Open Archive Toulouse Archive Ouverte

Texte intégral

(1)

OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible

Any correspondence concerning this service should be sent

to the repository administrator: tech-oatao@listes-diff.inp-toulouse.fr

This is an author’s version published in: http://oatao.univ-toulouse.fr/16348

To cite this version:

Havet, Alain and Coquil, Xavier and Fiorelli, Jean-Louis and Gibon, Annick and Martel, Gilles and Roche, Bénédicte and Ryschawy, Julie and Schaller, Noémie and Dedieu, Benoit

Les interrelations entre cultures et élevage dans les systèmes de polyculture-élevage : quelles capacités adaptatives à différents pas de temps? (2013) In: Séminaire

polyculture-élevage ACTA-INRA, 15 June 2013 - 16 June 2013 (Toulouse, France). (Unpublished)

(2)

Les interrelations entre cultures et 

élevage dans les systèmes de 

polyculture élevage.

Quelles capacités adaptatives à différents pas de temps ?

Alain Havet, INRA SAD APT, Grignon

Xavier Coquil, Jean Louis Fiorelli, INRA SAD Aster, Mirecourt Annick Gibon, INRA SAD Dynafor, Toulouse

Gilles Martel, Bénédicte Roche, INRA SAD Paysage, Rennes Julie Ryschawy, INRA SAD Dynafor, Toulouse, SAD APT, Paris

Noémie Schaller, INRA SAD APT, Grignon Benoit Dedieu, Département SAD, Theix

Les systèmes de polyculture ‐ élevage dans les territoires

Les systèmes de polyculture ‐ élevage dans les territoires

Séminaire ACTA‐INRA

(3)

Problématique

Nouvelle reconnaissance des exploitations de 

polyculture élevage en termes de durabilité

Mais diminution continue de ce type d’exploitation en 

France et en Europe

Question : quels changements pour accroître la 

durabilité des exploitations en développant les 

interrelations cultures – élevage ?

Séminaire ACTA‐INRA ,  Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013

(4)

Méthode et Zones d’étude

Cadre d’analyse : capacités adaptatives des systèmes 

d’élevage en ferme 

(Dedieu et Ingrand, 2010) – A long terme : itinéraire de développement – A moyen terme : comment s’engagent les transitions – A court et moyen termes : pratiques et flexibilité

Coteaux de Gascogne, Pays de Caux, Plaine de Niort, 

Bretagne, INRA Mirecourt + bio

(5)

Les itinéraires de développement des 

exploitations sur le long terme (50 ans)

5 voies d’évolution des exploitations dans les 

Coteaux de Gascogne

– 1 conduit à la spécialisation (économie d’échelle) – 4 conduisent à maintenir la polyculture élevage : forte  autonomie, diversification (économie de gamme)

Importance du contexte local

– Sol et climat limitant / spécialisation – Valeurs culturelles (transmission …) – Mais : pas d’aide UE, contraintes structurelles (circuit de  collecte…) (Ryschawy et al, 2012) Séminaire ACTA‐INRA ,  Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013

(6)

Les transitions à moyen terme

Changement de règles et connaissances, donc de 

pratiques, pour accroître les capacités adaptatives 

(changement des tailles et localisations des parcelles de  cultures de vente et fourragères)

Exemples

– Protection de l’environnement + autonomie fourragère  (maïs en plaine de Niort) – Autonomie alimentaire protéique (colza et luzerne font  évoluer le modèle maïs soja breton) (Havet et al, 2010 ; Roche et al, 2010)

(7)

La flexibilité pour s’adapter aux 

changements à moyen et court termes

Accroître la flexibilité : 

surcapacités, capacités  individuelles de régulation, multifonctionnalité interne

Jouer sur la flexibilité :

– Cultures à plusieurs fins (maïs, substitution vente – fourrage selon des catégories faites par les agriculteurs) – Rotations culturales selon le rendement fourrager – Lots d’animaux en bio : pâturage d’adventices en prairies  temporaires (animaux peu exigeant), effectifs variables  pour compenser les baisses de ressources alimentaires (Schaller, 2011 ; Roche et al, 2010 ; Coquil et al, 2010) Séminaire ACTA‐INRA ,  Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013

(8)

Conclusion et perspectives

Les interrelations cultures – élevage dans les 

systèmes permettent de développer des  stratégies 

adaptatives durables, notamment l’autonomie 

fourragère.

Le seul niveau de l’exploitation doit être dépassé et 

les interrelations cultures – élevage doivent être 

examinées en tenant compte des acteurs, des 

échanges entre exploitations et de la création de 

mosaïques paysagères.

(9)

Merci de votre attention

Séminaire ACTA‐INRA ,  Toulouse, 4 et 5 JUIN 2013

Coteaux de Gascogne Pays de Caux

Plaine de Niort

Figure

Updating...

Références

Updating...

Sujets connexes :