérés à la ligne 0 année de fonction, passent à la première année de fonction six mois après leur entrée en service et ceci, au plus tôt le 1er octobre 2007. Le passage anticipé à la première année de fonction se fait à condition d'une occupation dans la même fonction de référence. Le passage à la deuxième année de fonction se fait le premier jour du mois suivant le deuxième anniversaire du contrat de travail à compter à partir du 1er octobre 2007.

c/e. Travailleurs à temps plein et à temps partiel avec un contrat de travail de durée déterminée A partir du 1er octobre 2007, les travailleurs à temps plein engagés dans le cadre d'un contrat de travail de durée déterminée, insérés à la ligne 0 année de fonction, passent à la première année de fonction lorsqu'ils totalisent six mois dans l'entreprise (ou les ont déjà totalisés) et ceci, au plus tôt, le 1er octobre 2007. Le passage anticipé à la première année de fonction se fait à condition d'une occupation dans la même fonction de référence.

Pour les mois incomplets dans le cadre de contrats de durée déterminée, pour l'application de la présente disposition, un mois dure 31 jours calendrier.

Le passage à la deuxième année de fonction se fait le premier jour du mois suivant le moment où le travailleur totalise 24 mois d'occupation au sein de l'entreprise, à compter à partir du 1er octobre 2007. Le passage à l'année de fonction suivante se fera chaque fois que le travailleur totalisera, de façon cumulative, 12 mois d'occupation au sein de l'entrepris.

f. Travailleurs occasionnels

Les travailleurs occasionnels tels que définis à l'article 4, § 2 de l'arrêté royal du 30 avril 2007 modifiant les articles 5quater, 25, 31bis et 32 de l'arrêté royal du 28 novembre 1969 révisant l'arrêté- loi du 28 décembre 1944 concernant la sécurité sociale des travailleurs, et les articles 5bis et 9septies de l'arrêté royal du 5 novembre 2002 instaurant une déclaration immédiate de l'emploi, en application de l'article 38 de la loi du 26 juillet 1996 portant modernisation de la sécurité sociale et assurant la viabilité des régimes légaux des pensions, passent à la première année de fonction après 130 jours effectivement prestés dans la même fonction de référence, à compter à partir du 1er octobre 2007.

Le travailleur occasionnel inséré à la première année de fonction passe à la deuxième année de fonction après une occupation effective de 390 jours dans la même catégorie de fonctions chez le même employeur.

Le passage aux années de fonction suivantes se fait chaque fois après 260 jours effectivement prestés chez le même employeur dans la même catégorie de fonctions.

Art. 9bis. En dérogation de l'article 9, les travailleurs visés à l'article 18 de la présente convention collective de travail et à l'article 3, § 2 de la convention collective de travail du 11 février 2008 relative à la détermination des salaires minimums dans le secteur horeca passent à la deuxième année de fonction au 1er octobre 2009. Le passage aux années de fonction suivantes se fait toujours au 1er octobre.

B. Exceptions

1. Crew (fonction de référence 116 B)

Art. 10. A son entrée en service, le crew est inséré à la ligne 0 année de fonction dans la catégorie III. Après une occupation de six mois dans la même fonction de référence, le travailleur passe à la première année de fonction dans la catégorie de fonctions IV où il reste pendant 18 mois. Le passage aux années de fonction suivantes se fait chaque fois le premier jour du mois qui suit l'anniversaire du contrat de travail.

2. Chef de partie chaude et froide

Art. 11. A son entrée en service, le chef de partie chaude et froide sera inséré dans la grille salariale dans la catégorie de fonctions VI et bénéficiera d'un salaire horaire minimum de 8 années de fonction.

(18)

18 3. Cadres

Art. 12. Les fonctions exercées par des cadres comme le prévoit l'article 5 de la présente convention collective de travail et qui ne sont pas décrites par le titulaire du système sont insérées dans la catégorie de fonctions IX.

4. Apprentis et étudiants

Art. 13. Les apprentis et étudiants, à l'exception des apprentis et étudiants des écoles hôtelières, occupés dans le cadre d'un contrat de travail pour étudiants et qui satisfont aux conditions telles que stipulées à l'article 17bis, § 1er de l'arrêté royal du 28 novembre 1969 portant exécution de la loi du 27 juin 1969 portant révision de l'arrêté-loi du 28 décembre 1944 relatif à la sécurité sociale des travailleurs, sont insérés dans deux catégories de fonctions inférieures à celle qui correspond à la catégorie de fonctions dans laquelle ils devraient être insérés selon leur fonction de référence.

CHAPITRE VIII. Ancienneté

A. Principe général

Art. 14. Après avoir parcouru toutes les années de fonctions prévues dans l'échelle salariale de la catégorie de fonctions à laquelle il appartient, le travailleur occupé dans la même entreprise a droit, tous les cinq ans c'est-à-dire le premier jour du mois qui suit le cinquième anniversaire de son contrat de travail, à un salaire minimum majoré de 1 p.c. calculé sur le salaire minimum à 0 année de fonction.

Cette augmentation est appliquée pour la première fois la neuvième année et est ajoutée au salaire minimum qui correspond à la huitième année de fonction.

Par la suite, cette augmentation est ajoutée tous les cinq ans au salaire minimum d'application au cours de la période quinquennale précédente.

B. Travailleurs saisonniers

Art. 15. § 1er. Pour l'application du présent article, il y a lieu d'entendre par "travailleur" : le travailleur lié par un contrat de travail de durée déterminée d'au moins deux mois tombant dans la période entre le 1er mai et le 30 septembre, dont la durée hebdomadaire de travail correspond au moins à 3/4 d'un emploi à temps plein et conclu avec le même employeur dans une station balnéaire ou climatique, ou des centres touristiques, tels que décrits à l'article 15, § 1er de la convention collective de travail du 25 juin 1997 relative à la durée du travail et la réduction de la durée du travail.

§ 2. Pour les travailleurs qui répondent aux conditions mentionnées au § 1er du présent article, tous les jours prestés auprès du même employeur et dans la même catégorie de fonctions sont totalisés sur les différentes années civiles d'occupation sans qu'il puisse y avoir une interruption de plus de deux ans dans l'occupation auprès du même employeur.

Lors de l'entrée en fonction, les travailleurs saisonniers sont insérés à la ligne 0 année de fonction pour une période de 130 jours effectivement prestés dans la même fonction de référence auprès du même employeur dans le cas d'une occupation dans le régime des cinq jours/semaine, et pour une période de 156 jour effectivement prestée dans la même fonction de référence auprès du même employeur dans le cas d'une occupation dans le régime des six jours/semaine.

Une fois le nombre de jours susmentionné atteint, le travailleur passe à la première année de fonction de la catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré à l'entrée en service.

Les travailleurs insérés à la première année de fonction passent à la deuxième année de fonction après une occupation effective de 390 jours dans le régime de 5 jours/semaine, ou après 468 jours dans le régime de 6 jours/semaine. Ces jours doivent être totalisés dans une même catégorie de fonctions auprès du même employeur.

Chaque fois que le travailleur totalise 260 jours effectivement prestés (régime des 5 jours/semaine) ou 312 jours effectivement prestés (régime des 6 jours/semaine) auprès du même employeur et dans la même catégorie de fonctions, il a droit au salaire minimum d'une année de fonction supérieure.

Lorsque le travailleur a parcouru toutes les années de fonction dans l'échelle salariale de la

catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré, il a droit, après chaque prestation de 2 560 jours de travail effectifs supplémentaires, à un salaire minimum majoré de 1 p.c., calculé sur le salaire minimum à 0 année de fonction.

(19)

Art. 16. Les entreprises où le système d'ancienneté est similaire ou plus avantageux maintiennent ce dernier et ne tombent pas sous l'application des dispositions du présent chapitre.

CHAPITRE X. Dispositions finales

Art. 18. Au 1er octobre 2007, les travailleurs qui ont été insérés dans une des années d'entrée telles que mentionnées à l'article 22 de la convention collective de travail n° 1 du 25 juin 1997 sur

l'instauration d'une nouvelle classification de fonctions et la détermination des salaires minimums dans le secteur horeca, sont insérés à la ligne 0 de la même catégorie de fonctions et ce, pour une période de 6 mois à compter du 1er octobre 2007.

Pour définir le nombre d'années de fonction qu'un travailleur a effectivement acquises, les années d'entrée parcourues ne seront pas prises en considération.

Art. 19. La présente convention collective de travail entre en vigueur le 1er octobre 2007.

Elle est conclue pour une durée indéterminée L’art.13 est remplacé à partir du 1er février 2009.

CCT du 11 février 2008 (87.298), modifiée par la CCT du 15 mai 2008 (88.695) AR 18/11/2009 MB 26/01/2010

AR 12/01/2011 MB 09/02/2011

Détermination des salaires minimums dans l'horeca CHAPITRE Ier. Champ d'application

Art.1. § 3. Pour l'application de la présente convention collective de travail, il y a lieu d'entendre par

"travailleurs" : les travailleurs masculins et féminins rémunérés sur base d'un salaire fixe.

§ 4. La présente convention collective de travail doit être lue conjointement à la convention collective de travail portant application de la classification de fonctions dans le secteur horeca.

CHAPITRE II. Notions de base

Art. 2. Pour l'application de la présente convention collective de travail, il y a lieu d'entendre par : 1. Echelle salariale: échelle de salaires horaires minimums. Chaque catégorie de fonctions est liée à une (1) échelle salariale. Par "salaire horaire minimum", il y a lieu d'entendre : le salaire horaire minimum brut pour des travailleurs rémunérés au salaire fixe dans le régime des 38

heures/semaine.

4. Salaire mensuel : le salaire horaire minimum multiplié par 164,6666 et arrondi à deux décimales dans un régime de travail de 38 heures semaine.

Partie 1re. Salaires horaires et mensuels sectoriels minimums

Art.3 §4. Pour atteindre les salaires minimums prévus dans la présente convention collective de travail, il peut être tenu compte de toutes les composantes salariales exprimées en argent, telles que prévues à l'article 2.1° de la loi du 12 avril 1965, à l'exception de la prime de fin d'année. A cet effet, une convention collective de travail sera conclue dans les entreprises concernées. Cette convention sera soumise à la commission paritaire, pour information.

Partie 4: Dispositions communes aux parties 1, 2 et 3 de la présente convention Chapitre I. Ancienneté

A. Principe général

Art.11. Après avoir parcouru toutes les années de fonction prévue dans l'échelle salariale de la catégorie de fonctions à laquelle il appartient, le travailleur occupé dans la même entreprise a droit, tous les cinq ans c.-à-d. le premier jour du mois qui suit le cinquième anniversaire de son contrat de travail, à un salaire minimum majoré de 1% calculé sur le salaire minimum à 0 année de fonction.

Cette augmentation est appliquée pour la première fois la neuvième année et est ajoutée au salaire minimum qui correspond à la huitième année de fonction. Par la suite, cette augmentation est ajoutée tous les cinq ans au salaire minimum d'application au cours de la période quinquennale précédente.

(20)

20 B. Travailleurs saisonniers

Art.12. §1. Pour l'application de cet article, il y a lieu d'entendre par travailleurs: les travailleurs liés par un contrat de travail de durée déterminée d'au moins deux mois tombant dans la période entre le 1ermai et le 30 septembre, dont la durée hebdomadaire de travail correspond au moins à % d'un emploi à temps plein et conclu avec le même employeur dans une station balnéaire ou climatique, ou des centres touristiques, tels que décrits à l'article 15 § 1 de la convention collective de travail du 25 juin 1997 relative à la durée du travail et la réduction de la durée du travail.

§ 2.

Pour les travailleurs qui répondent aux conditions mentionnées au §1 du présent article, tous les jours prestes auprès du même employeur et dans la même catégorie de fonctions sur les différentes années civiles d'occupation sont totalisés sans qu'il puisse y avoir une interruption de plus de deux ans dans l'occupation auprès du même employeur.

Lors de l'entrée en fonction, les travailleurs saisonniers sont insérés à la ligne 0 année de fonction pour une période de 130 jours effectivement prestes dans la même fonction de référence auprès du même employeur dans le cas d'une occupation dans le régime des 5 jours/semaine, et pour une période de 156 jour effectivement preste dans la même fonction de référence auprès du même employeur dans le cas d'une occupation dans le régime des six jours/semaine.

Une fois le nombre de jours susmentionné atteint, le travailleur passe à la première année de fonction de la catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré à l'entrée en service.

Les travailleurs insérés à la première année de fonction passent à la deuxième année de fonction après une occupation effective de 390 jours dans le régime de 5 jours/semaine, ou après 468 jours dans le régime de 6 jours/semaine. Ces jours doivent être totalisés dans une même catégorie de fonctions auprès du même employeur.

Chaque fois que le travailleur totalise 260 jours effectivement prestes (régime des 5 ours/semaine) ou 312 jours effectivement prestes (régime des 6 jours/semaine) auprès du même employeur et dans la même catégorie de fonctions, il a droit au salaire minimum d'une année de fonction supérieure.

Lorsque le travailleur a parcouru toutes les années de fonction dans l'échelle salariale de la

catégorie de fonctions dans laquelle il a été inséré, il a droit, après chaque prestation de 1300 jours de travail effectifs supplémentaires, à un salaire minimum majoré de 1%, calculé sur le salaire minimum à 0 année de fonction.

Art. 13. Les entreprises où le système d'ancienneté est similaire ou plus avantageux maintiennent ce dernier et ne tombent pas sous l'application des dispositions du présent chapitre.

Chapitre IV: Dispositions finales

Art. 17 La présente convention collective de travail entre en vigueur le 1er octobre 2007 pour une durée indéterminée.

(Art.12 est modifié à partir du 1 octobre 2007)

Travailleurs rémunérés sur la base du service ou de la répartition des services collectés

Remarque préalable: « Le paiement du salaire en cash n’est plus autorisé. » CCT du 14 mai 1997 (44.969) AR 20/05/1998 MB 03/09/1998

La présente CCT entre en vigueur le 1er juillet 1997 pour une durée indéterminée.

Art. 2. Lorsque l'employeur perçoit un pourcentage de service dans l'entreprise ou dans certaines parties de l'entreprise, seuls les travailleurs mentionnés ci-après peuvent participer à la répartition du pourcentage de service perçu par l'employeur :

(21)

A. Hôtel :

le bagagiste, le valet de chambre/la femme de chambre, le commis/chasseur, le voiturier, le portier, le concierge, le chef concierge.

B. Restaurant :

le débarrasseur(euse), le commis-salle, le demi-chef de rang restaurant, le

garçon(serveuse) restaurant, le chef de rang restaurant, le premier chef de rang restaurant, le sommelier(ère), l'assistant(e) maître d'hôtel restaurant, le maître d'hôtel restaurant.

C. Banquet

le commis banquet, le garçon (la fille) banquet, le(la) demi-chef de rang, le(la) chef de rang, le garçon (la serveuse) banquet, le premier chef de rang

banquet, l'assistant(e) maître d'hôtel banquet, le maître d'hôtel banquet D. Brasserie, taverne, bistro

le garçon (la serveuse) brasserie, taverne, bistro E. Café

le garçon (la serveuse) café F. Bar

l'aide barman/barmaid, barman/barmaid, le responsable barman G. Service d’étage

le commis d'étage, le garçon (la fille) d'étage, l'assistant(e) chef d’étage, le chef d’ étage Le maîtres d'hôtel ne participe à la répartition que pour autant qu'il participe effectivement et

régulièrement au service par la prise de la commande, la composition du repas, la préparation ou le découpage des mets, la recommandation des vins et qu'il n'ait pas le droit d'embaucher ou de congédier le personnel sans l'intervention de l'employeur.

Le nombre de maîtres d'hôtel participant à la répartition est limité à:

- un maître d'hôtel pour trois à six garçons ou serveuses participant à la répartition ;

- deux maîtres d'hôtel pour sept à douze garçons ou serveuses participant à la répartition et un maître d'hôtel supplémentaire pour six garçons ou serveuses, ou fraction de six, au-delà de douze garçons ou serveuses participant à la répartition.

Un ou plusieurs maîtres d'hôtel peuvent être remplacés par le même nombre de premier(première) chef de rang.

Pour pouvoir participer à la répartition, le demi-chef de rang doit justifier d'au moins trois ans de pratique dans le métier comme commis de restaurant et doit être âgé de vingt ans révolus.

Le nombre des demi-chefs de rang participant à la répartition ne peut excéder le nombre de chefs de rang participant à la répartition.

Art. 3. Dans les hôtels, restaurants, banquets, brasseries, tavernes, bistros, cafés, bars et service d’étage, la participation à la répartition du tronc est fixée comme prévue en annexe.

Les âges figurant dans la colonne des âges de l'annexe représentent les âges minimums d'accès à la fonction correspondante.

La répartition des pourboires ou du pourcentage de service prélevé tient compte uniquement de la fonction réellement exercée, quel que soit l'âge du travailleur exerçant cette fonction et sans préjudice des dispositions mentionnées au deuxième alinéa du présent article, sauf stipulation contraire dans le contrat de travail.

Art. 4. Les préposés à la toilette, au vestiaire et les autres travailleurs bénéficient généralement de troncs particuliers avec une participation à la répartition fixée comme prévu en annexe.

Art. 5. La répartition des pourboires ou du pourcentage prélevé doit se faire au moins deux fois par mois.

Art. 6. Dans les établissements occupant plus de cinq personnes participant à la répartition, celles- ci désignent, par vote secret, trois délégués pour contrôler les opérations de répartition avec un ou plusieurs délégués de l'employeur.

Figure

Updating...

Sujets connexes :