• Aucun résultat trouvé

Croquis : évaluation et progression des apprentissages

N/A
N/A
Protected

Academic year: 2022

Partager "Croquis : évaluation et progression des apprentissages"

Copied!
20
0
0

Texte intégral

(1)

Croquis : évaluation et progression des

apprentissages

Nadine BOUETTE | Professeur Formateur Académique, Académie de Clermont-Ferrand nadine.bouette@ac-clermont.fr Romain VERDIER | Lycée Murat Issoire, Académie de Clermont-Ferrand romain.verdier@ac-clermont.fr

Source de l’image : www.visioncarto.net

(2)
(3)

PRÉSENTATION DE L’EXERCICE

Deux capacités travaillées :

- « Transposer un texte en croquis »

- « Réaliser des productions graphiques et cartographiques dans le cadre d’une analyse ».

Un des exercices évalués dans les E3C.

Des productions d’élèves qui gagnent en qualité selon de trois critères : - le contenu (titre, plan, légende du croquis) ;

- la lisibilité (application, esthétisme, choix et couleurs des figurés) ; - la localisation des éléments représentés.

Une progression autour de plusieurs éléments :

- formulation des consignes et aides apportées aux élèves ; - pertinence dans l’extraction des informations ;

- organisation de la légende ;

- diversité, hiérarchisation et précision des figurés choisis ;

- localisation des éléments (en lien avec l’aide apportée) ;

- lisibilité de la production.

(4)

PROGRESSION des attentes de la 2de à la Terminale

Principales capacités

mobilisées Attendus Seconde Attendus Première Attendus Terminale Attendus fin de cycle

Utiliser des informations du

texte

- Extraction guidée par une sélection des informations (repérage, description) à partir de questions.

- Questions de moins en moins nombreuses et plus ouvertes au fil de l’année

- Extraction semi-guidée par une sélection des informations (repérage, description, analyse) à partir de questions qui mobilisent les notions / concepts qui doivent apparaître dans la légende

- Le titre et l'organisation du texte indiquent de grandes orientations pour la réalisation du croquis

- Extraction par une sélection d’information / mise en relation avec le(s) chapitre(s)

- Capacité à reconnaître ce qui n’est pas représenté sur le croquis et/ou identifier les limites du croquis

Extraction pertinente des principales informations du texte

d’accompagnement pour rendre compte d’une organisation

spatiale

Organiser la légende

- Plan de la légende donné en début d’année

- Plan de la légende à organiser en milieu d’année

- Plan à trouver à partir de mots clés en fin d’année

- Formulation claire des entrées

- Mots clés des titres de chaque partie de la légende en début d’année

- Indication du nombre de parties du plan de la légende en milieu d’année

- Légende organisée.

- Parties clairement identifiées - Formulation claire des entrées - Remédiation tout au long de l’année par travail entre pairs et/ou numérique (vidéo, exercice interactif…)

Légende organisée.

Parties clairement identifiées Formulation claire des

entrées

Choisir les figurés

- Rappel des acquis de collège Fiche méthode croquis ?

- Choix d’une partie des figurés dans la légende et les autres à justifier

- Choix d’une partie des figurés en début d’année dans la légende

- Choix de tous les figurés dans la légende. Choix adéquat de la nature des figurés

- Choix de tous les figurés et hiérarchisation pertinente

- Remédiation tout au long de l’année par travail entre pairs et/ou numérique (vidéo, exercice interactif…)

Des figurés ponctuels, linéaires et de surface pertinents mettant en

évidence la hiérarchisation des

informations Connaître et se

repérer : localisation et nomenclature

- Repérage à partir de consignes simples de localisation

- Respect de l’écriture cartographique (mers et océans en bleu, majuscule et minuscule…)

- Les grands repères indispensables à la compréhension du croquis

- Construction d’une nomenclature - Localisation juste des éléments du texte

- Les grands repères indispensables à la compréhension du croquis

- Construction d’une nomenclature.

- Localisation juste des éléments du texte

Informations bien localisées et nomenclature maîtrisée

Réaliser des productions graphiques et cartographiques

- Les éléments indispensables au croquis (titre, légende, orientation, échelle) vérifiés à chaque croquis

- Soin apporté au coloriage et tracé des figurés. Possibilité d’un normographe.

- Le titre du croquis est encadré ou souligné, les titres de parties de la légende sont soulignés.

- Le croquis est lisible et clair

- Lisibilité / clarté du croquis Lisibilité / clarté du croquis

Il est possible de demander aux élèves de passer du croquis (réalisé en classe) à une question problématisée afin de vérifier le raisonnement géographique (en évaluation).

Différenciation possible par contenu (texte de départ et/ou consignes) tout au long du lycée, Différenciation par structure (travail collaboratif)

(5)

S’appuyer et revenir sur les acquis des élèves

2

de

1

ère

T

le

Sur le cycle de trois ans, chaque début d’année doit reprendre les méthodes travaillées en fin d’année précédente :

Acquis du collège

Acquis de la 2

de

Acquis de la 1

ère

(6)

PROGRESSION 2de

Thème du programme Échelle Démarche envisagée Concepts et notions

Th1 : Sociétés et environnements : des équilibres fragiles / Etude de cas la forêt amazonienne, un environnement fragile soumis aux pressions et aux risques

Régionale

- A partir d’un dossier documentaire, sélection guidée des informations (repérage, description) à partir de questions.

- Réalisation d’un tableau de manière filée qui fait apparaître les parties de la légende.

Rappel méthode du croquis (prérequis collège)

Ressource Acteurs Mondialisation Territoire Souveraineté Risque

Milieu / biodiversité Th2 : Territoires, populations et

développement : quels défis ? / Etude de cas : développement et inégalités en Russie ou au Brésil

Nationale

- A partir d’un texte et une carte, sélection guidée des informations (repérage, description) à partir de questions ouvertes.

- Plan de la légende à organiser à partir de différents titres proposés / justifier son choix

Développement durable

Croissance / transition économique Réémergence

Acteurs

Centre / périphéries Interface

Th3 : Des mobilités

généralisées / Les migrations

touristiques internationales Mondiale - Construction filée du croquis qui reprend les différentes parties du chapitre

- Choix des figurés en partie à justifier

Migrations Tourisme Mondialisation Acteurs / Lieux Th3 France : mobilités,

transports et enjeux d’aménagement

Locale / régionale

- A partir d’un texte et/ou étude locale sur le réseau de transports et un projet d’aménagement du territoire.

- Titres des parties de la légende à trouver en binôme ou groupe, choix d’une partie des figurés de la légende.

Mobilités Infrastructure Centre / périphéries

Concurrence / complémentarité

Th4 : L’Afrique australe : un

espace en mutation Régionale Construction du croquis en évaluation : plan à trouver à partir de mots clés, choix des figurés de la légende

Environnements Mondialisation Transition Mobilités

Peuplement Transition démographique, environnementale, économique, urbaine, mobilitaire

(7)

EXEMPLE 1

Transposer un texte en croquis en 2de

(8)

EXEMPLE 1 : Transposer un texte en croquis en 2de

Inégal développement et nouvelles dynamiques des territoires russes

Les inégalités territoriales et de développement en Russie : accentuation des contrastes régionaux

La Russie apparaît aujourd’hui comme étant un pays divisé en trois parties : une Russie « utile », centre d’impulsion du pays, dynamique et intégrée à l’économie mondiale. Cette Russie est davantage tournée vers l’Europe et concentrée autour de l’actuelle et de l’ancienne capitale, Moscou et Saint-Pétersbourg. Cet espace s’étend des frontières de l’Europe et le long du Kazakhstan et de la Mongolie. C’est également là que se concentrent les autres villes millionnaires du pays reliées entre elles par les principaux axes de transports en direction de l’est.

La Russie comporte également, plus à l’est, une périphérie intégrée et exploitée au peuplement très inégal mais aux ressources abondantes. C’est là que se trouve le Bassin de l’Ob, principale réserve d’hydrocarbures et cœur de l’économie de rente russe. C’est de là que partent les principales exportations vers l’Europe ou la Chine. La Sakhaline, île située à l’est de la Russie, constitue également une réserve d’hydrocarbures à l’origine des exportations pour le Japon.

Enfin, une périphérie en attente occupe une surface Nord-Est du pays et se trouve marginalisée en raison de son isolement et des conditions très difficiles. Presque vide d’Hommes, elle possède néanmoins d’importantes ressources encore peu exploitées.

Les défis de la transition économique : des contraintes à maîtriser et des atouts à valoriser pour un nouveau développement

La Russie porte encore l’héritage de la période soviétique. Ainsi son économie est encore dépendante des exportations, notamment d’hydrocarbures (gaz et pétrole) qui représentent 54 % du total des exportations, faisant de ce pays le premier exportateur de gaz et le deuxième exportateur de pétrole au monde.

Dans sa transition économique, la Russie bénéficie de ressources considérables. Ces ressources sont surtout présentes dans le centre du pays et en Sakhaline, île située à l’extrémité est, au nord du Japon.

La Russie cherche désormais à sortir d’un modèle économique reposant uniquement sur la rente et investie pour cela dans la recherche et dans l’économie de la connaissance. Le géographe Kévin Limonier a montré que des villes russes constituent un véritable archipel scientifique et technique en rassemblant les grandes entreprises mondiales intéressées par le rapport qualité/prix de la recherche et développement (R&D) russe. C’est notamment le cas de Skolkovo dans la banlieue de Moscou, mais aussi de Baïkonour au Kazakhstan, ancienne république de l’URSS.

Facteurs et dynamiques de recomposition de la nouvelle Russie

Plusieurs dynamiques sont à l’œuvre sur le territoire russe. Les inégalités territoriales génèrent d’importants flux migratoires des périphéries russes vers la Russie utile.

Les nombreux échanges, notamment avec l’Europe et la Chine, sont permis par la présence de trois ports à l’importance stratégique majeure : Saint-Pétersbourg au nord-ouest, Rostov au sud-ouest et Vladivostok aux confins est du pays.

Ces échanges passent également par des zones de contact localisées entre la Russie et l’Europe et entre la Russie et la Chine, constituant des interfaces actives.

Le réchauffement climatique, à l’origine du recul de la calotte glaciaire russe ouvre la voie à à deux ouvertures en Arctique : - un nouvel axe de circulation international passant par cet océan ;

- un nouvel espace à conquérir, potentiellement riche en ressources offshore.

CONSIGNE : A partir du texte et d’une carte de la Russie, les élèves réalisent un croquis sur le développement et les inégalités en Russie en suivant plusieurs étapes :

- sélection des informations utiles à la réalisation du croquis ; - organisation de la légende en suivant le fil du texte ;

- justification des choix.

(9)

Inégal développement et nouvelles dynamiques des territoires russes Les inégalités territoriales et de développement en Russie : accentuation des contrastes régionaux

La Russie apparaît aujourd’hui comme étant un pays divisé en trois parties : une Russie « utile », centre d’impulsion du pays, dynamique et intégrée à l’économie mondiale. Cette Russie est davantage tournée vers l’Europe et concentrée autour de l’actuelle et de l’ancienne capitale, Moscou et Saint- Pétersbourg. Cet espace s’étend des frontières de l’Europe et le long du Kazakhstan et de la Mongolie. C’est également là que se concentrent les autres villes millionnaires du pays reliées entre elles par les principaux axes de transports en direction de l’est.

La Russie comporte également, plus à l’est, une périphérie intégrée et exploitée au peuplement très inégal mais aux ressources abondantes. C’est là que se trouve le Bassin de l’Ob, principale réserve d’hydrocarbures et cœur de l’économie de rente russe. C’est de là que partent les principales exportations vers l’Europe ou la Chine. La Sakhaline, île située à l’est de la Russie, constitue également une réserve d’hydrocarbures à l’origine des exportations pour le Japon.

Enfin, une périphérie en attente occupe une surface Nord-Est du pays et se trouve marginalisée en raison de son isolement et des conditions très difficiles. Presque vide d’Hommes, elle possède néanmoins d’importantes ressources encore peu exploitées.

Les défis de la transition économique : des contraintes à maîtriser et des atouts à valoriser pour un nouveau développement

La Russie porte encore l’héritage de la période soviétique. Ainsi son économie est encore dépendante des exportations, notamment d’hydrocarbures (gaz et pétrole) qui représentent 54 % du total des exportations, faisant de ce pays le premier exportateur de gaz et le deuxième exportateur de pétrole au monde.

Dans sa transition économique, la Russie bénéficie de ressources considérables. Ces ressources sont surtout présentes dans le centre du pays et en Sakhaline, île située à l’extrémité est, au nord du Japon.

La Russie cherche désormais à sortir d’un modèle économique reposant uniquement sur la rente et investie pour cela dans la recherche et dans l’économie de la connaissance. Le géographe Kévin Limonier a montré que des villes russes constituent un véritable archipel scientifique et technique en rassemblant les grandes entreprises mondiales intéressées par le rapport qualité/prix de la recherche et développement (R&D) russe. C’est notamment le cas de Skolkovo dans la banlieue de Moscou, mais aussi de Baïkonour au Kazakhstan, ancienne république de l’URSS.

Facteurs et dynamiques de recomposition de la nouvelle Russie

Plusieurs dynamiques sont à l’œuvre sur le territoire russe. Les inégalités territoriales génèrent d’importants flux migratoires des périphéries russes vers la Russie utile.

Les nombreux échanges, notamment avec l’Europe et la Chine, sont permis par la présence de trois ports à l’importance stratégique majeure : Saint-Pétersbourg au nord-ouest, Rostov au sud-ouest et Vladivostok aux confins est du pays.

Ces échanges passent également par des zones de contact localisées entre la Russie et l’Europe et entre la Russie et la Chine, constituant des interfaces actives.

Le réchauffement climatique, à l’origine du recul de la calotte glaciaire russe ouvre la voie à à deux ouvertures en Arctique :

- un nouvel axe de circulation international passant par cet océan ;

- un nouvel espace à conquérir, potentiellement riche en ressources offshore.

TEXTE DONNÉ AUX ÉLÈVES FOND DE CARTE DONNÉ AUX ÉLÈVES

(10)

Inégal développement et nouvelles dynamiques des territoires russes

I – Les inégalités territoriales et de développement en Russie : accentuation des contrastes régionaux

La Russie utile, centre d’impulsion Périphérie intégrée et exploitée

Une périphérie en attente : la Sibérie lointaine

II – Les défis de la transition économique : des contraintes à maîtriser et des atouts à valoriser pour un nouveau développement

L’exportation des hydrocarbures (oléoducs et gazoducs) Des ressources considérables : un formidable potentiel pour la nouvelle Russie

L’archipel des savants : fondement de la réémergence russe

III – Facteurs et dynamiques de recomposition de la nouvelle Russie

Flux migratoires internes Interfaces actives

L’Arctique, un nouvel axe de circulation

Une conquête de l’Arctique, vers des gisements potentiels Des ports ouverts sur le monde

(11)

PROGRESSION 1ère

Thème du programme Échelle Démarche envisagée Concepts et notions

Th1 : La métropolisation : un processus mondial différencié / Etude de cas Londres ou Mumbai

Locale

A partir d’un texte et d’une carte, extraction guidée des informations (repérage, description) par sélection à partir de questions qui font apparaître les titres des parties de la légende. Choix des figurés à justifier

Rappel méthode du croquis seconde

Centre / périphéries Mondialisation Métropole Aire d’influence Quartiers

Habitants / Acteurs

Th1 : La France, la

métropolisation et ses effets Nationale A partir du chapitre, un croquis de synthèse sur la métropolisation en France (évaluation formative). Pas de question guidée, uniquement le plan de la légende.

Métropolisation Métropoles

Complémentarité / concurrence Dynamiques spatiales

Th2 : Une diversification des espaces et des acteurs de la production / Métropolisation, littoralisation des espaces productifs et accroissement des flux

Mondiale

A partir de données statistiques (dans un texte et/ou tableau), sélection, classement et hiérarchisation des informations à cartographier.

Plan suggéré dans l’intitulé du sujet / analyse et exploitation du sujet pour trouver les titres de la légende

Objectif : l’analyse de sujet

Espace productif / système productif Littoralisation

Métropolisation Acteurs

Aménagement / infrastructures Flux / réseaux

Th 3 : Les espaces ruraux : multifonctionnalité ou

fragmentation Locale A partir d’un texte, trouver les informations et figurés de la légende déjà organisée en trois parties

Objectif : gérer le temps (30 min)

Ruralité / multifonctionnalité Enclavement

Acteurs / réseau

Th4 : La Chine : des recompositions spatiales

multiples Nationale

A partir d’un texte, extraire les informations et mobiliser les concepts qui s’y rapportent.

Mobilisation des notions et concepts vus au fil de l’année clairement identifiés

Transitions Développement Peuplement Mobilités Ressources Risques

Mondialisation / Littoralisation

Recomposition spatiale : urbaine, rurale, économique, mobilitaire

(12)

EXEMPLE 2

Transposer un texte en croquis en 1ère

(13)

EXEMPLE 2 : Transposer un texte en croquis en 1ère

Le Cantal, entre difficultés et renouveau

D’après les géographes Laurent Rieutort et Daniel Ricard, Le Cantal est département rural fragile. Le relief de moyenne montagne est du cœur du département et des espaces bordant la Haute-Loire et la Lozère sont particulièrement faiblement peuplés. Le constat est plus nuancé dans le reste du département mais ces espaces restent faiblement peuplés.

De plus, le Cantal est structuré par un réseau de transport peu dense. Les principales villes du département sont reliées entre elles par des régionales et des départementales mais l’absence d’un réseau ferré est notable. Toutes ces difficultés participent à favoriser le départs des jeunes actifs vers d’autres départements : le solde migratoire reste négatif et, dans l’ouest du département, un habitant sur dix a moins de 20 ans et près d’un sur deux dépasse les 60 ans.

L’aire urbaine d’Aurillac, la préfecture (65.000 habitants) demeure dynamique structurant tout le sud de l’Auvergne grâce à ses services publics (préfecture, IUT et DUT, centre de recherche de l’INRA) et son potentiel économique (agro-alimentaire : coopérative agricole Altitude, abattoirs Covial ; transports routiers, fabrication labellisée de parapluies avec Piganiol fondée en 1884 ; galvanoplastie avec Auriplast). Saint-Flou est une petite-ville (6,700 habitants) qui fixe plusieurs entreprises en prise avec la ruralité (entreprise Soubrier-Besse pour le matériel de traite et d’élevage) et dispose d’une gamme de services diversifiée.

D’après Laurent Rieutort, le Cantal a longtemps été « le premier massif montagneux français pour l’estivage bovin », ce qui explique la permanence d’une agriculture fromagère dominante qui déborde largement au Nord sur le département du Puy-de-Dôme (90 % de l’activité agricole se tourne vers l’élevage). Le Cantal propose également une offre touristique diffuse mais réelle notamment autour de la station du Lioran au cœur du département

La montagne cantalienne et son activité fromagère deviennent une opportunité pour les exploitants agricoles. Depuis 2007, le nombre d’agriculteurs cantaliens intégrés dans une démarche de qualité (AOC/IGP) a été multiplié par 11. S’agissant du fromage de Cantal, l’aire d’AOC/AOP s’étend sur 600 000 hectares avec 3200 éleveurs qui assurent une collecte laitière transformée par 110 transformateurs.

Les espaces de protection couvrent 30 % du territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Cantal entre dans cette logique puisqu’une partie du département est protégée par le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne (qui s’étend plus au nord sur le Puy-de-Dôme).

Le ski n’est pas la seule mise en valeur touristique dans le Cantal. Ce territoire attire par son patrimoine rural ou par des événements culturels comme le Festival International du Théâtre de Rue d’Aurillac.

Bien qu’enclavé, le département possède un axe de circulation Nord-Sud avec l’A75 qui permet de vite gagner la métropole régionale, Clermont-Ferrand, mais aussi Montpellier ou Paris.

D’après des éléments extraits dans l’ouvrage de Magali Reghezza-Zitt, La France dans ses territoires et celui de Laurent Carroué, La France des 13 régions.

CONSIGNE : A partir d’un texte, les élèves doivent trouver les informations et figurés de la légende déjà organisée en trois parties. Ce travail suit plusieurs étapes :

- relever les informations nécessaires dans le texte ; - classer les informations dans la légende ;

- associer ces informations aux figurés présents sur le croquis ; - réaliser la légende du croquis.

L’objectif majeur de l’exercice est d’apprendre à gérer le temps (30 min).

(14)

TEXTE DONNÉ AUX ÉLÈVES CROQUIS DONNÉ AUX ÉLÈVES

I – Un territoire enclavé et fragile…

II – … marqué par une multifonctionnalité…

III – … et qui connaît un renouveau

Le Cantal, entre difficultés et renouveau

D’après les géographes Laurent Rieutort et Daniel Ricard, Le Cantal est département rural fragile. Le relief de moyenne montagne est du cœur du département et des espaces bordant la Haute-Loire et la Lozère sont particulièrement faiblement peuplés. Le constat est plus nuancé dans le reste du département mais ces espaces restent faiblement peuplés.

De plus, le Cantal est structuré par un réseau de transport peu dense. Les principales villes du département sont reliées entre elles par des régionales et des départementales mais l’absence d’un réseau ferré est notable. Toutes ces difficultés participent à favoriser le départs des jeunes actifs vers d’autres départements : le solde migratoire reste négatif et, dans l’ouest du département, un habitant sur dix a moins de 20 ans et près d’un sur deux dépasse les 60 ans.

L’aire urbaine d’Aurillac, la préfecture (65.000 habitants) demeure dynamique structurant tout le sud de l’Auvergne grâce à ses services publics (préfecture, IUT et DUT, centre de recherche de l’INRA) et son potentiel économique (agro-alimentaire : coopérative agricole Altitude, abattoirs Covial ; transports routiers, fabrication labellisée de parapluies avec Piganiol fondée en 1884 ; galvanoplastie avec Auriplast). Saint-Flou est une petite-ville (6,700 habitants) qui fixe plusieurs entreprises en prise avec la ruralité (entreprise Soubrier- Besse pour le matériel de traite et d’élevage) et dispose d’une gamme de services diversifiée.

D’après Laurent Rieutort, le Cantal a longtemps été « le premier massif montagneux français pour l’estivage bovin », ce qui explique la permanence d’une agriculture fromagère dominante qui déborde largement au Nord sur le département du Puy-de-Dôme (90 % de l’activité agricole se tourne vers l’élevage). Le Cantal propose également une offre touristique diffuse mais réelle notamment autour de la station du Lioran au cœur du département

La montagne cantalienne et son activité fromagère deviennent une opportunité pour les exploitants agricoles. Depuis 2007, le nombre d’agriculteurs cantaliens intégrés dans une démarche de qualité (AOC/IGP) a été multiplié par 11. S’agissant du fromage de Cantal, l’aire d’AOC/AOP s’étend sur 600 000 hectares avec 3200 éleveurs qui assurent une collecte laitière transformée par 110 transformateurs.

Les espaces de protection couvrent 30 % du territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Cantal entre dans cette logique puisqu’une partie du département est protégée par le Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne (qui s’étend plus au nord sur le Puy-de-Dôme).

Le ski n’est pas la seule mise en valeur touristique dans le Cantal. Ce territoire attire par son patrimoine rural ou par des événements culturels comme le Festival International du Théâtre de Rue d’Aurillac.

Bien qu’enclavé, le département possède un axe de circulation Nord-Sud avec l’A75 qui permet de vite gagner la métropole régionale, Clermont-Ferrand, mais aussi Montpellier ou Paris.

D’après des éléments extraits dans l’ouvrage de Magali Reghezza-Zitt, La France dans ses territoires et celui de Laurent Carroué, La France des 13 régions.

(15)

I – Un territoire enclavé et fragile…

Moyenne montagne très faiblement peuplée Autre espace faiblement peuplé

Départ de jeunes actifs Un réseau routier peu dense

II – … marqué par une multifonctionnalité…

Aurillac, préfecture dynamique

Saint-Flour, une petite ville diversifiée Une agriculture fromagère dominante Station de ski

III – … et qui connaît un renouveau

PNR des Volcans d’Auvergne Tourisme rural

A75, un axe de désenclavement La traçabilité, une opportunité agricole Festival de Théâtre de rue

Le Cantal, entre difficultés et renouveau

Puy-de-dôme Corrèze

Lozère Haute-Loire

Aveyron Lot

Aurillac Mauriac

Saint- Flour

Salers

Lioran

Cantal

Volcans d’Auvergne

PNR

N

AOC

(16)

PROGRESSION Terminale

Thème du programme Échelle Démarche envisagée Concepts et notions

Th1 : Mers et océans au cœur de la mondialisation / Etude de cas : la Chine méridionale, concurrences territoriales, enjeux économiques et liberté de circulation

Mondiale

A partir d’un croquis incomplet et comportant des erreurs, mobilisation des attentes (contenu et règles cartographiques)

Rappel méthode seconde et première

Maritimisation / mondialisation Ressource

Acteurs Territoire Souveraineté

Th2 : Dynamiques

territoriales, coopération et tensions / Etude de cas les îles de la Caraïbe et des Antilles

Régionale

- Analyse et exploitation du titre pour organiser la légende (sans document)

- Titres des parties de la légende à trouver

- Compléter ensuite à l’aide d’un texte pour trouver les différentes informations et figurés à choisir

Puissance Développement

Concurrence / coopération Modèle géographique centre / périphéries

Acteurs Th3 : L’Union européenne

dans la mondialisation, des

dynamiques complexes Continentale - A partir d’un texte qui reprend des points de plusieurs chapitres, trouver les titres de la légende et informations à représenter.

Pôle / Attractivité / Mondialisation Puissance

Développement

Complémentarité / compétitivité Tensions

Th3 / France : les dynamiques différenciées des territoires

transfrontaliers Locale - A partir d’un texte et tableau statistique, trouver les titres de la légende et les informations à représenter de manière hiérarchisée.

Frontière / territoire transfrontalier Acteurs

Coopération Mobilités / Flux

Th4 / La France et ses régions dans l’Union européenne et dans la mondialisation : lignes de force et de recomposition

Régionale

- A partir d’un intitulé de sujet, plusieurs élèves rédigent un texte sur leur région qui permettra de construire un croquis.

- Les titres des parties de la légende et les informations devront figurer et faire appel à des notions et concepts géographiques.

Possibilité de croiser les travaux de deux classes.

Acteurs

Région / territoire de proximité Attractivité

Polarisation / fragmentation

Mondialisation

(17)

EXEMPLE 3

Transposer un texte en croquis en

Terminale

(18)

EXEMPLE 3 : Transposer un texte en croquis en T le

CONSIGNE : D’abord sans le texte, puis avec, les élèves doivent réaliser un croquis sur cette aire régionale. Ce travail suit plusieurs étapes :

- D’abord une analyse du titre, sans document, pour organiser la légende ; - Puis une construction du plan de la légende ;

- Ensuite une analyse du texte pour trouver les différentes informations à choisir ; - Enfin le choix des figurés et la réalisation du croquis.

Les îles de la Caraïbe et des Antilles, entre intégration régionale et ouverture mondiale

Les îles de la Caraïbes sont placées en situation stratégique à l’échelle mondiale et sont traversées par de multiples flux. Elles sont en effet traversée par une des principales routes maritimes, de direction Est/Ouest reliant l’Europe aux espaces situés dans l’océan Pacifique. Le rôle du canal de Panama est majeur et inclut ces îles dans cette route maritime. Il l’est également pour les États-Unis qui peuvent s’en servir pour relier leurs façades maritimes. Ces îles sont également au cœur de flux migratoires de direction Nord/Sud reliant l’Amérique du Sud à l’Amérique du Nord, principalement les États-Unis. Ces flux s’expliquent la différence de développement à l’échelle du continent américain entre un nord développé et un sud en développement. Suivant cette logique, des flux illicites (drogues) traversent également les îles de la Caraïbes. La moitié sud du continent est une zone productrice de drogue et le nord une zone consommatrice.

Les îles de la Caraïbe et des Antilles possèdent également des infrastructures de transport leur permettant d’accueillir des voyageurs, notamment les touristes : les principaux aéroports se situe à Porto Rico, en République dominicaine ou encore à Cuba. La mer de Caraïbes constitue en effet le premier espace de croisière au monde et accueille attire de nombreux touristes venus d’Amérique du Nord surtout, mais aussi d’Europe.

Elle est jalonnée de ports de croisière importants, notamment en République dominicaine, à Porto Rico, en Floride ou au Mexique. Cependant, ces flux touristiques sont sélectifs et toutes les îles de la Caraïbe et des Antilles ne connaissent pas une fréquentation égale. On peut ainsi distinguer des espaces très touristiques (Cuba, la République dominicaine, Porto Rico) ; des espaces qui connaissent une activité touristique notable (les Bahamas, la Jamaïque, les Îles Caïmans) ; des espaces dont l’activité touristique se développe mais reste encore limitée (les îles des petites Antilles).

Malgré cette situation stratégique, les îles de la Caraïbe et des Antilles peinent encore à s’intégrer à la mondialisation. Elles restent dominée par les États-Unis et sont encore dans leur ombre. De plus, certaines îles des Antilles dépendent administrativement de leurs métropoles et sont en situation de dépendance économique, ce qui freine leur développement et leur insertion dans l’économie régionale. En outre, Haïti est un état en grande difficulté économique et sociale et se présente comme le seul PMA américain. Enfin, Cuba a longtemps été marginalisé politiquement et économiquement par l’embargo américain et le maintien du centre de détention militaire de haute sécurité de Guantanamo renforce le sentiment de domination américaine dans la région.

(19)

TEXTE DONNÉ AUX ÉLÈVES FOND DE CARTE DONNÉ AUX ÉLÈVES

Les îles de la Caraïbe et des Antilles, entre intégration régionale et ouverture mondiale Les îles de la Caraïbes sont placées en situation stratégique à l’échelle mondiale et sont traversées par de multiples flux. Elles sont en effet traversée par une des principales routes maritimes, de direction Est/Ouest reliant l’Europe aux espaces situés dans l’océan Pacifique.

Le rôle du canal de Panama est majeur et inclut ces îles dans cette route maritime. Il l’est également pour les États-Unis qui peuvent s’en servir pour relier leurs façades maritimes. Ces îles sont également au cœur de flux migratoires de direction Nord/Sud reliant l’Amérique du Sud à l’Amérique du Nord, principalement les États-Unis. Ces flux s’expliquent la différence de développement à l’échelle du continent américain entre un nord développé et un sud en développement. Suivant cette logique, des flux illicites (drogues) traversent également les îles de la Caraïbes. La moitié sud du continent est une zone productrice de drogue et le nord une zone consommatrice.

Les îles de la Caraïbe et des Antilles possèdent également des infrastructures de transport leur permettant d’accueillir des voyageurs, notamment les touristes : les principaux aéroports se situe à Porto Rico, en République dominicaine ou encore à Cuba. La mer de Caraïbes constitue en effet le premier espace de croisière au monde et accueille attire de nombreux touristes venus d’Amérique du Nord surtout, mais aussi d’Europe. Elle est jalonnée de ports de croisière importants, notamment en République dominicaine, à Porto Rico, en Floride ou au Mexique. Cependant, ces flux touristiques sont sélectifs et toutes les îles de la Caraïbe et des Antilles ne connaissent pas une fréquentation égale. On peut ainsi distinguer des espaces très touristiques (Cuba, la République dominicaine, Porto Rico) ; des espaces qui connaissent une activité touristique notable (les Bahamas, la Jamaïque, les Îles Caïmans) ; des espaces dont l’activité touristique se développe mais reste encore limitée (les îles des petites Antilles).

Malgré cette situation stratégique, les îles de la Caraïbe et des Antilles peinent encore à s’intégrer à la mondialisation. Elles restent dominée par les États-Unis et sont encore dans leur ombre. De plus, certaines îles des Antilles dépendent administrativement de leurs métropoles et sont en situation de dépendance économique, ce qui freine leur développement et leur insertion dans l’économie régionale. En outre, Haïti est un état en grande difficulté économique et sociale et se présente comme le seul PMA américain. Enfin, Cuba a longtemps été marginalisé politiquement et économiquement par l’embargo américain et le maintien du centre de détention militaire de haute sécurité de Guantanamo renforce le sentiment de domination américaine dans la région.

(20)

I – Une situation de carrefour valorisée

La route Ouest/Est, une route maritime mondiale

Un espace migratoire entre Amérique du Sud et Amérique du Nord Axe de circulation entre les deux façades maritimes américaines Le canal de Panama, un passage maritime stratégique

II – Une aire régionale dynamique qui s’ouvre sur le monde...

A – La Caraïbe, un pôle touristique

Une fréquentation touristique inégalement répartie Les principaux aéroports

Des flux touristiques importants Littoraux balnéaires fréquentés

Le premier espace de croisière au monde D’importants ports de croisière

B – Une intégration par l’illicite ? De nombreux paradis fiscaux

Zones de production et flux de drogue

Le centre de détention militaire de Guantanamo

III – … mais des espaces qui restent encore marginalisés

Une aire régionale dans l’ombre des États-Unis

Des espaces insulaires éloignés et/ou dépendants de la métropole Des États à l’écart des mobilités touristiques comptant parmi les PMA Cuba, un État longtemps marginalisé par l’embargo

OCÉAN ATLANTIQUE

Mer des Caraïbes Golfe

du Mexique

Venant d’Europe Venant d’Amérique

du nord

Les îles de la Caraïbe et des Antilles, entre intégration régionale et ouverture mondiale

OCÉAN PACIFIQUE

ÉTATS-UNIS

CUBA

CUBA

MEXIQUE

VENEZUELA HAÏTI RÉP.

DOMINICAINE BAHAMAS

JAMAÏQUE ÎLES

CAÏMANS

250 km N

Références

Documents relatifs

Comme dans de nombreux travaux [6], pour améliorer et généraliser au mieux les schémas d’extraction, nous avons besoin d’ontologies du domaine qui font la correspondance entre

By evaluating the angular dependence of the X-ray fluorescence intensity on the grazing incidence or emission angles in the vicinity of the respective critical angle, the

Dans ce travail, une théorie trigonométrique non locale de déformation de cisaillement des poutres basée sur la position de l'axe neutre est développée pour l'analyse

However, we argue, that if existing approaches are integrated under a deprived area mapping system (IDEAMAPS) framework, it is possible to leverage the strengths of current

L'extraction des huiles essentielles juste apres la floraison de menthe, par deux techniques, le premier par hydrodistillation a donne un rendement de 5.6% et

Dans cet article nous nous sommes intéressés au traitement de l’information incertaine dans le cadre d’une extraction de connaissances à partir de texte.. Le traitement repose sur

Nous sugg´ erons d’adapter pour la RIM, l’ap- proche d’expansion automatique de requˆ etes par la base g´ en´ erique de r` egles d’association MGB que nous avons propos´ ee

Figure 3 : Stress oxydant déterminé avec le test au DCFDA après 24h d’exposition des cellules HepG2 aux différents extraits.. ** P < 0,01, significativement différent