L ACTIVITÉ ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT EN ILE-DE-FRANCE

Texte intégral

(1)

N°10 – Décembre 2020

Activité au 3 ème trimestre 2020

& perspectives

L’ACTIVITÉ

ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT EN

ILE-DE-FRANCE

(2)

SYNTHÈSE ÎLE-DE-FRANCE

68%

80% 79%

71% 70% 79% 76% 80%

65% 68%

T2 2018

T3 2018

T4 2018

T1 2019

T2 2019

T3 2019

T4 2019

T1 2020

T2 2020

T3 2020

% entreprises jugeant leur activité en entretien- rénovation bonne ou très bonne

//

n.s.

+0,5% = +1,0% ▲ +0,8% ▲ L’ACTIVITÉ D’ENTRETIEN-RÉNOVATION EN RÉGION (EN VOLUME)

Hypothèses d’évolution des prix* au 3èmetrimestre 2020

* l’indice de prix correspond à l’indice national des prix d’entretien-amélioration ensemble des bâtiments, logements et locaux - données provisoires INSEE au 27 novembre 2020.

ENSEMBLE LOGEMENTS LOCAUX

L’OPINION DES CHEFS D’ENTREPRISES SUR LEUR ACTIVITÉ

des professionnels jugent leur activité actuelle bonne ou très bonne en entretien-rénovation au 3

ème

trim. 2020

(évol. vs trimestre précédent)

Evolution de l’activité d’entretien rénovation par rapport au même trimestre de l’année précédente…

Source : Réseau des CERC

(+3 pts)

* Estimations GIE Réseau des CERC basées sur un échantillon restreint d’entreprises

Evolution de l’activité à fin 3

ème

trimestre 2020 Évolution par rapport au 3

ème

trimestre 2019

LOGEMENTS

LOCAUX NON RÉSIDENTIELS

ENSEMBLE

-6,0%

-3,7% ▼

-9,6% ▼

(3)

L’ACTIVITÉ ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT

SYNTHÈSE ÎLE-DE-FRANCE

-23

+9 +7 -9

+13 -4

+17 +1

+10

-23

-30 -20 -10 0 +10 +20 +30

T3 2018 T4

2018 T1 2019 T2

2019 T3 2019 T4

2019 T1 2020 T2

2020 T3 2020 T4

2020

...au global

//

n.s.

11,7 11,1 9,8 12,0 10,9 10,8 12,5

10,2 9,0

T2 2018 T3

2018 T4 2018 T1

2019 T2 2019 T3

2019 T4 2019 T1

2020 T2 2020 T3

2020

Nombre de semaines de travail garanties par les carnets de commandes en entretien-rénovation

//

n.s.

9,0 ▼

LES CARNETS DE COMMANDES EN ENTRETIEN-RÉNOVATION

LES PERSPECTIVES D’ACTIVITÉ EN ENTRETIEN-RÉNOVATION semaines de travail garanties en

moyenne par les carnets de

commandes en entretien-rénovation à la fin du 3

ème

trim. 2020

(évol. sur 1 an)

Source : Réseau des CERC

Solde d’opinion* des entreprises sur l’évolution prévue de leur montant de facturation au 3èmetrim. 2020

Solde d’opinion* des entreprises sur l’évolution prévue de leur montant de facturation au 4

ème

trim. 2020

(évol. vs trimestre précédent)

(4)

Orientation de l’activité entretien-rénovation au 3 ème trimestre 2020

1

68%

7%

26%

62%

6%

DES PROFESSIONNELS JUGENT LEUR ACTIVITÉ ACTUELLE BONNE OU TRÈS BONNE EN ENTRETIEN-RÉNOVATION AU 3

ÈME

TRIMESTRE 2020

(évol. vs trimestre précédent)

APPRÉCIATION DES ENTREPRISES SUR LEUR NIVEAU D’ACTIVITÉ

Globalement En Entretien-Rénovation

Les sondagesd’opiniondes professionnels du Bâtiment concernant leur activité d’entretien-rénovation sont relativement positifs au 3ème trimestre 2020. En effet, 68% des professionnels estiment que leur activité est bonne ou très bonne au 3ème trimestre en entretien- rénovation, soit un chiffre comparable à celui prévalent pourl’activitéglobale des professionnels (67%). La part des entreprises émettant un jugement positif sur leur activité est en hausse de +3 points par rapport au trimestre précédent (2ème trimestre 2020). Il est cependant à noter que près d’un tiers des professionnels du Bâtiment considèrent leur activité d’entretien-rénovation mauvaise ou très mauvaise au 3èmetrimestre 2020.

Le solde d’opinion des entreprises est donc de 35 points. Ce dernier est en augmentation de +5 points par rapport au 2èmetrimestre 2020. Cette évolution du solde d’opinion,bien que positive,n’estpas aussi importante que prévue, compte tenue del’ampleurde la reprise de l’activitédu Bâtiment à la fin du 2èmeet au début du 3ème trimestre.

6%

27%

62%

5% Très bonne

Bonne

Mauvaise

Très mauvaise

SOLDE D’OPINION*

Source : Réseau des CERC -Unité : % d’entreprises relevant du champ d’observation décrit dans la Méthodologie

* Solde d’opinion : % d’entreprises ayant une bonne ou très bonne appréciation -% d’entreprises ayant une mauvaise ou très mauvaise appréciation sur leur niveau d’activité actuel en entretien-rénovation

Part des entreprises estimant bon ou très bon leur volume d’activité en entretien-rénovation

FRANCE

Malgré un bilan plutôt positif au 3ème trimestre 2020 s’agissantdel’activité d’entretien-rénovation en Ile-de- France, cette activité demeure moins dynamique en région francilienne que dans le reste de la France métropolitaine.

En moyenne, au niveau national, 78% des professionnels considèrent leur activité en entretien-rénovation comme étant bonne ou très bonne au 3èmetrimestre 2020, tandis qu’en Ile-de-France, ce chiffre est de 68%. La région témoigne de la plus faible partd’entreprisesémettant un jugement positif sur leur activitéd’entretien-rénovation au 3ème trimestre 2020. Dans les autres régions de France métropolitaine (àl’exceptionde la région PACA) cet indicateur est généralement compris entre 80% et 89%, contre seulement 68% en Ile-de-France.

+35

(+3 pts)

Source : Réseau des CERC

Unité : % d’entreprises relevant du champ d’observation décrit dans la Méthodologie n.s.

78%

(+5 pts)

=

(5)

L’ACTIVITÉ ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT

Orientation de l’activité entretien-rénovation au 3 ème trimestre 2020

1

-7,7% ▼

Au 3ème trimestre 2020, l’activité d’entretien-rénovation connait une diminution de -6,0% en volume et de -5,3% en valeur, par rapport au même trimestre l’année précédente (3ème trimestre 2019). Comme attendu, ces indicateurs sont moins en baisse qu’au 2ème trimestre 2020 et témoignentd’unereprise par rapport au trimestre précédent.

Pour rappel,l’activité d’entretien-rénovation connaissait une chute de près de 20% en volume et en valeur au 2èmetrimestre 2020 (par rapport au 2èmetrimestre 2019).

En revanche, la diminution de l’activité d’entretien-rénovation est nettement plus importante en Ile-de-France,qu’enmoyenne en France métropolitaine. Ainsi, en moyenne au niveau national, l’activité d’entretien-rénovation connait une baisse de -2,6% en volume (soit 3,4 points de moinsqu’enIle-de-France) et de -1,8% en valeur (soit 3,5 points de moinsqu’enrégion francilienne). Par ailleurs,l’Ile-de-France est la région de France qui enregistre la plus forte baisse de son activitéd’entretien-rénovation en volume au 3èmetrimestre 2020. Une nouvelle fois, ce sont les régions de l’est (Grand-Est, Bourgogne- Franche-Comté, et Auvergne-Rhône-Alpes) et del’ouest(Bretagne et Pays de la Loire) qui connaissent les évolutions les moins défavorables de leur activité d’entretien-rénovation au 3ème trimestre 2020 (par rapport au 3èmetrimestre 2019).

FRANCE

Evolution de l’activité d’entretien-rénovation en volume

Source : Réseau des CERC -Unité : % d’évolution en volume du montant HT facturé

EN VOLUME

EN VALEUR

ÉVOLUTION CONSTATÉE DE L’ACTIVITÉ

D’ENTRETIEN-RÉNOVATION AU 3

ÈME

TRIM. 2020

FRANCE

EVOLUTIONS EN VOLUME PAR TYPE DE BÂTIMENTS

LOGEMENTS

LOCAUX NON RÉSIDENTIELS

FRANCE

-6,0%

-2,6% ▼

-1,8% ▼

-5,3%

-3,7% ▼ -0,4% = -9,6% ▼

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

D’ENTRETIEN-RÉNOVATION PAR

RAPPORT AU 3

ème

TRIM. 2019

NB :l’indicede prix appliqué pour le calcul des évolutions correspond à l’indice national des prixd’entretien-amélioration ensemble des bâtiments, logements et locaux - données provisoires INSEE au 27 novembre 2020.

n.s.

(6)

Orientation de l’activité entretien-rénovation au 3 ème trimestre 2020

1

ÉVOLUTION CONSTATÉE DE L’ACTIVITÉ D’ENTRETIEN- RÉNOVATION AU 3

ÈME

TRIM. 2020

Evolution de l’activité d’entretien-rénovation de logements en volume

La répartition par type de bâtiments permet de mettre en évidence certaines particularités de la reprise de l’activité d’entretien-rénovation au 3ème trimestre 2020.

Ainsi, tandis que l’activité d’entretien- rénovation de logements ne diminue que de -3,7% en volume au 3ème trimestre 2020 (par rapport au 3èmetrimestre 2019), l’activité d’entretien-rénovation de bâtiments non-résidentiels diminue de près de 10% (-9,6%) en volume sur la même période. La tendance à la baisse de l’activité est donc nettement plus importante dans le bâtiment non- résidentiel que dans le résidentiel.

Cette tendance prévaut dansl’ensemble des régions de France métropolitaine.

Même les régions de l’est (Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, et Auvergne- Rhône-Alpes) et de l’ouest (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Nouvelle-Aquitaine) qui enregistrent des évolutions positives de leur activité d’entretien-rénovation de logements au 3ème trimestre 2020 connaissent des chutes importantes de leur activité d’entretien-rénovation de locaux sur la même période. La reprise post-crise en entretien-rénovation est à deux vitesses.

Evolution de l’activité d’entretien-rénovation de locaux en volume

Source : Réseau des CERC -Unité : % d’évolution en volume du montant HT facturé Source : Réseau des CERC -Unité : % d’évolution en volume du montant HT facturé

LOGEMENTS

LOCAUX NON RÉSIDENTIELS

FRANCE

FRANCE

-3,7% ▼

= -0,4%

-7,7% ▼

-9,6% ▼

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

D’ENTRETIEN-RÉNOVATION

EN VOLUME PAR RAPPORT AU 3

ème

TRIM. 2019

NB :l’indicede prix appliqué pour le calcul des évolutions correspond à l’indicenational des prixd’entretien- amélioration ensemble des bâtiments, logements et locaux - données provisoires INSEE au 27 novembre 2020

n.s.

n.s.

(7)

L’ACTIVITÉ ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT

2 Perspectives d’activité en entretien-rénovation pour le 4 ème trimestre 2020

SEMAINES DE TRAVAIL GARANTIES EN MOYENNE PAR LES CARNETS DE COMMANDES EN ENTRETIEN- RÉNOVATION DES ENTREPRISES À FIN 3

ÈME

TRIM. 2020

(évol. 1 an)

QUEL EST LE NIVEAU ACTUEL DES CARNETS DE COMMANDES EN ENTRETIEN-RÉNOVATION ?

Nombre de semaines de travail garanti par les carnets de commandes en entretien-rénovation à fin 3

ème

trim. 2020

FRANCE Les perspectives d’activité en entretien-rénovation des entreprises

franciliennes du Bâtiment sont relativement inquiétantes à fin du 3ème trimestre 2020. Les carnets de commandes des entreprises leur garantissent seulement 9 semaines de travail, soit 1,8 semaine de moinsqu’àla même périodel’annéeprécédente (fin du 3èmetrimestre 2019). Par ailleurs, le niveau des carnets de commandes des entreprises en entretien-rénovation est également plus faible au trimestre précédent, où il se montait à 10,2 semaines. Bien qu’ilne fasse aucun doute que le 3èmetrimestre 2020 soit marqué par la reprise de l’activité en entretien-rénovation, ce fléchissement de la commande, pourrait avoir des conséquences plus durables sur la dynamique de cette activité.

Le niveau des carnets de commande en région francilienne (9 semaines) est inférieur à la moyenne nationale (12,1 semaines) etl’Ile- de-France est une nouvelle fois la région de France métropolitaine où les carnets de commandes sont les moins fournis (en nombre de semaines de travail garanties). Toutefois, la région franciliennen’est pas la seule région de France à connaitre une baisse de son niveau de carnet de commandes.

9,0

12,1

11,7 11,1 9,8 12,0 10,9 10,8 12,5

10,2 9,0

T2 2018 T3

2018 T4 2018 T1

2019 T2 2019 T3

2019 T4 2019 T1

2020 T2 2020 T3

2020

Nombre de semaines de travail garanties par les carnets de commandes en entretien-rénovation

//

n.s.

Source : Réseau des CERC - Unité : nombre de semaine

n.s.

(8)

2 Perspectives d’activité en entretien-rénovation pour le 4 ème trimestre 2020

17%

22%

45%

14% 2%

Forte hausse Légère hausse

Légère baisse Forte baisse Stable

DES PROFESSIONNELS PRÉVOIENT UNE LÉGERE OU FORTE HAUSSE

DE LEUR MONTANT DE FACTURATION

D’ENTRETIEN-RÉNOVATION

POUR LE 4

ÈME

TRIM. 2020

(évol. vs 1ertrim 2020)

Conformément aux tendances constatées sur les carnets de commandes, les anticipations des professionnels sont particulièrement pessimistes pour le 4èmetrimestre 2020. Ainsi, seuls 16% des professionnels du Bâtiment prévoient une hausse de leur montant de facturation en entretien- rénovation au 4èmetrimestre 2020, soit 20 points de moins qu’autrimestre précédent (estimations au 2èmetrimestre 2020 pour le 3èmetrimestre 2020). Un peu moins de la moitié des entreprises (45%) estiment que ces montants vont rester stables, et près de quatre professionnels sur 10 prévoient que ces derniers vont baisser. Le solde d’opiniondes entreprises franciliennes concernant leur montant de facturation en entretien rénovation est de -23 points etn’ajamais été aussi bas*.

Au niveau national, la part des professionnels ayant des anticipations positives pour le 4ème trimestre 2020 est également particulièrement faible (21%) et en baisse par rapport au trimestre précédent.

Ces résultats sont toutefois à interpréter àl’aune des anticipations particulièrement positives des chefsd’entreprisesau trimestre précédent, pour le trimestre suivant (3èmetrimestre 2020).

Source : Réseau des CERC -Unité : % d’entreprises relevant du champ d’observation décrit dans la Méthodologie

ÉVOLUTION DE L’ENTRETIEN-RÉNOVATION

ATTENDUE AU 4

ÈME

TRIM. 2020 16%

Solde d’opinion* des entreprises sur l’évolution de leur montant de facturation pour le 4

ème

trimestre 2020...

* Solde d’opinion : % d’entreprises prévoyant une légère ou forte hausse -% d’entreprises prévoyant une légère ou forte baisse de leur montant de facturation d’entretien-rénovation

+9 +7 -9

+13 -4

+17

+1 +10

-23

-30 -20 -10 0 +10 +20 +30

T3 2018 T4

2018 T1 2019 T2

2019 T3 2019 T4

2019 T1 2020 T2

2020 T3 2020 T4

2020

... en entretien-rénovation

//

n.s.

Avertissement :

Les soldes d’opinion* par segment de marché (logements / locaux non résidentiels) ne sont pas comparables entre eux.

Les tendances de chaque segment de marché seront analysées via l’évolution de ces soldes d’opinion*.

En l’absence d’historique long, les résultats doivent être appréciés avec précaution.

FRANCE

21% ▼

(9)

L’ACTIVITÉ ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT

2 Perspectives d’activité en entretien-rénovation pour le 4 ème trimestre 2020

-23

FRANCE

ÉVOLUTION DE L’ENTRETIEN-RÉNOVATION ATTENDUE AU 4

ÈME

TRIM. 2020

Solde d’opinion* des entreprises sur l’évolution de leur montant de facturation d’entretien-rénovation pour le 4

ème

trimestre 2020

* Solde d’opinion : % d’entreprises prévoyant une légère ou forte hausse -% d’entreprises prévoyant une légère ou forte baisse de leur montant de facturation d’entretien-rénovation

Comme nousl’avons vu précédemment, le solded’opiniondes professionnels sur leur montant de facturation d’entretien-rénovation pour le 4ème trimestre 2020 est de -23 points en Ile-de-France. Il s’agit du solde d’opinion le plus de bas de France métropolitaine.

Les anticipations des entrepreneurs du Bâtiment concernant l’activité d’entretien- rénovation au 4èmetrimestre varient fortement selon les régions. On constate à nouveau que les régions du nord (Haut-de-France, Ile-de-France) et du sud (Occitanie, Provence Alpes-Côtes-d’Azur) connaissent une dynamique et des anticipations globalement moins positives en termesd’entretien-rénovation. Les soldesd’opiniondes professionnels sont négatifs dans ces régions, témoignant des craintes des chefsd’entreprises quant à la reprise del’activité d’entretien-rénovation. Inversement, les régions del’ouestet del’est présentent des soldes d’opinion particulièrement positifs, illustrant la plus grande confiance des professionnels dans la reprise del’activité d’entretien-rénovation dans ces territoires au 4èmetrimestre. En moyenne, au niveau national, le solded’opiniondes chefs d’entreprisesest négatif et égal à -6.

SOLDE D’OPINION* DES PROFESSIONNELS SUR L’ÉVOLUTION DE LEUR MONTANT DE

FACTURATION

D’ENTRETIEN-

RÉNOVATION

POUR LE 4

ÈME

TRIM. 2020

(évol. vs trimestre précédent)

-6

Source : Réseau des CERC -Unité : solde d’opinion *

n.s.

(10)

Zoom sur l’activité de rénovation énergétique au 3 ème trimestre 2020

3

QUELLE EST L’ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU 3

ÈME

TRIM. 2020 ?

Au 3èmetrimestre 2020,l’activitéde rénovation énergétique a diminué de -2,8% en volume et de -2,1% en valeur, par rapport au 3èmetrimestre 2019. Il est à noter quel’activitéde rénovation énergétique connait une chute moins importante quel’activité d’entretien-rénovation dans son ensemble.

Al’imagedel’entretien-rénovation, la rénovation énergétique connait une dynamique plus positive dans les régions del’ouestet del’estde la France que dans les régions du nord et du sud, oùl’évolution de l’activité de rénovation énergétique (en volume) est en moyenne négative au 3ème trimestre 2020. Au niveau national, l’activité de rénovation énergétique a légèrement diminué en volume (-0,6%) et a stagné en valeur (+0,1%).

Evolution de l’activité de rénovation énergétique en volume

FRANCE

EN VOLUME

ÉVOLUTION DE L’ACTIVITÉ

DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE PAR RAPPORT AU 3

ÈME

TRIM. 2019

EN VALEUR

FRANCE

-2,8% ▼

-0,6% ▼

-2,1% ▼

+0,1% =

NB :l’indicede prix appliqué pour le calcul des évolutions correspond à l’indicenational des prixd’entretien- amélioration ensemble des bâtiments, logements et locaux - données provisoires INSEE au 27 novembre 2020.

Source : Réseau des CERC -Unité : % d’évolution en volume du montant HT facturé n.s.

(11)

L’ACTIVITÉ ENTRETIEN-RÉNOVATION DU BÂTIMENT

Méthodologie

»

Contexte

Cette enquête vise à permettre un suivi régional et national del’activitéEntretien-rénovation de logements et de locaux non résidentiels des entreprises du bâtiment.L’enquêtemise en place relèved’unemissiond’intérêtgénéral ets’inscritdans le rôled’observatoirede la filière Construction del’ensembledes CERC et du GIE Réseau des CERC.

»

Champd’observation Champ géographique : France métropolitaine Champd’activité:

Dans cette publication, l’activité entretien-rénovation du bâtiment s'entend comme la somme des travaux de rénovation, d’entretienoud’amélioration,de réhabilitation, réalisés sur des bâtiments déjà construits et achevés (logements et bâtiments non résidentiels).

Le champ d’enquête étant ciblé activité entretien-rénovation, il n’intègre pas les entreprises dont l’activité principale porte sur la construction neuve et les travaux de démolition. Plus précisément, l'enquête couvre les secteurs définis par les codes NAF rév. 2 suivants : 4321A, 4322A, 4322B, 4329A, 4329B, 4391A, 4391B, 4399A (regroupés sous le terme « Secondœuvreaménagement / finitions »), 4331Z, 4332A, 4332B, 4332C, 4333Z, 4334Z, 4339Z (regroupés sous le terme « Second œuvre technique »), 4399B, 4399C (regroupés sous le terme « Gros œuvre»).

»

Précisions sur les enquêtes Unité statistique enquêtée:

Entreprises, y compris entreprises artisanales / Etablissements Périodicité :

Trimestrielle Mode de collecte :

La collecte s'effectue par internet (enquête auto-administrée) et par voie téléphonique.

Plan de sondage :

Enquête par sondage auprès de plus de 5 000 entreprises ou établissements, représentatifs du tissu économique de chaque région, faisant partied’unecohorte de 12 000 entreprises/établissements partenaires.

Les critères retenus pour la stratification del’échantillonsont les trois grands agrégats susceptibles d’impacter l’activitéentretien-rénovation :l’activitéprincipale (repérée par le code NAF), la situation géographique et la taille en effectif salarié.

Le tirage des unités interrogées se fait aléatoirement au sein de la cohorte ; chaque non répondant est remplacé par un établissement de même profil.

Redressement des résultats :

Les résultats obtenus par sondage sont redressés afin d’être représentatifs des établissements selon le département, le secteurd’activitéet leur taille.

»

Déflateur

Les indices de prix utilisés pour calculer les évolutions en volume, y compris celles de la rénovation énergétique, correspondent aux indices des prixd’entretien-amélioration des bâtiments, décomposés selon le type de bâtiment, publiés chaque trimestre parl’INSEE. Ces indices sont appliqués àl’échelonnational comme régional, pour tous les corps de métiers et toutes les tailles d’entreprises. L’indice de prix appliqué pour le calcul des évolutions correspond àl’indice national des prix d’entretien-amélioration ensemble des bâtiments, logements et locaux - données provisoires INSEE au 27 novembre 2020. Les évolutions en volume des enquêtes précédentes sont ainsi révisées pour tenir compte de la disponibilité et de la révision des indices de prix entretien/amélioration.

(12)

DU BÂTIMENT EN RÉGION Avec le concours │Des Membres de la CERC

Avec le concours │Des Membres du GIE Réseau des CERC

Coordonnées │CERC Ile-de-France

CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE LA CONSTRUCTION 21 rue Miollis - 75015 - Paris

tél. : 06-47-43-73-86 │ e-mail : fiona.danglard.cerc@gmail.com

Site internet : https://cercidf.fr/

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :